bulletins météos hauturiers et monde

Bonjour à tous,

Etudiant tour-du-mondiste 1ere année, 1er semestre, j’essai d’appréhender chaque domaine de cette aventure technique…
Début du module météo : Habitué à la méditerranée et ses bulletins « tout cuit » (…faits par des pros et pourtant si peu fiables !!), j’ai du mal à imaginer que l’on puisse « tout seul » avec 2 mauvais fax, prévoir grand-chose !

Témoignages de matelots d’expériences demandés !!

Quelles infos météo peut-on recevoir lors d’une transat par les alizés aujourd’hui ? (une fois sortis de méditerranée via Cap Vert…et sans parler de systèmes de communication de millionnaire)

Bulletins en BLU ? (Qui émet? Quoi ?)
mails via BLU ?... ce qui condamne à se fier à un PC… glurps !! (… Alors :Quelles infos reçoit-on, comment les interpréter ?)

Enfin qui peut me conseiller un site/ouvrage(s) sur les situations méteos types dans ces régions (Canaries-capvert-brésil-antilles...monde?) ?

Bon ça suffira pour ce post.
;o) PC

L'équipage
19 oct. 2006
19 oct. 2006
0

Je suis d'accord...
... mais avec un petit bémol.

Si, effectivement, en traversée il faut être prêt (équipage et bateau) à recevoir n'importe quoi en terme de conditions de navigation, celà ne veut pas dire que la réception de bulletin 'large' a pour seul intérêt de se préparer psychologiquement.

Le fait de connaître le déplacement des masses d'air permet d'optimiser sa route et de pouvoir naviguer plus rapidement et/ou plus confortablement. Pas besoin de naviguer en 60' Open pour celà.

Celà permet, lors d'une traversée W-&gtE Atlantique par exemple, de choisir le 'bon côté' d'une dépression que les cartes fax nous permettent de visualiser sur la route. Parfois, mettre 10 ou 15° de plus ou moins sur sa route pendant 24h permettra de bénéficier de vents beaucoup plus favorables le lendemain.

Beaucoup de voiliers naviguent en hauturier en utilisant les fax BLU et il n'y a pas besoin d'un matériel hyper sophistiqué pour celà.

D'autre part, la connaissance de la position des masses d'air (infos brutes de fonderie) permet au navigateur de se faire sa propre météo et estimer la validité des bulletins court terme en phonie.
Par exemple, il m'est arrivé plusieurs fois d'entendre une météo à court terme sur la zone Lion avec régime de brise thermique pour le lendemain et une carte météo me montrant une dépression sur le golfe de Gênes se creusant...
Devant revenir de Baléares, je me suis abstenu de partir car, évidement, un fort NW s'est levé le surlendemain, ce qui n'était pas mentionné dans les bulletins court terme...

21 oct. 2006
0

je suis d'accord++
Swanee, tu parles d'or !
La BLU permet au plaisancier moyen (bon, après lecture du bouquin de Bernot, au minimum) d'intuiter le déplacement des éléments de l'atmosphère (la carte à 500 hPa) et d'en tirer une tactique (à 3 jours) moins casse-cou que la méthode "monte-carlo"

D'ailleurs le bouquin de Bernot est plein de trucs et astuces sur ce qu'on peut déduire de la lecture d'une carte à 500. Un pavé certe mais pas du vent ;-)

Par ailleurs ton régime de brise au voisinage des côtes alors que les élements constitutifs d'un coup de vent sont déjà en place (et parfois même déjà actifs) est un classique en nord-med. Toujours surprenant d'avoir du SW3 à 10M d'un E6, ou vice-versa.
Ne jamais oublier que le front froid stationaire évoqué sur France Inter il y a 2 jours peut toujours se réveiller sans crier gare même si on a arrêté d'en parler

Yves.

19 oct. 2006
0

météo
bel ouvrage (a mon goût): Météo et stratégie chez Gallimard... joli cadeau pour noël (un peu moins de 50 euros)mais j'aime beaucoup les cours de Marcel Oliver... ces livres partent dans tous les sens pas trop cartésien, le mec...
Cela a été une belle rencontre de cours de sécurité et météo
Maritimement

19 oct. 2006
0

oui mais
c est vrai qu il faut etre pret et le reste on s en fout...
en revanche vu les possibilites d avoir un suivi meteo-au moins ca te developpe qques neurones marins-avec les nvelles tech...pourquoi mourir idiot?
seul bemol le prix? la comprenette?
avec ma sangean et mon pc je peux m amuser???

