Boulons de quille

Bonjour à tous :)
Je viens de faire sauter une petite partie de l'épaisse couche de strat qui recouvre les boulons de quille de mon sangria. En fait il y a plus d'un cm de fibre bien dur, donc pour commencer le contrôle j'ai dégagé un boulon pour en voir l'état.
J'essaierai de prendre une photo demain.
Le boulon, et ce que je vois de la vis qui ne dépasse pas du boulon étaient absolument nickel, pas un poil de rouille, comme neuf. la "varangue" en dessous, en tout cas ce que j'en ai vu était également comme neuve. Curieux, au bout de 35 ans, donc je me demande si ce cotrôle visuel suffit.
Ne devrais-je pas vérifier sous la varangue pour voir si la tige filetée à rouillé ?

Pensez vous que je doive dégager tout les boulons pour ce contrôle ? (Ca représente un assez gros travail vu la couche bien dure et épaisse qui les recouvre)
Merci pour vos conseils :)
William.

L'équipage
26 mar. 2011
0

william
il y a eu un long fil sur les boulons de quille du sangria ou il y a toutes les reponses a tes questions ,dommage que je ne soit pas doué pour la fonction recherche pour te l'indiquer !bon courage

26 mar. 2011
0

Je n'arrive pas à l'utiliser
Peu importe le navigateur que j'utilise, quand je clique sur rechercher -&gt rien.
Je vais retenter ac google ;p

26 mar. 2011
0

Ca y est !
www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

Je crois que je l'ai retrouvé :)
Merci pierre.

26 mar. 2011
0

Quel bordel
Quand tu commences à craindre pour tes boulons de quille, c'est le genre d'idée qui ne te quitte plus... A moins d'entreprendre les gros travaux.
Engagez vous qu'ils disaient ... ;)

0

faut pas dramatiser
entre le perfectionisme et la simple prudence il y a plus d'un pas !

26 mar. 2011
0

Je vais faire ça en effet
Maintenant que je sais ce qu'il y a en dessous.
Je pose quand même une question ici, parce que le fil est un peu vieillot la bas.
Si j'ai des inquiétudes, c'est parce que j'ai eu une infiltration d'eau. D'eau salée je précise. Ca avait commencé en fin d'été dernier. J'ai tout de suite pensé que cela venait d'un défaut de joint de quille, comme j'avais pu trouver de la rouille qui suintai autour du joint, en plongeant. Mais l'eau pouvait toujours venir d'un autre endroit. Si l'eau vient du fond (quille, boulons) il n'y a à priori pas de raison qu'elle s’arrête de monter. Mais dans le cas présent, je la voyais remplir les carrés dessinés dans le fond par les fausse varangue (donc avec une circulation d'eau qui passait dans la résine à un endroit, je ne vois pas d'autre explication) Et au bout d'un moment, à partir du niveau des planchers, hop, le niveau ne progressait plus. Etrange. J'ai donc pensé que l'eau venait de la cale, ou j'ai bien une petite infiltration, puis suivait un chemin, quelque part sous la résine (?!) pour venir jusque là.
Entre temps l'hivers est passé, et je n'ai pas eu le temps de gérer tout cela, d'autant qu'il vaut mieux avoir un temps sec pour faire du plastic.

Mais chose plus étrange encore, après avoir correctement asséché les fond, l'eau ne remonte pas d'une goutte !
Le phénomène s'est arrêté de lui même. Ici à Sète les bateau se salisse vite, ma coque est bien chargée de tout un petit écosystème que je m’apprête à éradiquer, c'est peut être l'accumulation de cette couche vivante qui a stoppé :
1 l'infiltration au niveau de la cale etc
2 l'infiltration au niveau des boulons ?
Bref, je prie intérieurement pour ne pas avoir à déquiller, j'ai déjà une bonne liste de choses à faire sur le bateau. Mais c'est surtout le fait de ne rien y comprendre qui me ronge.
;p

0

pour faciliter le travail
un petit coup de scie cloche sur la strate au dessus du boulon et ensuite tu finis au ciseaux a bois !

26 mar. 2011
0

Disqueuse
Après avoir passé la disqueuse pour virer plus efficacement la strat, je me suis aperçu que les fausse varangues étaient en bois (exotique) et que le tout, même la fibre était imbibée de flotte, mais que cette flotte séchait, et ne remontait pas d'une fuite des fonds en continue. En fait, l'eau semble circuler de différents endroits pour arriver jusque là, espace entre bois et coffre intérieur (si présence d'eau), cale, espace sous le garde manger etc .. ça communique par un petit réseau, pour venir gorger le bois des fausse varangues exotique. Par chance le mien a l'air en bonne santé. Il sèche assez rapidement. C'est dingue ce qu'on découvre en creusant la dessous.
Bref, c'est déjà beaucoup moins démoralisant :)

26 mar. 2011
0

Merci
Merci au passage pour ta contribution pierre, et aussi à Bernard, et pascal de Sète :)

27 mar. 2011
0

Oui
Elle était salée. Contenait aussi de l'huile moteur, en bonne quantité, comme si l'huile restait accrochée à la fibre, de l'eau douce (pas aussi salée que la mer) et toutes sortes d'autres substances non identifiées mais bien répugnantes :)

0

petite question bete
tu as gouté l'eau ? souvent ce qu'on crois etre une fuite des fonds provient du haut lors d'episodes pluvieux ;-)

27 mar. 2011
0

William, tu as decouvert une faiblese des jeanneau
de cet époque, contre plaqué dans les varangues et dans le safran.

par contre je suppose que tu as regardé tous les passes coques, les sondes (vitesses sondeur etc, l'étambot etc

j'ai mis à trouver une fuite contre laquelle le proprio précédent avait utilisé de la mousse pu sur un boulon de quille, ça venait du coffre à mouillage et par un circuit bizarre ça sortait sous la TAC

la mousse a pourri une cloison etc

sur par contre que sur un lac c'est pas facile de faire la diff sucré salé

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Encore la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (186)

Encore la pluie...

mars 2021