Besoin d aide reseau nmea/sea talk multiplexeur pilote...

Bonjour,

En fichier joint un schema explicatif de mon montage.

Je souhaite mettre en reseau (wifi ) via un multiplexeur shipmodul 3wi-N2k:

-un anemo st60
-Un tridata st60
-récupérer ais de la vhf gx2200E standard horizon en nmea
-envoyer des donnees nmea au pilote auto autohelm type 300.

Actuellement les instrument st 60 sont ensemble ( meme fusible)et autonome,
La vhf sur un fusible a elle seule.
Le pilote auto a sont propre fusible et fonctionne de maniere autonome avec un capteur gyro compas airmar branché en nmea . L afficheur autohell 7000 est branche sur le calculateur type 300 en sealatk.

Je pense avoir bien compris le principe de branchement de base ( seatalk serie ou parrallele) nmea en parrallele.

En REVENCHE, je souhaiterai conserver trois circuits autonome ( electriquement parlant)
Or si je branche le reseau seatalk comme preconisé, je vais me retrouver avec les instruments alimenté par le plus seatalk du calculateur quand le pilote sera en marche non?

( le fils rouge en pointillé doit il etre branché?)

Est il possible de se passer du fils + du seatalk pour vehiculer les infos si les appareils qui souhaitent communiquer sont deja alimenté autrement?

Desole si ce n est pas tres clair.

Merci pour vos lumiere fab.

Derniere question, faut il un cable special pour relier les appareils en seatalk ? Et nmea?

L'équipage
03 juin 2018
04 juin 2018
0

Petit up

05 juin 2018
0

Aie, le sujet ne passionne pas trop...

Personne n aurait la reponse ? Ou on probleme est il trop mal exposé?

05 juin 2018
0

Bonjour,

Je ne vois vraiment pas de soucis. L'alimentation électrique est un problème d'optimisation de consommation et ce n'est pas fonctionnel. Il me semble que sur Seatalk tu peux déterminer qui fournit l'alimentation. Sur le pilote (j'ai un SPX10 et on peut le faire) on peut alimenter ou pas le Seatalk.

A mon humble avis tu t'embêtes pour pas grand chose. Les consommations sont faibles et il vaut mieux optimiser le câblage des alims plutôt que de tirer de nombreux fils vers le tableau électrique.

Tu branches tes 2 instruments ST60 sur le multiplexeur ainsi que ta VHF sortie AIS (c'est un récepteur uniquement je suppose).
Ensuite tu créee une sortie NMEA à 4800 bd sur le multiplexeur pour alimenter le pilote. Tu pourrais même connecter les ST60 et Seatalk à la fois sur le pilote et le multiplexeur pour conserver le mode vent même multipleux éteint.

Dernière remarque: si tu veux vraiment optimiser ta consommation electrique n'utilise pas de WiFi, c'est très gourmand...

05 juin 2018
0

je pense que tu peux te passer du rouge

05 juin 201805 juin 2018
0

Salut,

Premierement merci pour cette reponse.

Pour ma part je ne cherche pas a optimiser la consommasion electrique mais plutot je ne voudrait pas qu a travers le branchement du seatlak , mon installation electrique soit degradee .
Actuellement les appareils sont deja branchés avec trois circuit separés sur le tableau electrique.
Si je connecte le sea talk entre pilote et les st ( afin d utiliser en mode vent entre autre) je pense que le plus du sea teak va faire shunt entre les deux circuits ( pilote/instrument) du coup si j ai une panne sur un des circuits, elle risque de se reproduire sur le second?
Ne pas avoir les instruments ne serait que gênant par contre, ne pas avoir le PA en transat, a cause d un petit pb sur les instruments c est autre chose.

Je vais regarder si effectivement je peux decider si le calculateur alimente ou non le sea talk? C est un autohelm type300 .

Concretement, sur un reseau classique, est ce que tout les seatalks sont toujours branchés (+ commum et info) peu importe le nombre de circuit electrique qu alimente ces appareils?

Merci encore

05 juin 2018
0

Plusieurs points:

1) Si les 2 ST60 sont branchés uniquement sur le multipleur, il n'y aura pas de couplage
2) Sur un bus Seatalk, il ne faut qu'une source de courant, donc il faut décider quel appareil fournit le 12V. Si tu ne veux pas que ton pilote alimente le Seatalk alors tu ne branche pas le fil d'alimentation du bus sur le pilote.

Réfléchis tout de même au WiFi. En émission cela consomme un max (2-3W), en traversée cela compte.

05 juin 2018
0

Le reseau est fait surtout pour utiliser les infos sur weather 4d avec tablette ipad.
Je voudrais pouvoir brancher les st a la fois sur le multiplexeur (pour avoir les infos sur la tablette) mais aussi sur le pilote ( pour pouvoir l utiliser en mode vent).

Si je comprend bien alors, le montage actuel devrait fonctionner a savoir le plus du reseau seatalk n est pas connecté sur le + seatalk du calculateur.

Doit on obligatoirement utiliser un cable seatalk ou est il possible d utiliser un cable de telephone ?

Comment decider quel appareil fournit le courant sur le bus seatalk? Parametrage des appareils ou en ne connectant pas le fils + ?

Merci

05 juin 2018
0

Pour le Seatalk, c'est uniquement le cablage qui determine la source de courant. Il faut qu'un seul équipement du réseau soit connecté au 12V. Généralement les appareils ne fournissent pas de courant sauf le pilote. Au pint d'injection du courant il y a 2 fils 12V. Un vers le tableau et un pour alimenter les autres appareils sur le réseau. Le pilote étant alimenter par ailleur, il peut aussi alimenter les autres appareils du réseau.
Tu peux utiliser du cable "téléphone".

J ecomprends bien ton besoin pour le WiFi. C'est pratique mais pas très économe en electricité.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage devant la plage des Singing Sands, Ardnamurchan, Écosse.

Après la pluie...

  • 4.5 (160)

Mouillage devant la plage des Singing Sands, Ardnamurchan, Écosse.

mars 2021