ça vous tenterai pas ce nouveau moteur hybride sur base beta ?

09 sept. 2009
09 sept. 2009
0

pourquoi pas
le hic va etre le prix....cela doit rajouter par rapport a un moteur classique plus simple, le but étant de ne pas démarrer de moteur thermique pour recharger, cela vaut le coup amha pour ceux qui veulent se passer de groupe éléctrogène, pour des "petits" bateaux non

0

en plus
il a une fonction "regeneration"sous voile pour recharger les batteries ,dommage que j'ai un nanni neuf sinon j'aurai bien fait l'effort financier car je pense que c'est l'avenir !

09 sept. 2009
0

Hum...
A côté de ce qu'ont développé Steyr puis Nanni avec Iskra, la solution Beta me semble un peu "bricolage"... amha ! ;-)

_/)

0

je veux bien te croire pourtant
ils ont recu le pbo green awards 2009

10 sept. 2009
0

Rendement
Dans la partie downloads, il y a un rapport d'essai qui montre un gain nul au dessus de 2/3 de la vitesse max du bateau... Ceci parait d'ailleurs très vraisemblable : un bateau n'est pas une voiture ou l'hybridation permet de "lisser" la puissance fournie.
Intérêt de tot ce schmilblick et du coût correspondant ?

09 sept. 2009
0

Oh que si...
Énormément,

Le plan serait d'être prêt et d'attendre de pouvoir remplacer la partie diesel par une autre source d'énergie.

Donc, pour ce modèle, bof, l'ensemble me parait trop imbriqué pour ça.

Mais dieux que l'idée m'a déjà effleurée. Les Allemands font des moteurs électriques indépendant du groupe générateur. C'est une meilleur option à mon avis.

Dans tous les cas, content que l'idée fasse sont chemin.
A+

09 sept. 2009
0

Oui, ca me tenterait
Je l'ai envisagé pour mon bateau, mais je ne souhaite pas servir de cobaye de laboratoire.
;-)

10 sept. 2009
0

Pour mon "plantaquatix"
...je reste sur l'idée d'un -double- moteur électrique (2x4.7 kw) alimenté par ... des sources et stockeurs d'énergie variables, et qui devraient évoluer bientôt j'espère.

  • le moteur électrique est simple, et pas trop coûteux
  • par contre, un générateur mû par un monocylindre qui date de mathusalem et qui coûte 7 à 8.000 roros, des batteries lithium/ion à 4.000€, pas d'accord. C'est comme les voitures récentes, qui consomment moins de CO2 mais qui incitent à changer (recyclage, ...) plus vite, l'économie profite aux producteurs, pas aux consommateurs
0

propulsion electrique
il y a des bricolages interessants dans ce blog!boatbits.blogspot.com[...]/

0

c'est sur que ces fabricants surfent sur la mode
pour faire des prix chers ,comme les instalateurs de chauffage solaire ou de panneaux photovoltaique pour les maisons ,mais j'ai indiqué ce site juste pour l'idée !pour les prix ya d'enormes progres a faire ;-)

0

ah!
wait and see alors ;-)

10 sept. 2009
0

Intéressant
Bonjour

je signale a ceux qui maitrisent l'allemand , que la revue Palstek prépare pour le prochain numéro un article sur la façon de fabriquer soi-même un système de propulsion hybride pour voiliers , a l'aide de composants disponibles sur le marché . Ils sont bi-mensuels , donc c'est pour Novembre . Dans le N° de Septembre , il y a une bonne analyse des systèmes présents sur le marché , et de ce que l'on peut en attendre en pratique . Il navigue déja un voilier ( 29 pieds ) qui s'appelle "Autark" et qui " quand les conditions sont favorables" fabrique lui même l'énergie dont il a besoin pour se propulser , avec deux éoliennes , et des panneaux solaires . Le hic , c'est évidemment " quand les conditions sont favorables" . Mais c'est un bon début . Sur le Lagoon 420 , la comparaison avec une propulsion traditionelle est facile puiqu'il existe avec les deux systèmes . Le constructeur parle d'une économie de 30 à 50 % sur la consommation de fuel . Est-ce suffisant pour que le surcout s'amortisse ,mises a part les considérations écologiques? Probablement pas au prix actuel du carburant , mais avec un litre de fuel a 5 Euro ( prévu pour 2020) certainement .

