Cap Ecosse 2021 La Trinité Concarneau Ecosse

Cap Ecosse 2021
La Trinité Concarneau Ecosse 2021
Quelques-uns parmi nous, à l’issue de la croisière « Concarneau Les Açores 2020 », avaient émis le souhait de participer à une croisière vers l’Ecosse en 2021.
La Société des Régates de Concarneau et La Société Nautique de La Trinité ayant le même projet ont décidé de s’associer pour organiser cette navigation vers l’Ecosse en 2021 et de réfléchir à une nouvelle édition vers Les Açores en 2022.
Voici donc l’affiche réalisée par Erika Raio.
Le règlement de Cap-Ecosse 2021 et un dossier d’inscription peuvent être demandés à : capecosse2021@gmail.com
Les paysages écossais sont magnifiques et les clubs nautiques contactés heureux de nous accueillir (sans parler des distilleries…).
Nous espérons maintenir la solidarité des équipages, l’ambiance et les soirées « shanties », connues lors de notre périple vers Les Açores.
Vincent de Kerviler, vice-président de la SNT, sera en charge de l’organisation de cette édition au départ de La Trinité du 5 juin au 24 juillet 2021.
La SNT recevra les inscriptions, limitées à 30 bateaux, à partir du 1er janvier 2021.
Bonne préparation.
Toute mon amitié.
Didier Parez
didier.parez@gmail.com

L'équipage
29 déc. 2020
29 déc. 2020
24

Un rallye de 30 bateaux dans les petits mouillages écossais... gloup.

Pourrait-on avoir votre prévisionnel d'escales et mouillages afin de pouvoir vous éviter?

L'Ecosse c'est un paradis qui se découvre seul, où une rencontre c'est un peu une fête, où le calme et la nature ne sont pas de vain mots, où il faut perpétuellement penser à la protection des oiseaux et à leurs zones de nidification. L'Ecosse est un pays responsable où il n'y a pas d'interdit car habitants et visiteurs sont respectueux de code de la nature.

Défiguré par trente bateaux en même temps il sera impossible de respecter cela.

En Ecosse on accueille le voyageur mais comment accueillir une meute de 30 équipages?

J'espère que vous allez limiter vos escales à des ports structurés et organisés pour gérer autant de bateaux en même temps. Il y en a en effet quelques-uns.


Jjeronimo:Le programme détaillé est là : www.snt-voile.org[...]021.pdf ·le 29 déc. 21:50
Didier Parez:Bonsoir Michel (MicMarin), je comprends ton appréhension. Fin avril, il y a quelques années, ce fut un beau souvenir de voir les phoques qui sortent de leur hibernation et se prélassent sur les rochers de Barra ou de Muck sous les premiers rayons du soleil. C'est notre intention de respecter la nature comme les hommes qui y vivent. Bien amicalement. Didier·le 29 déc. 22:16
Micmarin:Je ne doute pas un instant de ta bonne volonté, je me méfie en revanche beaucoup plus de trente bateaux qui ne seraient sans doute pas venu seul en Ecosse. Je crois toutefois que dans un monde qui crie la nécessité de décroissance, ce rallye n'est pas une bonne idée. Mais ainsi va le monde et je te souhaite bonne chance. De toute façon, si un jour, je trouve l'Ecosse envahie par trop de ces cohortes, et bien j'irai vivre plus loin. Voilà tout.·le 29 déc. 23:24
totor:A ce rythme la, on va finir par devoir aller habiter au Groenland ... ( soupirs ) ·le 30 déc. 00:11
Micmarin:C'est mon trait "d'humour" quand on me parle d'une population croissante ou du réchauffement climatique...Je connais un canadien, dans le Labrador, qui habite "au bout" de la route. Deux fois dans sa vie, le macadam (et tout ce qui va avec) a atteint sa maison - chalet. Alors il appelle un hélicoptère qui croche le chalet et l'emporte un paquet de mille plus au nord... (authentique)·le 30 déc. 00:21
totor:😃Tant qu'il a de la "glace à courir..."🤗·le 30 déc. 12:05
Micmarin:😊😂·le 30 déc. 13:02
29 déc. 2020
6

+1 @ MicMarin.
J'espère me rendre en Ecosse cet été. Mais une difficulté de plus : comment éviter cette horde ?


islander:utilise ton AIS. Si tu vois plus de deux bateaux francais ensemble, tu sais que tu a trouvé la horde.·le 29 déc. 15:29
29 déc. 2020
0

Il est dit que les bateaux seront accueillis par des "clubs nautiques ".
Moi, je trouve que c'est un beau projet :-)


29 déc. 202029 déc. 2020
2

Micmarin +1

En même temps payer 500 € d'inscription pour avoir quelques réducs à Oban... Je préfère les dépenser en bière avec les écossais plutôt qu'avec les 60 français (minimum...) Bon c'est vrai il y a deuw repas !


Didier Parez:Il n'y a pas "que deux repas" ou des réductions par-ci par-là ! Quoi d'autres ? C'est une surprise. Et puis une belle rencontre avec des écossais ou des français cela reste une belle rencontre. Didier·le 29 déc. 22:22
29 déc. 2020
9

Dire qu'on se disait qu'en Ecosse et en Irlande on échappait au syndrôme de l'ARC et autres transat des alizés...


29 déc. 2020
3

... par ailleurs on peut se demander quelle est la connaissance locale des organisateurs pour imaginer une trentaine de voiliers à Lochboisdale ou transitant le canal de Crinan...
Quant aux liaisons à partir de l'aéroport d'Oban... il y a de quoi rester songeur!


Didier Parez:Bonsoir Philippe. Les organisateurs ont un peu de bouteille... qu'ils ont parfois ramenée de là-bas. Toute ma sympathie. Didier·le 29 déc. 22:24
29 déc. 2020
6

Bonsoir,

c' est bizarre mais j' ai comme qui dirait l' impression que les "amateurs habitués" de l' Écosse ne vont pas prendre part à cette manifestation!

De toute façon, quand je navigue en Écosse, c' est pas dans les marinas que je relâche mais bien dans des mouillages où il n' y a guère de place que pour quelques voiliers, donc normalement "à l' abri de la meute".

Gorlann


29 déc. 202029 déc. 2020
18

pitié ! pas de rallyes en Ecosse !
cette région se découvre par soi-même
en faire un objet de consommation en rassurant ceux qui n'oseraient pas y aller seuls est un non sens.
j'ai eu à subir un retour de l'ARC à Santa maria (donc seulement une partie des bateaux) c'est l'horreur.
ces gens là se croient tout permis, tout leur est dû (ben oui ils pont payé !
Ils ignorent totalement les autres plaisanciers avec leurs vieux petits bateaux
alors s'il vous plait n'organisez pas ce genre de rallye mais préférez encourager les melbres de vos clubs à y aller par groupes de deux ou trois éventuellement en organisant des compléments de formation l'hiver.
MAis pas d'invasion de masse qui s'approprient les mouillages et font dégager ceux qui ne sont pas les heureux élus

j'ai fait un petit site sur la croisière en Ecosse qui a donné l'idée à un club de la Manche d'aller faire un tour par là et j'en suis heureux mais s'ils y avaient été à trente d'un coup j'en aurait été fort marri.

Nom d'un chien pourquoi vouloir organiser ces transumances de masse alors qu'il serait possible que tous ces bateaux montent là-haut en s'éparpillant un peu;

parceque cela rapporte des sous aux organisateurs ? on n'ose le croire


29 déc. 2020
-6

C'est bien franchouillard ces réactions.
En général on entend que la plupart des gens ne sortent jamais que les bateaux sont devenus des caravanes etc etc....
Et là de braves gens veulent organiser une balade plutôt sympa pour ceux qui n'osent pas y aller seul, avec toutes les difficultés à organiser une telle manifestation, et tout de suite on entend les gueulards qui pensent que les territoires conquis sont leurs....
Et bien si ça vous emmerdes tant pis pour vous.


Micmarin:Connais-tu les coins ou ils comptent aller? Comment imagines-tu les 30 bateaux éparpillés dans les mouillages aux alentours des points de ralliement? Quand on est grégaire, on se rassemble, et on va se balader ou il y a du monde. Emmener des grégaires dans des coins de solitude est paradoxal. Je n'ose imaginer les plages après les inévitables barbecues beuveries.·le 29 déc. 19:48
Hubert, de Cherbourg:mais pourquoi le faire par paquets de trente ?trente bateaux oui mais par petits groupes pas tous au même endtroit en même tempspar mon modeste site j'ai donné envie à un club local d'organiser une virée en Ecosse et j'en étais fort heureuxje pense d'ailleurs que tous les récits d'Ecosse publiés sur ce forum ont décidé pas mal de croisière par là mais de grâce cette région ne se préte pas à des débarquements de masse avec deux fois plus de plaisanciers que d'habitants dans le patelinoui, allez en Ecosse mais évitons le syndrome de l'ARC ou des paquebots·le 29 déc. 19:50
BWV 988:@« Et là de braves gens veulent organiser une balade plutôt sympa pour ceux qui n'osent pas y aller seul »Ben oui, c’est toujours la même chose, ces navigations que sont l’Arc, la route de l’amitié, et tous ses rallyes divers et variés, sont organisés pour des gens qui n’osent pas se démerder seul et qui ont besoin de se rassurer en naviguant en meute.·le 29 déc. 20:44
moana29s:thierry0809, vous faites sûrement partie de la meute, votre commentaire sur le fond et surtout la forme en atteste ! Et c'est aussi pour ne pas rencontrer une meute de gens comme vous qui arrivez en pays conquis et "réservé" que je ferai tout pour éviter de vous croiser.... J'espère que vous aurez un grand pavillon "distinctif", la reconnaissance afin d'évitement n'en sera que plus facile, quoiqu'il doit être assez facile de vous voir arriver de loin ! ·le 29 déc. 20:56
thierry0809:Pas de chance je navigue le plus souvent en solitaire mais en général je ne supporte pas les moralistes qui s'opposent systématiquement aux idées qui ne sont pas les leurs.·le 29 déc. 21:56
Didier Parez:Bonsoir Thierry, j'ai longtemps navigué en solitaire (ou avec mon adorable compagne) et puis un jour avec l'âge probablement, j'ai (nous) découvert le partage des navigations en équipage et je ne le regrette pas. Amicalement. Didier·le 29 déc. 22:00
Micmarin:Ca je peux le comprendre, la nav en équipage a parfois du charme. Mais je n'en ai personnellement jamais trouvé dans la nav en escadre. ·le 29 déc. 22:07
Didier Parez:En escadre, tu as essayé ? ·le 29 déc. 22:51
Micmarin:Non, mais je peux te garantir que jamais je ne le ferai. Quand j'ai un voisin de mouillage c'est une heureuse surprise. Quand il y en a trois je m'enfuis!·le 29 déc. 23:27
BWV 988:Moi j'ai essayé, dans un cadre professionnel, puisqu'il s'agissait d'une activité de charter, et franchement j'avais quelquefois envie d'aller m'excuser auprès des quelques voiliers au mouillage de venir déranger leur quiétude. Je sais très bien ce que représente trente voiliers arrivants ensemble , que ce soit dans un mouillage, ou même dans un port...·le 30 déc. 07:57
29 déc. 2020
12

