caïques turc et tarets

bonjour,

depuis mes lectures de Moitessier les tarets sont dans ma mémoire.

nous envisageons l'achat d'un caïque turc, quel sont les risques, précaution, la prévention, vis à vis de ces vilaines petites bestioles

merci à vous de vos lumières

L'équipage
05 fév. 2010
05 fév. 2010
0

ne pas rêver
Beaucoup de "Gulet" sont fabriquées à la Turque... C'est à dire très rapidement. Quelques unes sont bien construites, mais beaucoup ont été très utilisées. Beaucoup de "Gulets" très fatiguées.
Les turcs et les capitaines de Gukets, excellents marins par ailleurs, ont un façon de raisonner très particulière pour leurs bateaux. Cà ne les gêne pas que le bateau fasse de l'eau. Ce qui est important, c'est qu'il en ressorte au moins autant qu'il en est rentré.
Je connais beaucoup de rêves échoués avec des gulets dites "bon marché". Tu peux en trouver de bonnes, mais tu as vraiment intérêt à t'entourer d'une expertise très qualifiée. Et dans tout les cas, il faudra prévoir beaucoup d'huile de coude.
Cordialement
Yoruk

05 fév. 2010
0

à partir de quel latitude
rencontre t on les tarets ( pour ma culture personnel )

pour les tarés , j'ai la réponse : sur la route c'est pour ça que je préfère être en mer :-D

05 fév. 2010
0

avec les caiques turcs
je ne m'inquiéterais pas pour les tarets .
Mais plutôt pour tout le reste .

06 fév. 2010
0

merci de vos reponses mais...
si sympathique soit elles;

je n'arrive pas trop à saisir en quoi elles peuvent m'aider

très cordialement

06 fév. 2010
1

pour t'aider
Je vois tous les hiver de nombreuses Gulets caréner. Je n'ai jamais constaté de problèmes de vers.
Mais c'est probablement normal, les cales sont tellement imprégnés d'huile, de mazout, etc... Que ce doit être largement fongicide..
A savoir: quand un Gulet est mis au sec, la 1ère chose qu'ils font est défoncer à la pioche 1 mètre de bordé au point le plus le plus bas, puis à laisser s'écouler la merde pendant 2 semaines. Quand c'est bien sec, ils mettent la découpe au net, puis deux planches, des clous, du calfat, et hop !!! c'est reparti pour un an.
Il faut faire très attention en Turquie, dans les superstructures aux bois blanc scandinaves. Ils sont sujet aux attaques de vers.
j'ai vu un Halberg Rassy attaqué... a qui se fier ???
Yoruk

11 avr. 2016
0

bonjour,
il ne faut pas voir tout en noir, nous avons acheté un caique nous y sommes depuis 4 ans dejà dessus, nous avons eu des tarés sur le roof, ( on peut dire que c'est souvent inévitable, il suffit de verifier de temps en temps ) et de changer les endroits bouffés.
il faut lors des visites piquer le bois dans les endroits douteux et regarder l'intérieur des structures cela se voit tout de suite.
mais il peut s'agir aussi de bois qui a pris l'eau un peu longtemps et qui pourri, dans ce cas, il faut changer la bordée assez vite afin que la pourriture ne gagne pas les autres bordées.
c'est pas très compliqué.
confiance et vigilance.
PS : yoruk est un peu radical, et il faut avoir un caique pour en parler d'une façon objective......

06 fév. 2010
0

Pour t'aider encore plus
J'ai cru voir passer un fil ou tu posais des questions sur la règlementation du charter en Turquie. Si tu compte en faire par ici, c'est mission suicide. Non pas que les turcs te rejetterons, ils sont tolérants et accueillants. Mais leur concurrence est impossible à vivre: ils travaillent en famille, 7 jours sur 7, 24 H sur 24 H. à des prix Turcs, c'est à dire 3 fois moins chers qu'en France...
Je ne la connais pas, mais je sais que la règlementation Turque est très pointilleuse pour le charter. Actuellement, la plus part des Gulets passent sous pavillon du Delaware. Ce qui posera immanquablement des problèmes aux charters battant pavillons étranger. Les douanes et les affaires maritimes turques sont très énervés par cet état de fait
Yoruk

07 fév. 2010
0

merci beaucoup
Yoruk

pour ces précieuses infos.
petite précision je pense que le navire batra pavillon Turque mais sera exploité commercialement hors Turquie voir hors méditerrané

je vais regarder ce que me dit le delaware que je ne connais pas

encore merci pour tes infos

07 fév. 2010
0

règlementation Turque est très pointilleuse pour le charter
...beaucoup moins que par chez nous :-)

Suffit de payer une taxe relativement minime (toujours en comparaison avec "par chez nous") et que le bateau soit "agréé".