Amicalement - Joël

10 sept. 2009
0

Coût de l'installation électrique
bonjour à tous, bonjour Pierre2,
le coût d'une telle installation est exorbitant. J'ai l'impression que c'est pas gagné... 5500$ de moteur et toutes les bricolles qui vont autour, puis 2500$ de chargeur et batterie pour une puissance équivalente à 18cv, ont est rendu à 8000$.
On a pas encore de générateur d'energie. Mais on double la note je pense.
Alors de 2 choses l'une :
- soit les couts de fabrication sont réellement importants (mais bon, je doute)
- soit ces fabricants (batterie, moteurs électriques, cables) nous prennent pour des noeuds (là, je doute moins).
J'avais vu ça, il y a quelques années :
www.asmomarine.com[...]0.shtml
mais je ne sais pas où ils en sont. C'était pas trop cher, mais pas applicable à ma zône de navigation ni à mon programme...

10 sept. 2009
0

Si ce n'était que cher
mais que ça fonctionne au minimum comme promit dans la presse, il n'y aurait rien à dire...

Pour l'un des constructeurs cités plus haut c'est loin d'être le cas ! (Et c'est même le silence radio total...) :heu:

_/)

11 sept. 2009
0

petit calcul ???
2 * 4.7 kw = 9400 watts.

9400 watts sous 12 volts, ca fait 9400/12 = 783 Ampères.

Si on a une éolienne (ou panneau solaire, ou autre gadget ecolobobobio) qui charge à 10A 12 v en moyenne 24/24 et qui sert uniquement pour la charge batterie moteur, il va falloir 78 heures de charge pour 1 heure de moteur, le tout évidement dans un monde parfait ou tous les rendements sont à 100%. (ou alors 18 minutes de moteur par jour)

11 sept. 2009
0

Si tu veux charger en 18 minutes ...
... il faudra remplacer les batteries par des supercondensateurs :-D :-D :-D

11 sept. 2009
0

...et celui-ci
...actuellement mon préféré. Quelqu'un a-t'il croisé ce genre d'installation?

11 sept. 2009
0

Pas de tarifs en ligne ?
En principe ce ne devrait pas être très cher, il y en a un peu partout sur le net comme par exemple : www.electricmotorsport.com[...]132.php

Je note l'habituel manque d'imagination : des moteurs de propulsion refroidis air avec toute cette eau disponible autour du bateau... Le rendement ne doit pas être la préoccupation première !

_/)

11 sept. 2009
0

OZ
J'ai comme un doute sur ces magiciens : ce sont eux qui proposent aussi un réfrigérateur miracle à effet Peltier....

11 sept. 2009
0

Oui mais...
Cela se passe avec de l'eau en Suède, sans doute plus fraîche que dans mon coin !

Alors il est probable qu'avec le côté chaud du module Peltier maintenu à 10°C, ce machin doit marcher merveilleusement bien... chez eux ! :-D

_/)

11 sept. 2009
0

..effectivement
J'ai actuellement une offre ne dépassant pas 5.000€ pour le petit moteur, controleurs, axe, hélice repliable, commandes etc...

11 sept. 2009
0

Apres 3 saisons d'utilisation,
Aucun soucis avec le mariage du Nanni et de la génératrice d'Iskra. :alavotre:

pfffzzzz

11 sept. 2009
0

Cela me semble une absurdité!
L'hybride sur une voiture peut se justifier car, dans les périodes de retenue, le moteur électrique fournit de l'électricité qui recharge les batteries.

Rien de tel avec un bateau. On fabrique de l'électricité avec un moteur thermique de faible puissance pour charger des batteries aussi lourdes que coûteuses, avec nécessairement une perte du au rendement qui ne sera pas 100%.
Ces batteries restitueront l'électricité en quantité limitée dans le temps.

Alors pourquoi s'encombrer d'un système aussi lourd que coûteux. S'il faut produire assez d'énergie pour propulser un bateau de x tonnes pendant y heures, il n'y a pas de mystère, on aura consommé la même quantité de gazole qu'avec un moteur thermique.

