Ca y est, on va acheter un voilier transportable... Mais lequel ?

Bonjour à tous,

Depuis des années que je vous lis.... cette année j'ai besoin de vos conseils pour l'achat de notre futur voilier transportable.

Cahier des charges :
- pas de place au port, changer de bassin de navigation quand on veut = voilier transportable
- pouvoir décider de naviguer à midi s'il fait beau le matin (compter 30min entre chez nous et une cale) = facile à mettre en oeuvre, notamment pour le gréément
- sortir le bateau de l'eau le soir même ou au pire le lendemain, et pas d'entretien particulier sur la remorque = pas de de quillard, uniquement les dériveurs
- naviguer avec 3 enfants pas très âgés = cockpit fermé et spacieux, pas trop de bouts dans le cockpit, bome pas trop basse (ou pas de bome), bateau orienté balade et pas sport, pas trop gîtard, pas de bateau de connu pour ses dessalages.... en bref, la sécurité avant les sensations !
- coque plastique parce qu'on n'est pas doués pour l'entretien
- navigation plutôt en rade ou rase-cailloux. Pouvoir faire des sorties "en haute mer" serait mieux, mais pas indispensable
- une cabine mais pas besoin de couchettes pour tout le monde, c'est d'abord pour abriter les enfants. Pouvoir passer une nuit à bord à 2 adultes serait mieux, mais pas indispensable

Pour le budget... si on a un coup de coeur, on pourra faire des efforts !
Pareil pour le permis remorque, on n'a pas prévu de le passer, mais s'il faut, ce n'est pas impossible.
Et on a déjà le permis moteur côtier.

Détail : nous sommes en Bretagne, donc nous avons une légère préférence pour les chantiers bretons :-) En tout cas nous ne sommes pas prêts (pour l'instant) à traverser la France pour aller chercher un bateau.

On a regardé déjà des dizaines de modèles de bateaux.
Le top 3 :
- Ikone 6 cat boat : il a l'air de répondre à tous les critères... on aimerait bien l'essayer. On a eu des doutes sur la sortie de l'eau avec la petite quille, mais les photos donnent confiance
- skellig 2, 3 ou 5 : finalement je vous donne là une dizaine de possibilités puisque chez Plasmor on peut customiser beaucoup de choses. Le 3 a l'air très bien mais peut-être un peu léger par rapport aux dessalages ; le 5 a l'air très bien (et cher) mais le gréément est-il aussi simple à mettre en oeuvre qu'un catboat ?
- blue djinn : c'est plutôt un coup de coeur !

Avant de vous voir répondre avec tous les modèles qui ont déjà été vus sur les fils précédents, je vous liste tous les modèles auxquels on a déjà jeté un oeil :

Ils ont retenu notre attention mais on préfère les 3 premiers :
- Atao et Hamac
- california 520
- dufour t7
- jouet 550
- ikone 5.5 croisiere
- ikone J (homologué pour 5 ?)
- sterell 630
- tabasco

Et tous ceux qu'on a éliminés pour différentes raisons : bahia, baroudeur mk2, beniguet (grand largue), california 520, foxtrot, corsaire, first 210 et 211, pabouk love, vik600, tryptique 18, Bigornick, brio, First 18, Globe 530, Squid, Vagabond de boatique, sun fast 17, sun fast 20, espace 620, sun 2000, sun way 21, love love, sailart toutes tailles, drascombe 22, tonic 23, jeanneau fun

En résumé, on a déjà bien avancé pour savoir quels modèles pourraient nous correspondre, et on cherche plutôt à confirmer nos impressions !!

Merci pour vos conseils.

(important : on n'est pas pressés, pour l'instant on ne sait pas encore quel budget on a réellement !!!)

L'équipage
05 sept. 2018
05 sept. 2018
0

J'ai le même cahier des charges et suis tombé en amour pour l'Ikone cat boat également pour ses aspects pratiques. Compter un peu moins de 20000€ pour une belle unité avec remorque. Les occaz sont rares.
Bonne pêche :pecheur:

06 sept. 2018
1

Si tu comptes faire une ballade en mer de façon impromptue, juste en regardant le ciel (et en prenant la météo) avec un voilier qui est stationné dans le jardin, évite absolument tous les gréements traditionnels.

Le mâtage et le démâtage prennent du temps, même avec un voilier qui possède un mat sur jumelles et une "chèvre " de mâtage.

Il faut tout vérifier, tout fixer, régler les haubans, bas haubans, quête du mat, mettre safran, voiles, bouts en place, écoutes etc etc et mettre à l'eau !
Tout ça additionné prends du temps.

L'idéal: dériveur intégral (pour la facilité de mise à l'eau) et mat non haubanné (pour la rapidité de mise en oeuvre)

06 sept. 2018
5

Pour avoir rêvé d'un ikone catboat, sans le trouver et avoir acheté un Blue Djinn, lui-même à défaut d'un micro challenger de substitution, je vais essayer de faire quelques remarques que j'espère de bon sens.

Nul ne peut imaginer, avant de s'y confronter, le bordel qu'implique le mot TRANSPORTABLE dans "bateau transportable".

On pense bien sûr que le matage est un problème, et c'en est un ...
blancchasseur.blogspot.com[...]os.html
On ne vérifie jamais tout non plus, après les heures de route, de matage et de mise à l'eau.

La mise à l'eau et la sortie de l'eau sont de vrais moments de stress, avec grue, ou sur les cales ... On a bouffé énormément d'énergie quand on peu naviguer enfin, ou rentrer dans l'autre sens.

Pour ces deux types de problèmes, et pour le type de bateau acceptable, le dériveur, les problèmes vont croître avec le poids. Et 5.50 m = 600 kg ou plus, 6 m = une tonne pour le Blue Djinn ...

Un autre problème est le stockage hivernal (il gêne mon entrée de garage, alors que selon mes calculs ce n'était pas le cas), et estival (je fais quoi de la remorque ?). Rouler avec 7 mètres au cul n'a rien de naturel non plus. Mon freinage s'est mis à déconner. Réparation : 500 euros.

Pour tous les voiliers, on bute presque toujours sur un vaste problème : on est TRÈS vite seul pour naviguer. Aligner tous les astres pour avoir l'équipage qui va bien et quand on le veut bien relève de la pure chance.

Donc une seule voile, c'est bien assez ! Donc 500 kg c'est le top. La remorque doit être au top pour mise à l'eau seul. L'Ikone de 5.5 m ou de 6 m me semble vraiment la solution pour un bateau qui doit être plus qu'un voilier s'il veut durer : une petite base de loisirs où l'on peut faire de la voile, mais aussi naviguer au moteur, pêcher, nager, bronzer, glander, et plus.

Bien sûr le Blue Djinn une fois au port ou au moins à l'eau, il est parfait ou presque. On a presque de la place par rapport à un 5.50, et c'est beau ...

Ceux qui ont un esprit pratique développé et qui sont bons bricoleurs et adroits peuvent sans doute échapper à la place de port.

Attention : le poids réel d'un bateau prêt à naviguer n'a rien à voir avec ce qu'on lit, je ne sais pas pourquoi d'ailleurs.

06 sept. 2018
0

Belle "analyse". vu les difficultés auxquelles tu as été confronté...
Le catboat me plait beaucoup aussi. Le prix moins...
J'ai lâché le transportable pour les mèmes raisons...
Mais je paie le port. Et le plaisir de sortir quand on veut et de prendre une douche chaude au retour a un prix. Plus de tracas de roulements de remorque, disponibilité de la grue etc...Sans parler du véhicule tracteur...Si un jour je lâche le quillard, ce sera pour revenir au "petit bateau" le plus simple possible.
Un 420 ? :heu:

06 sept. 2018
0

Bonjour
par expérience avec 3 enfants en bas âge veillez à la sécurité et à un cockpit bien protégé. Par expérience j'écarterais les dériveurs mois stables
Surpris que vous ayez écarté d'emblée la Pabouk Love qui répond justement à votre cahier des charges et son ballast avec quille longue est un atout ainsi que le gréement houari pour la sécurité.
La mise à l'eau est simple sur une cale, la mise en œuvre du gréement avec le mat pliant est super facile et le ballast liquide permet un poids sur remorque compatible avec un véhicule standard.
La qualité de fabrication et ses performances sont aussi intéressantes et contribuent à sa réputation auprès des propriétaires et des amateurs.
A disposition pour plus de renseignements étant ancien propriétaire d'un Pabouk Love pendant 6 ans avant d'être passé au Pabouk 700 (autre programme)
bonne recherche
Patrick

10 sept. 2018
0

@Pabouk;
dériveur moins stable ?!
Absolument pas !

06 sept. 2018
0

Etant dans une perspective d'achat assez similaire, je trouve le questionnement très approfondi. Par curiosité, qu'est-ce qui vous a fait écarter les Sailart, notamment le 17 ? Merci

06 sept. 2018
0

J'ai une solution: un B-JET que j'ai refait et que je dois vendre.
Mâtage et mise à l'eau seul ou à deux.
De la place pour vos enfants. Un cockpit assez grand mais bien "fermé" pour leur sécurité.
Un voilier sûr et plein de rangements, pratique et performant.
Contactez-moi si vous êtes intéressés.
(fort probable que vous soyez obligé de passer le permis E, par contre)

07 sept. 2018
0

Pour la journée seulement en rase caillou?
Au vu des divers avis...
Je voterai pour une caravelle avec cabine (une caragogne)...
Ca pardonne tout, c'est mis a l'eau en famille...et en plus, c'est un vrai bateau ...marin...
Après pour mon avis, (je l'ai d'abord lu, évalué, et approuvé...), tout bateau habitable, il n'y a pas que le transport...
LOrsque je pars de chez moi avec mon 470, je sais que j'ai 30 mn de route et 30 mn de mise a l'eau avec matage et préparation du bateau.
Avec mon 5m50, j'aurais mis une demie journée en totale autonomie
Avec mon 6.48m, je passe par le grutage et je compte la journée avec une petite nav qui m'amène à mon mouillage...
Bref, à chaque mêtre suffit sa peine et comme disait l'autre tout est exponentiel...
Personellement, je ne crois pas qu'avec un blue jean tu puisse sortir à la journée plus que 3 ou4 heures...

