Brise de mer 34 / ne quid nimis ?

Bonjour à tous,
ce sont les 2 bateaux que je n'arrive pas à départager....
au porogramme : navigation hauturiere, un peu partout dans le monde.

mes priorités : bateau solide fiable et rapide (près)

En ce qui concerne la solidité, je pense que les deux, bien que de construction différente, sont solides et fiables. je me pose plus de questions par rapport au comportement...

Quelqu'un a deja testé ces deux bateaux? L'echouage sur bequille représente pour moi un net avantage, mais je ne veux pas perdre en rapidité et comportement au près....

merci d'avance.

Dominique

L'équipage
20 jan. 2009
20 jan. 2009
0

brise de mer
je connais un peu le brise de mer, un ami vient d en achetter un. C est un bateau tres fiable et marin par contre pour le près rien d exceptionnel même si la version à bouchain reste plus confortable...

20 jan. 2009
0

echouage
et pour l echouage pas de bp non plus...

20 jan. 2009
0

Il y a confusion
il a parlé du Brise 34 dont il n'existe qu'une version : en forme !

Seul le Brise 31 à eut deux versions: bouchain arrondi/en forme, dont celle à bouchain arrondi est la plus courante; elle existe d'ailleurs en roof court/long; lest court/profond.....

20 jan. 2009
0

Ne Quid Nimis
Bonjour

Essaie de contacter Guillemot, il pourra t'en dire plus sur le Ne Quid Nimis.

Philippe

20 jan. 2009
0

Rapide au près
le BdM31, c'est pas sa qualité première en tous cas. Le 34 je connais pas, mais ça n'a jamais été des bateaux de régate, plutôt croisière pépère.
Le Ne Quid Nimis, c'est pas un dériveur intégral par hasard ?

20 jan. 2009
0

autant pour moi
c est bien un BDM 31. désolé

20 jan. 2009
0

Brise de mer 34 / ne quid nimis ?
je parle bien du 34, en forme, avec un tirant d'eau d'1 m 80 je pense que l'echouage est assez deconseillé...
Le Ne quid Nimis est bien un deriveur lesté (1m/2m20).

21 jan. 200916 juin 2020
0

ne quid nimis
Salut à tous

je ne connais le BDM 34 que de réputation, mais je sais qu'il existe une version dériveur lestée (difficile à trouver, je pense).

Par contre, je connais le NQN par coeur !

Effectivement, il est solide comme un roc. preuve en est, la descente de l'indien que nous venons de faire au près serré contre un vent moyen de 25 noeuds avec 3 coups de vents à plus de 45 noeuds. les hommes ont cédé avant que quoi que ce soit ne bouge à bord (si, deux bols cassés...)
A son arrivée à Madagascar, rien ne laissait présager même après un examen approfondi du bateau (pour nettoyage) un voyage de 5 mois depuis la Bretagne.

Il échoue comme une fleur, avec ou sans béquilles.

Son comportement est impeccable par mauvais temps, mais comme tous les dériveurs, le près est laborieux quand le vent dépasse 20 noeuds. Il faut ouvrir les voiles et abattre de 10 degrés. Rien de bien nouveau !

Au portant, il trace la route sous pilote (Autohelm 4000) ou régulateur (petit navik), quelles que soient les conditions de vent et de mer (au dela de 50 noeuds, je ne sais pas faute d'avoir testé)

par contre concernant l'aménagement et l'équipement, il y a à boire et à manger. Certaines constructions amateur laissent à désirer.

Si tu veux des précisions, j'ai fait un document Word d'une trentaine de pages avec photos (car je le vends...)Envoie-moi un mail.

21 jan. 2009
0

Rien de commun entre eux
L'un est quillard en alu, l'autre dériveur en polyester.

Cela dit, je ne pense que du bien des deux. ( seulement pour les avoir vu navigué )

Tu nous dit: "mes priorités : bateau solide fiable et rapide (près) "

Si le prés est important, il y a d'autres voiliers dans la catégorie nettement supérieurs.

Mais le Ne Quid Nimis est loin d'être ridicule, y compris en régate.

Une question:
Pourquoi ces deux voiliers et pas d'autres?

