Brésil : formalités et chantiers

Bonjour à tous,

J'ai regardé l'historique des discussions sur l'Amérique du Sud et notamment le Brésil, j'ai les guides de Caramel et quelques guides papiers.
Nous sommes en Casamance sur notre voilier en famille et allons traverser dans quelques semaines vers Jacaré au Brésil.
Notre projet : descendre vers le sud pour être l'hiver prochain en Patagonie.

J'ai deux questions aux personnes qui ont navigué récemment au Brésil.
La première : qu'en est-il du visa de 90 jours renouvelable ? Je lis qu'il faut sortir 90 jours après le séjour de 90 jours mais je lis aussi qu'il est possible de renouveler en enchainant, soit 180 jours d'affilée.
La seconde : nous devons sortir le bateau de l'eau pour refaire l'antidérapant et l'étanchéité des plexiglass (voire changer les plexis...).
Avez-vous des conseils sur les chantiers au Brésil ? Prix, accueil et lieu sympa, facilité d'approvisionnement, adapté aux enfants...
Ou alors vaut-il mieux attendre d'être en Uruguay ou en Argentine pour faire ces travaux (et donc quels chantiers) ?

Merci de vos réponses pratiques.

(Ici, il fait 29°, les mouillages sont paisibles et la "térenga" des Diolas n'est pas une légende...) :heu: :langue2:

L'équipage
09 mar. 2018
09 mar. 2018
1

l entree libre est toujours 90 jours maxi tous les 180 (les 90j etaient renouvelables jusqu a il y a 5-6 ans, plus maintenant)

www.portalconsular.itamaraty.gov.br[...]v18.pdf

09 mar. 2018
0

Je confirme : pas moyen de renouveler avant 90 jours à l'extérieur du pays.
Hé oui, sur Internet toutes les informations ne sont pas de première fraîcheur. ..

09 mar. 2018
0

Ok, merci, donc si on veut profiter du Brésil, c'est pas dans ce pays qu'il faut s'arrêter...
Donc chantier en Uruguay ou Argentine, une idée ?

09 mar. 2018
0

Pas d experience personnelle directe, mais pas mal d amis passent/sont a Piriapolis en Uruguay.

09 mar. 2018
1

bonjour
comme dit roberto : Uruguay : Punta del este et Piriapolis et éventuellement les nombreux petits chantiers et marinas du delta du coté de Tigre coté argentin - ma préférence allant à l'Uruguay : simplicité, sécurité, gentillesse et accueil des uruguayens (et en plus c'est un des derniers pays ou ils ne t'emmerdent pas en durée de séjour et taxes de toutes sortes)- pour le Brésil et les 90 jours ben .... faire les 4000 Nm de cote en 90 jours tout en visitant ça fait court en restant "légal" ! reste la possibilité de faire le 1er mois sans entrée et le dernier mois après la sortie, si on ne traine pas trop dans les endroits fréquentés il y a peu de risques, après avec photoshop tu peux faire pas mal de choses parce que naviguer maintenant en respectant la stricte légalité ça devient difficile ! (et si au bresil tu rencontres quelque chose de "légal" tu me fais signe :langue2:)

09 mar. 2018
1

j'oubliai ! tu ne peux pas trop trainer au Brésil, pourquoi vas-tu à Jacaré ? parce que tous les français y vont ? à mon avis laisse tomber va direct et fais toi plaisir un mois de plus dans la bahia de salvador, tu ne le regretteras pas !!!

09 mar. 201809 mar. 2018
0

+1, en plus selon la saison le morceau Cabedelo/Salvador peut etre au semi-près, bof...
En tout cas la baie de Salvador est 10000 fois plus belle et intéressante que Cabedelo, avec peu de temps à disposition amha il ne faut pas hésiter.
.
Je rajoute juste, nous y étions pendant notre premier tour en 2011, nous avons eu parmi les derniers renouvellements de visa à 6 mois quii one été bloqués peu après, on doit avoir passé 2-3 mois seulement dans la baie de salvador

09 mar. 2018
0

On s'arrête à Jacaré parce que c'est plus court en venant du Cap Vert, mais c'est vrai que c'est d'un intérêt limité, sauf pour y laisser le bateau et ensuite bouger par la voie terrestre. Mais on est vite piégé par la courte durée du visa.

