bruit entre 1600 et 2200 tours...cavitation ????

Je reviens sur le forum, car à ce jour, aucun professionnel n'est arrivé à définir d'où peut provenir le bruit que je qualifierai de bruit de bétonnière, à partir de 1600 tours. Je précise que mon moteur volvo d240 est neuf, l'arbre est neuf. Mon bateau est un ketch évasion 32. J'ai également changé l'hélice (hélice neuve) (france hélices) j'ai une 3 pâles fh55 droite bronze diam 15 pas 13 cone 25.
Presse-étoupe téfon neuf -
Le moteur fonctionne trés bien, j'ai passé 10 jours en Corse, sans le moindre problème. J'ai fait six heures de traversée par gros temps avec moteur, sans soucis. Mais toujours ce bruit qu'aucun pro ne m'explique ???
Phénomène de cavitation....Hélice pas adaptée....
Un ami m'a suggéré de boucher (provisoirement) pour essais les deux vide-vite du cokpit, qui selon lui pourrait emmener un phénomène d'air , qui au contact de l"hélice crérait de la cavitation.
Je vais essayer ce week-end mais j'ai un doute...
Le bateau pesant 7 tonnes, je me demande si en fait de compte l'hélice est bien adapté. France Hélices m'a affirmé que l'hélice était adaptée...
Par grosse mer en appuyant le régime moteur, le bruit a tendance à disparaître...
Alors cavitation ou pas cavitation?

L'équipage
28 juin 2013
28 juin 2013
0

le réducteur, quel modèle ?
quelle huile dedans ?
les pales ont été limées sur le bord de fuite ?
ce bruit existait avant le PE neuf ?
quel modèle l'ancienne hélice ?
pas de bruit avec l'ancienne hélice ?

./.

28 juin 2013
0

Ce n'est pas un bruit mécanique - inverseur neuf - les pâles n'ont pas été limées (hélice neuve vérifiée et équilibrée par france hélices) - J'ai remis à sec le bateau pour faire vérifier l'hélice par france hélices -le bruit était existant avec l'ancienne hélice avant changement moteur, arbre, etc...

28 juin 2013
2

Pure spéculation de ma part, ce ne serait pas les vibrations du moteur qui entrent en résonance avec quelque chose de mal fixé dans le bateau (vu que ça n'arrive que sur une certaine plage de régime).

Avez-vous vérifié les silent blocs, ou si le moteur ne touche pas quelque chose à un certain régime (penser que le moteur s'incline sur le coté, plus il doit fournir d'efforts).

Voir aussi la doc du moteur, pour vérifier le régime du couple maximal.

Si c'est de la résonance, on peut tenter sans frais, de sangler une nourrice de 20 litres d'eau dans le compartiment moteur, en absorption des ondes sonores, et voir si le bruit varie, disparait ou se produit à un autre régime.

Il faut également savoir, que la science des hélices n'est pas exacte, chaque bateau à une hélice appropriée et une seule.

En général les mécanos sérieux essayent plusieurs hélices, avant de monter la définitive en effectuant des mesures in situ. En gros l'hélice optimale sera fonction de la lame d'étrave obtenue à un nombre de tours donnés.

28 juin 2013
0

Merci pour la réponse - Aucun problème du côté fixation moteur - tout est ok - Le problème existait déjà avec l'ancien moteur -
Concernant la mécanique, c'est l'agent volvo du secteur qui a procédé au changement -
Toutefois l'hélice neuve a été refaite à l'identique de la précédente....de là que cela provienne de l'hélice !!!!! en tout cas merci

28 juin 201328 juin 2013
0

distance entre l'hélice et la voute ?
état des silent-blocs ?
balancement du moteur ?

de plus, vers 2000t/mn, (~couple maxi), quelle vitesse ?

./.

28 juin 2013
0

Merci pour ces infos -
Silent blocs neufs - cela n'a rien à voir avec le moteur - testé par volvo france en avril - le bruit existait avec le perkins -
Mais concrètement qu'appelez-vous la voute !!! merci d'éclairer ma lanterne...

28 juin 2013
0

OK pour la voute - Merci - alors en fait l'hélice doit être au plus prés de la voute....et par rapport au tube d'étembot....existe-t il une distance à respecter..

28 juin 2013
0

Ce doit-être la longueur que je dois avoir, il y a une anode entre l'hélice et la bague hydro, qui est neuve - pas de jeu -

28 juin 2013
0

distance entre la pale du haut et le dessous de la coque, au plus près ...

28 juin 2013
0
  • on laisse qques cm entre la bague hydrolube et l'hélice, de quoi poser une anode ou un coupe-orin, pas plus
  • 10% du diamètre en général, soit 1"5= env 38mm ...

et d'ailleurs cette bague, elle est en état, récente, du jeu ?

28 juin 2013
0

J'avais un soucis du même genre expliqué ici :
www.hisse-et-oh.com[...]-helice

J'ai fini par changer mon hélice...

Donc probablement une résonance

28 juin 2013
0

Merci pour ton post - trés intéressant - je reviens vers toi si j'ai besoin de + d'infos -

28 juin 2013
0

Ici une approche théorique de calcul d'hélice :

jean.dahec.free.fr[...]ce.html

Pour mémoire, la cavitation entraîne un soudain surrégime du moteur (quand l'hélice commence à brasser de l'eau gazeuse).

28 juin 2013
0

Je serais plutôt comme Bikeel pour une résonance ,la solution de changer la masse du moteur en rajoutant 20 kg est pas mal et plutôt facile à mettre en œuvre. la solution définitive sera plus compliqué à moindre cout si c'est bien ça. recalcule des duretés de silen bloc pour transmettre l'énergie autrement !
cavitation la question est si on passe au dessus des 2200 tours le bruit disparait ? si oui pas cavitation !
pour trouver une résonance il faut trouver ce qui résonne et pourquoi!
bon courage dans tes recherche boisjoli !

28 juin 2013
0

une résonance qui est pénible est celle d'un pot d'échappement, surtout pot inox ...

