cale moteur

bonjour à tous, je termine mon voilier, et pour l'installation du moteur, je me pose des questions sur l'aération : Le ventilateur d'extraction est-il obligatoire ou une simple "cheminée" pour évacuer l'air chaud suffit, sachant qu'il est alimenté en air par le dessous avec une ouverture de 30 cm sur 20 venant de l'intérieur du bateau ? je précise que le moteur est un nanni de 50 CV .
si quelqu'un avait des éléments de réponses, ou peut-être un pdf qui expliquerai un peu ces choses. on m'a parlé d'un hors serie loisirs nautiques sur le moteur marin, mais je l'ao trouvé sur le net à des prix prohibitifs quand on sait combien il coutait à l'époque, peut-être une bonne âme pourrait le scanner, ou prêter, ou vendre pas trop cher ...
Dans le même domaine, y a t il une taille minimum pour le pot barboteur, j'ai un 10 litres que j'ai récupéré, cela suffit-il ?
Enfin, dernière question, concernant le tube d'étambot, il passe à travers environ 50 cm de bois, j'ai fait le trou bien dans l'axe, la question que je me pose c'est si je le colle dedans (avec un truc genre sika, voir epoxy) ou si je l'enfile juste comme ça en tapant comme un sourd, ou alors avec un truc gras pour me faciliter la tâche et pouvoir éventuellement le retirer un jour, même si ça me me parait peu probable. Qu'en pensez-vous ?
merci d'avance ...

L'équipage
17 mai 2013
17 mai 201317 mai 2013
0

Voir la division 240-2.21

Article 240-2.21
Ventilation des locaux de machines
I. Tout local de machine est convenablement ventilé. Les orifices d'admission et d'évacuation sont protégés
contre les entrées d'eau.
II. L'admission d'air frais s’effectue depuis l’extérieur et aboutit au point le plus bas possible du local
desservi. Toutefois, pour les voiliers dont la machine utilise un combustible du deuxième groupe et dont la
puissance n’excède pas 8 kW, l'admission d'air frais peut s’effectuer par les emménagements ou par les fonds.
III. L’évacuation de l'air vicié s’effectue à l’extérieur, et, autant que possible, à l'opposée de l'admission d'air
frais. La ventilation des locaux de machines doit permettre d’évacuer l’air vicié le plus rapidement possible.
IV. Lorsque la puissance des machines à combustible liquide se trouvant dans un local de machines dépasse
120 kW, la ventilation doit pouvoir être arrêtée depuis l’extérieur, et le local mis en situation de confinement
d’air si l'agent d'extinction de l'incendie prévu est de nature gazeuse.

17 mai 2013
0

Le ventilateur de cale est d'abord fait pour évacuer, avant le démarrage du moteur, les vapeurs inflammables pouvant stagner. Cela est important pour l'essence, mais les moteurs in boardes voiliers sont presque tous des diesels.
Les petits ventilateurs extracteurs snt surtout à usage intermittent. Le moteur ayant une forte consommation d'air il faut une arrivée d'air frais de l'extérieur de bon diamètre au point bas et son équivalent au point haut pour l'air chaud dirigé vers l'extérieur.
Les prises d'air moteur doivent logiquement ètre extérieures
Le feu, risque principal en bateau, peut se propager très rapidement et le CO est rapidement mortel DONC:
La cale moteur ne doit pas permettre la diffusion des vapeurs moteur et le CO mortel en cas de fuite sur l'échappement, et doit permettre un confinement d'un feu moteur et son extinction, au minimum par un orifice adapté pouvant introduire le produit extincteur à défaut d'un extincteur intégré.
Pour le tube d'étambot le principal est d'assurer l'étanchéité, le contrôle étant en plus difficile à cet endroit.
A noter qu'il n'est pas toujours strictement dans l'axe, quand on veut pouvoir déposer l'arbre sans déposer le gouvernail ou qu'on veut un peu compenser l'effet du sens de rotation de l'hélice..

19 mai 2013
0

merci pour vos reponses,
la sortie de l'air chaud, avec le ventilateur doit être mis en partie haute du coffre moteur, mais est-ce que le tuyau peut descendre sous les planchers avant de rejoindre l'extérieur, ceci pour m'aider à le camoufler ? Et le ventilateur ne fonctionne qu'à l'arret du moteur pour faciliter le refroidissement, c'est bien ça ?
A votre avis, un tuyau de 100 est-il suffisant pour un 50 CV ?
concernant l'échappement, si j'ai bien compris, il doit être entièrement dans un compartiement étanche pour qu'en cas de fuite il n'y ait pas d'émission dans le bateau ? Vu la longueur et avec le col de cygne ça parait difficile.
Pour l'étambot, l'étanchéité se fait à priori par les brides de chaque côté. , mais je crois que je vais mettre un peu de sika quand même le long du tube.