09 mar. 2018
0

Pour nuancer un peu ce qui vient d'être dit, Cabedelo est un des endroits les plus sûrs du Nordeste. Pour prendre contact avec le Brésil c'est peut être pas mal. En descendant vers Salvador ça vaut le coup de s'arrêter à Recife. c'est une ville attachante avec de nombreuses églises de l'époque coloniale portugaise qui sont restés dans leur jus. Ici peu de touristes étrangers, pas de rénovation comme dans le quartier du Pelourinho à Salvador. Juste à côté la très belle cité de Olinda à ne pas manquer.
A Salvador le Pelourinho est évidemment à voir et le séjour à Itaparica agréable. Malheureusement la sécurité laisse à désirer à cause de la proximité de Salvador et de la pauvreté qui y règne. Un incident est toujours possible, mais on peut passer au travers en prenant ses précautions.

09 mar. 2018
0

Hello,
Perso,entre Février et Mai 2015, transat Cap vert-Salvador, balades dans le coin(surtout Itaparica, avec une galère en fin de séjour...)puis remontée sur Jacaré, avant de remonter direct sur les Iles du Salut, via un stop à Lençois.
A Jacaré, il y a désormais moyen de stocker son bateau au sec.
Des copains organisés ont rajouté une descente+ remontée sur Rio et Isla Grande...
Bon, comme tout le monde, on avait dépassé les 3 mois d'une 15 saine de jours, un copain y est même resté + de 3 ans...le "secret" serait de faire" traîner" son entrée également...ça laisse un peu plus de marge, mais bon, à chacun de décider si le jeu en vaut la chandelle!
ça reste en tout cas un sacré souvenir, surtout l'arrivée à Salvador pile poil la veille du début du Carnaval...bien sûr, il faut faire gaffe, ne pas se balader avec tout un tas de bijoux et colliers, fermer son bateau au mouillage la nuit...mais que de belles rencontres en échange!!!

:coucou:

10 mar. 2018
0

Bonjour,
Tu dis "un stop à Lençois", on se contente de mouiller devant ou bien il y a un abri proche, sur la carte c'est pas évident.
;-)

10 mar. 2018
0

2 braquages a Jacaré en 99 , après il y avait un vigile .aujourd hui ? puis a Itaparica , pendant mon séjour , un cpl de français tabassé la nuit a bord , et un mois après un skipper brésilien abattu la nuit a bord , le Brésil , beau pays mais pas de sécurité , bien fermé sa porte la nuit , pas tirer de l argent devant tout le monde , aucune montre bijoux sur soi

09 mar. 2018
0

Je suis à jacaré, je confirme que la marina peut sortir un bateau et le stocker à terre, tirant d'eau max 2 m.
Des artisans à priori compétents, mon inverseur est démonté, et mes voiles réparées par un voilier allemand, qui m'a fait un taud avant , bien et pas donné .
Pour recife, il vaut mieux visiter en voiture depuis ici, olinda est effectivement superbe.
En octobre, descente vers Salvador et sa région, avant de remonter sur lençois, incontournable, puis le Guyane, sûrement le Maroni , Cayenne et kourou à éviter, sauf bien sûr les îles du salut.
Edouard

10 mar. 201810 mar. 2018
0

ils descendent en Argentine ... donc infos chantiers sur la route en tenant compte de la contrainte visa brésil 90 jours pour l'équipage

10 mar. 201810 mar. 2018
0

Merci à tous.

Pour nous, le Brésil, c'est rencontre en terre inconnue, donc toutes les infos sont bonnes à prendre mais effectivement :
- Jacaré, car le plus court (pas parce qu'il y a des français). Nous n'avons pas (encore) d'Iridium. Donc l'arrêt nous permet de faire une halte et de prendre la météo.
Mais c'est vrai que la proposition d'aller directement à Salvador nous tente pour profiter des escales plus longuement.
Par contre, nous nous posons la question du matériel pour faire nos travaux : antifouling, antidérapant, Sika, plexi ?
Est-ce possible de trouver sur place ou peut-on se le faire livrer (sachant qu'on ne cherche pas des artisans mais un chantier de mise à sec ?)