29 juin 2013
0

Merci pour ces post - je continue mes recherches -

29 juin 2013
0

Je viens de relire les posts sur ce sujet qui m'intéresse au premier chef puisque je suis en train de remplacer mon hélice pour cause de 'battements' à certains régimes.
J'en ai donc profité pour vérifier le rectitude de l'arbre et je trouve un défaut de 90/100ème au milieu et de 60/100ème à l'extrémité du cône. Un copain mécanicien m'a dit qu'il ne fallait pas avoir plus de 20/100ème.
Quand l'hélice "pousse" le bateau, des vibrations ne pourraient-elles pas être provoquées par une augmentation de la flexion de l'arbre ? Quel défaut de rectitude peut-on accepter en fonction de la longueur de l'arbre ?

29 juin 2013
0

Les machines tournantes ont des périodes vibratoires pour certains régimes ses vibrations peuvent avoir un effet de résonances sur d'autres éléments : un coffre qui ferme mal ,un réservoir mal fixé ??? au autre . comme il est dit plus haut :manque de rectitude de la ligne d'arbre ,tourteau ou hélice présentant un balourd ,jeu de pallier ,anode mal fixée ,support moteur en mauvais état ,goujons ou vis dessérés ,crampages tuyaux ...........

30 juin 2013
0

J'ai un peu la même situation: marche mente, pas de bruit. 2000 tours et plus, pas de bruit. Entre les deux, une sorte de sifflement du à je ne sais pas quoi. Par précaution je ne marche jamais plus que qques secondes sur le régime bruyant... Je ne pense pas que ce soit la ligne d'arbre car j'ai un accouplement aquadrive (souple) entre la sortie inverseur et l'arbre. L'hélice a 2 ans, avant (dixit l'ancien propriétaire) il avait uen autre hélice et pas de bruit, donc je suppose que c'est vraiment lié à cette hélice qui crée une résonance qqpart.

01 juil. 2013
0

J'ai filmé et enregistré ce bruit - Je vais montrer la vidéo à France Hélices et j'en serai un peu plus - Hier j'ai fait un essai en bouchant les 2 vide vite qui sont placées avant l'hélice (en pensant que ceux-ci produisaient des bulles d'air qui pouvaient éventuellement créer un phénomène de cavitation) - Mais sans résultat - Je continue mes recherches - A ce jour, tous les professionnels - Volvo France - France Hélices etc.. - n'ont pas été en mesure de me trouver une explication - Mais je n edésepère pas !!! Merci pour ce post -

01 juil. 2013
0

bonjour,
j'ai déjà expliqué ce qu'était la cavitation .....
si c'est le cas on doit voir sur l'intrados de l'hélice des petits cratères par arrachement du métal .
si ce n'est pas le cas ,c'est plus un problème de carène
l'hélice est soit trop grande en diamètre soit trop cupée
ou peut étre les deux .

donc revoir la copie pour le fournisseur
alain

01 juil. 2013
0

Merci pour ce post - L'explication ne résout pas toujours le problème - Il y a énormément de micro-cratères sur l'ancienne hélice - aussi bien sur l'intrados, que sur la partie avant - Mon fabricant d'helice - France Hélices - m'a indiqué que c'était un défaut du métal ( appelé la gale !!!!) - Sur cette ancienne hélice, j'avais déjà le problème de bruit - Le problème de bruit demeure sur l'hélice neuve - Je l'ai rapporté - grutage+sortie d'eau - en mars suite à ce bruit chez mon fabricant qui n' a détecté aucun problème sur celle-ci...toutefois le buit demeure - Je rentre de corse et la nuit avec ce bruit, ce n'est pas trés agréable... - Je continue mes recherches - J'ai enregistré sur vidéo le bruit - J'ai adressé la vidéo à mon fournisseur pour avis -

0

Je plussois.
Tiens, je te joins une photo de "gale" de cavitation :mdr: :mdr: :mdr:
commons.wikimedia.org[...]age.JPG

02 juil. 2013
0

et on traite ça comment avec de la marie rose comme les poux ....
il se fout de ta g.......
la maladie du métal celle la on ne me l'avait jamais sortie ...
c'est de la cavitation qui se produit en marche avant comme en marche arrière ce qui montre que ton hélice à trop de pas
il faut le diminuer et augmenter la surface pour diviser la pression en bout de pale ce qui crée le vide sur l'autre face ....
désolé d'être aussi brutal mais ça me met hors de moi ce genre de réponse
alain

01 juil. 2013
0

ne serait ce pas possible que le bruit vienne de la vivration de l'arbre eventuellement aggravé par la cavitation. sur mon bateau j'ai ce phenomene de facon assez discrete et j'ai rajouté une deuxieme bague "en haut" = cote moteur ce qui a fait presque totalement disparaitre le bruit..( pas la cavitation )

01 juil. 2013
0

Merci pour ce post - Je continue mes recherches - Je ne désepère pas...Je vais étudier ce cas de figure - arbre - avec Volvo - et te ferai part des remarques éventulles -

02 juil. 2013
0

J'ai adressé par mail une vidéo avec le bruit "curieux" à France Hélices qui m 'a aussitôt répondu - ce qui est trés pro -- Cavitation confirmée - je dois maintenant renseigner france hélices sur certaines côtes ( épaisseur de la quille à l'avant, épaisseur à l'arrière, dimension de la cage d'helice, etc...) afin de solutionner ce problème de cavitation - Je vous tiens informé - Merci à tous -

02 juil. 2013
0

Le bruit vient peut être du safran ?

02 juil. 2013
0

si c'était le cas, j'aurai le bruit sous voiles !!!!! merci pour ce post - je vais laisser France Hélices - des pros - résoudre le problème - je vous tiens informé -

30 mar. 2014
0

Bonjour,
J'aimerais savoir où tu en es car j'ai exactement le même problème avec mon moteur neuf + ligne d'arbre + hélice.
J'aurais bien enregistrer pour comparer les bruits de bétonnière car c'est exactement ça. J'espère m'en sortir car ça me gâche le plaisir de naviguer.

31 mar. 2014
0

merci pour ton message.

