Bimaran

Des avis sur ce boat? Interessant je trouve. www.wizard.co.nz[...]min.htm
Y avraiment beaucoup de solutions pour aller sur l'eau a la voile
(au fait jp,ne me resort pas ton "on en voit pas donc c'est nul....s.v.p.")
a+
Laurent

L'équipage
27 juin 2003
27 juin 2003
0

pourquoi pas ?
C'est un demi trimaran. Il devrait marcher mieux sur un bord que sur l'autre je crois mais je n'en sais rien. L'idee est interessante mais cependant je ne me ferais pas faire un bateau selon ce principe. Manque d'audace peut-etre ?

Ce qui m'ennuie c'est que ca fait un peu trop engin. Les multicoques, que j'aime bien, donnent souvent cette impression ce qui les eloigne de la vision que je me fais de la voile. Cependant certains sont tres bien, mais aussi tres grands. Po facile !

28 juin 2003
0

prao?
le prao ou pirogue a balancier des oceaniens, ça marche un peu comme ça , mais il faut inverser l'avant et l'arriere pour virer de bord! il y a eu un grand prao en course transat (il y a longtemps)il a chaviré le deuxieme jour, je crois. Mais bien calculé pour une stabilité "de croisiere " et non "de course", pourquoi pas?

as-tu regardé aussi les trimaran repliables? avantage du monocoque au port (grutage, largeur, taxe..)et stabilité du trimaran en mer. Il y en a qui font 11m maintenant.J'ai été trés tenté par ça avant d'acheter un "classique"

28 juin 2003
0

pour faire plaisir à Laurent:
c'est une idée absolument géniale et ça marche mieux que toute autre solution bien que ce soit peu connu

certains appellent ça un prao, d'autre un catamaran mais ce sont des ignorants

le mot bimaran, est bien plus marrant

le seul pb c'est que la majorité des gens sont surement des c..s de ne pas naviguer sur un bimaran et surtout dene pas en acheter

alors laurent, achète très vite un Bimaran et donne nous ton expérience

Joan de Kat nous avait bien donné la sienne; mais il savait pas que c'était un bimaran qui s'était enfoncé sous l'eau et sous ses pieds

en effet il y a beaucoup de solutions pour aller à la voile mais beaucoup moins pour aller à la voile longtemps, en sécurité et confortablement

je suis comme Michel, je sais bien faire la différence entre une stabilite de course et de croisière, mais je crois que le vent est beaucoup moins intelligent que nous et qu'une tempete souffle de meme manière pour un coureur que pour un croiseur

ceci dit, je donne qu'un avis et chacun fait bien comme il veut avec sa propre vie et son bel argent

bye

28 juin 2003
0

re si tu es amateur d'engins géniaux, mais au génie méconnu,
regarde du coté des avions allemands de la guerre de 40
tu trouvera des ARADO bimoteurs a un seul moteur et deux cockpits,
des avions motorisés sans moteur qui peuvent décoller mais pas atterir
enfin tout ce que certain aiment bien....imaginer

bye

28 juin 2003
0

bien sur..
effectivement c'était Joan de Kat, ..

28 juin 2003
0

les zengins

Trimaran, j'ai plus que regardé:j'en construit un..
pour jp je sais, c'était un rien provoquant mais bon tu me l'fait quand même...si non efectivement le concepte est quand même très différent des praos symétriques enfin bon je sait pas pourquoi j'insiste...de toute façon et comme tu dit chacun fait bien comme il veux...
Moi j'aime la créativité, je suis séduit par les réponses originales qui sont adaptées a leur programe.
je crois qu'il ne faut pas rester "caler" sur les déboirs des bateaux extrèmes conçu pour la course, d'ailleur y a vraiment pas que les bateaux de régates origineaux pour connaître des déboir retentissant!(pour la petite histoire, un sommet dans l'genre,c'est "rosière"(prao) qui c'est replier au départ de la route du rhum 82 avant d'avoir franchi la ligne...mais je trouve qu'il y a mieux: bateau """classique""" concurent de l'america's cup qui lui s'est plier a la mise a l'eau!!
Ciao
Laurent

28 juin 2003
0

je suis pas contre la créativité,
c'est mon métier

mais je pense simplement qu'il vaut mieux chercher un substitut à la roue plutot qu'essayer d'inventer une roue carrée

dit autrement:

Mr le Comte Ferdinand von Zeppellin a passé sa vie à essayer de sortir des dirigeables qui n'explosent pas

pendant ce temps, Mr BOEING préférait mettre deux ailes et des moteurs pour faire un avion

il est bien certain que le second à beaucoup plus fait pour l'aéronautique que le premier et qu'aujourd'hui si je vois des avions, je cherche les dirigeables

et bien c'est pareil en toute chose
il faut faire la différence entre une étude(un prototype) qui est fait pour faire plaisir à son inventeur et là tout est permis

et

un produit déstiné à transporter des passagers sur une longue distance et un long temps en sécurité

il faudra toujours quelques "illuminés" pour tater de l'éxtreme et une grande masse d'usagers pour les solutions validées et admises par le progrès

amicalement

29 juin 2003
0

les moutons
Des dirigeable on en construit au jourd'hui en allemagne, un des atout c'est le transport des charges très importantes...réponse originale pour un programe précis.
Je considère les voiliers comme des objet d'art ou la question n'est pas "simplement" d'aller sur l'eau, mais de proposer, au dela d'un ensemble cohérent et rationnel,une oeuvre originale.
Tu peut me taxer "d'adorateur d'illuminés",moi j'ai besoin de cette dimention créative tout simplement pour vivre!et surtout que cette créativité ne s'arrête pas aux "ornements" les ornements,c'est l'aliénation: faire croire qu'ont est original quand l'originalité est a peut prés contenue dans l'autocolant posé sur le tableau et a l'étrave...
Ok un substitu a la roue plutôt que la roue carrée...pourquoi juger d'emblée que le bimarant est "une roue carrée"?D'accord l'aspect "rotatif" du bras unique me parait un peut douteux mais l'idée,pour un programe croisière,du grément sur le flotteur me parait vaiment interessante voir aussi www.harryproa.com[...]dex.htm

a+

29 juin 2003
0

etre original c'est aussi
tracer sa route à soi sans géner autrui

faire un objet excentrique pour passer dans le journal et faire la une du livre des records, rien que du banal pour une catégorie de gens qui ne cherchent que ça

et peu d'interet pour les autres

j'ai rien contre les illuminés mais jamais un seul à fait avancer le schmilblik

mais si l'originalité est pour toi de faire un bateau à 2 coques ( ce qui existe depuis très longtemps) et simplement changer le nom, tu as bien le droit et je retourne sur mon monomaran

bye

29 juin 2003
0

pfffffffffffff!
La y vraiment plus rien a ajouter j'suis décu

30 juin 2003
0

lumière
Heresoff...illuminé...a sont époque évidement
Newick...y en a toujours pour le prendre pour un illuminé...Dans le genre qui ont fait avencer le schmilblik...!!!

30 juin 2003
0

Why not ?
Pourquoi pas, il m'a toujours semblé tordu de cocevoir un voilier plus équilibré d'un coté que de l'autre. On n'est pas toujours babord amure ou tribord amure.
Il me semble que le prao ne fonctionnait que d'un coté.

Il serait peut-être plus judicieux de faire deux coques habitables avec un flotteur au milieu ?

30 juin 2003
0

Celle la ,Robertson,
je l'aime bien!!

30 juin 2003
0

Ben oui!!
C'est d ailleur le grand problème du prao:au début y ce que les connaisseurs appelle "le choix...the tchoysse selon Dick" :va t'on prendre un prao tribord ou un prao babord...toute une philosophie!!

30 juin 2003
0

Suite
Il y longtemps, j'ai lu un livre sur un bateau appelé architeutis, c'était un trimaran à trois coques habitables ( 17m * 17 m ), il avait même une cheminée et un bar dans le carré.
Il a fait aussi une transat avec, mais je ne me rappele plus de son nom.
Il y a peut-être même un y quelque part

30 juin 2003
0

Moi, je vais...
... m'acheter un Jasmin, pas passque j'ai plein de pognon mais pour imaginer jp dire "pfff p'tit con, va !". Dans quel genre de création bosses-tu, jp? Ca m'intrigue. Tu ne t'es jamais pris à rêver, tu ne t'es donc jamais planté?

Laurent, je suis d'accord avec ton approche. Je suis scié quand je vois l'hydroptère voler et admiratif quand je vois des mecs comme Parlier bosser sur des concepts nouveaux. Alors bien sûr, ca casse, ca coûte du fric et ca va moins vite qu'un Boeing.

A+

30 juin 2003
0

Julien
Si tu t'en achètes un, tu nous permettra de le voir et peut-être de naviguer dessus, je pense que c'est interressant.
Je maintiens quand même qu'un bateau doit être symétrique, ou fonctionner en avant-arrière.
Mais tout le monde pensait que la terre était plate.