  • Nous descendons vers le sud, donc les infos au nord de Jacaré ne sont pas pour nous. Par contre, toutes les infos d'escale ou de coins à ne pas louper, je suis preneuse (avec petit tirant d'eau) et de chantiers avec qualité-prix nous intéressent pour nos travaux, avant de partir en Patagonie.
10 mar. 2018
1

Hello,
On avait passé quelques temps à Ribeira, à la marina Pier Salvador...son gérant, Sandoval, parle parfaitement Français, et s'est mis en 4 pour nous arranger les chose, il nous avait notamment trouvé un mécano compétent(changement des injecteurs sur un moteur).
C'est en plus une halte fort sympathique, au calme, avec un excellent restau sur place, dans un quartier très typique et agréable...
Pour un carénage, si le bateau est échouable, on peut le faire sur le banc de sable à Itaparica, entre 2 marées...
Pour le reste, on doit pouvoir tout trouver sur place, preuve en est du magnifique plan Luscher que des copains se sont construit, à Itaparica...à condition d'être patient et de savoir où chercher!
N'hésitez pas, au cas où vous iriez sur place, à leur demander conseil...
novo.piersalvador.com.br[...]nheiros
:litjournal:

12 mar. 2018
1

Daniel et Ju sont Franco /Brésilien , et vivent la bas depuis beaucoup d années , plus facile de connaitre les ficelles du pays

10 mar. 2018
0

Ne pas faire son entrée tout de suite c'est courir un risque. Personnellement je préfère rester dans les clous, mais si on veut rallonger le séjour, c'est préférable de trainer un peu après avoir fait la sortie. Si on part vers la Guyane française le décalage des dates ne provoquera pas de problèmes. Par contre je ne sais pas qu'elle serait la réaction de l'immigration en Uruguay ou en Argentine.
Quant à sortir le bateau ça risque d'être cher partout sauf peut être à Jacaré (je ne connais pas les tarifs). Près de Salvador de Bahia, à Aratu, il y a un chantier tenu par 2 Français qui doit pouvoir sortir les catamarans.
Sinon les tarifs des produits européens ou nord-américains est élevé car l'état du Brésil a mis en place des taxes fortes sur tous les produits importés pour essayer d'avantager sa production intérieure (tout du moins c'était le cas avant que Temer arrive aux commandes). De plus il faut être sûr de la fiabilité des artisans qui interviennent sur des organes sensibles comme le moteur. Attention à l'essence également qui peut être "coupée" pour augmenter un peu les bénéfices.

10 mar. 201810 mar. 2018
0

"Par contre, nous nous posons la question du matériel pour faire nos travaux : antifouling, antidérapant, Sika, plexi ? "
Comme dit Tandei tout est cher au Brésil, le choix est limité et il y a des contrefaçons. Quelqu'un a récemment rapporté ici un problème de fraude avec de l'antifouling acheté à Jacaré. Si tu ne crains pas la surcharge il est bon de faire du stock avant de partir. Pour le plexi ça devrait quand même le faire.
PS : je viens de voir que vous êtes en Casamance, dans ce cas il vaut mieux prévoir de faire les travaux en Uruguay je pense.

11 mar. 2018
0

Les ciseaux d'Anastasie ont l'air d'être à l'oeuvre sur ce fil et celui concernant la fin du cyclone Hola. C'est bien dommage.

11 mar. 2018
0

Qu'en est il de la sécurité sur nos navires , au CAP VERT et au BRÉSIL ?
En bref , peut on y aller raisonnablement, car c'est mon projet pour le prochain hiver...
Merci Bernard

12 mar. 2018
0

bonjour Bernard,

sympa ton profil et ton projet, on moins on sait avec qui on échange (eh paf pour les profils non renseignés :-p)
la sécurité, un vaste et important sujet sur lequel je te conseillerai de te documenter sur de nombreux forums et blogs en minimisant les effets négatifs des nombreux fils de H&O rédigés par d'anciens journalistes de TF1 : (tempêtes, cyclones, piratage, triangle des bermudes, avis de recherches, hélitreuillages, malaria, vols d'annexes, etc...) pour te rendre compte qu'on peut naviguer aussi "raisonnablement" au Cap Vert et au Brésil que dans le 94 tout en respectant quelques consignes de sécurite.

