Cahier de vacance pour les matheux de HEO

Bonjour à tous,

Bon il est temps pour moi de faire les polaires de vitesse de mon bateau, j'en ai marre de ne pas pouvoir exploiter correctement les fichiers meteo pour les traversées !
Mais j'ai un probleme, mon archi adoré a équipé Nomad d'un mat aile, du coup les données vent sont fausses lorsque j'oriente le mat.
Vous me direz, pourquoi ne pas laisser le mat dans l'axe pour faire les polaires, ben oui c'est une solution mais les polaires seront fausses lorsque j'orienterais le mat.

Alors voila, il faut que je trouve le moyen de calculer manuellement les données vitesses et angle vent reel et apparent ( les vrais valeurs ) avec ce que m'indique mon anemo.
Je connais l'angle de mon mat par rapport au bateau, l'angle et la vitesse du vent vrai et apparent par rapport à mon mat, reste à trouver les formules pour me donner ces valeurs par rapport à mon bateau...

Vous avez 3H avant le ramassage des copies :langue2:

Séb

L'équipage
14 août 2011
14 août 2011
0

manque la marque et la puissance.........

de ton moteur .....

14 août 2011
0

Solé, 2X17CV ;-)))

14 août 2011
0

A bord, en navigation, tu fermes les yeux en jouant légèrement avec la barre dans un sens puis dans l'autre en cherchant à sentir l’accélération du vent sur ton visage...
Quand tu es au Top, tu ouvres les yeux et relèves les indications de tes instruments !
(inutile de préciser je pense, que mes compétences en mathématiques sont "hors normes"...)

14 août 2011
0

Par les math avec les angles et la trigo ça va etre compliqué .

Par contre si tu prends la methode des addition vectorielle ça ira tout de suite mieux .

La methode est identique à l'estime en nav ,tu ajoutes en force et direction les vecteurs que tu connais et tu aura la resultante ou tu part de la resultante pour definir ton vecteur inconnu ..

josé

14 août 2011
0

José, pour moi un petit dessin est mieux qu'un long discours... lorsque tu auras le temps bien sur.

Merci, Séb

15 août 2011
0

Genial, merci, car il n'est pas le librairie ici :mdr:

Séb

14 août 2011
0

tamata tu as absolument raison ,il me semble avoir vue ça dans le nouveau "Glenans" je vais y jeter un oeil

14 août 2011
0

vu ce qu'apporte un mat aile sur un bateau de croisière, lourd et chargé donc, fut-il un Lerouge autant laisser le mat dans l'axe.
la variation des polaires doit-être négligeable.

14 août 2011
0

il serait interessant de comparer ;-)

Séb

15 août 2011
0

Tu fais une rose compas de 360° sur une grande feuille de papier. Tu y places des cercles de vitesse qui servent pour le vent comme pour le bateau. Le "nord" ou plutôt la verticale, c'est la ligne de foi de ton bateau. Tu places tes vecteurs vent apparent = vitesse + vent vrai (en vectoriel). La vitesse est toujours sur la ligne de foi. Le vent apparent est le vent brut, lu aux instruments. Pour ton mât aile, il suffit de corriger l'angle de l'angle du mat pour avoir le vent apparent par rapport à la ligne de foi. La force ne change pas,évidemment. Le vent vrai est donc "calculé" ou plutôt tracé à partir de la construction vent apparent - vitesse. Tu le reportes à partir du centre de ta rose et le point d'intersection avec le cercle de vitesse du bateau te donne un point de polaire pour la force (vitesse) de vent qui compose la polaire en fonction des allures (angles au vent vrai) du voilier.

16 août 201116 juin 2020
0

Piep Salut,

J'y suis pas arrivé, peux tu me faire un petit dessin stp ?
Ci-joint où j'en suis, mais peut etre faux ...

Merci, Seb

16 août 2011
0

et si tu changeais d'instruments:
www.nexusmarine.se[...]31.aspx
tes donnés redeviendraient fiables.

18 août 2011
0

Désolé, en mer, je te réponds un peu avec du retard avec peu de moyens infor.

Tout d'abord tu ne dois pas avoir 2 échelles de vitesse car tu fausses la construction vectorielle.

Ensuite, plusieurs possibilités. En voici une rapide mais il faut que tes instruments intègrent l'angle du mât ou que le mât soit dans l'axe :

Tu portes directement le vecteur vent vrai donné par l'instrument (pointe vecteur au centre de la rose) et l'intersection du cercle de vitesse correspondant à la vitesse bateau, avec ce vecteur, te donnes un point de polaire.
La longueur ou force du vent ne te sert en fait que pour classer les points de polaires par force de vent. Par exemple, tous les points que tu obtiendras à 20 nd de vent vrai formeront une unique courbe (appelée polaire) ou tu liras la vitesse du bateau en fonction de la direction du vent.
Si tu as fait des mesures (A FORCE DE VENT REEL IDENTIQUE) à plusieurs allures entre près et vent arrière, tu obtiens une polaire en reliant les points d'intersection vitesses bateau/ angles vent réel.

Cette méthode n'est pas bonne si ta centrale ignore l'angle du mât (que tu lis par ailleurs), d'où cette 2ème méthode plus graphique. Tu laisses tomber les vents vrais calculés par la centrale.
Tu portes la vitesse bateau à l'envers (vers le bas) et reportes le vent apparent (corrigé de l'angle de ton mât) à partir du point en bas (bout du vecteur vitesse bateau à l'envers). C'est donc une translation, parallèle et de même longueur de ton vent apparent. Tu auras ton vent vrai entre le bout origine du vent apparent et le centre de ta rose. Après, c'est pareil.

06 sept. 2011
0

Salut Piep,

Moi aussi je te reponds un peu en retard, j'étais également en mer, je me rapproche doucement de chez toi, venons d'arriver aux Marquises...

Je refais des dessins ce soir pour voir si je pige, merci pour ta nouvelle explication !

Séb

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Perdu à Paris

Après la pluie...

  • 4.5 (123)

Perdu à Paris

mars 2021