Bouées de pécheur, filets ou casiers, distances à respecter ?

Je souhaiterai savoir comment on peut distinguer des bouées de filets de celles de casiers.
de plus le filet plonge t-il rapidement devant la bouée ?
En gros comment ça marche et avec 1,6 m de tirant d'eau quelles précautions doit on prendre pour ne pas avoir de fil... aux pattes.

L'équipage
28 juil. 2006
28 juil. 2006
0

en principe

un casier est signalé par une perche avec un chiffon ,là pas trop de probleme si l'on ne passe pas trop pret (10m),il vaut mieux d'ailleurs si possible passer "au" courant.

les filets c'est plus traite car ils ont un simple flotteur sans perche en principe jaune .il faut reperer le second flotteur ainsi l'on sait comment est tendu le filet et eviter de passer entre les deux bouées .Avec 1,6m ça devrait faire mais l'on ne sait jamais.Dans tous les cas relever la ligne qui traine derriere le bateau :-D

josé

28 juil. 2006
0

casiers
Malheureusement, ce n'est pas si simple. Les casiers ne sont plus marqués par des perches mais de plus en plus souvent par de simples ballons de 60, roses souvent, parfois blancs !!
Il y a un chien, très souvent invisible par la force du courant, quand ce n'est pas les 2.
Si tu les vois, tu peux passer à 50 cm SOUS le courant lorsque le courant est établi, à plusieurs dizaines de mètres à la renverse (le filin peu alors être n'importe où autour).
Et attention, la plus dangereuse, ce n'est pas celle que tu as vue, mais celle de l'autre extrémité
;-)
Enfin, si par malheur tu en prends une, si ta vitesse surface est importante, il faut très rapidement descendre les voiles si tu ne veux pas voir ton bateau remplir.

28 juil. 2006
0

Casier
J'aurais tendance à passer "sous " le courant: il me semble que le bout qui descend et plutot du coté "au" courant. De plus si j'ai calculé juste il est plus facile de s'écarter en passant "sous" le courant.

Par contre j'aime bien passer assez près pour lire le courant grace au sillage de la bouée. C'est souvent une indication intéressante.

MichelR

28 juil. 2006
0

et ça c'est ....
la journée mais la nuit ???? :-(
là moi j'ai pas de méthode à part pour ceux qui y croient une petite prière pendant qu'ils entendent le klong klong le long de la coque.
;-)

28 juil. 2006
0

La nuit
Et bien tu regrettes d'avoir une quille à ailettes, un safran suspendu, une ligne classique ou un saildrive, lorsque ce n'est pas les 3 à la fois :-(

28 juil. 2006
0

A propos des casiers et autres filets....
J'avoue être agacé (pour rester poli) par tous ces casiers que l'on croirait concentré dans les chenaux (ben oui c'est plus pratique et puis ça fait bien ch...er les autres ce qui semble être une satisfaction supplémentaire....)
A +

28 juil. 2006
0

Peche en mer
Bonjour à tous,
Par chez nous, c'est de véritables traquenards qui nous attendent dés que l'on sort en mer!
Ce ne sont pas les filets d'amateurs qui génent, puisqu'ils ne peuvent dépasser les 50 metres de long et que l'on distingue parfaitement les deux fanions d'extrémités; ceux sont ...les autres.
des filets de fond ou de surface,(suivant les poissons recherchés) sur des kilométres, avec des virages à 9O°, des bouées trés éloignées, parfois des départs de filets à 100m de la plage!
je ne parle pas des tresses tendues à 2m sous la surface, des casiers,etc. Pour ne pas que leurs filets soient repérés et volés par d'autres, Le dernier jeu à la mode consiste à mettre des filets avec des petites bouées semi immergées que l'on pose et repére au GPS. Trés pratique et pas identifiable. Bien sur, avec l'amplitude des marées, ces valeurs de profondeur changent sans arret,ce qui les rend encore plus dangereux.
Je ne veux pas jeter l'anathéme sur ceux qui en vivent, mais je pense qu'à minima, une bande 2 à 3 miles des cotes, devraient etre interdites à tout engins de peche et ce, pour tous.
Sans oublier qu'un filet "perdu", peche encore tout seul pendant des années...
Amicalement
Daniel

28 juil. 2006
0

yaka
équiper le devant de la quille, l'hélice et le safran de lames de rasoir et rajouter un lance torpille pour virer ces c..s de pècheurs qui ne respectent pas les règles de priorité

28 juil. 2006
0

une seule methode
le couteau sans etats d'ame.

je me suis fait prendre l'ete dernier par le safran et en solo, j 'en ai bavé et j 'ai du prendre des risques pour l 'enlever mais je vous garanti que le co....d qui l'avais posé n 'a rien retrouvé.

Hervé

28 juil. 2006
0

Pavillon de régate
Heu sympa les photos, l'écluse d'Ouistreham, le chienchien du ponton et la meilleure, c'est quand meme le coup a boire.
La, mon vieux, faut quand meme etre deshydraté...
T' es sur pour le la Régate et son pavillon
Un doute m'habite!!!

Petitjean

29 juil. 2006
0

pour le pavillon
tout depend des instructions de course et de la categorie dont tu fais partie , petit ou grand

et pour le coup à boire c'etait du whisky malheureusement sans glace!!

Hervé

28 juil. 2006
0

Quand on est en voilier....
C'est chi.nt par contre j'ai vu l'année dernière aux abord d'un chenal infesté de casiers un chalutier de taille respestable traverser le champs de perches et chiffons au cap et derriere son sillage il y avait du petit bois, comme quoi entre eux c'est la bonne ambiance.

Bon WE

Athos / Raoul /F31

29 juil. 2006
0

Sans parler des pêcheurs...
Au bout du môle, les hameçons et le reste dans le chenal!

Dès que je vois une bouée je cherche la deuxième identique et éventuellement les autres petites...

Le casier on arrive à se dégager, le filet c'est autre chose. Et le pire c'est que lme moins visible est le filet!

Une solution : éviter tous les haut fonds et la proximité des côtes qui attire particulièrement les casiers. Surtout de nuit.

29 juil. 2006
0

... sous le courant
Dans ma zone habituelle de navigation, Manche est et secteur des anglos, les bouées, flotteurs divers sont nombreux et les courants... vigoureux!
Il me parait sage de passer sous le courant de tout engin, car de l'autre côté,l'orin peut se trouver assez tendu et au ras de la surface.
Par contre, il est intéredssant de passer assez près pour apprécier direction et vitesse du courant, car il peut énormément varier à 100m près, précision que les cartes du SHOM ne peuvent pas donner.
Il y a qqs années, un Mélody de mon club a eu un problème juste au dessus de la Hague. Safran pris dans un orin avec un courant de quelque 6 N de l'arrière, dans le "clapot" traditionnel de ces lieux.
Le bateau embarquait par l'arrière et impossible de tenter de se mettre à l'eau dans un tel courant.
L'intervention difficile du canot de Goury qui a tiré par l'arrière a permis le dégagement.
Un bateau plus petit aurait purement et simplement coulé. A méditer.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (162)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021