12 mar. 2018
0

berdem,
coté sécurité, il ne faut pas écouter de ce que les gens racontent, enfin si écouter mais finalement faire confiance à ses tripes.
Tu trouveras plein d'avis contrastants, chacun -comme souvent c'est le cas sur internet- plus définitif, péremptoire et absolu que les autres: l'idée de ce qui est sécurité et ce qui ne l'est pas est très personnelle.
Si tu le sens tu y vas, sinon mieux éviter, mais les perceptions individujelles des autres pour un même endroit peuvent être diamètralement opposées, cela n'aide pas tellement..

12 mar. 201812 mar. 2018
0

Merci pour vos réponses.
On hésite encore pour Jacaré ou Salvador, je pense qu'on décidera pendant la traversée selon la météo et notre état...
On va profiter de nos 90 jours au Brésil puis on avisera pour un chantier en Uruguay ou en Argentine.

12 mar. 2018
0

Passe par Fernando de Noronha , très belle ile , un peu cher coté entrée . J ai mis moins de 8 j entre la Casanance et Fernando , puis Jacaré qui fut une erreur , car après jusqu a hauteur de Récife , vent et courant de face , a refaire j irai a Salvadore

12 mar. 2018
0

Je suis passé à Fernando de noronha il y a un mois, 310 euros pour trois jours, 39 pieds, 4 personnes...il n'y a strictement rien pour les voiliers de passage.
On a refusé de payer 50 euros par personne pour aller sur une plage dans le parc naturel, mais on était les seuls que cela gênait ...
Le mouillage est effectivement très rouleur.
À part ça, très beau coin, belles plongées avec un club local, mais je ne pense pas y retourner...

12 mar. 2018
0

Pour quantifier encore, 5 jours 4 personnes 12m 700-750 euro, fin 2016

12 mar. 2018
0

En plus à Fernando de Noronha les règles ont changé : désormais on y fait son entrée au Brésil, et donc dès ce moment le compte à rebours des 90 jours de visa est enclenché.

12 mar. 2018
0

Hola,
Nous sommes descendus jusqu’en Argentine l'année dernière et avons effectué notre carénage et divers travaux à la marina de Barlovento...à éviter comme l’Argentine qui est excessivement cher.Tous les produits d’importations sont taxés à 100%.L’antifouling que nous avons acheté n’en avait que le nom.Un bateau a été peint à côté du notre....nous en avons profité!Bref, comme tout le monde le dit » l’Argentine c’est bien sans les Argentins ».Corruption, délation, saleté....
Nous avons donc laisser notre voilier à Juan Lacaze en Uruguay.Tarifs plus que compétitifs, gentillesse et coût de la vie acceptable.Par contre il n’y a pas de chantier...pas encore , c’est en projet depuis la fermeture de l’usine de papiers.
Piriapolis peu être idéal, mais cher et les compétences sont minimes.Au dire d’un copain il faut faire très attention.l’Amerique du sud...c’est l’aventure, entre les divers et très variées formalités liées à chaque pays, les durées des visas il y a de quoi en perdre son latin ou sa patience.
Le Brésil est un pays extraordinaire mais le visa de 3 mois ne permet pas de se promener...donc on s’arrange.Sauf que dernièrement pas mal de copains se sont fait contrôler et il y en a un qui a pris 7000 dollars d’ammende.....
Je crois que les autorités Brésiliennes lisent aussi les blogs!.
Si vous avez dès questions supplémentaires nous sommes disponibles.
« CALYSTENE » à Saint Laurent du Maroni( ou il y a beaucoup à dire....mais c’est un autre sujet)

13 mar. 2018
0

On lorgne sur Fernandho de Noronha mais on aura pas les moyens...

Merci Calystène pour vos commentaires (et vos avis sur les marinas de STW).
On va se balader au Brésil nos 90 jours.
Puis, on avisera pour nos travaux : Uruguay ou Argentine, selon le prix, la possibilité d'achat ou de livraison de matériel et "l'ambiance".

Y a t'il des endroits à ne pas louper sur cette côte du Brésil à l'Argentine (notamment avec petit tirant d'eau) ?

