Boulons de quille First 30

Je vais acheter un First 30 (le premier du nom), les boulons de quille sont fortement rouillés et sans doute à changer.
Quelqu’un peut me donner des idées de coût pour réaliser cette opération par un chantier ou me faire part de son expérience s il a déjà réalisé cette opération.
Merci d avance

L'équipage
08 sept. 2021
08 sept. 2021
0

As tu pris des photos, de manière à voir leur état ? S'ils s'effritent, c'est inquiétant. Tu peux tabler sur plusieurs milliers d'euros (dequillage, gougeons, joint de quille...) Par contre, si c'est superficiel (passe une brosse de fer) ça de traite sans pb.


08 sept. 2021
0

Attention ce ne sont pas des boulons de quille mais des écrous, une corrosion superficielle n a pas d importance vu leur nombre et leur diametre 🙈

Le mieux est d interroger aussi le groupe FB des First 30 et où de devenir member de l association des First 30

Dequillage en dernier recours, les tiges sont insérées dans des fenêtres de la quille puis un écrou est vissé
Mets des photos


09 sept. 2021
0

La perte de quille a moins d'accrocher le fond a pleine vitesse sa doit être la panne la plus improbable pour un plaisancier moyens.


09 sept. 2021
0

D'accord avec jerome 66. Le risque de perte de la quille existe surtout en cas de talonnage.
D'autant que le first 30 n'est pas encore tres ancien.


10 sept. 2021
1

On se demande alors pourquoi le experts vérifient l'état des boulons, écrous de quille.


Boutdebois:1) avec mauvais esprit : pour justifier leurs honoraires2) plus justement: pour contrôler leur etat ; verifier qu'ils n'ont pas subi de dommage.(ils engagent leur responsabilité)Mais sur un bateau sérieusement construit, les boulons tiennent des décennies.Sur mon supercha Craft 1967 je jes ai remplacés a un peu plus de 40 ans et objectivement, ils commencaient a etre mûrs.Mon Loctudy baudouin 1963 : ils ont l'age du bateau ; pas de degoulinure de rouille sur le lest, ni d'eau salee dans les fonds. Je ferai plus de mal que de bien en les voulant les remplacer. ·le 10 sept. 11:04
10 sept. 2021
0

Encore une discussion qui est en train de partir en vrille...
Vu l état des écrous et boulons je sais que je dois intervenir et je cherche juste un partage d expérience pour mesurer le travail à réaliser.
Bien entendu je vais aller chercher des renseignements sur le site de l’association et auprès des propriétaires mais en attendant si quelqu un qui a déjà fait cette intervention peut me donner des tuyaux ils seront bienvenus.
J ai déjà vu que les boulons avaient des écrous dessus et dessous ceux du dessous étant à priori accessibles par des cavités dans la quille ce qui me donne à penser qu il est sans doute possible de les changer sans dequiller.


JeanLW:Non et la tu perds ton temps sur Heo, contacte le groupe FB et le site et mes des photos, enfinTu risques surtout de créer des soucis, on verra avec des photos ·le 10 sept. 12:25
10 sept. 2021
0

Salut, ou est actuellement ton first 30, je pourrai te renseigner pour obtenir un devis de pro spécialiste des Mauric en Bretagne sud A+


10 sept. 202110 sept. 2021
0

J'ai fait déquiller et remplacer les écrous de quille sur mon bateau précédent mais rien à voir avec le first 30 à part la génération et le principe général de construction (lest en fonte boulonné sur coque composite, Etap 28).
Ca m'a coûté 1500 EUR en 2016.
Consisté en:
1/ soulevé le bateau à la grue pour désolidarisé la coque de la quille (lest).
2/ sablage de la quille + couche de peinture spéciale dont je ne me souviens plus du nom.
3/ nouveau joint de quille (tartinage abondant de sika ou autre)
4/ remettre le tout en place avec nouveaux écrous mais les boulons étaient changés aussi et ça je ne sais pas comment ils ont fait (problème de langue, chantier néerlandais et mon néerlandais patois local était un peu basique).
A refaire je pense que c'était du psychotage inutile, angoisse de proprio débutant.