Je connais maintenant très bien ce problème...cela fait un an et demi que j'essaye de le solutionner.
J'ai toujours ce bruit, qui n'est vraiment pas confortable pour une navigation cool.
Tu trouveras ci-dessous tout ce que j'ai fait pour réduire ce bruit, je te souhaite bon courage...
Je navigue en côte d'azur et corse.
1- Hélice.
Elle a été changée 3 fois par France Hélices, avec des pas différents. ( 3 sorties d'eau !!!!!!)

Depuis le début d'année, j'ai effectué deux sorties d'eau pour différentes mesures (quille, etambau, etc...)-

2-Moteur, arbre, bague hydrolube, inverseur (tout est neuf)
Tout est ok, bien aligné, l'arbre a été vérifiée chez france hélices. Aucune vibration moteur.
La motorisation + inverseur contôlés, vérifiés et certifiés par Volvo.

Deux ingénieurs de France Hélices sont venues faire les essais en mer :

  • Le problème provient du fait que l'hélice est cachée par le plat de l'étambau. A une certaine vitesse il se produit un phénomène de flux d'eau derrière l'étambau qui fait que l'hélice n'est pas assez alimentée en eau. C'est de là que provient le bruit...c'est certains.

J'ai fait intervenir, dernièrement (nouvelle sortie d'eau...avec la facture qui va avec...) un pro du polyester, qui a profilé le plat de l'étambau, afin que l'hélice soit moins cachée (selon les plans de France Hélices) et que le flux d'eau s'écoule vers l'hélice.
On a profité de la sortie pour reculer l'arbre de 1 cm (toujours afin que l'hélice soit moins caché derrière l'étambau)

Le bruit s'est légèrement atténué, mais ce n'est pas assez concluant.

J'ai fait également d'autres essais, notamment de mettre une entretoise fabriquée par france hélices, sur le tourteau afin de reculer l'hélice au maximum, afin de la décoller de l'étambau...essai non concluant et problème de vibration avec l'hélice trop reculée.
On a retiré l'entretoise.

Conclusion :

Tu as deux solutions :

1- réduire au max le plat de l'étambau et de le profiler afin de donner une meilleure arrivée d'eau à ton hélice. ( en ce qui concerne mon bateau je suis allé au maximum de ce que l'on pouvait retirer pour profiler l'étambeau ).

2-mettre une hélice 4 pales...avec quand même une incertitude (selon france hélices) sur la garantie de résultat à 100 %.

J'ai toute les photos du travail effectué sur l'étambau par le pro, si tu veux je te les fais parvenir par mail (il me faut ton adresse mail)..

Tien moi informé...

Par contre, je te conseille d'écouter sur les post, des personnes sérieuses qui ont réellement connu ce problème et qui ont essayé de le résoudre...car maintenant avec le recul je m'aperçois que beaucoup de personnes qui savaient tout.....ne savaient rien...

AMitiés.

01 avr. 2014
0

Bonjour,
j'ai eu un Evasion32 équipé d'origine il y a de nombreuses années:1984...je n'ai jamais rencontré ce phénomène!
Peut-être serait-il interessant de te renseigner auprès de propriétaires afin de comparer les expériences, également Mr Bénéteau?
Cordialement

01 fév. 2018
0

J'ai fais tout comme toi...sauf la réduction de l'étambot je n'ai donc eu aucuns résultats...Je navigue donc au moteur en dessous de 1800 tours régime ou se produit le bruit pourrais tu me faire parvenir une photo du travail sur l'étambot? mon mail: legadiamb@laposte.net

01 avr. 201416 juin 2020
0

Comment doit-on prendre cette affirmation :
"Par contre, je te conseille d'écouter sur les post, des personnes sérieuses qui ont réellement connu ce problème et qui ont essayé de le résoudre...car maintenant avec le recul je m'aperçois que beaucoup de personnes qui savaient tout.....ne savaient rien..."
J'espère que tu ne fais pas allusion aux personnes qui ont tenté de t'apporter des solutions à travers ce fil!

En tout cas, je remarque que tous les pros que tu as sollicité, tout ingénieurs qu'ils soient, t'ont laissé avec ton problème toujours présent.

Après autant de sorties de l'eau, de changement d'hélices, de profilage et autres astuces, je ne sais pas si finalement il existe une "personne sérieuse ayant LA solution"

Pour ce qui est de profiler la sortie de l'étambot (????) c'est aassez original comme solution.
Est-ce que ca voudrait dire que tous les montages de ce type cavitent???

01 fév. 201801 fév. 2018
1
  • La cavitation ne pourrait elle etre visualisée en route, avec caméra sous marine, à différents régimes ?
  • Sinon mettre un saildrive... (impossible sur ce ketch)
  • « Par grosse mer en appuyant le régime moteur, le bruit a tendance à disparaître.. » Alors je ne crois pas qu’il s’agit de cavitation. Quand ça cavite on ne peut plus augmenter la vitesse.
  • Quand l’hélice cavite, la puissance ne passe plus, le régime moteur s’emballe et le bateau ralentit comme une voiture patinant dans la boue

(Je sais c’est une discussion périmée, dlc depassée)
- Pour comparaison audio on peut enregistrer au micro un bateau identique a tous régimes, ou meme le seul bateau en question et voir par analyse spectrale à quelle frequence se produit ce bruit. La fréquence permet de voir si c’est en relation avec le régime moteur, le régime de l’arbre, ou autre. Un ingénieur du son peut évidement aider. C’est possible de mettre l’enregistrement qui a été fait sur youtube ?
S’il y a une chaise, elle peut être insuffisamment rigide. (Correctif: pas de chaise sur cette coque.)
On peut aussi mettre un comparateur sur l’arbre en soute moteur pour visualiser les sauts de l’arbre

01 fév. 2018
0

Oui j'ai fait ressortir ce post car je n'ai pas trouvé de solution a mon problème je pense que boisjoli l'initiateur du post a disparu alors du nouveau???

01 fév. 2018
0

Je suis toujours là...et je peux répondre à ton post

01 fév. 2018
0

Si tu as ( ou avais ) des micro piqûres ou des cratères sur l'hélice c'est quelle cavite .
Les bulles formées peuvent un bruit de "bétonnière"
Si tu peux, essaye une hélice avec un pas légèrement plus court .
Que dit ton compte/tours ? ,tu doit atteindre le régime maxi ,même 100 tours de plus sans problème.

