Cap Horn [bateau]

On m'a donné un Cap Horn coque en bon état mais superstructure et aménagements démontés.
J'aurais besoin de plan pour le refaire conforme à l'original et en plus je n'ai pas le safran !
Merci d'avance.

L'équipage
02 avr. 2017
02 avr. 2017
0

Bonsoir,
Si ça peut t'aider, je peux te scanner demain l'essai de ce bateau paru dans la revue "BATEAUX" n°8 de Janvier 1959, il y des croquis et photos qui pourront peut-être te servir ?
:reflechi:
Yann

05 avr. 2017
0

Bonjour
Ça fait fait plaisir de voir que l'on peut compter sur les passionné de bateaux quand on est dans la pétole !
Oui j'aimerais bien si c'est possible que tu me scann l'essai de "BATEAUX"
je t'en remercie d'avance et te donne mon mail perronjeanpascal@gmail.com
je te tiendrais au courant de mon avancement de la restauration du bateau que je vais débuter à la fin de l'été
Amitié
Jp

05 avr. 2017
0

Bonjour,
Je viens de t'envoyer les Scans de cet essai.
Bonne restauration, tiens nous au courant.
:scie:
Yann

03 avr. 2017
0

Bonjour,
Je crois que c'est l'AS Corsaire qui a récupéré le fonds de plans Herbulot après la disparition de sa fille.
Tu pourrais peut-être voir de ce côté...

05 avr. 2017
0

Merci du renseignement je vais essayer de les contacter
a bientôt
Jp

0

Si c'est un cap Horn construit par les chantiers jouet, attention : les capots arrières sont encastrés dans le pont avec en dessous un barrot qui ser de gouttière avec un trou au travers de la coque.
Mais le plis central de la coque est en okoumé et à une forte tendance à pourrir.

Même problème au niveau du liston : l'eau s'infiltre par le haut du borde et créé des dégâts.

Si tu refait le pont, appliquer tout le long du haut de coque une planche de 1cm d'épais, et 10 cm de large (il faut faire un tracé de cette planche sur une planche plus large à cause du dévers)
Ensuite faire aller le pont pour recouvrir cette planche, le liston venant en plus,
Cela protège le haut de coque.

Boncourage

05 avr. 201705 avr. 2017
0

Attention : coque en bon état, que celà veut-il dire ?
.
La coque est en bois moulé collé à la résorcine (colle également utilisée à l'époque pour les contre plaqué marine).
Or la durée de vie de cette colle est de 40 ans.
Ensuite, les plis, dont le collage est bien moins homogène que celui des plis d'un CP, se défont comme les feuilles d'un mille feuille...
.
Seule une stratification intégrale extérieure sur une coque parfaitement sèche pourrait garantir une tenue raisonnable dans le temps, si les plis sont encore bien solidaires...
.
Pour le savoir, taper absolument partout (extérieur comme intérieur) avec une petit maillet, ou beaucoup mieux, le manche d'un opinel !
Le bruit doit être parfaitement net, et clair. Si ça fait poc-poc, c'est mort.
.
Sorry pour le refroidissement. Tout le monde meurt avec une durée de vie maxi. Les bateaux aussi.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (68)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021