07 sept. 2018
0

En été j'évite le blue jean,ça tient chaud, 3 ou 4 heures c'est déja trop, par contre pour le voilier Blue Djinn je ne vois aucune restriction :-D

07 sept. 2018
1

ma dyslexie me joue des tours...
je ne comprenais pas ou étais le problème...
merci de m'avoir éclairé sur un détail qui...n'était qu'un détail orthographique...

07 sept. 2018
0

Salut matelots, en fait on est nombreux dans ce cas, à vouloir trouver un petit voilier simple à manœuvrer et à facile transporter. J'avais un sun way 21 avec quille à ailettes, je l'ai vendu ce printemps car trop compliqué de le sortir de l'eau quand il n'y a pas de grue.

Donc j'ai le même problème. Pour ma part, je pense que je vais arreter mon choix sur le sun fast 20. A voir. le bleu djnn est pas mal non plus.

A+ sur l'eau j'espère.

07 sept. 2018
1

Grandhans, j'ai vu l'annonce de ton BJET, dommage que se soit un quillard.

07 sept. 2018
0

Heu... Cochise, le B-JET est connu pour être le modèle absolu du DERIVEUR INTEGRAL totalement réussi. Avec une dérive de 380 kg (+ 150 de lest dans la coque) qui rentre totalement dans la coque. Il m'est arrivé de le mettre à l'eau avec 30 cm de fond, sans soucis... ;-)

07 sept. 2018
0

Quel poids réel sur une bascule ?

07 sept. 2018
0

Blue djinn pendant 10 ans à 4.......... no problemo

rapproche toi de l'asso www.aspro-djinn.fr[...]/

bonne ambiance et aide sans prise de tête ...

07 sept. 2018
0

Le Bjet a certe une quille, mais qui se relève intégralement. Donc 35 cm de tirant d'eau quille haute ;-)

07 sept. 2018
0

Merci Denis.

07 sept. 2018
0

Bon, grandhans

l'annonce que j'ai vue sur le bon coin n'est pas de toi?

07 sept. 2018
0

Ben si Cochise. Et c'est bien écrit que c'est un voilier à quille totalement relevable. En fait elle rentre même totalement dans la coque.

07 sept. 2018
0

Peux-tu mettre un lien ? car le Bjet n'a été proposé qu'en quille relevable ("dériveur intégral"). Pas de version quillard !

07 sept. 2018
0

Mac Gregor....

07 sept. 2018
07 sept. 2018
0

désolé, autant pour moi, j'ai mélangé le BJET avec un Bahia 22.

07 sept. 2018
0

assurément il s agit d un modèle rare pour ce Bahia , la quasi totalité des Start 6 /Bahia ont été construits en dériveur avec dérive lourde pivotante dans le brion

07 sept. 2018
0

Encore désolé pour mon erreur, mais à force de chercher j'ai fini par mélanger.

www.leboncoin.fr[...]18.htm/

07 sept. 2018
0

Pas de soucis, tu paieras ta tournée au bar du port :langue2:

07 sept. 2018
0

OK

A+

07 sept. 2018
07 sept. 2018
0

Bonsoir,

J'ai lu toutes vos réponses, je ne sais pas si je vais réussir à répondre à tous individuellement !

A priori, le blue djinn ne va pas le faire, on aurait dû l'acheter à la place de notre bateau précédent mais on n'avait pas les finances ni suffisament de poids dans la voiture (et on n'avait pas les enfants non plus !!)

J'avais regardé d'assez près le pabouk love, mais sa quille est impressionnante, ma moitié m'a convaincue que ça ne serait pas si facile à sortir de l'eau... je continue à regarder, d'ailleurs il y en a un à vendre à Concarneau en ce moment.

Concernant les skellig, j'avais pensé que leur mat plus court les rendait plus simples à mater qu'un mat classique (plus long et barres de flèches). A priori je me trompe et la présence des hautbans même sans barres de flèches et à éviter ?
Il y a d'ailleurs le Skellig Lougre avec ses 2 mâts. Je n'ai aucune idée de ce que ça donne en navigation ! Mais ma moitié n'aime pas non plus, il pense que ça va prendre de la place dans le cockpit, et il préfère sans bome (=> ikone).

En bref, je crois que nous cherchons un ikone et sa remorque (et en Bretagne).

Le B-jet a l'air super sympa, mais vu son poids et son grééement ça ne correspond pas à notre programme. Par contre, ce sera peut-être le prochain bateau ?

Merci déjà pour toutes les infos !
(Et depuis 2 jours, budget toujours pas bouclé, donc pas possible de se lancer)

08 sept. 201808 sept. 2018
0

Je viens d’acheter un kelt 5.50 avec sa remorque, il n’est pas dans ta liste...je me posais les mêmes questions avec moins de recherche et de connaissance des bateaux, je dois l’avouer. J’ai opté pour ce bateau d’abord pour son poids 550kg, sa largeur de 2,40, le matage réalisable à deux facilement, sa cabine pas mal pour 3 enfin le tirant d’eau 0,30 et le prix, ses qualités marines lues ici ou là ...et puis le budget pas cher du tout...à voir...je vais le chercher dans quelques temps le temps d’installer un attelage.

Bon vent...

08 sept. 2018
0

Un petit défaut pour le Kelt 5.50 c'est qu'il est un peu lent non ? :-)

08 sept. 2018
0

il y a aussi le TILAPIA Ocqueteau :heu:
bonne recherche

08 sept. 2018
0

oups sorry j'ai pas fait attention au poid !!! :-(

08 sept. 2018
0

Pour lutter contre les problèmes de poids, une seule recette : le tri ou le cata. Vu récemment, un joli express 600.

08 sept. 2018
0

Témoignage sur l'IKone
J'ai fait mes débuts en voile sur un IKone: c'est un bateau extraordinaire, stable, pratique, performant. Avec, j'ai balayé la côte méditerranéenne de Marseille à San Remo. J'ai changé (avec regret) quand j'ai voulu faire des traversées.
Une seule difficulté: le mâtage, parce que je suis petit. J'avais fabriqué une butée pour faciliter et sécuriser la manœuvre. Peut-être le chantier a t'il fait quelque chose depuis.
Point intéressant, même si on n'en parle jamais: il est insubmersible. C'est un point essentiel quand on emmène des enfants.

08 sept. 2018
1

@roger De quel modèle d' Ikone ? :-)

08 sept. 2018
0

Avec l’expérience, je rejoins Christophe
Il ne faut pas se faire trop d’illusions transportable + confort +sécurité ne peut pas rimer avec sorite de l’eau au quotidien sur la durée.
Passé l’enthousiasme de la première saison, on se lasse vite soit on ne sort plus aussi souvent trouvant le prétexte d’une météo pas idéale ne valant pas l’effort de tout mettre en œuvre soit et c’est la meilleure formule on s’organise des week ends de 3-4 jours avec place au port visiteur (même en saison quand on navigue je n’ai jamais eu de problème ) ou cabotage avec mouillage.
Pour l’arrière-saison septembre octobre c’est encore plus simple on trouve une place dans le port de son choix pour les 2 mois à tarif raisonnable.
Choisir un bateau voulant répondre à tous les critères amènent à un mauvais compromis.
Ce qui est important c’est la facilité de transport (poids et matage) sans recours à un 4x4 ou grosse berline (prévoir +30% du poids annoncé une fois le bateau équipé) pour varier les plans d’eau pour encore une fois des sorties grand week end et sécurité en mer (stabilité et performance) pour en profiter au maximum quand le bateau est à l’eau.
Sinon il faut rester sur un vrai dériveur type 420 ou un cata de plage et le remonter en haut de la plage chaque soir ....
Bonne réflexion
Patrick

08 sept. 2018
0

C'était l'Ikone d'origine (6m)

08 sept. 2018
0

hello,

aie le mythe du transportable habitable...
j'ai eu un JOD 24 pendant 20 ans, avec sa remorque qui m'a servi...2 fois sur la route (dont une énorme frayeur avec debut de mise en lacet), et qui a fini comme ber roulant pour aller du port au chantier. En plus des qu'on la met à l'eau, on a beau rincer, les freins et les roulements se niquent à la vitesse du son (j'avais fini par demonter les freins pour plus etre emmerdé). Apres la mise en oeuvre c'est pas une heure (1 heure c'etait avec mon 470 à l'epoque). Alors je rejoins l'avis de ceux qui disent : tres leger -caravelle- pour la journée et sinon, envisager le transpostable non pas comme un bateau à la journée mais plutot dans l'optique de changer de bassin de navigation, avec grutage à chaque fois.
Et je rejoins l'avis sur la différence poids annoncé poids pesé. ca été le cas avec TOUS mes bateaux, et meme les chantiers ont ces différences !

0

J'ai gardé mon Etap 20 pendant 11 ans, que du bonheur, sauf qu'il m'a fait rêver à l'Etap 22 i
L'idéal c'est un petit 4X4 et tu le mets à l'eau sur une cale assez pentue, j'ai sillonné une bonne partie des lacs et du littoral, je n'ai grûté que très rarement

08 sept. 2018
0

Le programme de mon premier bateau : un 420, avec deux enfants; une 2cv pour le remorquer...
Ensuite, quand nous sommes passés au Ponant, le confort était meilleur, mais la mise en œuvre plus difficile.
Avec le Micro Challenger, on pouvait dormir à bord, mais on le mettait à l'eau au début des vacances, et le sortait à la fin.
Une R16 pour le tirer...
Je te souhaite de faire le bon choix, et de bien naviguer!