02 fév. 2018
0

Mettre « propeller cavitation » sur youtube, c’est instructif.

01 fév. 2018
0

A voir aussi le parfait alignement de l'arbre d'hélice

Au tourteau (c'est 5/100 mm de tolérance )
il faut être patient pour bien l'aligner (c'est chiant à faire ), surtout que pour bien le faire ,il faut retirer le presse- étoupe et mettre une bague dans le tube d'étambot pour bien ligner l'arbre dans le tube ,et ensuite ligner le moteur sur l'arbre avec son tourteau.
Ceci implique de le faire au sec .

02 fév. 2018
0

Bonjour, mon problème de cavitation persistant, j'ai dans un premier temps changé d'hélice mais ça n'a rien fait a été résolu à 80%, c'est à dire que maintenant c'est parfaitement acceptable par un"super" mécano qui a légèrement meulé les pales de l'hélice vraiment chapeau car je ne trouvais plus de solution.

02 fév. 2018
0

j'ai le meme pb non résolu, c'est assez odieux

02 fév. 2018
0

J’ai une petite méfiance envert les accouplements souples, pour en avoir vu dans de droles d’etat, en particulier les plastiques

02 fév. 2018
0

Eh ben moi qui croyait étre le seul...Merci boisjoli d'après ce que je comprend tu as reprofilé le support du tube d'étambot§!sacré boulot quand aux autres vous naviguez comme ca? moi oui depuis 4 ans après avoir tout remplacé ou aligné ce n'est pas dangereux car j'ai eu besoin de pousser le moteur et hormis ce bruit infernal il ne s'est rien passé pas de cratères sur l'hélice pas de casse mais au dessus de 1800trm c'est intenable d'autant plus qu'étant mécanicien j'ai beaucoup de mal a supporter des bruits parasites

19 mai 201819 mai 2018
0

bonjour , mon evasion 32 était motorisé avec un 25CV MD2B et une hélice 14x12 vitesse par temps calme 6nds..hors mis le bruit de tracteur du bicylindre je n avais aucun souci de bruit d'arbre ou d hélice mais par mer formée je ne dépassais pas 3,5nds , J'ai monté un Perkins entièrement rénové avec refroidissement par échangeur.et une hélice 15x12 et les problèmes de bruits ont commencé! l'arbre vibre au dessus de 1800 tours..je viens de sortir le bateau pour caréner et essayer de trouver une solution à ce problème. J'ai lu quelque chose qui me parait sensé, c'est que le passage des pales devant l'étambot provoque une différence de pression de poussée et provoquerait ces distorsions et vibrations de l arbre qui est long et de 25 mm de diamètre .je vais donc essayer de créer un palier en stratifiant une traverse portant un palier sur roulement et adjoindre un accouplement semi élastique (flector) entre l inverseur et le tourteau+ une hélice neuve de 15x13 (choix conseillé par Bénéteau pour ce moteur ).Quelqu'un a t il déjà essayé ce type de montage avec un palier pour réduire les mouvements parasites de l arbre? ou une idée ? merci d'avance de vos contributions ..
je précise que l alignement doit être correct parce que ma bague hydrolube est impeccable.. pas d'usure anormale.et l arbre n'est pas voilé.

20 mai 2018
1

Pour mémoire:
Pour savoir si le bruit infernal est la mise en résonance d'un élément du bateau, un stéthoscope est très utile.
On déplace la pointe de contact et cela permet de trouver la source.
A défaut d'un stéthoscope de mécanicien un tournevis peut faire l'affaire.
Nota: moins de 10 € chez une grande surface d'entretien voiture.

20 mai 2018
0

Merci Polmar mais chez moi l origine du bruit est identifiée c'est bien les vibrations de l arbre à partir de 1800 tours qui en sont l origine. Ce qu'il me faut trouver c'est le moyen d'y remédier, d ou l'idée d un palier car l'arbre est long.