C'est bien joli de surfer sur la mode du tout électrique, encore faut-il que ce soit réaliste.

11 sept. 2009
0

pourtant
on m'a toujours dit que l'eau de mer formait un milieu électrolytique. Alors, hop, une anode d'un coté du bateau et une cathode de l'autre, et voila de l'électricité gratuite. ;-)

11 sept. 2009
0

Absurde ?
En pratique si le générateur est un diesel on consommera obligatoirement plus de gasoil qu'une propulsion purement mécanique... à puissance égale.

C'est d'ailleurs avéré : un convoyeur me racontait son étonnement de voir une consommation de 9 litres/heure avec un seul groupe et deux moteurs électrique, contre 5 litres/heure avec deux moteurs thermiques... pour le même bateau à la même vitesse !

Ce n'est réaliste que pour des sorties à la journée, on recharge à quai, le groupe éventuellement embarqué n'étant là qu'en secours.

Ou alors on fait du 100% solaire, mais là le budget explose...

_/)

11 sept. 2009
0

Une seule solution : interdire les moteurs
Tout à la voile et à la godille.

On résoud en même temps le problême de l'encombrement des ports... :-D :-D :-D

Sûr qu'on serait moins nombreux sur l'eau.

11 sept. 2009
0

Je ne critique pas les idées,
par contre je critique certaines réalisations à la limite du débile !

Proposer des moteurs électriques refroidis air pour un bateau, ce qui nécessite une ventilation qui bouffe inutilement de la puissance me semble en effet particulièrement absurde !

Il est certes plus compliqué de concevoir des moteurs refroidis eau d'un bien meilleur rendement, mais là on passe du stade bricolage au stade professionnel...

_/)

11 sept. 2009
0

?
Quel est le lien entre un moteur d'avion et un moteur électrique de bateau ? :reflechi:

_/)

11 sept. 2009
0

Y'a pas...
... de critiques de ceux qui cherchent autre chose que le diesel.
Mais une critique évidente de faire autre chose que du direct avec du diésel, sachant que 70% du temps au minimum, sur un bateau, le diésel fonctionnera au maiximum de son rendement (si toute la chaîne de propulsion est bien conçue).

Le jour où le diésel sera trop cher ou trop rare, y'en a pour 10 jours de bureau d'étude pour inventer une chaîne de propulsion électrique en puisant dans les différents catalogues.

Là où c'est plus délicat, c'est pour générer l'électricité. Et c'est pas le petit monde de la plaisance qui va dégager les crédits ou les retours sur investissement suffisants pour faire les études nécessaires. Faudra piocher ailleurs.
Pour le solaire, c'est mal barré (en autonomie complète) le rayonnement annuel moyen chez nous est de 3 à 5 kWH/m². Su tu as un (petit) moteur de 20kW, je te laisse faire le calcul pour soit recharger tes accus avec relativement peu de panneaux solaires, soit la surface à exploiter. :litjournal:

11 sept. 2009
0

Il suffit
simplement de prouver que c'est moins cher que le diesel tout en gardant les mêmes performances.

Parce que des diesels qui traversent l'atlantique à 2noeuds en consommant 3 fois rien à l'heure, on sait faire facilement.

il suffit de regarder les bateaux de traversée de l'atlantique à la rame. Un gus qui rame, ça doit faire de 100 watts à 400 watts selon qu'il est moyen ou athlète olympique.

Un moteur diesel normalement constitué consomme 200 grammes de gasoil par heure par kilowatt produit. Pour 300watts, un bon rameur, ça fait 70 grammes de carburant par heure. 1680 grammes par journée, soit 2 litres/jours. (densité 0,84).

En gros 80 à 90 litres pour traverser l'atlantique. Allez à 10 € le litre 800€ à 900€ de carburant.

C'est quoi le prix d'achat et cout de maintenance de la solution solaire ?