08 sept. 2018
3

bonjour, je vous suggère le maraudeur. Bateau de jj herbulot conçu il y a 60 ans ! J'avais un cahier des charges proche du votre, en moins restrictif, de plus je souhaitais le construire moi même.
Je l'ai fait et suis très satisfait. Transport facile (poids = 350 kg); matage seul possible, couche à la maison dans le local qui a servi à sa construction.
je vous invite a consulter mon blog pour tout savoir :
maraudeur-ci.blogspot.com
bien cordialement
Désiré

08 sept. 2018
0

@désiré -il est super beau ton maraudeur, je trouve que la forme du rouf et les hublots lui donnent un air moderne, c'est une modif de ton cru ?
:pouce:
Allez un petit moins...dommage que les photos du blog ne peuvent être agrandies. ;-)

08 sept. 2018
0

la modif du rouf est de l'archi (françois vivier) qui a redessiné les plans en accord avec l'AS des propriétaires de maraudeur. Les hublots sont de mon initiative.
pour le blog, la aussi je débutai, alors j'ai pris ce service au hasard. Effectivement y'a mieux, mais ....

08 sept. 2018
0

Si intérêt j'ai un contact avec un propriétaire contraint de se séparer de son Pabouk Love en parfait état full options
je mets aussi en fichier un article ancien du chasse marée présentant le Pabouk Love qui m'a aussi convaincu à l'époque d'en acquérir un
bonne lecture

09 sept. 2018
0

Bonsoir,

J'en ai vu 2 sur le bon coin, s'agit-il de l'un des 2 (Concarneau et Loctudy) ?

Bon, je ne vous cache pas que ma moitié est toujours plutôt pour l'ikone, l'absence de bome et le moteur plus puissant séduisent son âme de pêcheur plus que mon âme de voileuse. Et le cockpit est bien plus grand sur l'ikone que sur le pabouk, pour les enfants.
Pour la sortie de l'eau, l'idéal serait d'avoir une vidéo de sortie du pabouk et une de l'ikone... est-ce que par hasard vous sauriez nous récupérer une vidéo de sortie de l'eau du Pabouk love ?
Et si on pouvait avoir la même chose pour le mâtage (dépliage du mât pour pabouk)... ça serait parfait.

Côté ikone, il n'y a qu'une seule annonce en ce moment sur le bon coin, et sans remorque (mais il est toujours possible d'en acheter une neuve).

Merci !

P.S. En lisant tous vous messages, je pense qu'il faut que nous choisissions forcément un bateau sans hautbans et avec cockpit fermé. D'où l'arrêt uniquement sur ikone et pabouk love. J'ai regardé les prix pour laisser le bateau à l'eau au ponton... c'est dissuasif pour dépasser le week-end ! Et si c'est pour avoir une bouée pour aller chercher le bateau en annexe, avec 3 enfants ce nest pas la peine.
Il reste aussi les skellig 2/3 versions lougre... pourquoi pas ?
Pour la concession entre un bateau marin ou un bateau simple à mettre en oeuvre... nous prenons la simplicité. Nous resterons en eaux protégées en cas de météo limite !!

10 sept. 2018
0

Je ne connais pas le mat de l'ikone, mais quel est sa longueur ? Le seul mat que je matais à la main, c'était celui de l'astus 20, qui devait faire 7 m et 15 kg et c'était pour moi limite alors que je dépasse les 1,80 m.

10 sept. 2018
0

Bonjour les deux sont en très bon état.
Le mat est vraiment facile à mettre en place grâce à son articulation je le faisais tout seul en 5 mn et une fois plié la forme en mousse pour qu’il repose dessus et un bout pour le bloquer pour le transport. Concernant la mise à l’eau je n’ai pas de vidéo elle se fait ballast vide et bouché la bateau flotte alors dans 30 cm d'eau ensuite on monte à bord à bord on enlève le bouchon la ballast se remplit et le bateau se met dans ses lignes.
On peut le faire dans le prolongement de la cale ou en latéral si la pente est trop faible.
Il y a des paboukeurs qui baladent leur bateau avec une clio et un berlingo.
Pour le sortir on commence à treuiller sans forcer sur la cale avec une remorque à timon cassant quand cela devient dur on arrête le ballast se vide (environ 5-10 mn) et ensuite on finit de la monter sur sa remorque.
J’avais fait à l’époque un petit mode d’emploi pour les nouveaux paboukeurs que je peux joindre.
Bonne réflexion et futures navigations
Patrick

08 sept. 2018
1

C’est aussi une affaire d’homme, sur notre ponton il y a pas mal de bateaux qui sortent très peu, pas ou jamais et pourtant ils ont la survie, le confort etc ... j’ai quand même l’impression que plus c’est petit plus ça navigue...

08 sept. 2018
0

Je pratique l'habitable transportable un peu partout depuis de nombreuses années. Ce n'est pas parce que tu lis des "témoignages" de gens qui mettent leurs remorques dans l'eau (énorme erreur) ou ne se renseignent pas sur la façon de les charger (autre erreur mortelle) qu'il faut te laisser écoeurer. Sans même parler des façons de mâter et démâter ou il suffit d'un peu de jugeotte pour le faire facilement et sans danger.

10 sept. 2018
0

"gens qui mettent leurs remorques dans l'eau (énorme erreur)"
Dans beaucoup de cas tu ne peux faire autrement, cela dépend du bateau, de la remorque et de la pente.

Si tu ne me crois pas, viens à la pente près de chez moi et fais moi la démo "sans mettre la remorque à l'eau" et je t'offrirais ;-) du champagne !

08 sept. 2018
0

Pour les "gens" qui n'y connaissent rien, je signale 1/ que ma remorque elle est chargée par le bateau et a part régler le poids sur la flèche on pouvait pas faire grand chose d'autre . c'était par contre la monoessieu de série fournie par Janneau, ce qui pour 1T5 était très limite, surtout si on tractait avec une voiture normale à vitesse normale (avec le 4X4 de 2 tonnes à 80 à l'heure RAS)... Avec la double essieu du mini 6.50 qu'il m'arrive de tracter ca va mieux mais toujours aussi chiant à tracter sauf au fourgon.(sans compter le pb de la largeur et de la hauteur mais CE)
2/ a moins de "jeter" le bateau dans l'eau, il était impossible de ne pas mettre les essieux à l'eau lors de la mise à l'eau sur cale et ce quel que soit sa pente (qui sont souvent trop faibles d'ailleurs). Le club de la trinité qui avait le bateau avant moi le faisait sur toute sa flotte avant de passer au grutage systematique, et ai eu le même problème.
3/ Expliquez moi les systemes de matage en 5 mn et en solitaire pour des mats de taille (et poids) respectable, car malgré winch, palans et chèvres ca toujours été tres chiant. (ca se finissait à la grue des pecheurs)

D'ou ma remarque précédente : transporter pour utiliser au quotidien oui mais tout petit cat boat de 400 kgs max, pas un 6.50 ou 7m de 1T3.
Par contre pour changer de bassin de nav tous les ans (ou quelques fois par an) parfait.
Apres bien cibler son programme. il y a des vrais day boats, legers, de 5 à 6m modernes qui suffisent amplement pour se faire plaisir à la journée, et l'intérêt d'un intérieur reste discutable (à part pour y fourguer des tonnes de merdes inutiles qui alourdissent le bateau. mais des qu'on cible de l'habitable rester sur un programme transport occasionnel permet d'avoir beaucoup plus de choix et de fonctionnalités sans rentrer dans les eternelles cotes mal taillées (dont le summum en voile fut les fifty ;)

09 sept. 2018
0

Pour revenir sur les systèmes de matage, quand c'est bien conçu d'origine, il n'y a aucun problème. Le plus lourd que j'ai connu, l'iroquois, avait un pieux qui devait peser près de 80 kg. 2 points de rotation strictement dans l'axe de rotation du mat, etc..C'est un plus délicat avec les gréements fractionnés. Par contre, c'est mieux d'être 2 car les haubans ont tendance à se coincer. Durée variable, autour de 30 mm. Pour les mâts non haubannés, j'ai failli envisagé l'achat d'un Rando+, ça me semble vraiment plus compliqué.

09 sept. 2018
0

J'ai un B-JET et je n'ai jamasi "jeté" mon bateau ni mis la remorque dans l'eau (plus haut que le haut du pneu arrière en tout cas): because treuil manuel avec va-et-vient pour aider éventuellement à ce qu'il y aille, et treuil de 4x4 (amovible) sur remorque pour le sortir.
De même pour le mât: je suis toujours étonné que peu de voileux pense à utiliser... le treuil de la remorque, tout simplement. Surtout si électrique avec télécommande = mâtage sans effort et en 5 mn chrono. Pourtant le mât du B-JET pèse un poids respectable...

09 sept. 2018
0

Dans les annonces de ce site , il y a un Dufour T6 qui semble pas mal du tout !!!

Les Dufour T6 et T7 sont des DI très adapté au transport.
Lorsque Dufour ferma ses portes , le chantier Figareau a repris la fabrication des T6 & T7 sous le nom de Rhodes 21 & 24.

J ' avoue avoir un faible pour ces deux bateaux ...

09 sept. 2018
0

Mon expérience.
Maraudeur, hyper facile a mettre à l'eau et mater mais pas vraiment sécurisant avec de jeunes enfants.
Mais super bateau!
Etap22, hyper facile a mater avec son système de jumelles mais impossible a mettre à l'eau sans mouiller l'essieu et bien trop galère, finalement, ça c'est fini par une mise à l'eau et sortie d'eau annuel.
En revanche, depuis quelques années, First 18 et là, matage facile à 2, mise à l'eau facile sans mouiller l'essieu selon la remorque et son réglage. Aujourd'hui, une mise ou sortie d'eau entre 30 (notre recors) minutes et 1h15 selon si l'on a à charge decharger et greer ou pas.
Quand on laisse la gv sur la baume et le génois sur l'enrouleur, tout se fait rapidement après quelques fois.
Les premières fois, c'était plutôt 2h facile.
Et là, on a un bateau vraiment marin, on part régulièrement pour 2/3 semaines à 2 ou 3 pour différentes destinations.

10 sept. 2018
0

Merci pour cet avis.
Et ça me conforte même dans les choix vus jusqu'ici ! En effet, nous n'avons pas le même programme. Nous voulons notre petit voilier pour en profiter toute l'année. Et l'été, pour partir plus loin, plus longtemps, plus nombreux... on loue !

