Bonsoir, accoster à Sainte marine Bénodet

Je voudrais savoir s'il est difficile d'accoster à Sainte Marine ou bénodet. j'aimerai ainsi connaitre vos expériences ou savoir ce que vous avez entendu à ce sujet.
Le bateau mesure 7.50 M x 2.50 et pèse 1.2 tonne et il est équipé d'un moteur hors bord 8 CV 4 temps et bien souvent le capitaine est seul à bord, je sais que c'est un endroit ou il y a du courant.

L'équipage
09 déc. 2007
09 déc. 2007
0

Des éléments de réponse :
A Bénodet, tout est mis en œuvre pour prélever un maximum de droit de passage en un minimum de temps.

Le port de plaisance est légèrement en retrait du fil du courant, mais je dirais que c'est jouable.

A Sainte marine, ambiance beaucoup plus sympa et beaucoup moins pompe à fric.

Personnellement, seul, je préfère prendre les corps morts. C'est plus simple. Il y en a plusieurs, visiteurs, devant la capitainerie. Ca permet déjà de voir venir.

Sinon, les pontons peuvent être rock'n'roll à accoster à mi marée avec le courant.

Plus vers la mer, mouillage sympa devant la grande plage côté Bénodet.

09 déc. 2007
0

mouillage sur la plage de benodet ???
à éviter ces jours ci :non:

amha évidemment

09 déc. 2007
0

Je vous rassure
je suis actuellement bien installé derrière mon ordinateur et les murs de la maison font 1 mètre d'épaisseur alors question coup de vent je suis armer :pouce:
j'ai fait une demande de place sur Sainte Marine et Bénodet il y a plusieurs années et je voulais savoir si cela valait la peine de maintenir la demande vu que maintenant je suis plus fixé sur la manière dont je navigue.
Pym, je suis d'accord avec toi Sainte Marine est bien plus sympa ;-)

09 déc. 2007
0

Euh...
Le gars Blaise, il a dit qu'il était en solo sur un 25 pieds....alors, si il était en mer aujourd'hui...la plage va lui sembler un peu trop calme...

09 déc. 2007
0

Pourquoi vouloir
à tous prix entrer à mi-marée ?
C'est vraiment chercher les emm.rdes.
Tu te pointes au quai visiteur à Sainte Marine à l'étale de BM ou PM sans aucun problème... Fait plusieurs fois, dont en solo avec un 9,35 mètres.

09 déc. 2007
0

Le ponton visiteur
de sainte Marine n'est quand même pas difficile à attraper; il est quasi parralèle au courant.
Tu accostes courant dans le nez, bien entendu.

10 déc. 2007
1

Avant j'étais...
...sur corps mort à Ste Marine, bateau 1T 4CV 2T, pas de pb particulier pour la prise de coffre.
En revanche au niveau du goulet par gros coefficient, à la descendante et vent dans le nez, ça pouvait ne pas passer. Mais avec un 8CV, ça doit aller.
Si on peut, prévoir son coup à l'avance surtout pour les grandes marées, là il vaut mieux que le tapis roulant fonctionne dans le bon sens si on veut rentrer avec son petit HB.
Mais c'est tellement beau Ste Marine !

10 déc. 2007
0

Oui, c'est ça
...après les pontons donc bien protégé des vents d'ouest et à mon avis quand ça vient du nord-est pas de souci non plus. (Je vivais pas sur le bateau en permanence, je suppose vu la configuration du site).
Le problème de Ste Marine c'est quand ça souffle fort du sud et là justement il est nettement préférable d'être sur coffre plutôt qu'au ponton.
Là c'est la cata et plusieurs fois des catways se sont arrachés.
J'ai passé une nuit au ponton avec le bateau dans ces circonstances par "seulement" 30 noeuds, c'était l'enfer.
Inconvénient de l'Odet, en tout cas là ou j'étais, prévoir un carénage tous les 15 jours :-D

10 déc. 2007
0

Bruno, allo ?
il est du coin il pourrait te parler de ce qui s'est passé exactement ces années là. Un plaisancier me racontait qu'un catway était passé sous son bateau ! Moi je les ais vus posés sur les pontons, je ne pense pas qu'ils les aient récupérés à Quimper... C'est pas à chaque fois qu'ils lachent, mais ça secoue tellement que ça peut abimer les bateaux en pas longtemps... :-|
Et depuis (3 ans) j'espère qu'ils sont plus solides..