11 sept. 2009
0

Bof...
J'ai vu ce bateau, il a fait escale au Marin et j'ai discuté avec le skipper... de mémoire :

  • 60 m² de panneaux solaires
  • 500 Ah de batteries sous 48 volts
  • Deux moteurs de 8 KW autorisant 6 nœuds

En pratique la production autorisait une consommation totale de 3 KW qui permettait une vitesse de 3 à 4 nœuds avec le vent dans le cul.

Je ne pense pas qu'il aurait été possible à ce bateau de faire la route inverse !

Ceci dit c'était une aventure sympa, mais qui (amha) n'a pas prouvé pas grand chose... ;-)

_/)

0

ben oui
parce que si on fait rien ...........merci hagard du sud ;-) ;-)

14 sept. 2009
0

Dans les alizés
Dans les alizés on traverse l'atlantique sur n'importe quoi. Si j'ai bonne mémoire Bombard l'a fait sur un radeau pneumatique sans aucune propulsion.

MichelR

0

et oui
on critique toujours ceux qui cherchent autre chose ,pourquoi s'embeter tant que le bon vieux diesel est la !!!mais justement bientot peut etre que la pompe sera tres chere et il serait temps de s'interesser a une autre technologie,perso je crois plutot au solaire ,allez y ricanez!on verra plus tard ou peut etre bientot !,tout ceci sans mechanceté bien sur ;-)

11 sept. 2009
0

Et pourtant
Il y a bien eu des avions à moteur à piston à refroidissement liquide. Genre Spitfire et Mustang P-51 ...

11 sept. 2009
0

le cheval
probablement :-)

11 sept. 2009
0

Un peu plus serieux
Hybride marine n'a probablement rien conçu comme moteur. Vu le look, ils viennent probablement de là : www.lmcltd.net[...]dex.php

Pour avoir un refroisissement eau, il aurait fallu la : www.perm-motor.de[...]ors.php

Mais l'electronique était plus complexe (brushless) en plus de l'échangeur et de la pompe à eau.

Quant à concevoir un moteur electrique à refroissement direct eau de mer, je doute que la taille du marché permette l'amortissement de l'étude et de l'outillage de production (moulage du carter).

0

ok
surtout qu'il suffit de mettre le moteur sous l'eau dans un puit et de le remonter a la voile comme ca on resout aussi les problemes de trainée

0

n'oublie pas
qu'un bateau solaire a deja traversé l'atlantique ,il faut prouver quoi pour etre credible ?

0

ils ont traversé
a 4kts 5 de moyenne ,pour les memes performances c'est pas encore ça c'est sur ,mais eux, ils font quelque chose de positif pour l'avenir

11 sept. 2009
0

c'est une bonne idée
les romains avaient donné un nom a ce type de bateau: une galère.

Avec les moyens actuels, Foïls, flaps, bientôt la galère dépassera 50 N. !

superrrrrrrrrr

11 sept. 2009
0

Certes, elle n'a pas prouvé grand chose. Mais...
...Cette aventure nous a montré le chemin.

amha,

11 sept. 2009
0

Si on fait rien
à ce niveau, c'est pareil.

Et crois-moi, j'en suis bien désolé, mais la nature est retorse :
On a à la louche 200 W/m² d'énergie récupérable du soleil.
A supposer que le rendement de la chaîne énergérique (production, transformation, moteur) soit de 100% (je rigole), il te faut...
Tic-tac, tic-tac, tic-tac...
As-tu le résultat ? 100 m² de panneaux solaires pour faire touner ton moulin à plein régime.

Vu qu'actuellement, le meilleur rendement global tourne autour de 30%...

Encore une fois, désolé.
Et les progrès n'y changeront pas grand chose : c'est une impasse, le solaire pour un moulin.

11 sept. 2009
0

Rendement?
J'ai une question qui me "chipote" depuis longtemps :
- un moteur diésel dui produit 20CV (exemple), c'est suffisant pour faire avancer un voilier de 4T pendant des heures en consommant pas grand chose.
- via l'alternateur le rendement chute à 30% et peine à charger un modeste parc de batteries en 2h/jour.
- pour faire avancer ces mêmes 4T on me dit que 8-10kw en électrique c'est suffisant.
- pour charger les batteries on me propose un générateur basé sur un moteur minirikiki de 400cm3 mais qui a un rendement de 90% pour charger les batteries... ??? mais aussi au prix plus élevé que le 20CV diésel...