Les pavillons "Delaware" sont surtout ceux des riches stanbouliotes ou "Ankariotes" qui ne font pas de charter. Maintenant, je ne sais pas comment est apprécié, aujourd'hui, un étranger qui voudrait concurrencer les "gülets". Il y a dix ans, cela fonctionnait encore plus ou moins (avec un vieux capitaine retraité de la marine marchande pour le diplôme si le navire bat pavillon turc, sinon, rien de spécial).

07 fév. 2010
0

"caïque turc"
Il y en a de toutes sortes. Certains en pin mal séché (la majorité des "modernes"), d'autres en teck ou assimilé, d'autres en chêne ou en sapin (mer noire), d'autres enfin, plus anciens, en ferrociment (mal construits, il en reste peu).

A mon avis, non pas de "jeune turc" mais de vieil aficionado de la Turquie, se tourner plutôt vers un "tirandil" des années 70 ayant fait ses preuves. Expertise personnelle recommandée, cependant. Prévoir une réfection complète de l'électricité et autres "détails", mais ça peut être très intéressant en rapport qualité/prix.

A part ça et compte-tenu de la nature du bois avec lequel ils sont construits, ces bateaux ne sont pas plus sensibles aux sales bêtes que n'importe quel autre bateau en bois

07 fév. 2010
0

A la réflexion...
Contacte-moi par e-mail, si c'est vraiment ton projet.
Je peux te mettre en contact avec une personne (qui ne parle qu'anglais et turc) mais qui connaît bien ce domaine. C'est lui ici :

www.captainatilla.com[...]WS.html

;-)

07 fév. 2010
0

et re merci
Peio je t'ai mis un msg

merci beaucoup encore à tous

07 fév. 2010
0

caiques
Bateaux esthetiquement beaux mais très souvent de qualité mediocre. Grande prudence!!!
Didier du voilier APSARA!

08 fév. 2010
0

Ne pas rêver
Bonsoir...
Si tu le souhaites je peux te passer quelques photos de « Gulets », malheureuses épaves de rêves échoués...
Autant de phantasmes européens, partant en lambeaux. Il ne suffit pas de passer quelques mois balnéaires, sur un voilier en Turquie, pour prétendre connaître leurs habitudes de construction et de navigations.
Je ne veux pas doucher ton enthousiasme. Simplement aux fruits d’une expérience quotidienne et à longueur d’année, ici en Turquie, depuis fort longtemps, je te dis :
Prends garde, les turcs construisent pour les turcs, avec ce qu’ils connaissent de leur potentiel à entretenir et à réparer, et souvent, à bidouiller. Ils le font avec talent, mais avec un talent tel que l’on peut se poser la question : sommes nous capables en tout modestie, d’en faire autant ???
Voilà le message que je voulais te faire passer
Et si je peux me permettre un conseil... méfies toi des conseilleurs, ils ne sont pas les payeurs. Ceci s’adressant à mon égard et à celui de illustres connaisseurs de la Turquie, ou qui pensent la connaître
Bonne chance
Yoruk

09 fév. 2010
0

ici en Turquie, depuis fort longtemps
Par curiosité, depuis combien de temps et où?

Je dis ça parce qu'entre 1969 et 1985, les bateaux de plaisance se connaissaient tous les uns les autres, là bas. C'est simple : de 69 à 74, il n'y a eu que 2 bateaux charters sur cette côte. Moon
Beam :

www.classicyacht.info[...]64.html (à l'époque avec un horrible roof en acier);

...et Milena, à mon pote Jacques :

pro.ovh.net[...]aux.php (qui a été longtemps la vedette de la publicité de l'Office du tourisme turc, avec ölu Deniz en arrière plan).

Beaux bateaux, non ?

C'était le bon temps (mis à part l'avitaillement).

