Capote de roof pour Mallard 9m

Bonjour à tous,
J'adresse ce post plus particulièrement aux propriétaires ou ex-propriétaires de mallard 9m. En ayant acquis un il y a bientôt deux ans, je poursuis tranquillement son entretien. Après le gréement, la peinture de coque et quelques équipements, je réfléchis à une capote de roof. Cet accessoire, bien utile mais pas indispensable à la navigation, n'est pas ma priorité 1, sauf à pouvoir, à un tarif bien moindre qu'un voilier, fabriquer moi-même arceaux et toile. Si l'un d'entre vous avait gardé dans un fond de tiroir des photos, un modèle ou des plans cotés, qu'il puisse me transmettre, ce serait vraiment génial.
Merci d'avance, et bon vent à tous.

L'équipage
30 mai 2011
22 sept. 2011
0

Bon courage !!! La réalisation d'une capote n'est pas aussi simple que ça. Si s'était le cas, elles seraient moins chères et il y aurait du monde à en faire!

27 sept. 2011
0

Merci!

22 sept. 2011
0

salut, nous aussi on a un mallard 9m qui est un super bateau, mais sans capote désolé

27 sept. 2011
0

Bonsoir,
Oui, à chaque nouvelle sortie je suis un peu plus impressionné.
C'est mon premier bateau aussi, au besoin, je suis preneur de tout retour d'expérience ou conseil, voire astuce. En ce qui me concerne la "rénovation" (c'est un grand mot, disons le coup de jeunesse) commence...
Cdlt

22 sept. 201116 juin 2020
0

La partie arceau est assez facilement réalisable soi-même. Tubes inox si on sait souder. Ou lamellé-collé.
Il en va en effet tout autrement de la partie toile qui requiert mine de rien une bonne expérience pour choisir le type de découpes afin de conserver une tension correct des tissus. Les coutures sont par endroit assez complexes. Quelques plis importants ou autres bévues de ce genre, peuvent vous attendre au bout du chemin…

C'est pourquoi j'ai préféré personnellement fabriquer une casquette rigide.
Plus difficile à réussir esthétiquement mais durée de vie plus longue.

27 sept. 2011
0

Merci pour ces conseils; j'ai vu sur le forum que le choix entre casquette ou capote faisait couler beaucoup d'encre. Les réponses des membres me font penser que le projet n'est pas mûr....pour un organe qui n'est pas vital en tout pour mener les navigations qu eje fais en ce moment.

27 sept. 201116 juin 2020
0

oui Lorenzo:
je me tâte pour la toile ou ou une casquette rigide pour finaliser la chose!
bibiais , carbone ou kevlar! :doc:

27 sept. 2011
0

Qui dit rigide dit à poste.
Et là, il faut envisager du solide, voir très solide, pour le mauvais temps…

27 sept. 2011
0

Bonjour Fred

juste une remarque combien de capote repliés as tu deja vu....
moi trés peu. Alors pour moi mon coeur balance sur une version
rigide mais effectivement un sacré exercise de style
mais quand je vois certaine capotes j' espere que le proprio la
eut gratos aussi

Le Moko

28 sept. 2011
0

En effet très peu.
Mais quand la baston arrive, je crois que tout le monde la replierait.

Une question résultante : casquette jetable ou pas ?

28 sept. 201128 sept. 2011
0

Toute la façade de ma casquette sera recouverte de Makrolon (polycarbonate).
La visibilité sera ainsi excellente.
le Makrolon est un matériau extraordinaire.
j'en ai eu la confirmation en faisant un essai avec une pièce de 20X10cm. En 2mm d'épaisseurs.
Que j'ai posé sur deux tasseaux sur les cotés. Bloquée par des serre-joints.
Une petite masse lancée sur la plaque n'a pas réussi à la casser. Juste une légère déformation.
Et vous avez beau réessayer, ca ne casse pas.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

Après la pluie...

  • 4.5 (137)

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

mars 2021