10 déc. 2007
0

Et pourtant...
je n'invente rien mais patiente un peu il y a sans doute des matelots qui vivent sur place et qui sauront t'en dire plus.
Ca reste exceptionnel, ne stresse pas et je te dis sur les coffres RAS ;-)

12 déc. 2007
0

je confirme
je confirme ce qui est dit plus haut, par vent d'orientation sud la houle rentre dans l'odet et c'est un enfer à sainte marine

j'y ai passé une nuit d'enfer cet été, les bateaux sautant comme des cabris et certains mal amarrés ont pétés leurs étraves sur les pontons

on m'a dit que j'aurai dû aller à bénodet mais je n'y crois pas trop car la houle ne peut pas vraiment se calmer entre sainte marine et bénodet

pour ce qui est de l'entrée/sortie dans l'odet, toujours avec la marée

par gros coeff de marée, éviter impérativement la période des 3/12eme, c trop dangereux

et faire attention à vent contre courant pour des problemes de déferlantes

une fois dit tout ça, on y rentre sans probleme et en douceur 99 fois/100, c même trop sympa à faire, et aussi remonter jusqu'à quimper et mouiller le long de l'odet pour y passer des soirées/nuits tranquilles et relax

cordialits maritimes
larent le hareng

10 déc. 2007
0

tu dis qu'il n'y a pas
de problème pour un corps mort, de mémoire ils se trouvent après les pontons en remontant l'Odet donc plus de largeur moins de jus à la descente, mais en cas de coup de vent l'endroit reste t'il protégé??? on est orienté ouest est.

10 déc. 2007
0

tu dis que c'est
préférable d'être sur corps mort en cas de vent, mais vu l'expo si les catways viennent à lacher, ils vont ou? vers les corps mort?

10 déc. 2007
0

j'y suis allé
en Novembre 2004 et en Avril 2006 et je n'ai pas entendu parlé de ses mésaventures, il est vrai que j'ai eu comme interlocuteur les gens du port et si on ne leurs pose pas la question, ils ne le criront pas sur les toits, mais ça fait peur quand même, surtout que mon bateau est assuré au minimum.

10 déc. 2007
0

je ne met
pas ta parole en doute, et vu l'expo et comment cela peut souffler là bas (il y a cas voir se week-end) à bien y réfléchir cela n'a rien d'étonnent que des catays est déja giclés, le tous est qu'ils en aient retenu les leçons (DDE) mais ça c'est pas sur.

12 déc. 2007
0

allo oui j'écoute...
Je connais + bénodet que ste marine, et depuis 7 ans seulement, mais voilà quelques idées:

Comme dit plus haut, ste marine est plus exposée que bénodet par vents de sud.
En plus, la partie sud du port de bénodet est sur pieux. L'ancienne partie (penfoul) est sur chaines, et il me semble que ste marine aussi est sur chaines.

le courant est réputé plus violent à ste marine par vives eaux. En particulier il est dangereux de s'approcher de la cale à mi-marée dscendante !
Il est tout de même fort aussi à bénodet, et croise les pontons en diagonale 2h avant l'étale: par vives-eaux, il est conseillé d'attendre, ou d'être très sur de sa manoeuvre ! Et ce même au moteur (et d'ailleurs surtout au moteur quand il y a du vent, le fardage s'ajoutant pour rendre ces manoeuvres croquignolesques...). Je crois que c'set pareil à ste marine, mais avec un courant qui est plus proche de l'axe des catways.

