cap sicié pour les nuls

Apres le coup de vent, j aide mon pote à ramener son brio qu'il vient d"acheter du brusq à Hyères . Grosse houle d'W des le depart, 1,5 , à 2,5 et une queue de mistral. Moi qui ai un first 24 j'ai l'impression de barrer un bateau 3x plus lourd et on se sent en securité au pres.!! Passage de sicié, on casse la baume..... on continue vent AR .....puis à mi chemin...petole mais houle !!! On passe au moteur en faisant le plein du 5ch toute les demi heure car pas de reservoir ( ni d'entonnoir).
Pas facile !!! Mais on se debrouille et on arrive à bon port.
Cap sicié: je te reverrai cet eté........

L'équipage
03 juin 2013
03 juin 2013
0

????

03 juin 2013
0

le cap sicié , ça n'est pas le cap horn, heureusement.

03 juin 2013
1

Bien sûr que si ! C'est le cap Horn du novice méditerranéen !
:tesur: :langue2: :whaou:

03 juin 2013
0

oui mais dans la tete du debutant, il se crée parfois des legendes ......c'est l'inconvenient de naviguer toujours sur le meme plan d'eau (pour moi , le golfe de st trop) .......

03 juin 2013
0

Sicié n'est pas le cap horn bien sur peut être très chiant à passer car très houleux et les vents se renforcent pas mal à son approche.

03 juin 2013
0

c'est rien de le dire qu'il peut etre ch...,10 heures pour faire porquerolles-sanary au pres ,qui dit mieux !

03 juin 2013
0

Ca dépend du bateau et de l'équipage, mais si tu part du port de Porquerolles jusqu'à Sanary, tu doit avoir 25 miles ou pas loin,
au près tu double la distance, ce qui veut dire que tu avance à 5 nds
presque tout dans le pif avec le courant, plus un ou deux bords carrés, tu te refais sur la fin, je pense que ce n'est pas le record de lenteur. Mon temps le plus long sur cette distance est de 7h avec , le plus court 3h du port de Porqueroles au port des Embiez sur avec 15 nds d'Ouest, au près sérré sans virement et en prenant la passe du Grand Rouveau, ce qui fait gagner 20 mn. Sicié, c'est parfois une ballade de santé, parfois pénible, mais pas tres dangereux et les vents sont rarement au dessus de 35 nds sauf par tres gros carton et il n'y a pas de pièges

04 juin 2013
0

@ Massale 16h avec un first 24 et un lotus en remorque :mdr:

03 juin 201303 juin 2013
5

Bonjour,
Un vieux proverbe: arrondir les caps et saluer les grains... L'erreur courante est de les passer ( les caps ) trop près de terre. En prenant du large, tout va tout de suite beaucoup mieux...

03 juin 2013
0

Paroles de bon sens.. c'est l'expérience qui parle. :pouce:

16 sept. 2017
0

Tout à fait d'accord .Sicié ,par vent d'Ouest ,il faut le passer très au large .

03 juin 2013
2

Pour le cas de Sicié, la parole de bon sens est trés discutable. Il est au contraire le plus souvent plus pratique de coller à la falaise.

Surtout au près, d'ailleurs.

Regarde toutes les régates qui le passe, tu verras toujours les bons longer la falaise, et les autres partir au large et finir hors délai.

Par contre, le passage pour moi toujours le plus pénible n'est pas le Sicié, mais juste avant, le cap entre Amphitrite et les 2 frères.

Jacques

03 juin 2013
0

l'exception qui confirme la règle ? :reflechi:

03 juin 2013
0

Amphitrite?

04 juin 2013
0

Merci pour ta réponse. J'ai eu l'occasion de profiter des dizaines et dizaines de fois des effluves et camaïeux de cet endroit sans savoir qu'on lui attribuait le nom de notre déesse!
Je ne savais qu'elle se négligeait à ce point!

03 juin 2013
0

c'est la station d'epuration intégrée dans la falaise

03 juin 2013
0

Sans doute, parce que de l'autre coté de la rade, tu as Escampobariou, qu'il vaut mieux contourner large.

