Brevet d'aptitude à la conduite de petits navires à voile

Pourquoi ce sujet ?
j'ai 57 ans.

Suite à la vente de ma société, je dispose d'un capital que je souhaite investir dans une société de prestation que je vais créer.

En plaçant une partie du capital dans ma passion: un catamaran, je touche un rêve que je caresse depuis de nombreuses années.

Les objectifs sont ciblés:
- je serais retraité à 61 ans et 6 mois ... et je dois "cotiser" jusque la ... je serais donc "salarié skipper" sous une forme ou une autre de cette entreprise qui serait basée à La Grande Motte ou Port Camargue.
- un complément de revenus améliorerait le quotidien et permettrait de payer le port et les frais d'entretien du bateau.

mon but n'est pas de devenir riche mais couvrir ces 2 objectifs.

c'est ici que les problèmes commencent...

je suis chef d'entreprises depuis plus de 20 ans et j'ai toujours travaillé dans le respect du droit. Les annonces exotiques et site de bateau partage avec le proprio à bord sont un à mon sens inadaptés pour ce que j'envisage.
Le capitaine 200 est un chemin de croix que je ne me vois pas emprunter à mon age...

Ca tombe bien , l'état à penser à moi et à tous les petits malins "contrevenants", qui oeuvrent jusqu'à présent en flirtant avec la législation, en créant les BACPN avec, me concernant, l'option voile, qui me va trés bien .
Ce brevet est fait sur mesure pour le programme "light" que j'envisage.
La "formation" proposée se décompose en 2 modules de 8 h et 27h pour un montant de 670 €.
L'établissement se situe à St Raphael (l'IME), le séjour devrait etre agréable.
DONC JUSQUE LA TOUT VA BIEN.

SAUF que pour s'inscrire à ce brevet d'aptitude (qui dois je le rappeler était censé être LA solution aux pratiques frauduleuses non déclarées) , il faut auparavant être titulaire d'un diplôme jeunesse et sport ... et donc on repart pour 1 année de galère avec des cours qui n'ont rien à voir avec la pratique de la voile.
J'ai eu l'IME en ligne (1 personne trés impliquée et sympa) , il m'a expliqué , qu'effectivement , Jeunesse et Sport avait fagocité ces brevets et depuis 2 ans que ce sésame existe , il avait dispensé... 2 formations !

DONC , stand by et retour sur terre !
Adieu lait, veau , vache etc...

Ca vous inspire quoi mon histoire ? je suis preneur de tout bon conseils qui me permettraient de ... travailler et m'amuser !

L'équipage
21 juin 2019
21 juin 201921 juin 2019
0

Bonjour,

J'ai jeté un coup d'oeil aux conditions d'accès au BACPN, et sur les deux sites suivants :

www.cefcm.fr[...]--bacpn

www.formation.gref-bretagne.com[...]orm.asp

Il est mentionné qu'il n'est nécessaire de posséder que le CRR pour accéderà la "formation".

Je peux me tromper, je ne sais pas ce qu'il en est ?

21 juin 201921 juin 2019
0

Pour le BACPN voile, c'est plus compliqué. Il faut au préalable un des titres suivants :

brevet d’État d’éducateur sportif du premier degré option " voile ", délivré conformément aux dispositions des arrêtés cités à l’article 7 de l’arrêté du 1er juillet 2008 portant création de la mention " voile " du diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité " perfectionnement sportif ",

certificat de spécialisation " croisière " de la spécialité " activités nautiques " du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, mention " voile ", délivré conformément aux dispositions de l’arrêté du 9 juillet 2002 susvisé,

diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, spécialité " perfectionnement sportif" , mention " voile" , délivré conformément aux dispositions de l’arrêté du 1er juillet 2008 portant création de la mention " voile " du diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité " perfectionnement sportif ",

diplôme d’État supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, spécialité " performance sportive ", mention " voile ", délivré conformément aux dispositions de l’arrêté du 1er juillet 2008 portant création de la mention " voile " du diplôme d’État supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité " performance sportive ".

source : www.dirm.nord-atlantique-manche-ouest.developpement-durable.gouv.fr[...]27.html

21 juin 2019
0

merci Sofian pour ta contribution.
sur ton 2e lien, il est précisé effectivement que le pré requis est le CRR ET aussi le public visé: "toutes personnes titulaires d'un BREVET" etc... (il y en a 4 ) .
c'est ambigu mais en fait c'est une obligation comme le CRR.

