Capacité et confort d'échouage d'un catamaran

En effet, je ne vois pas beaucoup ce sujet, Je suis basé dans la Manche, région de marée importante, les ports ne sont pas très disposé a recevoir des catamarans de plus de 44 pieds… et pratique souvent le tarif monocoque X2 …
Mais nous avons une chance, de nombreux havres aux fonds sablonneux sont là, encore espace de liberté pour éventuellement accueillir les bateaux … (temporairement en tous cas)
Bref disposant d'un budget immobilisable de 300 à 350 k j'envisage comme beaucoup d'acquérir un bateau de ce type, âgé de plus de 7 ans pour rentrer dans l'enveloppe (Lagoon 440 450 voir 500, FP salina48, helia44, Léopards ..)

Pour une période de 1 an environ je voudrais préparer et connaitre le bateau en le mouillant au fond de la belle lagune sableuse visible de mon salon actuel, avant de prendre des directions plus lointaines …

Donc le groupe de questions que je me pose d'un coup :
- Tous ces catamarans confortable et lourd qui correspondent à mon prochain programme de jeune retraité sont ils capables de se poser correctement, à plat , pas sur les safrans , ni sur le nez …
- Peuvent il le faire de manière journalière (la marée ici c'est deus fois par jour, hors mortes eaux )
- Et aussi, y a t'il des précautions ou préparations a prendre ?

L'équipage
15 juil. 2021
15 juil. 2021
2

La question est à poser en priorité au chantier et surtout à l'architecte du cata en question
Pour l'expérience que j'en ai j'en ai eu un certain nombre à gérer en tant que loueur , je pense que les poser ailleurs que sur un plan incliné parfaitement plan risque de poser de gros problèmes de structures, les coques dont très fines et les ailerons de quille ne sont pas structurels pour éviter des voies d'eau en cas de choc...si le programme de nav nécessite souvent le houle, un dériveur solide sera plus adapté....bonne chance


15 juil. 2021
1

Pas une bonne idée du tout! Préparer un bateau au mouillage ce n'est pas hyper pratique! Donc avec ton budget tu vas bien trouver une place au ponton en payant x2 pour un an .... De toutes façons rare sont les catas qui sont capable de supporter un échouage répéter sur un an!


15 juil. 2021
2

les catas modernes sacrifient le look a la resistance structurelle et ne sont pas fait pour s'echouer il y en a meme qui doivent se poser sur des bers appropries pour etre au sec... du dois chercher dans les bons cata de tdm en construction amateur qui sont pensés par leur constructeur dans ce but, quille renforcée avec une bonne epaisseur de semelle et de nonbreuses cloisons interieures de la quille, c'est tres rare...avec ton budget tu peux commander dans un chantier un coque nue de qualite(si tu suit la construction...) et l'amenager toi meme meme sur l'eau avec de l'organisation j'ai deja fait en amateur tout compris un cata te reviens avec du materiel neuf a 10000 euros le m jusqu'a 18 m,


15 juil. 2021
1

Pour faire du multicoques depuis quelques années dans la Manche, je ne connais que le Havre qui pratique le prix X2, c'est plus souvent X1.5 voir X1.25.
Mais je comprends que tu préfères les lieux à échouage, c'est mon choix également.
Pour ce qui est de l'échouage avec un catamaran. Cela va dépendre des lieux et du bateau. Certains modèles sont conçus pour échouer sans soucis (ancien modéle FP, Lerouge, Dazcat...), d'autres sont plus fragiles au niveau ailerons (je dirais que les modèles dont vous parlez dans votre message en font parti).
Pour les versions solides, pas de soucis sur nos côtes. Pour les seconds, il faudra un endroit calme et si possible avec un sol assez mou comme on peut trouver dans le port de Portbail. En revanche, pour le Havre de Regnéville, il ne faut pas espérer échouer avec un bateau solide, les courants violents au moment ou le bateau léve et les bancs de sable auront vite fait d'abimer les ailerons et safrans de votre cata.
Autre problématique, il faudra trouver le lieu qui accepte un cata de 44 pieds, car il faut un sacré corqs mort. Et pour AOT individuel en ce moment c'est pas gagné, au contraire, il cherche à les supprimer.

Dans quel havre pensez vous échouer ?


ecrehouel:Carteret !Le plan d'eau y est très très calme, encore plus qu'a Portbail car moins grand quoique presque a 50% du temps a sec...Le courant y est quasi nul, j'y ai déjà un corp mort de puis quelques années, et surtout je peux voir le bateau a la jumelle de mon salon terrasse..Le sol , a l'endroit de mon corp mort est du sable relativement ferme ...·le 15 juil. 19:42
tangnard:Carteret en effet je confirme c'est calme.Mais un peu de courants quand le bateau lève.Coin très sympa.·le 15 juil. 21:09
15 juil. 2021
0

🤔
Est-ce que le risque de déformation structurelle est à redouter dans le cas où les plans de pose des coques ne sont pas coplanaires?


