canaux de patagonie

bonjour,
quelqu'un aurait des infos sur les canaux de patagonie depuis ushuaia vers le nord ouest ( puerto montt ) météo,courant,période idéale,guide de nav bien sur, cartes
merci a vous

L'équipage
08 déc. 2014
08 déc. 2014
0

Je les ai parcouru Sud/nord au mois de juin, c'est à dire avant l'hiver austral.
Il convient de savoir que c'est l'armada chilienne qui contrôle le passage dans les canaux. Et donc vous indique un itinéraire.
Pour la cartographie, il faut utiliser les cartes raster vendues par les autorités chiliennes.
De plus votre voilier est contrôlé avant de vous engager.
Moyens de communication obligatoire : MA ou Iridium, Portable. Amarres etc...
Liaison obligatoire matin et soir, pas de nav de nuit...etc...

08 déc. 2014
0

bon ben voila un début un grand merci avant d'autres infos

08 déc. 201408 déc. 2014
0

Depuis Ushuaïa (Argentine), tu dois aller à Puerto Williams (Chili) pour faire ton entrée au Chili avant de repartir vers l'ouest.

Et pour tout savoir www.capehorn-pilot.com[...]/ , l'indispensable guide de ce couple italien qui a passé dans ces canaux plus de 13 ans à bord de leur voilier Saudade III .

08 déc. 2014
0

des tas de doc sur des centaine de mouillages, mais c'etait il y a 16 ans et je ne suis pas au courant de ce que dit alamear

08 déc. 2014
0

j'avais pigé pour l'entrée a puerto williams,c'est plus les conditions dans les canneaux en décembre,janvier et février,mars qui m'intéresse

08 déc. 2014
0

D'où mon conseil concernant ce guide (voir plus haut) qui scanne pas mal d'aspects de ces canaux dont la météo .

08 déc. 201416 juin 2020
0

j'ai trouvé ce site trés intéressant pour ceux ou celles que ca intéresse également

08 déc. 2014
0

Nécessité de bien anticiper en cas de mauvaises météo pour se mettre à l'abri. Au mois de mars de cette année (voyage touristique dans les canaux) on a eu pendant 24 heures un vent établi à 70 puis 80 nœuds & 6/7 mètres de creux à la fin prés du cap Horn. Dans la timonerie j'ai vu souvent l'anémomètre frôler les 100 nœuds. Quelques jours après en arrivant sur Punta Arena impossible de débarquer, vent de terre trop violent. Obligé d'attendre qu'il faiblisse. C'est magnifique au demeurant et faut y aller. Le lendemain du coup de tabac on a débarqué sans problème

12 juil. 2017
0

Bonjour,
Ce message pour vous annoncer la création d'une nouvelle association de voile pour naviguer dans les canaux de Patagonie, Cap Horn et de la cordillère de Darwin.
Nous proposons 4 circuits différents à des prix associatifs.

Retrouvez tous les renseignements sur

12 juil. 2017
0

Bonjour,
Le lien ne marche pas, il faut retaper l'URL complète du site pour se connecter.
Je suis allé faire un tour là-bas il y a 2 ans (Horn, glaciers), en février sur un sloop de 51 pieds.
Depuis, j'avais cru comprendre que les autorités chiliennes avaient mis un coup d'arrêt aux activités de charter dans les canaux (interdiction d'embarquer des passagers payants) et que le bar du Micalvi serait fermé (snif :-( !!).

Sinon, je confirme les propos de Alamear concernant le suivi et les obligations imposés par la marine Chilienne.
Attention aux cartes vectorielles importées : à bord, nous n'en avions pas une seule correcte et des erreurs de positionnement de plus de 300m ont été observées (genre au mouillage en plein milieu de la forêt...).

C'est un endroit magique, et malgré les difficultés, j'y retournerai...

Fabrice

12 juil. 2017
0

Tu parles de Christophe?
Je l'ai connu à Puerto Montt. Il venait d'acheter Vénus.

13 juil. 2017
0

Super.
Christophe, son père Bernard et Veronica nous avaient accueillis royalement quand nous étions arrivés à Puerto Montt.
Plein de services, de conseils et de gentillesse.
Vénus était alors en cours de rénovation.
De très bons souvenirs de cet endroit et de ces rencontres.