No comprendo...

Je pourrais imaginer un bon diésel de 15KW qui utilise ces 15KW pour faire avancer mon moteur OU 15kw pour charger mes batteries OU 15kw pour faire tourner le lave-linge de madame, le dessalinisateur pour l'eau du pastis de monsieur...

Où est la faille?

11 sept. 2009
0

...faire avancer ...
... "mon bateau" bien sûr, pas "mon moteur"

12 sept. 2009
0

90% ?!
"pour charger les batteries on me propose un générateur basé sur un moteur minirikiki de 400cm3 mais qui a un rendement de 90% pour charger les batteries... ???"
C'est pas le diésel qui a un rendrement de 90%, c'est l'alternateur qui est couplé dessus. Le couplage diésel/alternateur doit avoir un rendement global d'environ 33 à 35% (le rendement maximum théorique d'un moteur diésel est de 43%). ;-)

13 sept. 2009
0

toujours du diesel
mais pas sur le même principe: générateur sterling...et ça existe aussi sur certains bateaux de l'armée US, pas de frottement et la chaleur dégagée n'est pas perdue puisque c'est elle qui fait l'électricité

14 sept. 2009
0

application?
Oui mais je ne vois pas de produitapplicable à la propulsion (uniquement chauffer et produire un peu d'électricité). Je me trompe?

14 sept. 2009
0

Propulsion Stirling
Ça existe depuis longtemps, j'ai même une vidéo d'un prototype MAN de 800 Kw... projet abandonné.

Par ce lien www.redrok.com[...]ine.htm on trouve des dizaines de sites traitant de toute sortes de moteurs dont les Stirling.

Mais ce sont toujours des applications très particulières, et sauf si on récupère la chaleur pour du chauffage le rendement est beaucoup plus mauvais que celui d'un diesel moderne.

_/)

14 sept. 2009
0

rendement
"Mais une critique évidente de faire autre chose que du direct avec du diésel, sachant que 70% du temps au minimum, sur un bateau, le diésel fonctionnera au maiximum de son rendement (si toute la chaîne de propulsion est bien conçue)."


Le rendement optimum est proche du régime de couple maxi, hors, la majorité (sauf cas de bateaux sous motorisés) utilisent leur moteur sur des régimes moins favorables.De plus les moteurs employés sur nos bateaux sont d'une technologie assez ancienne au rendement médiocre.
La propulsion électrique permet l'usage d'un groupe électrogène (diesel ou microturbine (capstone par ex.) à régime constant qui fonctionnera toujours au régime optimal avec un excellent rendement, tandis que le moteur électrique a pour énorme avantage de disposer de son couple maxi dès les plus bas régimes ce qui le rend très efficace et compense (avec une hélice appropriée) les pertes de rendement de la chaîne propulsive, d'ailleurs des prototypes de véhicules hybrides électriques (propulsion uniquement électrique), prouvent celà (démonstrateurs à "active wheel" Michelin)
Cependant, ce système est forcément nettement plus cher (pas nécessairement plus lourd avec une génératrice microturbine) qu'un banal diesel et l'idéal est de le compléter par une grosse capacité d'accumulateurs qui permet d'optimiser tout ça...(l'avenir est aux supercondensateurs qui demain...remplaceront les batteries: charge très rapide, très grande capacité, poids et encombrement réduits...existe déjà en labo...

0

merci meca
de cette explication non partisane ,malgré tout je persiste a penser que l'electrique est l'avenir! (c'est toujours les marginaux qui on fait changer le monde )

15 sept. 2009
0

Attaquer le problème par les deux bouts....
Bonjour,

N'est-il pas plus efficace d'attaquer le problème par les deux bouts:
- Changer d'énergie, pour s'affranchir des énergies fossiles et non renouvelables
- Économiser l'énergie, pour que ces nouvelles énergies puissent-être utilisées sans attendre qu'une évolution technologique soit suffisamment importante pour permette un rendement équivalent.

Pour moi, toutes les bonnes volontés sont bonnes à prendre...
...Et a encourager.

