béquilles d'échouage, danger d'addiction ?

je me bricole des béquilles d'échouage et voilatipa qu'un architecte naval, bien que navigant, me prédit les pires ennuis, pendant mon café au bar du quai, pour la structure de mon cotre acier 38 pieds si je m'adonnais trop à ce petit jeu de plage.
Qui donc a vu son bateau se déglinguer par addiction à l'échouage sur béquilles ???

L'équipage
04 oct. 2007
04 oct. 2007
0

comme tout
a utiliser avec discernement:

jamais s'il y a du clapot
jamais sur un fond inconnu

04 oct. 2007
0

solide?
J'en suis à mon 7° bateau de "croisière" (le 1° mesurait 5.2 m).Tous étaient échouables sans problèmes, mais tous disposaient d'une structure solide et de varangues sérieuses. J'ai échoué souvent, parfois dans des conditions qu'il ne faut pas conseiller (clapot, houle, voire fond un peu douteux...); je n'ai jamais eu de pépins. Il est exact que lorsque la taille et le poids du bateau augmentent, les précautions doivent être plus rigoureuses. J'ai maintenant un Sun Fizz D.L. et je regrette de ne pas avoir de béquilles (le programme futur est désormais méditerranéen) mais j'ai échoué à quai pluisieurs fois (Sauzon par exemple)sans aucune difficulté.
Moralité: voilà une addiction positive dès lors que le bateau a été solidement construit.

04 oct. 2007
0

Le cas du sangria.
pour dire que certains voiliers sont trop fragiles pour accepter l'échouage répété.

J'ai vu le bordé se déformer à l'arrière du lest. Je sais que je ne suis pas le seul à avoir vu cela.
Les fonds du sangria sont un peu faible et une bequille arrière est bienvenue. Depuis ce rajout, plus aucun problème.

Mais ceci n'est qu'un exemple et je pense qu'il est plutôt peu représentatif...

04 oct. 2007
0

béquilles sunfizz
il y a deux renforts de coque , cachés dans les equipets de cuisine et de table a carte, destinés a monter des axes de béquille, il me semble (ou alors je ne vois pas pourquoi la coque est doublée en épaisseur sur 20x20cm au maitre bau)
Mais je n'ai jamais vu un sunfizz équipé a ces endroits

04 oct. 2007
0

s'agissant d'un bateau en acier
je vois mal la structure se déformer à l'échouage.
Peut être veux-tu dire que la configuration de lest est mal adapté au béquillage sur ton bateau et qu'il risque tout simplement de tomber ?

Je souffre également d'addictioon au béquillage et j'ai cassé deux bateaux mais par ma faute.
Le premier, une corvette, pour avoir béquillé par fond de houle.
Le deuxième, un start 7, bateau fort mal construit pas prévu pour le béquillage répété, et dont les fonds se sont délaminés au point de rendre la quille pendulaire (5 degrés)

Mais sur un bateau bien construit et prévu pour poser, les précautions d'usage suffirent.

04 oct. 2007
0

Quillard, dériveur lesté, bi-quille

ils ne se comportent pas tous de la même façon.

Le bi-quille, c'est un paradoxe, est fait pour échouer souvent, mais n'aime pas le moindre roulis, dû par exemple à une légère onde de travers de quelques centimètres d'amplitude, lorsqu'il est sur le point d'échouer sur une cale en granit. Il cogne horriblement en rebondissant d'une quille à l'autre, là ou un quillard s'immobiliserait dès que la quille frotte.

Il a été relaté ici également le cas d'un Fantasia bi-quille qui s'est désintégré sur une plage.

Les dériveurs lestés, style saumon long, sont les plus rigides, les efforts étant répartis sur une longueur de coque plus longue que le quillard ou le bi-quille.

05 oct. 2007
0

OK avec les collègues
Je ferai bien cependant un lien vers le fil RM, que le biquille c'est le top pour échouer, hé, hé, hé, ... hé non !

