Booster double plis

J'adore cette voile que j'utilise depuis très longtemps et j'avais surtout envie de voir à quoi ressemblait mon avatar.
A part ça, il y en a qui ont utilisé ou utilisent encore ce type de voile ?
L'est beau non ?

L'équipage
02 fév. 2005
02 fév. 2005
0

Justement...
je n'ai pas encore de spi et je repensais à ces voiles doubles. Elles ont l'avantage d'être moins sportives qu'un spi en solo quand on est plus trop gamin. Mais on n'en entend plus parler depuis quelques années. La mode de l'asymétrique les a balayées (suis pas convaincu). Comme tu as l'air d'en être satisfait, comment l'utilises-tu selon les amures de portant ? Je suppose qu'il faut un tangon (ou deux ?).

02 fév. 2005
0

le booster DP facile
j'ai utlisé ce type de voile sur mon cata 10 M pendant des années. Je trouve qu
e c'est une voile formidable.
on perd un peu en vent arriere sur un spi mais c'est beaucoup plus facile a manier:en peut mettre en trinquette double ranger tous le reste,et laisser faire:c'est d'une stabilité phenomenale ,le bateau est sur des rails.en vent de travers on peut s'en servir comme genois leger ou gennaker suivant les grammages ou surface.De plus une fois les deux plis accolés on peut
eventuellement rouler le tout sur emmagasineur!
Bien sur il faut au moins un tangon pour la partie au vent,celle sous le vent tenant toute seul en bordant legerement.POUQUOI cette voile est peu demandeée? parce quelle est passée de mode et que la surface totale est superieure a celle d'un gennaker,donc un peu plus chere!N'oublions pas que c'est une version legere des voiles de trinqette en ciseaux utlisées par moitessier.En tout cas je l'ai pratiquee,sur des centaines de miles avec plaisir et securité et meme gagné des courses avec;Si tu veux plus d'infos envoie un mail,je peux te filer des infos au tel.SO LONG

02 fév. 2005
0

Est-ce intéressant
sur un cotre?
Ca m'aurait plu, s'il faisaient une quinzaine du blanc.

0

perso je connais pas
mais j'ai toujours préféré deux genoas en ciseau au lieu du spi sur mon vieux Loplop.
J'obtenais 44 m² au lieu de 40, avec un rendement un peu moindre c'est vrai, mais quelle sécurité.
Tangonné au vent seulement et conservé jusqu'à 45 degrés du lit du vent.

02 fév. 2005
1

je decouvre, merci
mais dis en donc un peu plus sur comment ca marche , comment ca se regle , et comment ca se commande à un voilier ?
ou par exemple des photos plus grandes pour mes petits yeux
:pouce:

02 fév. 2005
0

A la demande générale
Je n'ai pas beaucoup de temps ce soir mais dès que possible je ferais un petit compte rendu sur cette voile avec laquelle j'ai plusieurs traversées (y compris en solo).
Désolé pour ce soir / Bonne nuit

02 fév. 200516 juin 2020
0

J'ai retrouvé une photo
Sur mon bateau (grément côtre avec bastaques) j'ai encore compliqué avec deux tangons dont la base est réglable sur un rail sur l'avant du mât. Ce rail mesure environ 3m50, il me permet de tangonner solidement toute sorte de voile d'avant. Pourquoi si haut ? Parceque j'utilise également des grands Yankees (Eh oui pas d'enrouleur) ! Chaque tangon est équipé de son propre Halebas et de sa balancine.
Expliquer c'est pas simple utiliser c'est facile !
Toujours est-il que c'est très confortable avec un Booster double pli : comme le disait quelqu'un un peu plus haut dans le fil, le bateau est tiré par l'avant comme sur un rail. De plus, comme j'ai un dériveur intègral, je remonte complètement la dérive et c'est le confort : pas d'embardée, pas de roulis, le bateau se démerde tout seul avec seulement des sandows et des brides sur la barre franche pour qu'elle ne parte pas tout d'un bord si la houle rattrape.
Si vraiment ça vous interresse, je peux vous décrire l'utilisation aux différentes allures, même au bon plein et surtout la technique de l'empannage de tangon dans la brise en solo : Non sportifs, s'abstenir !
Allez, ce coup ci, je vais à la bannette.

