BRUITS DANS LE MAT !!!! Claquage du câble de la VHF

Bonjour à tous,
J’espère que vous avez passé un bon été de navigation.
Pour ma part, les sorties avec MARGOUILLAT (Fantasia 27DL) ont été nombreuses et bien agréables, avec toutefois un bémol :
Les nuits à bord étaient pour le moins courtes en raison du claquage continu du câble de la VHF dans le mât.

J’en appelle à vous pour me donner une solution pour régler ce gros désagrément…

Merci d’avance.

Yannick (MARGOUILLAT).

L'équipage
28 sept. 2008
28 sept. 2008
0

le sujet
a déjà été évoqué, ici par ex.: www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

La meilleure solution sans perçage est la mousse d'isolation.
Bonne journée.

28 sept. 2008
0

un mat silencieux
il suffit de fixer un tube PVC dans le mat avec des rivets pops et d'y faire passer les fils .
mais la c'est pas facile si on ne sait pas faire
pourtant c'est tout simple .
si il y en a qui veulent savoir qu'ils m'interrogent sur mon mail
je viens de faire celui d'un evasion 25 et le plus long à été de nettoyer l'interieur du mat et d'enlever toute cette mousse désagrégée
et après j'ai mis 3/4 d'heure pour fixer le tube
IRO de 25mm
cordial
ALAIN:-)

14 mai 2012
0

Bonjour Alain, je possède un dufour 31 avec un mat super bruyant et j'hésite ente la mousse et le tube pvc. Comment avez vous riveter le tube? et quelle distance entre les pop rivets? merci de me tenir au courant! Christian

28 sept. 2008
0

Merci pour les conseils
Merci pour vos conseils. Je pense que je vais opter pour le tube PVC dans le mât ...
A+
Yannick

20 déc. 2010
0

mousse+colson
J'ai profité du démâtage pour essayer les tubes de mousse d'isolation des tuyaux de clim avec des colsons en gardant la queue. Trés efficace.
Voir l'article carénage sur:
croisiere-sur-bda.over-blog.com[...]/

14 mai 2012
0

Salut
Je suis aussi très sensible aux bruits nocturnes...
Généralement, je dois me relever 2 ou trois fois, jusqu'à ce que plus rien ne bouge...
Alors, une fois le mât à terre, j'ai injecté en son milieu (vers les barres de flèche) de la mousse expansive à la bombe.
Ça m'a du coup coincé aussi les drisses, mais en tirant fort, elle se sont libérées.
Une fois à l'eau, c'était mieux question bruit, mais pas parfait. J'ai ensuite percé des petits trous "en croix" entre les barres de flèche et le haut du mât, dans lesquels j'ai passé 2 fils de fer inox.
La "croix" de fils de fer a achevé d'empêcher les chocs contre la paroi intérieure...

Bon, l'idée du tube est pas mal non plus (voire mieux), j'y penserai la prochaine fois.

14 mai 2012
0

Bonjour,
pourquoi le riveter, ce tube? Chaque fois que j'ai dû le faire, j'ai fait un cordon de Sika ( ou autre...) tout le long du tube, ensuite on le rentre en le faisant glisser dans le mât, bien sûr du côté où il n'y a pas de Sika, et dès qu'il est bien positionné, on lui fait faire un demi-tour et on oublie l'ensemble jusqu'au lendemain matin. Là, c'est collé.
La première fois, c'était sur un Jouët Caprice, puis sur un Gib'sea 26, même chose sur un Aquila et dernièrement sur un Feeling 31, cela a toujours bien fonctionné.

03 déc. 2012
0

Ok pour le collage au sika , mais comment on fait pour ne pas "tartouiller " les drisses de SIKA ou les coller en même temps que le tube ?

03 déc. 2012
0

Je n'ai jamais eu ce problème, j'ai peut-être oublié de dire que les mâts étaient déposés, et là, c'est facile.

03 déc. 201216 juin 2020
0

Bonjour

Pour ma culture bon ok pour le tube IRO et Sika, mais vous le position ou dans le mat car façe avant cela ne me parait pas etre le meilleur choix exemple balancine de tangon ect...
Alors Ou?

Moi je crois Là voir Photo.

Merci

le Moko

03 déc. 2012
0

la position est bonne ,maintenant il n'y a plus qu'a le poper tous les 50cm
alain

04 déc. 2012
1

Il y a aussi la solution de mettre 3 colliers rislan disposés à 120° tout les 50 cm sur le câble en question.

04 déc. 2012
0

Avant de se lancer dans des opérations éventuellement pénibles et aux résultats hasardeux, bien vérifier quel cable bât de cette manière (ça peut aussi être l'anémo/girouette).

Profiter d'un tour en tête de mat pour surdimensionner la technique de blocage du (des) cable(s) à l'entrée dans le tube. Plusieurs colliers nylon de bonne qualité l'un derrière l'autre pour répartir la charge. Puis de retour en bas, souquer raisonablement le (les) cable(s) et bloquer de la même façon à la sortie du mat.

04 déc. 2012
0

j'ai appliqué la solution décrite par BlueNote plus haut,
en emprisonnant les deux câbles fauteurs de troubles, l'éclairage et la vhf, dans des colliers bon marchés.
Disposés à 120°, trois par "étage", chaque étage espacés de 30 cm, puis rentré le tout par en haut (mât à terre).
C'est super, plus un bruit !

mât de 9 mètres +/- 90 colliers à 5 € le paquet de cent.

:reflechi:

04 déc. 2012
0

Comme je ne monte pas dans le mât et que je ne veux pas le coucher, je dormais avec des boules Quiès dans les oreilles quand ça n'allait pas. Finalement je me suis habitué au bruit et je dors sans les boules (quiès je précise pour les rigolos à l'affût). Faut dire que pour vivre plusieurs années à bord il fallait bien s'habituer.
C'est curieux comme le corps et l'esprit (si si ! il m'en reste un peu) peuvent s'habituer à tout.

04 déc. 2012
0

D'accord avec Kaj : faire la chasse au bruit sur un voilier c'est comme faire la chasse à la gite ... c'est perdu d'avance.
Comme tout le monde, j'enrage quand un toc-toc-toc trouble mon sommeil mais sauf si c'est une fanfare, je reste couché quand je reconnais le bruit.

Par contre je me lève si bruit suspect ou inconnu.
La dernière fois, c'était la salière qui roulait dans l'équipet... je l'ai réduit au silence !!

05 déc. 2012
0

pareil pour moi, j'ai eu deux trucs énervants, les billes des gamins oubliés dans un équipets... J'ai bien mis une heure à trouver et l'autre truc énervant une bouteille de bière le long de la coque qui allait, venait, disparaissait et revenait.
mais c'est vrai qu'il faut rester en alerte au bruits inconnus quand ça n'est pas à l'absence de bruit, au mouillage par exemple ce qui peut indiquer que le vent est en train de tourner ou que le mouillage à lâché.

05 déc. 2012
0

J'ai voulu essayer un truc sans démâter. J'ai percé un trou de 4mm dans la partie supérieure du mât et j'y ai, pour un mât de 11 m, introduit 15 m environ d'un jonc polyamide de diamètre 3mm : trouvé en grande surface rayon jardin, il sert aux débroussailleuses. En le débobinant il conserve sa forme très spiralée et la conserverait à l'intérieur du mât. Le bout supérieur est à fixer près du perçage. Le premier jonc a bien amélioré le bruit, mais il a fallu que j'en mette un second...
C'est une autre piste.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (166)

mars 2021