Calculer ou connaitre la force de pilote automatique ?

Bonjour a tous,

Je souhaiterai monter un deuxième pilote automatique dans mon Maramu (Amel) qui prendrais le relai en cas de soucis avec le principal qui se trouve lui dans la cuisine et qui pilote la barre a roue par chaine.

Ce second pilote serait logé dans la cabine arrière connecté directement sur la mèche de safran. L'emplacement est assez réduit, aussi je cherche un pilote qui pourra assurer le travail tout en étant compact.
Je suis près a faire un montage "exotique" en éparpillant les éléments si besoin du au manque de volume a l'endroit voulu, mais il me manque une notion, celle de la force nécessaire a ce pilote !

Les abaques sur les modèles récents en vente que j'ai trouvé sont malheureusement sur des modèles de pilotes trop encombrant, aussi il me faudrait trouver un vérin électrique linéaire ou hydraulique faisant moins de 60cm a mi course, ou un pilote du type Simrad DD15 (un système assez compact, mais qui semble un peu sous dimensionner selon la fiche technique)

Auriez-vous une astuce pour calculer la force nécessaire au pilote, via un calcul de base ou des abaques générales a prendre en considération ?

Peut-être vous avez aussi d'autres idées ou modèles qui pourraient faire mon bonheur ?

Merci d'avance
Et meilleurs voeux pour cette année .

L'équipage
04 jan. 2021
04 jan. 2021
0

tout dépend de la douceur de barre
je me renseignerais chez l et s pour le verin et la course après un pélagic devrait faire le job
ou un garmin j'ai un vérin qui peut pousser 450kgs avec 30a ,j'ai réglé la sortie maxi à 5a et ça suffit dans tous les cas ,généralement il travaille sur 2a maxi c'est un robertson hydraulique .
il suffit de regarder sur le moteur la puissance qu'il fait et prendre la même chose en vérin .
alain


laurent74:Merci pour tes conseils.Le moteur actuel, est vraisemblablement d'origine, un modèle plus fabriqué mais qu'un electrotechnicien a Almerimar m'avait dépanner avec des nouveaux charbons retaillé. Il m'avais conseillé de ne surtout pas le changer, car c'est très solide, réparable et très fiable, ce qui a d'ailleurs donné l'arrêt par la suite des accessoires de ce type par la marque. le modèle est un Navico RD1 Rotatry Drive .Je n'ai jamais trouvé de docs ou quoi que ce soit sur ces caractéristiques, du coup pour connaitre sa puissance ... je n'ai que la valeur max du calculateur qui lui n'est bien sur pas d'origine et surdimensionné pour la taille et poids de mon voilier.·le 04 jan. 2021 18:23
04 jan. 2021
1

C'est le produit force * bras de levier qui compte.
Si le bras de levier est deux fois plus court, la force exercée par le vérin doit être deux fois plus importante.
Regarde chez Jefa, DD2 ou DD3.


04 jan. 2021
0

Sur nos bateaux, un pilote automatique pour être efficace doit pouvoir faire balayer le gouvernail de 60° à 70° en 9 à 13 secondes maximum. Un PA et son gouvernail ne sont en fait efficaces que jusqu'à 20° maximum par bord et les corrections habituelles ne sont que de quelques degrés.
Un homme moyen peut pousser jusqu'à 30kgf sur une barre franche.
Un petit PA de barre franche pousse environ 40 à 50kgf.
Vous trouvez sur internet toutes les formules sur Puissance, couple, vitesse de rotation, la base étant P=Tw


04 jan. 2021
0

Regardes les vérins chez vêtus, ils sont plus courts que chez L&S


04 jan. 2021
1

laurent74:Super, merci pour le lien, c'est simple est parfaitement ce que je cherchais.Merci beaucoup·le 04 jan. 2021 18:17
04 jan. 2021
0

Tres compact chez jefa.
Danois.


laurent74:Merci,Effectivement c'est compact, c'est meme avec ca que simrad fait le dd15 on dirait ...Je vais voir surement avec eux·le 04 jan. 2021 21:32
04 jan. 2021
0

et pourquoi ne pas poser la question à Amel, tout simplement ?