09 fév. 2010
0

lool si il en était besoin Peio et Yoruk
bonsoir à vous

j 'ai pour habitude d'écouter, de voir, d'entendre surtout sur les forums. je ne ferme aucunes indications sur 100 post un peux valoir de l 'or.

hors votre échange me montre le sérieux de vos interventions

pour info le navire battra pavillons turque (très certainement sous société Turque et naviguera en Asie)

c'est pour cela que je souhaitais des infos sur la legislations. je ne suis pas l'armateur simplement un marin qui fait ce qu il faut pour anticiper.

cordialement

10 fév. 2010
0

Bonsoir, Yoruk
Bien entendu qu'il n'est pas question de faire un concours de bites (d'autant que je ne suis pas sûr du tout de le gagner :-) )

En revanche, c'est étrange que nous ne nous soyons jamais croisés là bas. Il est vrai qu'en 87, mon fils ayant dix ans et moi un boulot parisien très prenant, j'avais décidé de laisser tomber la mer Egée pour me rabattre vers des vacances plus conventionnelles sur la côte basque (surf, catamaran de sport et trinquet). Je ne suis retourné là bas que dix ans plus tard pour y rénover mon bateau là où je savais que c'était financièrement possible (ah, la sanayie de Marmaris, qui n'est plus ce qu'elle était...)

Si tu as connu Jacques (Milena), peut-être as-tu aussi connu Yves Jonville et les soirées démentes avec lui au Barbarossa à Rhodes ? (Je ne me souviens plus quand cette boîte a brûlé).

De 1974 à 1987, j'ai successivement skippé une vieille gulet de la mer Noire (le Denizati) orientée plongée, le Rorqual d'une copine (Sheherazade, aujourd'hui à un certain Lionel que je connais depuis l'Université) et un Kendo nommé Ipecacuana qui a mal fini (sabordé par les gugusses qui étaient censés l'entretenir l'hiver). A cette époque, tous les départs charters se faisaient de Mandraki (Rhodes). C'est pourquoi si tu as fréquenté ces lieux dans ces époques...

10 fév. 2010
0

Moonbeam...
...j'ai navigué dessus à deux reprises (dans les années 80, c'était un copain qui le skippait). Très impressionnant. 12 noeuds au près avec l'eau qui court sur le pont (ce bateau a un franc-bord très faible) et l'étrave qui passe en force dans les vagues sans soulager le moins du monde et sans qu'on sente le moindre ralentissement. Rien à voir avec mon ketch en aluminium de 12 tonnes de "port en lourd" :-). Il fallait être au moins trois pour border l'immense grand-voile (pas de winch et une écoute grosse comme mon poignet).
A ce moment, Moonbeam était régulièrement loué pour plusieurs semaines par l'héritière de Fiat qui l'utilisait comme hôtel flottant. Il traversait d Rhodes à Serçe limani et y restait mouillé sans bouger tandis que la locataire allait visiter les ruines environnantes (Lorima) avec ses amis.
Il a aussi été loué à au moins deux reprises à Jean-Marie Le Pen...
Par la suite (années 80-85), la côte turque a été fréquentée par nombre de voiliers célèbres qu'on ne voit plus aujourd'hui, malheureusement (Aile Blanche, par exemple).
Une autre époque que je regrette beaucoup, cela va sans dire.

Mais si tu fréquentes assidument le Dodécanèse, peut-être y as-tu rencontré d'autres amis à moi qui sont en Grèce-Turquie de toute éternité et pour qui le Dodécanèse constitue le terrain de jeu préféré ? Leurs prénoms sont Jean-Louis et Hélène et leur bateau (un Camper-Nicholson de 12m) se nomme Baios.

10 fév. 2010
0

Le "corps mort" de Knide
...est réservé aux vieux de la vieille. Ce n'est pas pour les petits nouveaux dans ton genre :-D

10 fév. 2010
0

PS
et des Facel Vega

10 fév. 2010
0

il y en a eu plein d'autres
- le corbillard belge
- les douaniers de Bonifacio
- un retour de Corse héroique, sans vent et sans moteur, sur une goélette qui roulait de 30° de chaque bord toutes les 5 secondes
- la Christina

Sans compter quelques épisodes tragiques .

Et tous ceux que je ne connais pas .

Si tu le revois, assures le de mon amitié .

Nos brouilleries ne sont que des bétises .
(les femmes comme d'habe)

09 fév. 2010
0

Merci
Bonjour
De mémoire, j’ai croisé Moon Beam à Rhodes en 1987 (à peu de chose près), nous étions voisins, et j’ai pu l’aider à dégager son ancre, à Mandraki. Et Milena plus récemment à Pedi en Symi. Milena sur lequel un de mes amis était engagé.
Je ne crois pas que nous soyons là pour faire un concours de petits chefs, mais pour tenter d’éclairer, Apsara, dans la mesure de nos moyens.
Yoruk

