Ca vous est arrivé de V&V : Expérience d'Homme à la mer en traversée Atlantique.

Hello,

Dans le dernier numéro de V&V, un article très intéressant d'une expérience d'homme à la mer en traversée de l'Atlantique en Pogo 8,50.

En résumé pour ceux qui ne peuvent pas lire l'article :

Quelques jours après le départ des Canaries, au changement de quart, lors d'une manœuvre sur la GV, une déferlante tape le bateau et déséquilibre le skipper qui passe par dessus bord.
Son épouse qui se réveillait juste et qui s'apprêtait à prendre son quart, se retrouve seule à la barre pour la première fois.
Le gars voit sont bateau partir avec sa femme et à le temps de se dire que c'est mal parti pour lui.
La femme réagis vite et bien, elle démarre le moteur et fait demi tour (Elle n'avait jamais démarré le moteur avant ça)
A l'instinct elle se dis qu'il faut faire des cercles autour de l'endroit ou il est supposé être tombé. Elle le retrouve et lui passe une écoute à l'eau et au bout du deuxième essai il arrive à l'attraper et elle l'aide à remonter.

Elle dit n'avoir eu peur que le lendemain en se disant "et si" ...

Après ce problème, elle assure toutes les nuits seule à la barre (pilote HS à priori) jusqu'aux Acores.

Histoire qui se termine bien heureusement. Ouf!

Stop aux acores et fin du voyage pour eux.

Intéressant, si vous avez l'occasion de lire ce numéro. (591)

L'équipage
18 avr. 2020
19 avr. 2020
12

Je suis toujours effarée de la proportion d'épouses/compagnes qui ne savent rien faire sur un voilier...
Ne serait-ce que pour des raisons de sécurité (mais aussi pour le plaisir du partage), Messieurs, formez vos épouses !
Mesdames, arrêtez de penser et ne laissez personne vous dire que c'est incroyablement difficile et qu'une paire de c... est obligatoire pour apprendre (il n'y a aucun lien entre le contenu du slip et les performances du cerveau ;-)

8

il n'y a aucun lien entre le contenu du slip et les performances du cerveau ;-)

Quoique ...
On se demande parfois s'il n'y a pas un pb de vases communicants ...

19 avr. 2020
7

Ben justement l'exemple de ce couple montre exactement le contraire.

L'épouse à gérer cette situation à la perfection, vu qu'elle est retournée chercher son mec l'a retrouvé rapidement et l'a remonté à bord, le tout au milieux de rien.

Elle allait juste prendre son quart donc peut être pas encore bien réveillée et pourtant elle gère !

Ensuite elle gère toute seule le bateau plusieurs jours pour aller jusqu'au Acores car le gars n'est pas en état de prendre ces quarts la nuit malgré qu'il ne soit pas blessé physiquement (c'est ce qui est expliqué dans l'article)

Je pense que ça, c'était très difficile à faire, mais elle l'a fait.

Je ne pense pas que beaucoup d'hommes expliquent à leur femme que "c'est incroyablement difficile" comme tu dis, vraiment ça existe encore?

En général, ce que je vois autour de moi, c'est que quand la femme ne participe pas, c'est qu'elle n'en a pas envie.

Le débat homme/femme est un faux débat à mon avis, on le voit bien en course par exemple ou les femme ne s'en laissent pas raconter par les hommes... En 2020 Sam Davis prendra le départ du Vendée globe pas pour faire de la figuration je pense. 😁

19 avr. 2020
1

Ben non Now, ils ont juste eu du bol qu'elle fasse intuitivement les bonnes choses (sans savoir avant : il est précisé qu'elle n'avait jamais démarré le moteur et qu'elle se retrouve seule à la barre pour la première fois)

19 avr. 2020
1

Ben c'est au moins la preuve qu'elle ne savais pas "rien faire" et qu'elle avait apris instinctivement sans apprendre vraiment, juste en étant à bord.
Retrouver et remonter un MOB seul, c'est pas donné à tout le monde, c'est suffisant comme compétence d'équipier non?
Du bol, oui certainement, il en faut aussi dans ces cas la, mais c'est pas juste du bol. Si elle avait paniqué, si elle avait pas réfléchi, son mec était mort.

19 avr. 2020
0

Sur HEO, il y a un pro qui fait et vend un GPS avec un bouton rouge pour retrouver un homme à la mer
Bravo Harry

1

Tous les gps marins que je connais ont un bouton MOB

19 avr. 2020
3

@"En général, ce que je vois autour de moi, c'est que quand la femme ne participe pas, c'est qu'elle n'en a pas envie"

Effectivement c'est très souvent comme ça.
Je ne sais pas si mon épouse serait capable de me récupérer si je tombais à la mer dans des conditions difficiles, et pourtant on a fait des dizaines de milliers de milles ensemble, de surcroît elle barre plutôt bien, mais elle n'a jamais eu vraiment envie d'apprendre les manœuvres, et ceci malgré mes encouragements à le faire.

