Carénage et décapeur thermique

Bonsoir à tous ,
Soit mon bateau coque polyester sorti de l'eau pour carénage , je suis aidé par ma soeur qui tres gentiment m'a proposé ses services . Armée d'une spatule pour commencer à enlever les coquillages , tout allé bien . j'ai dû m'absenter , et quand je l'ai rejointe , je l'ai trouvée toujours en cours de décapage , ùmais avec un décapeur thermique ! ... je l'ai immédiatent demandé d'arrêter.
Ma question : A t'elle pû creer des dégats à terme sur l'ossature polyester ??? ou n'y a t'il pas vraiment eu de risque ...

A vous lire ,
%Merci d'avance à tous ,
Marc

L'équipage
26 juil. 2009
26 juil. 2009
0

Décapage
Si elle a chauffé assez fort, elle a pu ramolir le gelcoat. C'est comme ça que j'ai décapé ma coque pour un traitement curatif de "l'osmose". Pour la fibre de verre, il y a peu de risques.

26 juil. 2009
0

Peu de risque ...
Bonjour ,
Merci pour votre intervention ,
Dopis-je en conclure sque c'est une bonne solution pour continuer à enlever l'anti - fooling sans risque svp ???

Merci d'avance pour votre réponse ,
marc

26 juil. 2009
0

excellent

je suis plié de rire mais jaune.

ne t'inquiete pas de la santé du polyester mais plutot de la santé de ta soeur car là ç'est une vraie connerie et le mot n'est pas assez fort .

C'est excellent pour etre asthmatique à VIE ,pour etre intoxiqué et etre retrouver inanimé sous le bateau ..

Surveille bien ta soeur si elle tousse si elle est un peu essouflé: chez le docteur

là ça ne rigole pas ...

quelle connerie..et je suppose sans masque n'est-ce pas ..

josé

26 juil. 2009
0

Nuançons ...
Un décapeur thermique monte à 600° en gros.

Donc, en principe on peut dégrader le gelcoat. Mais en pratique, c'est très peu probable, parce qu'il faudrait insister lourdement au même endroit et qu'il y a la couche de fouling et d'antifouling qui protège.

Bien plus important, la remarque de Calypso : l'antifouling est toxique, et les vapeurs qui en sortent à température élevée sont très nocives. Mais en un temps court de quelques minutes, et pour peu qu'il y ait eu du vent dispersant, le risque est faible.

Cependant, à éviter absolument pour des raisons de santé. Même en ponçant ou au grattoir, il faut obligatoirement un masque sérieux quand on enlève un antifouling.

Dans mon port à sec qui nettoie le fouling d'une dizaine de bateaux par jour, le personnel utilise de longs manches (comme 2 fois un balai) au bout desquels il y a une tôle large de 25 cm qui sert de spatule géante. Si le bateau est juste sorti de l'eau et encore mouillé, ça part tout seul.

26 juil. 2009
0

relativisons
je suis le premier a dire qu'il faut se protéger surtout dans un cadre professionnel car comme encadrant je ne souhaite ni être emmerdé (syndicat) ni être mis en cause (pb de santé des agents)

mais quand même, quand j'ai un mec qui arrive et me dit je refuse de percer un trou de 10 mm de diamètre pour traverser un plancher car il y a un dalle vynil/amiante et que c'est dangereux pour la santé alors que le mec fume et va percer ou couper de l'amiante une fois dans l'année, et encore qqe protection de base suffisent,

pareil pour antifooling , résine (sauf allergie avérée) etc etc, ce n'est pas parce que on va faire ça une fois dans sa vie voir même une saison sur 3 ou 4 qu'on va e retrouver à l'hosto et mourir dans d'atroce souffrance,

ça n'empêche pas de prendre des précautions mais de dire qu'il ne faut pas le faire etc etc etc, relativisons