20 mai 201820 mai 2018
0

data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wBDAAUDBAQEAwUEBAQFBQUGBwwIBwcHBw8LCwkMEQ8SEhEPERETFhwXExQaFRERGCEYGh0dHx8fExciJCIeJBweHx7/2wBDAQUFBQcGBw4ICA4eFBEUHh4eHh4eHh4eHh4eHh4eHh4eHh4eHh4eHh4eHh4eHh4eHh4eHh4eHh4eHh4eHh4eHh7/wAARCACHAIcDASIAAhEBAxEB/8QAHQABAAICAwEBAAAAAAAAAAAAAAEIBwkDBQYCBP/EAEIQAAEDAwIDBQQFCAoDAAAAAAEAAgMEBREGIRIxQQcIUWFxExSB0RUidJGhMjNCVYOUscEWFyMkQ1JUVnKEkpPh/8QAGAEBAQEBAQAAAAAAAAAAAAAAAAECAwT/xAAaEQEAAwEBAQAAAAAAAAAAAAAAAQIRAyEi/9oADAMBAAIRAxEAPwC5aIiAiIgIiICIiAiIgIiICIiAiIgIiICImUBEymUBEymUBEymUBEymUBEymUBEymUBEymUBEyiAnJEHJBHRSoUoCZXmtZ6hfp6BtbNE33NgLppHHGwB29ScAeZWFO2nt+FBZW27T8D6evqGZklc7Jiaeg2BBO255IMy6y1/pXSjHfS11iZMBtCwhzz8By+OFia/d52x05LbZaXTkHHFJLsR6AfzVSbrdLneq50tTNNUTSnOMlxJ8gofS+7gCtrKWkP+R7+J/xaM4QWgpu9M0yD3iwQ+zzuWyuB/EFZA0j2+6IvkjYamWW2yuwB7XDm/Ejl9yo3xW47Nu8RPLDoXgfeuWOKaJntontljH+JC/iA9cbhBsyoqulraZlTSTxTwvGWvjcHAjyIXOqGdkva5ftF3GNoqnT29xAkgeSWEeOOh8wrraJ1RbNW2KK62yUOY4APZnLo3Y3B/keqDvUKnoh5ICgIp5ICIiB0UKd0QQpUbpugxp3hdUUWndEymdrHTygmPi34QBgnHicgD1VFLrWT3e4umeTJUTvJGTsBzOfIBZw75Oo31mrhZ4pf7OACMgZG4GTn4u/ALAL5fdrPNUN2lqH+7xnqGAZcR67BBx1tz91DqW1yOBP1Zahuz5D1APQenNdzYuz643OnjqpqllLFIA7ikYckEZ2HMnpkgDwJXddjmj4bhHLf7hE2WOOYQUcDhkSS4BJI6hoI26lw6ZVyuzrsztlvooq+9U7KuvkAdwSDLYs8hjqfHKCnc3ZRC2AvivUxcBnL6Phb94ef4Ly970pf9OE1sZ9pA04M9OctG+AHDmAeW4wT1K2VSWm2SQGB9upTGRjhMLcY9MLFnaT2aWyKJ94s9OIQwE1FMBmORhBByDkEbnI5EIKPRVDKuMyNi4J27yMaNnDq4Dp5hZm7tfaBJpfU8NDUVBdQVJDHtJ2weo8xuR8R1WOu02wRaY1S2e3NLaKpHtoG5J4N8PjyeeDnHXBGd10lPUOo7hHUU5wGPEkZ8jv/wDFobOWPa9jXtIc0gEEciDyX0vFdid7+n+ze1VpcXPZH7FxPPLdhn4YXtlkFCZRAREQT1REyghDyUqHfklBr47w1YantQuznEu4JpBknO/EfkvAXaMmz2kAfVMcrviXkH+AXre2OZsvaDdnbkGpeASc/pHmV0tNA2s0zE4DMlBUOZIPBkm4PpxAj4rQzV3c4Ypv6K0zmgx+9ue8EYBJeQT9zQPgrFa11jcrJX36mpxS/wBytENZSiVpJfI+V7CDuMjZoAG+Tz3VW+wy+ChqYadxHtqKYVMLSccbNuNo9CM+jieiuHRt05qiCiuxo6CvkiAdBLLC174Tz2JBLTkdOoXO8TMeOvC1K2+42HkrhrO/mx6mvlLU2ynjtEk9PHQPpnPmLozgPe7jGMncNDeWN98rvbHcr1W6SuNTfaQMkjfI2ncacwmeINBDzGXEsJJcME7gA4GcLuqrTtgqquWuqrLbpqmVhjkmkpmOe9hGCCSMkY2wV0faBqmistA6Lja+oc0+ziB3JxgEjoFmlbROzLp27c7VmK1yVPO3GKOSkgc8mN8dTKIxjIOcAjPwH3LFzOIiAOz+axv4A7LIXa5cBXXOOijIk92yXkdZXkZHwwB6krwEgaK1zGO4mxNEYI6kDf8Aguzywut3OKl0/ZhNGXE+yrC3B6AtBWbVX/uTSE6Ju0RJy2qYcZ8Wn5KwKkqhFKKCEUogIOS8N2063doLSIvDKX3iSSobA1uQMEgnO/hj8VXmu7xeqpJJDTyeyY78gexYS0evX7kFvl8ynEbnHoCfwVQoO8fqyMNEscMuBuTGAT64K+qjvIaola5vukbGkEEN4RsfMgq4MM66cKnVtwkc7PFM458d11FqrvouvdLIwy0k7TDUxj9Jh6jzGxB8R5r9VxlbWVclQ8ODnnJG38VwSQRsGN3AjcHkqO7LJrbPT1lLUOMTzx0tVGcB2OmejhyIPn0WUezntVdY7nT1VYJYHMcPbeyyYpm9QWjdpPkCM77clhO3V9daTJHTtjqaOX87SzDiY7zx0PmCCuyp7np6faWSvtbzzY9gnjHoch335QWy132jVFHb6e92+9tksNxHFTVDYXOLHY+tE4gbOBzsd8LB+ru0J1UJRQGV0j8l9VMfreoBPPzPLwXX6I1VpmjpKrTN71I2bT9zyJmi3O4qabBEc7CXbFpxnnkZGN146/1TbTc57fRUUktRC8tFVUkOaR0ewAcJBGCDvkEEc0TH4rtVOp2iSTiFRJvEw/lZP6ZB5eQPr4Lr6SLhYA45JOSfElSyJ7pXVFRI6Wd5y55PXyX6Yo2E4+sPTBRVq+5JLmyXuLOwfE4D/wAgrGqgvZj2j3PQTKplrDz7zwh5DgNgTjYg+K9se8VqsxFgw1xOQ8gEjy5AfgpguHyRU3b3g9X8fEax/LAAjYR68s/ivXdnneAutbfrda7pSuqRVVLIXSDgYGhxABAAztnPNMFm0UIoMF985zv6vbZG07uuQJ25gRv+aqK8OLjhuPgtkVztltukLYbnb6Wtia7iayohbI0HxAIIBXXjR+kwdtM2Yf8ARi+SsSNdga49CoILeYK2LDSWlQcjTNmB+wxfJfQ0ppf/AG5aP3KP5Jo1zEE8gT8FM7DgZBzgLYyNLaZByNO2kH7HH8lys09YWfm7LbWf8aVg/kmjWyYznGD9ygxuIxwEjwIWysWWzt5WuiH7BvyX2LVbByt9IP2LfkmjWeKfwiwfENX0WkHBBHqtl30Xbf8AQU3/AKh8lBtNsPO3Up/Yt+SaNabGuc8NAJyv200OcgtJK2Omy2h3O10R9YG/JcbtP2JxybNQE/Z2fJNGueWJrXkDHIdFx+yORgZHLcLY4dP2LOfoa3Z+ys+SkWGyfqe3/uzPkmjXEGEEDGMLv9COdFrC0SYP1a2I59HhX++grJ+p7f8AuzPkjLDZGPD2We3teDkOFMwEHxBwmjsRuikAAYRQEREBERAREQEREBERAREQEREBERAREQEREBERAREQEREBERAREQEREBERAREQf//Zbonjour ,
pour les arbres trop long on peut mettre un palier autoalignant au milieu mais monté sur silent blocks pour ne pas transmettre les vibrations à la coque ..
alain

20 mai 2018
0

Bonjour, mon gros problème de cavitation a été réglé par un meulage savant (on a un spécialiste ici) des pales de l'hélice pour modifier l'angle.