21 juin 2019
0

Merci de ces deux liens très intéressant ,les ayant parcouru et étant donné que ce doit être LA solution pour légiférer la location ,le transport de passager visite et découverte de la mer et autres.... les critères de sélection pour l'obtention de ce brevet et l'utilisation qui en découle sont tellement aberrant que je ne m'étendrai même pas sur le sujet...

21 juin 2019
3

En effet les pré-requis sont... aberrants... et semblent être destinés à saborder une idée intéressante en la rendant inapplicable.

21 juin 2019
0

Quel background voile ?
Propriétaire d’un bateau ? Modèle ?
Quel diplômes aujourd’hui ?

Hervé

21 juin 2019
0

Bonjour,
je pense que ton post et tes questions, me concerne.
Tu es pro et je comprends ton post ...

Aujourd'hui, les locations avec "skipper" sont facturées à 200 € / jour...
et c'est normal compte tenu des charges et responsabilités.

je n'ai pas la prétention d'avoir 1 pedigree de skipper pro ...

La plupart des propriétaires (vogavec moi par ex., combien de proprio avec 1 captain 200 ?), promènent leurs familles ou des personnes étrangères à la voile, moyennant finance (sous couvert de caisse de bord).

Par ailleurs la prestation que j'envisage n'a rien à voir avec de la nav hauturière.
Je navigue sur un voilier depuis l'age de 14 ans et je pense pouvoir promener 1 couple, 1 we, dans 1 rayon de 6 miles nautiques en toute sécurité.

On est pas sur le même "public" Hervé.

Bien crdlt xavier

21 juin 2019
0

La bureaucratie Française dans toute son horreur. Quand je lis ça, je suis si content d'avoir quitté mon pays que j'aime pourtant tant...

21 juin 2019
0

je suis d'accord avec toi, j'imagine que sur terre, on doit entre un des pays les plus règlementé pour y installer une entreprise.
Les censeurs vont me parler sécurité, assurance etc..., moi je pense que bon sens, savoir faire, liberté d'entreprendre sont plus productives et nécessaires qu'un encadrement tatillon et inutile ...
mais j'aime trop mon pays , sa qualité de vie ...et mes proches pour le quitter.

J'ajouterai un point, à l'heure ou on parle chaque jours de repousser l'age de la retraite , dans l’hypothèse ou cette ets deviendrais prospère (je suis plein d'idée...) , je me verrais bien "bosser" dessus jusqu'à 70 ans !

21 juin 2019
0

Bonjour,
zon besoin de créer des emplois donc ils créé des emplois de formateurs (très peu) puis tout ceux qui sont au chomdû (parce qu'on leur doit bien ça) on les envoie en formation donc ce ne sont plus des chômeurs mais des gens en formation, n'est-il pas ???

21 juin 2019
0

Bonjour,

Très joli projet, mais sans vouloir jouer les oiseaux de mauvaise augure, vivre de cette activité ou améliorer le quotidien me semble vraiment difficile. Une place de port et pour un Cata à Port Camargue c'est minimim 5000 euros, plus l'entretien du bateau.... Il faut en faire pour que ça soit rentable.....

Pas sur qu'il y ait le potentiel pour ça dans le Golfe du Lion...

Philippe.

21 juin 2019
0

Et bien , dans un autre fil je présentais que ça allait de finir ainsi cette histoire. C'est curieux que les BE voiles supposés être destinés à l'enseignement ont réussi à torpiller le projet et à bloquer l’accès aux d'autres profils que les leurs pour une activité pro sur voilier.
Je ne sais pas si cela a aussi un rapport avec les quelques comportements lamentables que j'ai vécu en assoce... On dirait que ce n'est pas une question de bureaucratie mais plutôt une dérive corporatiste pour protéger son activité.
C'est bien dommage et je comprend la réaction de maximu341 qui est prêt à investir dans son propre outil de travail mais ce n'est pas possible car certains en ont décidé autrement. Si je reprend la comparaison avec les autres pays , comme l'Angleterre qui est la grande référence maritime, il n'y a pas de restriction de cette nature au Yachtmaster, si l'on dispose d'une connaissance suffisante, il est parfaitement possible de le valider en candidat libre (faire la recherche sur forum HEO)

