Besoin de vos avis éclairés sur l'etat de ma coque :(

Bonjour tout le monde !

je viens vers vous car j'aurais souhaité vous montrer quelques photos de ma coque ( un Chris Chraft de 28 pieds) qui est en mauvais état.

Je vais hiverner le bateau pendant 6 mois et espere ainsi m'en occuper au sec, mais j'aurais aimé avoir votre diagnostic et quels seraient, selon vous, les travaux à effectuer ...

La coque a toujours été trés mal entretenue , bien que repeinte tous les ans mais une couche sur l'autre sans jamais avoir été ni sablée ,ni poncée apparemment.

Ce bateau a passé 20 ans dans le canal et 10 ans en eau salée.

Je vous ai mis en ligne un florilège de photos pour que vous puissiez vous rendre compte :

Le lien :
www.france-troc.com[...]o.stan/
Cliquez sur 'Sortie de l'eau le 25 Mai 2005'

Merci à tous par avance et longue vie à ce merveilleux site qui j'en suis sûr n'interesse pas que les 'voileux' : )

L'équipage
26 mai 2005
26 mai 2005
0

J'ai regardé les photos...
Il y a 2 options :

Soit tu envisages un traitement osmose et je te conseille de le faire peler le + rapidement possible, tu y verras aussi + clair en ce qui concerne les "réparations" effectuées. Mais, dans ce cas, il te faudra probablement + de 6 mois de séchage pour un résultat durable.

Soit tu souhaites attendre pour le traitement et je te conseille un hydrogommage pour retirer toutes les couches d'antifooling empilées et refaire les réparations nécessaires.

Ne t'affoles pas, il n'y a rien de bien compliqué à réparer une coque en polyester !!

26 mai 2005
0

merci Swanee
Donc , une fois dans à sec cet hiver , selon toi , je le sable , je le fais secher , je répare , et je repasse un antifouling ?

Il m'a semblé voir une couche de peinture rouge en dessous , ne serait ce pas les vestiges d'un ancien traitement curatif contre l'osmose ?

Je n'ai pas vu de cloque par contre , juste des réparations trés mal faites qui s'arrachaient et a certain endroit on voit la fibre de verre ...

26 mai 2005
0

C'est pas une facade, un bateau....
...pourquoi vouloir sabler tout de suite!:tesur:
Grattage et karcher (leger le Karcher, a l'usage je me suis rendu compte que ça fait des dégats:non:) aprés tu fais le point....

26 mai 2005
0

Sablage ?
Si tu veux faire sécher la coque (donc, faire un curatif osmose), je te conseille de la faire peler.
Renseigne toi sur les chantiers alentours, ils sont équipés (ou font appel à une société spécialisée) d'espèces de gros rabots électriques pour celà.

Néanmoins, en fonction de l'état de la coque, il sera peut-être nécessaire de sabler ensuite pour enlever le stratifié pourri.

il est aussi possible de peler à la disqueuse, je l'ai déjà fait sur un bateau de 10m. on était 4, c'est un boulot crevant dégueu et en plus, on a du mal à ne pas faire "d'escaliers" dificiles à rattraper au masticage. Mais celà peut être une solution plus économique.

Pour la couche rouge, je pense plutôt à un ancien antifooling incompatible avec le bleu qui a été mis ensuite.

26 mai 2005
0

Vue la forme de la carène
amha,peut-être que le sablage sera plus facile que le rabot, et en tout cas moins cher.
A condition d'enlever la totalité du gel coat et la première couche de mat, donc avec un sableur qui a du doigté (!).S'il reste du gel coat, il restera de l'eau .
Ensuite il faudra attaquer les mauvaises réparations à la disqueuse.
Pour le séchage, ne pas oublier de protéger de l'eau de pluie par une jupe plastique collée au niveau de la ligne de flottaison .
Et prendre des mesures d'humidité pour surveiller la décroissance .
Voir avant le sablage l'épaisseur de la coque (au niveau d'un passe-coque) .
En tout cas, c'est pas sorcier ce sera quelques heures... ou quelques euros.
Bon courage
;-)

26 mai 2005
0

précisions...
Curatif osmose =

  • pelage (ou disquage) du gel coat pour mettre le stratifié à nu
  • éventuellement suivi d'un sablage si stratifié en mauvais état
  • séchage (au moins 6 mois) avec contrôle du taux d'humidité.
  • Eventuellement re-stratification si on en a enlevé pas mal au sablage
  • système de mastics epoxy, à voir en fonction des fournisseurs qui proposent tous leur panoplie de produits
  • primaire d'accrochage et antifooling.
26 mai 2005
0

précisions...
Curatif osmose =

  • pelage (ou disquage) du gel coat pour mettre le stratifié à nu
  • éventuellement suivi d'un sablage si stratifié en mauvais état
  • séchage (au moins 6 mois) avec contrôle du taux d'humidité.
  • Eventuellement re-stratification si on en a enlevé pas mal au sablage
  • système de mastics epoxy, à voir en fonction des fournisseurs qui proposent tous leur panoplie de produits
  • primaire d'accrochage et antifooling.
26 mai 2005
0

diagnostic
je n'avais pas vu le post de 3d
il va de soi que le diagnostic d'osmose généralisé doit d'abord être posé : on voit quelques bulles sur les photos mais il faudrait voir en lumière rasante
Mesure d'h2o ?
odeur d'acide acétique ?
Mais vu la qualité des enduits et le soulèvement des couches de peintures, + le séjour prolongé en eau douce avec une mauvaise protection, on peut penser qu'osmose il y a, non ?

26 mai 2005
0

..euh..
Le peler me semblait compliqué ..alors que le sablage n'avait pour moi que des avantages...

Il me semble aussi que la coque ne présente pas de signes d'osmose non ? aucune cloque n'est à déplorer... les ravages sont plus dus aux couches successives de peintures vous ne pensez pas ?

Ce qui me fait flipper , c'est le 'rajout' de matière ...Cela a donc déja été fait suite à un "ragassage" et c'est vraiment moche le résultat ... surtout de nombreuses années aprés...

Je pense au grand moment de solitude qui m'attends une fois devant la coque sablée ...

26 mai 2005
0

le sablage
sur polyester est une très mauvaise idée =&gt délaminage en profondeur. Sois au moins sûr de ton diagnostic d'osmose avant de te lancer dans une opération aussi agressive. À priori, les coques de plus de vingt ans sont exemptes d'osmose... J'ai l'impression que ton bateau est à Arcachon, si je l'aperçois, j'irai me faire une idée en direct...

26 mai 2005
0

oui à Arcachon !
Mais je ne l'ai sorti de l'eau que pour un coup de karsher et peinture ( 1 de plus !) , il a été remis à l'eau le lendemain ...

idealement, je voudrais l'hiverner dans un hangar vers La Teste pour bricoler au sec et tranquillement ...

Pour en revenir au 'pelage' ... je saisis pas bien comment ca se passe ... avec un rabot ? des ciseaux a bois ?

26 mai 2005
0

puisque tu es sur AC
tu peux te renseigner chez Mauron Nautic, ZI la Teste, je crois qu'il fait ça. Je ne connais pas du tout ce monsieur, à toi donc de juger si c'est intéressant. Mais encore une fois, cela m'étonnerait beaucoup que ton bateau soit osmosé. Un bon raclage de l'antifouling et répartation des "accrocs" devrait suffire...

26 mai 2005
0

Amen !
Rhalala ca me fait plaisir de te lire !
C'est exactement la réponse que j'ésperais !

De toutes les façons j'imagine que j'y verais plus clair une fois cette deuxieme coque en antifouling retirée ...

26 mai 2005
0

D'après ce qu'on voit...
et on ne voit pas suffisamment pour dire s'il faut faire çeci ou çelà, je pense simplement que dans un premier temps, tu devrais enlever toutes les couches d'antifouling pour mieux te rendre compte de l'état de la coque. Je ne pense pas qu'il faille tout de suite enlever le gelcoat soit au rabot ou en sablant. C'est un sacré boulot très salissant et surtout très crevant. Je serai plutôt de l'avis d'Ebraball, mais bon, enlève d'abord tes couches de peinture et tu seras vite renseigné
Bon courage.

27 mai 2005
0

Merci Terrisse !
Pour ôter les nombreuses couches de peinture, quel methode est à préférer ?

27 mai 2005
0

pour l'antifouling...
il existe des décapants chimiques (un peu comme les décapants peintures) qui fonctionne bien (fait sur un 60 pieds vendée globe, c'est un peu "crade" mais ça décape bien)

ensuite orbitale gr100 pour enlever les dernière trace et y voir clair
réparation / masticage ou pelage suivant les découvertes
traitement par primaire époxy avant antifouling

pour les peinture des oeuvres mortes, orbitale gr120 à gr280 suivant état et peinture PU mono si on ignore la qualité de la peinture précédente.
si les peintures cloquent ou faiencent, il faut tout enlever....sinon, si il y a une bonne accroche, juste une préparation de surface par ponçage

NB en cas d'osmose, s'il faut peler le gel coat, il existe maintenant des pompes à vide avec "tapis" d'aspiration chauffant, ce qui permet d'accélérer le processus de séchage

27 mai 2005
0

Quand j'ai fait le mien,
j'ai utilisé un racloir. ette espèce d'outil avait un manche en bois et une sorte de lame, mais au lieu de racler en poussant, tu raclais en tirant. Le gelcoat était lisse et dur, donc quand tu tires, le racloir enlève les partie rugueuses et plus tendres comme le peinture et glisse sur le gelcoat. Enfin, c'est ce que j'ai fait, et les restes de traces, comme dit le batelier de la votka ;o)

Alors, "reboncourage" et au boulot.