Un conseil cependant : puisque tu les construis toi même, as tu pensé à les réaliser en 2 morceaux emboîtables, tenus par un boulon avec goupille au bout (la goupille, c'est que la boulon ne s'en aille pas pendant la pose) ? Cela facilite le stockage dans les coffres. Sinon, il n'est jamais trop tard.

05 oct. 2007
0

le béquillage
c'est une aventure à chaque fois.
un gibsea 28 DL, lest effilé, va planté le safran une nuit, et pas l'autre, à Sauzon au même mouillage.
un sangria va plonger du c..l alors que l'autre devant se pose droit....
même conçu pour, faut être là qd il pose, et pour un intégral, qd il lève.
déjà vu un bateau ne pas se relever, bordé percé par le seul pavé en dessous.
il n'y a pas plus de danger pour un gros qu'un petit, la seule différence, c'est qd la béquille commence à plier, sur un petit on peut encore tout virer rapidos, mais sur un gros, les efforts ne sont pas les mêmes.
nombre de bateaux échouent ts seuls, même des gros, mais une surveillance est nécessaire.
donc tout dépend du bateau, la forme du lest (surface au fond) et son équilibre, la taille des béquilles, et bien entendu l'âge du capitaine. ;-)
la 1ère fois sur un 6m, j'ai pas dormi à la pose.. assis au centre à cheval sur le puit de dérive.. contre-balançant la houle et frôlant l'infarctus à chaque coup de béquille ds le sable... :-( maintenant, c'est plus cool.

05 oct. 2007
0

Question bête ?
Comment c'est la vie en zone où il y a de la marée ?

A l'heure de l'échouage tout le monde est là pour voir son bateau se poser, et se relever après ? Je serais mort de trouille tous les jours, ça doit pas être facile.

J'avoue ne pas savoir, ici nous n'avons pas de marée.

05 oct. 2007
0

question vraiment stupide donc ?
J'irais chercher la réponse moi même sur place.

05 oct. 2007
0

bizarre

Depuis toujours mes bateaux (Cognac, Armagnac,Calypso)ont été sur corps mort et l'hiver je les ai toujours monté en haut d'une greve sur bequille.

Jamais eu de probleme .Il faut faire attention faire les choses serieusement ,choisir un coin propice ,bien nettoyer ,enlever les pierres.

J'amarre toujours deux amarres à l'arriere ,deux à l'avant .

Evidement les bequilles ne sont pas "bricoler" comme celles de mes voisins d'échouage qui ont peté les unes apres les autres .J'ai eu tres peur pour mon bateau.Il faut donc faire attention pour soi et pour les autres :-|.

Un cotre 38 pieds ,les bequilles s'est du tube de 80 qu'il faut.Pour ma part je les ferai en deux parties pour les mettre dans les coffres .

Mais amha une stucture acier je ne voie pas ou il peut y avoir pb .

josé

05 oct. 2007
0

rien de bizarre josé
j'ai raconté mon histoire et ce qui se voit ds les zones d'échouage.
tu habites pas loin de ton mouillage, c'est chouette et j'en rève, mais en zone inconnue, ne me dit pas que tu flippes pas un peu.
qd je dis faut être là, c'est qu'il faut l'être, 2 nanas à Sauzon ont dormi sur la plage, leur superbe bateau bois de 1950 remis à neuf par papa au fond. Bon, même là, le moelon serait qd même passé à travers le bordé, mais au moins elles auraient pu essayer de réparer à BM, qu'au jusant, même avec les seaux, on n'a rien pu faire.
mais c'est génial d'échouer, entendre la vase ou le sable respirer, sentir.. le bon et le pas bon.
Eh vous en Med, vous sentez que la Med, eh ben pas nous na. :langue2:
hein José, y méritent pas.
d'ailleurs en Med, yzont que des accidents de passerelle, les accidents de béquille, c'est après le ski.
à+ les Meddeux...

05 oct. 2007
0

d'accord simbad

lorsqu'il s'agit d'echouage pour une nuit dans un coin inconnu je suis d'accord avec toi ,on se pose des questions.

