cable solaire

j ai achete un panneau mince solara equipe d un cable 3 bruns dt un jaune/vert evidemment trop court pour rejoindre la protection cellprotector a l inetrieur du bateau.La notice indique de le rallonger si besoin avec du cable solaire? Ou le trouve t on? merci Es ce necessaire?

L'équipage
17 avr. 2010
17 avr. 2010
0

et bien oui
c'est nécessaire.
enfin cela depend aussi de la puissance de ce panneau et de la longueur qu'il vous faut.
le but étant d'éviter les pertes en ligne. Il faut que vous ayez à l'esprit qu'un cable électrique, quel qu'il soit, est une résistance. Le but du jeu étant d'avoir la résistance la plus faible possible on adapte le diametre du cable en conséquence.
il faut également savoir que si votre panneau est en 12V (et il l'est certainement), vous aurez besoin d'un diametre de cable plus élevé que si vous étiez en 24V et ceci pour obéir à la loi R=U/I.
ensuite il y a la nature du cable qui entre en jeu.
si vous prenez un cable solaire certifié TUV de diametre adapté à la puissance du panneau vous aurez une installation cohérente, du moins de ce côté la.
Il existe plusieurs marque de cable solaire mais la chose sur laquelle il faut vous focaliser n'est pas tant la marque que le diametre et la certification TUV.
étant depuis peu passé professionel de la vente de materiel solaire destiné aux voiliers, je me ferai un plaisir de répondre à vos questions.
je ne dis pas ça pour vous vendre quoi que ce soit et vous pourrez trouver aisément sur le net du cable solaire. par contre si vous le désirez je peux vous aider à calculer la section de cable dont vous avez besoin.

17 avr. 2010
0

Câble adapté au courant et à la longueur
En 12V, les câbles de panneaux solaires ont souvent besoin d'être gros si on ne veut pas gaspiller en chaleur la précieuse énergie récoltée. En fait, tous les câbles doivent être bien dimensionnés en fonction de la longueur et de l'intensité utilisés. Pour la même puissance, en 12V, l'intensité est presque 20 fois plus élevée qu'en 230V...

Sur le site d'Alain Fraysse, page électricité il y a une feuille de calcul très bien faite. Deux utilisations possibles :
- calcul de la perte dans un câble donné.
- tableaux des valeurs utilisables pour une perte maxi choisie ;

alain.fraysse.free.fr[...]ble.htm

Attention, pour la longueur des câbles il faut compter le double des longueurs réels : quand il y a 2 fils, ça perd 2 fois ! Et les longueurs réelles (avec les détours) sont souvent 2 fois les éloignements. Soit 4 fois plus de perte et donc 4 fois plus de section.

Quant aux câbles "solaires", ils ont en général des connecteurs tous faits propres au constructeur. Si on s'en passe en général on recommande sur un bateau de n'utiliser que du câble du souple, des raccords soudés et étanchéifiés. Sinon, je ne vois pas ce qui pourrait différencier ces câbles des autres. Une résistance qui diminue avec la chaleur ?

17 avr. 2010
0

en fait
le cable certifié TUV est un cable qui a été expertisé par le TUV rheinland et est un gage de qualité.
le cable solaire béneficie d'un tres bon isolant, est souple et resistant aux agressions exterieures telles que les UV par exemple.

17 avr. 2010
0

comme le courant passe a l'exterieur
un multibrin donne plus de surface qu'un monobrin .donc 5A/mm2 pour 10m à peu prés aller retour au dessus on double la section jusqu'a 20 et apries on redouble jusqu'à 30m
chez les accessoiristes auto on trouve du cable jusqu'a 4mm2 faible impédance prévu pour installer les sonos de fous qu'on trouve dans les totos tunées avec des raccords plaqués OR si si..... avec ça on fait des laiaisons avec des pertes très faibles comme ça dépasse rarement 10m le 4mm2 passe 20A soit deja un panneau assez costaud genre 200w et si on en a deux comme tout le monde on met deux cables ..
alain :-)

17 avr. 2010
0

on n'est pas en ADSL...
le multi brin en électricité donne surtout plus de souplesse au fil après il suffit d'appliquer les formules: R= ro x L/S et U=R X I

17 avr. 2010
0

Bien compliqué tout ça
un cable en cuivre reste un cable en cuivre. La formule de calcul est simpliste : S= r0 * L * I / V. Je ne vois nulle part le "paramètre" solaire dans cette formule...