27 mai 2005
0

Merci les gars
J'ai une autre question , admettons que l'on mette la coque à nue , je veux dire par là , que la premiere couche de mat devient visible ( a certains endroits de ma coque , on commence à l'apercevoir ) , par quel procédé(s) arrive t'on a réavoir une coque lisse idem à la sotie du moule ?

27 mai 2005
0

suite
gel-coat paraffiné ou appelé aussi gel-coat de finition ;-)

27 mai 2005
0

gel-coat paraffiné
passé au pinceau ou au pistolet (buse de 1.5)suivant la surface à traiter, puis après durcissement, ponçage à l'orbitale gr 280 / 400 / 600 + pate à lustrer type 7890 de chez Abel passé à la peau de mouton

mais AMHA si c'est sous la flottaison, je traiterais par : mastic époxy sur les zones très atteintes (là où on voit la fibre)puis primaire époxy partout sur les oeuvres vives en deux couches puis antifouling

NB à part le mastic qu'il faudra poncer, pour les autres couches, si on respecte bien les "temps ouvert" donnés par le fabriquant, on n'a pas besoin de poncer entre les couches

27 mai 2005
0

cc 28 c'est pas tout jeune
donc s'il est encore là, c'est qu'il est bon

tu fais comme tu veux et les conseils qui t'ont été donnés sont très bons mais c'est quand meme pas la taille d'un cargo, donc

si j'avais ce problème, j'essaierai déjà au grattoir qui est peu efficace sur une couche d'antifooling, mais redoutable quand il y en a pas mal de couches afin d'économiser un pelage et un traitement anti osmose qui vont représenter une trop grosse part du prix du bateau

ensuite antifooling comme tout le monde

amicalement

bien sur si tu es propriétaire d'une carrière de sable et que ton beau frère est sableur équipé, il faut le faire sabler ;-)

30 déc. 2007
0

christ craft
:-)Bonjour,
Pourriez vous m'envoyer les photos par email car je ne vois rien.
Je suis aussi propriétaire du même bateau et j'ai commencé la restauration de la coque
A bientôt

Jean Philippe Cazaux

0

je dirais...
juste grattage en douceur avec assistance d'un bon décapant,
surtout éviter d'abimer le gel coat (on ne devrait donc jamais voir la première couche de mat.
si dégat au gel coat, sèchage et réparation au gel coat.
SURTOUT pas de sablage, racclage agressif, pelage, rabotage ou tout autre traitement barbare.

31 déc. 2007
0

grattoir
Comme dit plus haut, il faut enlever les couches d'antifouling pour y voir plus clair.
Une méthode simple et économique, le grattage.
Ci joint 2 grattoir, le gros chez BD (10€) le petit chez LRM 20€. Tous les collègues d'ici utilise cette technique.
C'est facile.
Ne pas oublier de casser les angles de chaque coté de la lame pour ne pas entamer le gel coat, lors d'un mouvement mal controlé.

Je n'ai pas pu voir les photos, le lien m'amène sur des doc Perkins

31 déc. 200716 juin 2020
0

La photo
:-)

31 déc. 2007
0

ben oui, gwennili a raison...
gratte d'abord avant de sortir l'artillerie lourde !!

apres tu vois !

31 déc. 2007
0

pfftt
gratté la semaine et encore le week end :scie:

31 déc. 2007
0

Pour avoir vu faire
plusieurs bateaux, et m’apprêtant à faire le mien, je ne suis pas sûr que l’aide d’un décapant soit bien utile.

J’imagine bien la bouillie que ça doit faire, qu’on étale, qu’on met sur le grattoir, sur les mains, qui tombe par terre…
en plus, c'est du chimique...

Le grattage à sec, fait de jolis copeaux qu’il suffit de balayer ensuite.

1ou 2 m² par jour, pour pas fatiguer la bête, l’affaire doit être entendu en 1 semaine.

le WE = relâche.

07 mai 2008
0

chris chraft
:-)
Bonjour,

Je me suis lancé dans la restauration du christ chraft 25 express cruser.
Après l'electricité, les pompes de cales, le guindeau, ce fut la coque.
une fois l anti fouling enlevé (nombreuses couches) il avait beaucoup de toutes petites cloques dans le gelcoat.
Je ponce le gelcoat et dessous de toutes petites taches blanche sans eau ni odeur (après 7 mois au sec).
Je n'ai pas fini le poncage completement, mais les mesures d'humiditée (entre 18 et 21) sont tombée après 7 mois dehors sur cale à (5 et 15) avec quelques zones encore à 21 mais petites.

Comment accelerer le séchage pour pouvoir attaquer le traitement ?

A vous lire

Cordialement
Jean Philippe Cazaux

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

Souvenir d'été

  • 4.5 (197)

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

novembre 2021