12 juil. 2017
0

Et Venus est parti dans le Pacifique. Un moussaillon est arrive a bord, il est ne a Tahiti.

13 juil. 2017
0

Oui, je parle bien de Christophe et Venus.
Un super bateau et un skipper très sympa...

Très content pour le moussaillon !! :-)

14 juil. 2017
0

Ma fille et son mari ont repasse 15 jours avec eux en Janvier de Puerto William a Puerto Natales.
Le Chili a mis un gros frein a toutes les activites plaisance dans le coin. Il n'est plus possible de contourner le Horn, le Micalvi est ferme. L'ambition du Chili est de transformer Puerto William en Ushuaia pour toutes les croisieres pro vers le Sud.
La belle epoque de Puerto William est terminee...

18 juil. 2017
0

Diner chez Veronica et Bernard avec les Français de la marina mémorable.
Quelle gentillesse, un grand moment, une belle âme et quelle sérénité.
Je pense souvent à vous, portez vous bien.
Michel de Coyote Boreal 44.
Toutes mes félicitations à Christophe rencontré à Ushuaia.

14 juil. 2017
0

Jéronime Pasteur

14 juil. 2017
0

le micalvi n'est pas fermé mais le Chili demande aux charters de déclarer leurs activités eux Chili (et de payer des impôts chiliens ) les amateurs recoivent sans pb leurs zarpés

14 juil. 2017
0

Le Micalvi fermé.... c'est la fin d'un monde.... cet endroit etait magique. Le rendez vous de tous les cinglés de la planète. En 2 h arrivaient un australien qui n'avait pas vu un etre humain depuis 72 jours de mer, ce neozed qui revenait du mariage de son copain au portugal seul sur son first 30.,. Incroyable endroit. Il reste le livre de Gilles, un type qui semblait habiter dans le bar, coecrit avec une journaliste, Jeromine je sais plus quoi. Anecdotes du micalvi. Mais maigre consolation. Tout fout le camp...

14 juil. 2017
0

Yesss... merci. Pas super bien ecrit d'ailleurs, mais tres marrant pour qui a connu le lieu. Des anecdotes ou ils ne nomment personne mais ou en reconnait queques uns (enfin les connus, ex coureurs au large).

14 juil. 2017
0

Bonjour à tous, je souhaite signaler un risque plus important que celui du choix de la "mauvaise saison" , c'est celui du planning.
Dans ces eaux, tout projet avec un planning serré est la porte ouverte à deux risques :
- le risque physique bien réel de s'exposer à des conditions difficiles voire dangereuses en choisissant de sortir d'un abri un jour où l'on devrait y rester, ou bien en persistant à avancer un jour où on devrait faire demi-tour
- le risque de gâchi, car rencontrer un glacier à date fixe n'a aucune comparaison avec la rencontre du même glacier à un moment choisi, temps calme, ciel dégagé.

Il est à mon avis impératif de disposer de plusieurs semaines de marge pour remonter du beagle à Puerto Montt, contre vents et courants dominants. Plusieurs semaines de réserves (alimentaires, carburant, gaz) et plusieurs semaines de marge de manœuvre en temps. Ce qui est difficilement compatible avec un projet de charter.

Isabelle, sur Skol

14 juil. 2017
0

Après avoir examiné de plus près le site objectifvoile dont le lien est proposé dans ce fil je me sens le devoir de signaler que le programme de navigation "canaux de patagonie" proposé est tout à fait déraisonnable, de mon point de vue.

14 juil. 2017
0

Sunshine 38, excellent voilier !
:reflechi:

14 juil. 201714 juil. 2017
0

@Skol C'est aussi mon avis. Je me souviens qu'il y a eu 125 noeuds de vent dans le Beagle. Nous on était plus bas avec 55 noeuds c'était déja un gros serrage de fesses. Jamais vecu plus fort mais il parait que c'est exponentiel comme effet. Donc si quelqu'un veut tenir un planning aussi serré avec ça....