17 avr. 2010
0

Câble solaire
Il s'agit simplement d'un câble de qualité supérieure, avec fils fins pré-étamés, double isolation résistant bien à la chaleur et aux UV.

Il y a même des versions blindées à trame inox contre les rongeurs et les thermites.

Dans mon coin, comme ce n'est pas disponible on se contente de câble "ordinaire" sous gaine, l'essentiel étant surtout d'utiliser la bonne section.

En pratique, les panneaux photovoltaïques "marine" n'existent pas, (à par les merdouilles souples à durée de vie limitée), ce qui est disponible est en fait conçu pour les installations terrestres où les panneaux sont montés en série, d'où les câbles "solaires" pré-installés d'origine avec raccords rapides et étanches.

Toujours en pratique, on évite le montage tout en série sur un bateau à cause des inévitables ombres portées, et le montage parallèle de plusieurs panneaux puissants suppose une grosse section... que je n'ai jamais vu en "câble solaire".

_/)

17 avr. 2010
0

Ne pas oublier...
que le cable JAUNE ET VERT est le cable de mise à la terre, donc tu prends un cable et suivant la longueur tu le prends 2 fois plus gros que le précédent. Cable solaire veut tout dire et rien dire, effectivement dans une maison le cable est à l'abri du soleil et donc des uv, à l'intéreur du bateau il sera aussi à l'abri du soleil tu peux prendre un cable normal jaune et vert (pour te rappeler que c'est la terre) avec un gros domino que tu protèges bien sinon tu le mets dans une gaine plastique...Ce n'est pas avec ce fil que tu auras une chute de tension

17 avr. 2010
0

la qualité du metal
rentre pour beaucoup dans RO .le cable dit "solaire" doit etre d'un aliage avec une très faible résistivité comme celui utilisé en HIFI qui lui en plus ne conduit pas du continu
alain

17 avr. 2010
0

Physique novatrice
Je vois d ans ce fil que le courant ne passe pas à l'intérieur des conducteurs et qu'il existe des cables qui ne passent pas le continu !
Serais-je en retard d'une révolution ?

17 avr. 2010
0

pour negofol
un cable qui transmet une frequence doit etre de trés bonne qualité car il se crée un effet de self et de capacité qui peut meme arriver a un circuit bouchon ,pas avec les frequences audio .mais il rayonne pour les pertes en ligne on crarupise ou pupinise . ce qui n'est pas le cas pour du courant continu ou la on crée seulement un champ magnétique.
alain

17 avr. 2010
0

pour 60nora
le courant qui circule en extérieur du conducteur ( cad sur la partie extérieur du conducteur) est l'effet de peau , mais cet effet n'est pas d'usage avec ces valeurs de courant et surtout de fréquence.

17 avr. 2010
0

ordre de grandeur ...
On n'est pas du tout dans les bons ordre de grandeur, 60nora!

  • l'effet de peau joue pour des fréquences très loin au-dessus de l'audible, et n'existe pas du tout en continu ni en basse fréquence.

  • l'effet de self-inductance n'a pas de rapport avec la qualité du cuivre, mais avec la géométrie des positions relative entre les 2 conducteurs et le type de diélectrique (isolant) entre les fils.

  • s'il y a une différence (très faible) de courant maximal entre multi-brin et mono-brin, c'est uniquement pour des raison de surface de dissipation thermique différente dans les deux cas.

  • le courant maximal admissible en 12V est toujours très loin en dessous du courant maximal admissible thermique, car on ne veut pas perdre plus de quelques centaines de mV. Et alors il n'y a plus de différence entre multi-brin et nono-brin puisque on ne chauffe pas du tout le câble.

17 avr. 2010
0

heu
:tesur: si vous en êtes là!
n oubliez pas que les conducteurs doivent être de même longueurs ,si plusieurs en parallèles!:reflechi:

:alavotre:

17 avr. 2010
0

Chez Conrad
Bonjour,

Pour a part, j'ai utilisé du cable de chez Conrad.
C'est un cable résistant aux UV. Pas mal, plusieurs sections disponibles et assez souples.

