Bien choisir son skipper pour un convoyage

Bonjour,

Je suis étonné que le sujet « Comment choisir un bon skipper » n’ait pas encore été abordé ici, mais le moteur de recherche est formel :)

Je cherche :
- des conseils pour tenter de détecter un bon et un mauvais skipper, pour un convoyage Portugal-France par Gibraltar,
- des conseils sur les « bonnes pratiques » pour la préparation du bateau, pour réduire les risques d’incidents plus ou moins graves.

Sachant que je ne pourrai pas rencontrer la personne physiquement avant le départ, je lui confie donc mon voilier « en aveugle » (mais j’imagine que c’est souvent le cas, par définition, sur les convoyages).

Merci !

L'équipage
23 juil. 2020
24 juil. 2020
0

Bonne question d'autant plus que pour du convoyage, le diplôme n'est pas une nécessité absolue du moment que le convoyeur a bien un assureur qui accepte d'assurer la prestation.. Je me trompe ?


24 juil. 2020
0

www.hisse-et-oh.com[...]/search

Il y a quand même de quoi lire :-)


carpe diem:J'ai l'habitude d'utiliser la fonction recherche mais maintenant elle est bien moins visible !·le 24 juil. 11:24
nbeaulat:Merci, mais je ne trouve pas de fil qui parle des moyens :- d’évaluer les compétences réelles du skipper avant le départ,- de prendre des mesures préventives pour éviter les gros problèmes ou les conflits a l’arrivée...·le 24 juil. 15:17
24 juil. 2020
2

J’ai un nom, celui à ne pas prendre 😄


Café noir:Il n'y en a qu'un seul ? Ouf, c'est rassurant, ce doit être assez facile de ne pas avoir affaire avec lui...·le 24 juil. 16:14
Solent:Je n’en connais qu’un en tout cas 😬·le 24 juil. 16:18
24 juil. 2020
0

Bonjour
J'effectue en tant que retraite plusieurs convoyages bénévoles par ans l pour le plaisir de naviguer.
Il n'y a pas à ma connaissance de permis ou assurance quelconque dans la mesure où en fait c'est un prêt de bateau, il fut de part et d'autre une absolue confiance


24 juil. 2020
1

ça me fais penser au sketch des inconnus , la différence entre les bons et les mauvais chasseurs !


24 juil. 2020
0

Il faut certes un bon skipper, mais aussi un contrat en béton.


mitch58:voir meme un bateau en beton.et surtout ne pas faire au ciment ce que l’on veut faire au beton.sinon,un bon skipper,j’en connais un,mais c’est un kangourou·le 25 juil. 02:19
MALWINE:et pas une poubelle à convoyer·le 25 juil. 09:18
24 juil. 2020
2

Il faut un bon skipper, mais aussi un bon bateau !
quand tu trouves à to arrivée ou découvres en naviguant un bateau en mauvais état ...


24 juil. 2020
0

Ilolun Oui c’est un peu ça !!!

Et du coup la question c’est : avez-vous des astuces, des trucs, des méthodes, des idées pour que je puisse faire la différence entre les chasseurs, sachant que juste un CV et des « témoignages » de clients, ca me parait un peu léger pour confier un bateau à un inconnu, ou limiter les risques...

Par exemple : une interview « technique » sur des situations virtuelles ? Demander des copies des diplômes ? Demander à contacter des anciens clients ? Installer une puce traceuse dans le bateau ?

Toute idée ou témoignage m’aidera grandement !


24 juil. 2020
1

un bon skipper pour un convoyage
Dans le cas de beaucoup de demande de convoyage, le convoyeur recherché est la plupart du temps plus compétent que le propriétaire

Donc c'est au convoyeur de poser les premières questions:

la première question que doit poser le candidat: avec ou sans propriétaire...quel bateau , quel parcours, quel délai pour faire le parcours, quelle assurance, quels frais pris en charge (bateau-port- vivres-équipage ....)

Puis
Les questions que doit poser le propriétaire:
expériences du convoyeur en bateaux, navigations, zones et saisons, disponibilité, avec ou sans équipage,

personnellement j'ai plusieurs fois pris des vacances (3 semaines) avec des copains en faisant de grands convoyages
sur de beaux voiliers de 10 à 15 mètres
entre la (Bretagne -Cote d'azur par Gibraltar ou par le canal du midi)
ou pour des parcours plus simples vers la manche ou le golfe de gascogne, en méditerranée vers l'espagne
ou encore plus loin vers les Antilles (comme skipper)

tous les frais bateaux pris en charge par le proprio, le voyage retour du skipper -voiture de location)

la confiance ne se monnaie pas


24 juil. 2020
0

Le témoignages d'anciens clients me semblent à rechercher, surtout si le candidat est récalcitrant pour donner leurs coordonnées.
Mettre le bateau à disposition en très bon état, pour éviter que le skipper n'entrent de marina en marina a la recherche de mécaniciens, ou pire abandonne la mission en cours de route.