A+

15 sept. 2009
0

Et bien, on se rejoint non ?
J'encourage a utiliser d'autres énergies pour propulser une C1

Après faut pas rêver, partir à 5 personnes pour des vacances de 8 jours dans une C1, c'est pas du changement de vie, c'est du masochisme.

Donc, j'aimerai s'il vous plait un Range Rover en composite d'environ 800 kilo (ou moins, mais j'essaie de rester raisonnable).

Ce qui m'embête, c'est qu'il fonctionnera toujours avec une énergie fossile... Et même si sont 'impact' ou son coût sera redevenu 'acceptable' pendant un temps, ce n'est que partie remise,

Je pense voir plus loin en cherchant une énergie différente qu'en économisant celle qu'on utilise aujourd'hui.
En attendant, l'hybride n'est pas un fin en soi, mais peut être une étape.

A+

15 sept. 2009
0

Double motorisation
Ce type de motorisation (dit chez les pro CoDoG combined Diesel or Gas turbine)est assez fréquent en marine militaire où des performances élevées sur un temps court et une croisière économique sont nécesaires, en particulier chez les allemands (frégates MEKO, classe Sachsen, Brandenburd et Bremen).
J'en ai vu une variation intéressante sur un yacht d'une quinzaine de m, à savoir un moteur diesel rapide de 500 CV environ pour faire le malin et un moteur de 80 CV accouplés alternativement sur la même hélice (montage dit père-fils) pour la croisière économique (traversée de l'Atlantique) : le petit moteur est bien chargé par l'hélice à un régime plus faible grace à un rapport différent du réducteur (fabriqué spécialement), d'où un très bon rendement : malin, mais coûteux...

15 sept. 2009
0

Non.
Le moins cher et le plus simple, c'est un générateur, 2 hélices, 2 moteurs electriques. Il n'y a qu'un seul circuit de carburant, qu'un seul circuit ventilation échappement à faire passer, un seul moteur à insonoriser . En plus, on peut mettre le mettre ou on veut dans les aménagements.

15 sept. 2009
0

Bien sûr
tu as raison, mais j'ai omis de préciser que dans la grande majorité des utilisations longues, surtout par petit temps, on n'utilise qu'un moteur, comme c'est le cas sur les catas.

16 sept. 2009
0

Surpris des prix des moteurs.
www.robotmarketplace.com[...]KR.html

La, ça fait 400€, prix public TTC par quantité de 1.

C'est sur, n'est pas utilisable tel que, il faut une réduction. Mais uniquement une réduction, pas de point mort, pas de marche arrière. En gros, 2 engrenages, et 4 roulements et un carter. Ou peut être même plus simplement une courroie crantée ou une chaine. NB c'est un moteur electrique, il n'y a pas d'a coup dans le couple comme un mono cylindre qui est moteur sur même pas un demi tour, et qui termine les 2 tours sur l'inertie.

Peut être qu'avec une étiquette marine, et une embase sail drive, le prix augmente. Mais quand même ...

16 sept. 2009
0

C'est pas mon moteur
8 cv continu 15 cv max. Voltage 48 à 72 volts. 150A continu , 330A max 2 minutes.

NB 150A à 48 volts avec 80% de rendement, ça fait bien 8 cv.

16 sept. 2009
0

Pas la main d'oeuvre
C'est l'ingénierie qui coute. Parce que à 150A et 8 cv dans les amateurs, il y a pas mal de pignons qui n'ont plus de dents, de courroies qui s'effilochent et de fils electriques qui fondent. Ce sont des niveaux de puissance et de dangerosité ou on ne supporte plus trop l'approximation et le pifomètre.

16 sept. 2009
0

Pour revenir au bateau
avec ce moteur (nb 5 pages, page suivate update page en bas des pages).

www.psnw.com[...]rd.html

16 sept. 2009
0

C'est pas le même moteur....
Celui la , c'est un brushless. C'est un peu plus compliqué à commander. C'est pour cela que le controleur est vendu avec le moteur ...