Amicalement.
François-Xavier.

18 avr. 2010
0

Cables solaires.
Hello,

AMHA, laisse tomber les câbles spéciaux si tu as du mal à les trouver (en plus ils sont souvent très chers)

"Solaire" ne veux pas dire grand chose pour des cables, même si comme expliqué par Tilikum, ce sont des câbles de bonne qualité, étamés ...

Le plus important est d'avoir une section confortable en fonction de la longueur et de la puissance, car la chute de tension coute cher en puissance perdue.

Si tu as une très grande longueur et une puissance confortable, le risque est d'arriver avec des câbles trop gros pour les connecteur du régulateur (rare quand même sur un bateau de taille 'standard') Dans ce cas, ne pas forcer sur les connecteurs, il vaut mieux, faire une réduction de section sur une longueur très courte, juste pour la connexion, en faisant un raccord soudé + gaine thermo, ou avec des connecteurs étanches. Les quelques centimètre de câble plus fin auront une incidence négligeable sur la tension.

Pour ma part, j'ai monté mes panneaux avec du câble industriel souple, deux conducteurs, gainé en noir, il n'est pas très beau, mais résiste bien au uv et il est très resistant (de toutes façons une fois monté, on ne le martyrise pas, a part les uvs). Il existe en gaine blanche également je pense.
La seule différence notoire avec les câbles spéciaux est qu'ils ne sont pas étamés, donc à la longue, il se peux qu'ils s'oxydent un peux plus vite (mais ça reste à prouver) et de toutes façons c'est vraiment à long terme.

A+,

18 avr. 201016 juin 2020
0

Gros fils
dans trop petites bornes : j'utilise ceci :

;-)

_/)

18 avr. 2010
0

16 mm²
vers 6 mm², je ne sais pas si ça existe, mais je n'essaierais même pas : trop lourd et trop rigide le câble risque de déformer le circuit imprimé du régulateur.

Plus sûr : installer deux bornes isolées à proximité du régulateur où arriverons les gros câbles et d'où repartiront deux petits câbles courts de 6 mm² vers le régulateur.

_/)

18 avr. 2010
0

alliage spécial ?
Tu peux nous montrer un lien qui dit clairement que ce câble est en alliage spécial ? Et quel alliage ?

Là j'ai un gros doute, et je crains que ça ne frise l'arnaque ... pas de ta part bien entendu, mais de la part des distributeurs qui font courir ce bruit.

Mais j'admettrai sans problème d'avoir tort si j'ai une référence technique précise :heu:

18 avr. 2010
0

cuivre et argent
Le cuivre a une résistivité 6% supérieure à l'argent, autant dire, rien ou presque : au lieu d'avoir 10 mm2 en cuivre on aurait 9.4 mm2 en argent :heu:

18 avr. 2010
0

Oui mais,
- Trouve-t-on du "câble solaire" de plus de 4 mm² ?

  • Trouve-t-on du "câble solaire" à deux conducteurs ?

Quand à la qualité du cuivre qui n'est pas un alliage mais du cuivre plus ou moins pur, j'ose espérer que celui qui est fabriqué chez nous est de bonne qualité.

Le fait est que ledit "câble solaire" est pré-étamé, ce qui certes un gage de qualité mais un standard chez pas mal de fabricants sans pour autant être dénommé... "solaire" ! ;-)

_/)

19 avr. 2010
0

Ah ?
"La règle en général utilisée pour la section des câbles est de 5 ampères par mm² Par conséquent avec du 6² on passe 30 ampères"

Voilà une règle qui n'a pas de sens en 12V :heu:

Indiquer des "A par mm2" c'est une limite d'échauffement du fil, ce qui est important en 230V quand on se fiche de perdre 1 ou 2 volts dans la ligne du moment qu'on ne met pas le feu à la maison.

En 12V, la longueur et la section sont rigidement et inversement liées pour avoir une perte constante et faible (0.1 à 0.2V selon l'exigence du propriétaire ou de l'instrument).