10 sept. 2021
0

Merci à Pierre c est exactement le genre d informations que j attendais ici pour me donner une base de coût...
Mon bateau sera aussi en Bretagne sud et je veux bien les coordonnées des spécialistes des plan Mauric pour les contacter directement
Bonne journée à tous


10 sept. 202110 sept. 2021
1

...si je puis me permettre.
Dans ce type de soucis, bien écoûter l'avis des pros (techniciens de chantier).
Ces gens on une image plus réelle que la nôtre des risques réels encourus car leur échantillonage statistique repose sur des cas réels à l'encontre de nous mozarts de claviers dont les angoisses reposent souvent sur le cas de perte de lest qu'on a lu sur nos écrans dont l'histoire parcours l'internet comme une traînée de poudre. Idem avec les dématâges. Avec du recul de proprio de bateau et plus d'expérience pratique on a tendance à tempérer nos angoisses "internétesques" et probablement mieux utiliser nos ressources. Cela dit ça dépend des conditions de nav de chacun. A l'époque ou j'ai changer mes écrous de quille je naviguais avec des enfants. Idem si je devais faire une longue traversée je n'hésiterais pas si doute quant à l'état.


10 sept. 2021
0

Quand j ai changé les écrous, totalement inutile d’ailleurs pour ne fine couché de rouille, panique du non sachant, j avais parlé avec beneteau et ils m avaient bien dit de ne pas mettre d inox brillant, la qualité du métal retenu par eux est intermédiaire entre le galva et l inox

Je vais essayer de retrouver la facture


10 sept. 2021
0

j'ai déquillé seul mon Gibsea 302 pour remplacer les vis (têtes 6 pans),
bateau calé sur ber, quille décollée de env 10 cm du sol, calage latéral, cric auto en dessous, dévissage des vis, décollage du plan de joint (cutter , lame rigide affutée), qques coups de levier/pied de biche, et c'est venu en baissant le cric. Remontage sur bain de mastic, serrage à la clé dynamo.
j'aurais pu caler plus haut pour sortir complètement la quille et la faire sabler ...


10 sept. 2021
2

Bonjour yann_56
Cela fait longtemps que je ne suis pas intervenu sur ce forum, mais comme c’est un problème auquel je me suis trouvé confronté avec mon ex first30 je vais mettre mon grain de sel .
D’abord tu as tout à fait raison de t’interroger, car s’il y a bien quelque chose dont il faut se préoccuper lors de l’achat d’un bateau d’occasion, c’est l’état des appendices, quille et safran, d’autant plus pour un bateau de cet âge, c’est absolument essentiel.
La première des choses à faire c’est de gratter pour avoir une idée objective de l’état des boulons, et de faire sauter une éventuelle strat les recouvrants.
Il faut aussi s’assurer qu’il n’y a aucune infiltration, si minime soit-elle, susceptible d’être à l’origine de cette rouille.
Il faut également examiner soigneusement l’état de la liaison coque/quille. Est-ce que le joint baille, est-ce qu’il y des coulures importantes.
Voir aussi s’il y a des coulures de rouilles importantes sur la périphérie des fenêtres abritant les écrous.
Donc après avoir regardé tout ça, et s’il ne s’agit que d’une rouille superficielle due à un entretien des fonds approximatif, et si surtout il n’y a aucune infiltration qui pourrait être à l’origine de cette rouille, tu pourras à priori te contenter d’un simple nettoyage et ensuite de passer un produit antirouille sur les boulons.
A contrario si tu constates une infiltration, aussi légère soit-elle, alors il ne faut pas se contenter de remplacer le boulons (ce qui risque d’ailleurs de se révéler impossible), il faut déquiller, et en profiter pour sabler la quille et changer les boulons, ce que j’ai fait sur mon bateau, car j’avais constaté une légère infiltration par un boulon.
Je te préviens que c’est un gros boulot avec des surprises possibles, parce qu’il n’est pas du tout certain qu’il te suffira de desserrer les boulons et de laisser « tomber » la quille…
Sur mon bateau ça ne s’est pas passé aussi facilement, car même après avoir desserré les écrous, ben… la quille restait obstinément accroché à la coque, car les boulons était littéralement « soudés » dans les varangues (pour le coup elle ne risquait pas de se faire la malle…). Il a donc fallu carotter autour des boulons avec une longue scie cloche, ce n’est qu’après cette opération de chirurgie lourde que le divorce entre elle et la coque a été prononcé.
Malgré ces emmerdes je ne regrette pas d’avoir fait ces travaux, car ensuite quelle satisfaction de naviguer avec un bateau sain dans lequel on a une confiance totale !
Jai fait exécuter ces travaux par le chantier naval de Pors-Moro à Pont l’Abbé en 2012, et j’ai été globalement satisfait du résultat. Ils m’ont d’ailleurs fabriqué un nouveau safran l’année suivante.
Ces travaux me sont revenus à environ 3000 euros avec une stratification des varangues et une stratification époxy à la liaison coque/quille qui a été effectuée à ma demande, malgré que le chantier n’était pas chaud, mais je ne regrette pas de l’avoir fait. Je précise que j’ai un peu participé aux travaux. A la limite c’est faisable en amateur mais il faut disposer des infrastructures nécessaires.
Je te joins quelques photos.