Bonsoir
Je n aime pas trop hurler avec les loups mais je ne peux que joindre ma désapprobation a celles qui se sont exprimées précédemment, en espérant que cela puisse contribuer a ce que ce projet soit reconsidére par ses protagonistes.
L Ecosse comme l Irlande font partie de ces territoires bénis où l on peut se mouvoir et stationner en quasi solitude ce qui paradoxalement crée les conditions fortuites des plus belles rencontres quand cette solitude croise celle d un autre équipage. Je sais que beaucoup d autres arguments plaideront pour ce type de regroupement, mais quelle absurdité que de le projeter dans ces espaces de grande quiétude.
En définitive, ce que je crains le plus, c est les traces que ce barnum bien frenchy laisseront dans le regard et la mémoire des marins locaux, lorsque nous autres, agoraphobe indécrottables passeront derrière.
Hervé


Didier Parez:Bonsoir Hervé, j'espère qu'un sourire de sympathie se trouvera sur les visages des marins locaux après notre passage comme ce fut le cas aux Açores. Didier ·le 29 déc. 22:32
14

j'ai envoyé cela à l'organisateur :

_Monsieur

j'ai lu votre annonce de rallye en Ecosse publiée sur Hisse et Ho

C'est une bonne idée de vouloir faire découvrir aux membres de votre club ce magnifique bassin de croisière qu'est l'Ecosse, mais pourquoi le faire par une transumance de masse qui ne pourra que détruire le charme de ces régions ?

il serait tout aussi possible de faire aller tous ces bateaux en Ecosse mais en scindant en petits groupes de deux ou trois bateaux qui se répartiraient dans les nombreux mouillages qui sont souvent inadaptés pour accueillir plus de bateaux à la fois. Ils découvriaraient alors ce qu'est vraiment l'Ecosse

et éventuellement un regroupement dans un port important (Oban ?) pour l'arrivée ou le départ

c'est bien sur plus diificile à organiser et moins valorisant pour les organisateurs : une photo de trente bateaux affichée au club ça en jette !

mais c'est un non sens

j'ai pu voir l'effet de ces rallyes sur la patite ile de santa maria aux Açores : affligeant.

le déferlement de ces équipages regroupés dans des hameaux où il y a moins d'habitants qu'eux ressemble beaucoup à l'arrivée des paquebots dans des coins isolés par ex aux Orcades.

et s'il faut que les autres plaisanciers (nombreux) qui vont en Ecosse jouent à cache cache avec les rallyes pour ne pas se faire virer des places qui auront été réservées alors non

pitié abandonnez cette funeste idée.

Hubert Pério

Cherbourg

_


29 déc. 2020
4

Bonne initiative Hubert, merci !

On ne va pas lancer une pétition, ce serait un peu ridicule, mais inviter les organisateurs à passer sur ce fil sera bénéfique. Et pour Thierry, ce qui est franchouillard ce n'est pas de protester contre un tel projet, mais bien d'y participer. J'aime beaucoup cette vision de "compagnonnage" développée par Hubert pour encourager de nouveaux équipages en nombre réduit, à tenter l'aventure. Mais plus que jamais dans ce monde qui va crever de la consommation de masse dont le tourisme fait partie, défendons que "small (and discret) is beautifull" !


29 déc. 202029 déc. 2020
2

préférez encourager les membres de vos clubs à y aller par groupes de deux ou trois, éventuellement en organisant des compléments de formation l'hiver
(Hubert)

Voilà qui m'intéresserait...


29 déc. 2020
3

salut
au cours de la Concarneau Açores 2020 (14 bateaux je crois) les bateaux se sont repartis dans plusieurs ports açoriens (vu 4 à Velas de Sao Jorge et 4 ou 5 à Angra de Terceira) c'était acceptable et plutôt sympa, mais je comprend que 30 bateaux en même temps dans les petits ports ou mouillages d'Ecosse cela fasse peur, on ne va pas comparer avec l'ARC et ses 200 à 400 bateaux qui squattent et rendent invivables les ports et mouillages des Canaries, Cap Vert, Antilles et pour le World Arc de Polynésie mais je comprend la crainte de ceux qui apprécient la tranquillité des côtes écossaises, peut-être que l'organisateur va écouter vos conseils et trouvera une formule qui convienne à tous, bonne fin d'année à tous.


29 déc. 2020
0

Ce qui me gêne dans ce débat c'est avant tout les reproches quasi systématiques de la part de certains sur l'arrivée de vacanciers qui viennent dans leur petit coin à eux.
Si ça fait chier les écossais de voir débarquer un groupe de 20 30 bateaux dans leur port ils peuvent tout à fait refuser l'accès pour un trop grand nombre de bateaux auprès de l'organisation.
En concertation avec les commerçants du coin qui en général apprécient plutôt l'arrivée de consommateurs.


Hubert, de Cherbourg:Personnellement je "milite" pour que les plaisanciers aillent en Ecosse mais je crains les effets secondaires des déplacements "en meute"·le 29 déc. 20:46
Micmarin:Il y a quelques ports capables d'accueillir 30 bateaux. Là cela ne posera aucun problème. Ce qui m'inquiète ce sont les instructions entre deux points de ralliements : "navigation libre pour découvrir les mouillages aux alentours". ·le 29 déc. 21:11
29 déc. 2020
0

Toutefois seul où en groupe avec le Brexit il faut bien prendre en compte que la carte de sécurité sociale européenne ne sera plus prise en grande bretagne.

Alors éviter les hospitalisations chez les british.


Micmarin:Peux-tu nous dire à laquelle des 2000 pages du Brexit deal ceci est précisé? Ou parles-tu dans le vide sans savoir? Moi, pour le moment, je n'ai que des on-dits stipulant que l'accord préserve ces droits. Mais il n'y a encore rien sur les pages internet officielles. Et pour cause, le deal n'est pas encore signé, c'est pour demain.·le 29 déc. 21:07
thierry0809:Juste annoncé aux infos à 13h.Mais suis d'accord ce n'est pas parole d'évangile juste une info à vérifier....·le 29 déc. 21:50
thierry0809:A nouveau annoncer aux infos hier....Et toi tu les as lus les 2000 pages???·le 04 jan. 17:45
Micmarin:www.gov.uk[...]-the-uk Pas encore lu les 2000 pages, mais déjà un paquet! Ceci dit les sites officiels se mettent à jour très très vite, le site cité ici ayant été mis à jour le 31/12/2020.Je te laisse lire pour les détails. Mais en gros, urgence, accident, ou simple consultation d'un docteur et médicaments reste gratuit pour les citoyens EU au UK. En cas de traitement à faire d'urgence ou si le patient ne peut être transporté en sécurité, ce sera fait au UK, avec possibilité ultérieure de récupération financière plus tard à hauteur de ce qui aurait été demandé dans le pays du citoyen opéré. Ce qui change: un citoyen EU ne peut plus choisir d'aller au UK pour se faire opérer.·le 04 jan. 19:07
Micmarin:Et il faut avoir sa carte santé avec soi, en voyage, comme avant.·le 04 jan. 19:20
Hubert, de Cherbourg:merci Micmarin pour ces précisionsdonc pour les prochaines croisiéres en GB il va juste falloir retrrouver le pavillon jaune !·le 04 jan. 19:43
Micmarin:Oui, pavillon jaune, et un peu de paperasserie. Mais à ce niveau-là je n'ai pas encore trouvé une réponse 100% claire quand à la limite entre du commercial et de la plaisance. Surtout quant à la nourriture et l'alcool à bord. Mais je suis sur que l'on saura vite. La priorité est de tout faire tourner, et la plaisance en cette saison et en confinement Covid n'est certainement pas dans une urgence de jours.·le 04 jan. 19:56
polac:@Micmarin. Qu'est ce que la carte santé ?, je n'ai jamais eu de ma vie un livret et encore moins une carte·le 05 jan. 15:18
Micmarin:Chaque pays a sa carte santé, au UK on l'appelle EHIC (or GHIC depuis le Brexit), en Belgique c'était E111 maintenant EHIC je crois. Je ne suis pas un expert de la France, mais google m'indique que EHIC en France serait la CEAM, qui est recommandée quand on voyage. www.service-public.fr[...]/F34441 ·le 05 jan. 15:57
polac:merci, je pensais à un passeport santé avec vaccination etc...·le 05 jan. 18:22
Arzak:J'ai beaucoup voyagé à l'étranger enfant et jeune homme, nous avions un "carnet de santé" réputé international, avec couverture jaune.Lorsque toutes les pages étaient pleine ils rajoutaient des pages et des pages en plus, pleines de vaccins et de rappels par maladies, toutes ces pages étaient remplies par des médecins donc complètement illisibles, de surcroît par un douanier ou service de santé étranger à la langue Française ;-) mais ça passait partout comme une lettre à la poste et on y récoltait à chaque passage de nouveaux tampons de contrôle ;-)·le 06 jan. 13:08
Flora :):Je l'ai retrouvé dans un carton, jaune orangé !·le 06 jan. 13:59
Arzak:Je n'ai plus revu le mien depuis 10 ans, il faudrait que je fouille dans mes innombrables cartons moi aussi !Oui, plus jaune orangé que jaune, à bien y réfléchir !·le 06 jan. 14:09
29 déc. 2020
0

Je ne sais pas pourquoi....mais j’étais sur que ce fil finirait en «pour ou contre » !!!
Amicalement !


29 déc. 2020
2

Comme toi je prefere la tranquilité et les petits mouillages déserts ou de toute facon il n'y a pas de place pour 30 bateaux.
Pas que je sois un loup solitaire et grincheux, et s'il y avait un ou deux autres bateaux, ce pourrait etre sympa .
Mais 30! Je met mon AIS en marche pour savoir ou est la meute et l'éviter!