19 mai 2013
0

le gros principe : arrivée d'air frais par dessous , et evacuation par dessus , en effet l'air chaud est toujours en haut d'un volume il est plus leger que l'air frais .

par contre l'arrivée par l'interieur du bateau c'est pas terrible et ça va faire aussi du bruit .

un extracteur ne sert qu'à ventiller le compartiment moteur avant le demarrage ou apres pour evacuer les gaz et les odeurs .

amha un extracteur ne s'impose pas .

pour l'etambot , je metterai une bride coté exterieur soudée au tube pour l'étanchéité pas coté interieur ,demontage impossible et dilatation du bois et du tube differente ..et si l'extereiur n'est pas etanche tu auras du pourrisement caché

19 mai 2013
0

c'est vrai que sur le tube d'étambot, il n'y a qu'une bride soudée côté extérieur, mais comme il dépasse un peu à l'intérieur, je pensais en mettre une, mais non soudée, juste un anneau vissé au bois et collé au sika. Sur le dessin, ça faisait un guide en sortie, mais ça ne sert probablemenet à rien.
Pour la sortie d'air, je vais donc être obligé de faire une "cheminée" carrée qui sort sur la paroi verticale du roof dans le cockpit.
Pour l'entrée je suivrai vos conseils, mais c'est plus facile de cacher le tuyau qui arrive en bas.
J'ai d'autres interrogations, le moteur est posé sur silent bloc, normal, et j'ai récupéré un accouplement souple de vetus UNIFLEX. On m'a dit que ça faisait doublon avec les silent bloc et qu'il valait mieux ne pas le mettre, ou alors en enlevant les silent bloc. Qu'en pensez vous ?
Il n'existe pas une doc sur l'installation moteur un peu plus explicite que la directive 240 ?

19 mai 2013
0

pour l'étambot d'accord avec toi mais la bride interieur est-elle utile? 50cm de bois, la porté devrait etre plus que suffisante , moins on fait de trous mieux ça vaut .

car contre à l'exterieur je m'interroge sur l'étanchéité de la bride par sika ,c'est un peu "amateur" , un joint caoutchouc toilé ou cuir serait plus serieux car là tu auras des vibrations .

non ça fait pas doublon l'accomplement souple a pour but d'amortir les chocs à l'embrayage et les silent bloc eux amortissent les vibrations du moteur (obligatoire) deux roles bien differents

19 mai 2013
0

je vais regarder s'il y a des joints prévu pour la bride extérieure, c'est vrai que au plus étroit, le débord ne fait que 5 mm, et si ça peut diminuer les vibrations ...
Pour l'accouplement, dans la description du produit, il parle des chocs d'embrayage, mais aussi de l'amortissement des vibrations du moteur et même de correction de défaut d'alignement. le problème, c'est tous ces avis contradictoires, on finit par y perdre son latin ...

19 mai 2013
0

si je puis me permettre ...

ayant un bateau bois il y a une chose mal faite : le montage moteur ....toutes les fuites (huile,GO ,eau ) se retrouvent dans le fond de la cale et c'est une m.. c'est le cas de le dire .

si tu peux reflechie dont à la possibilité de mettre une gate en tole inox ou alu sous le moteur ,quitte a la faire faire pour eviter que tout ce retrouve dans le fond inaxcessible

19 mai 2013
0

tu peux te permettre, et c'est exactement ce que je voulais faire, j'ai quand même straté à mort le fond du puisards, et je me suis fait une sorte de tiroir large avec un rebord de 5 cm en cp de 5 mm et de l'époxy ... mais merci du conseil quand même. j'y ai pensé, car une fois le moteur en place, vu la profondeur du puisard, l'acces est quasi impossible ..

19 mai 2013
0

ah super , et là tu pourras recuperer toutes les fuites proprement

19 mai 2013
0

un petit coup d'eponge de temps en temps et c'est réglé ..
le truc que je n'ai pas réglé, c'est les petites gouttes du presse étoupe qui tombent au fonds elles aussi, mais bon, la perfection n'est pas de ce monde ...
merci pour ton aide

19 mai 2013
0

alors enleve ce presse étoupe et met donc un joint tournant et pense au tube d'etambot pour avoir la possibilité un jour de le mettre

19 mai 2013
0

je me permet une nouvelle fois

si tu peux prevoir dont des tapes pour obturer l'arrivée et la sortie de l'air moteur , en cas d'incendie c'est pas mal...

et si je devais refaire l'isolation du moteur je reprendrai la methode que j'utilisai au temps jadis ... une feuille de plomb de 2mm puis de l'isolation courante là ..garantie ... tu n'entendras pas ton moteur

19 mai 2013
0

Au début je pensais mettre un joint tournant, j'en ai un en fait, mais finalement, à part les petites gouttes, avec un presse étoupe, et un peu de tresse d'avance, tu es tranquille 20 ans et ça coute 3 francs 6 sous ...
pour les tapes, ça serai super, mais je vois pas trop comment faire ça proprement ... mais je vais quand même y réfléchir.
j'ai déjà acheté l'isolant accoustique, ça m'a couté un bras, alors j'espère que ça marchera car je mettrais pas plus. mais j'ai regardé sur le net, c'est dommage que je l'ai pas su plus tôt, on trouve de la feuille de plomb pas chère, ça aurait valu le coup ... quand je le referai, j'espère le plus tard possible ....

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (9)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021