Par contre, pour Sicié, si le contourner large n'apporte rien, cela ralonge beaucoup la route.

Jacques

03 juin 2013
0

Oui carrément, Sicié faut le passer prêt, partir au large c'est pire encore.

Pourquoi j'en sais rien sais mais c'est comme ça...

Faut se méfier des vieux dictons !

03 juin 2013
2

en fait, ce dicton s'explique (AMHA) de la manière suivante :

la sagesse recommande de passer au large des caps, non pas en tant qu'eux-mêmes, mais souvent pour les dangers qui les débordent.

"Caps" doit être pris dans un sens large, il me semble. Car ce qui est dangereux en mer, c'est la terre. C'est bien connu.

Quant à "saluer" les grains, c'est ariser assez tôt pour ne pas faire souffrir bateau (et équipage).

Une navigation de bon sens (marin) ! :heu:

16 sept. 2017
1

Cela dépend depuis qd souffle l'W .S'il vient de se lever ,pas de souci en le rasant .

03 juin 2013
0

merci à tous d'avoir commenter ce petit bout de chemin .
C'est fantastique ce qu'on peut apprendre sur ces forums , et on s'apperçoit que la navigation n'est pas une science exacte mais que l'on peut partager et ameliorer chaque jour .....selon son niveau personnel, .......

03 juin 2013
0

Ouaip ! C'est pas une discussion pour rien? J'ai appris qu'il ne faut pas hésiter à rester près de la côte, et qu'il faut se méfier d'Amphitrite et des 2 frères (m'en vais chercher où c'est !!). Merci Jacques !

03 juin 2013
0

Calou, tu as effectivement tout intérêt à te méfier d'Amphitrite. Cela dit, ce n'est pas vraiment un danger pour les marins dans le sens où on l'entend habituellement.

Amphitrite, c'est la station d'épuration des eaux usées de toute l'aire toulonnaise. Elle se trouve au pied de la falaise, au fond d'une crique. On y accède par un tunnel qui part à coté de la Seyne sur Mer.

Les deux frères, c'est deux cailloux dans la baie de Fabregas.

Jacques

03 juin 2013
0

Par beau temps, ou juste après un coup de mistral, le courant porte à l'ouest. Donc si on navigue vers l'ouest, il y a tout intérêt à venir près de la côte. Il y a une roche à environ 300m au SSE du cap Sicié, si vraiment il y a beaucoup de mer, il faut en tenir compte. En revanche par mistral, en allant vers l'est il peut être intéressant de passer un peu large (1ou 2 miles). L'idéal, est d'avoir un bon speedo et un GPS pour connaitre le courant avec le plus de précision, et de se décaler en fonction de ces informations.
Pour ceux qui ne le savent pas, les deux cailloux appelés "les deux frères", s'appellent ainsi car ils ont la même mer.

03 juin 2013
0

<>

joli... :bravo:

03 juin 2013
0

C'est en passant Cap Sicié au prés (Embiez vers Porquerolles) contre le courant avec 25nd sur que nous avons decidé de changer de bateau.... pour eviter de faire des bords carrés on s'etait appuyé au moteur et la confiance n'etait pas là ;-)

03 juin 2013
0

Oui, mais aller sur Porquerolles par vent d'Est c'est plus galère que d'aller aux Embiez par mistral. Je n'aime pas l'Est car je trouve que les rafales sont plus traitres que par Mistral, la mer aussi cassante, les vagues plus grosses et plus désorganisées

03 juin 2013
0

Et puis les Embiez Porqueroles par vent d'Est tu es obligé d'aller au bout, car je ne suis pas sur que l'on puise s'abriter sous les radomes avant la passe coté Almanare

03 juin 2013
0

Par mistral de plus de 30 nds , je tire 7 à 8 miles au large des sablettes puis direct sur la bouée des Magnons, ça permet d'aller vite dans une mer pas trop cassante et ça se fait en 2 bords, et on évite le courant qui longe parfois près de 2 nds