29 déc. 2020
10

Chers amis.
L'équipe qui propose ce rallye croisière vers l'Ecosse est, je crois, aussi respectueuse de l'environnement et de la spécificité de la navigation en Ecosse que chacun d'entre nous sur ce site.
Pour rassurer Hubert de Cherbourg, les bateaux qui y participeront (probablement une vingtaine) navigueront par groupes de 2 ou 3, ne seront jamais, tous au mouillage au même endroit. Les rares regroupements se feront au sein des clubs irlandais et écossais qui nous accueillent.
Donc évitons les termes utilisés dans certains messages : "meute", "déferlement", "invasion de masse", "barnum", "ces gens là"... Termes qui pourraient refléter le manque de respect pour les navigateurs qui y participeront.
Didier, habitué aux coins tranquilles autour du monde (en particulier l'Ecosse) et heureux de partager de belles rencontres et de belles navigations.


Jjeronimo:Merci pour ce partage. ·le 29 déc. 21:44
RV29N:Oui Didier, "tout ce qui est excessif est insignifiant" (Talleyrand, je crois), et je te prie de m'excuser pour l'usage du terme "barnum" pour le rallye que vous projetez.Cela n'enlève en rien au fond de mon propos que je ne veux en rien insultant mais témoignant de ma désapprobation tout de même, et d'une certaine lassitude. Je suis pour les rencontres, mais d'abord celles qui sont fortuites et en comité raisonnable. Comme beaucoup dans ce fil, connaissant un peu les mouillages de la côte W d'Ecosse, je m'interroge sur les conditions de regroupement sur certains mouillages où déjà à 3 bateaux on regarde avec beaucoup de prudence les conditions de mouillage des uns et des autres (il y en a aussi il est vrai où on peut s'étaler, mais je dirai rien ;-)). Il y a certes quelques belles marinas, notamment celle assez récente de Oban, mais même là, "débarquer" à 30 créera forcément de l'embouteillage avec un risque jusque là ignoré en ces terres paisibles, d'énervement et de réactions épidermiques... Je salue le souhait d'accompagner l'apprentissage de plaisancier à la découverte de rivages plus lointains, mais je reste assez old school sur la façon de procéder, en privilégiant apprentissage dans la durée, légèreté et discrétion. ·le 29 déc. 23:16
Didier Parez:Hervé, je suis pleinement d'accord avec toi. Mon souhait (à titre personnel, mais ai-je le droit de le dire ?) serait que ce rallye ne dépasse pas 15 à 20 bateaux et que ces bateaux ne naviguent pas en escadre. Toute ma sympathie. Didier ·le 29 déc. 23:26
totor:15 -20 bateaux qui ne naviguent pas en escadre , c'est la vie " normale " .Si tel est ton souhait personnel, pourquoi organiser et venir faire la promotion ici d'un rallye de 30 bateaux avec points de regroupement obligatoire ?J'ai comme l'impression que tu es en train d'essayer de nous bourrer le mou, sur ce coup-ci ... ( PS : je ne suis pas contre les rallyes : un " La Grande Motte - Almerimar avec escale aux Baleares " serait parfait en remplacement de ton projet ) ( humour, mais pas tant que ca...) ·le 30 déc. 00:32
Papy-Zoom:Très bonne proposition Totor, ce rallye en Méditerranée ! XD·le 31 déc. 14:52
29 déc. 2020
2

Bon, si ils sont 20 au départ de Concarneau, il en restera 15 au départ des Scillys, 10 au départ de l'île de Man, 5 ou 6 à l'arrivée en Ecosse.
Bon, si ils se divisent en groupes de 3, ça ne fera juste que quelques paires de bateaux par-ci par-là.
Acceptable 😁
( Binette à-cheval-qui-court-vite)😜


totor:PS: Et pour l'affiche l'année prochaine, pensez à Gildas Flahault !!!·le 29 déc. 21:40
Didier Parez:Tu sous-entends que les navigateurs qui participeront sont des incapables ? Ne serais tu pas un peu arrogant ? Ou tu manies l'humour avec condescendance ? Toute ma sympathie. Didier·le 29 déc. 21:41
Didier Parez:L' affiche a été réalisée par une artiste Erika Raio. L'affiche de Concarneau Les Açores par Bruno Blouch artiste concarnois. Les nombreux prix attribués en 2020 (solidarité, musicalité, convivialité, esprit marin...) ont été l'œuvre d'artistes de notre région.·le 29 déc. 21:50
totor:Humour, bien sûr, je pousse le bouchon, mais il y a un fond de vrai quand même . C'est bien connu que les virées en groupe sont en partie composés de navigateurs qui n'oseraient pas faire le même voyage seuls. Donc assurément moins préparés que des voyageurs solitaires qui ne peuvent compter que sur eux mêmes. C'est le cas pour les rallyes transats, donc pourquoi pas le tien ?·le 29 déc. 21:54
29 déc. 2020
2

Je trouve l’idée bien séduisante, mais le temps me manque clairement pour engager un tel déplacement. Néanmoins, l’idée de le faire sous cette forme-là est intéressante pour plein de raisons :

  • L'esprit dans lequel s'est faite la Concarneau-Les Açores correspond à ce que je recherche,
  • Le partage que l’on peut retirer de le faire avec des gens initiés. C’est un peu comme dans un musée. C’est beau quand on y va seul, c’est encore mieux avec un guide ;-)
  • 30 bateaux max et « éduqués », ça semble suffisamment peu pour ne pas ressembler à un rallye comme l’ARC et ne pas envahir nos amis écossais,
  • Les nombreuses options « quartier libre » qui permettent de s’échapper et d’étaler la flottille,

Quant au coût d’inscription, je ne suis pas certain qu’il soit réellement un sujet en regard du programme et des conditions de partage. Parfois une belle rencontre, un partage, un échange, un bon conseil peut faire gagner du temps, et bien autant en dépenses. Prenons ce ticket comme une sorte de « caisse de bord » à l’échèle de la flottille. Il me semble que lors de la précédente édition, il y avait quelques ateliers et repas compris… donc… personne n’est volé.

Didier Parez, rendez-vous plus certainement en 2022 pour aller aux Açores.
Jérôme.


29 déc. 202029 déc. 2020
1

Dans le programme: "Rassemblement sur ERRAID (56°17.5390N , 006°21.6936W) "
Erraid, c'est Tinker's Hole, un des plus beaux mouillages du SW de l'Ecosse, donc pas mal de bateaux. Juste impossible d'y coller 30 bateaux, de plus en pleine saison.. Les autres mouillages au S d'Erraid sont bien plus exposés. Le rendez vous est à terre (cercle rouge).
Je suis dubitatif !


Didier Parez:Oui, François, tu as raison, nous prévoyons un nombre limité de bateaux à Tinker's Hole.Dans un autre domaine, es-tu toujours en navigation au Brésil en venant d'Afrique du Sud ? La Namibie et Sainte-Hélène sont elles confinées ou ouvertes à la navigation ? Merci de tes conseils. Didier ·le 29 déc. 22:57
Pytheas54:Non, il y a maldonne. Je suis le parcours de Pascal (Shazzan) sur mon compte YouPosition depuis une petite maison de Bretagne avec l'aide de Flora ! Je n'ai jamais trempé la coque plus loin que les Açores (et l'Ecosse). ·le 29 déc. 23:03
Didier Parez:Une petite maison en Bretagne ? Si tu passes à Concarneau notre porte est ouverte... jusqu'à fin avril ou nous espérons rejoindre Léros en Grèce. ·le 29 déc. 23:16
Pytheas54:C'est très sympa, mais je suis dans le Trégor (Pontrew), et Pytheas à Perros est en chantier...·le 29 déc. 23:35
29 déc. 2020
0

Personnellement je trouve très intéressante cette initiative.
Au delà des rencontres entre équipages et avec les Ecossais, cela permet justement à ceux qui "n'y seraient pas allés seuls" d'acquérir de l'expérience et de prendre de l'assurance en sécurité pour élargir leur zone de navigation.
J'ai vécu ce type de navigation avec des avions légers où l'on traverse la manche pour aller à Duxford ou bien en Allemagne. (ah le château de Louis II de Bavière...)
En ces temps d'individualisme forcené, on trouve encore des organisateurs bénévoles qui sont capables de prendre en charge de tels événements (et les critiques associées). Bravo!
2021 c'est trop tôt, mais 2022...


thierry0809:D'autant qu'être de nos jours organisateur d'une manifestation sportive où même récréative peut en cas de soucis s'avérer un réel cauchemar....Alors bravo à vous !!!·le 29 déc. 22:44
Didier Parez:Bonsoir Daniel, nous avons aussi un JPK 38 depuis 8 ans. Bienvenue aux Açores en 2022. Didier·le 29 déc. 23:00
Patxaran:Bonsoir Didier, sympa ton 38 nous avons testé... ;-). Le notre ne devrait pas tarder (janvier) mais le covid a retardé les disponibilités pour en profiter pleinement.... A bientôt j'espère. ·le 29 déc. 23:03
29 déc. 2020
6

L'idée même de faire un programme pour visiter l'Ecosse est curieuse. Même à la belle saison, les dépressions peuvent être agressives. Je suis resté bloqué à Tayvallich pendant 3 jours début Août. En essayant de partir le deuxième jour, j'ai fait demi-tour (en compagnie d'un grand voilier) en raison des rafales katabatiques qui tombaient des collines dans le Loch Sween. Et des voiliers de 9 à 16 m ne naviguent pas à la même vitesse et dans les mêmes conditions de mer. Donc les rassemblements ? L'Ecosse ça se savoure par petites étapes choisies jour après jour en fonction du vent, des courants (violents !), et des conditions de mer. La longueur du parcours en un temps bref rend ce programme irréaliste.


Didier Parez:Irréaliste ? Quelle sentence ! Amicalement. Didier·le 29 déc. 23:04
Pytheas54:Je suis bien triste de dire cela...·le 30 déc. 00:08
Brandan:Quand on reste bloqué 3 jours seulement, c'est qu'on a un peu de chance !·le 31 déc. 15:01
30 déc. 2020
6

Du 5 juin au 24 juillet, je vais faire mon planning...


31 déc. 2020
3

... en comptant sur la discrétion des enthousiastes de la nav de groupe pour qu après leur passage, l accent francophone ne declenche pas une reaction de rejet...


iclo420:Pour avoir été amarré au port de Veere en Zéelande en même temps qu'une flottille de 7 ou 8 bateaux de marins français (Pas sûr que les bateaux n'étaient pas de la location locale), beuglant pendant 2h dans un mégaphone et se comportant en terrain conquis, je n'osais pas trop parler français de peur d'être assimilier à ces .... "pas élevé du tout" se croyant tout permis par l'effet de meute. Mon paternel fière de ses origines françaises et de sa carte d'identité de l'hexagone l'était beaucoup moins sur le coup.·le 05 jan. 00:36
31 déc. 2020
0

Dites donc les grincheux et autres papys la tremblotte ! Vous avez déjà privatisé l'Écosse ? Cest déjà rien qu'à vous ?
Attendez un peu, elle est pas encore tout à fait sortie du royaume uni !