Quant à la Georgie du sud en sunshine 38 ca peut surement se faire, mais le retour au près sur les Malouines va emmener très au dela de la zone de prévision météo fiable. Dans des latitudes où ca peut faire très mal. Certes, les anciens l'ont fait, les Poncet aussi, mais il y quand même eu statistiquement de la veuve a consoler au fil du temps.

Meteo canaux : tout à fait d'accord avec Domde. Tu prends les grib les plus brutes possibles (rien de retravaillé), tu rajoutes 20 noeuds de vent, pour compter le passage du synoptique et ce que tu as vraiment au niveau du bateau et tu as ta météo la plus fiable que tu puisses, c'est à dire pas fiable du tout. C'est ce que font les locaux (même si un pêcheur a Puerto Natales nous a dit que windguru était plus fiable que la météo de l'Armada... l'idée qu'un pêcheur d'algues au bout du monde utilise un site de surfeurs nous a fait un peu un choc... enfin à part dans les bars de Puerto Natales et Punta Arenas, il faut pas trop compter sur de la 3G et du wifi pour aller sur windguru non plus, grib sur irridium).

14 juil. 201716 juin 2020
0

Pour l'avoir fait dans les deux sens ( puerto Montt Puerto Williams, Puerto Williams Puerto Montt) le sens sud Nord ,c'est ENORMEMENT de moteur , et avec la météo 14 jours pour aller jusqu'à Puerto Natales au départ de Puerto Williams cela me semble irréaliste... On est resté coincé à la Caletta Jaime pendant trois jours en compagnie de pecheurs ...
12 à 14 ln de courant à l'Angostura White , le moindre pepin peut tourner à la catastrophe : même le ferry s'est échoué en 2015

14 juil. 2017
0

à 130 € la journée je ne vois pas où est le prix "associatif" ?
de plus l'Armada du chili est devenue très scrupuleuse pour chasser les charters non inscrits au Chili

14 juil. 2017
0

J'avais envisagé d'y naviguer plus modestement comme équipière mais les informations recueillies m'ont fait choisir le ferry. L'équipage m'a expliqué qu'il leur arrivait de rester à l'abri au mouillage et les rares voiliers que nous avons rencontrés marchaient au moteur.

Quand on n'a pas de planning et qu'on est certain de la fiabilité et de la bonne entente de l'équipage c'est certainement génial !

14 juil. 2017
1

Carpe diem. Le ferry est une solution radicale (mais economique). Qui enleve un des attraits importants qui est de s'arreter dans des calettas et explorer les environs. Mais il faut avouer que les canaux, y compris Magellan, c'est un peu frustrant question voile. Soit tu as le vent dans le nez zt c'est moteur. Soit tu l'as dans le dos et c'est foc seul. Tout ca quand tu ne passes pas 3 jours bloqué en attendant que ca se calme. Donc le petit ferry, c'est pas un mauvais plan.
il faut un skipper qui connaisse bien, et aussi du bo sur la meteol. Le passage p.natales a p williams, c'est surement tres beau, on sent qu'il y a des glaciers au dessus, mais 15 jours de flotte avec un plafond a 10 metres, pas vu grand chose dans ce coin la, c'est un peu comme 15 j dans sa machine a laver.

14 juil. 2017
0

yess carpe diem, avec de la marge dans le planning c'est effectivement extraordinaire.
Tu as raison de souligner aussi la question de l'entente de l'équipage. Perso, je ne me vois pas naviguer dans ces eaux avec une / des personne-s que je ne connais pas, car la dureté des conditions retentit sur les nerfs de l'équipage.

14 juil. 2017
0

Oui, je suppose qu'il est difficile d'aller se défouler à terre dans les caletas si l'ambiance est pourrie à bord; il n'y a pas de passerelles en bois comme à Puerto Eden et Caleta Tortel pour éviter de pateauger dans la boue !

14 juil. 2017
0

Si la page du Micalvi est tournée, c'est une époque qui se termine. Le lieu est à haut risque pour la navigation et les gars qui font du charter là-bas particulièrement chevronnés. Mais la beauté de la Patagonie, celle de ses mouillages, attire de plus en plus de monde. Il n'y a plus de place à couple du Micalvi et les autorités chiliennes redoutent un drame qui se produira un jour inévitablement. Pour m'être trouvé il y a deux ans dans des conditions particulièrement scabreuses au mouillage de Puerto Williams et avoir bénéficié de leurs secours, je comprends tout à fait les restrictions des autorités chiliennes.