13 mar. 201813 mar. 2018
0

Si on ne fait qu'une zone, ce serait celle entre Rio et Santos, avec toutes ses îles dont Ilha Grande.
Va donc visiter le blog de voilierloick.

13 mar. 2018
0

Voir aussi celui des Skol, plein d'infos !
Il faut chercher un peu parce qu'ils sont en Patagonie depuis un moment, mais ils sont y descendus par l'atlantique.
jurancon-skol.typepad.fr[...]/skol/

13 mar. 2018
0

en 2015 J'ai été a Jacaré , c est tenu par des français , c est parfait si tu es retraité Suisse et que ta des sous , tu vois si t le pigeon de service, car c est pas donné et je connais tout le bresil pour y avoir vécu quelques années , chez eux c tarif europe
moi je préfère Salvador la baie de Salvador c est top et PIERSALVaDOR avec Sandoval pour y laisser son bateau
d ailleurs c est la ou j irai en 2019

13 mar. 2018
0

Tu peux ancrer a jacaré , ce qu il fo faire , car tout est payant chez les " français "

14 mar. 2018
0

traverser sur Jacaré quand on veut descendre en Argentine ne présente aucun interet et ne correspond pas vraiment à son plan de route, l'option chantier en Uruguay avant de continuer sa route sud parait être pour le moment la meilleure option ...
peut-être Mar del Plata si les retours sont plus positifs que les chantiers région Buenos Aires ???

15 mar. 2018
0

Je remonte ce fil : qui connaît les marinas de Recife ? Il semble y en avoir deux.
J'aimerais y faire un tour dans une semaine ...
Merci !

15 mar. 2018
0

bonjour 19001,
oui il y en a deux: une première est dans la zone d'entrée, c'est une zone de mouillage face à une construction, Iate Clube de Pernambuco; il ne faut pas mouiller trop loin car au délà il y a une grosse favela, le governador avait fait pas mal d'efforts et c'était devenue une zone plutot calme, mais on ne sait jamais... Devant le Iate Clube pas de problèmes.
Deuxième (véritable) marina, le Cabanga, en remontant un peu plus, vers la droite, installations de club brésilien (pelouses, resto, bbq et compagnie), assez/très cher, sécurité totale; selon tirant d'eau mieux y acceder à mi-marée le petit canal n'est pas très profond.Pour aller se balader prendre un taxi devant l'entrée, ne pas sortir à pied..
.
Attention le fleuve à pas mal de courant et des tonnes de débris: on a vu flotter des vieilles télés emportées avec des têtes de chèvres (sic).
Olinda pas loin petit bijou.

17 mar. 2018
0

Roberto a donné de bons renseignements. Je recommanderais plutôt la première (mais je ne connais pas la deuxième), en me mettant plutôt dans la marina qu'au mouillage (sauf la première nuit si arrivée trop tardive). Elle a plusieurs avantages :
- les employés sont de la favela, donc ça garantit la sécurité.
- il y a des navettes en barque très nombreuses et bon marché entre le parc des statues de Francisco Brennand situé sur le môle (à 300m de la marina) et la vieille ville de Recife qui est vraiment à voir. Mais ne pas rentrer trop tard, sinon il faut prendre un bus et après passer entre la favela et la plage et de nuit c'est moins recommandé.
- la chaleur est supportable car la mer est de l'autre côté du môle.
- on peut se baigner en allant sur la plage qui commence au niveau de la favela, mais ne pas aller trop loin au large car des requins patrouillent et tous les ans il y a quelques accidents (c'est dû à un abattoir qui se débarrasse des carcasses en les larguant dans la mer).

15 mar. 2018
0

Merci Roberto pour ces informations. Pourrais-tu m'en dire plus sur Olinda ?

15 mar. 2018
0

Ah pas en bateau c'est une visite à pied, on prend le bus de Recife et on y arrive très rapidement il doit y avoir une dizaine de km même pas... Très jolie ville coloniale, si tu es à Salvador imagine comme un pelourinho en plus grand, petites maisons colorées, très mignon, on peut se promener sans problèmes.
Là c'est passé mais bon à Olinda il y a un des plus grands carnavals du Brésil.
(Bêtise mais si on aime la musique locale, à Olinda il y a la maison de Alceu Valença, les toilettes sont sur le toit à ciel ouvert, il dit que certaines choses il faut les faire sous les étoiles :mdr: )

15 mar. 2018
0

Ha OK ! Et entre Cabedelo et Recife, y a t-il un autre point de chute sympa ?
C'est pour une mise en jambes avant un grand saut ;-)

15 mar. 2018
0

Entre cabedelo et recife il y a Itamaraca, j'ai entendu des connaissances y passer mais je n'y suis pas allé personnellement.

