béton et acier

Bonjour à tous, j'envisage de remplir la quille de mon boat avec de la débouchure (déchet d'emboutissage)et de sceller tous ça avec du ciment.Je resoude la trappe par laquelle j'ais rempli ma quille, donc étanchéité.Y a t il quand méme risque de corrosion entre le ciment et l'acier de la quille.Merci d'avance.

L'équipage
01 juin 2005
01 juin 2005
0

Ciment?
Dans le HS de Caroff sur la construction
acier je crois qu'il déconseillait le ciment
(hygroscopique),et parlait de Résine à l'eau
Torolite. Sur Pory il utilise un truc
bitumeux de TP (regarder ce très bon site).
Dans un truc fondamental qu'on ne pourra
plus jamais contrôler, il vaut sans doute
mieux prendre toutes les précautions, en matière
de corrosion.

01 juin 2005
0

Ciment ?
Ou plutôt mortier... ;-)

Ce mortier doit être constitué avec les aggrégats corrects et additifs nécessaires à son étanchéité.

Le problème est de pouvoir attendre suffisament longtemps une cure correcte du mortier avant de reboucher la trappe.

Attention aussi à la densité du mélange débouchure/mortier : il y a déjà eu des bateaux mal lestés avec cette méthode.

Petite suggestion : au lieu de souder la trappe, pourquoi ne pas la boulonner avec un joint bitumeux d'étanchéité. on ne sait jamais, il peut y avoir une raison à l'avenir pour y avoir accès.
D'autant plus que cette trappe se retrouvera en milieu humide confiné donc sujette à corrosion : elle sera alors plus facile à changer si boulonnée.

S'il y avait des problèmes avec l'acier et le ciment en milieu marin, on aurait quelques ennuis avec les bateaux en ferro ! (et en bâtiment...)

Théoriquement, le ciment Portland est oxydo-réducteur ce qui garantit la protection des aciers.
Par contre, pas d'acier galva !!

01 juin 2005
0

merci
Merci pour vos contribution, je vais voir coté bitumeux, je n'y avais pas penser,merci encore.

02 juin 2005
0

ciment interdi
par la réglementation (conseil donné par un expert),personnellement je casse tout ce beton dans mon boat l'eau arrive a s'infiltrer entre l'acier et le beton

21 mai 2006
0

Béton dans fonds d'un bateau en alu
Et si on trouve un lest en béton dans le fond d'un bateau en alu, on fait comment pour le casser sans transformer le fond de coque en passoire avec le marteau piqueur ?

21 mai 2006
0

lest
C'est ce que j'ai fait sur mon bateau, des lingots de fonte et du mortier coulé par dessus. Simple et pas cher. Ca a l'air de tenir, le ciment adhérant à la tole noire, en principe. Un coup de peinture par dessus et voilà.

22 mai 2006
0

ciment + alu
c'est la methode pour faire du béton cellulaire :-)
Ca doit être très bon pour faire des volumes de flottabilité .

21 mai 2006
0

le truc

Mais que celà reste entre nous :-D

tout d'abord proteger l'acier avec une peinture bitumineuse.Mettre le beton avec les debouchures puis une fois sec remplir jusqu'à ras bord d'huile de vidange et souder le couvercle étanche.

Là vous pouvez dormir tranquille.

S'il se produit une petite fuite l'huile vous avertira et le faite de souder étanche empeche l'oxygene de circuler et de provoquer l'oxydation.

Mais maintenant c'est interdit de remplir d'huile les espaces vide dans les bateaux pour cause de pollution.par exemple il était un temps ou l'on remplissait les safrans ,ça evitait la rouille à l'interieur et s'il y avait une soudure non étanche celà se reperait facilement.

Mais surtout ne mettez jamais du ciment avec du plomb il se cré une reaction chimique qui degage un gaz nocif et le plomb se desagrege.

josé

21 mai 2006
0

Trop tard !
Le lest de Tilikum est constitué d'un mortier ciment/sable/ferraille depuis quarante ans !

