Bordure de GV fixe ou genre "poche"

Bonjour

Sur ma GV North, la bordure est une sorte de poche qui empêche le vent de passer entre la bordure et la bôme.
L'avantage est que le vent ne s'échappe pas
Le défaut est bien entendu le fait qu'il est plus difficile de tendre cette bordure.

Sur mon ancien voilier cette bordure était faite avec des coulisseaux glissés dans la bôme

On me propose aussi une bordure comme le guindant d'un génois sur enrouleur qui se glisserait dans la bôme

Les 3 systèmes bloquent le vent; ce que je recherche

Mais, quels sont les avantages et défauts des 3 systèmes selon vous ?

Merci

Camille

L'équipage
04 jan. 2020
04 jan. 2020
1

Bloquer le vent ? … tu nous expliques ! 😟

L'art n'est-il pas de le dévier gentiment à son profit !

Ne pas oublier la bordure libre et son principal avantage - qui, AMHA, l'emporte sur tous les autres - la simplicité .

Tu parles peut-être d'un ris de fond .

04 jan. 2020
0

La simplicité et la possibilité d'arrondir la voile, lui donner du creux...

04 jan. 2020
5

l'avantage d'une GV avec une poche est que tu peux y mettre du vent dedans et quand il y pétole tu le ressors…. à défaut, c'est utile pour y ranger les clés du moteur ou le bébé kangourou du bord.

04 jan. 2020
0

L'avantage d'une bordure endraillée par rapport à une bordure libre est selon moi théorique.
Dans la pratique, de part sa simplicité, la bordure libre est plus facilement exploitable et permet de mieux utiliser sa gv, surtout si tes ris sont renvoyés au cockpit.

04 jan. 2020
0

J'ai du mal à voir la meilleure adéquation d'une GV à bordure libre et la prise de ris du cockpit.
Peux tu nous expliquer plus précisément ton point de vue Juliusse ?

04 jan. 2020
1

C'est juste le côté pratique de pouvoir frapper sa bosse de ris en faisant un nœud autour de la bôme au lieu de la fapper seulement dans un pontet.

05 jan. 2020
0

Avec un lazy bag ?????

05 jan. 2020
4

Ben oui. S’il est bien fait le lazy bag a les passages pour. Le mien a une ralingue sur la moitié avant de la bôme et des coulisseaux sur la moitié arrière donc pas de souci pour passer les bosses de ris autour de la bôme

05 jan. 2020
1

Si le lazy bag est fait correctement, il y a des ouvertures pour les bosses de ris.

04 jan. 2020
0

Le maintien de la bordure (coulisseaux, poche, je ne sais quoi) on s'en fiche totalement.
On sait bien maintenant que le vent ne s'occupe pas de ça, et ne reste pas bloqué, où que ce soit.
Ce qui est important, c'est que la dépression sur l'extrados de la voile soit efficace, non turbulente, et tire bien le bateau vers l'avant. Et ça, c'est le creux de la voile qui le fait, sur toute la hauteur de la voile. Creux qui se règle par l'écoute, la drisse, le hale-bas et... l'étarquage de la bordure (entre autres).
On peut décider de se passer de certains réglages, mais dans ce cas, autant choisir la facilité.
Et dans les deux cas, qu'on veuille régler ou qu'on soit fainéant, c'est la bordure libre qui l'emporte !

04 jan. 2020
0

et le vide poche dans tout ça il est ou?
à une époque la bordure était équipée d'une fermeture éclair pour résorber le creux ,
je me pose toujours des questions pour le ris de fond ,le cunningam ,les lattes ,et toutes ces sortes de choses que l'on ne voit pas sur les pirogues indonésiennes avec les voiles en sac de riz et marchent comme des avions .
de toutes façons le gréement marconi n'est pas un gréement fait pour la croisière ,bien que de plus en plus les surfaces de voiles d'avant et de gv s'égalisent .
alain

04 jan. 2020
1

Une bordure libre est globalement plus adaptée pour nos bateaux de croisière. plus performant, plus simple...
si pas de lazybag, tu as un positif sur la bordure qui augmente un peu la surface, car une fois la voile en utilisation, elle ne touche plus la bome, sauf au prés dans la brise si tu blindes la bordure pour aplatir la voile.

NB: Une voile fonctionne en dépression, ce n'est pas le coté creux qui porte, mais l'autre. (sauf pour un spi) alors vouloir bloquer le vent...

B. CHERET a écris un ouvrage remarquable qui te permettra de mieux comprendre, et sans doute de faire avancer ton bateau un petit peu mieux.
livre.fnac.com[...]-Voiles

04 jan. 2020
0

Et en plus avec une bordure libre on peut même affaler le spi entre la bordure et la bôme (lorsqu'il n'y a pas de lazy-jacks)!