21 jan. 2009
0

Brise 34 et Gladiateur
Le Brise est inférieur au prés et surement meilleur au débridé.

21 jan. 2009
0

brise de mer 34
Je cherche un bateau de voyage dont le prix est environ de 35 40000 euros, il me semble que ces deux bateaux sont côtés à l'argus dans cette fourchette.

Pour un bateau performant au près il y a aussi le gladiateur qui marche bien je crois. Il me semblait que le brise de mer 34 était comparable à ce dernier...

21 jan. 2009
0

brise de mer 34
Je cherche un bateau de voyage dont le prix est environ de 35 40000 euros, il me semble que ces deux bateaux sont côtés à l'argus dans cette fourchette.

Pour un bateau performant au près il y a aussi le gladiateur qui marche bien je crois. Il me semblait que le brise de mer 34 était comparable à ce dernier...

21 jan. 2009
0

brise de mer 34 /NQN
Sans polémiquer sur le thème alu/resine, je pense que ces deux bateaux se valent malgré la construction différente, et peuvent être utilisée pour un même programme. Un leger avantage pour le NQN qui permet l'echouage, et pour le brise de mer 34 pour l'échouage!

21 jan. 2009
0

brise de mer 34 /NQN
le brise de mer 34 pour le près, pardon...mais dites moi si vous voyez d'autres avantages/inconvéniants ou si vous connaissez d'autres modèles comparables (prix, fiabilité, performances)
Merci

0

de plus le nqn
est vraiment etudié pour la croisiere hauturiere ,dans cette taille, rapport au bdm ce serait mon choix !

22 jan. 2009
0

NQN / BDM
Perso , bien que je possede un bateau alu , je trouve le NQN "plus intelligent" que le BDM .

c' est un DI ,ses amenagements interieurs sont bien pensés et il est beau ...

Le BDM est parfait pour les fanas de l'alu .

Mais franchement , entre les deux , disons que le NQN est plus moderne .

En plus , ce qui me plait les plus avec l ' alu , c' est les coques à bouchains vifs ! Alors , le BDM 34...J' aime moins :-(

23 jan. 200916 juin 2020
0

C'est flatteur, les gars...
mais je n'ai pas eu une seule demande de renseignement de particulier sur la vente de mon NQN !

Seuls deux Brookers m'ont appelé; Il parrait que je vends "un super produit" et ils me proposent de ramasser au passage 7 % sur ma pomme et celle d'un éventuel acheteur alors que le bateau est à Mada et pas eux !

Mais je m'égare.

Moi, je trouve le BDM plus moderne, dans le sens où la carène est plus tendue et l'arrière plus volumineux. Il est certainement aussi beaucoup plus rapide que le NQN.

Concernant la construction, je préfère nettement le polyester iso de 10 à 50 mm hyper structuré du NQN que le "vieil" alu de 4 ou 6 du BDM

L'année dernière, mon NQN s'est trouvé sur terre-plein à coté d'un gladiateur. La ressemblance des carènes est frappante (mis à part le retour de galbord prononcé du NQN)

une petite photo pour la route : descente vers le sud.

23 jan. 2009
0

Marché étroit
Sur Mada, j'ai l'impression que le marché est encore plus étroit que sur Mayotte, le pire étant les bateaux sous pavillon malgache que l'on ne peut plus repasser sous pavillon français.
Sur Mayotte que tu connais, c'est pas évident non plus : il y a un Sun Fizz maiotisé à 62 000 euros à débattre depuis un an qui ne trouve pas d'acquéreur, c'est le problème de ces petits marchés qui posent problème aussi bien à l'achat qu'à la vente.

23 jan. 2009
0

je sais bien François !
je n'imagine même pas pouvoir le vendre à Mada.
j'ai passé des annonces à Mayotte, Réunion et Maurice avec les résultats que tu sais.
Je me demande si je ne vais pas le faire remonter en France.

23 jan. 2009
0

De l'intérêt des brokers...
"je n'ai pas eu une seule demande de renseignement de particulier sur la vente de mon NQN !"

C'est bien l'inconvénient de posséder un voilier du grand public. Il est connu sur HEO car nous sommes quelques uns en avoir fait la promotion.