Quelle image de tolérance vous donnez !


Micmarin:Papys la tremblotte, bonne expression je la retiens! Maintenant puisque je m'inclus dans ce groupe, je te réponds. Non ce n'est pas privatiser l'Ecosse, bien au contraire. C'est partager un bonheur, et cela se fait en petit comité. Pas avec 30 bateaux. Tu vois, quand un bateau fait escale dans la baie devant chez moi, si je croise son équipage, je l'invite à la maison, je lui propose une lessive, un repas... Si je vois plus de deux bateaux (ce qui n'est jamais arrivé devant chez moi) je m'abstraindrais. Si, au quai de mon usine de crabe je vois un bateau, ou comme c'est arrivé, un équipage venait me demander s'il pouvait faire de l'eau au robinet, je lui offrais, en plus de l'eau, des pinces de tourteau pour tout l'équipage. Si je devais voir plus de deux bateaux, je m'abstriendrai aussi. 7Tout est dans la mesure, pas dans la tremblotte. 😂😂😂·le 31 déc. 18:28
Micmarin:Bon, impossible de corriger... donc désolé pour les fautes et coquilles...·le 31 déc. 18:30
totor:+1 pour Micmarin, même comportement par chez moi. ( Sauf que je m'inclue dans le groupe des grincheux, j'ai pas vraiment l'âge d'être papy ! 😃)La même expérience m'est arrivée, à la différence que c'était un camping car ( pas d'eau pour un quillard dans "ma" baie, donc pas de bateaux visiteurs), et que c'était du homard au lieu du tourteau.Il y en aurait eu plus de deux, je n'aurais pas fait l'effort. Et 30, ça aurait été un coup de fusil ! ( en l'air, hein ! 😁)·le 31 déc. 21:17
thierry0809:Un coup de fusil en l'air....méfie toi quand même il y a trente ans j'ai croisé par malheur un grincheux qui m'a mis un coup de fusil "en l'air" je crois bien qu'il bouffe toujours de la bouillie.....·le 01 jan. 18:32
totor:C'est sûr, vaut mieux jauger si tu as un nain ou une grande tige en face de toi avant de tirer.Plus sérieusement, c'est une expression imagée pour illustrer l'idée du " paradoxe de la tolérance" de Karl Popper, puisque Bepey parlait de tolérance. A ne pas prendre au pied de la lettre, bien sûr, d'où mon smiley MDR .🤗·le 01 jan. 18:53
lilas blanc:J ai été menacé aux shetlands, par un fermier qui en avait marre de voir les gens traverser les pâtures sans refermer les enclots. C c est bien terminé. Il y avait une pancarte à l entrée de la ferme: tout chien non tenu en laisse sera abattu.·le 02 jan. 09:56
Flora :):Même causes mêmes effets chez moi sur le GR sentier cathare : on a dû modifier le balisage une ou deux fois, certains proprios viticulteurs refusaient que les randonneurs longent leur vigne, à cause de "dégradations" ! Les randonneurs sont généralement des gens très respectueux du milieu, de la nature et des hébergements... ? mais il doit y avoir des exceptions parmi eux aussi.·le 02 jan. 10:15
Micmarin:Oui tout à fait, l'élevage des moutons aux Shetland est une économie importante. 305.000 bêtes pour 23.000 habitants. Et dans le code de la nature il est précisé que l'on peut aller partout, mais que quand on ouvre une barrière il faut la refermer, et que les chiens doivent être tenu en laisse. Un chien en liberté affole les moutons qui se mettent à courir comme des cons et sont capables de courir jusqu'à la falaise et tomber dans le vide. Ma maison est au milieu d'un croft (ferme/pâturage), je quitte donc la route en passant une barrière, puis encore une autre entre deux crofts, et grimpe un chemin avant d'être chez moi. Je suis entouré de deux cent moutons. Quand tout à coup je les vois, par la fenêtre , se mettre à courir comme des fous je sais qu'un touriste avec un chien (même en laisse) arrive. Et cela rejoint ce que je disais, un bateau, un couple, c'est facile de leur parler et leur expliquer quelque chose s'il le faut. Trente bateaux, tu oublies, et s'il leur faut sortir le fusil pour sauver leur business, il le font d'autant que c'est légal. Il peuvent abattre un animal qui met leur troupeau à mal. Ceci dit je n'ai connu qu'un vieux qui sortait vite le fusil, il était connu, il est décédé il y a trois ans. Depuis le petit-fils a repris la ferme, ne le sort plus, mais a ajouté plusieurs panneaux de mises en garde (barrières et chiens) priant les gens de respecter ces règles simples. Ce que d'ailleurs 99% des gens font sans problème.·le 02 jan. 13:29
Micmarin:@lilas blanc: par curiosité, c'est à Fethaland que tu as été menacé?·le 02 jan. 13:42
lilas blanc:Oui c est tout à fait cela. J étais photographe et je voulais faire des photos du petit village de pecheur en ruine. J ai garé ma camionnette près d une ferme pour prendre le petit chemin qui monte. La un type est sorti comme une furie en m engueulant et me menaçant . je lui est dit que je le comprenais car j étais petit fils de paysan et je lui ai demandé l autorisation de passer. Ce qu il a fait sans problème, voyant que je n avis pas de chien et que j étais tout seul.·le 02 jan. 14:07
Micmarin:C'était Douglas! Un brave type mais un peu fou. Paix à son ame. ·le 02 jan. 14:11
lilas blanc:Paix à son âme, je garde un excellent souvenir des Shetlands, tu habites quelle île?·le 02 jan. 18:25
Micmarin:J'étais le voisin de Douglas. Quand tu es devant sa ferme au bout de la route, ma maison est celle en haut de la colline à droite.·le 02 jan. 19:33
RV29N:J'adore ce cluedo... Sûr, si je passe aux Shetland l'été prochain (pas sûr si option directe Strornoway-Feroe), j'en demanderai un peu plus à Lilas Blancs (ou je passerai par la MP) ! :-D·le 02 jan. 20:01
lilas blanc:Je te parlerai dès shetland comme un touriste car faute de temps j y suis allé une semaine avec ma camionnette en 2015. En 2017, lors de mon Scottish-tour avec Lilas Blanc,, je suis resté coincé au festival HebCelt à Stornoway et du coup, faute de temps pour rejoindre Inverness, j ai du couper par le nord des Orcades en regardant Fair Île à la jumelle·le 03 jan. 10:16
31 déc. 2020
4

Le CCC fait régulièrement des croisières, courses et rassemblements en Ecosse pour de grandes flottilles. C'est pas mon truc, mais l'Ecosse est grande et pour tomber par hasard sur ces rassemblements, faut un peu de manque de chance : www.clyde.org[...]lendar/ .
Je crois qu'il en faut pour tous les gouts, certains aiment les marinas, d'autre les mouillages sauvages. Certain aiment des petits bateaux, d'autres sont à l'aise sur des gros... les "rallyes organisés" permettent à certains de se rassurer pour traverser l'Atlantique, aller aux Açores ou en Ecosse. Bah pourquoi pas.


31 déc. 202031 déc. 2020
0

Bien sûr, on peut faire une croisière de 30 bateaux en Ecosse quand on connaît bien les lieux...
Pas Tinker's Hole...
Un exemple Loch Na Mile sur la côte E de Jura si le temps n'est pas trop venteux (rafales descendant des trois 'Paps')
ou Loch Harport sur Skye pour visiter la distillerie Talisker (il y a déjà beaucoup de monde...)


01 jan. 2021
2

Il y a des endroits où il n'y a pas de place, donc on ne discute pas ; il y a des endroits où il y a de la place... et on a envie qu'elle reste libre !