03 fév. 2005
0

Et où c'est'y...
...qu'on peut encore acheter ? Je dois avoir quelques part une vieille doc. Je n'ai pas trouvé sur les sites des voileries "up to date" bien sur.

03 fév. 2005
0

Ben, de mon temps
le spécialiste du Booster était Ancel DeVries (je ne certifie pas l'orthographe) Le mien est un Ancel deVries, je vais le sortir de son sac pour voir s'il y a un sigle ou un logo cousu dessus.
Internet reste totalement muet. Je crois bien que ce type de voile était déjà hors jauge dans les années 80. Elle semble avoir totalement disparu du marché :-(
C'est du beau boulot de voilier car les deux plis sont parfaitement identiques. Mon booster doit avoir 10000 milles dans les écoutes et j'aimerais bien en trouver un autre car ses points d'écoute sont bien distendus : au près par beau temps le point d'écoute est presque au Winch.
Déjà que j'avais pas bien le moral aujourd'hui, je viens de découvrir que je devrais me faire Ch... avec un spi pour la prochaine traversée.
Dernier détail, sa surface est de 75 m².

23 avr. 2016
1

J'en ai utilise un un sur un Bjet pendant a12 ans. Cette voile est la plus extraordinaire que j'aie jamais utilisée. On peut la garder du bon plein au vent arrière.en solo c'est genial.
Je suis à la recherche d'un booster double plis pour un Challenger Bravo.

23 avr. 2016
0

Oui, aussi de bons souvenirs de traversées alizéennes. Booster 2x45 m² endraillé sur un étai volant devant l'eurouleur puis avec une ralingue cousue, monté sur l'enrouleur à la place du génois => le pied total car on peut enrouler avant les grains ! Tangonné au vent, pas de GV, 2 très longues doubles écoutes . C'était assez long à mettre en place, donc valable pour le longues traites aux allures portantes.Au bout de 10ans le nylon épais était cuit.
Aujourd'hui , j'ai un gênaker sur emmagasineur, plus polyvalent; au portant je pense essayer génois tangonné au vent et genaker sous le vent, sans la GV bien sûr.
Quel voilier remettra cela à la mode ??

23 avr. 2016
0

cette voile est géniale et très équilibrée au vent arriére en simple plis on peut la porter jusqu'au travers d'un vent assez soutenu...combinaison du génois lourd maxi surface est du spi sans le balancier le centre vélique étant au tiers de la hauteur

15 juil. 2016
0

Bonsoir à tous!
J'ai trouvé dans mon bateau une voile de ce type....je pense qu'elle n'as jamais été utilisée...
J'ai connu le booster sur un GT 26 dans les années 80.... :mdr:
C'était hier....
Par contre, sur mon Kelt 707 j'ai un enrouleur de génois...
Je me pose donc la question....comment envoyer ce booster?
J'ai bien sur un tangon.....et il me faut acheter une paire d'écoutes assez longues..... :heu:

15 juil. 2016
0

Je lis ce post avec plaisir, car j'ai créé un post il y a deux semaines, qui est resté sans réponse....alors pouvez vous m'aider ?

J'ai un micro challenger, et j'ai déplacé le génois sur enrouleur sur l'avant. Du coup, j'ai fabriqué un bout dehors pour essayer cette voile cet été. Bonne idée ?

La question qui me travaille, c'est comment l'affaler ? L'envoyer, ça ne me fait pas peur, mais l'affaler sans chaussette, c'est chaud, non ? C'est pas le coup à se prendre une belle aulofée à tout casser ?