21 juin 2019
0

Ton projet est très légère.... Bacpn et catamaran en restant dans les 6 milles? Lol
J y crois pas trop mais bon ça fais du bien de rêver :)
Une diplôme a commandement n'est pas pris au leger en France! Heureusement ;)

22 juin 2019
0

pour me répondre sur ce ton, il faudrait que tu connaisse mon projet et mon vecu.
bon vent

21 juin 2019
1

Bonjour,

si j'ai bien compris tu souhaite être un skipper pro salarié et prendre sous ta responsabilité des clients en navigation et en mer.

Si j'ai toujours bien compris le bacpn te permet d'occuper cette fonction grâce à une formation de 8 + 27 heures soit une grosse semaine.

Il ne me paraît pas aberrant ni ubuesque qu'il faille avoir un niveau minimal pour être habilité à prendre la responsabilité contractuelle d'emmener des clients en mer.

Dans la hiérarchie des diplômes Jeunesse et Sport on a:
Les brevet fédéraux (moniteur de voile) qui permettent d'encadrer bénévolement

Les diplômes qualifiants bpjeps (niveau bac soit niveau IV), dejeps (niveau III), desjeps (nivII). Ce sont ceux cités par Puma.
En gros, le BPJEPS permet d'animer les activités, le DEJEPS permet d'entraîner des compétiteurs' et le DESJEPS permet de gérer une structure.

Si le seul BPJEPS permet d'accéder au bacpn ça ne me semble pas aberrant, d'autant qu'il est possible d'obtenir des modules par expérience et/ou équivalence.

Et sinon, bah c'est un an de formation en alternance théorie et pratique.

Pour être responsable contractuellement d'un équipage de sa sécurité du matériel et des usagers autour, je ne vois pas où est le problème ni le complot administratif ou corporatiste.
A contrario donner cette autorisation à quelqu'un sur la simple base d'une formation de 27 + 8 heures me paraît très léger.

Mais je n'ai peut-être pas tout compris?

22 juin 2019
0

Comme j'ai employé ces termes, je vais répondre pour clarifier mon propos.
Oui tu as fais un "léger" raccourcis en ne tenant compte que de 2 possibilités :
- un BE voiles formé durant 1 an avec tout le tralala (dont on apprécie le résultat quand on va en stage avec certains)
- un simple plaisancier lambda qui navigue qu'un peu le WE et en vacance avec sa famille, qui fait ensuite une formation de 40 hr
- et les deux vont emmener dans les même conditions des personnes de tous ages sur la mer pour du charter.
Il y a bien de très fortes chances que le simple plaisancier soit beaucoup trop court en terme d’expérience maîtrise et contrôle en comparaison du BE voile.
Or en comparant avec l'Angleterre, le choix administratif est très différent, il y a une possibilité pour le simple plaisancier de valider en candidat libre (pour 300 €) un Diplôme de Yachtmaster qui permet l'activité de Charter.
Or le décret Français ferme cette possibilité et la restreint qu'au profil supposé des destinés à enseignement --> Çà c'est complètement aberrant.
Les BE voiles après en avoir eux comme formateurs, sont loin d'être une assurance de compétences, heureusement qu'il y en a quand même qui le sont, et les plaisanciers lambda, qui sont motivés et prêts à s'investir dans un projet méritent une chance de démontrer un niveau de compétence suffisant (il nous faudrait un équivalent de YM à la Francaise).
En tous cas je trouve curieux que dans d'autres pays se soit possible mais pas en France ! (j'espère que c'est plus clair)

23 juin 201923 juin 2019
0

Pour le bpjeps aussi tu peux valider des modules avec ton expérience (donc sans passer par la case formation) mais ce n'est pas si facile que ça, et l'orientation des critères est clairement dans le champ de la relation pédagogique.

Oui il manque certainement un échelon qui reconnaîtrait les compétences purement techniques mais dans ce cas les pro soumis à des conditions plus lourdes seraient clairement désavantagés.