19 avr. 2020
-1

Si elle sait barrer, avec l appareil de TEC, elle te récupère 9fois sur 10😜

19 avr. 2020
0

Un truc qui peut (enfin, vous le souhaite pas hein!) servir c'est d'apprendre à vos équipiers récurrents les manœuvres de ports.

19 avr. 2020
0

Oui, j'en ai fait l'expérience en Septembre dernier.

Crise de colique néphrétique (Frénétique aurait dit Coluche!), j'étais HS.

On était à quelques heures de nav de chez nous, pas de médecin à proximité et pas de traitement adéquat à bord. (Dans ce cas il faut "juste" traiter la douleur.)

Il faisait beau, j'ai donc décidé de rentrer.

Mon équipage ne savait pas naviguer, ils ont géré le retour au moteur mais en arrivant, j'ai du me relever et rentrer le bateau à sa place avant de m'engouffrer dans une voiture pour aller me faire soigner. Heureusement que mon voisin de ponton était la et à gérer l’amarrage du bateau car j'étais mal...

Depuis, j'ai le traitement avec moi au cas ou.

20 avr. 2020
2

Les équipiers récurrents, c'est ceux qui font la vaisselle?

20 avr. 2020
1

C'est ce que j'essaye de leur expliquer...

(En juin dernier sur une croisière de 10 jours, ils ont réussit à mettre à l'eau 2 assiettes, 2 cuillères à soupe, 1 couteau, sur 6 verres Coreff (des premiers, époque Morlaix!) Entre les a l'eau et les cassés il en reste 1, 3 mugs, une manivelle de winch, un compas pointe sèche (j'ai toujours pas comprit pourquoi il a quitté sa table à carte), et... mes lunettes de vues! Alors quand on voit tout ce que les équipiers récurrents peuvent mettre à l'eau, il est important qu'ils sachent rentrer tout seul si ils ont réussi à mettre le capitaine à l'eau...)

19 avr. 2020
0

j'étais monté dans un pogo 8,50 au grand pavois et j'avais été surpris par le roulis surprenant en se déplaçant d'un bord à l'autre... j'ai réussi quand même à mettre ma femme sur un bateau mais uniquement en multicoque car la gite lui faisait peur, en plus elle n'est pas du tout sujette au mal de mer mais refuse toujours depuis 30 ans de tenir un peu la barre, de faire des exercices d'homme à la mer etc... pour notre sécurité je prends toujours des équipiers sur des croisières un peu plus longues !

19 avr. 2020
1

Chérie, on partira que quand tu seras capable sous voiles de récupérer un homme à la mer puis au moteur...PFFF MACHO

19 avr. 2020
4

C'est macho d'estimer qu'une moitier de l'équipage devrais savoir récupérer l'autre, et visse versa? Oo'

19 avr. 2020
0

Non ça devrait être obligatoire 😜

19 avr. 2020
4

Ce qui est surtout anormal c'est pourquoi n'était il pas attaché ?
On va me dire oui quand on s'attache on n'est pas libre de ces mouvements, passer par dessus bord c'est pas pour moi, si ça arrive c'est que ça doit arrivé. ...
Enfin toutes ces conneries que l'on entend toujours !!!
Aujourd'hui pratiquement tout le monde mets sa ceinture de sécurité en voiture il aura fallu combien d'années pour cela et sous la contrainte du PV.
Alors tant mieux que sa femme ai pu le récupérer bien sûr mais cette situation était quand même très facilement évitable ! !!!!
Un petit clic vaut mieux qu'un grand plouf !!!!

19 avr. 2020
2

Il m' est d' avis que même si sa femme a été super bonne pour la récupération, cet homme va probablement s' attacher "un peu plus souvent" dorénavant.

Il y a fort longtemps, en faisant faire à mes stagiaires une manœuvre de prise d' homme à la mer, au portant par F5 et creux d' 1m à 1m50, on a paumé la bouée malgré 4 heures à tirer des bords de près et de largue sur la zone!

c' est bizarre, mais après, ils prenaient des précautions sur le bateau comme je n' avait jamais vu auparavant!