24 juil. 2020
1

Je ne sais pas comment on repère un bon skipper, mais le bouche à oreille ou les témoignages d'anciens clients me semblent un bon début.

Pour le comment cela se passe, je peux te donner mon expérience. Tous les frais sont à charge du propriétaire. Avitaillement, équipement, port, fuel... Y compris l'assurance. C'est à lui d'assurer son bateau. Il communique à son assurance mon CV et la nav prévue, son assurance accepte (ou pas! mais je n'ai jamais eu le cas).

Parfois le proprio est compétant, le bateau est fin prêt pour la nav prévue, je largue les amarres. Parfois il demande conseil, et je passe quelques jours à préparer le bateau avec lui. Une seule fois, après 10 jours de tergiversation et bricolage cheap j'ai refusé une transat, je ne trouvais pas le bateau sécurisé.

A part ce dernier cas, tous les propriétaires sont devenus des connaissances ou amis avec qui j'ai toujours des contacts. Je parle de convoyages style 10.000 milles, ou des transats. Et j'ai toujours refusé les longues navs sans régulateurs d'allure.

Tout ceci n'étant que mon expérience faite de rencontres, d'opportunité et de hasard, je ne suis pas un convoyeur professionnel, loin de là.


24 juil. 2020
0

salut
tu vas dans une agence de loc, chez un courtier, un assureur ou un chantier maritime reconnus et tu leurs demandes les coordonnées d'un skipper avec qui ils travaillent depuis de nombreuses années, ça devrait simplifier ton champs d'investigation et pour savoir en quel état laisser le bateau à fin de convoyage, je pense que tu en as déjà une petite idée, il faudra donner un dossier détaillé de ton bateau au skipper avant qu'il accepte de s'y déplacer et si le dossier n'est pas conforme à la réalité il ne montera pas dessus et te comptera ses frais.
les skippers pro qui bossent régulièrement depuis des années ont leur clientèle exclusivement envoyée par les corporations citées ci-dessus, pas par annonce de particuliers ni sur des forums.
j'ai tjs travaillé comme ça et financièrement ce n'est pas plus cher pour le client, ces corporations ne prennent pas de comm., ce n'est pas leur job, tu traites directement avec le skipper qui fait son devis et basta.


24 juil. 2020
0

Hummmmm ! À mon avis quand on commence à se poser ce genre de question on prend un pro ! Cela engege au moins sa responsabilité


24 juil. 2020
1

Merci pour vos conseils.

Je suis dans la situation où le voilier est prêt pour un convoyage, et j’ai moi-même les compétences pour le faire. Je le fais faire uniquement par manque de temps.

Je veux être sûr que mon bateau sera correctement traité. Bien entendu, une casse est toujours possible, mais je reste persuadé que quand on casse un taquet, un enrouleur, un alternateur, une voile... il y a souvent, à la base, une mauvaise manipulation, ou une mauvaise décision qui a trop sollicité le matériel (ne pas réduire assez tôt ...)

Quand je vois comment certains « marins expérimentés » naviguent, je flippe pour mon bateau et son accastillage.

Votre conseil de faire appel aux convoyeurs qui bossent avec des pros, et notamment des chantiers, me semblent excellent. Difficile d’arriver à destination avec une voile neuve déchirée et dire « c’est pas de ma faute » :)


MALWINE:"ton bateau prêt pour le convoyage" seul le convoyeur peut le dire.la meilleure solution le faire soit même.·le 25 juil. 11:36
awa (ex PiR2Lune):nbeaulat@ une solution serait de faire une partie du parcours avec le candidat puisque tu n'as pas le temps de tout faire.... il serait aussi intéressant de savoir de quel bateau il s'agit et le port d'arrivée,un sangria ne se convoie pas comme un catamaran ou comme un voyage 12.5et s'arrêter à saint cyprien , ce n'est pas la même chose que de rejoindre le lavandou·le 26 juil. 15:06
25 juil. 2020
2

Je plussoie les propos de quizás. Un bon convoyeur n'a pas besoin de forums où autres pour trouver du taf. Il bosse pour les chantiers, les brokers, et autres pros. Pour moi c'est une bonne référence. Les pros ne laissent pas du chiffre d'affaires dans les mains de glandus.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (95)

Bol d'Or 2016

mars 2021