laurent74:J'ai deja eu Amel pour d'autres sujets a propos du Maramu, mais pour ce genre de questions, je préfère éviter de les contacter ils ont autres choses a faire que d'aller fouiller dans des archives papiers pour retrouver des calculs qui sont au final pas très difficile et mettre en œuvre moyennant quelques mesures et la bonne formule. Et puis comme il m'a expliqué au téléphone, pour ces modèles anciens de la marque il commence a perdre un peu leur savoir par le remplacement de génération des techniciens et ingénieurs qui ne sont plus chez eux (retraite, départ etc )...Le SAV de Amel est franchement top, et j'ai été agréablement surpris des réponses et support technique que j'ai eu concernant ce bateau qui est sorti de chez eux en 1981 ! Je ne pensais pas qu'une entreprise qui vend aujourd'hui des bateaux aussi haut de gamme allait garder un support technique pour leurs modèles si anciens, chapeau a eux sur ce coup la.·le 04 jan. 2021 21:41
04 jan. 2021
0

la puissance du pilote c'est sa conso s'il prend 5a en 12v ,ça fait 60w comme le rendement est mauvais
puisqu'il entraine non seulement le safran mais tout l'appareil à gouverner on peut multiplier par 2
ce qui fait30w efficaces ce qui finalement est très peut comme il ne travaille aps tout le temps
c'est moins énergivore que la musique si elle fonctionne tout le temps .évidement c'est un exemple .
les valeurs sont à revoir .
alain


11 fév. 2022
0

Merci pour vos idees et remarques,
J'ai finalement trouvé un verin lineaire electrique Raymarine Type 2S (court) qui rentre au poil de cul dans la place disponible.
Le seul soucis c'est que connecté au calculateur Simrad AC42, les reactions du pilote lineaire Raymarine sont plus rapide que le pilote d'origine (Navico RD1). Une fois le bateau au cap et bien reglé sous voile (ou meme au moteur ca fait la meme chose) la barre se met a faire des aller retour d'1/2 tours sans arret et tres rapidement.
Je suppose que c'est dans les réglages des temps de réponses qu'il faut aller jouer pour que le comportement de ce pilote soit a nouveau raisonnable. Le probleme c'est que j'avais comme idee de départ de pouvoir simplement commuter d'un pilote a l'autre, et non d'avoir a reprogrammer toute une serie de valeurs.

Mis a part l'ajout d'un autre controlleur (pour que chaque pilote ait sont propre controlleur et reglages) vous voyez une autre solution ?


Fripouilles:et bien je dirai un commutateur électrique qui t’empêche de brancher les 2 en même temps ... par ce que si cela se produit par erreur, ça va être le bazar ...·le 11 fév. 16:35
laurent74:Oui, ca c'est deja fait 😁😉. Et je ne commute pas quand le pilote est sous tension.·le 11 fév. 17:12
11 fév. 2022
0

Un PA est par définition un système bouclé: pour une consigne de cap donnée l'écart au cap constaté entraine une action correctrice et qui est retournée au calculateur chargé de comparer la consigne et la correctionaction. C'est donc une boucle action-réaction assimilable à un amplificateur entrée sortie bouclée donc un système oscillatoire caractérisée par sa fréquence son gain sa sensibilité et son amortissement. Le constructeur met donc à disposition de l'utilisateur au moins deux réglages our pouvoir adapter le PA au bateau et à l'état de la mer.
A noter que ce principe peut être mis en oeuvre purement mécaniquement (régulateur d'allure) par voie électronique analogique (ancien PA) ou par électronique numérique avec un programme plus ou moins sophistiqué avec apprentissage par exemple, et des capteurs de cap plus ou moins pertinants (compas optique compas fluxgate, compas inertiel) associés à des capteurs de retour de barre plus ou moins précis ou couteux (mesure intégrée du courant du moteur de vérin, retour potentiomètrique, retour optique).
Naturellement la Loi d'un PA, et donc les réglages adoptables, sont fonction des éléments qui composent un PA. Dans votre cas on peut essayer de réduire le gain et/ou augmenter l'amortissement.


11 fév. 2022
0

Naturellement la Loi d'un PA, et donc les réglages adoptables, sont fonction des éléments qui composent un PA. Dans votre cas on peut essayer de réduire le gain et/ou augmenter l'amortissement.

Ce qui donc ne vas pas me permettre d'avoir un réglage qui profite au deux motorisations qui ont des temps de reactions différentes par construction.
Le principal etant un moteur pilote qui entraine la barre a roue par chaine (et donc un certain ratio de demultiplication via les 2 diametres de pignons)
Le secondaire etant un moteur pilote lineaire qui pousse/tire directement sur la mèche de safran.

Je vais m'orienter vers un controlleur dedié au pilote secondaire. Peut etre un ensemble raspberrpy/openplotter/pypilot.


11 fév. 2022
0

Normalement le réglage du gain ou de la réponse est très facile d'accès sur l'écran de commande, ce n'est donc pas un vrai problème en pratique.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

La relève (Jumeaux).

Souvenir d'été

  • 4.5 (168)

La relève (Jumeaux).

novembre 2021