biga 26 voilier en bois problème d'étanchéité

Bonjour à tous, nous sommes ici afin de trouver de l'aide auprès de personne beaucoup plus expérimenté que nous =) .

Nous avons depuis 1 mois un Bicker BIGA 26 de 8m en bois et lame de teck et coque fibré contre plaquer.

Nous refaisons actuellement les joints au sika DC 291 PRO. Après avoir poncer nous avons remarquer par ci par là des encoches d'agrafeuses. Cette nuit il a plue et orage et aujourd'hui j ai remarquer des tâches marrons tout autour de ces points d agrafes. J ai peur qu il y ai des infiltrations possible d'effectuer à ce niveau... je vous joints des photos afin de vous montrez ce que cela donne, et sommes preneuses de tout bon conseils si possible simple 😅 .

Merci à tous pour votre temps et vos conseils avisé =).

L'équipage
09 sept. 2021
09 sept. 2021
0

Je pense déjà que tu n'as pas assez poncé...


Biga 26:bonjour pouurquoi penses tu cela . le pont n'est pas fini ^^si c'est pour les restant de sika :) je pense avoir trop poncer au contraire sur les endroits poncer et fais. et ce sont les agrafes qui m'inquiète qui sont apparu suite au ponçage·le 09 sept. 21:05
09 sept. 202109 sept. 2021
0

On dirait que les agrafes n'ont pas été enlevées et que l'acier rouille. Il faut les extraire et éventuellement boucher les trous.


09 sept. 2021
1

Les tâches, ce n’est pas vraiment grave. Estime toi heureux d’avoir un pont en bois étanche. C’est exceptionnel. Ne touche à rien et prie pour que ça dure.


09 sept. 2021
0

Tant que tu n'as pas d'infiltrations dans ton carré il n'a rien de grave (cela ve veut pas dire que ça ne viendra pas un jour ou l'autre. Tu aviseras alors)
Pour l'heure (ce que je ferais à ta place, sans prétendre avoir parole d'Evangile ; et à la simple vue de tes photos)
1) enlever les agrafes qui viennent facilement ; celles qui résistent tant pis)
2) une ou deux couches de rustol (une, deux, trois fois par an et chaque fois que tu en sens le besoin)
3) bâcher au port pour préserver ton pont de la pluie et du soleil (en laissant circuler l'air sur le pont et dans ton carré)
4) laver régulièrement le pont à l'eau de mer ; surtout lorsqu'il y a du soleil, pour éviter qu'il ne chauffe trop.
5) surtout pas d'epoxy
Profitez bien de votre beau bateau
Fx


0

Bonjour les ponceuses !
(Le voisin de chantier au Folie Douce)
je relance un peu votre fil, et j'en profite pour donner deux pistes.
Soit rien mettre, éventuellement une huile ou un saturateur, qui sera passé deux fois par ans. + la bâche/le taud à 15/20 cm du pont à chaque rangement, ou hivernage.
Soit passer une résine à l'eau comme celle-ci, ici la copie de la fiche technique :
Le RESOLCOAT 1010 est un système époxy à l‘eau unique.[... ...]. Mis à part les supports hydrophobes, le système RESOLCOAT 1010 est compatible avec la plupart des supports poreux comme le bois, le béton, le ciment, la pierre, la terre cuite, le métal, etc.
Très fortement diluable à l’eau, sa viscosité peut être extrêmement faible et en faire une résine de choix dans l’imprégnation. Ainsi, il peut être utilisé comme primaire de haute qualité dans la préparation du bois de la construction navale tout comme durcisseur de bois anciens ayant subi les altérations du temps dans le bâtiment et la restauration de boiseries.
Peu ou pas dilué, il devient un vernis transparent très résistant à l’abrasion et d’une grande qualité de finition. Il relèvera la couleur du bois et autres matériaux poreux tels que la terre cuite. En outre, la micro-porosité naturelle à la vapeur d’eau du système 1010 en fait un primaire idéal pour le bois, le béton et les autres matériaux devant respirer.
Le système 1010 est disponible en deux versions de brillance. Le durcisseur 1014 donnera un aspect brillant tandis que le 1016 donnera un aspect mât.
Une version plus claire, 1010C avec les durcisseurs 1014C & 1016C est aussi disponible, elle est particulièrement recommandée quand la couleur du support et la résistance aux UV sont des points clés (exemple : bois flotté).
Le système 1010 ne contient aucun solvant, il est donc plus sûr que les produit solvantés du point de vue de la santé et de l’environnement. Le nettoyage du matériel et des outils s’effectue naturellement à l’eau.

Bon courage à vous deux !
Pierre


Boutdebois:L'epoxy à l'eau est risquée : L'eau ne sert qu'a faciliter l'application. Avec le séchage elle s'évapore et ton revêtement n'est pas suffisamment étanche pour isoler parfaitement le bois.L'epoxy classique est très bien. Mais attention à l'hydrométrie. Trop élevée, tu risques de "coincer" l'humidité dans le bois et pourriture assurée.L'application d'un saturateur, régulièrement et chaque fois que besoin, sera plus contraignante. Mais pas de risque lié a l'emprisonnement de l'eau.Un choix .·le 16 sept. 23:27

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Grisaille sur les Pertuis …

Après la pluie...

  • 4.5 (108)

Grisaille sur les Pertuis …

mars 2021