Bouée fer à cheval, feu à retournement, bout flottant.

Doit-on les réunir et si, oui comment, pour balancer le tout à un homme à la mer sans que ça s'emmêle !
Il y a un petit cordon sur le feu à retournement.
Quelqu'un aurait-il un petit schéma car je manque de neurones...
Merci

L'équipage
07 juil. 2013
07 juil. 2013
07 juil. 2013
2

Personne ne s'est jamais mis d'accord sur le fonctionnement de cet ensemble
les uns disent qu'il ne faut pas jeter la bouée car avec le vent elle s'envole donc qu'il faut jeter le feu de retournement d'abord car au moins on le voit et la bouée suit ensuite, d'autres disent l'inverse
néanmoins, pour éviter que l'ensemble ne s'emmèle le plus simple est de déposer le fil (20/30 mètres ) dans un tube PVC ( de type gouttière) de 15/20 cm de haut, fermé au fond, il ressortira donc comme il a été déposé sans faire de noeud , un peu comme quand on met l'ancre à l'eau et que le cordage suit proprement derrière

07 juil. 2013
0

Excellent l'article sur l'homme à la mer !
Pour ma part, il me semble préférable de balancer l'ensemble avec, merci Polac, un tube pvc pour le filin flottant. D'autant que j'en ai un de 100 mm avec des embouts plastiques. Cela me permettra aussi de l'accrocher proprement au balcon pour éviter que le vent ne m'oblige à lover à chaque fois que je retourne au bateau !
Merci.

07 juil. 2013
0

Perso, j'ai ajouté une petite ancre-flottante à l'ensemble pour éviter que ça dérive trop vite

07 juil. 2013
0

On peu en récupérer (des ancres flottantes ) dans le matos obsolète des bips

07 juil. 2013
0

Bouée Silzig tendue en travers au dessus du tableau AR, un bout flottant de sécurité de 22m et de 10mm de diamètre lové en sac et le "Phoscar" sur son clip sous la poutre supportant la barre d'écoute sont solidaires à l'AR. Le tout se déploie si je libère les mousquetons d'extrémité de la Silziz qui la fixent au bateau. En saucisse la Silzig sauf si je prends la peine de la fermer avant de la jeter. Pas loin un palan 6 brins (CT 600kg) avec un gros mousqueton de pompier que je peux frapper sur l'extrémité de la bôme...

07 juil. 2013
0

Eolia nous demande "Doit-on les réunir et si, oui comment, pour balancer le tout à un homme à la mer sans que ça s'emmêle !
Il y a un petit cordon sur le feu à retournement.
Quelqu'un aurait-il un petit schéma "

la meilleure façon de savoir est de tester en exercice (par temps calme c'est mieux) ...et j'ai bien peur que les convictions de chacun sur la manœuvre débouchent sur des interrogations ... encore plus intenses.

07 juil. 201307 juil. 2013
1

Nous avons tester avec des copains gros temps grosses vagues, bateau lancer ,comme il n'y avait pas de volontaire ! ;=) , nous avons jeter un pare batte (le plus vieux designer volontaire !)

conclusion harnais obligatoire par gros temps
achat d un pare batte ! :=(

07 juil. 2013
0

Quand on lâche une ligne de traîne pour la pêche on évite de le faire en vrac, là c'est pareil... Comme tout ce qu'on fait à bord d'un bateau en général. Et malgré les conseils et les schémas le tester en vrai pour la configuration particulière de son matériel.

Quelques Héonautes non anonymes ont mis des photos de leur bateau dans la rubrique album.

Sur le mien le "phoscar" n'est pas visible parce qu'il n'était pas encore relié au moment de la photo.

J'ajoute que le tout est démontable dès que m'en prend l'envie pour éviter les tentations à l'étape.

Un gros avantage; on manipule une fois au montage avant le départ et une autre fois à l'arrivée si je dois quitter le bateau, même si ce n'est pas une opération de sauvetage. :acheval:

08 juil. 2013
0

bouée couronne avec feu à retournement à éclats reliée à un touret de 150m de polypropyléne flottant sur le balcon arrière ..
n'a encore jamais servi , mais on ne sait jamais .
je me pose la question pour la nav en solo qui peut me la lancer ?????
alain

0

En solo, navigue avec la bouée déjà positionnée sous les bras.
Tu seras paré

Perso, j'ai confectionné un support en inox sur lequel j'accroche la bouée à poste. Pour tenir le support en inox, utilisé une boite en plastique sur laquelle je l'ai vissé.
Pour que ce soit plus facile à transporter, j'ai posé dessus un poteau sur lequel je tends des torchons. Le vent, en poussant dessus, fait avancer la boite.
Pour faire joli, je lui ai donné un nom : batô.
Et j'ai décider de ne jamais le quitter pour aller me mouiller.
facile, non? :litjournal:

08 juil. 2013
0

Le harnais monsieur Alain, puisque c'est le seul qui reste a bord la plupart du temps. :langue2:

08 juil. 2013
0

j'ai essayé le canard gonflable de piscine déjà enfilé sous les bras ,c'est pas pratique pour manoeuvrer ..
le harnais : quand c'est nécessaire ...
sur mon joli bato quand j'ai la capote et le bimini ,je suis en cage et comme tout se fait du cokpit même le jet de l'ancre
je ne le met pratiquement jamais , quand ça force je reduis ,
,le pilote et j'attends que ça passe bien calé près de la descente .
la brassière auto et la longe sont réglés et à portée de main au casou
alain

08 juil. 201308 juil. 2013
0

Un bateau à jet d'ancre. :pouce:
Tu l'as appelé Lexmark ou Epson ton navire :mdr: :mdr: :mdr: :jelaferme:

0

:pouce: :alavotre:

08 juil. 2013
0

si c'était un laser ,je comprendrais , mais ce n'est pas le cas .
c'est pour ça que je n'écris jamais de cartes postales ..
alain

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

Souvenir d'été

  • 4.5 (90)

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

novembre 2021