Diver:Merci pour cette contribution constructive et documentée.·le 10 sept. 20:01
10 sept. 2021
10 sept. 2021
10 sept. 2021
10 sept. 2021
0

L état actuel


JeanLW:Catastrophe la rigole pas·le 10 sept. 15:46
JeanLW:Dommage car les varangues sont et ont probablement été bien revues et repeintes à la danboline ?·le 10 sept. 15:48
jerome1966:Acheter un bateau dans cette état...faut vraiment être accroc?·le 11 sept. 10:00
10 sept. 2021
0

Merci à Bwv pour son message si je peux éviter tout cela je ne m en priverai pas mais au moins je sais à quoi m attendre...


equalizer:Je te comprends. Ceux qui disent que des boulons de quille tout bouffés par la rouille, ce n'est pas grave, n'ont pas du vraiment vivre la situation. Quand on voit l'eau dans les fonds, ça ne doit pas les arranger. J'ai visité un Oceanis 321 qui les avait dans cet état. J'ai bien fait de ne pas l'acheter car sans compter les frais, c'est du temps et des soucis en plus.·le 10 sept. 15:14
Louarn:L'eau dans les fond, pour moi, c'est dans le top 5 des critères qui font que je n’achèterais pas un bateau.·le 10 sept. 16:19
equalizer:D'autant plus quand il y en a alors que le bateau est sur bers. Je n'imagine même pas à flot. Quels sont tes 4 autres critères ? Ça peut me servir dans ma recherche.·le 10 sept. 16:39
10 sept. 2021
1

Je prends qd même le bateau même avec tout refait par un chantier je serai au dessous du prix du marché et au moins je saurai ce que j ai sous les pieds !
Merci pour les infos


JeanLW:Merci de sauver une si belle carène ·le 10 sept. 21:32
Pierre3:Si c'est acheter un bateau de 40 ans + ce n'est pas plus idiot qu'autre chose probablement de l'acheter dans son jus sans maquillage et bricolage foireux et/ou maquillé comme un.... (mot censuré par moi-même). L'expérience que tu acquieras te reviendra probablement assez cher car il est à mon avis totalement impossible de restaurer un bateau de cette époque et de rentrer dans ses coûts à la revente mais 1/ il n'est pas évident que tu vas le revendre vite 2/ comme dit Jean c'est une bonne base 3/ il est difficile de mettre une valeur à une expérience.·le 11 sept. 10:15
Pierre3:...Aussi, j'ai peut-être tord mais contrairement aux commentaires ci-dessus je ne vois pas en quoi de l'eau dans les fonds d'un bateau sur bers depuis un bon moment est si dramatique. Un bateau sur bers avec des fonds secs et un pont tout mou tout pourri est un ordre de magnitude plus dramatique à mon sens. Arroser le pont avec un bon gros tuyeau d'arrosage et identifier la fuite. Tous les vieux bateaux un peu sous entretenu ont une fuite au niveau du pont. Au moins deux qui te soutiennent :)·le 11 sept. 09:54
Pierre3:Encore un commentaire et puis je te fiche la paix. Sur mon bateau, un bon vieux plan S&S de 1973. Quand je vais le récupérer après un hiver de tempêtes normandes. Dans les 30 minutes de mon arrivée je donne dans les 20 coups de pompe à main dans le cockpit pour vider les fonds. J'ai un coffre de cockpit avec un joint foireux qui laisse passer l'eau. Un de mes hublots de carré fait du goute à goute lors des grosses pluies. Le boulonnage de rail de fargue laisse passer l'eau à certains endroits (pas grand chose mais bon) etc. Dans mon cas j'ai des fonds profonds et l'eau s'accumule la sans rien faire rouiller car mes boulons de quille sont noyés dans la strat mais voila. Est-ce que j'en fait un drame ? Non. Est-ce que je fais des rêves mouillés de bateau moderne tout sec tout Ikea etc. Non, au contraire même on me payerait je n'en voudrais pas. Un bateau avec les fonds tout sec c'est une peu une abérration historique. Pendant 99,99% de l'histoire des bateaux à voile il y avait de la flotte au fond. Voila. My five cents...·le 11 sept. 10:13
11 sept. 2021
0

