bi-quille évasion 29

Bonjour à tous

Je suis sur le point de faire l'acquisition d'un Evasion 29 bi-quille de 82 , tout ce que je peux voir ne m'inquiète pas , par contre ce que je ne vois pas me préoccupe et je serais intéressé de savoir si les boulons de quille sont faciles à changer , si cela est nécessaire , si quelqu'un la déjà fait ou à une expérience la-dessus , nombre , qualité, accessibilité etc ....
Merci d'avance
Cordialement

L'équipage
13 juil. 2020
13 juil. 202013 juil. 2020
0

Avant d'acheter, ça me parait un minimum de regarder l'état des boulons de quille, comme ça tu seras renseigné sur leur état et sur leur accessibilité.


13 juil. 2020
0

Merci , mais je pense que je vais essayer de les voir mais d'après le propriétaire cela semble compliqué car du côté bâbord le planché ne se démonte pas ou très difficilement , il faut d'après lui sortir la table et une partie de l'ameublement , c'est pour cela que souhaitais avoir l'avis ou les conseils de personnes connaissant bien ce bateau.

Cordialement


13 juil. 2020
0

Sans tout démonter, peut-être regarder avec un endoscope.
S'ils sont endommagés, pas sûr que le remplacement puisse se faire sans déquiller.


13 juil. 202013 juil. 2020
0

Voir surtout si dans l'optique d'un déquillage possible sur un bateau de 40 ans, les boulons sont accessibles sans avoir à casser une parties des aménagements.

Je ne sais pas comment est foutu l'Evasion 29 à ce niveau, mais je sais que j'ai fui une construction contre-moulée équivalente (un Moody moderne), dont la cuisine doit être découpée pour accéder aux boulons bâbord...

Le propriétaire anglais m'expliquait lui même que lors du procès de fabrication, le contremoule de cuisine était collé une fois les quilles montées. Puis les boiseries, etc.
Bonjour le travail inverse, s'il faut accéder aux boulons ...


13 juil. 2020
1

Bonjour,

en tout cas, les Moody 30 sont d' une solidité impressionnante:
l' année dernière, j' ai passé une semaine "à quai" dans le port de Laxey (Île de Man).
Par vent d' Est, il y avait un ressac pas possible, et il y avait 5 Moody 30 qui tossaient d' une quille sur l' autre à chaque échouage/déséchouage, secouant tout le gréement dans un raffut d' enfer.
Aux dires d' un des propriétaires, çà ne posait pas de problème.

Gorlann


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Perdu à Paris

Après la pluie...

  • 4.5 (92)

Perdu à Paris

mars 2021