béquillage du sun fizz dl

Parmi les propriétaires de sun fizz dl, il y en a-t-il qui béquillent régulièrement aux escales ?
Je me demande si le béquillage est envisable sereinement pour passer une nuit au calme, ou si la dérive ne sert qu'à s'approcher (un peu) de la plage.

L'équipage
08 avr. 2011
08 avr. 2011
0

précautions
1) il faut des fonds durs et stables pour béquiller un bateau de cette taille,
2) les zones d'échouages sont rarement horizontales, la nuit à bord risque d'être moins confortable qu'à flot,
3) un peu plus loin de la plage, on évite les emmerdements du rivage (bruits, visites, poussières...)
4) il n'y a pas de marées significatives sur les deux tiers des côtes mondiales

pour moi le seul avantage est de pouvoir brosser sa carène loin d'un quai, et encore, seulement si mon antifouling ne risque pas de polluer l'endroit où je brosse.

Un autre avantage, la dérive relevée permet de diminuer le roulis au portant, un truc vraiment sensible avec le Sun Fizz.

cordialement
Alex

08 avr. 2011
0

Vu le poids du bateau… et la largeur de sa semelle…
l'échouage au quotidien demande un système pratique de béquillage… je peine à imaginer, vue la section de béquilles nécessaires, qu'elles soient légères et faciles d'emploi… mieux vaut investir dans des bossoirs et une annexe rendue ainsi facile pour la mise à l'eau… amha, bien sûr ;-)

0

Oui, mais ...
certains endroits bien sympatiques nécessitent d'échouer (ou c'est plus nettment confortable): Sein, île de Batz, certains coins d'Ecosse, etc ...
mais il faut vraiment préparer son coup et avoir les béquilles correspondant au poids du bateau.
www.etoile-chantier.com[...]au.html

cordialement

Hubert, de Cherbourg

08 avr. 2011
0

Effectivement…
ce type de béquille a l'air pas mal en effet… j'en était resté aux béquilles galva de + de 2m, qui pèsent un âne mort et qui sont inrangeables en navigation, sauf à raguer partout le beau gelcoat ;-)
à peine 20kg la bête et ça rentre dans le coffre une fois repliée… reste à faire sacrément attention à l'endroit où on les pose !

09 avr. 2011
0

echouage
je ne parle pas d'échouage quotidien.
j'envisage comme dit plus haut de béquiller dans les endroits connus comme sûrs : Bréhat, sein, batz, Sauzon, etc...
Sur mon précédent bateau, un first 32 PTE, on béquillait quasiment 1 jour sur 2.
J'ai l'habitude d'entendre les réticences comme celles de Z, et je les comprends et elles me font rester vigilent.
On peut comparer effectivement le stress d'un béquillage à celui d'un mouillage au large. Par gros temps, je supporte mieux le stress du béquillage. Il faut dire qu'il ne m'est jamais rien arrivé sur béquilles, alors qu'au mouillage ...
Le tirant d'eau est le même (1.35) mais le poids du bateau n'est pas le même, ni la hauteur de mât (vent).
J'aimerais bien savoir si quelqu'un a déjà eu l'expérience du béquillage avec le Sun Fizz.

10 avr. 2011
0

attention
entre un first 32 (autour de 3 tonnes) avec un lest court plein et un Sunfizz DL (autour de 8 à 9 tonnes) avec un saumon fonte, certes d'une surface de pose intéressante, MAIS ayant une fente large de 5 à 6 cms sur 1 mètre de long pour laisser passer une dérive épaisse de 3 cms.

la pression du bateau sur le sol est très significative et la nature du sol capitale.

Vase molle, vase consistante, sable dur, coquillages, gravier, sable et gravier, béton d'une cale, enrobé d'un terre-plein, etc...autant de sols, autant de précautions a prendre pour ne pas avoir un bouchon qui sèche et retient la dérive, un galet qui coince, etc...

09 avr. 2011
0

béquillage sun fizz
aucune réserve en ce qui me concerne.

Le sun Fizz, ou n'importe quel autre DL de ce poids béquille très bien, pourvu que les béquilles soient convenablement conçues et échantillonnées.