19 oct. 2006
0

radio france international
ils donnent presque toute l'atlantique nord ,en AM (donc parfait avec petit sangean), en français et à l'haure.
Pour se faire une idée ,écoutes à la maison RFI sur 15300KHz (heures et autres fréquences dans le bloc marine)

31 oct. 2006
0

RFI
Bonjour Michel,
RFI donne des prévisions à 24 heures et une tendance à 48 h.
Comme je pense qu'il y a très peu de bateaux à voguer vers les Antilles sans un simple PC à bord, et qu'un modeste Sangean ATS 909 (+une bonne antenne) permet alors de recevoir les fax de la NOAA (Boston et New Orleans), les forecasts à 72 et 96 h, assez fiables dans l'ensemble, et très détaillés, sont à privilégier. Et gratos ( pour l'instant). De plus, c'est émis 4 fois par jour, avec de nouvelles prévisions le matin et le soir.
J'en profite pour saluer la journaliste de RFI, Arielle Cassim, qui lors du cyclone Lenny, alors que la radio était en grève, s'était bagarrée pour faire passer sa météo(seule émission alors). Étant dans la zone, je la remercie infiniment d'avoir fait passer son sens des responsabilités et de service public avant ses intérêts catégoriels.
Je lui adresse mes respectueuses salutations.
Et mon salut à vous tous.
PS. Dans de bonnes conditions et avec un bon récepteur, il m'est arriver de capter Boston depuis Marseille. Pour le jeu.

31 oct. 2006
0

Il
m'est arrivé... Pardon

19 oct. 2006
0

Un bouquin
Bonjour Piercas,

Suite aux chaudes recommandations lues sur STW et HeO pour ce livre, je viens d'acheter "Météo et stratégie - Croisière et course au large" de Jean-Yves Bernot. Un beau pavé de 623 pages.

J'en suis au chapitre 2 (sur 26 !) et à première vue c'est un bon bouquin. Attention : ce n'est pas un roman, c'est un véritable traité à potasser, à relire, à consulter ; c'est pas vraiment le genre "La météo marine chez vous en un week-end". Un reproche : les illustrations ne sont pas d'excellente qualité.

Donc, tous comptes faits, je te recommande moi aussi ce livre.

Cordialement.

Bernard

PS pour l'ami Gébé : patience, ça vient !

19 oct. 2006
0

un site
Pour la traversée de l'Atlantique à la bonne époque il n'y a pas trop de soucis à se faire. Les prévisions peuvent quand même se capter assez facilement avec un récepteur pas très évolué un simple Sony 7600 D suffit largement en se calant sur la fréquence de Radio France International 15300 KHz à 11H 30 TU.Pour préparer sa traversée ou ses traversées, il y a un bon site, mais en Anglais : franksingleton.clara.net , à fouiller on peut ensuite se faire une idée de la façon de recevoir les différents bulletins dans le monde.

31 oct. 2006
0

Mais si, faut weu-weu-tiser
www.franksingleton.clara.net[...]/

C'est pas un site commercial, faut dire explicitement weu-weu-weu

La vie n'est pas un super-marché tranquille ;-)

yves.