Pour celui à balais, la commande c'est ça : www.robotmarketplace.com[...]0D.html à 445$, et qui commande 2 moteurs jusqu'a 160A chacun. Si vous voulez controler le moteur jusqu'au courant de court circuit il faut ça zope.4qd.co.uk[...]cart/ap 260£. Le post auquel j'ai répondu avait prévu 1000€ en plus des moteurs pour controleurs de charge et régulateurs.

16 sept. 2009
0

Deux petits moteurs
Vu sur un voilier mixte : ce système marche très bien en utilisation voile/moteur car le moteur sous le vent a son hélice bien enfoncée dans l'eau et est très efficace (le moteur au vent est coupé). Pas besoin d'avoir deux safrans : ce bateau n'en avait qu'un.

15 sept. 2009
0

Je ne suis pas sur
Lea seule solution possible pour l'avenir, c'est d'utiliser moins d'énergie, pas d'utiliser une autre énergie.

Je ne suis pas spécialement pro militaire, mais la solution que les norvégiens ont choisi (corvette visby, 70m de longueur), ce n'est pas le diesel electrique, mais 2 moteurs de puissances différentes pour le fonctionnement optimum à la vitesse choisie, diesel pour 15 noeuds et turbine pour 35 noeuds. Et la construction la plus lègère possible (sandwich fibre carbonne mousse divinycell resine vinylester en infusion). tout ça pour un bateau de 70m. Le surcout dément de la construction serait largement compensé par le gain de carburant sur la durée de vie du bateau, du à un déplacement plus léger.

15 sept. 2009
0

Les 2 bouts ne sont pas identiques.
Avant qu'un Range V8 hybride ne pollue moins qu'une C1 - 107, il y a de la marge.

Et donc les solutions "alternatives" seront forcement très chères, puisqu'elles sont destinées à des gogos qui ne veulent pas changer de mode de vie et qui seront prêts à payer pour ne pas en changer. Si on peut appeler changer de mode de vie passer d'une Range V8 à une C1.

Et si on trouve qu'une 107-C1 consomme vraiment trop, c'est à dire, c'est vraiment cher de faire le plein, il y a déja plein d'évolutions existantes actuelles possibles.

En catégorie UrbanConcept, à l'éco marathon Shell, les véhicules sont actuellement à mieux que 200km par litre, et moins de 9 grammes de cO2 par km. (Pour info, en prototype, c'est plus de 1600km par litre, et moins de 0,5 gr CO2/km).

C'est contre ça que les hybrides et autres electro vont devoir se battre. Ne restera donc à ces hybrides que le marché des gogos qui estimeront indispensable un véhicule de 2 tonnes et 400 cv et qui ne voudront pas en démordre. Marché très lucratif pour les constructeurs automobiles.

PS: c'est un peu hors bateau quand même.

16 sept. 2009
0

Ne soit pas embêté, Gare de Lyon :
l'énergie faux cil a quand même son charme :cheri:

En plus, regarde ce qu'un simple battement de paupière est capable de faire faire lorsqu'il rencontre les flots impétueux de torrents de testostérone.

Bon d'accord, c'est pas au point :non:.

Ca fait bientôt une semaine que je fais défiler de superbes créatures dévêtues devant ma C1 sans qu'elle ait bougé un essuie glace.

De deux choses l'une : soit c'est une femelle, soit c'est un coupé spore.

15 sept. 2009
0

Dans le même ordre d'idée, pour un voilier bi-safran
il me semblerait malin de mettre 2 hélices et 2 moteurs plus petits, ce qui permettrait de se passer du propulseur d'étrave et du générateur en cocon, en augmentant nettement l'autonomie, ceci pour un coût probablement équivalent et une sécurité renforcée.
Ai-je oublié quelque chose ?

15 sept. 2009
0

Est-tu vraiment...
Le même Invité que celui auquel j'ai répondu plus haut ?
Parce que là, nous sommes vraiment en phase sur cette partie du sujet il me semble.

A+

15 sept. 2009
0

Hum...
Ne reste plus qu'à démontrer qu'à puissance égale avec deux diesels classiques on ne consomme pas plus... pas encore vu !

_/)

0

invité
bien !!!!!