Mon précédent DL pesait 7.5 tonnes en charge. Des centaines de posés pendant 8 ans. pas un soucis.

Mon prochain bateau sera un Sun Fizz DL, et posera comme le précédent.

Je préconise des béquilles en rond d'alu de forte inertie (80 mm par 5 mm d'épaisseur sur mon précédent bateau).
Démontables, mais non réglables (risque d'erreur)

montage par axe fileté A4 de fort diamètre (26 mm) à travers le bordé, et non sur le pont ou le rail de fargue

béquilles non verticales, mais inclinées vers l'extérieur pour augmenter l'empattement.
Bon appui de la béquille sur le bordé avec un cale en forme de bonne longueur et pas seulement ponctuelle comme sur les béquilles de série (ça évite le poinçonnement du bordé.
larges semelles (200 mm au carré) en bois dur épais 10 cm plus haut que la semelle de quille.

Garants solides, préréglés devant (se capellent sur un chaumard en un instant) et blindés au winch derrière.

temps de montage à deux : 1 minute par béquille depuis le coffre de rangement.

c'est tellement simple et fiable, qu'on posait le nez bu bateau sur la plage au jusant, et on mettait les béquilles ensuite.
ça évite d'avoir à mouiller d'abord. C'est plus simple au sec

09 avr. 2011
0

Et il sera où ton Sun Fizz ?
Le mien sera en mèd quelques temps, avant de revenir en Bretagne Nord en 2012 ou 2013. Ca dépend de ce que nous réservera la méditerrannée et les méditerrannéens.

Pour les béquilles, si elles sont inclinées, quelle solution te semble la meilleure :
- la partie supérieure est verticale et la partie du bas est ceintrée
- la béquille est entièrement rectiligne, et l'inclinaison est obtenue par l'appui sur le bordé et le trou de l'axe est percé de biais

10 avr. 2011
0

en méditerrannée,
pas besoin de béquille, pas de marée, sauf pour mise à terre, mais avec les vents qui peuvent y souffler, c'est mieux sur ber.

en atlantique, sur un sol avec des graviers, risque de bloquage de la dérive par les vases ou (et) graviers (ile de ré)

Lors de ma recherche de bateau, en 2003, J'ai visité un sun fizz DL qui était sur le bassin d'arcachon, à l'échouage, je l'ai trouvé plus vieux que son age! celui que j'ai acheté, sun fizz DL, était plus jeune que son age malgré ses grandes navigation, j'ai étudié la possibilité de béquille et ne l'ai pas réalisée en raison demon programme de nav et de l'usage vraiment peu significatif quej'en ferais.

Pichavant peut faire du sur-mesure,
les concessionnaires Jeanneau sont à même de répondre.

Il est nécessaire:
- de percer la coque, le rail de fargue n'est pas prévu pour recevoir une fixation de béquille.
- de mettre des renforts intérieurs
- un système de fermeture efficace en navigation

09 avr. 201116 juin 2020
0

Béquilles PL40
Je béquille régulièrement mon Sun Fizz, équipé des béquilles préréglées PL 40 citées par périoh, fabriquées en Angleterre par la Yacht Leg Company, et revendues par de multiples ships.

Achetées en 1999, elles sont toujours en bon état. Un peu encombrantes à manipuler, mais très solides. Multiples échouages chaque année. Pas de problèmes de stabilité, la quille longue assure une bonne posée.

Les béquilles permettent d' aller dans des tas de mouillages ou petits ports inaccessibles autrement, offrant ainsi un plan d' eau calme, mais pour les nuits sereines envisagée par Padbato, ce n' est pas du tout garanti: bruit de bateau qui tosse parfois en s' échouant (vagues de chalutiers), clapotis de l' eau sous la voute, lever très matinal pour ne pas rester un jour de plus coincé par la marée ....

09 avr. 2011
0

Aaaaah !
merci pour l'info.
Les aléas de l'échouage, j'y suis habitué. Ce n'est rien à côté du plaisir apporté.
Je vais maintenant essayer de trouver un moyen d'avoir ces béquilles à un prix moins prohibitif que ceux pratiqués sur le lien.

13 avr. 2012

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

Après la pluie...

  • 4.5 (76)

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

mars 2021