15 mar. 2018
0

Je vais essayer de me renseigner sur place, merci!

15 mar. 2018
0

Bonjour,
J’interviens pour mettre un bémol aux information sur Recife et Olinda.
Recife est une grande ville sans intérêt et dangereuse: nous avons eu droit à un règlement de compte en pleine nuit...coups de feu pendant 1/2 heure ( nous étions à l’hôtel)L’escale est à éviter selon pas mal de navigateurs ...à vous de voir.
Quant à Olinda ce fut certainement une belle ville, mais aujourd’hui entre la saleté qui traîne partout et les tags...il faut aimer.
Ceci est juste un retour d’expérience, chacun est libre de ses choix.
Nous sommes allés directement à Salvador qui n’est pas mieux.
Au plaisir.
Les « CALYSTENE »

15 mar. 2018
0

deuxieme marina , je me suis échoué avec le cata , attention a la hauteur d eau , club pas sympa , aucun intérét d escale

15 mar. 2018
0

Le Brésil, quoi :mdr:

15 mar. 2018
0

Oui , je n y retournerais pas en bateau

15 mar. 2018
0

Olinda je l'ai vu tout à l'heure depuis la route et le taxi, sans m'arrêter : c'est vrai que ça a l'air beau sur sa colline.
Après si on aime les pays propres et bien rangés il vaut mieux éviter le Brésil. Je viens de faire un périple de quatre mois en Amazonie par voie fluviale et terrestre (donc sans mon bateau) entre Brésil, Pérou et Colombie, il ne m'est rien arrivé de fâcheux et ma conclusion c'est que c'est bien mieux sans bateau !

15 mar. 2018
0

j ai vécu 6 mois à Recife moi j ai bien aimé,
et des problèmes de violence y en a toujours eu au Bresil
faut juste sortir avec short tee shirt troués et un peu d argent
en cas de braquage tu leur donnes

je re descend sur le Brésil en février 2019
je serai bien allé sur l'archipel ile trinidad et martin vaz
(pour faire de la plongée bouteille)

y en a qui on deja été? j ai vu qu il n y a qu une garnison

16 mar. 2018
1

ouaip ça devient un peu déprimant le voyage en voilier on ne sait plus trop ou aller ! si on fait le point on ne peut plus naviguer peinard sur les cotes africaines, le brésil nord et l'amérique centrale pas mieux, me suis fait braqué plusieurs fois en mer et à terre pas envie de recommencer, mada et l'afrique coté indien ya les pirates, l'asie pas mieux, la méditerranée c'est blindé, ça devient chiant ! vais tenter la mer de cortez et le pacifique mais bon ça fait de la route pour voir 3 palmiers !!! qu'est ce qu'il reste ? la corse les canaries et les açores ? ou alors l'arctique et l'antarctique ??? ou alors l'europe du nord, l'islande et le canada mais ça caille ! grosse déprime ! dernière solution : le golden globe / la longue route : le tour sans escale en passant loin des cotes juste avec les goelands et les poissons volants ... je commence à comprendre l'engouement des vieux voyageurs pour ce trip !

16 mar. 2018
0

Le Pacifique , beau , très beau , cool très cool , des eaux très claire , mais la nav n est pas facile .Dès mon nouveau cata je repars la bas

16 mar. 2018
0

Oui QUIZ, pourquoi pas l'Europe du nord...
Norvège, magnifique, un local m'a dit " heureusement qu'il ne fait pas beau tous les jours, sinon nous serions envahis "
Préparer cirés et tres bonne capote,bimini, toiles latérales...couettes, chauffage électrique pour l'escale...