Pour l'instant, pas de problèmes visibles... pourvu que ça dure ! :tesur:

Un truc intéressant : la réservoir d'eau douce d'origine est intégré à la coque et l'intérieur n'est pas peint mais enduit d'un "lait de ciment" directement sur la tôle. Ca n'a jamais bougé. Et l'eau se conserve parfaitement : le réservoir est resté une fois deux ans avec le plein, impeccable !

J'aimerait bien connaitre la recette exacte de ce "lait de ciment"...

_/)

21 mai 2006
0

lait de ciment

en effet l'on protegeait les soutes à eau douce avec du "lait de ciment" et ça durait une vie ça c'était avant que les peintures alimentaire apparaissent.

C'est tout simple du ciment en poudre de chez n'importe qui melanger dans de l'eau , l'on touille le tout et on l'applique avec un gros pinceau comme de la peinture.L'on ventile bien pour que ça seche de maniere uniforme.

josé

22 mai 2006
0

vu de mes yeux

J'ai pu le voir faire au chantier bien des fois ,les toles étaient toujours des toles prepeinte d'usine et la soute bien nettoyée biensur mais sans preparation particuliere , pas de sablage par exemple.

Il faut savoir qu'à chaque livraison de bateau l'on doit presenter à l'armateur et au Aff Mar une analyse de l'eau douce à bord pour demontrer qu'elle est bien potable.Je ne me souviens pas du moindre pb.

Pourquoi celà a été abandonné? sous traitance tout simplement ,les sous traitant ne devaient pas connaitre le processus et comme ils s'engagent au niveau du resultats le chantier laisse faire, comme beaucoup d'autres choses d'ailleurs.

josé

21 mai 2006
0

Merci José,
mais j'ai deux questions :

Es-tu sûr que c'est aussi simple ? Quelle doir être la finition de l'acier avant application ?

L'autre question est pourquoi avoir abandonné cette technique au profit de produits forcément plus compliqués et plus chers... :reflechi:

_/)

22 mai 2006
0

...
Sur les béton de qualité l'air ne passe pas! Quelques centimètres suffisent si il n'y a pas fissure.

Il y a peu encore des ingénieurs s'étonnaient de la qualité de certains bétons d'après guerre. (et de la mauvaise qualité des bétons fait par les travailleur réquisitionnés, présence de sel dans le sable!)

Dans les fondation de maisons on travaille avec des ferailles à peine rouillées orange (garantie de non présence de pellicule grasse) et aucune protection des fers, du moment que s'est bien noyé dans le béton tout va bien.

Pour ton cas il faudrai la garantie que le fer n'est pas à proximité de l'eau d'infiltration!!! Soit tu constitue une structure qui éloigne les parties métaliques du bord du coffrage, soit tu constitue un premier coffrage creu!!! dans ses deux cas bon courage!!! Attention si la feraille comence à rouiller elle va gonfler, avec la fonte ça va mieux.

;-)

22 mai 2006
0

et le brai ?
dans le meme registre , je souhaiterais quelques avis dur les dernieres generations de peinture bitumineuse , vinylique ,monocomposant .
que valent -elle sous la flottaison? Pour ma part j'en ai utilisé à l'intérieur , dans les fonds. cette peinture provenait de notre marine nationale bien aimée ( contre 2 bouteilles de Wisky ) elle est pas mal . quels sont vos avis ; surtout à josé qui s'y intéresse à la question .

23 mai 2006
0

à ollie

Je suis desolé mais pour le brai je n'y connais rien.

Si tu n'avais posé la question plus tôt j'aurais questionné nos "anciens" lors de notre dernier concours de boules :-D

josé

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le grain s'éloigne.

Après la pluie...

  • 4.5 (72)

Après la pluie, le grain s'éloigne.

mars 2021