10 sept. 2018
0

Une possibilité que j'avais envisagé pour un programma similaire avant de me décider pour le magnum 21 (tri) était le figaro 6 d'Herbulot qui semblait bien répondre aux critères annoncés, la difficulté étant d'en trouver un en bon état (voir asso figaro5/6 sur le net)

10 sept. 201816 juin 2020
0

mode d'emploi et prise en mains du Pabouk Love


10 sept. 2018
0

:pouce:

10 sept. 2018
0

j'ai retrouvé une vidéo de mise à l'eau du pabouk love www.bing.com[...]/search

10 sept. 2018
0

Merci ! Je l'avais trouvée aussi, ne manque plus que la même dans l'autre sens pour voir si ma moitié accroche un peu plus ou si on reste sur l'ikone...

10 sept. 2018
0

Pour ma part sans vouloir abimer votre enthousiasme, j'ai 3 enfants aussi dont un seul qui ne s'ennuie pas en navigation, je disais donc 2 adultes +3 enfants dans le cockpit d'un bateau de maximum 7 m ça me semble compliqué, d'abord pour les manoeuvres, mais aussi pour les enfants qui au bout d'1 heure ou 2 vont avoir envie de bouger et sur 7 mètres l'ennuie risque d'arriver rapidement.
cdt
Michel

10 sept. 2018
0

Je confirme.
La voile sur un petit voilier est très éloignée des vidéos promotionnelles et des magazines.
Sur le mien, un 22 pieds, l'espace est tout juste suffisant à 4 (les manoeuvres exigent un peu d'espace.
En revanche, lorsque les enfants "accrochent", et sous réserve de ne pas s'engager dans des navigations trop longues, c'est génial.

10 sept. 2018
1

Allez on croise les doigts : n°1 peut passer des heures à lire, n°2 ne s'ennuie pas en bateau, n°3 fait encore la sieste... Et on vise des petites navigations ! on a un bon terrain de jeu près de chez nous, une grande rade pleine de recoins à explorer :-)
En tout cas ça conforte l'idée du cat-boat. Moins de manoeuvres, plus de place.

19 déc. 2018
0

Faut arrêter de regarder les pubs!
En dessous de 7 m c'est juste pour 4 personnes. Adultes et enfants c'est pareil. Les enfants sont plus remuants, les adultes ( non initiés) plus encombrants.... :heu:
C'est ce qui m'as fait abandonner le transportable ( Kelt 707 DL) les mises a l'eau, avec grue...le matage, avec grue quand on ne s'appelle pas Arnaudp....etc. p!us le véhicule tracteur 4x4 dans mon cas et son entretien, le permis E...etc...sans parler de la consommation de GO!
Donc, bateau de 8M et place au port. Tous comptes faits, c'est kif-kif.... :tesur:

19 déc. 2018
1

Je m'en fous! :heu:
Je suis interdit de "croisière"...:mdr:
Je vais passer le côtier et aller à la pèche. Avec 150cv derrière...

19 déc. 2018
3

@Julirosien
Kif kif, c’est vite dit, mon petit Daniel...

Ton bateau de 8m amarré à son anneau te permet juste de faire les mêmes sempiternels ronds dans l’eau en face du port ? (C’est ch...t, non ?)
Si tu décides de partir une semaine, au départ de Carnon, tu vas longer une grande et continue langue de sable, 3 jours dans un sens et 3 jours dans l’autre, triste à pleurer, continuellement bordée de bouées jaunes en été à un tel point que tu ne peux pas même pas approcher le bord en annexe...

Nous les transportables, les « étapes de liaison » vers un nouveau bassin de navigation, on se les torche fissa-fissa à 110 km/h sur l’autoroute !

Alors... Kif-kif ou fissa-fissa ?
:mdr:

PHIL

10 sept. 2018
0

Hum .... sans même parler de nav, mais quand on voit le folklore que c'est (bien souvent) à la cale pour un semi rigide de 5,50 à trois bonhommes (houle, vent, tout ça), ça laisse un peu rêveur et imaginatif pour la même chose avec un voilier et avec Madame et les gamins .... j'avais envisagé ce choix il fut un temps, mais je me félicite à chaque fois d'avoir abandonné cette fausse bonne idée.

10 sept. 2018
0

Il ne faut pas exagérer quand même !
Le "folklore" des semi-rigides ce sont des gars qui ne sortent pas souvent et n'y connaissent rien.
Ceux qui ont l'habitude font ça les yeux fermés ou presque.

Nous mettons à l'eau sans souci un voilier transportable régulièrement.
C'est plus la sortie de l'eau ou le mâtage/dématage qui réservent parfois des surprises en fonction de la nature du sol ou des "petits trucs" qui coincent ou se détachent.

10 sept. 2018
0

Justement tout l'objectif est d'éviter ce folklore ! Pour commencer, nous visons la cale d'un grand port avec zone technique. Nous n'avons pas encore trouvé combien coûte l'abonnement annuel... j'espère qu'il existe.
Nous mettrons probablement à l'eau très souvent sur cette cale, et moins souvent sur d'autres.
Ensuite, la difficulté sera que les enfants restent sages pendant les préparatifs, mais je suis madame donc monsieur participe bien aussi !!!
Et puis s'il y a houle et vent au fond de la rade... et bien ce ne sera pas le jour de sortie...

10 sept. 2018
0

merci pour les compliments :-) on sort une trentaine de fois par an en moyenne, avec des gars bien meilleurs que moi, et je persiste et signe ! ça dépends peut être aussi où ?
Et folklore ne veut pas dire tragédie, mais c'est pas tjrs facile et pas que pour nous, je me mets juste à la place de, et j'imagine ....

10 sept. 2018
0

Ca dépend des cales. J'ai utilisé 2 cales fréquentées. Celle de Port haliguen avant les travaux, très bien car il y a une zone technique où l'on peut mater sans gêner quiconque et le top, celle de La Rochelle, exceptionnelle. Vaste zone technique où l'on peut préparer le bateau, cale de mise à l'eau très vaste, présence d'un employé du port aux horaires standards, et l'equipe de la capitainerie mérite des éloges pour leur professionalisme et leur amabilité.

10 sept. 2018
0

Nous avons testé celle de Kernevel en été avec un Edel 5 avec le va et vient des zodiacs (il y a 2 places mais on y est restés plus d'1h).... c'est pour ça qu'on veut absolument un dériveur intégral !

11 sept. 2018
0

Et allez... à chaque fois ça fini avec les bretons qui parlent (entre eux) de leurs ports, leurs rades etc... ;-)

11 sept. 2018
0

Mise à l'eau Ikone 5.50 m

Un peu promotionnelle peut-être, mal détaillée, en tout cas.

19 déc. 2018
0

Le Flow 19 est-il la solution ?
Léger, habitable, réactif, 2 fois moins lourd au moins qu'un Blue Djinn pour la même habitabilité ...

19 déc. 2018
2

Le plus répandu, construit depuis les années 60 à plus de 3000 exemplaires, léger, maniable et habitable dans 5,5m c'est le Corsaire.
Jamais vu un bateau de cette taille aussi sûr et marin. Il y en a qui ont traversé l'atlantique.

19 déc. 2018
0

MAIS le Corsaire est très peu habitable, étroit, avec une quille...
Alors la mise à l'eau...

19 déc. 2018
5

Ce Flow 19 m'a tapper dans l'oeil !
Il est beau, apparemment bien fait et deriveur intégral !

Vu certains avis plus haut, je remet une couche mais pour avoir eu 3 transportables de 16 à 22 pieds, notre bateau actuel (First 18, 5,50m) est de taille idéale pour notre programme et loin de ce que je peux lire dans certains commentaires.
Après, chacun est différent et ce qui semble insurmontable à certains semble bien facile a d'autres.
Cependant, avec notre First 18 nous partons 2/3 fois par an par la route pour des zones plus lointaines avec une grande facilité.
On mate en couple pendant que ma fille fait autre chose et on met à l'eau sur tout type de cales sans vraiment être embêté.
Une mise à l'eau c'est à peine 10minutes...
Et entre l'arrivée sur le parking et le bateau maté amarré, c'est entre 30minutes et 1h00 selon.

Pour ce qui est de faire des croisières en famille, cette année on est parti avec 2 jeunes filles de 10ans 1 semaines, c'est très vivable même si on doit faire autre chose que des navigations.

En couple, un régal sur plusieurs semaines.
C'est très comparable à un van vw, le retraité habitué à un gros camping car allemand tout confort, spacieux et qui tracte une petite voiture aura des difficultés à comprendre comment on peut voyager avec un van sans télé, congélateur et climatisation.
Pour autant, des milliers de familles partent ainsi et certaines on même fait des tours du monde ainsi.
Comme quoi!

Comme on dit, il vaut mieux un petit chez soi qu'un grand chez les autres.
Où plutôt, il ya forcément des compromis a faire si l'on veut avoir un bateau.

19 déc. 2018
1

Mac Gregor....
mi moteur mi voile mais logeable?

0

Le must pour moi l'ikone j rando ! Sinon le bayraider 20 expedition tres joli et tres cher meme en occase ,quoique l'ikone n'est pas donné non plus :-)

19 déc. 2018
0

Tiens, mon fil de discussion a redémarré !

Nous nous sommes arrêtés sur l'ikone J rando : tout à fait adapté à notre programme de dayboat en famille, avec possibilité de l'utiliser sur plusieurs jours en couple.
En effet c'est pas donné, et les occasions en plus d'être plutôt chères, sont rares... j'espère qu'on le trouvera avant l'été !