Brandan:Hervé ! Il ne faut pas montrer des photos comme celles là !·le 01 jan. 20:38
ED850:C'est vrai que l’Ecosse est vraiment un lieu de croisière très agréable. C'est pas loin, en une semaine depuis la côte Atlantique on y est, le déplacement se fait en mer abritée (la mer d'Irlande est protégée de tous les cotés). Et sur place, entre la Clyde, les Hébrides, les Highlands, Orcades et shetland, les mouillages se comptent par milliers. La météo est précise et les distances courtes. Seuls impératifs, un chauffage et un bon mouillage. ·le 01 jan. 21:11
totor:Ça, c'est ce que te raconte le syndicat d'initiative. Le vrai côté, c'est que c'est tout gris ( tu parles, les photos sont passés à Photoshop ! ), trop de vent et trop de courant, le balisage est quasi inexistant, c'est plein de midges ( moustiques feroces) ,les locaux sont cools, mais on ne comprend pas leur accent , tout est cher et encore plus le whisky ! Non, vraiment, Porquerolles c'est vachement mieux !!! ·le 01 jan. 21:25
RV29N:La mer d'Irlande est certes protégée, mais il est bien plus plaisant d'atteindre ces côtes de W Scotland par l'W d' Eire... un peu plus exposée mais d'une belle sauvagerie sauf en certains mouillages bien abrités. Et ce fût fait·le 01 jan. 22:44
gorlann29:Il est aussi à préciser qu'il est plus facile de monter en Écosse que d'en redescendre, que ce soit par la mer d'Irlande avec le flot nettement plus long que le jusant, ou par l'ouest de l'Irlande.Gorlann·le 01 jan. 23:07
ED850:L’intérêt de passer par la mer d'Irlande est que tu n'es pas trop limité par la saison. C'est protégé et tu peux naviguer tranquille très tôt an printemps comme tard en automne, ce qui n'est pas le cas en W Irlande, plus agréable en été. mais le w Irlande, très joli, n'a pas cette facilité de navigation de l'écosse ou les étapes sont courtes, en mer protégée,, sans houle ni difficulté. ·le 01 jan. 23:22
totor:La comparaison Irlande Ecosse est bonne, pour le Sud de l'Ecosse.Pour le reste, il ne faut pas oublier que la protection de l'ile d'Irlande ne fonctionne que sur 200NM environ. Avant ca ( et apres ) il va falloir se taper les 250NM (au plus court ) de la mer Celtique , non protegé , ouvert au SW et W , sans trop d'eau a courir sous le vent pour une bonne partie. Donc pas trop tot au printemps, et surtout pas trop tard a l'automne ! ( l'automne commence le 1er aout en Irlande , officiellement et meteorologiquement ) ·le 02 jan. 00:24
lilas blanc:Une de mes plus grosse branlée, c était en redescendant en Août, entre Belfast et Dublin, j y suis arrivé transformé en statue de sel·le 02 jan. 09:48
ED850:Oui, on peut toujours avoir un peu de mauvais temps, mais la météo est bien fiable avec des prévisions assez lointaines. Les trajets sont courts. Irlande Cornouailles en 24h et Cornouailles Bretagne en une douzaine d'heures. On montait en Irlande régulièrement en école de croisière de Mars à Juin et Septembre/Novembre et on a rarement eu de grosses bastons. ·le 02 jan. 09:57
RV29N:A se demander comment en 1979 la Fasnet race a pcu faire une telle hécatombe : 19 morts, 135 marins secourus. On pretendra que c était à une époque où les prévisions MTO etaient moins fiables... Reste que lorsque je me suis balladé entre Dingle et Achill Island avec mon Mopelia de 8,5 m je n ai jamais croisé de voilier de cette taille, a vrai dire très peu de voiiers tout court. Et j’ ai le souvenir de ce solide Dufour 40’ en école de croisière rencontré en 2009 à Fenit (une des seules marina de la côte W d Irlande), appareillage en journée avec annonce de coup de vent. et retrouve le lendemain matin au réveil, amarré au ponton, après s être priss une solide branlee de SW au large des Blasket... Donc prévisibilité mto certes, rudes conditions estivales possibles et pas exceptionnelles, aussi.·le 02 jan. 10:35
lilas blanc:Lorsqu on monte vers la mer d Irlande on a tous une petite pensée pour Eric Tabarly·le 02 jan. 11:01
totor:A Ed850: tes temps de traversée sont bien optimistes, je trouve, ou alors tu as un bateau qui va vite ! Je table plutôt sur 20/24h pour BZH -Les Scillys et 30/36h pour Les Scillys- Sud Irlande.Les deux ensemble font l'équivalent d'une courte traversée de Gascogne.·le 02 jan. 11:22
ED850:Oui, Ouessant Scilly, une centaine de milles, Scilly Kinsale 130'. Avec de First 42 du club (Noirmoutier), on partait le samedi matin et on était généralement aux Scillys le Dimanche soir ou à Kinsale le Lundi soir. ·le 02 jan. 11:48
lilas blanc:Suis également sur les moyennes de Totor·le 02 jan. 12:11
Brandan:Même moyennes que Totor. Il m'est cependant arrivé de faire Baltimore Paimpol en 50 h : un bon concours de circonstances. Je ne compte pas le nombre de fois où il a fallu rester en stand-by à Newlyn ou aux Scilly.·le 02 jan. 12:35
gorlann29:Je ne compte plus le nombre de fois où j' ai fait l' aller-retour Bretagne-Irlande, mais j' étais aussi dans les mêmes moyennes que totor.Gorlann·le 02 jan. 13:34
RV29N:Idem ; avec ou sans escale aux Scillys, selon le confort de la traversée et l'humeur de l'équipage... et rappelons que quand le mauvais temps arrive, c'est la côte qui devient le danger, surtout au large de la Cornouailles et en atterrage sur l'Iroise.·le 02 jan. 13:41
ED850:En même temps, c'est un peu normal, 130' avec un First42, c'est dans les 20/24h, avec un bateau plus petit, c'est plus.Et puis en école de croisière, t'es un peu tenu par le temps. les croisières Scilly, comme côte N Espagne étaient sur 9 jours A/R (du samedi matin au dimanche soir), les croisières Galice ou Irlande, sur 15 jours.·le 02 jan. 13:48
gorlann29:En 92, avec mon Armagnac, 6 aller-retour en "école de croisière" entre mi- Juin et mi-Septembre.Le premier départ de Pont-Aven, puis changement d' équipage à Brest toutes les deux semaines, et retour Pont-Aven mi-Septembre.Je montais à chaque fois en direct vers le Fastnet, puis naviguais jusque du côté de la baie de Dingle, et retour avec une marge de sécurité pour ne pas rater un changement d' équipage, permettant la plupart du temps un arrêt aux Scilly, voire à Ouessant.Çà faisait des croisières de 13 jours, avec en moyenne 3 jours pour monter et 4 pour redescendre.Gorlann·le 02 jan. 14:30
01 jan. 2021
0

Et quelques images le montrent


totor:Je ne sais pas comment tu as pu trouver tout ces mouillages, parce que j'ai rien trouvé sur mes cartes... 😃·le 01 jan. 23:03
RV29N:En MP je te dévoile, mais on va pas faire de la pub au syndicat initiative :-D·le 01 jan. 23:06
totor:C'etait une private joke, mais je t'ai confondu avec un autre. C'etait les cartes d'Espagne, toi , non ?·le 01 jan. 23:11
RV29N:Yes my Dear, carto papier Espagne... y a 10 ans deja, et je t en suis encore reconnaissant !entre papys grincheux et tremblant, on aime a se rendre quelques services ·le 01 jan. 23:29
totor::-)·le 01 jan. 23:58
Arno33:Et bien c'est passionnant ce file de discussion au final!Moi qui, avec ma petite expérience rêve d'y amener ma petite famille sur notre "petit" bateau, ça donne encore plus envie de voir tes photos en imaginant la qualité de ces abris.Si ce n'est pas trop te demander, si tu as des noms et idées pour une première croisière là bas au départ de La Roche Bernard, je suis vraiment preneur d'informations et conseils en mp!·le 03 fév. 14:06
fad5264:En fait, tout est beau un Écosse et tous les mouillages se valent.En 2019, nous avions fait Gigha, le loch Sween, Kerrera, le loch Spelve sur Mull, le loch Tarbert sur Jura, le loch Moidart(mon préféré), les Orcades après avoir franchi le canal calédonien, etc...Tu trouveras facilement sur Internet des blogs de navigateurs ayant les mouillages les plus pittoresques. Mais j'aurais tendance à dire qu'ils sont tous pittoresques.Un ami ayant l'habitude de navigations en Écosse, nous lui avions posé la question de savoir où se trouvait le mouillage typique de l'Écosse avec le château en ruine sur une rive du loch, faisant référence dans mon imaginaire à l'album de Hergé : l'île noire. Sa réponse fut: Partout, dès que tu as un loch, tu as très souvent un château sur une des rives. Avec un peu de brume le matin comme c'est souvent le cas, tu pourras vraiment t'y croire.Si on est un peu randonneur, surtout ne pas manquer l'ascension du Ben Nevis.Nous avions appareillé des côtes bretonnes, pour une première escale à Newlyn, c'est un port de pêche, mais les plaisanciers y sont les bienvenus, les marins-pêcheurs anglais nous ayant même aidé à amarrer le bateau ! Ensuite, nous avons fait escale en Irlande à Waterford, Rosslare Harbour, Arklow, Dublin,Carlingford Lough, Bangor. Notre première escale en Écosse fut l'île de Gigha.Toutes ces navigations se sont fait dans de bonnes conditions, il faut savoir laisser passer un ou deux jours pour avoir la bonne météoL'accueil, aussi bien en Irlande qu'en Écosse est vraiment très sympathique. À titre d'exemple, les propriétaires de pontons privés au fond des lochs nous autorisent sans problème à les utiliser pour débarquer. Nous avions l'intention de faire cette année les Hébrides extérieures, mais vu les conditions sanitaires notre projet s'inscrit de plus en plus en pointillés.·le 04 fév. 11:46
Arno33:Merci beaucoup! il est vrai que ce semble souvent être les Hébrides qui ressortent souvent des images que j'ai en tête!le tout sera de voir la faisabilité sur un été (4 à 6 semaines).·le 04 fév. 16:13
Arno33:En tous cas, je parcours ce que tu me conseil avec des étoiles dans les yeux!·le 04 fév. 16:50
Hubert, de Cherbourg:Six semaines pour l'Écosse il y a moyen de se promener un peu mais ne pas traîner en toute : newlyn, île de Man, IslayNous avions fait en six semaines mer du Nord canal calédonien retour par mer d'Irlande mais on ne voit que le sud de l'ecossehubert.perio.free.fr[...]dex.php ·le 04 fév. 16:57
01 jan. 2021
1

Bepey
On grinche, on grinche, mais convenons qu'il y a quelques raisons ;-)


01 jan. 2021
1

Et comme dit Totor, une fois fermé le syndicat d'initiative, et les couleurs de photoshop rangées dans leur boite, on passe au choses sérieuses.

Sortie de Fenit, aout 2009, après 6 jours bloqués à laisser passer le train de 3 dépressions Atlantique


02 jan. 2021
2

L'affiche me plaît... comme déco !
Mais si je voulais aller en Ecosse à la voile, c'est certainement pas en escadre !
(une mamie qui tremblote dès qu'il fait moins de +10°)
;-)


ED850:Bah, un bon chauffage qui tourne non stop et tu navigues en tee shirt. Pour les "tropicaux", ça le fait bien😎.·le 02 jan. 09:49
lilas blanc:En ce qui me concerne je n ai eu froid qu une fois au nord des Orcades, par contre le chauffage tournait souvent en Ecosse pou chasser l’humidité ·le 02 jan. 09:52
Hubert, de Cherbourg:On a eu aussi aux Orcades un épisode très froid à la mi-juin : moins de 5 degrés et du vent de Nord.Les locaux disaient n'avoir jamais vu cela !·le 02 jan. 10:16
02 jan. 2021
1

Bonjour à tous et bonne année
J étais au départ de la CC/acores l an dernier, j aurai du faire partie d un équipage, mais un événement familial m’a laissé sur le ponton. Ç était sympa cette dizaine de bateaux à couple dans le port et le compte rendu de mon copain a son retour était plus que favorable.
Je connais bien l Ecosse ,j y suis allé 5 fois que ce soit avec ma camionnette ou mon bateau.
En tout bon grincheux tremblotant, je fuis la Bretagne sud , envahie en été ,alors monter en Ecosse avec 29 autres bateaux ce n est pas pour moi.


02 jan. 2021
3

Bonne année à tous,

mais qu'est-ce qu'ils ont à vouloir naviguer en groupe ? Ont-ils peur de parler anglais ou de manger du haggis plutôt que du bœuf bourguignon ? Sont-ils gênés de voir leur pavillon national être le seul à flotter dans un petit port ou un mouillage ? Savent-ils que ce rallye ne les mettra pas à l'abri de la pluie, des courants contraires et des bancs de brumes ou ont-ils peur de manquer d'une clé de 13 ou d'un taraud de 4 ?


Jjeronimo:Peut-être l'envie de découvrir un passage secret vers le plaisir et le bonheur éternel ?·le 02 jan. 20:18
03 jan. 2021
3

J'ai déja fait navigué en "flottille", dans la série "petit cabotage en Bretagne" (le nom a varié au fil des ans).
(Réservé à des petits bateaux échouant ou à faible tirants d'eau)

Pour tout dire, c'était très sympa, nous avons apprécié !