Gorlann

19 avr. 2020
0

La clef était-elle restée sur le contacteur?
Beaucoup la retire, pour éviter de la casser.
La retrouver pour quelqu'un qui n'a jamais mis en route le moteur peut prendre du temps :-(

19 avr. 202019 avr. 2020
1

c'est une des choses que j'ai fait faire en premier à ma moitié, elle se souvient encore d'une récup sauvage d'un faux hlm en rade de Cherbourg il y a 25 ans de ça ...
elle est capable d'affaler, démarrer le moteur, appeler à la VHF, et ramener le bateau,
reste à savoir si elle voudrait vraiment sauver son vieux ?.......
_ps: la clé est toujours sur le contact, vanne ouverte _

19 avr. 2020
0

C est comme la ceinture de sécurité en bagnole, à part qques crétins, les seuls j'ai remarqué qui ne la mettent pas sont les flics....

19 avr. 2020
0

En patrouille obligation de port de la ceinture en intervention non obligatoire.

19 avr. 2020
0

En intervention la raison est simple, la ceinture gène l'utilisation rapide de l'arme.

19 avr. 2020
0

J'avais lu dans un V&V un gars tombe a l'eau alors qu'il prenait un ris. Sur un sun fast , aux Tuamotus.
Il a ete recupere grace a leurs amis qui les suivaient en cata .
J'en ai peur pour lui...

19 avr. 2020
0

En Méditerranée une jeune femme sensé barrer...n'était plus là au chg de quart...alerte radio..demi tour finalement récupéré par un autre bateau...elle avait marre de la vie...finalement une fois à l'eau,elle avait changé d'avis !

19 avr. 2020
1

On sait bien que les flics sont 24h sur 24...en intervention 😜

19 avr. 2020
0

@django👍

0

Bonjour,
Prévoyant de partir de Bretagne sud vers la Polynésie à deux, le problème de la sécurité se pose. J’y est réfléchi. Voilà ce que je pense mettre en place:
Beau temps: harnais et capelage de longe pour celui qui doit aller à l’avant (le gilet est trop chaud par beau temps)
Mauvais temps: gilet auto gonflable et capelage permanent.
La nuit: gilet auto gonflant, lampe flash au bras Et capelage
Dans tous les cas AIS individuel porté en permanence, jour et nuit.
Bon confinement,
Patrice

19 avr. 2020
0

Ce qui n'aide pas, c'est que la théorie concernant les manoeuvres de récupération d'un HLM est inadaptée. Le quickstop ça nécessite un bon niveau de maitrise de l'équipage à bord et un peu de monde. C'est parfait pour la régate mais en plaisance, le cas décrit ici càd un couple avec éventuellement des enfants ou autres personnes qui n'ont pas vraiment de compétences est loin d'être rare.
Dans ce cas, je pense que le mieux reste d'arrêter le bateau le plus vite possible. Si la mise à la cape n'est pas maitrisée, il reste la possibilité de tout lâcher et tout choquer. Au moins, on ne s'éloigne pas trop de l'HLM. Tout le monde peut le faire après une explication de 2 minutes.
A partir de là, en côtier, même un équipage novice va tôt ou tard balancer des objets flottants et faire appel à de l'aide extérieure. Et si suraccident il y a, ce sera au même endroit.

19 avr. 202019 avr. 2020
3

Voilà mes 2 centimes.
Après quelques années(12) de croisière longues, ma femme est un excellent équipier. Elle sait barrer, tenir un quart, virer de bord, lof pour lof, prendre un ris seule (en se mettant à la cape) se mettre à la cape rapidement, utiliser le moteur et récupérer un HLM (en entraînement et au moteur). Elle sait aussi prendre un coffre, mouiller l'ancre, et le plus souvent, elle est à la barre lors des prises de quai et manœuvres de mouillage, ce qui me permet de guider la manœuvre et/ou de sauter sur le ponton/quai si il faut rattraper (28 pieds). C'est grand luxe.
J'ai vraiment de la chance, car même si au départ la voile était un monde inconnu et rebutant pour elle, elle s'est intéressée, et demande à apprendre en permanence. Seule la navigation/météo et sa planification reste un mystère pour elle, comme elle dit, le sens de l'orientation, ça n'a jamais été son truc(mais je ne désespère pas). D'ailleurs à la barre elle se débrouille mieux si je lui donne une allure qu'un cap. Nous aimons lors des escales faire de la voile légère en location.
En nav, niveau sécurité, c'est harnais et longe dès que l'on fait plus qu'un rond dans l'eau, comme en grimpette.

20 avr. 2020
1

ET LA TOUCHE MOB !!!!
après avoir lu et relu cet article de VV et en particulier la partie "conseils" de VV, il n'est jamais fait mention de l'utilisation de la touche MOB du gps !
Je ne vais pas revenir sur l'évidente impréparation de ce couple (l' épouse qui lit la notice de la bouée de sauvetage alors que son mec est à l'eau …. elle avait sans doute pas eu le temps avant )
non, ce qui me laisse rêveur c'est, qu'une revue nautique, dans un article qui se veut pédagogique omette de mentionner cette manœuvre essentielle pour marquer au plus vite la position de chute à la mer surtout en équipage réduit !