20 mai 2018
0

merci 123 Jack..ça fait plusieurs post que je lis concernant un meulage du bord d attaque, merci de ta contribution qui confirme l'importance de l'angle d attaque et les difficultés qu'on peut avoir à trouver la "bonne hélice" surtout dans notre cas de cage étroite et étambot large.Tu avais quel type de moteur et d hélice ? aurais tu une photo de ton hélice ? cdlt

20 mai 2018
0

La moteur est un Craftsman CM4.42 c'est que j'avais fait monter à la place de mon Volvo trop fatigué, énorme bruit de cavitation, changement d'hélice toujours ce bruit et j'en ai parlé à un spécialiste moteur marin qui m'a fait sortir le bateau sur la grue et qui a meuler l'hélice et depuis nickel mais bon je ne sait pas si ça fonctionnerait pour un autre cas, ce qu'il y a de sûr c'est que ça n'a pas été compliqué.
Non je n'ai pas de photo désolé

20 mai 2018
0

souvent en supprimant légèrement le cup de l'hélice ,la vibration disparait ..
la cavitation ce n'est pas de l'air c'est du vide sur l'extrados créé
par une pression trop forte sur l'intrados ,souvent c'est en bout de pale on observe un arrachement du métal cela fait des petits cratères.
alain .

20 mai 2018
0

Le meulage des bords d'attaque (ou de fuite?) des pales de l'hélice a résolu ce bruit se produisant dans une certaine plage de tours.
PSLB

20 mai 2018
0

Exact, je confirme pour mon cas

20 mai 201816 juin 2020
1

A titre d'exemple. ..ma Maxprop bousillée après remotorisation bâclée par un mecano qui manquait de potion magique, malgré ce que laissait entendre son pseudo....

20 mai 2018
0

ça se répare très bien ...
surtout que c'est du bronze de qualité ...
il te suffira de donner les bonnes caractéristiques à l'importateur qui te donnera en retour la formule magique les chiffres et les lettres ..
alain

20 mai 2018
0

@fritz..
Oh oui. .c'est bien réparé depuis chez France helice. ..1/2 du prix d'une neuve. . (!)... et le mecano d'avoir mprétendu que cela n'avait rien à voir avec de la cavitation...grrrr
(Mais comme, à part le cambouis et l'enseigne , il n'a pas grand chose à voir avec un mecano...)

02 déc. 2020
0

Bonjour,
Propriétaire depuis peu d'un evasion 32, je remarque également ce problème de vibration de l'arbre à l'approche des 2000 tr/min. En premier lieu j'ai mis cela sur le compte de la bague hydrolube usée et je m'apprête à la changer. Toutefois lors dune inspection de l'arbre en rotation j'ai eu l'impression qu'il ne tourne pas bien rond !? Est-ce un effet d'optique, ou a cause de l'usure de la bague hydrolube, mauvais alignement? Ou bien est t'il simplement tordu?? Il faut que je vérifie, mais je serais curieux d'avoir vos avis à ce sujet?
Par ailleurs je voudrais préparer mon chantier de remplacement de la bague hydrolube, avez vous des conseils à ce sujet?
Quelle type de bague est normalement montée sur un Evasion 32; élastomère ou résine? Quel est le Ø intérieur du tube d'étambot? Quel conseils pour sont extraction?
Je prévois également le changement du presse étoupe (joint tournant Volvo) mais l'accès est carrément compliqué, je le touche à peine en tendant le bras devant le reservoir et en passant par la trappe moteur il est également très loin est inaccessible. Avez vous des conseils?
A vous lire,
Brice

02 déc. 2020
0

arbre légèrement flambé, les 2 parties du tourteau pas bien emboitées, et c'est des vibrations à coup sûr.
mais ça peut être aussi bague hydrolube, désalignement, silentbloc défectueux, etc ..

04 déc. 2020
0

Je n’ai pas tout lu mais je lance une piste. Peut-être simplement l’allure à laquelle le moteur se met en raisonnance? Dans le manuel de mon moteur il mettent en garde de ne pas le faire tourner dans sa plage de raisonnance.

04 déc. 2020
0

Un truc tout con à vérifier (c'est du vécu)l'hélice porte-t-elle bien sur le cône? J'ai fait une saison avec une hélice dessérrée très légèrement , c'était du neuf monté par un pro.... mais le cône était légèrement trop court.

04 déc. 2020
0

J'ai eu ce problème pendant quelques années sur un Gin Fizz changement de l'antique moteur Perkins a refroidissement direct en fin de vie pour un moteur neuf passage d'une deux pales à une trois pales fixes. Résultats: bruits de quincaillerie à partir de 1600 tours allant croissants, malgré plusieurs interventions, mécano, France hélices experts et conseillers (ouverture inverseur et réglage, changement hélice, alignements ésotériques) en tout genre le problème est resté quasi le même avec de faibles améliorations à tel point que l'amirauté faisait une fixette rédhibitoire sur l'utilisation du moteur.
J'ai fini par résoudre le problème mais ça m'a couté un peu beaucoup et ce fut une longue histoire : installation d'une Kiwi-prop (+0,5/0,8 n à la voile avantage non négligeable) qui a un très faible ballant grâce aux pâles légère en composite et à pas réglable, changement de l'arbre en bronze marqué qui avait 25 ans pour un en inox et installation d'un accouplement sigma drive à la place du tourteau, changement de la mousse isolante de la cale moteur, mise à neuf de l'échappement, installation de deux plaques inox longitudinales de 10 mn d'épaisseur vissées par 2x8 gros tirefonds de chaque côté dans les deux varangues du berceau moteur. Puis les silents-blocs ont été boulonnés sur des tiges filetées préalablement soudées sur les deux plaques inox; le moteur est donc parfaitement fixé alors qu'auparavant les fixations initiales laissaient à désirer, les trous dans les varangues s'étant ovalisé, maladie des vieux bateaux et potentielle source de vibrations. J'ai aussi appris à parfaire l'alignement de l'arbre à sec puis à flot (la coque travaille toujours un peu en passant du ber à l'eau) avec des cales puis pour finaliser avec une pince multiprise (on rapproche les deux flasques du tourteau avec une pince multiprise et on sent tout de suite les moindres défauts d'alignement grâce au bras de levier de la pince, truc donné par un mécano qui avait quelques dizaines d'années de bouteille).
Depuis c'est le quasi silence jusqu'à fonds 3000 tours et l'amirauté a retrouvé le sourire. Dans l'ordre de l'efficacité, ce fut je pense le berceau avec les plaques inox + la transmission sigma drive, l'hélice kiwiprop, l'isolation acoustique de la cale moteur, le changement de l'arbre et de la ligne d'échappement et condition essentielle un très bon alignement.