19 déc. 2018
0

Le must dans la categorie, pour moi: le seacape 18.
Faut avoir le budget, mais, si ce bateau a connu un tel succes, c'est justement car il cumule tout, ou presque.
5m50, c'est parfait à 2, et encore vraiment faisable à 2 adultes et 2 enfants. Sa quille rentre completement, donc echouage possible, et tres bas sur la remorque.
Léger, donc, pas de remorque freinée, et on la plonge donc completement poir mettre à l'eau en toute sécurité.
Mat carbone assez court, un homme seul le mate.
Temps de prepa de la remorque à l'eau: 20/25mn.
Une petite cabine, certes, mais un vrai couchage pour 2 adultes, tout en laissant de la place poir des sacs.
Mais surtout, c'est un quillard, un vrai, avec donc toute la sécurité en mer du quillard. Certes, ça peut se coucher, mais ç se relevera forcement. Et cela, cela.change absolument tout par rapport aux ikone, djinn,...
Son principal défaut à mon sens: cockpit ouvert à l'arriere, et aucun balcon ni filiere, ce qui est dangereux pour des gamins. Et pas qu'eux.
Egalement pas de baille à mouillage.
Mais, sinon, il a tout.
Si on veut mieux, alors pas le choix, comme dit tribal au dessus, ne chercher pas, c'est trimaran: astus, 20 ou 22, tricat 20, 23, ou access. Liste assez courte, pas trop de choix.
Mais, c'est léger, tres stable, echouage à plat, rapide et rigolo, securisant grace à la stabilité et les trampolines, beaucoup de place à l'exterieur (par contre, extremement peu à l'interieur),.... bref, les petits tris constituent le meilleur choix, obligatoirement, dans le programme demandé.

20 déc. 2018
1

@Nathis
Je te cite:
"Léger, donc, pas de remorque freinée, et on la plonge donc complètement pour mettre à l'eau en toute sécurité."

Ahh bah... permets moi de ne pas partager ton enthousiasme...
Si les mécanismes de freins à tambours (très... agricoles) de nos remorques peuvent se gripper très rapidement en cas d'immersion, les roulements, même "garantis" étanches, peuvent se détériorer tout aussi vite si on les plonge dans l'eau salée...

Les soi-disant "kits de rinçage" sur lesquels on peut brancher un tuyau d'eau sur la cale (quand il est disponible...) avant de reprendre la route sont autant des arguments marketing que de réelles parades à la détérioration par l'eau salée...

L'idéal reste de pouvoir mettre nos bateaux à l'eau en ne mouillant que le bas des pneumatiques...

PHIL

20 déc. 2018
0

Changement des garnitures de freins, avec collage garanti avec post cuisson, de tous les roulements pour 2 essieux, 550 € chez le gros spécialiste des freins à Bordeaux.

20 déc. 2018
0

Ok phil. Mais une paire de roulements se change dans mon coin pour 50balles. A comparer aux 500roros demandés, minimum, pour refaire les freins d'un seul essieu.

20 déc. 2018
0

275 l'essieu?

Ça, c'est quand tout va bien. Démontage facile et rapide. Remontage également.
Quand tout est corrodé et collé, ils font le meme tarif?

20 déc. 201820 déc. 2018
0

J'ai eu des roulements étanches qui ne prenaient pas l'eau. Par sécurité, je changeais les joints spi chaque année. Par contre pour les freins c'est vraiment plus aléatoire. Je n'ai jamais essayé les freins à disque.

0

J'aime bien le seascape 18 aussi ,mais la cabine est un peu juste ,au salon vu que j'avais mal au genou je n'ai pas pu m'introduire dedans :-D

21 déc. 2018
0

Ah zut...j'ai manqué ça ! :-p

21 déc. 2018
0

Le Seascape 18 était annoncé sur les caractéristiques chantier à 470 kg...
devenu First 18 maintenant c'est 500 kg,Bénéteau toujours plus approchant
sur le poids de ces voiliers. ;-)

19 déc. 2018
0

Bonsoir
N’oubliez pas le Pabouk Love dans votre liste : efficacité rapide , très marin y compris en mer formée, cockpit très secure surtout avec des enfants, transport et matage facile

Le bateau du petit cabotage
Bonne recherche
Patrick

20 déc. 201816 juin 2020
0

@Nathis Le Seascape 18 pour la famille : :pouce:

20 déc. 2018
0

Pourquoi pas....
Pas fan de l'esthetique et de la surcharge.

20 déc. 2018
0

je ne connaissais pas cette version
:lavache:

20 déc. 2018
0

@misurarca Je pense que c'est un modèle unique créé pour une régate sur plusieurs jours la Silverruder au Danemark.
en.wikipedia.org[...]allenge

20 déc. 2018
2

L'Ikone 5,50 dont la vidéo de promo affirme qu'il se met à l'eau en 10 mn, je voudrais bien voir comme il fait, le gars... sans compter qu'il a sans doute vendu femme et enfants pour pouvoir se le payer (même un petit dériveur met plus de temps !).
Vivre, même quelques jours, avec deux enfants dans un "micro" de 5,50 m. Franchement, déjà tout seul avec mes 195 cm ce n'est pas gagné mais bon, pourquoi pas.
Visez plutôt du 6,50 m et plus. Dériveur intégral bien entendu (SAXO 22 ?). Les "dériveurs lestés" et autre saumons/ dérives repliables qui dépassent en-dessous (First 18 à fuir au moment de la mise sur remorque car grue quasiment obligatoire)
Sinon... ben je suis toujours effaré de voir les habitants pourtant proches de la mer mettre leurs remorques dans l'eau salé avec une telle désinvolture. Ils sont complètement ignorants de ce que ça fait à des métaux, de l'eau avec du sel dedans, ou bien ?
Pour les fameux "kits de dessalage" vendu avec certaines remorques, vous pouvez oublier comme le dit notre ami: ça ne sert à rien, ou presque.
Je met souvent à l'eau dans de l'eau douce et, pas complètement ignorant des choses de la mécanique basique (grâce à quelques années de pratique de la 2cv dans ma jeunesse, très formateur !) je ne mouille jamais jusqu'aux moyeux, pour vous dire.
Sinon je confirme: avoir un transportable dans son jardin est INFINIMENT plus économique qu'un quillard croupissant dans une place de port. Même en changeant une paire de roulements par an.
Et puis ça vous ouvre plein de portes: celles des grands lacs alpins (pour se dégourdir), la côte d'Azur, l'Adriatique, la Corse (en traversant sur ferry), et même la Bretagne si vraiment vous aimez la pluie (là je vais me faire des potes...) et vous em... avec les marées (moi j'ai du mal avec ces eaux qui vont et qui viennent sans arrêt mais bon, je suis un montagnard alors bon: irrécupérable le gars, et habitué à avoir toujours laaaaargement du fond).
Par contre attention: le mâtage peut être dangereux si le mât n'est pas retenu latéralement. Pour ça il suffit d'installer une tige de support latéral démontable, sans s'em... avec le "système Henri" que l'on voit partout sur le net, plein de cordages dans tous les sens et hyper-chronophage pour une efficacité très discutable.
Et puis on mâte et on démâte sur terre, sur la remorque, pas sur l'eau comme je vois certains (suicidaires ?) s'évertuer à tenter de faire, hein ?
A ta disposition si tu veux des infos. Avec plaisir !

20 déc. 2018
1

Bon pour le First 18, pas de quoi le mettre au ban des accusés !... les propiétaires arrivent à le mettre à l'eau sans mouiller les essieux... demande à Arno ? :-p ;-)

20 déc. 2018
0

Avec de l'élan ? :mdr:

20 déc. 2018
0

@GRANDHANS
Je « plussoie » (terme héossien?) 1000 fois tout ce que tu écris ci-dessus !

PHIL

P.S: Ahh...les lacs alpins en transportable... Sainte-Croix...Serre-Ponçon... j’y retournerai un jour... j’y retournerai!

20 déc. 2018
1

Nan je parlais de "vrais" lacs, pas des flaques ! (quoi que j'ai aimé aussi Sainte-Croix et Serre-Ponçon mais en dériveur).
Donc en habitable Léman,Annecy, Bourget, lac Majeur etc. Ca c'est du lac !
(prévoir toujours un bon moteur ET apéros frais because épisodes de pétole mondialement célèbres...)

21 déc. 2018
0

Bonjour, peux tu faire un petit plan de ton système car je n'ai pas tout compris.
Merci.
Jac

20 déc. 2018
0

Neptune 625!! voilier rapide , costaud , transportable et pas cher, environ 5000 € c'est OK
CDT
JP

20 déc. 2018
0

@Jp91 Neptune 625 2.80 m de large ! :whaou: :jelaferme:

20 déc. 2018
0

Je confirme pour la mise à l'eau des first 18 selon la remorque et le réglage de celle ci tout de même.

20 déc. 201820 déc. 2018
2

Allez, un peu de lecture pour se faire une idée.
Le transportable, c'est du compromis, encore du compromis et toujours du compromis. A chacun de faire avec selon son cahier des charges.
Mais le transportable, c'est du bonheur, encore du bonheur et toujours du bonheur.
Voir ici:
maybe.heoblog.com[...]dex.php ?

20 déc. 2018
1

100% d'accord et je sais ce qu'il en est (Pour mon utilisation) après avoir eu un maraudeur, un etap 22 et un First 18.
J ai pu voir les limites des uns et des autres dans mon utilisation et aujourd'hui je suis fixé.
5,50 bien fait c'est ce qu'il nous faut.
Et comble du bonheur, si l'on parvient à acheter le Jurancon qui nous fait rêver pour nos projets de grande croisière, vu le coût d'entretien de notre First 18, aucun besoin de sen séparer.

20 déc. 201820 déc. 2018
0

Oui, comme beaucoup de chose dans la vie, le choix d'un voilier est une histoire de compromis (chose dûe?.... :-D). Encore bien plus vrai quand on parle transportable.
On n'a jamais tout, impossible, donc, il faut effectivement choisir par élimination, mais apres avoir lister ses priorités.

Par exemple, perso, j'ai fait le choix suivant: vu que nous faisons du bateau quasi uniquement par beau temps, je privilégie la place à l'extérieure, à la taille de la cabine. Pour moi, cette derniere n'est qu'une zone de stockage, ou, si bivouac, simple couchage pour tout le monde et rien de plus. Une tente 2sec en dur quoi.
Alors qu'un grand cockpit, ou encore mieux des trampolines, c'est l'assurance qu'on ne se marche pas sur les pieds toute la journée. Primordial en navigation et au mouillage, pour le bonheur et la quietude de tout le monde.

Je suis en pleine recherche de mon futur transportable, et je pense avoir trouvé. La cabine est petite, sans aucun confort, mais est suffisante pour tout receptionner, et meme, offrir un couchage (spartiate) pour 4.
Par contre, le cockpit est géant, 3m de long sur 2m50 de large. Plus une plage avant reellement exploitable au mouillage. À 2 adultes et 2 enfants, je sais qu'on ne se genera pas, par exemple, tout un aprem au mouillage.