En 12V, 5A par mm2, c'est acceptable à maximum 1 mètre de distance (200 mV de chute !)

18 avr. 2010
0

Interessant, ces cosses
mais est ce que ca existe par exemple pour un passage 16 carré vers 6 carré ? (J'ai 260watts de panneaux à 10 m du régulateur MPPT qui n'accepte que du 6 carré).

18 avr. 2010
0

l'avantage quand même
du cable dit solaire, est, outre la qualité de son isolation souvent double, la qualité de l'alliage composant les brins.
Bien sur votre installation fonctionnera avec du cable en cuivre souple standard, mais permettez moi d'insister sur l'attention à porter sur la section de celui ci.
Il m'arrive de voir des installations en 12v avec du cable de 1,5mm².
c'est dommage de s'offrir le confort du solaire et de perdre cette précieuse énergie pour économiser 3 francs 6 sous (je ne sais pas combien ça fait en euros).
Ne pas oublier que si vous etes en 12V, votre section de cable doit être importante (je pense que tu es d'accord avec moi robert?).
comme le dit tilikum, rien n'empeche de mettre une grosse section adaptée à la longueur pour le transport vers le régulateur et de diminuer cette section avec des bornes pour le branchement.

18 avr. 201016 juin 2020
0

on peut gagner un peu...
... en remplaçant le cuivre par de l'argent. :-D

Le câble risque simplement de coûter plus cher que le panneau!

Pour passer de 16 à 6 il suffit de virer les 2/3 des brins ou de faire une petite reprise soudée avec la bonne section ou comme dit plus haut.

Excellent fil pour relever les confusions entre le continu, l'alternatif, la hf, la vhf...

19 avr. 2010
0

Alliage spécial
Le seul alliage spécial à conductivité améliorée que je connaisse est le cuivre sans oxygène pour application spatiale dit Cu c2 qui présente une conductivité de 392 w/(m.K) contre 389 pour le cuivre des cables courants (Cu a1).
Tout ça (et moult euros) pour 1% !

19 avr. 2010
0

16² &gt 6²
Il n'y à pas mieux que la solution de TILIKUM.
C'est d'ailleurs celle utilisée par tous les électriciens.
La règle en général utilisée pour la section des câbles est de 5 ampères par mm²
Par conséquent avec du 6² on passe 30 ampères. Bien sur en fonction de la longueur il faut tenir compte de la chute de tension

19 avr. 201016 juin 2020
0

Oxydation du cuivre
Quelqu'un connait-il bien les câbles en aluminium ? Leur résistance est plus élevée obligeant à augmenter un peu la section, mais je crois qu'ils ne s'oxydent pas (en tout cas en-dehors des bateaux). Leur prix les réserve-t-il aux fils les plus fins (faibles puissances et signal) ?

À part ça, pour ceux qui cherchent un câble de qualité, il y a le LMR-600, résistant aux UV, étanche en option, avec une âme de 16mm2, un blindage, et qui tient à 16 GHz (si les nuages bougent vite). Un pour le + un pour le - c'est OK. L'alliage est d'excellente qualité. Prévoir entre 4 et 15cm de rayon de courbure. Vous pourrez être fier de votre câble "sans pertes" à 10€/m, il fera la différence ;-)

Sinon, un câble ordinaire de bonne section, en étamant ou en soudant les extrémités, avec éventuellement une gaine résistant bien aux UV pour la partie extérieure.

19 avr. 2010
0

LMR-600
Il s'agit d'un câble coaxial pour des applications HF, totalement hors sujet pour nos applications : www.nr6ca.org[...]00A.pdf

_/)

19 avr. 2010
0

Câble alu
Intéressant pour des conducteurs aériens (poids), pour des installations provisoires (prix), mais compliqué pour la mise en œuvre autre que professionnelle : les terminaisons (cosses) sont bimétal cuivre/alu, assez onéreuses.

Toujours hors sujet pour nos applications en plaisance ! ;-)

_/)

19 avr. 2010
0

Étonnant ce site :
Ils proposent un panneau solaire de 24 volts à 54 cellules ! shop.rainbow-techs.com[...]nfo.php :reflechi:

_/)

19 avr. 2010
0

étonnant bis
Leur câble "solaire" de 4 mm2 fait 5.09 Ohm/km, et le câble classique n'en fait que 4.95 Ohm/km.

