Bonne idée ou casse gueule

J’ai un cata sans bout-dehors, l’installation d’un bout-dehors serait trop onéreux. (fountaine Pajot).
Pour les longues randonnées au portant et sans changements d’amure fréquents, je pensais de me gréer d’un spi-asym ou un gennaker, dont je fixerait le point d’armure à l’étrave de la coque au vent.
Est-ce que je déséquilibre trop le cata?
Est-ce que j’augmente le risque de sansir la coque sous le vent?
Le gain vitesse vaut-t-il l’investissement?

J’ai 67 ans, je navigue avec une conjointe inexpérimentée. Actuellement le cata est en Adriatique, dès que le COVID se calme, nous prévoyons le déplacer en Turquie où Grèce.
Si tout va bien, le ramener dans les Caraïbes en 2023

Merci pour vos conseils

L'équipage
18 jan. 2021
18 jan. 2021
3

Bonsoir,

Dans les années 80, sur les catas de croisière, qui étaient à l'époque équipés de spis symétriques, on avait un système gree comme les barbers des monocoques, mais frappés sur les deux etraves, dans lesquels passaient les bras/ecoutes.

C'était super facile à régler, et les empannages étaient des jeux d'enfants.

Gorlann


Kaj:oui ! c'était pas mal et simple·le 21 jan. 2021 16:20
18 jan. 202118 jan. 2021
0

Le gros avantage en mettant le point d'amure sur les coques est qu'au portant t'es super équilibré et confortable et le gain de vitesse est significatif, par-contre pour le rentrer c'est plus compliqué, il faut dérouler ton génois pour lui faire perdre son appui au vent mais rien d'insurmontable quand t'es en solo. Mais si tu as un vieux génois c'est génial car tu peux le porter jusqu'à +de 25n de vent et aussi avec ton génois, j'ai fait une grosse partie de ma transpac avec et toute ma remontée de l’atlantique sud.
Deux petites vidéos ou l'on voit mon geanneker et après mon génois...
Un sujet a traité tu sujet, j'avais mis aussi de photos que je ne retrouve pas
Pascal



18 jan. 2021
2

Salut
Fais-toi une patte d'oie entre les deux étraves

Fañch


19 jan. 2021
0

Merci à tous pour vos réponses.
c'est quoi un système Gree
belle vidéo
pas bête l'idée de la patte d'oie


juliusse:C'est le verbe gréer (comme gréement) conjugué à la 3e personne du singulier.·le 19 jan. 2021 15:08
Au fil du temps:Désolé, comme ici le français est minoritaire, le fait qu'il n'y avait pas d'accent, je croyais que c'était un terme anglais prononcé GRI. Qui aurait ressemblé au barber·le 19 jan. 2021 15:15
juliusse:🚣·le 19 jan. 2021 15:32
gorlann29:J' avais écrit le commentaire avec mon tel, et le correcteur d' orthographe n' a jamais voulu me mettre l' accent! Miles excuses! Juliusse (que je salue au passage) a bien expliqué ma pensée.Gorlann·le 19 jan. 2021 17:07
Au fil du temps:Tout est ko Julius et gorlann29, l’anglicisme utilisé au Québec pour un barber est un short sheet. Difficile à installer sur mon cata, absent de rail cale pied.·le 19 jan. 2021 18:55
Les Marquises:Pour la patte d'oie, il suffit de mettre 2 poulies à chaque extrémités et faire revenir les drisses au cockpit, moi j'ai installé 2 taquets devant mes winchs pour facilité la manœuvre, tu peux décaler ta voile si tu est travers, très pratique mais difficile avec le geanneker, plus simple avec un deuxième génois....Pascal·le 19 jan. 2021 19:14
19 jan. 2021
2

sur mon cata qua j avais ( catana 40 ) une patte d oie avec le retour a l ar.sur bloqueur et winch . une écoute qui allait sur un inch sur le rouf et basta .. sans souci et réglable


19 jan. 2021
0

Très intéressant tikipat, aurais-tu une photo
Merci


19 jan. 2021
0

Bonsoir Au fil du temps,

j' essayai d' expliquer que c' était un peu le même montage que celui d' un barber sur un mono, mais j' ai l' impression que je me suis mal expliqué.

Sur chacune des étraves, on plaçait une poulie, dans laquelle passait un bout ramené au cockpit.
A l' extrémité (avant) de ces bouts (un sur chaque coque) il y avait une poulie dans laquelle était passé le bras (ou l' écoute selon l' amure).

les bras/écoutes étaient ramenés au cockpit via des poulies à l' arrière des coques.

Le montage étant totalement symétrique, on pouvait "positionner" le spi exactement comme on voulait et l' empannage était tellement facile qu' on hésitait jamais à en faire.

Gorlann

PS: en fait, c' est comme les barbers des monos, mais avec les poulies de renvoi sur les étraves et non au maître-baud.


20 jan. 2021
0

Maintenant je comprends très bien. Curieusement, c’est l’installation que j’imaginais.
Merci


20 jan. 2021
1

Me concernant, le geaneker, enfin le mien fait 110m², sur la patte d'oie pratiquement impossible de l'enrouler correctement du coup je l'installe juste sur les pointes en fixe, par-contre si tu récupères un vieux génois même plus grand que celui tu as, c'est vraiment top de pouvoir le laisser jusqu'à 25n et en plus avec la patte d'oie, pour le rentrer tu le fais pivoter entièrement derrière ton génois déroulé et tu affales facilement même avec du vent quand t'as l'habitude..
Pascal


20 jan. 2021
0

Merci les Marquises,
ces informations avec celles de Logo me permettent de mieux m'imaginer l'installation et les manœuvres à prévoir

Luc


20 jan. 2021
0

Désolé Gorlann j'ai omis l'importance de ta réponse ds mon texte précédent


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (129)

novembre 2021