La situation britannique n'est pas la même, mais la comparaison est difficile car c'est vraiment une culture différente, en terme de Business par exemple où il y a une grande liberté d'entreprendre pour tout le monde, ou, autre exemple, les professionnels de l'animation jeunesse n'existent pas, ce n'est que du bénévolat...Donc chez eux pas de bpjeps ni dejeps ou autre, c'est une dimension qui n'existe pas (personne n'est parfait ! :heu:)

23 juin 2019
1

Dans les prérequis, il manque la Validation de L'Expérience Acquise... qui devrait permettre une équivalence.
Je n'ai aucun diplôme de jeunesse et sport, mais je fais de la voile depuis l'enfance, ça devrait suffire à accéder à la formation du BAPNV...

22 juin 2019
0

tu penses quoi des dizaines de proprietaires qui emmènent en we des personnes via vogavec moi pae ex. ? n

22 juin 2019
0

J'ai l'impression que cette zone grise s'appuie sur le caractère occasionnel de l'échange, mais qu'à partir du moment où tu professionnalise le truc, avec conditions générales de vente etc. Il n'y a plus trop le choix

22 juin 201922 juin 2019
0

Alors sans vouloir te vexer si tu prend Port Camargue il y a 6000 bateaux et le temps moyen de sortie calculé par la capitainerie est de l’ordre de 3mm par an. Cela veut donc dire qu’il y a énormément de bateaux qui ne sortent pas. Donc je peux te dire pour connaître très bien le port qu’il n’y a pas des dizaines de propriétaires qui emmènent des personnes.

Je trouve que tu as un beau projet, mais si c’était vraiment viable ils y auraient beaucoup de gens a vouloir faire ça. Mais bon je le trompe peut être.

Cordialement.

22 juin 2019
1

je ne me vexe pas.
j"ai la chance de ne pas avoir d'obligation de resultat, mon bateau est payé et je dois valder 36 trimestres pour etre peinard.
En dehors de la voile , j'aime le vin, cuisiner et la convivialité....
je souhaite proposer à des couples ou des familles de passer 1 we avec moi , 1 sortie en mer si il le souhaite , leurs servir un bon repas le soir et un bon petit dej au mouillage .
option recup a l'aeroport ou a la gare et visites de l'arriere pays ...
ca marche ou pas. c'est pas le probleme, je vais au bout de mon truc , mais donc , sans brevet ou captain 200, je ne peux pas exercer... et n'en deplaise à certains , je trouve ça tres con !

22 juin 201916 juin 2020
0

Avec la nouvelle réforme décret n°2017-1835, daté du 28 décembre 2017 et entré en vigueur en 2018, l'état permet d'embarquer des Co-navigateurs, ou je me trompe peut être.

22 juin 2019
0

Très intéressant tu tiennes tu ce document

22 juin 2019
0

Un ami professionnel de la voile a qui je parlais il y a quelques années de projets pour lancer une activité dans le nautisme m'avais déclaré à ce propos: si tu as envie de naviguer alors reste dans un métier ou tu gagnes de l'argent. J'ai suivi son conseil mais j'ai quand même regardé de très près quelques opportunités pour me lancer dans le nautisme mais aucune d'elle ne me permettait de vivre correctement. La plupart des activités nautiques ne dégagent que de faibles marges alors de là être capable de te payer un salaire et les cotisations afférente pour la retraite en faisant des sorties sur un bateau me semble hors d'atteinte (le calcul est assez vite fait), même sans frais financiers sur la bateau lui-même.

Bonne chance tout de même

23 juin 2019
0

merci pour tes encouragements.
meme avec 1 resultat negatif , je peux me le permettre.
ce qui m'agace , c'est la réglementation qui t'empeche d'etablir une facture, pour recevoir sur ton bateau 1 couple , leur servir un bon repas au mouillage et prendre un bain au petit matin apres leurs avoir servi un petir dej avec le sourire.
c'est tout.

23 juin 2019
0

C'est le système français où il faut que qu'une idée d'activité doit être validée par un énarque pour devenir légale, parce que , vous comprenez, si tout le monde le fait... ou s'il arrivait... etc etc.

Pour ma part je trouve l'idée intéressante et à creuser. Il y a eu beaucoup d'objection dans ce fil et c'est une bonne chose car cela va te donner de quoi nourrir ta réflexion et soit mûrir ton projet, soit le transformer, soit l'abandonner.