10 fév. 2010
0

merci Peio
Bonjour Peiobino
Et merci apsara de cette digression. Non, il y a peu de chance que nous nous soyons croisés. J’avais mon bateau dans le golfe du Morbihan, et dans les années 85, nous avons commencé à louer en Egée. D’abord deux semaines, puis rapidement deux fois deux semaines par an. C’était une époque légère, ou l’on comptait peu.
Nous avons parcouru les Cyclades dans tous les sens, puis vers les années 90 le Dodécanèse, en partant de Mandraki. C’est à cette occasion que nous nous sommes trouvés voisins de Moon Beam, que l’on ne peut oublier. C’est comme çà que nous avons découvert la Turquie.
A notre retraite en 2000, nous avons opté pour une vie à bord, laissant la maison aux enfants. Basés à Finike, nous avons peu de rapports avec les communautés maritimes de Bodrum et Marmaris. Leurs style de vie nous étant par trop étranger.
Nous vivons donc la Turquie et ses mers environnantes 12 mois sur 12 depuis 10 ans... Ce qui fait que nous nous en sommes très largement imprégnés.
Nous naviguons beaucoup, et au large ... Au large pour la méditerranée orientale... Il y 2 ans, nous étions à Venise, avec un retour par la Crète, l’année dernière, c’était Istanbul. Cette année se sera peut être la Mer Noire, à moins que je ne sois pris du goût impérieux de rester à glander dans le triangle des eaux turquoises (Leros – Patmos – Samos)...
Cordialement
Yoruk

NB Milena, je l’ai seulement croisé à Pedi, je connaissais bien son marin de l’époque. Ils étaient tous venus prendre un pot à bord. Là aussi c’est un bateau que l’on n’oublie pas... La soirée avait été très marrante, les rafales folles de Pedi ayant mis un peu d’ambiance dans le mouillage...

10 fév. 2010
0

Baios
La dernière fois que je l'ai vu, c'était il y 3 ans à Asin Liman, on l'on s'est retrouvé bêtement à couple et à son vent avec 20 neuds de S.E, ce qui est quand même rare en juin... Comme je suis seul à manoeuvrer, ça avait été un peu épique... Je suis sûr qu'ils s'en souviennent. C'était l'année ou ils avaient quitté Bodrum pour Turgutreis.
Sinon, je les revu un peu plus tard à Cnide, ou il s'était trouvé un corps mort spécial en passant un bout dans une pierre percée au N.W du mouillage. Je l'ai cherché souvent, je ne l'ai jamais trouvé...
Yoruk

11 fév. 2010
0

Aile Blanche...
...puisque ce bateau me revenait en mémoire, je suis allé voir sur le web ce qu'il était devenu. Il est à vendre (ce qui n'est pas une surprise, tous ces grands yachts sont "à vendre") mais il se trouve qu'il est en train de pourrir en Basse-Californie, si j'ai compris les sous-entendus de l'annonce :

"Aile Blanche is a magnificent vessel that should be saved. She will need approximately 2 years of restoration to be back to her original luster. She is currently sitting on the hard at the Gran Peninsula Shipyard in Ensenada, Mexico and was surveyed in July of 2006."

www.yachtworld.com[...]/Mexico

Quelle tristesse ! :-(

10 fév. 2010
0

à l'université !
encore une victime du gang des 2CV trafiquées :-)

10 fév. 2010
0

Deudeuches et Facel-Vegas
...je vois que tu connais bien l'oiseau :-)
Après, il y a eu aussi l'épisode Vanikoro et La Pérouse, pour revenir dans le domaine nautique.

11 fév. 2010
0

Voui voui....
...Et bien d'autres encore (la saisie de la BX par la police de Rhodes et le départ de nuit en larguant des bouts de filets et des cordages usagés à fins de bloquer les hélices du garde-côte censé poursuivre le fuyard, le démanillage, toujours de nuit, de l'ancre d'un gros motor-yacht qui le gênait et qui s'est avéré être celui... de la fille du préfet de région etc. etc. :-) )

Je le revois (après une brouille de longue durée pas due aux femmes, celle-là). Son bateau pourrit doucement à Marmaris depuis 2008 et je ne sais pas s'il nous honorera de sa présence cette année.

Je veux bien lui transmettre ton bonjour, mais encore faudrait-il que je sache qui tu es (car je suppose que "alien" est un pseudo :-) ). Ecris-moi ça en privé.

[Pour les "épisodes tragiques", tu veux parler de cet étudiant en médecine qui s'est noyé à Gemiler en 72 ou 73 ? Son nom et la date m'échappent]

04 sept. 2015
0

Bonjour
Depuis peu sur ce site je suis tombé sur cette discussion certes qui date mais qui m'a rappeler de bons souvenir j’étais skipper du SKO en 1978 au départ de Mandraki
On a du se croiser
très cordialement
Jean Pierre

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (5)

novembre 2021