Conclusion, le câble solaire est moins bon que le normal :heu:

19 avr. 2010
0

Soleil voilé...
Constaté avec étonnement et confirmé par d'autres dans mon coin : lorsque le soleil est voilé, avec un régulateur MPPT les panneaux débitent nettement plus qu'avec un ciel clair !

L'explication est simple : les panneaux ont moins chaud = meilleur rendement ! ;-)

_/)

19 avr. 2010
0

Rien à voir
avec les "rayons" Hervé, en ce qui concerne les panneaux photovoltaïques, c'est la température des cellules qui a la plus grande influence sur le rendement. Une expérience facile : par beau temps vers midi en plein soleil, l'œil rivé sur l'ampèremètre tu demandes à un équipier de balancer un verre d'eau sur le panneau... tu verras instantanément l'intensité augmenter ! ;-)

Pour les touristes ce n'est pas la même chose : par ciel couvert ils ont beaucoup moins chaud et ne se méfient pas, mais les UV's ne sont pas atténués... d'où les accidents.

C'est pour cela que les belles Antillaises se baladent en plein soleil avec un parapluie... pour rester à l'ombre et rester belles ! :-D

_/)

19 avr. 2010
0

Pour Tili
Cable solaire dispo jusqu'à 35 mm2 au moins

www.rgfrance.eu[...]dex.php

Ca fait quand même un mini de commande à 6 000 Euros....

19 avr. 2010
0

Interessant,
et ils ont même du 2 x ! :-)

_/)

19 avr. 2010
0

Oups
Erreur confirmée, par contre les caractéristiques de résistance données sont celles de la norme IEC 60228 : rien de spécial dans l'alliage....

19 avr. 2010
0

Sait on jamais.
le câble solaire en plein soleil est peut être chaud! 0,00393 de coefficient de température pour le cuivre. D'où sa valeur apparemment défavorable.

(Je ne veux pas insister mais l'argent c'est un peu moins 0,00385 :-D)

Je te dis qu'on va pas tarder à envisager du 0,5 carré en supra conductivité haute température!

Au fait, vous le nettoyez avec quoi le panneau solaire? Parce que le moindre cristal de sel fera chuter les performances bien plus que ne le fera un câble un peu résistif. Et si il est gras, c'est pas fameux, sans parler des mouettes.... Ou des bouts qui traînent. Et la météo? Soleil voilé? orageux?

19 avr. 2010
0

Intéressante question
Quels sont en fait les rayons qui ont un effet sur les panneaux? Les UV?

Pour confirmer les dires de Fred, c'est vrai que c'est quand le soleil est voilé que nos chers touristes deviennent rouges comme des écrevisses, voire même dans les cas extrêmes, finissent à l'hôpital.

Allons plus loin, les coups de soleil s'attrapent aussi violemment par la réverbération sur l'eau. Ne faudrait-il pas mettre nos panneaux à l'envers sous les tropiques?

Et encore plus pour ceux qui font du PMT avec 2 à 5 cm d'eau sur la peau du dos. Une pellicule d'eau sur nos panneaux faisant loupe?

Non non, je n'ai pas bu...

RV

19 avr. 2010
0

panneaux souples
c'est toujours de la "merdouille"? N'y a-t-il pas des marques de qualité?

19 avr. 2010
0

Sur
un bateau il faut du cable solaire marine.

19 avr. 2010
0

Erreur
Dispo chez le fabricant jusqu'à 300 mm2 :

www.eldra.com[...].V..pdf

19 avr. 2010
0

Pas 6000
mais quand même 450 € pour 50 mètres de 35 mm²... je trouve le prix relativement raisonnable.

_/)

19 avr. 2010
0

Conductivité
Je me suis demandé d'où venait leur revendication de sections plus faibles que les cables courants H07RNF. En fait c'est tout simplement qu'ils font le calcul à 90°C au lieu de 60°C...
Rien à voir avec un cuivre d'alchimiste et pas génial pour la perte en ligne....

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (153)

Les enfants de la mer

novembre 2021