Si les fond sont aussi bien soigner que le reste! il va falloir y laisser quelque liasse de billet......
En gros on garde la coque et reconstruction....
Dequiller, osmose, moteur , gréement a condition que le mat soie pas trop corrode, électronique , voile....
3000,5000,12000,3000,5000,6000....plus la peinture de coque, les winchs self, les coussin, les vernis, les chiotes.....
Bref sa vaut pas le coup.
Sa va durer 2 ou 3 ans et tu peut pas naviguez.
Autan se tourner vers un bateau récent a moins de monter un muser!


JeanLW:Oui·le 11 sept. 10:25
mocitoo:@jerome, ne soit pas tranché dans tes idées, moi je refais un westerly qui était dans son jus et c'est un plaisir et je me fous qu'il ne vaudra pas plus à la fin, tout le monde n'est pas obsédé par la rentabilité...·le 11 sept. 10:57
Boutdebois:Si tu veux gagner du fric en retapant des vieux trucs, mieux vaut taper dans les bagnoles (les CX par exemple, montent en flèche).Mais si tu préfères perdre du fric avec des rafiots, on est raccord.·le 11 sept. 17:47
mocitoo:il y a longtemps que l’obsession de gagner du fric m'a passé ^^·le 11 sept. 18:36
11 sept. 2021
0

Si je pouvais acheter un Pogo 30 avec tout l équipement qui va avec je ne m en priverai pas...
Donc en attendant de gagner au loto je prends et je retape en faisant le maximum de choses par moi même et au final pour 100 fois moins cher j aurai un bateau pour naviguer et me faire plaisir.
La première fois que j ai fait ça avec un Flush poker j ai effectivement dépensé et perdu beaucoup d argent. Le deuxième était un Sauvignon j ai été beaucoup plus raisonnable et revendu sans perte. On verra ce qu il adviendra du First 30.


Pierre3:Tu en as l'expérience....Quand je vois le nombre de personnes qui ont les qualifications de restaurer un bateau mais pas nécessairement l'argent.Dans mon cas ce qui me manque plus que l'argent est le temps et les qualifications.Mais quand même il m'est trés difficile de faire faire des travaux sur mon bateau, les freins à l'embauche étant si massif que les chantiers sont semble-t-il en constant sous-éffectif structurel. Dans un monde bien fait l'énergie et le savoir faire (toi) devrait pouvoir rencontrer l'argent et le manque de temps (moi) sans que ca soit un bazar incroyablement complexe ou une foultitude de parasites et be bâtons dans les roues viennent s'y mettre pour concocter ensemble un bon vieux gros déclin qui n'en fini pas de durer. Fin de coup de gueule.·le 11 sept. 10:50
Boutdebois:"Il est très facile de devenir millionaire en exploitant un bateau. Il suffit d'avoir été milliardaire avant" Bob Escoffier·le 11 sept. 17:43
Boutdebois:Qu'est ce que vous avez a tous fantasmer sur les Pogos. Ton vieux first est tout aussi bien.Et je suis certain que bien retapé tu seras pas loin de l'échanger contre un 35 convalescent.·le 11 sept. 17:50

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

Après la pluie...

  • 4.5 (66)

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

mars 2021