31 oct. 2006
0

Marche pas
franksingleton.clara.net est une adresse erronée.. :-( :-(

31 oct. 2006
0

fax météo en offshore
Comme le souligne si bien swannee, ils m'ont permis d'éviter un front lors du retour sur l'europe. Je suis resté 3 jours supplémentaires aux bermudes et ensuite j'ai pu ajuster la trajectoire et rester portant avec une bonne moyenne (+170/j) en évitant de plonger trop au centre de l'anticyclone ou de remonter trop près du front suivant.
Ca fonctionne très bien et facilement.
Pour la prochaine traversée (retardée à 2007), j'envisage les gribs et peut être une connection internet par BGAN (plusieurs sources d'infos disponibles).
La toute première transat, avec juste rfi et un grundig a été une bonne léçon : 200 milles après le cap-vert --&gt plus rien. Les premières ondes tropicales se pointaient (fin mai) et nous les prenions surla gueule sans pouvoir faire autre chose que SUBIR ! Evidemment, le bateau et l'équipage était bien préparé et nous n'en sommes pas morts. Mais pour moi, la navigation c'est AGIR et il faut donc s'en donner les moyens en possedant les infos pertinentes au bon moment.
Pour le pacifique, malgré une couverture et une prévision plus que succinte et imprécise, nous avons utilisé JVComm pour interpréter les fax-météo. Pas eu à changer de stratégie (on était en pleine bonne saison cette fois), mais on a pu accorder un peu mieux les passages difficiles (tehuantepec, guate) grace aux prévisions. Le retour d'Hawaï à San Francisco a été fait tip top grace au fax météo : on est remonté 100 milles au nord de l'orto avec du sud pour anticiper le passage au secteur nord un peu plus fort et on a jouer comme les grands de la course au large ;-). Sans les prevs, on se serait demandé si oui ou non et quand s'effectuerait la bascule, là on a pu DECIDER. Bref, c'est rigolo et ça fait gagner en sécu, confort et en temps aussi.
Sans être parano, il me semble plus confortable de savoir éviter une dépression (du style qui a cueilli les passionés en 2005) que de rester dans l'ignorance et les supputations personnelles plus souvent basées sur des fantasmes et phobies que sur des faits concrets. Qui aurait la prétention de savoir estimer correctement la vitesse d'un front qui passe, l'augmentation ou la diminution de son intensité,..., dans toutes les situations ? Qui aurait la prétentention de prévoir à coup sur le front ou le calme à venir ? Naviguer sans connaitre ces quelques infos très simples devient vite une partie de dé quand ça commence à se gater. Un minimum de stratégie est nécessaire et comme dans toute stratégie, il est indispensable de savoir se situer au mieux pour faire le minimum de connerie. Evidemment les prévisions peuvent se tromper et il faut être assez "instruit" en météo pour faire la correlation entre ce que tu vis et ce qui était prévu. En général, en offshore, on est sur des modèles tellement stéréotypés, qu'on se gourre rarement.
Pour les bouquins :
Le Mayençon donne de très bonnes notions et dégrossit les différents schémas typiques, même s'il est beaucoup trop coincé sur les situations françaises atlantique et méd.
Pour les stratégies, comment évaluer sa position au sein d'un dépression et envisager l'évolution probable d'un système dépressionnaire, Alain Grée "le Gros Temps" donne aussi de très simples bases qui permettent d'éviter les erreurs les plus grossières, celles aux conséquences irréparables.

Se fier à un PC n'est pas pire, et bien moins risqué, que de se fier à une vanne d'entrée d'eau moteur.
Pour les infos détaillées sur ki émet etc..., il y a eu déjà plein de fil et la frank's front page te donnera tous les liens exploitables.

01 nov. 2006
0

BGAN
Ton patron t'a augmenté ;-)

Pour info, les distributeurs de comm via BGAN sont les Telco historiques (FT, BT, Telenor, KDDI, ...), des gens qui ont des habitudes de très gros revenus.

Je n'ai pas réussi à trouver de précision sur l'antenne à utiliser en mer mais avec des GEO il y a fort à parier que c'est une antenne asservie (mécaniquement) et aux débits envisagés (400 kbps sur une bande de 200 kHz) ça doit être une assez grosse, du style petit baril de fuel.

Bonne nav, en 2007,

Yves.

03 nov. 2006
0

recevoir des GRIB
bonjour,
pour ne pas aller les chercher mais au contraire les recevoir de manière automatique tous les matins:

avec le logiciel de messagerie destiné à recevoir les fichiers météo
(et donc l'adresse de retour correspondante) envoyer le message suivant :

destinataire :
query@saildocs.com

sujet (objet):
n'importe quoi mais ne pas laisser vide

texte :
sub grib:20N,50N,40W,30E|1,1|12,24,36,48,72|PRMSL,WIND days=13

ce qui veut dire
'merci de m'envoyer les données grib pour la zone 20°N 50°N 40°W 30°W
avec une maille de 1°x1° et une échéance de 12, 24, 36, 48 et 72 heures, les données
que je souhaite recevoir sont la pression et le vent au niveau de la mer pour une période
de 13 jours'.