Par petit temps en allant sur Porqueroles, je prends à 3 miles au large des Magnons pour passer Sicié , sinon on se fait enfermer dans l'anse avant la station d'épuration

Au retour par vent d'Est il faut faire attention, car juste après Sicié sur une bande de 200 mètres, le vent déboule de la falaise et ça peut vraiment pousser. Quant à la passe du Grand Rouveau, il ne faut pas s'amuser la prendre sous spi en venant de l'Est car si ca adonne bien avant la passe et vers la Cauvelle (pas sur du nom), on se retouve au près dans la zone des 5 mètres et sous spi ça fait drole, les cailloux sont pas loin, de plus il y a souvent des bateaux mouillés dans l'alignement

03 juin 2013
0

Heu :reflechi: :lavache:

Il y a 4 milles et demi entre les Magnons et les 2 freres.

7 milles, c'est pas un peu un bord carré, non ?

Jacques

04 juin 2013
0

Limites des champs de tir de la renardiére

04 juin 2013
0

Non, en fait je tire au large avant les sablettes la ou il y a les trucs de l'armee, presque a la sortie la ou il y a des boules jaunes qui indiquent je ne sais quoi

03 juin 2013
0

C'est un fil à suivre et à relire juste avant le départ !
L'opération s'est réalisée...

03 juin 201303 juin 2013
0

Hello,

Si Sicié ne m'a pas (pas encore?) vraiment posé de problèmes, même par vent fort, j'ai un très mauvais, et récent, souvenir d'Escampobariou (de l'autre coté de la rade de Toulon) ou j'ai eu une avarie de barre ( plus de barre, ça fait "drôle" ! :lavache: ) dans 25nds de Mistral fraîchissant à 30 et plus le 10 Mai dernier !

ça à faillit très mal tourner...

Donc, je confirme qu'il vaut mieux arrondir franchement Escampo. Les cailloux ne sont pas accueillants par la bas...

Sinon, certains appels Sicié le "Cap Horn de la med", mais bon, il faut avouer que c'est "un poil" exagéré (même si je ne connais pas le cap horn en vrai) :heu:

03 juin 2013
0

Oui.
D'ailleurs la toponymie est évocatrice. Escampobariou, c'est les barriques de vin qui s'escampaient à la mer lorsque les bateaux étaient chahutés.

03 juin 2013
0

Le cap sicié c'est le cap horn... Mais avec du soleil et sans les pingouins :mdr: :acheval:

03 juin 2013
0

La différence fondamentale entre Sicié et Escampobariou et que par temps de Mistral, la mer vient se heurter à Escampobariou qui renvoit alors une onde réfléchie par la falaise (on passe en qquelques instants de 70 m de profondeur à une hauteur de falaise de qqs 50 m voire plus ce qui fait office de muraille) qui se compose avec la mer du vent et qui crée un clapot infernal sur 2 à 3 nautiques.
Sicié voit passer la mer formée sans s'y opposer de la même façon tout juste en l'orientant selon l'axe du Mistral ou du Ponant.

0

je suis partisan comme jacques de passer sicié au plus pres et escampo au large !et cap horn de la med pour sicié c'est vraiment exagéré ;-) le fond du golfe de gene par vent fort de sud ouest est surement plus dangereux

04 juin 2013
0

c'est bien connu, où y'a d'la gene y'a pas d'plaisir !

:acheval:

04 juin 2013
0

Bonjour
fil intéressant pour un breton qui vient trainer une quille dans ce coin... je ne trouve pas l'Amphitrite sur mes cartes marines ni sur Mappy :-(
les coordonnées GPS ou une capture d'écran pour localiser et bien saisir les propos seraient bienvenues...
merci

04 juin 2013
0

L'Amphitrite, c'est l'anse qui se trouve juste à l'Ouest du cap Sicié. Quand on tire des bords contre le vent de NO on peut rentrer dedans.

