Calcul de résistance des haubans

Bonjour,
J’aimerai savoir comment sont calculées les résistances des haubans. je voudrais savoir quel est la répartition des efforts entre les haubans des différentes barres de flèche dans le cas simple des barres non poussantes. Enfin j’aimerai savoir quel est la marge prise entre l’effort maxi et la résistance des cables.
J’ai trouvé un article qui explique une partie des forces en présence : voiletech.free.fr[...]mat.htm . Les hypothèses de calcul de cet article sont simplifiés. En effet les calculs sont faits en prenant que le poids du lest pour définir le couple de rappel alors que le couple de rappel se calcule entre le centre de gravité du bateau et le centre de carène. L’auteur néglige également l’effet des barres de flèche qui ont pour effet d’augmenter l’angle des haubans mais qui en contre partie transmet intégralement l’effort d’un hauban à celui qui est à l’étage en dessous.
Je voulais savoir comment se répartie les efforts de tenue du mat entre les différents haubans dans le cas de plusieurs étage de barre de flèche.
Est-ce que chaque hauban doit être calculé pour résister au couple de rappel, dans ce cas cela expliquerai pourquoi le diamètre des cables des bas haubans est supérieur à ceux des galobans.

Merci d'éclairer ma lanterne
Cordialement
Christian

L'équipage
10 déc. 2011
10 déc. 2011
0

Sur le site selden il y a peut être ton bonheur

10 déc. 201116 juin 2020
0

Le sujet du dimensionnement du gréement (depuis le diamètre des haubans jusqu'à celui du mât) fait plus de 20 pages dans "Principles of Yacht Design" de Larsson et Eliasson. La base du calcul est le moment de redressement à 30° donné par le calcul de la courbe de stabilité à partir du plan de carène. Le logiciel nécessaire et les données brutes ne sont pas à la portée du commun des mortels. Il faut bien sûr aussi calculer la hauteur du centre de poussée vélique. Certaines formules sont des formules empiriques.
Pour les efforts entre les différents types de haubans, cela semble être de la simple géométrie.
En bref, cela me semble au delà de ce que peut calculer un amateur.

10 déc. 2011
0

Je n’utilise pas le moment de redressement à 30° mais le moment de redressement maxi donné par les calculs de stabilité.
On pourra consulter utilement aussi le « Gutelle », « Architecte navale connaissance et pratique » de Paulet-Presles, Le HS N° 15 de loisirs nautiques, « Accastillage de pont » par A Brel chez ETAI.

11 déc. 2011
0

J'ajouterai le "structure et construction des voiliers" de JP Aubry, qui reste pour moi l'un des meilleurs livres sur tous ces sujets. A trouver d'occasion seulement, hélas !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

lever  du  soleil  à la  Cala  Mongo Costa  Brava

Après la pluie...

  • 4.5 (172)

lever du soleil à la Cala Mongo Costa Brava

mars 2021