26 juil. 2009
0

d'accord avec vous deux
je souhaitais juste dire qu'il ne faut dramatiser les choses, un minimum de protection est préférable;

mais dans le cadre de ce fil de la personne de bonne volonté qui peut avoir respirée un peu de truc nocif n'est pas un drame ou alors on le saurait déjà, elle serait déjà à l'hosto

mais continuellement nous sommes agressé par les produits nocifs, benzène etc etc

sans parler des clops et autres joyeuseté ;-)

mais [b][u]il faut[/u][/b] prendre des précautions lorsque cela est possible comme dans le cas de ce genre de travaux

26 juil. 2009
0

ponçage
et comme pour pisser , vent très fort dans le dos de la position de travail,

et hop plus de danger, dilution de la pollution = plus de pollution :jelafermee: et pourtant :heu:

26 juil. 2009
0

sauf que le risque ne vient pas de l'oxyde cuivreux(principe actif toxique de l'antifouling)
qui se décompose au dessus de 1200 ° environ, soit une t° qu'aucun décapeur électrique ne peut atteindre

le problème vient plutôt des autres composants sans que je puisse préciser exactement lesquels ou comment, chaque fabricant tenant sa formulation secrète

amicalement

26 juil. 2009
0

goud ,je suis entièrement d'accord avec calypso et robert
pour ce qui est de la préservation de la santée on ne le dira jamais assez.
enlever un antifouling par des moyens inapproprié
peut effectivement s'avérer trés dangereux pour la santé.
D'autant plus qu'un effet nocif peut avoir moins d'impacte sur certaines personnes et être catastrophique pour d'autres
mais bien entendu libre a chacuns

26 juil. 2009
0

relatif ...
C'est sûr que , heureusement, les produits de toxicité moyenne ne rendent pas malade à tous les coups !

Mais le problème est statistique : si on est soi-même le 1% qui aura des ennuis à cause de cela, on n'est pas ravi, et le fait que 99% d'autres y ait échappé ne console pas vraiment (je crois que cet argument tu le comprendras bien Goud !).

Donc mettre un masque en ponçant l'antifouling n'est pas vraiment un problème par rapport au bénéfice de santé possible.

26 juil. 2009
0

le mec
qui refuse de percer un trou dans une dalle vinyl-amiante mérite t-il de travailler ?
Très joli sujet de dissertation !

(choeur des vierges offusquées de HeO : "comment peut-on oser poser une question pareille ? Qu'on l'envoie à Nuremberg ")

En décapant de l'antifouling au décapeur thermique on peut attraper la grippe aviaire ou porcine si un touriste vient poser la question rituelle : "c'est quoi comme bateau ?" en vous postillonant dans les narines .

Conclusion : faut pas le faire car on peut attraper la grippe porcine .

J'avoue, je l'ai fait et je ne suis pas encore mort . J'ai vite arrêté après moins d'un m² car :
- si on ne chauffe pas assez, on n'enlève rien .
- si on chauffe trop, on attaque le gel coat. Pas au point de le détruire mais ça le ramollit et le grattoir laisse des marques qu"il faudra poncer, enduire, reponcer, etc ...

Pour que ce soit vraiment dangereux, il faudrait chauffer à un température telle que les principes toxiques de l'antifouling se volatilisent ou partent dans les fumées .

Il y a mille fois plus de risques à poncer ou gratter à sec .

26 juil. 2009
0

biensur
;-)

faut pas faire :non:

26 juil. 2009
0

pour être nuancé: ne nuançons pas
en matière de risque chimique: 1 seule alternative

aucun danger et...... on fait ce qu'on veut

un danger et ......on ne fait pas sauf à être équipé pour, qualifié pour et dans un site étudié pour

dans le cas de l'antifouling, il y a danger important de décomposition thermique pas vraiment sympathique ...donc on ne fait pas et on ne fait JAMAIS

amicalement

26 juil. 2009
0

Précision ...pour ce qui est du lieu ...
Bonkjour à tous ! ,
Et merci pour vos interventions ...
Peut-être ai-je omis de préciser que cette opération se fait en plein air .
Par contre et compte gtenu de ce fait , ici dans le 06 , on arrive traquillos à des 35 degres à l'"ombre ... quelle seront les pécautions d'usage pour :
1/ décapeur thermique .
2 / Ponçage

