Calfatage...

Salut à tous,

Je vais encore faire appel aux spécialistes des bateaux bois... Nous devons refaire le calfatage du lien quille - coque sur Stemael.
J'ai plusieurs questions :
1/ Faut il décalfater completement avant de recalfater ?
2/ Je passe une couche de minium (peinture plomb) avant ou après avoir bourré mon joint d'étoupe ?
3/ Quel technique pour calfater ? faut-il tasser à bloc ?
4/ quel produit utiliser pour la finition ? Je crois savoir que certains utilisent encore du bitume mais existe t'il des produits plus résistants ?

Merci 1000 fois pour vos contributions...

A+
Bebert (inscrit d'habitude mais je suis sur un autre pc...)

L'équipage
31 mar. 2006
31 mar. 2006
0

Bonsoir !
le lien quille-coque s'appelle la rablure : c'est une jonction qui ne se calfate pas ! Sinon, tu écartes l'ensemble des bordages de la pièce de quille, et ç'est l'entrée d'eau assurée, sans espoir de retour dans l'autre sens.
Normalement, l'étanchéité de la rablure s'effectue avec du blious, mélange de mastic vitrier, de minium et d'étoupe hachée, lors de la pose du galbord. D'où l'importance d'une rablure bien taillée...
Mon conseil, autant tu peux faire des tas de travaux par toi-même, autant tu as tout intérêt à déléguer le travail de calfatage à un professionnel, c'est délicat... Il ne s'agit pas de "tasser à bloc", tu risques de faire des dégâts très difficilement réparables, en plus il faut utiliser des fers à calfats (cher) et pas n'importe lesquels...
En tous cas, le minium doit être passé avant calfatage sur le bois nu.
Sâche aussi que si tu mets du goudron sur ta coque, c'est sale et tu ne peux rien mettre par dessus...
Bon courage !
Delphine

31 mar. 2006
0

Précision
le galbord, c'est le premier bordage en contact avec la quille...

31 mar. 2006
0

Le
minium peut être passé d'abord puis à la fin.
Le Sika est une solution moderne souvent utilisée, mais accusée de ronger le bois parce que c'est une chimie trop dure au gré des spécialistes.

31 mar. 2006
0

c'est quoi ?
une chimie trop dure .
Quelles sont les conséquences ?

01 avr. 2006
0

alors là
faut faire un choix :
sont-ce les spécialistes ou les puristes ?

J'accepterais volontiers l'avis d'un spécialiste .

Mais celui d'un puriste s'il n'est pas spécialiste en molécule rongeuse ?

31 mar. 2006
0

La
conséquence serait de ronger le bois, selon les puristes qui préfèrent le bon vieux mélange traditionnel.

01 avr. 2006
0

avis de puriste
c'est pas une question de chimie !
Le bois a besoin de "respirer", et le sika, l'époxy, etc... sont parfaitement étanches. L'humidité reste donc dans le bois près du produit, et le bois pourrit.

Bien sûr, c'est autre chose pour du bois "neuf", sec, voir les CP-epoxy par exemple.

01 avr. 2006
0

déjà des fils sur le calfatage
dont: www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

:scie:

01 avr. 2006
0

pour ceux que celà interesse

Je tiens à leur disposition ma doc sur le sujet.

josé

01 avr. 2006
0

plusieurs solutions
Félines à partiellement raison, il existe des coques qui ne doivent pas êtres calafatées à la rablure, mais c'est loin d'être une généralité, au contraire. Si le joint de rablure est abimé, on peut redresser le chant du bordé au ciseau à bois, et remplacer le calfatage à l'étoupe par un "flipot", baguette de pin tapezoidale pointée dans la rablure, qui fera l'étanchéité en gonflant.
Alex

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (182)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021