04 juin 201316 juin 2020
17 sept. 2017
0

Quand j'étais gamin, on allait avec mes parents à la Chapelle de Notre dame du Mai
www.ouest-var-over-blog.com[...]er.html
En contrebas, on distinguait très bien les volutes colorées générées par le rejet de l'eau plus ou moins traitée, et très bien aussi des pêchous sur leurs pointus qui venaient relever leur filet.. . Je pense, que maintenant le traitement est mieux suivi, mais l'image de la mer azur et des eaux grisâtres ça fait toujours un drôle d'effet . Même si le visible n'est pas le plus dangereux à coté d'autres pollutions invisibles..
Idem pour la station de Marseille dans les calanques, et sûrement aussi de celle des boues rouges bien au large pour que le public ne les voit pas..

04 juin 2013
04 juin 2013
0

Et bien !! Quelle réactivité !
Une triplette !!

04 juin 2013
0

Merci tout plein
mais du coup je ne comprends pas la phrase de jacques (Erendil)
"Par contre, le passage pour moi toujours le plus pénible n'est pas le Sicié, mais juste avant, le cap entre Amphitrite et les 2 frères."
D'est en ouest, je vois les 2 frères, le cap Sicié, l'amphitrite, et ensuite la Pointe du Cap Vieux.

Autre point : le courant s'établit quand il y a du vent fort, comment ça s'explique, (j'ai bien une idée mais j'aimerai être sur de bien comprendre).

04 juin 2013
0

Tu as raison, Jehenne !

Tu vois, j'ai beau être passé deux milliards de fois devant, j'étais persuadé que le Sicié c'était le cap au milieu de la falaise.

C'est donc bien le "vrai sicié", celui qui ferme la baie de Fabregas, qui est souvent pénible à passer quand on arrive de l'est. Rotation de vent, rafale...

Jacques

04 juin 2013
0

Merci Jacques
ça ne m'étonne pas que ce point soit plus difficile à franchir en voyant les lignes de sonde... je pense qu'il faut au moins parer le haut fond à 0,2 mile ...
Le relief du cap vieux est plus haut (420m) que celui du Sicié (340m quand même) - ceci explique peut être cela.
Guillaume

04 juin 2013
0

Ce que je vois, c'est un haut-fond à 4,70 m qui déborde le cap dans le SE.

Par mer agitée, ça doit bien brasser là-dessus..

04 juin 2013
0

Hello ! franchir le cap Sicié par vent d'ouest (Mistral ou Tram.) dépend aussi du bateau et je dois dire que nos plus gros pieds de nav. dans ces conditions ont été avec des bateaux capables de serrer très fort le vent .
Notre plus beau souvenir , 25 nds , 1 ris + solent , 7 nds à 40 ° du vent , avec la capacité de passer les vagues en lofant ou abattant pour éviter de se mouiller , et si on se rate , la capote pour nous éviter la douche .
Le même jour , d'autres , passaient au moteur , face à la vague , angoissés par la sombre présence des falaises du cap et le bateau qui tapait , tapait . Deux façons d'appréhender la voile .... :reflechi: :reflechi:

04 juin 2013
0

"A true gentleman never sails winward" (proverbe marin anglais)

:langue2:

04 juin 2013
0

c'est dangereux ce coin la ,hier nous sommes passés en venant des embiez avec tempête de beau temps au moteur
à la renardière ils voulaient nous tirer dessus ,l'aventure je vous dis
alain

05 juin 2013
0

Pour les amateurs de "bonne" lecture, je conseille "le frère de la côte" de Joseph Conrad dont l'action se déroule entre l'escampobariou et le cap Sicié.

16 sept. 2017
0

Hello les marins du coin !
je fais remonter le sujet car je dois passer ce fameux sicié "le horn des marseillais", j'ai une toute petite fenêtre demain par F5 jusqu’à lundi midi, puis le soir ça passe à 7, puis 8 et 5m de houle pour le mardi.
J'ai un impératif de temps (ouai le gars n'a rien compris au voilier...) 17h grand max demain à Bandol sinon je me fais égorger par l'amirauté, possible ? réalisable ou j'ai fumé le calumé ?
Merci d'avance

16 sept. 2017
0

Hello Le relou
Ca va être sport mais tu ne risques rien à essayer, au pire tu fais demi tour.
Perso je partirais de bonne heure.
Tu pars d ou?