Bref, deux questions aux connaisseurs, le bout dehors est-il une bonne idée pour un booster, et comment affaler cette voile en toute sécurité ? Je pars après demain, merci de répondre viiiiite !!! ;-)

16 juil. 2016
0

Ce sont des "souvenirs" hein...sur le GT 26, il me semble qu'on se servait de cette voile dans du petit temps....sans GV....pour affaler, on lofait du côté opposé au tangon en largant l'écoute ...mais on était deux à bord...
On attend l'avis des pros....
C'était il y a 34 ans..... :mdr:

16 juil. 2016
0

Quand tu dis que tu loffes, ensuite, tu fais comment pour ramener la voile, car elle n'est pas endraillée, donc on ne peut pas tirer des bandes comme sur un foc, c'est tout ou rien....mais bon, je me fais peut être des films, il suffit sans doute d'être assez rapide, et pas de souci ?

16 juil. 2016
-1

Pardonnes moi,Tad Kozh, mais je ne comprends pas bien ta question... Tu parles de génois enrouleur déporté sur l'avant, puis d'un bout dehors pour essayer (le génois ??), puis de l'envoyer...(le génois sur enrouleur ? ), puis de l'affaler sans chaussette (parle t on toujours du génois ?),et enfin tu parles du booster sur bout dehors.... :lavache: C'est pas clair...
Normalement,enfin du moins sur mon bateau,le booster double pli est endraillé avec des mousquetons sur l'étai à la place du génois. Si celui ci est un GE, il te faudra le gréer sur un étai largable. A partir de là le booster s'envoie de la plage avant et s'affale idem, déjà replié sur lui même les deux plis refermés l'un sur l'autre, de la même façon qu'un foc ou un génois ordinaire.
Maintenant, envoyé sur un bout dehors, c'est à dire en avant du balcon, je pense qu'il faudra quand même l'envoyer sur un étai volant et à l'affalage lofer suffisamment pour le faire "tomber" à l'intérieur des filières. Mais je n'ai jamais essayé....
Tu nous raconteras ??
:blabla: :-)

16 juil. 2016
0

Je l'affalerai comme un asymétrique ,en larguant l'amure et en le reprenant par l'écoute sous la gv en pied de mat si le bateau est un peu petit ,en ayant lofé légèrement auparavant pour l'inciter a rentrer un peu,normalement ça tombe bien .
Par rapport au deux plis ,soit replié ,soit pas replié ,car comme il y a deux écoutes on est pas sur qu'il ne se gonflera pas a un moment ,mais je ne l'ai jamais fait avec une telle voile . Même manœuvre sur bout dehors .

16 juil. 2016
0

Dofin à mieux expliqué que moi... :pouce:

17 juil. 2016
0

Heol: Sur le micro challenger, l'étai du génois se trouve à 40cm en arrière de l'étrave. Je l'ai avancé complètement pour différentes raisons, en le mettant sur l'étrave.

Du coup, "avant", je pense que le booster était envoyé depuis l'étrave, en laissant le génois derrière. Comme ce n'est plus la configuration, j'ai fabriqué un bout dehors, pour échapper le génois (sur enrouleur).

Merci pour l'idée de lofer pour mettre les deux voiles ensemble et affaler comme un génois, pas bête. Seulement, une autre différence, c'est que mon booster n'est pas endraillé. Point d'amure et point de drisse sont reliés par un cable fourré dans une couture cintrée. Du coup, quand on affale, il faut tout affaler d'un coup, on ne peut pas le faire par laizes, comme sur un génois classique....

17 juil. 2016
0

Celui que j'ai est du même tonneau...point d'amure et de drisse....un câble! Donc on a intérêt à jouer à tourne, tourne petit moulin....
Pas grave, c'est une voile légère pour le tout petit temps...
Quitte à venir vent debout pour affaler.... :mdr:
On a bien du faire quelques gesticulations autour du mat.... :heu:

17 juil. 2016
0

Tu veux dire quoi par "tourne tourne petit moulin" ? Tu l'enroules verticalement ? Horizontalement ?

17 juil. 2016
0

C'est le jeu actuel avec mon petit dernier.... :langue2:( petit fils bien sur..)
L'essentiel est de le ramener le plus vite possible avant qu'il passe par dessus bord....