16 sept. 2009
0

... c'était ma solution
... jsqu'il y a peu pour mon bateau en CP de 4T:
- 1 générateur 4kw : de 5 à 7.000€
- 2 moteurs électriques +- 4.5kw : 2 x 5.000€
- batteries adhoc : min 1.000€
- supplément pour contrôleurs de charge, régulateurs etc...:1.000€ min

Résultat : min 20.000€ pour 4KW quand je veux ou 9kw pendant ... disons ... 2heures.

Décourageant non?

0

invité
quelle puissance et quel voltage ton moteur ?

0

merci invité
si je fais une motorisation electrique je ferai tout moi meme car je pense que c'est la main d'oeuvre qui provoque les couts exorbitants cités plus haut ,avec un moteur elec a 400 e ca redonne envie !j'ai vu sur des sites americain des moteurs comme ca entrainant l'arbre avec une courroie crantée !

0

oui
mais il y a des amateurs eclairés !!!(avec l'eletricité)

16 sept. 2009
0

Il n'y a pas que le moteur ...
...a prendre en compte.
Il faut aussi le commander.
Sur le même site (www.robotmarketplace.com[...]50.html ), le moteur + l'unité de commande est à 1500$, prix public par quantité de 1, ce qui fait quand même plus de trois fois plus... :-)

15 sept. 2009
0

Double motorisation
En plaisance, vu une vedette d'environ 15 mètres équipée d'un moteur principal de 3-400 CV installé au centre, et d'un petit 40 CV sur le côté avec sa propre ligne d'arbre. Sur l'autre bord le GE.

Le proprio m'a expliqué que c'était un montage courant en Alaska : puissance pour se rendre sur les lieux de pêche, ensuite petit moteur pour pêcher à la traîne...

_/)

15 sept. 2009
0

2 faces de la médaille
L'utilisation massive de composites /sandwich "traditionnels" est certes intéressante pour une question de poids, mais catastrophique niveau environnemental car non recyclable (et fait avec du pétrole), alors que le métal l'est à l'infini.
Ca fait belle lurette que certains navires de combat utilisent des superstructures allégées , en aluminium, mais surtout pour abaîsser leur centre de gravité...Et pour le cas des navires de combat, personnellement je n'aimerais pas servir sur un bateau dont la coque ne résiste pas aux armes légères à forte pénétration (calibre 7.62 des AK47) et mitrailleuses calibre 12.7 et 13mm russes, équipement courant du moindre "pirate des mers du sud"...
En réalité, sur les navires de combat en composite cités ici, le but n'est absolument pas d'économiser du combustible, mais seulement d'améliorer la furtivité (détection au radar)...mais on y arrive aussi avec de l'acier judicieusement orienté et recouvert d'un revêtement obsorbant particulier (frégate de classe lafayette).
Bi-moteur pourquoi pas, mais ça alourdit sérieusement le bateau et multiplie les équipements (ligne d'arbre, hélice...)...Un voilier est un excellent bi-moteur: lorsqu'on utilise le moteur vélique, la consommation est de 0 litre à l'heure et on peut même fabriquer du courant avec un hydrogénérateur...pour recharger les batteries qui serviront par ex. à alimenter le moteur de manoeuvre de port...
;-)

16 sept. 2009
0

c'est pas nouveau
dans les années 80 nous avions monté sur un cata de 12m à moteur dont le propriétaire se servait pour la peche au thon stationné a bormes
deux moteurs de 240cv avec hélices de surface
qui le propulsaient a 40 nds et un vetus au centre de 25cv accouplé a une ligne d'arbre à cardan avec systeme de relevage qui le poussait jusqu'a 7nds pour 4l/h pendant la traine
et qui de l'autre coté pouvait entrainer une generatrice 220v par poulie electromagnetique
on calait le moteur a 1500t/mn malheureusement
on ne pouvait pas faire les deux en meme temps
j'ai peu etre encore les plans
alain
:-)

17 sept. 2009
0

les deux moteurs cités plus haut
coûtent 5.000€ tout compris, contrôleurs, manette de commande, axe, presse-étoupe et hélice repliable.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

Après la pluie...

  • 4.5 (30)

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

mars 2021