Bon gilet mousse

Je viens d'acheter mon premier bateau après presque 20 ans de quasi interruption de navigation. Mon premier soucis étant d'acheter l'équipement de sécurité. Je vois que pendant ces 20 ans les gilets "mousse" sont devenus ringards et du coup l'offre moins fournie. Je regrette parce qu'en Bretagne et mer du nord ces gilets mousse tiennent chaud, permettent de faire une sieste avec un taquet d'amarrage dans le dos sans s'en rendre compte, sont d'une fiabilité totale et pas trop cher. Je comprends bien que si une réglementation impose 150N de flotabilité l'option "mousse" est encombrante. Par contre une 100N bien faite est juste confortable et chaude, pas vraiment encombrante. En tous cas aux Glénans (école) on en portait TOUT le temps et elles ne nous gênaient pas. Finalement ma question: je cherche un bon gilet "mousse" 100N adulte avec une sous cutale costaude et boucle pour pouvoir y attacher une longe avec mousqueton. Sur internet les quelques unes que je trouve sont pour enfant (?!). Je précise que je serai en pavillon Belge donc la réglementation je m'en fiche, je vise la sécurité/fiabilité optimale basée sur le bon sens et l'expérience.

L'équipage
03 jan. 2016
03 jan. 2016
1

quel bateau et pour quel type de navigation ?
Gilet mousse = gilet dans les coffres = pas de sécurité
gilet automatique = confort = gilet porté = sécurité assurée
c'est plus cher, c'est sûr mais c'est le prix de la sécurité
A+JM

0

Bonjour Pierre3,
je crains que tu ne cherches longtemps, car un gilet adulte, en mousse de 100n avec harnais intégré et sous cutale = ça n'existe pas, à ma connaissance.
(la conception/fabrication de ce type de gilet est beaucoup trop légère pour supporter une boucle, le tissus orange ne peux pas supporter les contraintes mécaniques : il se déchirerait)
Il te faudra faire le choix d'un gilet mousse 100n + un harnais que tu portera par dessus. Cela sera plus fastidieux à mettre en place.
Ou bien mieux : une ceinture (avec la résistance nécessaire, un peu comme celle des plongeurs), sur laquelle tu passes un loop en deenema. Cela te fera un bon point d'attache pour une longe.
Les fabricants ont développés ce que tu recherches, mais en gilet gonflable uniquement. Cela correspondait plus à la demande du consommateur.

03 jan. 2016
0

Merci beaucoup pour vos réponses. Effectivement Gilet + harnais ça commence à être fastidieux. Ce qui m'ennuie avec les gilets gonflables c'est que je lis qu'il y a parfois des problèmes de fiabilité ce qui est vraiment un comble pour de l'équipement de sécurité et il semble que la bonne qualité (certec par ex.) c'est vraiment cher si on veut équiper le bateau pour 5 personnes. Pour le bateau, c'est un 8.5M (etap). navigation: sans limitation particulière. Je privilégie le gilet mousse (100N) car leur port ne me gène pas, même pour toute une navigation.

03 jan. 2016
1

Je n'ai jamais entendu parler de problèmes de fiabilité des gilets gonflables. Même dans l'hypothèse ou le système de percussion automatique ne fonctionnerait pas (encore faut-il vérifier ses gilets et changer le système lorsqu'il affiche le voyant rouge ou que sa date de validité est expirée et vérifier également la cartouche!), il existe toujours la tirette pour déclenchement manuel).
Avant les gilets gonflables, les gilets en mousse étaient dans les coffres et on capelait le harnais lorsque le vent montait.
Maintenant, je porte mon gilet en permanence, ce n'est vraiment pas gênant et on peut le porter sur un simple tshirt, voire torse nu lorsque le temps le permet. Lorsque le vent monte, il ne reste qu'a crocher la longe que je laisse à poste sur la ligne de vie en permanence.
C'est vraiment la meilleure sécurité à mon avis.

0

@ ecumeur,
le problème de fiabilité porte essentiellement sur la capacité de retournement d'une victime inconsciente...
Il y avait eu un comparatif dans Voile Magasine ou Voiles & Voiliers : quelles que soient les marque, et quelle que soient les modèles, aucun ne retournait correctement une victime inconsciente immergée à plat ventre.
De plus, plusieurs modèles avaient mit en évidence un problème de gonflage...

03 jan. 2016
0

@Ar Vag
Ce que tu écris confirmerait plutôt mon opinion. Les vestes "mousses" disparaissent notamment parce que les flottabilités exigées (150N) les rendraient trop encombrantes. Cette flottabilité importante semble exigée par la nécessité de pouvoir retourner un homme inconscient ou pour le travailleur de station offshore qui a 10 kg de boulons dans ses poches. Maintenant si ces vestes ne retournent quand même pas un homme inconscient....Une bonne opération commerciale dans tous les cas cette réglementation il me semble.

03 jan. 2016
0

Pas du tout cela continue a exister pour les pecheurs pro . Ca isole du froid et cela donne une flotabilité dans 100% des cas .

Tu trouvera ca chez en Bretagne chez Cotten, avec une mousse ou chez Regatta en Norvege mais avec un gilet gonflable automatique

La veste avec harnais incorporé c'est plus technique a faire , car if faut un manchon étanche pour que le harnais traverse la veste avec les boucles dépassantes sur l extérieur.

Ca existe toujours dans les marques pro ( Regatta par exemple ) . Pas les marques pour faire jouer les capitaines au café du port ou habiller les rappeurs du 93 !!

0

Je n'ai pas la prétention de tout savoir, mais il me semblait que chez Cotten, les gilets mousses étaient une aide à la flottaison, pas homologués au regard de la division 240 (sauf en catégorie basique)...
Pour exemple :
www.coop-maritime.com[...]en.html
La flottabilité est de 50 à 83 newtons suivant la taille...
Pcg, j'aimerais que tu me présentes un gilet mousse 100N (puisque c'est la demande de Pierre3) de chez Cotten, dans la gamme des pêcheurs pro (ou autre).
www.guycotten.com[...]dex.php
Juste par curiosité et pour ma culture générale. :litjournal:

03 jan. 2016
0

le gros avantage de la Regatta est qu'elle offre une flotabilité de 150N tout en étant en matériau respirant ce qui est tres agréable en méd . J 'ai troqué ma Cotten qui en bretagne était top mais étouffante et transpirante en med .
Par contre la Regatta a un prix !!

0

pcg,
loin de moi l'idée de mettre en doute ton professionnalisme, mais peux-tu m'expliquer comment un gilet mousse (donc à cellules fermées) pourrait être respirant ?!?
En ta qualité de pro, je m'attendais à ce que tu nous proposes un modèle bien précis (plutôt qu'une marque), que tu nous mettes un lien pour que l'on puisse se faire une idée.
Pour le coup, je reste sur ma faim. :oups:

03 jan. 2016
0

Non je disais que l'inconvénient du Cotten et des vestes " a mousse" c est que ca coupe le froid mais ca bloque la respirabilité . Seule la Regatta qui a poumon gonflant incorporé reste respirante et legère

03 jan. 2016
0

@pcg, merci pour ces infos !

03 jan. 2016
0

Les gilets mousse actuels n'ont plus de mousse dans le dos (retournement...). Raté pour la sieste sur taquet

03 jan. 2016
0

Personnellement je pense que c'est mieux d'avoir une veste a flottabilité même faible que rien du tout ( quand tu n a pas mis le gilet) , et surtout une veste où le harnais est incorporé .
Tous les produits que j évoque sont d'ailleurs des produits pour professionnels qui passent leur vie sur l'eau .

Ce que je trouve regrettable c 'est que les marques grand public soit plus portées sur le look et la promotion du produit par les groupes de rap du 93, que par la sécurité en mer !!

J'ai personnellement acheté une Cotten il y a 20 ans puis une Regatta il y a 5 ans et franchement le mix Gilet autogonflant & harnais incorporé il n'y a rien de mieux

04 jan. 2016
1

moi j'ai acheté deux gilets mousse 150 newton. Pour le même prix on a une recharge pour gilet gonflant à changer tous les 5 ans.
Pas confortables ? pas grave je ne les mets que quand il faut et si je dois crever ce sera bien fait pour l'état qui ne pourra plus continuer à me voler.

04 jan. 201604 jan. 2016
0

Je vois ça mais il manquera malheureusement le harnais:
www.plastimo.com[...]16.html

Nous en avons, c'est très encombrant, très visible, mais après avoir les avoir essayé ça flotte bien et c'est rassurant, même si les sous-cutales ne sont pas très confortables...
L'intérêt de ces gilets mousse est de ne pas se préoccuper des dates de péremption et état des cartouches...

05 jan. 2016
0

@misurarca. On est d'accord et à 100N au lieu de 150N c'est probablement juste bien comme encombrement. Et comme je l'ai dit je n'ai pas de contrainte de règlement.

04 jan. 2016
0

J'ai essayé le gilet flottant décathlon Izeber de mon épouse, taille S 40/60kg

J'ai été très surpris, ça me maintient sans problème à la surface et je fais 80kg et que je devrais porter le XL

Je vais en acherter un

JE N AI PAS DIT QUE C ETAIT UN GILET DE SAUVETAGE

05 jan. 2016
0

@Camille. Je suis en fait assez tenté par le gilet BA100 70N de décathlon (avec sous cutale) + harnais. J'en utilise pour le dériveur, ils sont très confortables. Le truc c'est que je me méfie de la fiabilité des gilets auto gonflants bas de gamme (moins de 100 EUR). Ce qui fait vendre ces gilets de sauvetage avec énorme flotabilité (150N) c'est le retournement si on est inconscient mais comme tu l'as bien vu le corps humain flotte déjà pas mal au naturel (à moins d'avoir toutes les poches pleines de boulons). Pour faire couler une 70N il faut y accrocher un bloc de béton de +/- 10Kg pour se donner une idée (alors 150N...). je finirai quand même probablement par acheter une paquet de gilets auto-gonflants à 150 EUR l'unité mais en râlant. C'est fou la valeur qu'on donne à nos petites vies de verres de terre consommateurs ces dernières 50 années malgrè les milliards d'entre nous.

05 jan. 2016
0

à Pierre3:

J'ai pris des 150N à la fois pour les règlements ET pour sécuriser, parce-que madame a peur de l'eau (quand il y a du vent ou des vagues) , alors avec ça elle est sûre de flotter et moi aussi, même si je n'ai pas peur de l'eau et que je sur-estime mes capacité de nageur :mdr:
Ils sont moches et très encombrants mais peuvent toujours servir d'oreillers pour la sieste :mdr:

A un moment ou a un autre nous aurons aussi des auto-gonflants mais il restera toujours un doute quant au gonflement le jour ou...
Au vu des tests lus dans une revue de voile bien connue, certains ne sont pas très fiables. :non:

11 jan. 201611 jan. 2016
0

Bon, si ça intéresse encore qlq, j'ai pris une décision pour l'achat de mes gilets de sauvetage. J'ai trouvé ce que je cherchais chez O.M.. Gilets Helly Hansen 100N mousse en promo pour la modique somme de ...25 EUR par gilet.
J'ai failli succombé au gilet automatique, j'allais en commander la mort dans l'âme quand à la dernière minute une information a attiré mon attention. Poids du gilet: minimum 730 gr (sans harnais). Comme ceux que j'allais commander avaient un harnais, combien pesaient-ils ? Un kg ?
Donc, en résumé, ces gilets auto-gonflant sont:
1/ cher (si on les veut convenable)
2/ avec date de péremption
3/ pas toujours fiable selon les essais (V&V, voir plus haut)
4/ mais en plus, LOURD, donc si la m...e qu'on a acheté ne déclenche pas, elle vous tire au fond...
5/ ne protège pas du froid :-)
J'ai en plus acheté des harnais (25 EUR piece), je vais installer deux lignes de vie en cable inox sur le pont. Donc avec mes gilets oranges + harnais et mes lignes de vie je serai comme au bon vieux temps :-) :-) :-). La difficulté était de trouver des gilets 100N (je suis en pavillon Belge). Les 150N sont juste trop grosses et c'est pas nécessaire. Ce qui fait une bonne flottabilité c'est une sous cutale bien réglée. Si inexistante ou mal réglée on flottera jamais bien. Par contre je vois que les harnais ont tous une fixation à l'avant. C'est un peu une connerie. En cas de chute il vaut mieux se faire trainer dans l'eau par le dos. Surtout les enfants. A défaut on risque d'avaler 30 litres d'eau et d'avoir l'estomac comme celui d'une baleine en 10 sec.

12 jan. 2016
2

Personnellement, je n'aime pas beaucoup les lignes de vie en câble qui roulent sous les pieds et qui peuvent déséquilibrer et...PLOUF !!
J'ai mis des sangles que je ramasse quand je ne suis pas sur le bateau.

12 jan. 2016
0

@margotte. Il est vrais que les voiliers que j'ai utilisés avec des lignes de vie en câble avaient des ponts plats (bateau en CP des glénans années 80). On ne roulait pas dessus parce que le pont était plat avec une tonne de peinture antidérapante? Faut voir avec mon pont en "plastique" légèrement bombé par contre. Ce qui m'inquiète avec les sangles c'est que vu que c'est plat peut être on chipote pour la lever du pont pour y passer le mousqueton de la ligne de vie (??).

12 jan. 201616 juin 2020
0

Si tu es intéressé, j'en vends 10 dont la majorité état neufs (ils étaient sur un Trawler de 52 ft pour 100€ le tout. Par contre ils sont sur Lyon.
Bonnes Navigations

12 jan. 2016
0

Je te remercie bcp mais c'est de toutes façons trop loin.

12 jan. 2016
0

Salut
C'est vrai qu'avec les gilets gonflables à cartouche, on n'est jamais vraiment certain qu'il se gonflera au bon moment...
Mais, les gilets "mousse" ont un inconvénient : Bateau retourné, et coincé dans le fond du cockpit, on n'arrivera pas à descendre en profondeur pour franchir la coque et les filières... avant de remonter vers la surface...
Quant aux gilets à gonflage automatique, ils peuvent se gonfler par l'effet d'une vague qui nous tombe dessus...
Pour ces raisons, j'ai choisi le gonflage manuel. Qui, lui aussi, présente un inconvénient : Si on est assommé quand on tombe à l'eau, le gilet ne se gonflera pas...
Dans tous les cas, prendre un gilet équipé d'un harnais, et d'une longe SÉPARÉE ! Car il faudra pouvoir se détacher si on est retenu sous le bateau retourné. Cela ne pouvant se faire que du côté de la longe qui est relié sur soi, il faut donc que la longe ai un mousqueton à chaque extrémité !

13 jan. 2016
0

Pour les gilets à déclencheur hydrostatique, ce dernier se déclenche sous la pression de 10cm d'eau si ma mémoire est bonne. Dons aucun risque en prenant une vague.
En revanche, avec le déclencheur à pastille de sel, il peut arriver qu'il se déclenche lorsque l'on prend la douche par le bas, sous les vagues par exemple.
Le gonflage manuel est pour moi la moins bonne solution. Si on passe à l'eau inconscient (coup de bôme par exemple, ce qui n'est pas rare sur un empannage incontrôlé!), on se noiera purement et simplement!
L'inconvénient est le même que celui des gilets mousse en cas de bateau retourné car le gilet se sera gonflé lors du passage dans l'eau.

0

"Quant aux gilets à gonflage automatique, ils peuvent se gonfler par l'effet d'une vague qui nous tombe dessus... "
Non.

12 jan. 2016
0

Mousqueton à chaque extrémité. Très logique mais je n'y avais pas pensé. C'est comme ça qu'on progresse. Merci bcp.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (91)

Bientôt fini ?

mars 2021