04 déc. 202004 déc. 2020
0

votre probleme,ne serait-ce pas le cavit 19..?

pendant la transat avec mon cata,il y avait un bruit de jeu sur le safran ( au portant voir vent arrière sous voile).
le bruit amplifié par la résonance du compartiment moteur,faisait peur a enntendre.
j’ai pris ma camera,je l’ai tenu sous l’eau et filmé.
j’étais rassuré,le safran etait bien la,vertical ,et quelques sargasse sur le drive.en faite bcp de jeu sur la bague inférieur du safran.
je pense qu’un video de ,juste avant que le bruit arrive au bruit de betonniere ,pourrait te mettre des images sur ton bruit.

04 déc. 2020
0

quesako le cup?
reponse en image

04 déc. 2020
0

HELICES et PROPULSION

L'élément principal d'une bonne propulsion Une fois optimisés la carène et le (ou les) moteurs, l'élément propulseur de votre embarcation reste la (ou les) hélice(s).
Nombre de pales, diamètre, surface, pas... pour faire simple, sont autant de paramètres qui vont modifier sensiblement votre avancement pour une même consommation énergétique (thermique ou électrique).
Méfiez-vous des rumeurs de pontons qui vont vous conseiller tel ou tel modèle, car il faut déjà comprendre que l'optimisation d'une hélice répond à un certain nombre de caractéristiques directement en rapport avec la vitesse de rotation de l'arbre et le fait que l'on veuille privilégier soit la vitesse, soit la poussée...
Le reste n'est qu'affaire de compromis.
La conception et l'adaptation d'une hélice à une coque étant très complexe, ce petit dossier vous permettra d'être plus manoeuvrant.

Un peu d'histoire
L'invention de l'hélice revient, paraît-il, aux chinois, mais c'est véritablement le mathématicien suisse Daniel Bernoulli qui publie en 1738 un ouvrage "Hydrodynamica" exposant le théorème fondamental de la mécanique des fluides ainsi qu'une solution mécanique pour propulser les navires de l'époque, uniquement mûs par la force du vent.
Bien entendu, comme pour plusieurs autres inventions majeures, plusieurs pays vont (vers 1830) revendiquer la paternité de la mise au point de l'hélice, dont : Frédéric Sauvage et Augustin Normand, en France.
On parle également de théorie dite "de Froude", lorsqu'on évoque les quantités de mouvement et de "nombre de Reynolds" au moment de s'attaquer aux calculs.

Préalable
Ce n'est pas le moteur qui fait avancer un bateau, c'est au final la poussée de l'hélice, qui reste variable en fonction de sa vitesse de rotation, mais aussi de son "recul", lui-même dépendant des caractéristiques propres à l'hélice, de la vitesse du bateau, de ses caractéristiques hydrodynamiques, sans parler de l'influence des éléments extérieurs (courant, vent, vagues...), du freinage occasionné par les vagues écho sur les berges en canal, par exemple.
Donc, la courbe de poussée de l'hélice est liée à un ensemble hélice-carène-conditions de navigation propre non seulement à chaque bateau, mais à chaque trajet.

Remarque complémentaire
L'hélice n'est pas tout !
Les flux qu'elle engendre inter-agissent avec la coque et le (ou les) safran(s), ce qui explique par exemple les piètres capacités manoeuvrières de certains bateaux.

Quelques définitions
Théoriquement, la propulsion est le résultat de la différence de vitesse entre la masse d'eau aspirée et celle repoussée ; le mouvement des pales dans l'eau génère une dépression sur l'extérieur du profil (ou extrados) en même temps qu'une surpression de l'autre côté (ou intrados).

Mais impossible de parler d'hélice sans définir un minimum ses caractéristiques :
- le Diamètre (exprimé en pouce ou en mm), est la distance entre les extrémités de deux pales opposées (inscrites dans un cercle) ; plus le diamètre est grand, plus la traînée induite par les pales devient importante (le maître couple augmente).
- le Pas * (ou pitch) exprimé en pouce ou en mm, correspond à la distance théorique parcourue par l’hélice en un tour.
- le Nombre de pales, allant de 2 à 7,
- la Matière (fonte, aluminium, inox, Cupro-Manganèse, Cupro-Aluminium, NiBrAL...)
- son Moyeu : soit de type Ligne d'Arbre (LA) avec un cône de type : ISO, SAE ou spécial, soit HB/IB Z-drive (Hors-Bord ou In Bord Z drive).
- la Surface de pales, exprimée en % ou D.A.R (Diameter Area Ratio).
- la présence d'un Cup * (petite courbure en forme de becquet sur le contour du bord de fuite de la pale servant à augmenter le pas au delà d'une certaine vitesse de rotation de l'hélice).

  • Le pas et le diamètre sont généralement gravés sur chaque hélice.

Bon à savoir : pour passer d'une mesure en "mm" à une mesure en "pouce", il suffit de la diviser par 25,4.

Note sur le cup (ou cupping)
Ce dispositif est plus indiqué pour les bateaux lourds ; en effet, le pas final maximum est donné par la vitesse de rotation maximum de l'hélice et à bas régime, avec un pas faible, un bateau lourd aura plus de facilité à déjauger. Par contre, au delà d'une certaine vitesse le cup ajoute du pas à l'hélice (dans la proportion de 1 à 3 pas suivant les cups) ; cela a pour effet d'augmenter la vitesse de pointe.