-C'est rassurant pour ceux qui n'ont pas l'habitude de la

navigation rase-cailloux.
-C'était intéressant de découvrir des coins ou spécialités vers
lesquels nous ne nous serions pas spontanément tournés.
-Les rencontres avec les élus locaux, clubs nautiques et autres
sont enrichissantes, on en apprends beaucoup sur les
particularités locales et ça n'aurait pas été possible sans
les organisateurs...
-Les rencontres entre les équipages des autres bateaux qui viennent
de régions et pays différents sont elles aussi très conviviales,
enrichissantes et on en apprends beaucoup, autant humainement que
concernant des bateaux différents, parfois très particuliers et
faiblement diffusés.

Cela dit, ce genre de navigation en flottille impose aussi des contraintes, et comme nous aimons bien la liberté de nous ballader au gré du vent (et de ses humeurs) sans avoir de programme "imposé", tout en découvrant plus ou moins au hasard la suite de notre programme...

Nous ferons sûrement de nouveau un jour ce genre de navigation en flottille, mais point trop n'en faut !


Hubert, de Cherbourg:À combien de bateaux étiez vous ?·le 03 jan. 11:24
Arzak:J'ai participé à plusieurs de ces navigations, et me tiens un peu au courant (à l'époque c'était organisé par "nautisme en Finistère" je crois, aujourd'hui par l'ancien responsable mais en indépendant) pour voir ce qu'ils font, en général c'était entre 10 et 16 voiliers, petits voiliers (5,50 à 8m) donc entre 1,2,3 ou 4 personnes par équipage, et lorsqu'il y en avait 4 c'était les parents et deux enfants, qui étaient très heureux de retrouver d'autres enfants aux escales ;-)·le 03 jan. 13:48
Arzak:Un souvenir marrant, d'il y a des années, avec cette navigation en flotille;Il y avait très, très peu de vent, pétole totale et mer d'huile, et il était pas loin (à mon souvenir) de l'heure du déjeuner ou de l'apéro.L'organisateur (ou un autre?) nous propose à la VHF de nous mettre à couple pour l'apéro ou le déjeuner ? (me souviens plus) et nous nous sommes mis, en mer, une quinzaine de bateaux à couple, pépères tranquilles...La photo a été rigolotte !;-)Une autre fois, un First 25 sur béquilles à basculé (vase trop molle sous une béquille) de nuit au moment du pot de départ. Nous étions une quinzaine de gars peut être un peu émechés (les dames étaient parties dormir à leur bord) à tenter de remettre ce bateau d'aplomb, les uns suspendus au bordé d'un coté, les autres poussant de l'autre, tous morts de rire !!!Résultat, le bateau d'aplomb (avec quelques cailloux sous la béquille) et l'équipage a pu dormir dans ses bannettes horizontales ;-)·le 03 jan. 13:58
Arzak:Pour répondre à Hubert;Dans un port, nous n'étions jamais "en meute" au même endroit, mais plus ou moins répartis... Là où il y avait de la place, ou en fonction des tirants d'eau des uns et des autres, et aux mouillages pareils.D'autant que certains veulent absolument êtres à couples de leurs potes, d'autres préfèrent la solitude, d'autres poser leur bateau sur la plage, d'autres encore (petits quillards) rester plus loin à l'eau. d'ou dispersion de la flotte. sans compter ceux qui se réveillent plus tard, mettent du temps à partir, sont plus lents, et arrivent toujours en retard partout ;-)Bref une flotte loin d'être homogène et donc très dispersée à tel point que j'imagine que vu de l'extérieur (et de l'intérieur !!!) on se demande si c'est une "navigation en flottille" !)Du coup pour les "visites" c'est pareil, certains vont voir ce qu'ils veulent, ou faire des courses alors que d'autres "suivent le programme" qui lui-même est souple ou... à l'organisation un peu élastique ;-)·le 03 jan. 14:05
Estran:Voilà le programme 2021 de "Cabotage en Bretagne"cabotage-en-bretagne.fr[...] ·le 03 jan. 14:22
Arzak:Merci Estran !Je reçois aussi l'info, Vincent a mon mail.C'est un gars sérieux (parfois trop ;-) et sympathique.Mais les destinations de cette année m'intéressent un peu moins, tout comme les dates.Et surtout il y a la problématique 2020/2021 socio-écono-sanitairo-mique (merci les Chinois) qui ne nous permet plus de prévoir quoi que ce soit.Donc on prévoit nos navigations plus lointaines"à l'arrache" au dernier moment, en fonction des autorisations possibles, des moyens possibles sur le moment, du travail possible car il faut bien vivre et financer tout cela :-( même si on a un tout petit bateau et vivons modestement avec bonheur.En même temps, avec toutes les contraintes que l' "on" nous impose nous préfèrons désormais en avoir le moins possible en navigation et partir le nez au vent.·le 03 jan. 14:51
03 jan. 202103 jan. 2021
0

Il peut arriver que les Ecossais eux-mêmes naviguent en groupe comme le montre cette page d'un guide Imray. Bon, il n'y avait pas que des Ecossais, sans doute...


ED850:La photo est d'un rassemblement/croisière qu'organise tous les ans le CCC www.clyde.org[...]/ ·le 03 jan. 13:06
Patxaran:J'ai fait il y a 35 ans une croisière "en flottille" comme ils disent, avec un bateau skipper (en grece) pour que mon épouse puisse parler anglais. Nous étions donc 2 pour un bateau de 4 ... "pot luck" comme ils disent aussi. Souvenirs impérissables et je m'étais dit à l'époque que les Britanniques aimaient beaucoup ce type de navigation contrairement à nous. (la preuve vu les interventions sur ce fil). D'ailleurs, l'ARC et Britannique et s'il existe le RIDS c'est tout petit à côté. ·le 03 jan. 13:28
Arzak:En voyant cette photo !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!C'est une invasion !!!!!!!!!!!!!!Effectivement ça fait peur !!!Mais c'est un exploit d'avoir pu rassembler tous ces voiliers pour la photo.·le 03 jan. 13:50
Jjeronimo:C'est bien la preuve qu'il y a de la place... on s'y retrouve tous cet été ?·le 03 jan. 14:53
Pierre Pauljacques:J’ai déjà vue ce type de mouillage en groupe au Mexique et au States....Ambiance festive, sono et bière !En général il n’y a plus personne dès la nuit tombée !Bref, il en faut pour tout les goûts.·le 03 jan. 15:14
RV29N:Si cette armada a tiré un pipeline depuis la distillerie Talisker à quelques encablures, ça devait pas être triste en soirée !·le 03 jan. 15:15
Brandan:De tels endroits sont rares. C'est Pytheas qui, plus haut, a évoqué ce loch Harport.·le 03 jan. 15:17
Candide29:Elle est excellente cette photo !!Est-ce qu'ils ont lancé un circle pit après ?(private joke pour les métaleux)·le 04 jan. 14:43
03 jan. 2021
0

Cette photo est la "danse des canards" version nautique ou "la ronde enchantée" ?
;-)


Brandan:Ben non , "fleur de tournesol" comme son nom l'indique·le 03 jan. 15:11
03 jan. 2021
3

Seul ou en groupe, n oubliez pas l essentiel ;-)


totor:Tu m'as fait peur, j'ai cru lire " Theresa " au lieu de " Peter " :-) ·le 03 jan. 20:22
LaTortue:excellents livres! ·le 04 jan. 15:19
Papy-Zoom:Et Le Cercle Celtique!·le 05 jan. 08:37
04 jan. 2021
3

Comme d'habitude ici, des réactions disproportionnées, des donneurs de leçons et une volonté de cracher fort en visant bien.
Ca donnerait envie de s'inscrire pour vous faire chier :-)


Patxaran:Bah, comme disait Coluche : Jesus Christ et la caravanne passe.....·le 04 jan. 14:59
04 jan. 2021
5

Joli projet, merci aux organisateurs bénévoles et passionnés.
Vu mon niveau de pratique ce serait bien tentant pour moi, ça me rassurerait.
Mais il va falloir attendre la retraite pour envisager une balade de 2 mois !!!

Vivement la tremblotte.


04 jan. 2021
2

Si j'admets que mon rejet de toute forme de gregarisme est un trait de caractère personnel, je ne parviens toutefois pas à comprendre en quoi le fait de naviguer en escadre apporte un plus en terme de sécurité. Un ris à prendre reste à prendre par le seul équipage du bateau, un moteur désamorcé reste à réamorcer par le seul équipage du bateau et ainsi de suite, Je devine un éventuel réconfort moral de savoir d'autres bateaux sur la même route mais un réconfort moral n'a jamais réamorcé un moteur, pour ne reprendre que cet exemple...
Autre chose: les Anglo-Saxons sont très respectueux de l'usage de la VHF limité aux stricts besoins de la nav. Il y aura probablement là un effort à faire pour ne pas se démarquer avant même que la première étrave du rallye ne soit visible...


totor:Je vois que deux cas de figure : si tu coules, et si tu as oublié le tire bouchon.😜·le 04 jan. 19:59
Brandan:Remarque tout à fait juste à propos de la VHF, Koechel. Quand tu viens du Nord et que tu entends tout ce "babillage" à la VHF, c'est que tu es presque arrivé en France.·le 05 jan. 00:07
Sapha Pani:Exact, après les Scilly je croyais ma VHF en panne, mais non elle marchait très bien, c'est juste que les Anglais et les Irlandais n'ont pas besoin de faire des "essai VHF" à chaque sortie de leur bateau. Meme en baie de Dublin ou il y a du monde tous les WE, on n'entend rien à la VHF.·le 05 jan. 10:27
Arzak:C'est avant tout une "sécurité psychologique" on sait que quelqu'un pourra (éventuellement) aider en cas de soucis (technique, sanitaire, etc...)·le 05 jan. 15:42
05 jan. 2021
7

Et si on prenait en compte que ce rallye est organisé par deux clubs qui ont largement pignon sur rue et sont donc surement soucieux d’une organisation intelligente propre à valoriser leur bonne image, en particulier à l’étranger, en toute circonstance ?
Didier Parez : « les bateaux qui y participeront (probablement une vingtaine) navigueront par groupes de 2 ou 3, ne seront jamais, tous au mouillage au même endroit. Les rares regroupements se feront au sein des clubs irlandais et écossais qui nous accueillent. »
Quant à la question de la sécurité et plus globalement de la navigation, ne vaut-il pas mieux un équipage qui s’engage peut-être un peu juste techniquement mais qui profitera à l’escale d’échanges avec de plus compétents que de multiplier les stages comme cela est maintenant la mode sans jamais prendre à bord la moindre vraie responsabilité ?
Alors autant de skippers et d’équipages qui auront gagné en autonomie pour venir “encombrer“ dans quelques années les mouillages patagons… Il restera la Géorgie (du Sud) et les Kerguelen ! Pour combien de temps ?
Bonnes navigations
Philippe


Patxaran:"Et si on prenait en compte?".... ce serait trop simple, et cela ne permettrait pas comme a bien dit le cow-boy "Comme d'habitude ici, des réactions disproportionnées, des donneurs de leçons et une volonté de cracher fort en visant bien." Bonnes navigations (zen) à toutes et à tous.·le 05 jan. 09:20
Hubert, de Cherbourg:Les réactions ici l'ont été sur l'annonce brute : "rallye trente bateaux"Ensuite les explications données sont largement rassurantes.Ces réactions sont dues à des souvenirs de "rencontre" avec des rallyes ou de grosses régates où cela s'est mal passé.·le 05 jan. 09:55
05 jan. 2021
0

Quelles que soient nos façons de voir les choses une croisière en Ecosse cette année, ce n'est pas gagné. Ecosse et Angleterre reconfinent pour ce mois de janvier. Là-bas ils ont une politique de vaccination efficace. Mais nous ? Même les Papys tremblotants, soi-disant prioritaires, ne sont pas du tout certains d'être vaccinés dans les 3 ou 4 mois qui viennent.