Au contraire, pendant longtemps je regardais les first 21.7 (a la limite du vrai transportable). Belle cabine pour 4, il n'y manque qu'un wc séparé. Mais le cockpit est ridiculement petit.

Voila un des choix qu'il faudra faire: dedans, ou dehors?

20 déc. 201820 déc. 2018
0

Si je continue, pour l'exemple, sur ma recherche perso actuelle: nous sommes donc 4. Programme envisagé: balades à la journée principalement cotiere, we une nuit de temps en temps, et quelques petites traversées, du continent vers iles (chausey, brehat, belle ile, glenans,...)
Le bateau sera au mouillage, donc, maxi, 3 mise à l'eau et 3 sorties par an.
Longueur comprise entre 5m50 (bien que trop petit en dessous), et 6m50 (bien que trop lourd et contraignant au dessus)
Poids maxi 700kg
Remorque freinée, ptac maxi 1500kg (pour aller avec la plupard des voitures, si on doit changer un jour)
Comme je suis obligé d'abandonner le trimaran, c'est mono, mais du coup vrai quillard pour la stabilité et la sécurité.
Donc, ici en bretagne nord (mais valable partout), quille relevable.ou pivotante obligatoire.
Grand cockpit pour ne pas se gener en nav ou lors des preparatifs de depart ou d'arrivée, mais egalement pour bien vivre au mouillage.
Petite cabine poir ranger tout le barda, abriter 4 personnes assises si pluie ou meme orage (bretagne nord), et y faire dormir au moins les 2 petits (vu que c'est nav par beau temps, les grands peuvent dormir dans le cockpit sous une tente)
Quelques rangements exterieurs, comme un coffre de cockpit et une baille à mouillage (meme si trop petite pour recevoir l'ancre, que je place au milieu pour mieux centrer les poids).
Echouage possible obligatoire.
Gros plus pour un mat carbone pour faciliter le matage.

Voilà, à peu de chose pres, mon cahier des charges actuel, apres avoir eu 7 voiliers transportables.
Pour le partage.

Peu de bateaux repondent à tout cela.

.

21 déc. 2018
0

Bonjour @Nathis. Avez vous essayé le Méaban. Plan Vivier construction CP par amateur éclairé ou par chantier pro. Dériveur lesté, gréement houari ou Marconi, grand cockpit. Mise à l’eau facile sur remorque 2 essieux cassante. Mâtage aisé car sur jumelle et 2 haubans. Je l’ai choisi pour un programme d’itinérance routière et liquide, mais n’ai pas encore quitté la baie de Quiberon et ses îles.

21 déc. 2018
0

Bonjour, non pas le meaban. Mais le stir ven, oui.
Mais, n'ayant pas d'abri suffisamment spacieux, l'hiver, le bateau reste dehors.
Ce qui exclue, pour moi, les fabrications CP epoxy.

21 déc. 201821 déc. 2018
0

Même programme de petites nav' + tente en dur pour 4 en vue pour moi...
Malheureusement, le Pabouk Love me semble mal adapté pour 4 personnes. Donc à part l'Ikone (pas le J ni le Rando), je ne vois pas d'autre mouton à 5 pattes. Il faudrait les essayer tous les deux pour savoir...
Par contre pour le poids sur remorque avec l'équipement, il faudra bien un véhicule tracteur adapté. Je pense que la solution pourrait être de louer un VW Multivan le temps des vacances. Pas d'entretien, pas de grosse voiture coûteuse au quotidien, une "base de repli" supplémentaire si le temps se gâte.
:famille:

21 déc. 201821 déc. 2018
4

Je ne crois pas qu'il y aie eu deja un sondage/recensement sur heo, des utilisateurs de voiliers transportable, ou des personnes souhaitant integrer cette joyeuse bande.

Mais, à la vue des nombreux fils et intervenants sur le sujet, j'ai l'impression que nous representons une proportion non négligeable.

Vive le transportable.

24 déc. 2018
1

Mon shipchandler préféré vend un super bateau de 7m50, que je trouve particulièrement réussi, le focus 7.50 Il y a eu des articles (que je n'ai pas lu) dans la presse, j'ai juste visité le bateau, sur sa remorque.
C'est Fabien Toureaux, à Nantes / Saint Herblain.
Bien sûr, je n'ai aucune action.

25 déc. 201825 déc. 2018
0

Oui, beau bateau transportable.
Enfin, transportable, la limite n'est elle pas dépassée?
Camionnette ou gros 4x4 obligatoire, ptac des 2 vehicules en adequation pour ne pas depasser 5t (car, ne pas rever, il fait bien plis de 1t300...), permis e , meme regles de circulation que les camions, pas n'importe quel parcours routier, grue obligatoire à chaque sortie/mise à l'eau,....
Pour moi, cette taille permet une chose: stocker son bateau dans le jardin pour economiser le gardiennage.
Le transporter pour les vacances me parait etre plus une source à ennuis qu'à plaisirs.

14 jan. 2019
0

Une bête de près, 30 °

25 déc. 2018
0

Le PTR est un gros problème :il faut que le PTR du véhicule tracteur soit conforme ,j’ai heureusement un vieux ML qui en a un de 6200kg qui est exceptionnel.
La remorque est un soucis :i la mettre dans l’eaU oblige à vérifier les roulements avant chaque trajet car même avec le rinçage intégré et des roulements étanches ils ont du mal a faire la saison .
Le permis E n’a plus besoin de visite médicale heureusement car après 60 ans c’était tous les deux ans.
Le convoi exceptionnel est contraignant pour les axes routiers par exemple pour ramener mon bateau de La Tremblade à Barbezieux il faudrait que je passe par Saintes Cognac Angoulême ,bref une route très fréquentée alors qu’il y a un axe direct.
J’avoque que c’est un soulagement quand il est à son ponton ou dans mon jardin .

14 jan. 2019
0

Finalement, je me demande si la principale qualité d'un voilier transportable n'est pas sa capacité à être utilisé en solitaire en plus d'avoir une place de port.

Mon équipier habituel est en train de passer à autre chose, et ailleurs.

Du coup, un Blue Djinn risque fort de se trouver en vente, car tout seul avec deux mains gauches ...

Mais pour quoi d'autre ? Un catboat ? bien trop cher d'occase ... Un petit cabin cruiser de 5 m au plus avec un moteur de 30-40 CV, car j'aime pêcher ? Ou bien rien ?

14 jan. 2019
1

Bonjour,

Je m'étais penché à l'époque sur le Micro Challenger, un petit bateau bien sympa, intégral, avec cabine. Dans sa version Micro 2000, le tableau arrière s’enlève complètement et ça c'est top :) Finalement une opportunité s'est présentée et je possède sont grand Frère le Challenger Super Bravo mais moins transportable ! :p

Sinon dan les autre petits gabarits :
- Edel V
- 510/590 Lanaverre

- Eau vive

Sinon sans cabine et plus simple a transporter, un Ponant ? Spacieux, Stable, on peut sortir en solitaire dans le petit temps, le plus dur reste la mise à l'eau en solo...
Vous pouvez également regarder les Weekend 18 ou Vagabond qui sont des dériveurs "légers" (plutôt des baleineaux) mais qui sont très bien en usage familiale pour la journée.

Anthony

14 jan. 2019
1

Un beau voilier moderne, à la fois plus habitable ET plus léger qu'un First 211:

www.sarch.eu[...]fr.html

15 jan. 2019
0

@misurarca je te vois bien optimiste concernant le poids du Sarch S7...l'as tu pesé ? Pour le S7 la version comparable à une tenue en mer au First 211 comporte un bulbe est là c'est plus lourd... ;-)

15 jan. 2019
0

Je l'avais visité au Grand Pavois. Conception très interessante. Pas compris les explications du vendeur qui me parlait d'une construction en "composite CP" où apparement le CP serait l'ame. Quant au poids, je suis comme vous sceptique mais il faudrait que tout transportable soit livré avec une fiche de pesée. Seascape m'avait dit qu'ils le faisaient, je n'ai jmais sû si c'etait vrai.

15 jan. 2019
0

Pour être léger, tout doit être compté.
Je ne sais pas si vous avez vu le seascape/first de près ?
Je prévois que l'accastillage devra être changé dans quelques années, il est très "léger"

15 jan. 2019
0

Pareil.
Si ce bateau de 7m fait 850kg, je ne vous dis pas l'echantillonage.....cela doit etre du tres léger.
Pas de miracle possible.
Je m'interroge également sur la fabrication de la quille. Voile en alu et quille en plomb. Comment font ils pour etre sur de supprimer toute difference de potentiel?

15 jan. 201915 jan. 2019
0

Si on prend le cas de seascape, pour le 18, ils annonçaient 470Kg.
Et maintenant, beneteau le met à 500Kg, alors qu'il sort de la meme usine.

J'ai eu un sprinto, d'archambault. Il était donné pour 600Kg. sous peson, 660, et pourtant, la construction monolithique n'était pas des plus solide et des plus rigides.
Mais il y avait plus dans le lest que les 200Kg annonçés.

15 jan. 201915 jan. 2019
0

Une coque en carbone + mât carbone, ça doit jouer sur le devis de poids, j'imagine.
Parce que j'avais lu que la coque était en carbone.
Mais j'ai pu me tromper, ou alors c'était le projet avant les devis des fournisseurs
:mdr:

Mais non, je ne l'ai pas pesé !

14 jan. 2019
0

Un peu d'humour...
Attention petit bateau si grande famille.

www.dailymotion.com[...]/x7i6jj

14 jan. 2019
0

Penser a la location ou participation a une association de voileux!
J'y pense.... :heu:

14 jan. 201916 juin 2020
3

Bonjour à toutes et tous, amoureux des petits bateaux transportables.

Ay est, notre choix est terminé, la monture saison 2019 vient d'arriver dans le jardin samedi dernier.