Le bon compromis pour un bateau lourd est de mettre du cup sur l'hélice, ce qui permet de cumuler les avantages d'un pas faible à bas régime tout en bénéficiant d'une valeur théorique plus élevée aux plus grands régimes de rotation.

Dernière précision : les hélices ont aussi un sens de rotation (vu de face de l'arrière vers l'avant du bateau) ; elles sont repérées par les mentions RH (tourne à droite) ou LH (tourne à gauche). Il n'est d'ailleurs pas rare de monter des hélices de sens de rotation contraire sur des bateaux bi-hélices, ce qui les rend, entre autre, plus stables à la manoeuvre.

Les 2 sens de rotation des hélices
(Photo : TechBoat)

A savoir :
Sur un pas à droite, l'hélice tourne dans le sens des aiguilles d'une montre (lorsque la barre est à zéro et en marche avant, le bateau a une tendance naturelle à partir à droite.
C'est l'inverse en marche arrière.
Pour un pas à gauche, c'est le contraire.

Autres paramètres
Mais d'autres éléments interviennent également :

La matière
Les spécialistes indiquent que la matière qui constitue une hélice intervient dans 10 % au maximum dans les performances d'une hélice.
Tout au plus certains matériaux (inox) permettent d'obtenir des profils plus fins que d'autres (bronze).
Mais on trouve également des hélices en aluminium plus lègères, mais bien plus fragiles aux chocs..

l'Avance
C'est la distance parcourue réellement lors d'un tour ou "Pas réel"
Le pas et le glissement d'une hélice
(Photo : TechBoat)

Rappel : 1 pouce (ou 1') = 25,4 mm

Le Glissement (ou slip) est la différence de distance axiale parcourue entre le Pas théorique et le Pas réel lors d'un tour complet de l'hélice. Cette différence s'explique par le temps qu'il faut aux molécules d'eau pour "s'accrocher" à la pale (ce phénomène diminue avec l'augmentation de la vitesse du bateau).

La cavitation
Ce phénomène, contrariant une bonne poussée, se manifeste lorsque :
- Les pales ne s'appuient plus sur un flux d'eau dans un état laminaire, mais dans un état turbulent de vapeur d'eau (voir contribution de François J. dans la partie forum) qui étant compressible, entraîne une rotation de l'hélice ni régulière ni active.

  • Les pales de l'hélice peuvent également aspirer de l'air par effet vortex ou ventilation (notamment lorsque le régime moteur est trop haut sur le tableau AR pour un HB), ou si la distance entre la surface de l'eau et l'extrémité haute des pales est trop faible (pour une ligne d'arbre)... La plaque anti-ventilation sert à limiter ce phénomène.

  • Les pales se retrouvent soumises à une pression trop importante par rapport à leur surface, ce qui crée une dépression (côté intrados, en bout de pales). Dans ce cas, la pression côté extrados, ne suffit plus à équilibrer la relation dynamique. L'eau contenue dans cette dépression se dégrade alors physiquement pour former des microbulles qui s'amoncellent jusqu'au décrochage complet des pales (l'hélice ne visse plus dans l'eau, mais dans de l'air).

Il faut distinguer la cavitation périphérique dont la cause est souvent due à une vitesse d'écoulement trop forte (supérieure à 35 ou 40 m/s), de la cavitation totale ou l'hélice ne brasse presque plus qu'un mélange gazeux.
Parties d'une hélice

Pour résumer
La cavitation apparaît d'abord en extrémité de pales, avant de les recouvrir entièrement.
On repère facilement ce phénomène lors d'un carénage en observant des bords de fuite dentelés ou un revêtement de surface érodé...

Cavitation d'une hélice en tunel d'essai
(Photo : Harry Turner)

Mise en relief de la sinusoïde que crée l'air dans l'eau et de la cavitation en bout de pales.

Comment limiter la cavitation
- commencer par monter une hélice bien adaptée à son bateau (modèle et puissance moteur compatibles).

  • pour les HB (hors-bord) et les Z-drive (*), vérifier la hauteur du montage du moteur suivant la forme du V de carène et l'inclinaison du tableau AR,

  • pour une ligne d'arbre, optimiser l'écartement entre la chaise d'arbre et l'hélice tout en veillant au bon profilage de la sortie d'étambot (partie arrière d'un navire, anciennement appelée poupe), ou de la quille lorsqu'elle sert de support au tube d'étambot ** (fourreau de l'arbre) ; en effet, plus l'hélice est masquée, plus les risques de cavitation augmentent.

() Le Z-Drive (ou transmission en Z), est un type de transmission permettant à l'hélice d'un bateau équipé d'un moteur "in-board" de pivoter sur son axe ; à ne pas confondre avec un "pod" dont l'ensemble moteur + hélice est immergé.
(
*) Le Tube d'étambot est le plus souvent parallèle à la ligne de flottaison. En marche avant, l'hélice pousse » la coque en se collant au palier extérieur du tube d'étambot, ce qui va empêcher les entrées d'eau (si l'état de surface de contact est parfait, ce qui se fait rapidement par effet de rodage). En marche arrière, l'hélice va « tirer » la coque et c'est la bague d'arrêt qui va se coller au palier intérieur, empêchant les entrées d'eau. L'hélice, par contre, va se décoller du palier extérieur mais comme le tube d'étambot est rempli de graisse, l'eau ne pourra pas y pénétrer.

  • maintenir un dessous de carène propre, ainsi qu'une hélice sans coups ou accrocs et sans fouling.

  • utiliser correctement son dispositif de trim * (volets compensateurs) en navigation marine ; cela assurera une bonne tenue du bateau et une hélice plus performante. Pour rappel, en ligne droite et par mer plate il est conseillé de naviguer trim relevé alors qu'en manoeuvre, en virage ou par mer formée, mieux vaut abaisser le trim. On parle de "trimer" lorsque la proue du bateau se soulève.

Exemple de trim pour bateau

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (75)

Les caprices du ciel

mars 2021