Un cas particulier: le ponton "lourd" ou ponton visiteurs de bénodet.
Si on doit y passer la nuit, préférer l'intérieur, on se fait trop clapoter à l'extérieur, surtout au passage du sablier ou des vedettes à touristes.
Se méfier comme de la peste du courant: il est "presque" parallèle au ponton, mais pas tout à fait...
Accoster toujours le nez au courant, c'est évident (mais on en voit qui...)
Mettre des gardes dans les deux sens + + bref s'amarrer deux fois ! Ceci en prévision de la renverse du courant. Ne pas oublier que l'amarrage à couple et fréquent surtout l'été.

L'autre ponton visiteurs, perpendiculaire au 1er, vers la pompe à essence: attention, par descendante de vives eaux surtout avec une quille longue, vous ne pourrez pas partir, sauf pour les plus petits avec aide de la capitainerie ou de fêlés comme moi... Passer au remorqueur un bout long d'au moins 15-20m: en-deça, on ne peut rien contrôler.

La pompe à carburant: là aussi se méfier du courant: on est près du bord, mais il reste très présent à descendante, vous plaque d'un coup dans un grand bruit contre ledit ponton...
On trouve à côté une pompe à eaux noires.

Et quand tout ça est fini, après avoir vu à la capitainerie Pierre ou Cathy (dite la Cathy tainerie :cheri: ) passez au yacht club voir si j'y suis, ou au i36. :alavotre:

12 déc. 2007
0

Un grand merci
pour toutes vos réponses, mes compétences en matière d'accostage étant limitées je vais m'en tenir pour l'instant au port où je me trouve et lorsque mon expérience sera au top, je verrai... pour émigrer en ces lieux. ;-)

13 déc. 2007
0

plongeon à st Marine
Nous sommes deux et rentrons à st Marine une nuit d'avril . Nous trouvons notre place occupée.
(Notre voilier 14m et près de 15 tonnes)
Nous sommes juste à mi-marée descendante, et un très fort courant tire vers la sortie.
Nous décidons pour passer la nuit de prendre une place sur une panne extérieure dans le lit de la rivière.
Nous nous distribuons la manoeuvre, il est convenu que mon épouse(55 ans à l'époque) se place au bau , saute au ponton pour ammarer la pointe avant, pendant que je maintien au moteur le bateau face au courant. Je me prépare également à sauter ensuite, muni d'une garde.
Belle approche du ponton, j'étale en douceur la force du courant au moteur et ma femme lache les haubans pour sauter sur le catway.Deux secondes plus tard, je juge qu'elle à remplie sa tâche, je mets point mort et saute moi même pour ammarer la garde.
Au moment ou je saute, je réalise que le ponton est désert, je n'ai pas trop le temps de réfléchir car je vois déja l'étrave s"écarter dans le courant.
Je fais sans doute le tour mort et demi clé le plus rapide de ma vie avec le bout dans ma main, car j'aperçois en même temps le bout de ma femme qui est en travers du catway et qui part sous la coque d'un voilier de l'autre coté du catway.
Je plonge sur ce bout et bloque le voilier qui déja part en travers avec le même tour mort demi clé.
Dans le même temps je vois la tête de ma femme ressortir de l'eau, elle n'a pas laché l'extrémité du bout.
Je la hisse aussitôt hors de l'eau et l'aide à monter à bord pour qu'elle puisse se changer.
Il ne reste plus quà ammarer proprement notre voilier.
Depuis ce jour nous mettons toujours une brassière pour apponter la nuit.

13 déc. 2007
0

scotcher au ponton par le courant
J'y ai passé une nuit en précisant que je voulait repartir dans la matinée.
Il m'a gentiment été indiqué où m'amarrer pour ne pas être scotché au ponton par le courant au moment du départ.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

dans le port de Pollenca aux Baléares

Après la pluie...

  • 4.5 (17)

dans le port de Pollenca aux Baléares

mars 2021