NB :
1- le plus simple est de faire un copier/coller de la ligne ci-dessus, sinon la retaper
en sachant que "|" s'obtient en faisant "Alt Gr et 6" simultanément

2- respecter scrupuleusement le format ci-dessus
(pas d'espace, pas de ponctuation en + ou -)

3- ATTENTION days=0 signifie qu'on souhaite recevoir les données pour ad vitam aeternam,
la boîte à lettre risque de déborder si on ne prend pas son courrier pendant une longue période !

4- c'est un robot qui reçoit les demandes et qui y répond !

5- très rapidement après l'envoi du message on reçoit un accusé de réception,
puis un premier fichier grib, les autres jours le fichier est extrait de la base de
données NOAA vers 06h00 TUC et reçu un peu plus tard.

6- si la liaison est lente (GSM ou pire encore Mini M) on peut réduire la zone,
le fichier ci-dessus pèse 41 ko (soit environ 20 secondes avec un GSM et une minute avec un
Mini M)

pour avoir toutes les infos envoyer un courriel à query@saildocs.com en mettant help dans le corps du message

01 nov. 2006
0

Peut on recevoir des GRIB par Internet
en RTC à terre (ou au port)?

14 nov. 2006
0

pour Talou
bonjour,

et comment fait-on si on ne veut plus recevoir ces fichiers?
je n'ai pas encore fait la manip et j'aimerais savoir comment l'annuler au cas où.
merci

17 nov. 2007
0

sub grib:34N,45N,07W,07E|1,1|12,24,36,48,72|PRMSL,WIND days=13
meteo marine

18 nov. 2007
0

meteo marine
sub grib:34N,45N,07W,07E|1,1|12,24,36,48,72|PRMSL,WIND days=13

22 nov. 2007
0

meteo marine
sub grib:34N,45N,07W,0730E|1,1|12,24,36,48,72|PRMSL,WIND days=13

04 nov. 2006
0

antenne
j'essaye de retrouver le mail (pas beaucoup de temps en ce moment) d'un fabricant d'antenne.
Pour Bgan et GPS dans la même antenne : 30 cms de haut pour 12cms de diam à la base mesures plus qu'approximatives vue ma mémoire déplorable). 150 à 250€ (GPS inclus ou non).

Je cherche des témoignages pour la réception ,mais comme tu dis, le BGAN semble réservé aux biens portant (erreur fondamentale si on compare les possibilité (prix au Mo compressé, vitesse de transfert, fonctionalité par rapport à mini m par exemple ). L'équipement vaut entre 450 (base pour du R-BGAN terrestre utilisable pour du BGAN marine avec antenne appropriée, mais taux de transfert pas garantis) jusqu'à 1200/1500€ pour un produit utile pour le particulier. La com voix est dans le même ordre de prix qu'un irridium (de 0.70 à 1.2 US$).
Je crois (AMAQNSJHCJSR :-D) que c'est le rapport qualité/prix le meilleur du moment pour une couverture mondiale et une véritable connection internet.
WMNBN

02 nov. 2006
0

Merci
Je vais pouvoir m'entrainer

17 nov. 2006
0

pour Talou
bonjour,

je replace cette contribution car je l'avais placée au milieu de la discution et je crains que Talou ne l'aie pas vu:

"et comment fait-on si on ne veut plus recevoir ces fichiers?
je n'ai pas encore fait la manip et j'aimerais savoir comment l'annuler au cas où.
merci "

17 nov. 2006
0

je viens de lire
Dans Voiles Magazine de decembre (page 60) que McMurdo proposait un ecran Navtex qui assurait la surveillance de 3 canaux : 518khz , 490 khz (ceux là je connaissais) mais aussi "la frequence longue distance 4209,5 khz" ! Qui connait?
Nota pour l'anecdote : au mois d'aout si je ne me trompe, ce journal annoncait dans une étude tres sérieuse sur l'AIS que l'ecran NASA pouvait etre connecté à un PC . J'en ai été tres surpris et j'ai demandé des expliquations au journal . A ce jour je les attends encore :-( . Je les ai eu par l'importateur: grooossse errreur du journaliste ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

Souvenir d'été

  • 4.5 (173)

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

novembre 2021