17 juil. 2016
0

Ok Tad Kozh, le mien de booster est équipé de mousquetons tout le long de la draille centrale reliant les deux plis entre point d'amure et point de drisse. D'où mon incompréhension, car dans mon cas il ne s'envoie pas "en libre" mais bel et bien endraillé sur l'étai principal :blabla: :bravo:
Et puis,incompréhension supplémentaire, sur le First25 le dit étai est tout au bout de l'étrave..... :mdr:

25 juil. 201616 juin 2020
1

Mon booster en action ce week-end dernier lors de la "Balade des Thoniers" du Club Nautique de Groix autour de l'île.

01 août 2016
0

Merci pour cette photo. J'ai donc lancé ce booster dans la baie de Quiberon....super !!!

Je me suis quand même posé la question de cette coupe "paire de fesses", j'ai essayé le booster dans les deux sens, et rien n'y fait, j'ai eu à peu près le même rendu que toi (moins prononcé, car plus bordé). Je pensais que la coupe arrondie de la réunion des deux focs créerait un ballon, mais non. Curieux, non ?

En tous cas, c'est une voile facile, très tolérante: elle accepterait presque du largue.....

01 août 2016
0

Oui c'est rigolo comme voile. Plus stable et confortable mais faut pas se leurrer, c'est quand même moins performant qu'un vrai spi !

01 août 2016
0

Plus facile à envoyer et à récupérer....
Peut s'envoyer comme un génois léger en superposant les deux points d'écoutes...
J'essaierai le mien dès que possible.... sûrement jeudi si les conditions sont propices....

10 sept. 2017
0

Bonjour
Je fais remonter ce post sur le booster
Bien sur à lire les forums on voit qu il n'y a plus beaucoup d utilisateurs de cette voile mais ils sont tous enthousiastes !
Voilà, sur le gladiateur que j ai acheté il y a un booster
Venant juste de remettre à l eau après deux ans de chantier je ne l ai pas encore utilisé mais pour l avoir étendu dans mon jardin c est vraiment une belle voile ...et comme c est plutôt fait pour faire avancer un bateau que pour tondre la pelouse je m adresse à vous sur ce forum pour avoir des infos et surtout des photos de vos gréements si possible.
À vous lire on constate que l'on parle beaucoup d écoutes et de tangon mais pas beaucoup de point d amure ....
Or
1 je n' ai pas de bout dehors
2 pas de mousquetons pour endraiiller même si il y a des oeillets sur un galon à la jointure des deux parties de la voile
Par contre j ai un était largable qui vient juste derrière l enrouleur
La question :
Vaut-il mieux installer un bout dehors pour l envoyer en avant du génois comme un Spy assymetrique avec la drisse de spy
Ou mettre des mousquetons pour l envoyer sur l était largable avec la drisse de trinquette

Sur les quelques photos il semble que cela soit plutôt cette deuxième solution qui prévale....

Merci de vos avis éclairés

10 sept. 201710 sept. 2017
0

le mieux est de l'envoyer sur un bout dehors à l'aide de la drisse de spi plus il est devant meilleur sera la stabilité du bateau (roulis important du gladiateur au vent arriere)
lors des empannages le plis doit passer devant l'étai avec un système de deux écoutes par point d'écoute (pas possible si étai largable positionné entre mat et étai principal))
ou alors l'enrouler sur emmagasineur

j'ai un booster que je dois gréer sur le meme bateau que le tien

j'envisage cet hiver de transformer mon balcon avant ( l'ouvrir ) et d'installer un bout dehors (soit en place ou amovible)

mon booster deux plis a une ralingue et une chaussette
dans un premier temps je pense garder cette configuration et peut être par la suite le monter sur un emmagasineur

