Capote : Armature

C'est pas simple, mais on s'en sort. Nous nous limiterons à une capote double arceaux.

Intro : La tragédie grecque classique comporte 5 actes. C'est de la rigolade à côté de la fabrication d'une capote.

Pour fabriquer une capote de descente :
D'abord quelques lapalissades :
-une capote est constituée au minimum, de 2 arceaux inox (tube avant TAV - tube arrière TAR), articulés l'un sur l'autre au point ART, qui se replient l'un sur l'autre
- TAV est articulé sur le pont au moyen d'une chape au point CHAP
- les 2 arceaux sont recouverts d'une bâche qui par ailleurs rejoint le pont (c’est mieux).
- la capote s'abat sur le pont à un endroit dégagé, en général sur sa fixation avant FAV
- une capote couvre, a minima, la descente, voire un peu en arrière

Il en ressort que les points de fixation sur le pont sont situés sur le rayon d'un cercle circonscrit à notre capote (hélas c'est vrai).

Préalable matériel :
Carton ondulé simple cannelure. Il en faut 3, voire 4, fois la largeur de la capote.
6 sangles avec boucles

Acte 1 :
Repérer sur le pont ce fameux endroit dégagé ou viendra s'abattre la capote et en prendre un gabarit "à plat".
Acte 2 :
Repérer, dans l'espace, le point le plus en arrière possible, sur l'axe longitudinal de la capote. Achtung au palan de GV.
Acte 3 :
Avec un acolyte, descendre une verticale de ce point (gaffe bloquée avec des bouts, des sangles etc...) et la repérer sur le fond de cockpit par exemple. Mesurer la distance horizontale (L) entre cette verticale et le point le plus avant, ainsi que la hauteur (h) entre le point arrière possible (achtung la bôme) et le point le plus haut du plan "d'abattage" (en général le roof)
Acte 4 :
mesurer la largeur disponible (l)
Acte 5 : A la table à dessin....
Vue de profil, la capote étant en place, TAR et FAV sont situés sur le cercle de centre CHAP.
Je vous fais grâce de Pythagore. Par rapport à l'avancée max de la capote, la distance antre cette avancée et le point CHAP sera R = L-racine(R2-H2). On calcule.
Acte 6 : (c'est une tragédie "longue" , d'habitude 5 actes suffisent)
Tracer et vérifier in situ que ça passe bien (taquets, drisses, hiloires etc....)
Acte 7 :
Dans la mesure où le "toit" de notre capote est horizontal, TAV et TAR sont les cotés d 'un triangle isocèle quand on regarde la capote de profil. Sur le dessin, positionnez TAV en fonction de vos envies. Plus TAV se rapprochera de TAR (en dimensions), plus la face avant de la capote sera verticale. Soit DIST1 la distance entre TAV et TAR et DIST2 la distance entre ART et TAR
Fini pour les aspects longitudinaux.
Acte 8 :
Maintenant que nous savons où articuler notre capote dans le plan longitudinal, il faut passer au transversal.

Pas de mystère, le gabarit est incontournable.
Carton ondulé posé à plat sur le pont, bordure alignée sur les 2 points CHAP, tracer les 2 points CHAP, la ligne sur laquelle nous voulons abattre notre capote ("zone dégagée").
Découper au ciseaux
Ben voila un profil de tube qu'il est beau.. Pour être sûr de la symétrie, on peut faire en reportant une moitié par la méthode des carreaux.
Acte 9 :
J'achète à grands frais 2 chapes (articulées si le bouge est important), 4 embouts de tube et 2 colliers, tout ce gentil monde du même diamètre, du 25mm étant en général suffisant.
Acte 10 :
Je reprends mon dessin. Parceque, voyez vous, il va falloir enfiler les colliers sur les tubes. Or s'ils sont trop cintrés, ça sera impossible.
Question : Quel est le rayon de cintrage ?
A moi Pythagore (again). Calcul du rayon connaissant la flèche (h) et la corde (l)
Cherchez pas, la réponse est : R = (l2 + h2)/2h
Si R <= 1,5 les colliers ne passent pas ( ou alors, solution moche, au marteau). Dans ce cas, il faut calculer la hauteur HAUT de l'articulation ART par rapport au plan de pont, et conserver cette partie droite.

Le calcul est fait pour des pieds verticaux. Ce n'est pas le plus élégant, mais le plus simple. Toutes les formes sont possibles : verticaux, obliques, obliques avec un rentrant etc.... Avous de choisir.

HAUT = R-DIST2
Je recalcule le nouveau rayon de cintrage. La flèche est alors h-HAUT, la corde reste la même (l).
Les colliers seront positionnés au plus haut de cette partie droite et TAV sera articulé dessus, se rabattra parfaitement sur TAR, l’ensemble arrivant à plat pont à l’endroit voulu.
De toute façon, sur un peit bateau une partie droite est indispesable pour avoir de l’air sous la capote.

Moment de joie
Acte 11 :
I went chez le cintreur mon gabarit sous mon bras (bis)
J'ai même diminué TAR de la hauteur de mes chapes.
I love you ma jolie capote, I love you etc... Merci Robert.
Acte 12 :
Je prends un gabarit propre de TAR.
Je pose le gabarit que je viens de prendre sur le pont en l’appuyant à l’emplacement des chapes, et je trace au crayon gras (2B)
J’assemble mon armature
Je pose tout ceci sur le pont. Je boulonne mes chapes (attention aux vaigrages en dessous !!!). Avec mes 7 sangles, je fais tenir ma capote en place. 4 tiennent les chapes (2 vers l’avant et 2 vers l’arrière), 1 tient l’écartement entre TAV et TAR, 1 retient TAR vers l’arrière, 1 retient TAV vers l’avant.

Magie de l'instant. L'armature est en place.

L'équipage
18 nov. 2011
18 nov. 201116 juin 2020
0

pour l'armature :une autre façon simplisime :acheter 6m de rond à beton de diametre 8 et faire avec une armature :avec courbe,hauteur ,positionnement ,rabattage etc , et ensuite le fer sert de gabarit pour la confection de l'armature .

armature qui peut etre en bois .

18 nov. 2011
0

Pro, je ne peux faire que du parfait (du moins j'essaye). Je me vois mal arriver sur un bateau de client avec un fer à béton, au risque de faire quelque dégradation que ce soit. Pour info, il m'est parfois demandé de bosser sans chaussures......

18 nov. 2011
0

biensur mais la facture sera divisé par deux ;qu'en pensera alors le client ?
perso :33 ans pro en construction navale

20 nov. 2011
0

Je crois comprendre que tu es sellier toi aussi. Le calcul prend environ 30mn, ce qui représente environ 25 à 30 euros. Impact négligeable sur le prix.

20 nov. 2011
0

non non je ne suis pas sellier mais retraité et c'est un veritable metier tres prenant et compliqué mdr

20 nov. 2011
0

Vous devriez proposer systématiquement un tube prise de main en arr de la capote, c'est un vrai plus et le tissus est moins mis sous tension par les prises d'appui.
Aller voir aussi la photo de mes "sacs à docs" qui sont un vrai plus pour ranger ce qui est fragile.

20 nov. 2011
0

Ce n'est qu'une question d'argent. On peut aussi imaginer des passants (ou des transparents) pour supporter une lampe, des poches pour bouteilles d'au, un rangement pour compas de relèvement ou VHF portable (ou les 2), des poches à bouts, des passants pour porte-manteau (vestes de quarts mouillées), un porte-doc pour les cartes etc etc etc...... Le pb est qu'en général, les clients veulent tout sans avoir de surcoût et je ne suis pas d'accord.

20 nov. 2011
0

calypso , stp, l'armature bois que tu as fabriquée me semble pas mal du tout .
comment as tu fais ????

20 nov. 2011
0

j'ai beaucoup reflechi : ayant un bateau bois ça ne me plaisais pas de faire une armature inox ideuse .

donc j'ai taillé à la machine des lattes en frene de 5/6mm par 40 /50 .
Apres avoir fait un gabarit en fer à béton sur le bateau qui m'a permis de voir l'encombrement,la grandeur ,le passage pour le descente ,la postion par rapport à la bome etc .

j'ai utilisé ce gabarit pour faire un traçage propre precis sur une feuille de CP .

sur le cp à l'interieur du traçage j'ai placé des butées en bois bien vissé ,solide tous les 10/15cm plus rapproché dans les courbes .

puis j'ai collé (PPU 100)deux lattes ensemble et pressé sur les butées , attendu 24 .

apres j'enleve les presses les lattes ont dejà presque la forme , puis recollé une latte. 24h

mettre un plastique sous les lattes pour eviter le callage avec le cp

là dejà la forme est presque bonne

ainsi de suite 7 lattes toujours chiffre impaire .

ensuite rape, ponçage pour que tout soit propre et verni

j'ai dessiné les plieces d'articulation et une boite me les as decoupé percé au laser (60€)

ça fait dejà 4 ans ça n'a pas bougé

josé

20 nov. 2011
0

très beau travail, je me suis permis de copier la photo pour l'envoyer à un a mi qui a un rorqual de 45 ans d'age comme le bon petrus
alain

20 nov. 2011
0

pas de probleme ,ne copie pas mes fautes d'orthographe mdr

josé

20 nov. 2011
0

sympa ton travailet merci pour les explications .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bien fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (0)

Bien fini ?

mars 2021