16 sept. 2017
0

Ouai c'est ce qui me semblait mais déjà une semaine que je suis bloqué en rade d'hyères...
Je pars de Porquerolles, sur le papier il y a 25miles en ligne droite, sur le papier... :mdr:
je me dis au pire je me rabat sur la rade de Toulon mais j'aimerais bien atteindre ce fichu chantier de Bandol j'ai pas congé illimités :-p

16 sept. 201716 sept. 2017
0

Après la passe de sortie de Porquerolles, tu peux tirer un long bord de 5-6 MN au près vers le large, puis tu rejoins en un long bord le Cap Cepet ou la mer est nettement moins forte, déjà protégée par Sicé. Ensuite 2 ou 3 petits bords pour te retrouver vers la plage des Sablettes sur une mer cool. Tu peux faire une pause sous le vent de Sicié, c'est un super abri, sinon le meilleur, anti-mistral... Ensuite tu remontes le Cap Sicié et tu le passes en collant à la côte, pour être "un peu" protégé par la haute falaise, et ensuite, après la cardinale des Embiez, direct au travers sur Bandol !!! Je l'ai fait mi-Aout par 20-25 Nds, ça passe!!! Pas de quoi pisser face au vent quand tu l'a passé, c'est qd mm pas le Horn !!! Je te mets la photo de nos premiers bords, à mon avis la partie la plus compliquée du parcours...

16 sept. 2017
0

C'est que je me méfie maintenant de tout ce coin, sûr que c'est pas le horn mais je suis pas moitessier non plus :langue2: et quand je repense à la mer que je me suis tapé au large des îles d"hyères j'avais un peu peur de retirer encore des bords carré pendant des heures en me faisant brasser :heu: super pour la trace et les infos merci beaucoup, j'avais un peu ça dans l'idée ça confirme merci :pouce:

16 sept. 2017
0

Salut. Je crois que c'est faisable, je l'ai fait il y a pas longtemps avec vent ONO. Maintenant, c'est pas ligne droite. Je ne me souviens pas combien de bords j'ai tirés. Qu'en est il de ton voilier et des dégâts ? As tu eu le temps de réparer ? Dans tous les cas, si tu dois dérouter sur Toulon, n'hésite pas à le dire. Je serai sur mon bateau à finir du bricolage. Donc sur place pour te filer un coup de main. Je t'envoie mon tel en MP.

16 sept. 2017
0

Salut ! C'est sympa je n'y manquerai pas si on y est contraind mais plus pour offrir un verre que bricoler ;-) je prévois effectivement de tirer quelques bord ca devrait le faire le gros est 'réparé', trinquette, genois et gv ok moteur libéré l'inverseur et la bague sont fatigués donc il ne servira qu'aux entrées/sorties de port.

16 sept. 2017
1

Bonjour , pour avoir régater fréquemment dans le coin , les bords dessinés par notre amis sont à hurler d'inefficacité .
En cas de Mistral , quelque soit la force , les vagues et le courant sont contraires au large . Le salut est donc dans une série de bords " à terre " , et tu dois tactiquer pour passer au ras de l'Escampobariou puis rentrer dans la rade , le long du Cap Brun , puis longer les plages de Toulon pour sortir vers le Cap Cepet , sous les 2 frères , comme dit plus haut .
Le plus dur sera le Cap Sicié en lui même mais on l'a franchi en Muscadet par un bon force 7 , le truc , c'est de suivre le trait de côte qui s'efface en allant vers les Embiez , quand on a gagné le labo du Dr Bombard , c'est gagné , y a plus qu'à passer la passe des Embiez et gagner Bandol au débridé , on gagne 2 miles en évitant de contourner les Magnons .
J'ai des souvenirs inoubliables de bords dans le mistral sous Sicié , le bateau parfaitement réglé et à l'abri des embruns glacés derrière la capote .
Bon courage .

17 sept. 201717 sept. 2017
1

:mdr: c'est pas courant (en tout cas de mon expérience) de chercher à longer la côte plutôt que de prendre large mais je crois que dans le coin c'est THE methode, me suis déjà fait avoir une fois vais pas recommencer, la mer est trop mauvaise et les courants fort dès qu'on s’éloigne. L'avis du régatier me convient merci ;-) je vais suivre ce conseil et longé, je pars dans 30min, la météo à évolué F5 annoncé pour aujourd'hui mer un peu plus forte que prévu et ça redescend à F4 dès ce soir, on traine pas et on s'y jette.
Vive le vent, vive le vent, vive le vent d'hiver... ça caille :mdr:
@+

18 sept. 2017
0

Pas très gentil ça !! on ne parlait pas de régater, on parlait de faire route en sécurité dans la brise avec un bateau endommagé vers Bandol... Je ne prétends pas faire des bords à hurler d'efficacité... Mais ma trace GPS, sans en tirer la moindre fierté, est loin d'être ridicule: des bords à presque 90° de l'un à l'autre, dans 23-25 nds de vents, je ne vois pas ce qui te met dans un état pareil ;-))
Aller faire du rase-cailloux, rallonger la route te parait peut être la bonne solution, mais je préfère la mienne !! La logique de la régate n'est pas celle de la croisière...
Quant à prendre la passe des Embiez avec un bateau pas au top de ses performances et sans connaître bien le coin, ça frise plus l'inconscience que l'efficacité...

17 sept. 2017
2

Bjr.
Tout à fait d'accord avec safioran .
Sous le cap la côté est accore
La passe n'est pas évidente autant faire le tour surtout par fort vent
Alain

17 sept. 2017
2

Pour aller à Bandol je ne vois vraiment pas l’intérêt de se risquer dans la passe alors que les Magnons sont plein sud de Bandol avec ce vent d'ouest prévu.

17 sept. 2017
0

Deux options sont proposées. Vu le yacht de le-relou, je choisis l'option du large , pour viser Cepet , j'éviterais d'aller frôler la côte en tirant de petits bords sachant que le moteur n'est pas dispo . Si le-reloue rencontre un problème de voile, c'est direct sur la côte qu'on le récupère .

17 sept. 2017
0

Damien, on est aux Embiez, si tu arrives à poster ici, ou par sms, l'heure à laquelle tu passes sous l'île, on pourra te surveiller de loin ! ! ;-) :-p :-D

17 sept. 2017
1

Merci à tous ! bien arrivés ! :-)
Je suis dégouté de voir les messages de Calou que maintenant, mais j'avais ceinture, bretelles, ciré et électronique au chaud.... c'était pas facile-facile et j'ai triché en me risquant à me servir du moteur hors port au niveau du rocher des moignons sinon ça passait pas :mdr: (il a tenu, enfin l'inverseur surtout, ouf!) pleins de leçons à tirer comme par exemple ma trinquette au près inutilisable :me faut des barbers repris en pied de mât. Du coup route sous génois déroulé pour tenir un cap et gv arrisé ça l'a fait mais ça dépote un peu trop.
Je retiens que la baie de Toulon est une bénédiction quand la mer est hachée au large, qu'il faut arrondir encore plus à l'approche de l'usine à caca du cap sicié et que sur une carte c'est mignon mais avec vent et mer la passe des Embiez quand on connait pas on contourne :-p
Bon vent à tous !

17 sept. 2017
1

Ben voilà... on dirait que t'as enfin laissé la poisse derrière !
;-)

17 sept. 201717 sept. 2017
0

Bonjour,
cet été, passé Creus avec 35' NO établis en faisant un détour de 5 nautiques, ce qui fait la différence entre l'enfer et un simple baston, mais trois heures de plus pour rallier Port Vendres.