04 jan. 2020
2

on peut aussi faire sécher son linge sur la bôme

05 jan. 2020
0

Même avec lazy-jack ET easy bag, on peut affaler le spi entre bôme et bordure...

04 jan. 2020
0

J’avais une voile avec bordure endraillée et j’ai fait rajouter un coulisseau pour la tester en bordure libre avant d’en faire faire une neuve ... résultat j’ai décalé mon achat de 2 ans !

05 jan. 2020
0

effectivement c'est plus la forme de la voile qui fait avancer le voilier contre le vent que sa surface
projetée .au portant c'est l'inverse .
alain

05 jan. 2020
0

avec mon whishbone et mon mat non haubané je peux faire travailler ma voile en laminaire jusqu'au largue .
,au grand largue je borde mais pas avant .
avec le whishbone très avancé la voile est très creuse ,et tire autant qu'un spi à la même allure .
d'ailleurs en régates je me classe généralement pas trop mal en réel ,mais je me fais allumer en hn avec 21 c'est ingérable .
alain

05 jan. 2020
0

Pour en revenir à la question initiale de Camille, je ne sais pas y répondre.
Ayant eu des bordure "à poche" comme citée, et ayant choisi de passer en bordure libre, je respecte son choix de conserver son dispositif.
Cette poche a bien une efficacité reconnue et prouvée, même si l'on est dans les quart de poil de c.l Elle (la poche) augmente la surface efficace en guidant le flux en limitant son échappement par la bordure.
LauBen a son génois max avec une bordure à raz du pont. Le relever de 5 cm à son point d'amure peut être ressenti.

05 jan. 2020
1

Je ne connais plus beaucoup de voileries qui proposent des voiles à bordure endraillé, c'est un peu passé de mode.
Par contre, faire une bavette que l'on peut masquer avec un velcro, ca existe sur certaines voiles de régate, par exemple en figaro 2
Cette photo l'illustre , on voit 2 petites bandes blanches verticales sur la gv:
voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]e58d51b

Pour le génois max que tu parles Bmayer, l'effet de plaque, c'est à dire la bavette a ras le pont est ultra important sur les génois à grand recouvrement. Voir le livre de B. Cheret.

05 jan. 2020
0

Camille,
je n'ai jamais vu de Hanse sans une bordure libre...
C'est assez logique vu l'importance de surface de la GV sur ce type de gréement.
Il faut pouvoir régler la GV correctement ; ce qui est beaucoup moins facile avec une GV à bordure endraillée.
Sauf en écoulement complètement turbulent (au vent arrière), la force propulsive ne vient pas du vent qui serait retenu par la voile mais de l'écoulement des flux.

05 jan. 2020
0

Bonjour Bruno

Tous les Hanse ne sont pas identiques
Sur le même ponton que moi il y a un autre 312; pas les mêmes voiles ni le mêmes accastillage. Les listons eux aussi sont différents.

Mes voiles n'étant pas "standard", je suppose que cette bavette a été demandée par le premier proprio

Dès que je navigue je fais une photo

05 jan. 2020
0

A propos de prise de ris.
Je suis dans la configuration décrite plus haut, à savoir GV à bordure libre et lazzy-bag non endraillé dans sa partie la plus proche du point d'écoute. Pour soulager la bosse, j'ai cru bon de passer un raban dans l'oeil et sous la bôme, ce qui permet au surplus de stabiliser la chute. Cependant, très rapidement j'ai constaté que la voile qui se trouve coincée sous le raban se détériorait à la vitesse grand V. Je me suis donc dispensé du raban ce qui m'a valu d'exploser une bosse dans la brafougne du coté de la Corogne.
Depuis je n'ai pas trouvé d'autre solution que d'avoir en réserve une bosse de rechange "au cas où"; Quelqu'un a-t-il une bonne idée?

05 jan. 2020
0

bonjour, la traction la plus forte est dans le sens de la chute et pour la reprendre il y a des coulisseaux au niveau du point d'écoute. Si le point d'écoute est mal ou insuffisament tenu il et préférable d'ajouter une poulie sur coulisseau qui reprend la bosse juste derrière le point d'écoute.

05 jan. 2020
1

Je fais pareil,j'ai réalisé une grande manille textile que je tourne deux fois autour de la bôme,et qui passe dans le point d'écoute.
Cela permet de choquer la bosse.
Je n'ai pas constaté que cela abîmait la GV,

05 jan. 2020
0

Bonjour,
j'avais fait faire ma nouvelle GV en bordure libre, faut dire que je navigue à l'ancienne, je prends les ris en pied de mât, et cela me permet de passer la longe du harnais autour de la bôme, et de travailler en sécurité. Cette année, j'ai prévu de tout ramener au cockpit, ça ne devrait pas être plus mal...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Peinards dans les Hébrides

Souvenir d'été

  • 4.5 (125)

Peinards dans les Hébrides

novembre 2021