Patxaran:Faut pas oublier qu'en Ecosse, ils fabriquent un excellent "gel hydoalcoolique" pur malt... ;-)·le 05 jan. 12:21
05 jan. 2021
6

Bonjour à tous
Cher Philippe (Koechel) comme l’évoque avec beaucoup de justesse Philippe de Solbad, la « sécurité » en flottille peut être un élément appréciable. Par exemple, au cours de notre rallye de Concarneau vers les Açores, nous avons organisé, avant le départ :
- une démonstration, par un instructeur du CEFCM, du maniement d’un radeau de survie avec plusieurs équipages qui se sont mis à l’eau, ce fut fort instructif.
- des essais, pour ceux qui le souhaitaient, de communication satellitaire avec un intervenant professionnel de ROM Arrangé (ce fut une découverte pour certains).
Et puis il y a eu de nombreux échanges, aux escales autour d’un verre, entre les équipages (certains néophytes, d’autres très expérimentés) : meilleure adaptation des prises de ris, réflexion sur les différents types de retenues de bôme, meilleure façon de rentrer un spi asymétrique, adaptation des quarts de veille en fonction de la météo, emploi de WhatsApp à la place de la VHF lorsque c’est possible (et oui personne ne nous a entendu en VHF aux Açores, nous étions tous en relation WhatsApp), on aime le calme, la discrétion et le respect… Et bien d’autres échanges, en particulier les chants accompagnés par les accordéons quand c’était possible et sans déranger l’environnement…

Sur certains bateaux, au sein d’un ou deux équipages, des tensions mineures ont pu exister. Le groupe a pu, avec discrétion, permettre des échanges d’équipiers. Un skipper malade a pu être remplacé par un équipier très compétent venant d’un autre bateau…

Et puis il y eu les rencontres avec les Clubs Nautiques locaux qui nous ont invités à des repas traditionnels. Opportunité beaucoup plus rare lorsqu’on navigue seul. Et navigation, avec ces mêmes Clubs, sur leurs bateaux traditionnels.
Il ne s’agit pas d’opposer un type de navigation ou un autre (solitaire, équipage, flottille…) ou un type de bateaux ou un autre (monocoque, multicoque, bateau traditionnel…) mais de goûter les uns et les autres.

Je comprends la réaction « épidermique » initiale de Hubert de Cherbourg ou de François de Pythéas (je recommande leurs blogs), en découvrant une flotte nombreuse s’apprêtant à « envahir » les criques d’Ecosse (j’aurais pu avoir la même réaction). On va essayer de pas les décevoir.
Bien amicalement.
Didier


Micmarin:Mwouais, on se raccroche aux branches comme on peut!Pourquoi faudrait-il partir en escadre pour pouvoir organiser au sein d'un club avant la nav les cours et démonstrations dont tu parles? Je ne comprends pas le lien de cause à effet. Dans les clubs ce sont des activités normales tout au long de l'année.De même que les échanges autour d'un verre entre équipages. J'espère que cela arrive aussi en dehors de la croisière annuelle!Quant à ta dernière remarque, je ne la crois pas non plus. J'ai l'expérience juste inverse. Seul tu es beaucoup plus invités à participer aux activités et fêtes locales. Un couvert de plus ou une personne de plus dans une voiture ne doit même pas s'organiser, cela s'improvise. En revanche, déplacer ou mettre à table l'escadre, demande un peu plus d'anticipation!.Bref, je te réitère mes voeux de succès parce que je suis quelqu'un de poli, mais je ne change pas ma position. Garder vos rallyes de gens grégaires pour des lieux peuplés, qui s'aiment s'assemblent, mais ne venez pas envahir des endroits qui sont prédestinés au calme et à la solitude. A chaque endroit son style de nav, à chacun son style de nav. ·le 05 jan. 14:13
cowboy bebop :Micmarin, 19 interventions pour chier dans la colle, c'est ta manière d'être poli? Ou c'est ta façon d'enfoncer le clou à travers la planche au cas ou on n'aurait pas compris ta première intervention? Au sujet de l'animal qu'est grégaire, tu fous quoi ici dans le troupeau hisse et oh? Mais va naviguer , après avoir jeté à la mer ton GSM à la mer ! :-) ·le 05 jan. 15:16
totor:A Cowboy bebop : ton intervention est-elle une " réaction proportionnée" , pas du tout " donneur de leçons " comme tu semblais te plaindre des posts de d'autres matelots ? Ça me rappelle l'histoire de la poutre et la paille dans l'œil, ton truc... 🙄·le 05 jan. 15:26
Brandan:Beaucoup d'interventions à propos de ce fil. Les échanges entre pro et contre on été courtois dans l'ensemble. Cette intervention vulgaire d' un cow boy fait tâche.·le 05 jan. 15:30
Scotland:Laisse-le, c'est encore un adepte de la liberté qui veut empêcher aux autres de faire des trucs, curieux, non ?Purée, c'est incroyable cette discussion ! Les écossais pratiquent ce genre de navigation (on en a vu une photo !), des ports écossais sont prêts à accueillir des français en nombre (comme pour les Açores) et certains non concernés (car non ... écossais !) veulent l'interdire ??? Ben, l'Ecosse, c'est vaste, allez vous planquer dans les petits coins que vous connaissez sûrement, évitez simplement les qq ports de rassemblement cités sur le programme ! C'est pas compliqué !!! Même les Glénans arrivent à éviter les ports (formation CdB, 3 ports en 15 jours et l'un fut un arrêt douche et on repart : bref point de départ, Lerwick et point d'arrivée !!!), ça doit être faisable pour n'importe quel plaisancier qui aime la tranquillité, non ?On entend sans arrêt parler de mer = espace de liberté et là, certains voudraient empêcher de se rassembler ???Ah oui, incroyable...·le 05 jan. 15:38
cowboy bebop :@Totor, proportionnée, oui, il me semble. Donneur de leçon? Un petit poil, ou une petite paille , ou un baobab si tu préfères, cela me conviens aussi du moment que ça mette le monde à l'aise :-) ·le 05 jan. 16:35
koechel:Bon... on peut apprendre mille choses, acquérir de l'expérience de ses pairs sans faire partie d'un peloton; cela dit, à chacun son trip, tant qu'on ne me force pas à en faire partie...Bref... le représentant de l'organisation n'a cessé, courtoisement, de minimiser les nuisances potentielles de ce projet et de rassurer les papy-râleurs dont je suis ( je ne me reconnais pas encore dans "la tremblotte"!). Tant mieux si c'est sincère et si cela correspond à ce qui se vérifiera en Ecosse. Mais tout de même, c'est lui-même qui a initié ce fil, qui se présentait au départ comme une pub pour ce projet. Il y avait (a ?) des raison d être un peu inquiet :-;·le 05 jan. 16:36
Papy-Zoom:@cowboy : je ne comprends pas que tu puisses t'adresser ainsi à Micmarin, dont j'ai toujours apprécié TOUTES les interventions, jusqu'à ces dernières.Mais bon, chacun a ses opinions, et la liberté de les exprimer, of course!·le 05 jan. 18:41
05 jan. 2021
2

En y réfléchissant, cette histoire me rappelle une anecdote de montagne ..
Une nuit au refuge de Baysselance (Pyrénées) avec ma nana en ski de rando, plein hiver. On voit arriver une cohorte de papys/mamies du Club Alpin Français en raquettes .. bouteilles de pinard, discussions avinées, soirée bien lourde; on était dégoûtés.
Et le lendemain ils nous ont suivis jusqu'au sommet.
La moitié d'entre eux ne seraient pas montés sans le soutien d'un groupe.

25 ans plus tard j'me dis que ce refuge était à tout le monde, que chacun a le droit de profiter de la vie et de la nature, qu'on est tous une nuisance pour d'autres et qu'avec un peu de tolérance et de modération tout irait mieux.
En particulier sur internet.

Et accessoirement je me verrais bien participer à une croisière en flottille.
(à part la soirée chansons accordéons ..)


Didier Parez:Christine et Mariecke toutes deux à l'accordéon accompagnant des shanties... Tu vas peut-être craquer ! ·le 05 jan. 16:15
Patxaran:peut-être pas l'accordéon, mais la soirée guitare hisse-et-oh santiano?·le 05 jan. 16:48
05 jan. 2021
0

Les dates ne sont pas raccord pour un passage au Toursim Trophy de l'ile de man .... Scandale! :-)


05 jan. 2021
1

Désolé pour cette petite digression, mais c'est pas ma faute, c'est le cowboy qu'a commencé.
Alors, pour les ceusses qui ne sauraient pas ce qu'est le Tourist Trophy de l'île de Man:
-


-


Hubert, de Cherbourg:je me suis trouvé à Peel pendant le TTc'est affolant !le capitaine du port disait à propos des side car :"ils enlèvent le cerveau avant de mettre le casque" !·le 05 jan. 17:14
05 jan. 2021
4

Juste pour appuyer les propos de Micmarin, c'est en étant en solo qu'on rencontre le plus de gens de bateaux et aussi le plus d'autochtones, c'est bien connu !

Les couples, les familles, les équipages ont souvent tendance à se fréquenter entre eux.