17 sept. 2017
0

partis, 8h30-9h arrivés 16h30 on a rajouté pas mal de miles aussi :-p

17 sept. 2017
0

Si tu avais plongé aux Magnons et dans la passe tu aurais vu que par Mistral , La passe est trés praticable , Le truc , c'est de coller le premier rocher en Le laissant à tribord avec 10 m de marge et de caper pendant 200 mètres sur Sanary puis on pique sur Bandol au portant .
Bon , Ben tu l'a fait , c'est essentiel .
:bravo:

17 sept. 2017
0

Magnons pas moignons xD
Oui je suis passé une seule fois dans la passe mais au moteur un matin tôt il y a quelques mois et dans l'autre sens, vu du large je savais pas trop par où la prendre sans rien risquer, donc j'ai contourné, merci Safioran pour les conseils en tout cas, ça m'a bien servi ;-)

17 sept. 201716 juin 2020
1

Au portant par vent d'ouest ? ? :lavache: Philippe il faut que tu nous expliques :tesur:

Une petite photo ! Un des rares bateaux à remonter à la voile, c'est comme ça qu'on l'a repéré.
Zoomez à fond il est au centre ! :-D :-D

17 sept. 2017
0

Ahah mais oui je reconnais le beige des voiles de Dame de Chine :mdr:
Vu du bord on dirait un lac :lavache:

17 sept. 2017
0

Bjr,
Je suis à san Remo ,la merpasse par dessus la digue .
35 dans le port.
J'attends
Alain

18 sept. 2017
1

Cool ! J'étais plus sur la toile vu que je finissais la peinture de pont . Heureux de vous savoir à l'abri. Et bravo, c'était pas évident. :pouce:

18 sept. 2017
0

Hello Damien, tu as bien fais de contourner si tu connais pas bien le coin, ça passe bien, il y a un alignement à suivre, mais y'a quand même des cailloux partout.

La première fois que je suis passé par cette passe avec ma quille de 2m20, je regardais partout, j'étais pas tranquille, pourtant je sais pertinemment qu'il y a largement assez d'eau au milieux, mais comme les cailloux visibles sont pas loin...

Moi, je ne passe par la que par beau temps.

Tu restes un peu sur Bandol?
Si oui, je peux passer te voir vite fais mardi soir en sortant du boulot.

18 sept. 201718 sept. 2017
0

Hello !
Je reste ce soir à flot et peut être demain soir à terre si l'expert ne peut pas passer avant mercredi.. sinon départ mardi soir (j'ai plus de congé).
Le bateau sera à terre le mardi mais sait pas encore quelle heure.
Dans tout les cas je vais revenir tout les week end et surement quelques semaine en octobre/novembre, si on s'est pas croisé cette semaine il faudra se rattraper les suivantes ;-)

18 sept. 201716 juin 2020
1

bonjour,

l'alignement est à faire (si mes souvenirs sont bons) entre la casserlane (cardinale) et un petit chateau d'eau visible sur la cote en face (enfin pas toujours)

ce qui fait que le passage le plus profond n'est pas au milieu de ce que l'on croit mais plutot 1 tiers 2 tiers...

ci joint une photo prise depuis Les embiez où j'ai placé approximativement deux fleches pour la zone la plus profonde (de mémoire)

Mais c'est sur que lorsque l'on doute de son moteur ou de son inverseur, vaut mieux s'abstenir...

18 sept. 2017
0

Oui s'abstenir m'a paru le plus sage ;-)
Après j'ai pas fait le malin sur la cardinale des magnons jsuis passé très très près tellement que j'ai mis une risée de gasoil pour dégiter avec génois dans les barres de flèches de peur de toucher avec le mât (ouai je suis peut être marseillais mais quand on est sur l'eau à 5noeuds c'est 'palpitant' :-p )

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Arc-en-ciel Viveiro

Après la pluie...

  • 4.5 (176)

Arc-en-ciel Viveiro

mars 2021