Un conseil de ma part, qui ai dirigé 3 créations d'entreprise (1 succès mais surtout 2 échecs): Il faut être sans état d'âme: si cela ne marche pas, il faut l’arrêter. (les américains disent tuer le projet ou noyer le bébé...)

Comme ils disent dans Le Parrain "rien de personnel, c'est les affaires"

23 juin 2019
0

Sinon je te souhaite de réussir dans ton Entreprise, par contre au début du parle de Port Camargue ou la Grande Motte, et bien le mouillage c'est vraiment pas terrible dans ce coin. Le terrain de jeu n'est pas idéal a mon avis pour pratiquer ce genre de chose.

J'ai beaucoup navigué dans le coin et à part se mettre au mouillage devant les plages de l'Espiguette ou juste en face de Port Camargue il n'y a pas trop d'endroit. Donc faire un bon repas le soir et prendre un bain au petit matin après le petit déjeuner dans ces coin, bof, bof.

Philippe.

24 juin 2019
0

je pense qu'il existe un espace entre les bateaux charters (sur la Grande MOTTE il en existe au moins 2 qui fonctionnent trés, trés bien...) et la loc pure qui s'adresse à des voileux capable de débourser 800 € pour passer 1 we sur 1 catamaran de 15 ans d'age , agrérmenté d'un skipper à 200 €...
C'est vrai que l'Espiguette ou Maguelonne c'est pas Porquerolles... mais 1 nuit sur l'eau et le petit déj devant un lever de soleil , ça reste magique pour beaucoup... (moi le 1er ! ) .
Par ailleurs, puisque tu connais la GM , tu reconnaitras que c'est une ville, ou il fait bon se promener et qui ne désemplit pas de toute l'année malgré le dédain affiché de personnes qui on une opinion défavorables et qui n'y ont jamais mis les pieds.

24 juin 2019
0

merci Philippe

24 juin 2019
0

Maximus341, loin de moi l'idée de te dissuader, j'espère que tout fonctionnera bien pour toi. Juste connaissant très bien l"endroit et ayant vécu plus de trois ans au Port et justement à Port Camargue et ayant naviguer très souvent dans le golf, je ne suis pas sur que tu trouves facilement la clientèle pour ça.

Comme tu dis le petit déjeuner devant un lever de soleil, c'est magnifique et ça n'a pas de prix, mais pour le coup tu peux aller à la plage très tôt le matin et tu auras le même résultat sans avoir dépensé un centime.

Pour avoir navigué aussi plusieurs fois de nuit, tu as quasiment aucun, voir pas du tout de bateau au mouillage....

Après je te souhaite bon vent pour ton projet.

Philippe.

23 juin 2019
0

Cela ne sert à rien de gémir! La France est le pays de l'irresponsabilité individuelle. L'"état" est responsable de tout ou presque. Il suffit de lire les journaux pour en voir à chaque instant les illustrations. Par conséquent, l'état se protège derrière des règlements que l'on trouve plus ou moins absurde. mais globalement ce sont les citoyens qui sont responsables en exigeant toujours plus de la collectivité. Dans les pays anglo-saxons il y a un transfert du risque sur l'individu (plus ou moins car il ne faut pas trop simplifier) mais cela veut pas dire que en fin de compte l'entreprise est plus facile. Les barrières sont placées à d'autres endroits comme les assurances et les décharges de responsabilité.

24 juin 2019
1

merci à toutes et tous pour avoir pris le temps de poster un message en privé ou visible.
Les encouragements ou les mises en garde ont été noté. Elles ont été utiles.
Je vais adapter mon projet et quelques messages m'ont donné ou confirmé des pistes que j'avais envisagé.

Je ne manquerais pas de vous informer et qui sait vous accueillir autour d'une bonne bouteille que je vous servirais avec le sourire et quelques spécialités locales...
on la boira à quai et puisque nous serons devenu ami , j'aurais le plaisir d'envoyer un spi avec vous si le coeur vous en dit !

Pour les gentils membres Héonautes, ce sera gratuit , bien sur !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

Après la pluie...

  • 4.5 (49)

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

mars 2021