Bôme de grand voile par petit temps sous spi.

bonjour à tous, lors d'une récente sortie, par mer calme et petite brise, nous avons sorti le spi. Par 8 kts de vent, nous voguions à 4-6 kts, tranquille. Problème, la GV refusait de rester en place, et passait son temps à aller et venir mettant un coup dans la voile et les écoutes à chaque fois qu'elle revenait en place.
Je comprends qu'avec à peine deux noeuds de vent apparent, elle ait du mal à se gonfler, et que les à-coups dus à la petite houle puissent provoquer ce phénomène, mais de fait, quelle est votre politique dans ces cas là? La border au centre, tant pis, de toutes façons son rendement est quasi nul? Ou, au contraire, tenter de la "bloquer" grande ouverte, et si oui, comment?
Merci d'avance de tous ces conseils pour (b)héotien :D

L'équipage
15 août 2020
15 août 2020
2

mettre une retenue de bôme,
si le vent est vraiment trop faible, affaler et rester sous spi seul


Hubert, de Cherbourg:Mais si le vent vient à forcer l'affalage risque d'être sportif sans l'abri de la gv·le 15 août 2020 11:01
Duduche Braz:Tu laisses filerl'écoute de spi (jamais de nœud d'arrêt), il se met en drapeau, et tu l'amènes...·le 15 août 2020 20:57
Jjeronimo:Je fais souvent... quand le vent est vraiment faible, tu affales la GV et tu te concentre su le spi qui du coup se gonfle mieux. Dès que le vent rentre, il faut renvoyer la GV ·le 16 août 2020 14:52
Quizas:le problème est de renvoyer la GV sous spi quand le vent rentre, il vaut mieux affaler le spi au moindre doute possible de montée de vent, renvoyer la gv et eventuellement le spi, non ?·le 16 août 2020 18:38
Jjeronimo:C'est au pied du mat qu'on avise... je dit juste que ça se fait... en dessous de 5knts de vents, et à partir de 6-7knt, une GV se renvoie très bien, même vent arrière et même si dans les grimoires c'est marqué de pas le faire. ·le 16 août 2020 19:08
voilic:Oui.. d'accord avec jjerome78·le 16 août 2020 22:04
Quizas:oui à 6-7 mais je pensais plutôt 15knts, perso à 15 apparent je n'arrive pas même dans l'axe à monter la GV pour ensuite déventer le spi, en plus c'est chaud comme manoeuvre avec le spi qui commence à bien prendre, du coup je mets GV et spi pour ne pas prendre de risques, c'est vrai que j'ai un 42' un peu lourd et que a 4/5 avec clapot je ne tiens pas le spi, du coup j'envoie avec plus de vent et ma GV tient. sur des unités plus légères votre méthode doit être valable, faites quand même gaffe de ne pas vous faire surprendre par une bonne survente , récupérer un spi sans GV donc sans vitesse, plus de barre, ça peut devenir compliqué.·le 17 août 2020 01:21
matelot@19001:Spi assy avec chaussette, pour affaler sans gv quand le vent monte je préfère larguer l'amure et ensuite la chaussette descend facilement.·le 17 août 2020 01:18
Quizas:le coup de monter la GV sous spi pour l'affaler quand ça monte je suis assez dubitatif, envoyer le genois et l'affaler derrière me parait plus logique ·le 17 août 2020 02:33
4

Une retenue de bôme est nécessaire dans ces conditions
Une poulie sur le liston au niveau des haubans un bout qui va du point d'écoute passe dans la poulie et revient au cockpit sur un taquet

Plus cher : un frein de bôme genre walder


fritz the cat:un 8 d'escalade ,ça ne coûte pas cher et c'est efficace .alain·le 16 août 2020 18:43
juliusse:jusqu'à une certaine taille de GV, mais oui, c'est nickel pour 6€·le 16 août 2020 18:51
15 août 2020
0

Merci à tous, en effet, j'avais déjà vu sur d'autres bateaux ce frein de bome, mais je pensais qu'il servait plus dans le "gros temps" pour ralentir une bome lors d'un empannage intempestif que par petit temps pour l’empêcher de se balader.
J'avoue qu'une petite minute de réflexion m'aurait sans doute fait le plus grand bien :D


15 août 2020
2

Et tirer des bords de grand largue plutôt que faire du plein vent arrière ?...