Il s'agit d'un bee 6.50, architecture et construction française, vendu entre 2005 et 2008, et qui n'a malheureusement pas trouvé son public.
Pas pu encore essayer sur l'eau, pas mal de réparations purement esthetiques à faire dessus avant.
Photo ci jointe.
J'avais vraiment flashé sur ce bateau à sa sortie, car il semblait, pour moi, et pour un mono, regrouper tous les atouts, pour de la balade cotiere à 4 et petites "croisieres" d'une nuit ou 2. C'était meme pour moi, le seul à proposer tout, ou presque, mon mouton à 5 pattes.
Mais, il y a 10ans, il fallait 50k€ pour l'acquerir.

En bref, 6m57 de long pour 2m54 de large, donné pour 600kg (a mon avis plis proche des 700, je le ferais peser), dont 140 dans le bulbe suspendu à 1m60.
Donc, transportable (aucun soucis pour le transporter derriere une 308sw hdi 130), mais quillard quand meme pour la securité et les perfs.
De plus, quille relevable et safrans pivotants pour echouer (obligatoire ici en bretagne nord). Il s'échoue sur son bulbe et sur l'arriere tres plat.
Mais, systeme de relevage de quille qui me semble bien mieux penser que tous les autres.
D'habitude, c'est au choix, quille pivotante sur vis sans fin (qu'il ne faut pas tordre), ou quille sabre relevable dans le cockpit avec une chevre en inox ou alu bien chiante à mettre et à stocker, ou enfin, une quille sabre relevable dans la cabine avec un systeme de palan, avec toutes les odeurs et les bruits qui vont avec.
Ici, la structure du bateau est conçue autour du puit de quille qui fait la hauteur totale du bateau. Il sert de poutre rigide pour rigidifier e fond de coque, pour supporter le mat (rotule car mat pivotant), et contient en permanence, tout ce qu'il faut pour remonter la quille (winch central qui sert aussi à étarquer les drisses).
La quille, du coup, n'est jamaisvisible, que ce soit dans le cockpit ou dans la cabine.
Bref, pour moi, le meilleur des 3 mondes.

Le bateau est équipé d'une petite cabine assez longue pour coucher 4 personnes (sans aucun confort), ou ranger voiles, bomes,...
Egalement, pont en teck, 4 petits équipets de cockpit, une petite baille mouillage, et surtout un grand coffre de cockpit, qui permet de ranger tout ce qui se range à l'exterieur.
Mat et bome carbone pour un matage plus simple (enfin, à voir...)
Enfin, tres important pour nous (qui naviguons surtout pas beau temps, et donc vivons dans le cockpit) ce cockpit justement, est tout simplement énorme pour une unité de cette taille. 3m de long sur 2m55 de large.
Avec des bancs en tecks tout du long, et fermé par une poutre arriere, qui permet de fermer le cockpit pour la sécu des enfants, reçoit un rail d'ecoute de gv sur toute la largeur du bateau, et sert de 3eme banc.
Tout cela ceinturé de filiere grace à des balcons.
Byzance pour nous, amoureux des petits bateaux, presque du luxe.
A 4, enfin ais je envie de dire, on ne se marchera pas sur les pieds.

Les 2 seuls défauts (du moins qui m'apparaissent pour l'instant): une cabine exigue (mais on ne peut tout avoir), et surtout un systeme de matage spécial, avec un matage par l'avant (que je vais essayé de modifier).

Voilà, vous l'aurez compris, tres heureux je suis, car il semble que j'ai enfin trouvé mon graal.

A confirmer bien entendu sur l'eau.

Ah oui..sur l'eau, car, en plus, les journalistes l'ayant essayé à l'époque, lui accordaient des performances de quillards de regate.

Voilà un bateau, qui mérite d'y regarder si vous le trouver en occasion.

1

Felicitations nathys ,magnifique petit bateau et qui doit avionner grave comme disent les jeunes :pouce:

15 jan. 201915 jan. 2019
0

Merci pierre et phil.

Ce n'est pas un voilier minimaliste, mais nous sommes 4, et, une fois la petite nav terminée, la crique ou l'ile visée atteinte, on adore aussi farnienter sur l'eau. Et là, le cockpit est vraiment au top pour 2 adultes 2 enfants.
Je pense qu'on y sera bien oui.

Pour ce qui est d'avionner ( nous ne sommes plus tres jeunes).il parait que ça marche bien effectivement, mais evidemment, bien moins qu'un tri de meme dimensions. On ne peut pas tout avoir.
Par contre pas terrible pour la regate en temps compensé, car visiblement lourdement handicapé (espars carbone je pense)

Sinon, ce bateau rassemble tellement de bonnes idées sur le papier que je trouve regretable que ce petit chantier breton n'aie pas rencontré plus de succes.
Bon, 50000 il y a 10ans, etait trop cher pour un bateau de cette taille, taille qui souffre énormément de la concurrence de l'occasion.

Je ne sais combien d'exemplaires ont été construits, mais sans doute pas plus d'une dizaine.

www.sabrosa-rain.com[...]bee-650

Voilà, c'était pour le partage dans notre communauté des bateaux à roulettes, car jamais aucun fil n'avait évoqué ce bateau injustement méconnu.

15 jan. 2019
0

:pouce:

15 jan. 2019
0

Beau bateau !
C'est une rareté !
:pouce:
Vous n'allez pas trainer sur l'eau avec ce voilier !

15 jan. 2019
0

Une copie du Bull 7000 ? avec la double descente... ;-)

15 jan. 201915 jan. 2019
0

Merci les amis.

Mais xabia, non, pas de copie du bull, c'est du 100% bleu blanc rouge msieurdames..... :coucou:
Et, avec les belles fesses d'une coque à la française.... :cheri:

;-) ;-)

Pour la double descente, pour une fois, chsuis pas mecontent d'etre petit :oups:
Par contre, il me faut maintenant perdre les kilos de la fin d'année si je veux rentrer dedans normalement et non à l'égyptienne. :-( :-D

14 jan. 2019
0

Salut, j'apporte ma contribution pour le T7 de chez Dufour

Avantages:
30 cm de TA glisse tout seul sur sa remorque (pas de saumon donc beach à plats)
Matage et à l'eau en 1H à 2 (pas la 1er fois ni la 2eme ^^)
Cockpit super sécurisant pour ma part 2 petits de 2 et 3 ans jamais eu peur
système de dérive simple
Foc auto-vireur
2 cabines donc les petits au dodo les grands à l'apero
Prix bon il faut négocier dur (perso 4500 roro remorque 2ans et bien équipé pilot auto, loch speedo, garde robe correct et j'en passe)

Inconvénient:
Tres peu sur le marcher ...
HSB faible tout comme la bome pour le barreur sinon RAS
remorque PTAC 2 tonnes donc permis B 96 obligatoire
2 cabines (pour ton programme car inutile)
WC dans la descente

Je pense que le T6 est à etudié je les vu cet été apres avoir fait l'ile de Re
www.leboncoin.fr[...]70.htm/

Bonne recherche à toi

15 jan. 201915 jan. 2019
0

C'est vrai qu'il est tres etonnant que ce concept du t7 n'aie pas été repris ses dernieres années par un petit chantier réalisant des mini croiseurs. Car, la double cabine pour l'intimité des parents, et le hors bord en puit pour la facilité, sont quand meme 2 beaux avantages.
J'aurais vu une cabine avant plus courte, pour un cockpit plus grand.
Et un systeme intégré à la structure (pas de rajout) pour cabaner facilement et rapidement le cockpit et faire la liaison entre les 2 cabines.

24 jan. 2019
1

Mais le Dufour T7 a aussi bien des inconvénients !
Lourd
Les enfants ne doivent pas être claustrophobes !
Cockpit trop petit
Accès à l'arrière et à l'échelle très peu pratique

Herbulot avait dessiné pour un chantier un bateau de ce genre, ça n'a pas été un très grand succès non plus.

L'idée d'avoir une cabine enfants pour préserver l'intimité des parents est une idée qui parait sensée, mais cela donne aussi un carré plus petit et un "saucissonage" du bateau !

15 jan. 2019
0

super cette trouvaille!! bonnes navs à vous et profitez bien!

15 jan. 201915 jan. 2019
0

Merci à toi Arno.

Oui,début avril. Pas mal de retouches esthetiques à faire avant,en plus de l'AF, car, comme il était toujours posé sur sa remorque, il n'en a jamais reçu.

Précision: les photos ne sont pas celles de mon bateau, mais prises sur le net.

15 jan. 2019
0

Si le bateau est sur sa remorque, il n'a pas besoin d'antifouling...
C'est aussi un avantage concernant les voiliers transportables !

15 jan. 2019
1

Clair.

Chez nous, le terre plein "régate" est à 500€ l'année avec grue à dispo. Evidemment il faut faire des regates. Mais qui cela generait?
:reflechi:
Et cela evite l'AF, donc un peu d'economies et un peu moins de pollution.
A reflechir.

15 jan. 2019
0

Bonjour,

je peux te passer mon expérience ancienne, j'ai eu ce type de bateau avec mes enfants en UK et plus tard dans le Golfe du Morbihan.

1) Transport

Le poids n'est un vrai problème en dessous de 600kg.
En UK j'avais un Topper Sport 14 (~300kg), bateau familial mais rapide (il existe une version moins sportive le 16 et une avec une quille à bulbe).
En Bretagne j'ai un Plume qui est bien plus lourd (650kg).
Le transport sur route dans les deux cas est comparable (voiture Volvo V70) comme une petite remorque. Les manoeuvres sont plus simple car c'est plus long.
Le mieux est de pouvoir faire avec une remorque sans frein car ils n'aiment pas l'eau de mer quelque soit le système.

2) Mise à l'eau

Je n'ai pas de 4x4 et pour la mise à l'eau à Plymouth, j'avais une roue jokey et une grande corde car la calle était très glissante à marée basse.
En Bretagne je le mettais à l'eau de Port Anna (Séné) puis au Blair (Baden).
Le poids suplémentaire du Plume ne m'a jamais réellement géné. Les deux ne sont manoeuvrable qu'avec un treuil mais peuvent être poussé à la main. Dès qu'il y a un peu de vent il faut être 2 pour avoir le bon alignement avec la remorque. Je le faisais avec ma fille de 12 ans.