ED850:Le mieux, ce sont les enfants. Petits, ils t'ouvrent toutes les portes. Mais maintenant, les enfants sont plus rares, les bateaux sont souvent menés par des couples. La vie des mouillages est souvent soirées entre amis équivalents, donc des couples. Des solitaires, j'en ai rarement vu. Peut être vont ils plus à terre à la rencontre des populations? ·le 05 jan. 19:01
Flora :):Dans les pays où les femmes ne sont pas très libres (je devrais peut-être le dire au passé, les choses ont bien évolué quand même), je me servais de mon fils pour afficher mon statut de "mère", je l'amenais partout avec moi.Pareil avec les contrôles, avoir un ou des enfants à bord simplifie les choses avec les autorités, c'est vrai.Mais comme je disais, en tant que famille, on rencontrait surtout d'autres familles et on ne se faisait pas inviter aussi facilement qu'un gars tout seul sur son bateau.Des hommes qui naviguent seuls, il y en a beaucoup ! Plus rarement des femmes, mais ça existe.·le 05 jan. 20:53
05 jan. 202105 jan. 2021
3

Etonnant ce fil qui déchaîne autant de passions insoupçonnées....
Je reviens sur "Et si on prenait en compte.."? si l'on essayait de voir qu'il y a plusieurs façons de naviguer, de rencontrer, tout à fait complémentaires.
être seul ou en groupe apporte des plaisirs et des rencontres différentes, pour des moments différents, et l'on peut aller de l'un à l'autre comme d'une zone de navigation à une autre. Pourquoi choisir? Pourquoi vouloir empêcher de choisir?


05 jan. 202105 jan. 2021
6

@ Flora
oui, cent mille fois oui. Je confirme pour avoir navigué en solitaire dans tous mes voyages.
Et j'appuie même en ajoutant que lors de mon tour d'Irlande en 2015 (avec un peu d'Ecosse et ça m'a tellement plu que j'ai envie d'y retourner cette année donc je suis ce fil aussi mais jusque là silencieux), lorsqu'un pote est venu me rejoindre vers Dublin pour le retour, j'ai remarqué qu'une fois à deux, les gens qui viennent spontanément vers soi c'était un peu fini ... bon ... ceci est dit.
Mais, il y a un mais à mon sens.

Qui donc peut se prévaloir, au nom de quel droit ou quelle morale on se le demande, d'envoyer valdinguer comme cela a été fait ici, l'initiateur de ce fil ?
Nous ne sommes pas tous faits dans la même veine, et personnellement je ne me sens aucun droit de critiquer des initiatives différentes des miennes, d'autant que Didier a été d'une prudence et d'une amabilité dans son propos assez irréprochable.

Personne n'est légitime à préempter les jolis coins de notre joli globe, nous sommes combien à ce jour ? 7 Milliards ? Plus? Je m'y perds ... on nous prévoit 10 milliards bientôt? Va falloir s'habituer à voir du monde ou changer de planète ?

Plus localement mais dans la même veine, le joli Golfe du Morbihan est un peu mon terrain de jeu favori parce que vannetais... et devrais-je rejoindre certains camps de râleurs qui critiquent les trop nombreux touristes ? Ou écouter lesdits touristes qui ont juste envie de me répondre "mais en quoi es tu fondé à te réserver ce joli coin pour toi tout seul ?"

C'est peut-être juste une question de mesure .... et d'empathie envers les autres quels qu'ils soient.


Dahut d'Ys:@ DomNomade je confirme aussi les propos de Flora :) Voyager seul ouvre à des rencontres locales (ou pas) assez faciles et naturelles pour peu que tu sois toi-même ouvert.Quand au Golfe je n'y entre plus tellement les milliers de mouillages et le monde en été dénaturent les lieux. Pou les mêmes raisons je navigue loin du sud-Bretagne en juillet et août...·le 05 jan. 20:03
Flora :):J'ai répondu à ED avant d'avoir lu vos posts...Bon je ne suis pas toute seule donc à avoir cette opinion, qui était surtout celle de mon dernier compagnon : avant de me connaître, il avait surtout navigué en solo. Il me disait qu'il n'avait pas du tout les mêmes contacts seul et en couple, que ce soit avec les autres bateaux ou à terre. Il nous arrivait de partir chacun de son côté... (nous n'avions pas d'enfant ).·le 05 jan. 21:01
05 jan. 2021
2

Comme je l'ai dit plus haut la nav en escadre ce n'est pas mon truc, mais Didier Parez n 'est pas le premier venu et sait de quoi il parle
www.voileetmoteur.com[...]e/17314

ici Lilas Blanc devant la distillerie, c'est quand même le pied, retour à la godille après dégustation


Didier Parez:Belle photo, pas toujours facile d'entrer dans ce tout petit mouillage, félicitations.J'ai un doute, Jakez de l'Attalia "lilas blanc" est-il le même Jakez du Gibsea 302 "Salsa" ?·le 05 jan. 21:32
lilas blanc:Bjr, non ce n est pas moi, j ai l Attalia depuis 14 ans , avant un bateau de pêche en bois et un kelt8m toujours à CC. On s’est croisé sur les pontons, kenavo·le 06 jan. 13:11
05 jan. 2021
1

Et sinon, est ce qu'on peut faire une croisière en écosse si on ne boit pas de whisky ou c'est prohibé aussi ?


Patxaran:Non, c'est interdit aussi.... sauf si on boit du chouchen...·le 05 jan. 22:13
Sailortoun:Alors je suis sauvé :)·le 05 jan. 22:19
06 jan. 2021
2

Insupportable ce mode de fil "questions-réponses"... vous trouvez pas ?
Je ne retrouve plus mon post d'il y a qqs secondes pour ajouter un doc, le fameux carnet de santé international sans lequel on ne voyageait pas... quand j'étais jeune !



06 jan. 2021
0

Ha mais ton carnet est plus "orange" que le mien qui est plus jaune !
;-)

Il a aussi l'ai d'avoir vécu ce carnet !
Je me souviens qu'il y avait à peu près les mêmes inscriptions sur la couverture
;-)


Flora :):Oui les agrafes sont toutes rouillées, je me demande pourquoi ?!J'ai aussi gardé mes passeports, en prétendant que j'ai perdu le précédent quand je le fais renouveler, j'adore les tampons de chaque pays ! chacun ses manies...·le 06 jan. 14:15
06 jan. 2021
0

Jaune de chez jaune comme fièvre jaune. ..
Aussi important que le passeport en certains endroits très sensibles..


08 jan. 2021
6

Petit message de nos amis Ecossais post Brexit:

traduit sur FB

www.facebook.com[...]3900893

''and you'll always find warmth on our shores'' .... ''et tu trouveras toujours un accueil chaleureux sur nos rivages"


Pytheas54:Touché !!! Mon fils travaille en Ecosse depuis de années. J'y ai passé une année il y a très très longtemps, Il est tombé amoureux de ce pays...Ecoutezwww.youtube.com[...]/watch ·le 08 jan. 12:13
Brandan:Merci Cowboy pour cette video.·le 08 jan. 12:30
Flora :):Emouvant, ça donne envie d'y aller !·le 08 jan. 20:26
Micmarin:On se croirait presque dans le fil "Ou est ce phare"! Barns Ness Lighthouse près de Dunbar...·le 08 jan. 21:17
03 fév. 2021
3

Surtout n'allez pas en Écosse !
Que ce soit en rallye croisière ou en individuel, le problème avec l'Écosse, c'est dès l'instant où on n'y a été une fois, on veut toujours y retourner, limitant ainsi les autres destinations de croisière.

L'Écosse est un fantastique bassin de navigation.

La navigation est facile, le plus souvent à l'abri des îles, et il y a peu ou pas de mer.
Concernant la météo, nous y avons navigué deux mois en 2019, en mai et juin, le temps y a été tout à fait maniable, sauf lors d'un mouillage, j'y reviendrai après.
Toujours bien naviguer dans le sens du courant, et se méfier des vents catabatiques au fond des lochs. Un avis de grand frais étant annoncé, nous pensions avoir trouvé un bon abri au fond du loch A Choir. Nous étions mouillés au fond du loch, au pied de la montagne, et nous avons eu en pleine nuit des rafales à 5O noeuds ! Ce fut le seul coup de vent en deux mois, alors qu'en Bretagne nous voyions les dépressions défiler, plus au nord nous étions épargnés.
Le chauffage à bord est vraiment très souhaitable, début juin nous avons eu des températures matinales proches du zéro, avec de la neige sur les sommets.
Le déssalinisateur est également un gadget bien utile, toutes les escales se font au mouillage, et il n'y a guère de possibilités de ravitailler en eau. Les Marinas et les ports ne sont pas nombreux, cela tombe bien, car c'est pour cela que nous aimons naviguer là-bas.

Et puisque nous parlons mouillages, je vais vous dire celui que je préfère, à condition que vous ne le répétiez pas : c'est le loch Moidart. Allez y mettre votre ancre et vous comprendrez pourquoi.


Hubert, de Cherbourg:Mais si on enchaine la même saison Ecosse et Norvège passez d'abord par l'Écosse car dans l'autre sens arriver en Ecosse après la Norvège on est un peu (un tout petit peu !) déçu !·le 04 fév. 15:40
Papy-Zoom:Les vents catabatiques sont violents, mais ne durent pas longtemps (c'est comme une avalanche d'air froid qui tombe des montagnes), et ne lève pas la mer (ceci en généralisant, il peut y avoir des exception, Murphy bien qu'étant Irlandais se manifeste ici aussi). ·le 04 fév. 17:58
04 fév. 202104 fév. 2021
0

@fad5264
Quand on voit la topographie du loch a Choire et qu'on sait que cela veut dire "le Chaudron" en gaélique, ta mésaventure ne surprend pas...
Un endroit extraordinaire, comme partout d'ailleurs, à une petite journée d'Oban...

PS Une carte topographique comme OSM 4umap.eu (dispo gratos sur SASplanet) peut être utile quand on navigue en Ecosse.


04 fév. 2021
0

pour les fans d un petit reporter belge...


04 fév. 2021
1

4 semaines en partant de la Bretagne sud, c' est trop juste.
6 semaines, c'est bien. A moins que tu ne soies un furieux mangeur d' écoute, compte quand même 8-10 jours pour atteindre l' Ecosse, en tenant compte des humeurs de la météo.
Et tu auras une vingtaine de jours sur place.
Suffisant pour découvrir le pays.
De toute façon, tu pourrais naviguer là bas pendant 10 ans sans pour autant avoir l' impression d' avoir tout vu...


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le beau temps !

Après la pluie...

  • 4.5 (2)

Le beau temps !

mars 2021