Shari:On n'était pas au plein vent AR mais bien plutôt au grand largue, sur 150-160°. ·le 15 août 2020 11:38
15 août 2020
1

Par si peu de vent sous Spi moi j’affale la Gv


15 août 2020
1

Sinon, choquer le hale bas, remonter la barre d ecoute au vent et faire giter le bateau !


15 août 2020
1

si la gv passe d'un coté à l'autre aussi facilement c'est qu'elle ne sert à rien donc affaler


15 août 202015 août 2020
1

ou tangonner le spi avec la bome, du coup tu peux revendre ton tangon !
ne criez pas, ça m'arrive de tangonner mon vieux genak lourd en bout de bome, ce n'est pas très académique et méthode de feignant mais ça permet de le tenir +10° à l'abattée
shari pour ton cas descendre la GV c'est bien aussi, fais quand même gaffe si ça monte, n'affale pas le spi trop tard !


voilic:J'ai même suspendu a demeure un maillon brisé a la bome, rien que pour cela...·le 16 août 2020 22:05
15 août 2020
1

Avec mon bateau à quille longue assez rouleur, je gréé toujours une retenue de bôme au vent arrière :


15 août 2020
0

La retenue de bôme c'est bien quand on descend plein cul dans la brise.
Dans le petit temps, en particulier avec du clapot qui déséquilibre bateau et spi, je préfère mettre la bôme dans l'axe qui permet de stabiliser le spi.


juliusse:En effet, dans le petit temps, la bôme dans l'axe permet d'éviter de déventer le spi. ·le 15 août 2020 23:25
Quizas:mais gaffe si le vent monte, avec la gv dans l'axe on peut partir fissa au lof et au tas si on a pas le réflexe de choquer complètement l'écoute GV·le 16 août 2020 18:41
juliusse:Le réflexe de choquer l'écoute, je par du principe que quand on sors le spi, on l'a·le 16 août 2020 18:53
ED850:Et de toute façon, avec une retenue, tu peux avoir la GV choquée comme tu veux par petit temps, la bôme reste en place.·le 16 août 2020 18:54
juliusse:Perso, je suis pas fan de la retenue, je préfère le frein, mais j'ai un 28 pieds, mon frein est donc un 8 d'escalade, et si je veux une retenue, je peut aussi en passer une en 5 min.·le 16 août 2020 18:59
16 août 2020
0

La semaine dernière j’ai fait St Tropez Cannes par petit Temps moins de 8nds, sous spi asy seul.
J’ai peut-être perdu un peu en vitesse mais le spi restait gonflé et la GV ne claquait pas à chaque sillage de gros Yachts ou moteur très nombreux dans ce coin.
Mais C’est plus facile avec un asymétrique pour l’affaler.


Jjeronimo:pour affaler, c'est facile, faut appuyer sur le bon bouton ;-)·le 16 août 2020 19:50
BWV 988:Perso je ne trouve pas qu'il est plus facile d'affaler un asymétrique qu'un symétrique, la manip étant à peu de chose près la même, et d'ailleurs on a moins de chance de mouiller un symétrique qu'un asymétrique.·le 16 août 2020 21:02
juliusse:D'accord avec toi·le 16 août 2020 21:06
Solent:Je n’avais pas précisé que j’étais en solo et que j’ai une chaussette à spi sur l’asy. Le symétrique n’en a pas donc en solo il reste dans le coffre et il faut gérer le tangon en plus.·le 16 août 2020 21:33
17 août 2020
0

dans ce sujet : le spi sans GV par petit temps pourquoi pas mais si ça rentre comment on affale? sans GV plus assez de vitesse, plus de barre, ça peut devenir compliqué, on remet de la toile avant d'affaler, logique.
méthode proposée ici : hisser la GV par vent arrière avec le spi qui commence à bien prendre... je suis assez étonné, envoyer d'abord le genois puis affaler le spi derrière me parait plus conseillé ... et ensuite on montera la GV.


17 août 202017 août 2020
0

Faire un arrêt urgent ou nécessaire uniquement sous spi pour rester manoeuvrant :/).
Empanner avec un aymétrique sans GV pourquoi pas et faire fi de la chausette.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (45)

mars 2021