Merci à tous de votre entre aide ,
Marc

27 juil. 2009
0

a l'eau a l'eau
pour ma part hydrosablage ou poncage a l'eau avec bac de retention et decantation pour recuperation des jus afin de ne pas polluer les petits copains

28 juil. 2009
0

Protection pour ponçage ...
Bonjour à tous ! ,
Utilisant soit un décapeur thermique , soit une ponceuse exentrique (AEG 150mm 450w ) , quelles seraient svp les protections , combi , masques lunettes , gants ... je suppose toutes ? , pour ce qui est du masque , un sumple masque basique anti poussiere fait-il l'affaire ?

www.pbase.com[...]avaux_1

A vous lire , merci d'avance ,
marc

27 juil. 2009
0

Précisions
En complément à ma première remarque ci-dessus, je signale que lorsque j'ai enlevé tout le gelcoat de ma coque au décapeur thermique, il n'y avait plus d'antifouling. Pas fou quand même ;-) ;-)
Et aussi, il fallait lire ramollir et non ramolir ... c'est plus mou avec deux ailes.;-)

29 juil. 2009
0

Personne pour les protections à me conseiller ??
Soit quelles protections pour ces deux possibilités svp ?
Merci d'avance à tous ,
marc

29 juil. 2009
0

robert
par salopette je pense que tu voulais dire combinaison .
sinon d'accord évidemment ;-)
amha

30 juil. 2009
0

oui comme robert l'explique d'ailleur trés bien
que dire en matière de sécuritée pour la santé
quand on est jeune on ne s'en rend pas compte.
se néttoyer le corps au white ,je connais
allumer mes clops avec un briquet a essence remplie au white,qui dégage une belle fumée noir qui noirçi d'ailleur le pif je connais
ce genre de conneries,nous sommes nombreux a l'avoir pratiquer.
Peindre au pétard des centaines de persiennes en feraille dans un simple garage particullier avec comme simple protection un masque papier,quand les cils et les narines se collent,je l'ai vécu
comme vous voyez il n'y a pas de limite a la connerie,mais c'était une époque qui heureusement aujourd'hui est révolue
maintenand il y a la possibilitée pour tout le monde de bien se préserver la santé
donc la grande différence en est qu'aujourd'hui
on peut choisir

29 juil. 2009
0

conseiller ?
Ben, quand il s'agit de risque de ce genre, et quand on voit ce qui se passe sur les aires de carénage (souvent n'importe quoi!), c'est délicat de conseiller.

Quand j'avais 20 ans, à l'atelier les mécanos se lavaient les bras tous les soir avec un litre de benzène et certains mettaient du chlorure de vinyle dans leur briquets pour allumer les clopes, et ceci durant des années. 40 ans plus tard, quelques copains se disent que "ouf, pour le moment il ne s'est rien passé, donc ça devrait le faire jusqu'à ma mort naturelle" ... d'autres ne sont plus là pour en parler.

Si je devais faire un truc pareil maintenant, je mettrais une salopette de peintre qui ferme bien, des lunettes fermés latéralement, et un masque à gaz à cartouche, avec les cartouches (interchangeables) qui vont bien en fonction de ce qu'on manipule.

Sur le gros chantier naval où se trouve mon bateau, les "pros" sont habillés comme cela pour peindre ou décaper, même quand il fait 35° à l'ombre.

30 juil. 2009
0

salopette-combinaison
Oui, bien entendu, je voulais dire une combinaison qui couvre tout le corps jusqu'au cou et qui a une capuche. Elles sont en général en non-tissé jetable à usage unique pour quelques euros.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (65)

Les enfants de la mer

novembre 2021