Quand un seul reste à bord, comment en effet ne pas perdre des yeux HLM et en même temps lancer une perche IOR, arreter le bateau, mettre en route le moteur et revenir au point de chute à l'eau ?
En quelques secondes, si toute fois on est effectivement témoin de la chute, on a une marque physique, la perche IOR, qui ne dérive pas sous l'effet du vent, et une marque virtuelle sur le Gps.
Bon, on va me répondre qu'en traversée hauturiere, c'est pas utile d'avoir le gps en route en permanence, 2 ou 3 points par jour étant bien suffisant;
Ben entre faire tourner à bon régime le frigo pour avoir des glaçons pour le ti punch et avoir le traceur/gps en route non stop, mon choix est vite fait, d'autant que la conso des appareils modernes est bien réduite. ( 2 transats aller dont 1 à 3personnes et une transat retour à 2 faites dans cette config).
Accueillant à bord des équipiers qui reviennent régulièrement, j'ai une fiche affichée à la table à carte avec la liste des actions à appliquer, que l'on relit ensemble à chaque nouvel embarquement, chacun devant mémoriser le topo . Et cela pour ma propre sécu car je veux être assuré que si je suis à la baille, le ou les équipiers à bord sauront me récuperer et/ou lancer l'alerte !

21 avr. 2020
0

Ouah trop fort le gars qui a tout prévu, tout compris et donc se permet de juger autrui...

21 avr. 2020
0

oooops,pas de glaçons dans le ti punch pffffff,merci

20 avr. 2020
0

Quelquefois c'est pire : www.nouvelobs.com[...]es.html

20 avr. 2020
-1

L'Intermezzo était le trimaran construit par O.Moussy pour la Route du Rhum.

21 avr. 2020
2

Bonjour quand on voyage à deux la règle est simple...considérer sa moitié comme son entier....
C'est à dire que chacun est capable de faire SEUL(E) les manœuvres élémentaire sur un voilier!
Éventuellement de les consigner par écris en évoquant les différents risques (femme ou homme à la mer,
feu à bord, voie d'eau, évacuation dans le bib etc...) mais surtout s'entrainer, s'entrainer et toujours s'entrainer... par tous les temps toutes les conditions! La traversée d'un océan n'est pas une balade dans les iles le dimanche...encore que!

21 avr. 202021 avr. 2020
0

merci matelot 16602,
le bon sens oui,c’est dingue ca ,le bon sens.
on part a 2 ,la moindre des choses c’est que celui qui sait a entrainé celui qui ne sait pas,avant:
-on s’entraine a prendre des ris quand il fait beau,
-on jette un parbatte a la mer et on mets le bateau a la cape pour le recuperer ( ah oui,on sait mettre a la cape sans réfléchir,par coeur quoi..arreter un navire sous voile en moins de 10 secondes)
-on sait allumer les moteurs
- on sait ou est le vent..oui je sais , ca en fait rire certains
-on sait choquer une ecoute (affaler la gv et enrouler le genois ,mais ca c’est en 2 eme annee 🧐)
-ou sont les extincteurs et mise en œuvre.
-ou démarrer les pompes de cales ( si elles ne sont pas en auto)
-un plan d’armement:vannes,extincteurs,coupecircuit,pastis,cahouettes.
-on sait selectionner le 16 et parler dans le micro
- on connait l’existence du bouton MOB et distress
-on a la phraseo complete du « may day » scotchee sous le rabattant de la table a carte,celui qui ne sait pas ,a juste a lire....
ps: les lettres sont deja ecrites novembre charly lima et non pas NCL.

liste non exhaustive,mais vu que certains partent sans rien,celle ci est deja pas mal.

deja ca,ca serait le minimum pour une sortie de 3 jours ,non?!
ça ne demande rien d’autre que de l’entrainement.(pas de couilles,pas de biceps)

partir sans ce minimum en transat....bravo,🤣vous etes au top 👍🏼

comme estran,je pense qu’ils ont eu du bol .
on n’apprend pas le jour ou ca arrive,ou alors on laisse la place a la fatalité...pas tres marin ( oui ,ou serieux,pro,raisonnable)tout ca.

continuez a partir en transat avec maman qui ne sait toujours pas la difference entre border et choquer,continuez...ca nous ( vous) fait de belles histoires..

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de la madeleine - vue de l'annexe

Souvenir d'été

  • 4.5 (108)

Baie de la madeleine - vue de l'annexe

novembre 2021