3) Matage

Les cat boat sont bien plus simple même avec un mat long comme sur le plume, si on a une chèvre.
Voir video
www.dailymotion.com[...]/x5ovas
Il est aussi possible de trouver des chantiers ou parc à dériveur où on peut ranger maté sur la remorque pour l'usage courant et réserver la grande manoeuvre pour les grandes vacances.
En pratique, je n'ai jamais pris aucun de mes 2 bateaux pour partir loin. Peu de gens le font au final.

4) Navigation

Le Topper sport était un dériveur avec une dérive lourde (50kg) et le Plume un quillar (300kg relevable). En usage famille ma préférence va de loin au quillard. Je n'ai pas d''expérience avec les balasts, c'est peut être un compromis interressant.
Le cat boat est bien adapté à un usage famille car c'est simple et ça marche plutôt bien.

Pour ton usage l'iKone est certainement très bien. Les petits Skellig sont des valeurs sures mais les gros sont très lourds.
Il y a aussi la Gazelle croisière de Marine Composite qui correspond à ton usage.
voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]azelle/

Pour rèver il y a le Bihan 6.50.
www.boatindustry.com[...]duction

5) Temps de mise en oeuvre

En pratique il faut 30 à 45mn entre l'arrivée sur le parking et départ et 45 à 60mn au retour.
Auquel il faut ajouter le matage si besoin. Sur le plume c'est 10mn sur le Topper plutôt 30mn.
Attention les jeunes enfants ne sont pas captable d'aider pour un matage (sauf quand tout va bien). Il faut une solution pour mater seul, toute aide restant bien venue mais optionelle.
Selon les bassins de navigation un moteur éléctrique est, si adequa, une simplifcation interessante car il demarre à tous les coups et peut être stocké dans n'importe quelle position.

15 jan. 2019
0

Matelot56303 a t'il trouvé son bonheur?

24 jan. 2019
0

Bonjour,
En 2008, j'ai eu un coup de foudre en voyant un bateau sur remorque: le Skippi 650 racer. Rien de rien à voir avec un 6.5 mini transat!!!! !
En coque, il faut penser à un gros Neptune 5.5 avec un mètre de plus et en intérieur à un Microsail avec un demi-mètre de plus (emplacement de dérive similaire mais un puis traversant du roof à la coque).
Les dimensions 6.5x2.5
poids 650kg
tirant d'eau 0,25/1.40
SV 27m2
Gennaker 35 m2
Coque polyester monolytique (c'est lourd mais ça roule sur les rouleaux de remorque !)
Bref, j'ai proposé au propriétaire (il ne régatait pas, il venait d'acheter le bateau) de l'essayer sur une régate.
Nous voilà sur l'eau au ponton avec un troisième équipier à créer les voiles. Pour le foc pas de problème, mais pour la GV, assis, olaaa la surface fait balaise avec son rond de chute.... Pour l'Erdre, on a réduit le tiran d'eau de la quille à 1.2 m.
Comme le bateau était inconnu en france, la FFV nous a donné un coéf expérimental de 14.5 soit comme les J22...
Nous voilà parti, je suis à la barre, il y a du vent, de quoi se mettre au rappel, le bateau est vivant, il reprend très vite après les virements. Comme la gite n'est pas excessive, il répond facilement à l'abaté. On fait un essai de gennaker timidement quasi vent AR, une première pour nous trois (le bateau et le gennaker), il est grand...
Premier départ un peu après la flotte, et là, c'est bien: le bateau remonte facilement, bref, le bateau de régate. Par contre pour le portant dans l'axe de la rivière, sur l'Erdre, avec le vent qui tourne le gennaker ce n'est pas le pied. Vive le spi surtout comme en micro, tangon automatique et spi envoyé sans monter sur le pont.
Finalement au bout de la journée, nous nous très bien tiré en réel ou HN 2ex/23
en A,B,R1.
Nous avons fait une deuxième journée un mois après avec encore plus de réussite 1ex/14 en r1.
Pour moi le Skippi racer est le bon "bateau abouti" de régate transportable en régate.
Mais pour en revenir au transportable habitable il existe une version Skippi Cruiser que je n'ai pas essayée mais qui semble intéressante. C'est la même coque mais avec soit bulbe ou ballast (j'ai des problèmes en traduction) pour un poids de et avec un plan de voilure assagie (21m2).

L'architecte," Jerzy PIESNEWSKI Yachts Design" est le papa entre autre du Jumper 5.50, des Maxus .

www.scandinavia-yachts.com[...]wnatrz/

*2008 et résultats retrouvés par le SIS (suivi individuel du sportif) de la FFV avec la licence 2019. Un vrai CV depuis 2004 !!!

24 jan. 2019
0

J'ai toujours cherché des skippi en annonce, mais jamais trouvé.

Visiblement, bien diffusés en pologne (normal), et allemagne, quelques uns en gb, mais ils ne doivent pas etre tres nombreux dans notre belle France.

22 juin 2019
0

Hello,

Oui ça y est, nous avons un Ikone 5.5 rando de 2013 depuis début mars !
Maintenant, les malheurs de tous les propriétaires de petits voiliers : comment améliorer le quotidien pour le moins cher possible ?!?

Les sujets du jour sont le mâtage et refaire les feux de la remorque. Pour le mâtage nous avons une chèvre, mais aujourd'hui tentative d'utilisation de la chèvre : je vais contacter le chantier pour saovir comment ça marche, impossible d'avoir des infos sur Internet !
Nous avions fait une première tentative de matage réussie, mais avec un ami qui fait 1,80m. Nous on n'atteint pas 1,70 ! Aujourd'hui nous avions une amie.... plus petite que nous.
Et il faut aussi voir si on peut gréer et dégréer facilement ? Ca allègerait le mât !

Pour les feux de la remorque (tout est mort ça a pris l'eau de mer), ce qu'on trouve chez AD ne nous paraît pas terrible, nous avons acheté des feux aimantés, ça n'éclaire pas beaucoup... Nous allons contacter Mecanorem.

A suivre, mais peut-être dans d'autres sujets !

23 juin 2019
0

Bonjour nous transportons un viko 20 depuis 6 ans et chaque voyage est une remise en question sur notre programme! La première année j ai apporté des améliorations au bateau pour facilité la navigation depuis j ai fait l inverse c a d viser le minimalisme pour faciliter le transport également beaucoup de travail pour optimiser la remorque, mise a l eau a 2.
C est hivers, ce sera soit : eclairage full led soit : changement de remorque pour une version freins a disques qui supporte mieux l eau et pourrait etre au moins légèrement au contact de l eau.
Le simple essieu est également toujours une source de stress meme a 80 kmh. Bonne reflexion.

05 déc. 2019
0

Il y a un voilier un peu plus grand et qui marche bien avec un poids de 900 Kg et un TE de 2O cm. On en trouve de temps en temps en espagne (le prix reste encore cher en occasion entre 15K et 20K), c'est le alekstar 25
Il se glisse (fond plat ) sur la remorque même s'il fait 7,5m
J'ai failli me laisser tenter il y a quelques années.

05 déc. 2019
0

on a eu pendant 20 ans un Dufour T7 qui correspondait à peu près à ce qui était demandé au début du fil. Cependant si on peut laisser deux enfants dans la cabine arrière pour être tranquille c'est plus compliqué avec le troisième.
Le poids est plus important qu'indiqué, il faut compter plus près de 1600 kg. Enfin et surtout il y a un gros problème avec la dérive qui n'est pas auto orientable comme prévu mais qui a un jeu énorme donnant un près catastrophique. Elle est a changer en premier. Je l'ai fait et j'ai les plans si vous êtes bricoleur.
En dehors de ça c'est un bon bateau qui nous a fait visiter le France de St Mâlo à Figari en Corse, nous n'avions pas de remorque. Question performances, avec sa nouvelle dérive fabrication maison il était redoutable et redouté en régate sur l'Erdre à Nantes.
Nous l'aurions bien gardé mais à 60 ans c'est plus difficile de vivre à deux mois à bord à deux, nous aurions aimé trouvé le même mais à 10 ou 11 mètres.

18 août 2020
0

bonjour, je suis sur le point d'acquerir un T7 ou un Rhodes 24 (equivalent chez Figareau). Votre histoire de derive m'inquiete enormement, je vais régater, j'ai besoin d'un bon près.
Pouvez vous me dire si ce jeu se retrouve sur le Rhode ? Pouvez vous me procurer les plans pour que je me rende compte du travail que ça represente de faire la modification.
merci beaucoup de votre aide et témoignage. j'ai lu tout ce fil , il est très instructif.

05 déc. 2019
0

on a eu pendant 20 ans un Dufour T7 qui correspondait à peu près à ce qui était demandé au début du fil. Cependant si on peut laisser deux enfants dans la cabine arrière pour être tranquille c'est plus compliqué avec le troisième.
Le poids est plus important qu'indiqué, il faut compter plus près de 1600 kg. Enfin et surtout il y a un gros problème avec la dérive qui n'est pas auto orientable comme prévu mais qui a un jeu énorme donnant un près catastrophique. Elle est a changer en premier. Je l'ai fait et j'ai les plans si vous êtes bricoleur.
En dehors de ça c'est un bon bateau qui nous a fait visiter le France de St Mâlo à Figari en Corse, nous n'avions pas de remorque. Question performances, avec sa nouvelle dérive fabrication maison il était redoutable et redouté en régate sur l'Erdre à Nantes.
Nous l'aurions bien gardé mais à 60 ans c'est plus difficile de vivre à deux mois à bord à deux, nous aurions aimé trouvé le même mais à 10 ou 11 mètres.
Je pouvais mâter tout seul avec un palan et le tangon mais ça demande de l'attention et un peu de savoir faire.

18 août 2020
0

Bonjour matelot@563030,
J’arrive après la bataille, votre choix est fait. Nous avions choisis le Blue-Djinn (4 ans) puis le Djinn 7 (5 ans) un plaisir de parcourir différents plans d’eau avec ces dériveurs intégraux, transportables et de naviguer de concert avec les membres de l’association très active lors des rassemblements annuels.
Pour des idées d’aménagement, voir le Blog

Bonne lecture
ALAIN

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer