carénage écolo, comment fait-on?

J'en appelle aux marins avertis de m'indiquer leurs recettes , s'ils en connaissent, pour faire un carénage vraiment écolo pour ne pas salir notre bel océan....
On me parle de peinture matrice dure ; serait-ce un poison?
Merci d'avance pour une matelote qui aime la mer et la terre toute entière!

L'équipage
07 nov. 2008
07 nov. 2008
0

djinn 22 ......
c'est ça ?

07 nov. 2008
0

carenage ecolo
le seul que je connaisse est l'aire de carénage qui devrait équiper tous les ports depuis qq temps déjà
maintenant si c'est pour le produit lui même il n'y a qu'une soluce ne pas en mettre, actuellement si les cargos et les autorités utilisaient le même que nous ce serait déjà un gros progrès, le leur est vraiment toxique

07 nov. 2008
0

écolo ? ? ?
le but d'un antifouling est de tuer les petits organismes qui se collent sur la coque
une grande partie des antifoulings contiennent des biocides (au cuivre entre autres), sauf peut-être ceux au téflon

la fonction "rechercher" te donnera plein d'avis là dessus

07 nov. 2008
0

tu mets pas d'antifouling
et tu brosses ta coque en plongee ou entre 2 marees si elles existent.

07 nov. 2008
0

seajet
bonjour,
il existe un produit ecolo à base de silicone
distribué par seajet
on doit passer un primaire sur la coque completement décapée de la couleur que l'on désire puis plusieures couches de silicone au pistolet c'est efficce pendant 3 ans minimum
mais on ne peut plus mettre autre chose sans décaper completement
le distributeur est
la societe mécanoplast à la crau
tel 0494661157
cordial
alain:-)

08 nov. 2008
0

Sortir
le bateau de l'eau après chaque nav,
plongé pour passer l'eponge souvent, ou système comme a Granville, nettoyage haute pression,
le reste est de la chimie.... :-)
Alors bon courage pour ce travail écologique.

08 nov. 2008
0

Si tu ne mets pas d'antifooling...
, ... (j'ai essayé de ne pas le refaire cette année) , il vaut mieux pouvoir échouer souvent pour nettoyer , sinon :-(

Perso. j'en repasse au printemps prochain ! pourtant j'ai un biquille donc pour l'échouage ça va , mais mon dos , lui , ne suit pas :-(

08 nov. 2008
0

suif,
vu dans un vieux bouquin des glénans que le suif pouvait étre utilisé! Pas d expérience mais bientot je vais tenter en eau douce direct sur le vc tar 2. On en reparle dans un an.

08 nov. 2008
0

malheureusement, un seul moyen: ne pas avoir de bateau
en effet, l'antifouling tue les organismes présents sur la coque dès le dépot

le scotch britt et la raclette les tuent tout aussi bien, mais plus tard, quand ils ont pris gout à la vie, ce qui est bien plus cruel ;-)( on a encore jamais vu des moules partir en courant pour se réfugier dans l'eau au départ d'une zone technique)

dans tous les cas, il s'agit de tuer des organismes vivants, quel que soit le moyen utilisé, sachant que les poissons du port tuent, en toute impunité, beaucoup plus d'animalcules, de mollusques et de crustacés que mon bel antifouling chimique

la matrice dure n'est pas une drogue dure, mais un composé séché ou polymérisé qui ne s'érode pas dans l'eau, par opposition à l'érodable, qui n'est pas mou pour autant

amicalement

08 nov. 2008
0

Une question ...
...est-ce que l'antifooling tue effectivement l'organisme (végétal ou animal ) qui aurait "niché" sur la coque , ou ne sert-il que de "repoussoir" en empêchant les-dits organismes de se poser là , on ne les y oblige pas quand même ,et il reste de la place ailleurs !
En tout état de cause un antifooling procédant ainsi serait idéal .

09 nov. 2008
0

Le cuivre cloué...
N'était-ce pas plutôt pour empêcher les tarets de s'installer?
Quelque historien expert saura peut-être nous apporter la précision.

J'utilise du VC17M extra, antifouling aux sels de cuivre et au téflon. Donc, je pense action chimique et anti accrochage plus meilleure glisse. Lors du carénage annuel (vers avril), seulement une couche grasse qui part aisément au nettoyeur à haute pression (attention, toujours attaquer tangentiellement!), plus quelques balanes qui furent plus nombreuses à la fin de l'hiver 2006/2007.
J'ai échoué récemment le long du quai, au Havre pour contrôle. Les mulets avaient fait leur travail et la coque était impeccable, avec les traces de broutage de ces nettoyeurs! De nombreux pêcheurs s'activent dans les ports et pêchent essentiellement des mulets! Outre le fait que ce n'est pas un des meilleurs poissons et de plus plein d'arêtes, il font manger à leur petite famille des poissons gorgés de sels métalliques.
Je suis étonné qu'aucun panneau autre qu'une interdiction de pêche à partir des pontons ne mentionne ce risque.

09 nov. 2008
0

l'antifouling chimique se dilue dans l'eau
petit à petit et donc ne se contente pas de tuer ce qui s'accroche à la coque mais augmente la dose globale de poison que la mer reçoit et que les organisme vivants absorbent. Alors que le carénage se contente de tuer ce qui est accroché.
Mais évidemment, pas grand chose de commun entre la toxicité laissée par l'antifouling d'une coque de plaisancier moyen et celle induite par un pétrolier de 300m. Ce ne sont ni les mêmes surfaces, ni les mêmes poisons.
Et le silicone dans tout ça ?

09 nov. 2008
0

les antifouling chimiques
tuent à petit feu, mais à priori le cuivre les repousse plutôt...le cuivre a été le premier antifouling (plaques clouées sur les voiliers en bois du 18-19° siècle) et il est toujours utilisé mais sous forme moderne (inclu dans des résines).
Certains voiliers Hollandais sont en cupronickel (très cher et un peu +lourd que l'acier): ils ne sont pas peints sous la flottaison et certains, vieux de 25 ans n'ont jamais été carénés restant toujours relativement propres...
avis aux bateaux en alu: n'approchez jamais d'un tel bateau, sinon... ;-)

09 nov. 2008
0

Cuivre cloué
"liquidait" aussi bien les tarets que les autres bestioles...permettait de conserver la coque propre et donc de gagner énormément en performances moyennes et temps d'entretient...
Aux USA ils font régulièrement des découvertes "archéologiques" lors de travaux de construction: en effet certaines parties de ports ont été remblayées par dessus des cimetières de navires en bois du 19°; les coques sont toutes encore recouvertes de leurs plaques de cuivre...faut croire qu'à l'époque le cuivre coûtait moins cher qu'aujourd'hui...

09 nov. 2008
0

l'antofouling chimique tue les organismes vivants
qui se dépose sur lui ou s'approchent très près pour se déposer

en effet, ils se diffusent dans l'eau créant une couche superficielle de protection

ce n'est pas un panneau interdiction d'approcher

les produits tensio-actifs retardent l'accrochage des organismes, mais ceux ci sont étudiés pour s'accrocher n'importe où et sont donc capables de coloniser n'importe quel support non toxique

il n'y a pas de miracle prévu dans les jours à venir dans ce domaine et le seul moyen connu est de tuer les organismes vivants par un moyen chimique ( antifouling) ou mécanique ( carénage) ce qui revient strictement au même

amicalement

09 nov. 2008
0

en 1999

la Belle Poule entre en bassin n° 18 à Brest pour changer l'ensemble du doublage en cuivre qui recouvre sa carene.Depuis son neuvage en 1932 cette opeartion a été realisé une seule fois en 1977.

Chasse marée N° 149

josé

09 nov. 2008
0

Le problème des métaux lourds
c'est leur lente accumulation dans l'environnement, principalement dans les vases et les sables. C'est-à-dire que ces antifoulings continuent à dégrader les animalcules longtemps après avoir été raclés de la coque...

09 nov. 2008
0

ultrasons?
www.ultrasonic-antifouling.com[...]ex.html
et aussi:

www.gom-air.com[...]/

quelqu'un a-t-il déjà essayé?

10 nov. 2008
0

ISO 14001 et carénage écolo
La solution passe peut être par la certification ISO 14001. Non, ce n'est pas un gros mot !

Il appartient à chaque plaisancier de s'assurer que le site, le chantier, le service est certifié ISO 14001.

Si cette notion reste encore peu répandue dans notre activité de plaisancier, il nous appartient de la developper ... rapidement !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Coque de bateau

Souvenir d'été

  • 4.5 (191)

Coque de bateau

novembre 2021