30 juin 2003
0

ZEPPELIN
Dans un autre ... sur bové, tout le monde se plaint de la société de consommation, je pense que le zeppelin est un projet d'avenir, au moins dans le principe de ne pas consommer 30 tonnes de kérosen pour décoller, comme un certain concorde

30 juin 2003
0

j'ai jamais traité personne de con
ni ici ni ailleurs car j'estime que chacun a bien le droit de penser et faire ce qu'il veut s'il ne gène pas les autres

quand je dis quelque chose, c'est mon avis et rien d'autre et jamais je ne donne de conseil

a chacun d'en faire ce qu'il veut y compris de l'ignorer

en clair, tu peux bien naviguer sur n'importe quoi, point me chaut, car si c'est super bien, j'en profiterai pas et si c'est nul voire dangereux, c'est bien toi qui le verra et pas moi qui en patirai

j'invente des procédés de fabrication pour l'électronique et la plasturgie

c'est pas écolo, c'est pas antimondialiste, mais sans ça, pas de bateau ni d'électronique à bord et peut etre qu'un jour, un type a eu une pensée pour celui qui a permis de faire un instrument qui lui rendu service ou sauvé la vie

il se trouve que je navigue depuis 33 ans et que je suis l'actu depuis ce temps en lisant énormément

ça me permet souvent de savoir que ce que certains considèrent comme nouveau voire génial éxistait déjà bien avant, constituait souvent un "raté" de l'histoire et je le dis

et meme que je pense qu'il est possible de naviguer normalement et sans faire de complexe sans forcément etre écolo,babacool, sans le sous,sur un bateau poubelle et plein d'autres situations qui sont vertus chez les uns et handicaps chez les autres

j'ai rien contre les réveurs sauf contre les réveurs envieux et jaloux quand il deviennent amers et aigris, et là encore, je me contente de les fuir car ils sont suffisamment malheureux comme ça sans en ajouter

concernant ZEPPELIN, il n'existe pas de cas ou le progrès a abandonné une idée qui le faisait avancer, or le dirigeable ne parait pas etre une formule d'avenir pour une utilisation de masse et si concorde n'a pas eu de succès, c'est parce que ce n'était pas un réel progrès pour le monde

amicalement

amicalement

30 juin 2003
0

L'innovation, c'est pas condamnable...
...même si on se plante.
Je viens juste de regarder ce jasmin bimarrant, sinon, j'aurais rien compris à ce débat. Ce n'est pas tout à fait un prao, ni tout à fait un cata...j'aime bien la contribution de kaj quand il dit que c'est un demi trimaran ;-)
Je suppose que pour naviguer correctement aussi bien d'un bord que de l'autre, il est nécessaire que le déplacement du flotteur soit égal à celui de la coque principale.
Là où j'ai des doutes, c'est comment va tenir ce mat aussi balèze, avec son balestron, sans haubans ( et je sais de quoi je parle !!), et comment va tenir l'ensemble avec un seul bras de liaison, la cohésion de l'ensemble étant assurée par des cables en diagonale, auxquels il faudra des points d'ancrage monstrueux. Ce pauvre bras de liaison,mobile de surcroît, en plus de la résistance à la flexion et à la compression, devra supporter une énorme résistance à la torsion.
Pour JP : on peut apprécier la pertinence de tes propos, même si je pense que le progrès n'est pas la seule source d'inspiration des techniques innovantes, mais ta façon de le dire est très ironique, voire caustique, et tu es quand même bien limite limite quand tu écris :
"le seul pb c'est que la majorité des gens sont surement des c..s de ne pas naviguer sur un bimaran et surtout dene pas en acheter".
Ce fil ne mérite pas des propos aussi catégoriques et intolérants, du moins pour moi, car c'est un plaisir de voir combien l'architecture navale a exploré de voies différentes, et continue de le faire, même en empruntant parfois des chemins de traverse, ou des impasses.
Pour ma part, j'essaie de ne pas oublier qu'en fréquentant un forum, si seulement une quarantaine de personnes accepte d'écrire, on est lu probablement par des centaines d'autres, alors gaffe aux propos ineptes ou outranciers : on n'engage rien d'autre que ... sa réputation !

30 juin 2003
0

certains propos sont comme la déclianison,
ils dépassent souvent 1 degré

bye

30 juin 2003
0

re pour Chimel ou Michel
j'ai pas regardé ce fameux bateau mais il me semble que si le flotteur a le meme volume que la coque principale, l'intelligence voudrait qu'on utilise ce volume inutile pour faire des aménagements et alors ça s'appelle souvent un catamaran ( double coque avec aménagement dans les deux coques)

mais peut etre me gourre-je

bye

30 juin 2003
0

Principe
Je pense plutôt que le principe est le suivant :
flotteur sous le vent, la pression sur la voile va avoir tendance à enfoncer le flotteur dans l'eau, c'est le volume qui joue
flotteur au vent, la pression sur la voile va hisser le flotteur hors de l'eau, c'est le poids qui joue

Le flotteur étant ici la coque principale.

Il est vrai que si cela tient...

01 juil. 2003
0

je suis bien d'accord avec robertson sauf que
le flotteur au vent deviendra sous le vent au premier changement de bord sauf à faire faire 1/2 tour au bateau

mais alors ça s'appelle un PRAO

le vrai pb est qu'un bateau à voile a une marche symétrique en fonction des changements de bords et que ce type de bateau est assymétrique

et qu'utiliser une assymétrie pour obtenir un mouvement symétrique n'est pas la solution la plus facile et la plus performante

donc ce type de bateau a forcément une amure préférentielle et rien n'indique qu'elle correspond à la marche préférentielle

de plus il faudrait que le flotteur soit volumineux pour une amure et lourd pour l'autre donc en fait qu'il soit amménagé transformant ainsi ce bateau en catamaran

en outre le point de renversement est sous le mat, donc sous le flotteur quand le flotteur est sous le vent et c'est le poids de la coque qui joue donc elle doit etre lourde, mais en cas de levée de celle ci sur une survente, il faut que la flottabilité du flotteur puisse suporter le poids de l'ensemble, c'est à dire le poids total du bateau pour que le flotteur ne coule pas

dans l'autre cas, le flotteur est au vent et il doit etre particulièrement délicat de régler le bateau pour le faire marcher droit ( on se trouve dans le cas d'un cata dont la coque au vent est hors de l'eau, mais en plus accentué)

enfin, bon peut etre

bye

01 juil. 2003
0

mon dieu!jp
jp je croit que tu a zappé une étape de la description de Robertson:quand il dit flotteur, c'est la coque habitable la coque "principale" dans sa description étant celle qui porte le grément du coup ton argument en défaveur en fait éclaire sur le principe du bateau!!!:flotteur habitable sous le vent:volumineux yes! flotteur habitable au vent lourd reyes!il sufit au flotteur qui porte le grément d'être a 150 ou 200pour100 du déplacement...rereyes
Mon dieu jp qu'a tu fait ??? Tu as défendu une création d'hurluberlu!!!
pour robertson sorry, dans ton mix bimaran-prao je croyait t'avait loupé un truc d'ou ma finte a la noix.
ohh c'est plaisir: rentrer tard du boulot et discuter "z'engins"

Salut
Laurent

01 juil. 2003
0

j'ai jamis l'outrecuidance de défendre ou démolir quoi que ce soit
mais simplement d'essayer de comprendre et donner un avis

dans ce cas précis, je comprend pas tout ce qui est dit alors je fais un petit résumé de ce que j'ai compris

1° le bateau a 1 coque habitable et un flotteur plus petit qui est toujours sous le vent quelle que soit la position du mat (sur la coque ou sur le flotteur)

c'est un PRAO et c'est pas vraiment nouveau

2° le bateau est dans la meme configuration que précédemment, mais navigue toujours dans le meme sens avec des bords différents

le bateau est instable quand le flotteur est au vent sauf si le flotteur est lourd, mais alors il doit etre volumineux pour pas couler sur l'auttre bord et ainsi il devient d'un volume équivalent à la coque et se retrouve en configuration 3

3° le bateau a 2 coques de fort volume pour pouvoir avancer sur les deux bords et le mat est sur une des deux coques

a° le nom commun d'un tel bateau est catamaran et c'est pas vraiment nouveau
b° il est dommage de ne pas amménager les deux coques
c° le bateau est assymétrique alors que son allure est symétrique

bye

01 juil. 2003
0

bon
1°le bateau a une coque habitable et un flotteur plus petit 150 ou 200pour100 du déplacement(pas de quoi l'habiter)
2°le bateau a une proue et une poupe
3°le grément est sur la coque non habitée...sur le flotteur.
Bon maintenant relis "mon dieu!JP".
C'est pas un cata,c'est pas un prao symétrique(pour info il existe des praos traditionnels qui ont une proue et une poupe et un balancier...pas un flotteur et dont le grément est sur la coque principale évidement)
et jusqu'a demonstration du contraire théoriquement sa tient la "route"
a+

03 juil. 2003
0

au fait,
c'est pas une garantie, mais bon "Amateur Yacht Research Society" a donné le premier prix a ce bateau dans la catégorie compétition.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

Souvenir d'été

  • 4.5 (136)

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

novembre 2021