12 sept. 2017
0

Oui sirocco
nous avons acheté notre bateau à peu de temps d’intervalle
merci pour les renseignement
effectivement ça doit être intéressant d'avoir un bout dehors
je ne comprend pas tout
pourquoi ouvrir le balcon
les doubles écoutes
pourquoi une ralingue ?
et il est frappe sur une estrope qui le dégage du balcon
en tout cas restons en contact aussi par mail
tout m’intéresse sur le plan de pont du gladiateur
si tu as des dessins pour le projet de bout dehors ça m’intéresse aussi
moi j'en suis juste a faire les premières sorties après deux ans au chantier
sur l'avant il faut que je change le point d'amure de l'enrouleur car la chaine ne passe pas
sinon l’idée de emmagasineur est aussi inintéressante mais à quel cout ?
à très vite
D.T : heoblog "Bakoua"

14 sept. 2017
0

j'ouvre le balcon pour deux raisons
la première pour éviter de mettre un bout dehors trop long (le passage du booster passe au niveau de la partie supérieure du balcon ) je désire laisser le bout dehors à poste pas très long pour dégager le booster du génois roulé (les bouts dehors déjà fabriqués me condamnent la baille ce que je ne veux pas mème en navigation)
ce bout dehors est plutôt un point amure au dessus de l'ancre en avant de l'étrave
la deuxième pour faciliter le passage au quai pointe sur ponton

la ralingue comme le dit Julirosien est plutôt un câble "cousu" point amure/ drisse.

Jeu de deux écoutes car pour passer de deux plis à un pli normalement pour ne pas abimer la toile ( ragage sur étais, barres de flèche .....) tu dois faire passer le pli par l'extérieur (c a dire par dehors) ta deuxième écoute servant pour récupérer ton pli . pour éviter les doubles écoutes je pense à l'emmagasineur ( mais ça c'est pour plus tard en fonction des essais)

Pas encore de plans dessinés
Je commence par l'ouverture du bacon cet hiver lorsque le temps m’empêchera de sortir donc c'est la météo qui décidera (je dépose le balcon pour le faire modifier )

j'espère que tu me comprends :tesur:

12 sept. 2017
0

J'utilise le mien de 2 façons...comme un spi ( fonction pour lequel il était destiné...) Et comme Génois léger . Il a un câble du point d'amure au point de drisse...
Dans le premier cas, je l'envoie frappé sur une oreille du tambour de l'enrouleur...et avec la drisse de spi, plus les deux écoutes...on peut tangonner si on veut...
Plein arrière, ça vas tout droit, le canote est sur un rail...dans le cas où on vient au vent, un côté de replie sur l'autre, il suffit de lâcher l'écoute...
La dernière fois....cause petit air, je l'ai plié , relié les deux points d'écoute et envoyé comme génois léger...impeccable!
Décidément, ce vieux truc marche encore.... :pouce:

12 sept. 2017
0

oui
merci pour ces infos
si tu as je suis aussi preneur de photos du point d'amure et de l'installation en général de ce booster...
merci

12 sept. 2017
0

les photos te montreront mieux qu'un long discours...

12 sept. 201716 juin 2020
0

oups!

16 sept. 2017
0

Super merci Julirosien
je vois enfin cette voile !!!
j'ai hâte d'essayer le mien
tu parle d'un câble de l'amure au pont de drisse
moi je n'ai pas ca juste un galon avec des œillets donc peu etre puis je l'endrailler avec des mousqueton sur l'étai largable...ou pas
en fait je vois que le guidant est plutôt libre
sinon comment ça se passe en tête de mat car a drisse de spi est en avant de l'enrouleur ... ne se mélange t elle pas les pinceaux avec le haut du tube de l'enrouleur ?
merci
D.Talmon

17 sept. 201717 sept. 2017
0

Et oui, dans mon cas, ça se croise un peu en haut...normalement le booster s'envole devant l'étai...comme un spi! Mais si je le frappe sur la ferrure du davier, je ne peux le passer en génois léger sur un bord de largue.
Donc...je triche un peu... :heu:
Le mien a un câble inox caché par un galon du point d'amure au point de drisse.
Il n'est donc pas prévu pour être endraillé.
L'idéal serai d'avoir un bout dehors.....j'y songe.... :pouce:

07 nov. 2017
2

Une démo en vidéo de cette voile remise au goût du jour par la voilerie LEM est disponible à partir de cette page : www.voilerie-lem.com[...]20L.htm

07 nov. 2017
0

Eden51
cette voilerie a l'ai toute nouvelle as tu des retours ?
suis intéressé par des voiles ....
merci

07 nov. 2017
0

Bonsoir Dom,
Je les ai contacté par mail. J'attends leur réponse et tiens le forum au courant.

