BLU, plan de masse

Bonjour,
Pas trouvé de rubrique "Radio". A déplacer si nécessaire.
Question : Peut-on utiliser comme plan de masse un passe coque en bronze ou laiton, un passe coque métallique non peint?
Bien sûr, si nécessaire, ajouter une capacité d'isolation de 0,15micro Farad pour bloquer le continu.
Par contact électrique on devrait se retrouver avec la mer comme plan de masse, non?
Merci d'avance.
C'est pour ma culture personnelle

L'équipage
20 août 2017
20 août 2017
0

Cela m intéresse car je voudrais mettre une blu sur le voilier ,avec schéma montage marin

20 août 201720 août 2017
2

Vu ton profil, tu as un voilier en polyester.
Je n'utiliserai pas un passe coque qui ne développe pas une surface suffisante.
2 solutions:
une plaque messe en bronze fritté ( ou ground plate de chez Dynaplate) qui développe une surface d'environ 2m² pour une taille réelle de 200*60 environ)
ou
une grande feuille de cuivre dans le fond du bateau

La liaison entre ta boite d'accord et ton contrepoids( appelé couramment masse) ne doit pas être réalisée avec du câble rond car la HF circulera sur l'extérieur du fil)
Il faut utiliser de la tresse plate ou du feuillard de cuivre .

Le contrepoids sur un bateau métal nécessite l’installation de condensateurs d’isolement, qui bloquent les courants continus et laissent passer la HF.

20 août 2017
0

Et peut on utiliser le fil relié à la masse provenant du mat,relié à une anode sous la coque?

07 sept. 2022
0

Non, voir conseils éclairés de Nostria et nombreux sites sur ce sujet. Amicalement

20 août 2017
1

Bonsoir,
Il existe aussi pour les voiliers en composite une peinture spéciale appliquée sur la face intérieure de la coque et sur une surface suffisante.
J'utilise cela depuis 2008 et un tour du monde, avec ICOM 710 Pactor 4 et un AT 140. Excellent résultats.
Reference SSB ground Paint
lien:yachtfunk.com[...]/start/
Alain

20 août 2017
0

Il existe aussi ceci :
www.kiss-ssb.com[...]

21 août 2017
0

le kiss est un contre poids qui joue le rôle de terre, utilisé en radio am quand tu n'a pas l'occasion de te mettre à la terre.En général utilisé en cas d'antenne verticale ¼ d'onde ou plus.
Il faut plusieurs segment de 1.5 M ou plus.
sur un toit cela marche mais dans un bateau???

si besoin demanderai à un copain ON

21 août 2017
0

Kiss-ssb fonctionne n'importe ou.
C'est un pis-aller technique qui resoud le probleme de l'impedance mais pas celui de la symetrisation du signal image.
Le signal emis est donc non symetrique. Dans la grande majorite des cas l'utilisateur ne voit pas la difference.
Sur le petits voiliers (moins de 40') c'est souvent la seule solution possible.

21 août 2017
0

j'ai une plaque de masse en métal fritté qui donne de bons résultats

21 août 2017
0

Une Dynaplate neuve est un peu juste entre 1.6MHz et 10MHz, il en faudrait deux.
Quand elle vieillit, elle devient vraiment trop petite et les pertes augmentent (10% a 20%).
Il est vrai que meme 50% de pertes ne sont pas trop significatifs en radio.

21 août 2017
0

voici un article intéressant à lire en anglais

www.svsoggypaws.com[...]est.pdf

21 août 2017
0

Bonsoir,
Le choix de relier toutes les masses se discute!
Pour le reste pourquoi pas le peinture? Cela ne semble éveiller l'interêt de personne. Et pourtant c'est de loin une solution très simple à mettre en oeuvre sur un bateau en composite. C'est d'ailleurs ce qui se fait chez Oyster.
Alain

21 août 2017
0

<<Pour le reste pourquoi pas le peinture?<<
une peinture qui fait ground??

22 août 2017
0

@Ptitlouis
Oui. Voir le post sur SSB ground paint

22 août 2017
0

Bjr,
Si la peinture à prouvé son efficacité , autant s 'y résoudre .
pour avoir balisé le bateau de feuillard cuivre, je peux certifier qu 'une fois oxydé ( 4/5 ans ) c 'est une galère à enlever et nettoyer !!!...mais ça marchait bien .
Cdlt

22 août 2017
0

Heu, je ne veux pas dire une bêtise, mais dans ce cas, mettre un antifouling à base de cuivre, si possible renforcé de poudre de cuivre ferait l'affaire si on noie une tresse de cuivre dedans. L'antifouling à l'intérieur comme plan de masse bien sûr.

23 août 2017
0

Un simple calcul montre que pour une coque de 25mm d'epaisseur la surface de cuivre devrait atteindre 70m2 pour obtenir une impedance de 0.1 Ohm (bon chiffre) a 1.6MHz mais seulement 0.7m2 pour obtenir 1 ohm (mauvais chiffre) a 16Mhz.
Donc quelques m2 peuvent suffire si on reste au dessus de 7MHz en emission ce qui est souvent le cas en mer.

23 août 2017
0

Bjr, à l 'époque ou j 'ai réalisé l 'installation , j 'ai relié les 2 éléments : radio et boite accord d 'antenne par un feuillard de cuivre d 'environ 60 mm de large , le tout allait ensuite sur un boulon de la quille .
Parfait fonctionnement . L 'ennui fut quand le feuillard ( quelques 1/10 de mm ) à commencé à se " verdir " d 'oxydation( et se bouffer en dentelle ) et qu 'il à fallu le remplacer ... je conseille de le traiter en peinture au préalable pour qu 'il tienne plus longtemps ...Raison pour laquelle j 'abonde dans le sens de la peinture évoquée , si elle a les bonnes caractéristiques )
Autre remarque : au départ j 'avais une antenne " classique " ( 5 / 6 ou meme 7 metres de mémoire ) qui , s 'étant fait la malle en mer à été remplacée ( au Portugal ) par une équivalente en 2,20 mètres qui allait tout aussi bien .
Cdlt .

06 sept. 2022
0

Je relance ce sujet intéressant comme beaucoup d'autres.
J'ai une plaque je suppose d'alu qui devait servir pour la BLU. Mon bateau étant en alu, elle est doc isolée de la coque. Pour remettre en place une BLU, dois je simplement relier la masse de mon boitier Icom AT-140 directement à cette plaque isolée ou alors je doit malgré tout isoler cette liaison avec des condensateurs ? Qui peut le plus peut le moins mais je me pose la question.
Cette plaque de masse fait 250x150 mm.

07 sept. 2022
2

C'est bizarre d'avoir ça sur un bateau alu, non ? Tu as vérifié l'isolement entre ta plaque et ta coque ?

07 sept. 2022
0

Je suis d'accord. Il y avait la VHF qui était connecté à cette plaque. Cela évite de passer par des condensateurs.
Après dans le cas de la BLU je peux me relier à la coque en passant par l'isolation des capacités.
Je pense que c'est plus une question de sécurité au cas ou les condos étaient HS et en court circuit.

07 sept. 2022
0

Bonjour,
Ce qui a été dit avant est très correct et bien expliqué, je ne fais que "plussoyer" ici:

Le rendement d'une station BLU dépend de l'antenne, selon qu'elle est sur pataras isolé, ou autre pis-aller, car la directionnalité ( le gain avant-arrière pour une antenne directionnelle ) va faire que çà marchera, bien, moyennement... ou presque pas.

Si trop de câbles et de pièces métal autour d'elle, comme le portique, ou des bastaques, ou un deuxième pataras isolé ou pas, le diagramme de rayonnement, va se déformer rapidement, jusqu'à interdire ou super-favoriser les contacts radio, ce qui n'est pas mieux, surtout quand le bateau n'est pas stable sur sa route.

Notez, que ce diagramme de rayonnement, ( et "l'angle de tir" ), dépend , en plus, de la fréquence uilisée.

En mer, il faut le plus possible une antenne omnidirectinnelle et surtout dégagée du gréement.

L'autre bout de l'antenne, c'est bien sûr la mer, par l'intermédiaire d'une plaque de masse, ou mieux, de toute la coque pour un bateau alu.

La masse est vraiment essentielle aussi, car trop petite, celà ne marchera pas, ou mal, avec un rendement très variable, et il y aura possiblement des retours de HF dans le bateau et dans les circuits électriques et électroniques.
Celà peut faire claquer les ampoules, et les ordis !!!
Oubliez les passe coques, ridiculement trop petits !!!

La meilleure antenne, c'est le pataras isolé et dégagé, et bien calibré.
La meilleure masse, c'est la coque alu, ou acier, avec des condos haute tension en intermédiaire entre coque et tuner.

La boite d'accord doit être performante, et surtout reliée en étoile à toutes les masses possibles, moteur(s) et autre(s) résevoir(s) d'eau pour une coque polyester. Avec des condos HT aussi dans ce cas.

Les tresses de masse, qui pourrissent trop vite peuvent être remplacées par du coaxial type RG213 ou plus gros encore si on trouve. C'est protégé, et la largeur est fonction de 2xPixR soit environ 32 mm pour du RG 213.

On utilise l'effet de peau intérieur et extérieur de la tresse, donc 2 x 32 mm , en soignant les raccordements et en retroussant la tresse.
Des cosses soudées à chaque bout, une isolation par Liquid Tape et peau de chat et la liaison fonctionnera longtemps.

Comme dit un ami RA, "c'est riche", mais çà marche.

Un dernier conseil, la boite d'accord doit être, si possible, au plus près du pied d'antenne, ( en haut sur le portique par exemple ) car ainsi le raccordement n'en sera que meilleur. ( moins de fuites de HF )
ET
Le bout de fil entre boite et pataras intervient dans la longueur de l'antenne, donc fausse le calcul.

Après, chacun fait comme y veut :+)))

Cordialement à tous.

Cape Point, South Africa

Phare du monde

  • 4.5 (17)

Cape Point, South Africa

2022