tangnard:La déformation structurelle semble peu probable. Une navigation au prés tirera plus sur le bateau.C'est surtout au niveau ailerons et varangues que cela peut poser problème. Quand le bateau pose ou se léve, si la mer est calme et sans courant pas de soucis pour tout les catas. Mais s'il y a un léger clapot ou du courant, ca change tout.Avec le clapot ou pire des vagues, le bateau va tosser les ailerons vont a ce moment là prendre tout la charge du bateau plus un effort dynamique qui sera plus ou moins grand selon la taille des vagues. Comme il pose rarement les deux ailerons en même temps, ca tape violement sur un aileron, puis sur l'autre pendant quelques minutes. Ca m'est arrivé une seule fois avec mon cata alors que j'étais à bord, c'est assez désagréable, mais j'avais confiance dans la structure du bateau (plan Lerouge).Avec les courants, le risque c'est au moment de la levé du bateau, si le vent ou les courants (plus souvent) ont changé de sens le bateau va éviter de 180° rapidement. Selon la force des éléments ce sera plus ou moins rapide. Le pire que j'ai vu c'est à Regnéville dans le havre. Au moment ou mon tri levé il partait d'un coup, si un banc de sable était sur le chemin, le bateau s’arrêter net. Si je n'étais pas assis à ce moment là, il m'est arrivé de tomber. A force, ça peut endommager un aileron et safran.A Barneville il n'y a que le courant qui puisse poser probléme mais le havre est relativement plat. Peu de clapot même avec beaucoup de vent.C'est vraiment un super endroit pour poser un bateau, dommage que la côte soit si haute pour y accéder sinon, je ferai tout pour mettre mon bateau là bas.·le 16 juil. 07:07
15 juil. 2021
0

si les fonds sont irréguliers au niveau de la texture ,les 2 coques risquent de ne pas se poser d’une maniere egale.
les catas recents dont l’epaisseur des coques et cloisons rétrécissent plus vite que la fonte des glaces,risquent de jouer et de craquer au jonctions.
je ne suis pas specialiste du beachage,mais n’y y a t’il pas un peu de talonnage au moment ou le quillon se pose?( bateau qui passe a cote,petites vagues,vent qui fait chasser le cata latéralement)


tangnard:Voir réponse au dessus.·le 16 juil. 07:07
16 juil. 2021
0

Je vais poser la question aux constructeurs déjà pour avoir leur avis…


tangnard:En espérant qu'ils soient objectifs.·le 16 juil. 07:08
16 juil. 202116 juil. 2021
0

Si la plupart des catas ne peuvent pas s'echouer sans risques important, a part le tirant d'eau reduit et plus d'espace sur le pont, ils perdent de leur interet pour beaucoup de voileux, vu les couts et frais de ports . Cela dit en effet il doit y avoir des catas plus construits dans l'optique du beachage (Lerouge, catas wharram avec liaisons de poutres souples textiles ,et semelle de quilles renforcées, ou d'autres) . Vu l'irregularité de beaucoup de plans cotiers, les deux coques d'un catas risquent souvent de creer des efforts sur la structure. Et il me semble que beaucoup de monocoques deriveurs ou biquilles n'ont pas ce genre de probleme ou beaucoup moins


tangnard:La plus part peuvent échouer, mais il y a une différence entre échouer une journée de beau temps en étant à bord et laisser un bateau à l'année au mouillage quelque soit les conditions météo.·le 16 juil. 07:09
16 juil. 2021
2

Quelques photos pour montrer qu'un cata ça se pose bien s'il est conçu pour.


16 juil. 2021
1

Encore une fois quand on dispose d'un tel budget et qu'on veut préparer un bateau pour partir, pas d'hésitation direction le ponton avec eau électricité etc! Pourquoi se prendre le choux !!!!


cowboy bebop :sans vouloir faire le casse bonbons, je suis assez d'accord avec ldc 23. ·le 16 juil. 09:30
tangnard:Je serai d'accord avec vous si je ne connaissais pas bien le havre de Barneville. Surtout avec une maison qui donne sur le havre. Une rallonge et on a de l'électricité. Et en cas de besoin de ponton, il suffit de faire 500 mètres et on est amarré.·le 16 juil. 11:49
16 juil. 2021
0

Un ami vds son Looping 50 , il rentre d un tour du monde , la tu as un vrai cata de mer , solide , il s échoue sans souci , bien pus solide que tes modéles de grandes série ... La il est a Paimpol , repart en aout pour la mêd.


GhastBugale:celui amarré à côtés de la capitainerie?·le 16 juil. 23:56
tikipat:il est sortie de l eau , carénage , peinture de coque ... tu es sur place ?? ·le 17 juil. 12:47
tikipat:Il est a vendre ...·le 17 juil. 12:50
GhastBugale:je dors sur mon bateaux à Paimpol lors de mes stages d'aide moniteur à loguivy.·le 17 juil. 12:53
17 juil. 2021
2

Exemples d'échouages avec ces photos de mon Bohème 49' .

cette capacité d'échouage doit être pensée par l'architecte pour présenter toute garantie de sécurité : principe architectural garantissant une structure très raide ( cata à dérives pour accéder à des endroits au tirant d'eau limité , construction en CP epoxy et structure carlinguée pour une grande raideur , fonds monolithiques épais en verre-époxy et renforcés kevlar , quillon protégeant les sails drive et safrans , etc )

l'échouage doit aussi se penser comme une possibilité de carénage dans des endroits isolés et non équipés , ainsi qu'une sécurité active pour se mettre à l'abri de cyclones dans une mangrove ou encore lors de la remontée de fleuves mal on non cartographiés .

Le bateau est à vendre , si intéressé me contacter en MP


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

le beau temps...

Après la pluie...

  • 4.5 (98)

le beau temps...

mars 2021