07 nov. 2017
0

J'ai vendu la bateau avec le booster....
Toute une époque
:bravo:

09 nov. 2017
0

Le booster est la voile la plus agréable que j'aie jamais utilisée. Formidable pour naviguer en solitaire. Je l'avais sur un Bjet.on peut le garder du bon plein ou vent arrière, en changeant d'armure si nécessaire.
La plus grande traite réalisée avec ce bouster est un trajet de la Rochelle a Bourg sur Gironde. Donc Depart de la Rochelle au Travers, puis vent arrierre après Chassiron jusqu'aux passés de la Gironde, puis de travers à nouveau pour atterrir à Bourg sur Gironde.
Beaucoup plus facile à manipuler qu'un spi. J'ai vendu ce bateau avec le booster.
J'en cherche un d'occasion pour pour un challenger Bravo.
Essayer un booster c'est l'adopter...

09 nov. 2017
0

En solo, j'ai testé plein vent arrière le gennaker sur emmagasineur et bout dehors sur un bord et sur l'autre le génois et j'équilibre avec l'artimon. J'ai 10% de plus de m2 qu'avec le spi, je pense que je vais un peu moins vite qu'avec le spi bien réglé mais l'avantage c'est de pouvoir rentrer le gennaker en quelques dizaines de secondes et sans aller à l'avant et de rester performant au vent arrière et j'ai même pas besoin de tangonner le génois si pas trop de houle tant l'équilibre est parfait.

09 nov. 2017
0

J'ai contacté par mail la voilerie Lem pour un booster, il y a plus d'un mois.
Sans réponse de leur part, j'ai envoyé un deuxième mail une semaine après le premier, je n'ai toujours pas reçu de réponse à mes 2 mails... :lavache:

10 nov. 2017
0

Vu sur internet: Voilerie LEM en liquidation......

10 nov. 201716 juin 2020
0

Alternative au booster : monter deux génois en même temps sur l'étais, mousquetons alternés. ça marche bien, même avec des voiles assez différentes !

10 nov. 2017
0

Entre les code 0, code D et les divers Gennakers et spis asymétriques...je pense qu'on peut laisser le Booster à son histoire.... :bravo:

18 avr. 2021
0

je viens d'apprendre que la voilerie lem avait arrêté son activité faute de plancher elle redémarre avec un nouveau plancher les liens web ont un peu changer j'ai vu cela sur le site Bateaux
voilerie-lem.com[...] vous pouvez accéder à la vidéo qui présente cette voile ça a l'air super j'ai demandé un devis ce matin
Adtreb

21 nov. 2021
0

Bonjour, avez vous poursuivi avec l'idée du devis/achat de cette voile ? Je trouve cela intéressant, et j'aimerais bien avoir un retour d'expérience sur la voile et la voilerie... Merci. Oli

04 mar. 2022
0

Bonjour
la voilerie ELVSTOMN propose un booster remis au gout du jour sous le nom "Blue Water Runner".
demo ci apres:


je pense craquer pour équiper notre HANSE 400 en vu des alizés en équipage réduit

04 mar. 2022
0

oui c'est joli, je n'ai rencontré en 20 ans de transat que 2 à 3 bateaux équipés de booster, si on en a un pourquoi ne pas l'utiliser mais en acheter un, le prix ... alors que l'on aura stabilité et performance équivalentes avec un spi bien équilibré et un bon pilote et pour de longs bords sous alizés une bien meilleure stabilité et latitude d'erreur de barre en ciseaux avec un genois tangonné et une GV avec retenue, c'est toi qui voit ...