16 mar. 201816 mar. 2018
0

Cette discussion sur la sécurité me semble un peu stérile, on connait les risques, les situations, les comportements à éviter...
J'irai pas me balader dans les favelas en pleine nuit avec smartphone, gros appareil photo et colliers de diamants (bon j'en ai pas ...), j'irai pas non plus aux Tarterets à Corbeil...
Avec un peu de logique, d'humilité et de chance, je pense que ça devrait aller.

Pour revenir à une question plus pratique, (là, j'y connais rien), vaut-il mieux acheter le matériel sur place ou se le faire envoyer (type antidérapant, antifouling, ...) ? Qu'en est-t'il des taxes par rapport à ce que tu disais Tandei ?

Je crois que notre annexe rend l'âme...on attend l'Uruguay ou l'Argentine ou on peut trouver au Brésil ?

17 mar. 2018
0

Je ne pense pas Gazoree que la discussion sur la sécurité soit stérile. J'ai un peu roulé ma bosse, mais l'Amérique du Sud c'est spécial. Pour un européen qui n'y est jamais allé, c'est surprenant. Toutes les maisons du Nordeste sont entourées de fil de fer barbelé ou électrifié. Les policiers qui pullulent dans le Pelourinho pour assurer la sécurité des touristes sont bien sûr armés et tiennent souvent leur arme à la main pour éviter d'être surpris. Les marinas, les immeubles de luxe (et il y en a même à Recife dans lesquels le prix du m2 est hors de portée des bourses européenne's) ont des gardes armés.
Le mieux bien sûr c'est comme l'a dit le-sauvage plus haut de s'habiller sobrement et de toujours avoir de l'argent à donner en cas de braquage. Tout Brésilien qui tient à sa vie a toujours une petite somme sur lui au cas où.
En bateau il vaut mieux éviter les mouillages déserts, dormir en ayant tout fermé et préparer une bonne sirène en cas d'agression pour donner l'alerte et espérer que les agresseurs s'enfuiront.

16 mar. 2018
0

Perso j'amenerais tout ce qu'il faut avec moi. Acheter sur place un énorme point d'interrogation sur disponibilité, qualité, prix, etc. Se faire envoyer idem: le dédouanement est véritable parcours du combattant, souvent 100% de taxes d'importation: des amis avaient besoin d'un gros generateur, envoyé par le chantier français avec courrier habilité par le Brésil, fini en douane à S?o Paulo, finalement ils l'ont renvoyé en France puis Guyane.
Annexe: le Brésil fait de très jolies annexes marque Flexboat, j'avais demandé un devis même les plus petits dépassaient les 3000 euro, le change a un peu bougé donc à rafraîchir.

16 mar. 2018
0

Ouille...Ouille...Ouille...
Merci de ta réponse.
Sauf qu'on est parti il y a un an, on a moults pièces détachées et outils (et deux enfants) et vie quotidienne à l'année (pour 4) sur un 38 pieds.
Prendre antifouling et antidérapant et sika d'avance c'était compliqué (l'annexe de rechange n'en parlons pas...).

16 mar. 2018
0

Pour l'annexe, tu vois en Casamance ce que c'est... au Brésil il y a quelques marinas Jacarè Salvador mais en moyenne elle est tout aussi indispensable, c'est mouillage mouillage mouillage.
A la limite, prendre une barcasse locale en bois, rajouter un ou deux boudins gonflables si possible, puis quand vous partez pour du plus long vous la laissez sur place; ou de la "location" locale, tu demandes à quelqu'un de te la prêter le temps qu'il te faut moyennant quelques billets.

16 mar. 2018
0

Elle est en train de rendre l'âme mais on se débrouille...
On a aussi une walker bay qui nous dépanne bien ! Mais la gonflable va falloir la changer...

17 mar. 2018
0

Hello,
Notre Sevilor a rendu l'âme au Brésil, malgré quelques essais infructueux de collage(...)un copain a effectivement trouvé une petite annexe sur place pour une fortune, qui a rendu l'âme très vite!
Si on a de la chance, on peut en trouver une d'occasion chez Sandoval(Piersalvador), c'est là que se trouve le réparateur!
Perso, on a attendu d'être sur Trinidad...
Il y aurait sûrement une activité à créer dans le coin, mais les taxes d'importation sont assez élevées...
:pecheur:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bien fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (126)

Bien fini ?

mars 2021