Les "gens" achètent les produits commerciaux qu'ils connaissent et c'est pourquoi on trouve tant de voiliers de grande série en voyage.

Seuls deux Brokers m'ont appelé. Il parait que je vends "un super produit" et ils me proposent de ramasser au passage 7 % sur ma pomme et celle d'un éventuel acheteur alors que le bateau est à Mada et pas eux !"

Ton bateau était aussi connu des brokers dont c'est le métier et qui te l'auraient surement vendus si tu avais accepté de leur payer une juste commission.

En effet, combien de visites aurait-il fallu pour que la transaction se fasse? Surement une bonne dizaine, voire plus.

Mais tu n'étais surement pas réellement vendeur...

23 jan. 2009
0

Oui Viking
Merci pour ton compliment, Jean.

Avec un HN de 14 (ce qui le classe d'après les régatiers dans la catégorie des "vaux marins" !), il est normal que Astérias,le NQN dont tu parles soit à l'aise.

Il n'a de commun avec les autres NQN que la coque pontée.

Je connais ce bateau pour l'avoir rencontré et visité avec son propriétaire constructeur.
il a un mat (léger et de faible section) de 2 m de plus que le gréement standard, des cadènes rentrées de 30 cm pour faire du près est des voiles idoines.

l'avant et l'arrière du bateau sont totalement vides sur trois mètres : "le NQN est court à la flottaison et tangue au près s'il est chargé, ce qui le ralentit", Dixit le propriétaire, et ce que j'ai constaté, également.

Le moteur est avancé de 50 cm pour le centrage des poids (il gène d'ailleurs)

Bon je vais avoir l'air de dire qu'il ne faut surtout acheter un NQN comme le mien, plus lourd de 1 tonne que tous les autres (finitions et équipement) !

Pourtant, je suis TRES vendeur !

23 jan. 2009
0

Le Brise plus rapide... ? Peut être.
Evidemment dans le post précédent, il fallait lire ;"C'est bien l'inconvénient de posséder un voilier INCONNU du grand public. "

Concernant sa vitesse dont Guillemot, qui le connait bien, doute:'le Brise est sans doute plus rapide que le NQM"

Je soulignerais qu'il est peut être difficile de juger un voilier en configuration croisière à un autre allégé pour la régate.

En effet, il existe à Cherbourg un NQM qui régatait assez régulièrement et bénéficie d'une belle réputation puisque je crois qu'il lui arrive de gagner assez régulièrement en HN. Son équipage est dans la soixantaine.

A moins que ce soit une nouvelle "anomalie" de la jauge HN...

23 jan. 2009
0

Une nouvelle anomalie du HN
"Je connais ce bateau pour l'avoir rencontré et visité avec son propriétaire constructeur.
il a un mat (léger et de faible section) de 2 m de plus que le gréement standard, des cadènes rentrées de 30 cm pour faire du près est des voiles idoines.

L'avant et l'arrière du bateau sont totalement vides sur trois mètres "

Cela se rajoute aux anomalies de la jauge HN que j'ai constaté, souvent en Normandie d'ailleurs...

Cela s'apparente d'ailleurs a de la triche car, les modifications substantielles effectuées doivent être déclarées. Le jaugeur de la FFV ne peut les deviner...

Cela dit c'est un autre sujet.

Il faut donc en conclure que le BDM est plus rapide sue le NQM.

23 jan. 200916 juin 2020
0

une dernière pour la route
le NQN sans déquilles

sur fond mou, il reste droit sans soucis.
Sur fond dur, comme la photo, il faut le pousser pour le basculer avant qu'il n'y ait plus d'eau.
Comme il reste debout, j'ai peur qu'il se casse la gueule.

23 jan. 2009
0

en tout cas ca prouve
qu'un bateau de voyage peut etre beau élégant racé, cela me rassure
Et en état "concours"
Congrats

23 jan. 2009
0

il semblerait
donc que la balance penche vers le Ne quid Nimis...
étant donnée que je ne suis pas un fana de l'alu et que le NQN a tout de meme relativement des bonnes performance!
Merci beaucoup pour toutes ces informations et expériences.
Dominique

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Eté norvègien

Souvenir d'été

  • 4.5 (126)

Eté norvègien

novembre 2021