Mais là la question est de s'échouer pour hiverner.Donc avant tout on inspecte la zone,on enleve les pierres ,on prend des alligements pour venir s'échouer,on estime le tirant d'eau etc.

pour ma part j'ai enfoncé des piquets à la masse et souder un anneau pour mettre mes amarres.

Enfin en un mot ça se prepare.

josé

05 oct. 2007
0

c'est vrai

c'est un vrai bateau quoi :-D

J'avoue que Calypso pour l'echouage c'est difficile d'avoir mieux.

Mais avec le Cognac et l'Armagnac je n'ai jamais eu de soucis.

josé

05 oct. 2007
0

à tout hazard , j'enai une paire......
de béqullies,dans les annonces....
bof....

05 oct. 2007
0

ben...
nous aussi :pouce: mais pas en annonce, des vrais...
2 x bof...

05 oct. 200716 juin 2020
0

moi aussi
testées fortes charges

05 oct. 2007
0

petit s rappels
en terrain inconnu, le mieux est évidemment de laisser passer une marée basse pour savoir ce qui vous attend.

ce n'est pas toujours possible. Il faut alors soigneusement sonder au plomb (suiffé c'est mieux)avant d'échouer, de chaque côté du bateau, pour s'assurer de la planéité du fond, et de l'absence de trou traître d'un bord ou de l'autre...

dans le cas d'un fond irrégulier mais mou, ne pas s'entêter à mettre les béquilles : laisser le bateau se coucher naturellement.
en cas de fond dur irrégulier, prévoir défenses, matelas, etc...

les béquilles doivent toujours être plus courtes que la hauteur TE + franc-bord, afin de ne pas se trouver dans une position où le bateau reposerait sur les béquilles au lieu de la quille : très mauvais pour les bordés !

05 oct. 2007
0

conception

lors de la conception des bateaux on oublit souvent qu'un bateau n'est pas toujours à l'eau.Il ne doit pas se deformer lorsqu'il est hors de son élément.

En mer le poids des elements du bateau est soulagé,supporté par la poussée d'Archimede.Biensur suivant la repartition des masse sur la longueur la structure devra etre plus ou moins resistante ,par exemple au droit de la quille ou du lest ......Mais il n'apparait pas normal de voir des coques de deformer à terre sous leur seul propre poids ,c'est une erreur de conception .

Juste un petit rappel lors de l'hivernage à terre detendez les patarras et l'étai car avec le mat ils vont contribué à faire cintrer la coque.

josé

06 oct. 2007
0

illustration N°1
illustration malheureuse

06 oct. 200716 juin 2020
0

illustration N°1
échouage raté

06 oct. 2007
0

Sémantique
Un échouage échoué est un échouement.
Un échouage réussi, échoue.
Etonnant, non ?

06 oct. 200716 juin 2020
0

illustration N°2
sans conséquenses

06 oct. 2007
0

Photo de Chom
Ce n'est pas un Biloup mais un ??????? le nom m'échappe, bateu Anglais.

06 oct. 2007
0

oups
:oups: merci de la précision !
bon , c est pour éviter la répétitivité !!::langue2:
de toutes façons , c est un bateau, heu , j espére que les biloups ne sont pas des plagiats de .... ....! :reflechi:

06 oct. 2007
0

Il n y a que le biloup
:tesur: pour pouvoir ce le permettre !

Un RM, n aurait pas apprécier !!:oups:

nan , j ai rien dit !!:langue2:

:acheval:

06 oct. 2007
0

Westerly centaur
Ma mémoire revient: Westerly centaur

06 oct. 2007
0

Westerly centaur
Ma mémoire revient: Westerly centaur

06 oct. 200716 juin 2020
0

illustration N°3
fin heureuse: après 1 mois de ce régime, ce Sangria est reparti.

07 oct. 2007
0

la Sangria c'est traitre
mais ça redémarre quand même le lendemain !!!javascript:WriteBinette(':-D')
mort de rire

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

Après la pluie...

  • 4.5 (108)

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

mars 2021