14 juil. 2017
0

on a remonté d'Ushuaia a Chiloé après voyage en antarctique (

) puis ile de robinson crusoé ile de paques ...... fin fevrier en 12 jours jour et nuit avec quelques arrets la nuit c 'était un peu chaud car les cartes sont pas mal fausses surtout quand tu rentres dans de petit bras non emprunté par les gros bateaux mais ca a passé il faut en effet te signaler assez souvent et aussi on a du payer 200 dollars pour un (voilier de 20m) pour les feux de signalisation et entretien truc ... sinon c 'est super à faire dauphins otaries ... et des mouillages a tout les coins de rues
Bon vent!

15 juil. 201715 juil. 2017
4

Le fait que vous l'ayez "fait" en 12 jours (en navigant de nuit dans les canaux ?) ne valide pas pour autant la faisabilité d'un trajet semblable avec des dates déterminée à l'avance pour coïncider avec l'arrivée d'un avion....

Je me permets d'insister pour raison de sécurité.
Il me semble que la proposition "associative" émane d'un skipper qui n'a pas encore navigué dans ces eaux et peut-être approche la chose de manière théorique, tant de miles par jour, etc...

Nous, nous comptons 10 à 20 miles par étape (contre le vent) et 2 jours sur 3 coincés par le mauvais temps , ce qui revient à 5 miles par jour. Pas de nav de nuit. D'acccooooooorrrdddd , on est lents ! et parfois on reste dans une jolie caleta même s'll fait un temps navigable. Mais ça donne une idée.

15 juil. 2017
0

C'est vrai qu'il est difficile de respecter un timing dans ces coins.
Nous sommes restés six jours coincés dans une caleta (Puerto Francisco? Pas sûr) avant de pouvoir traverser le golfe de Penas.
Et nos moyennes devaient être du même ordre, quasiment tout au moteur.

13 sept. 2017
0

J'avais oublié ce fil...
Isabelle (je crois que c'est comme ça que tu t'appelles), je voudrais un conseil éclairé d'une experte tel que toi.
Combien de gasoil dois-je prendre, 20l, 30l,...
Tant que j'y suis...il y a des supermarchés tout les combiens ?
Nan mais c'est vrai hein c'est des questions importantes

15 juil. 2017
1

Venus est un Baltic 51. Chantier finlandais qui aujourd'hui c'est orienté sur le voilier de luxe. Excellent voilier il n'a pas tous les atouts pour du charter en Patagonie alors j'imagine un Sunshine, je dis ça en connaissance de cause car j'ai un concurrent à lui de la même époque. Le pari est fort risqué!

J'avais envisagé de le faire avec le miens mais au final, ce sera en sac à dos. Nous laisserons notre monture dans un port safe dans des contrées plus au nord en Amerique Latine le temps du trip.

L'attitude des autorités est largement compréhensible, leur engagement est total mais les contraintes naturelles liées aux sites engendrent un danger qu'il ne vaut mieux pas minimiser.

15 juil. 2017
0

Partager des minibus sur des routes empierrées et le ferry avec la population locale m'a laissé d'excellents souvenirs. La région des lacs est moins connue mais est aussi très belle, plus facile avec une voiture de location à partir de Bariloche.

15 juil. 201716 juin 2020
1

et si vous passer par Puerto Natales , allez en bus jusqu'au parc de Torres del Paine ( faut réserver les refuges qui sont bondés ) et ballades dans le parc : absolument sublime

21 août 2018
0

Bonjour à tous,
La saison c'est très bien terminé pour Objectif Voile !
27 équipiers ont pu naviguer avec nous autour du Cap Horn, de la Cordillère de Darwin et dans les canaux jusque Puerto Montt.
On c'est régalé !!!
Christophe Auguin es devenu le parrain de l'association et on en est très fier !
On vous attends pour un départ en Patagonie et en Antarctique.
https//

21 août 2018
0

un petit coup de pub ?

22 août 2018
0

C'est mal ?

22 août 2018
3

Ce n'est pas le lieu

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (172)

mars 2021