06 mar. 2022
0

bonjour
j'ai un ami en méditerranée qui en a un depuis plus de 5 ans. je viens d'aller l'essayer car le client que la Voilerie-Lem m'avait indiqué à Oléron ne pouvait pas, son bateau étant désarmé. j'ai donc fais quelque km de plus mais je ne regrette pas. C'est absolument géniale. je viens de découvrir que la voilerie "ELVSTOMN" en propose un également. Apres ce que je viens de voire, je préfère rester avec la Voilerie-Lem qui en installe depuis plus de 16 ans ils ont l'expérience et ont fait évoluer cette voile déjà à plusieurs reprises. Leur client d'Oléron qui était le premier a été livré en avril 2007 c'était comme sur le film d'Elvstromn un assemblage de deux reatcher. Son nouveau est comme celui que j'ai essayé beaucoup plus performent au point ou il ne se sert pratiquement plus que de cette voile pour réaliser ces navigations. Ce qu'il ne pouvait pas faire avec l'ancien. De plus avec la même coupe il peut être monté sur emmagasineur, stockeur mais également sur enrouleur ce qui lui permet réellement de n'utiliser que cette voile. Cela permet d'éviter un emmagasineur et de plus on économise la ralingue anti-torsion

06 mar. 2022
1

Je ne vois guère l'intérêt d'une telle voile sauf si on fait du vent arrière toute l'année !
A part pour une transat et encore c'est beaucoup d'investissement pour rien !

06 mar. 2022
0

Nous en avions un sur le bateau et nous l'avons utilisé pour une transat Canarie => Martinique fin 2020.
Je pense qu'une transat par les alizé est vraiment le moment idéal pour se servir d'un booster sur enrouleur.
Nous l'avions mis à poste sur l'enrouleur avant de partir et nous l'avons enlevé 1 ou 2 jours avant l'arrivée car nous avons eu un vent passant à l'OUEST sur la fin ???
A part au départ ou le vent était faible (environ 2j sous spi symétrique) et vers l'arrivée, nous n'avions que cette voile à poste tangonnée sur le coté au vent.
Je pense qu'une version sur emmagasineur n'aurait pas été idéale car les vents variaient beaucoup avec des grains fréquents. L'avantage de l'enrouleur, avec ces variations de vents, était évident et cette voile complétait le spi symétrique (léger et vieux) pour des vents arrière supérieurs à 15kn.
Photos sur notre blog.
journaldebordducrazycat.blogspot.com[...]it.html

Par contre c'est la seule fois ou nous nous sommes servis de cette voile.

Franck.

07 mar. 2022
0

Merci à tous pour ces commentaires.
le Prix est certes élevé pour une traversée : 5500 a 7500 euros selon les fournisseurs. juste gagner 1 à 2 jours sur la traversée.
je réfléchi a acheter un génois d'occasion que je montrerai sur un emmagasineur:
génois sur emmag sous le vent + foc sur enrouleur tangonné au vent + GV à 2 ou 3 ris= route stage et possibilité de réduire sous les grains

07 mar. 2022
0

Personnellement j'ai un genaker que je n'utilise pratiquement plus, pas de remonté au vent possible sitôt que le vent passe les 10 n voile beaucoup trop creuse même au vent de travers et au largue très moyen.
Alors qu'un booster même d'ancienne génération le permet. je viens de naviguer huit jours en méditerranée avec un nouveau model. Nous l'avons utilisé à toutes les allures je viens de commander le mien il ne me coute pas plus cher même un peu moins qu'un genaker de même surface chez H-Sails.
Personnellement j'ai un emmagasineur alors je le garde cela me permettra d'avoir un génois lourd à poste que je pourrais réduire pour l'aplatir. De plus je récupère ma ralingue antigiratoire.
Cependant il est vrai que le code L sur enrouleur avec un rattrapage de creux permet un meilleur cap pour remonter au vent le guindant étant nettement mieux maintenu, mais on ne peut pas tout avoir! Il faut faire des choix... et en atlantique les vents sont, moins changeant et moins soudainement.
André

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de la madeleine - été 2013

Souvenir d'été

  • 4.5 (107)

Baie de la madeleine - été 2013

novembre 2021