BEPOX 990

Bonjour,

Le voilier BEPOX 990 m'interresse beaucoup, par sa simplicite, rapidite, geu mais avant de me lancer dans un achat y aurait t il des proprietaires qui pourraient me faire partager leur experience de ce bateau?
Merci :-)

Lionel

L'équipage
21 nov. 2008
21 nov. 2008
0

pour l'instant
qui construit les bateaux bepox????

21 nov. 2008
0

constructeur bepox
Voiliers Bepox
Sarl NF3 au capital de 69.364 euros Siret 33445387500034 APE 351E TVA Intracomm FR39 334453875
Rue Sénac de Meilhan 17000 La Rochelle France
Tel +33 674 281 928 - commercial@voiliersbepox.com

21 nov. 2008
0

GAG
:-D

21 nov. 2008
0

lien obsolète
le constructeur "serait" [b][i]l'atelier du marin[/i][/b] à la Rochelle mais ce "chantier" n'a pas de local, pas de moule, pas d'ouvriers, pas de compétences [/size] ;-)

21 nov. 2008
0

Ça m'intéresse !
J'aurai bientôt un très bel atelier.;-)

16 sept. 201216 juin 2020
0

Super bateau. Très performant

16 sept. 2012
0

Il me semble que ce Bepox 990 est celui de Royan

17 sept. 2012
0

Non, mon cher ami, ce n'est pas "celui de Royan"; il est basé à La Rochelle, mais il vient souvent à Royan. Et c'est vrai que c'est un super bateau. Quand on navigue en Dragonfly on peut sortir un très flegmatique "très performant", mais quand on a un monocoque (même un Bepox 700) on dira plutôt "c'est une fusée"

17 sept. 2012
0

je pense qu'il est basé à Royan et vient souvent courir à LR.

D'ailleurs, hier à l'issue de la régate pourtant assez longue, il est reparti juste après le passage de la ligne vers Royan. Courageux!

14 fév. 2016
1

.. et il est arrivé a royan avant que certains ne passent la ligne d'arrivée :=)

17 sept. 2012
0

Je confirme que je suis bien basé sur royan. Belles photos, j en ai aussi de toi clarivoile. il est beau ce bateau, jl aime bien basé moi ...

17 sept. 2012
0

Désolé Alex; J'ai très souvent vu ton bateau à Royan, mais sur un ponton visiteur. De là ma déduction hâtive. En tous cas, je confirme, ton bateau est une fusée!
Quand à Daniel, j'espère que tu me pardonneras de t'avoir contredit. Pan sur les doigts!

17 sept. 2012
0

Pour avoir discuté avec celui qui l'avait fait construire (si c'est la rose qui était basé en Normandie), il en était super content, il était vraiment déçu de s'en être séparé.

17 sept. 2012
0

c'est bien le bateau qui était à caen, l'ancien propriétaire a eu beaucoup de mal à s'en séparer? Petit site sur le bateau tomoz1.wix.com/team2choc qq modifs seront faites bientôt. Par contre j ai fait beaucoup de nouveaux réglages et je pense avoir apprivoiser la bête au maximum de mes connaissances / expériences.

17 sept. 201217 sept. 2012
0

Mais, c'est le bateau et le skipper qui s'est fait remarquer au Tour de Belle-Île !

17 sept. 2012
0

Oui jour là, il fallait être très observateur, rien lâcher et un peu de chance ...

17 sept. 2012
0

Et du talent...

17 sept. 201217 sept. 2012
0

Quel talent! A chaque sortie on le remarque!

Impressionnant comme tu peux tenir ton spi près du vent.

Et ce retour lors de la grosse molle était vraiment impressionnant.

17 sept. 2012
0

Et en plus tu repartais sur Royan à peine passée la ligne, malgré ce vent bien mou.

A quelle heure es tu finalement arrivé?

17 sept. 2012
0

En fait le vent est monté pres la cotiniere à environ 16 17kts et arrivé dans les passes à contre courant mais vent de nord tournant nord est, donc parfait bonne angle et glandouille 45 minutes devant le port car pas assez d eau, donc amarrer à 2 heures à Royan, dodo à 2h45...

18 sept. 2012
0

Quelle santé!

18 sept. 2012
0

S'il est rose, c'est surement le voilier très bien mené qui a terminé 9 ième de la grande classe en temps compensé dans le dernier Tour du Finistère mais s'est fait remarqué en gagnant la grande course de 145 milles caractérisée par un grand bord de nuit sous spi par 22 à 28 nds de vent.

Sans qu'on le voit, il a d'ailleurs doublé les First 40 et A 40 sur ce grand bord de portant ou nous déboulions pourtant bien. .

Après 18 h de course, il termine 15 mn après un A 40 et 15 mn devant un A 35. Pas mal pour un voilier 9.90m!

18 sept. 2012
1

Effectivement, c'est bien nous, sur cette manche on a eu des conditions très favorables au bateau, premiers bords ventés au bon plein voir un peu plus ouvert où le bateau reste performant, puis long bord de près vers le raz de sein au près où on se fait distancer par tous les gros mais on reste au contact du JPK 1010, mais on souffre un peu (vent plus faible puis remonte), nous passons le raz de sein dans une mer démontée avec 2 vagues de 4 m environ et un bon 2m50 formée à contre courant, mais point positif on déboule à 10,5kts sur le fond au près, puis on enroule le raz de sein en se faisant éjecter puis on commence à débrider de plus en plus au bout d'une grosse demi-heure on passe le JPK 10.10, le X38 puis le X40 sport vers Penmarch, puis le J122, imaginez notre moral est au beau fixe car là on est très rapide, avec 2 surfs à plus de 16kts (16.01kts pour un equipier et 16.76kts pour le skipper, "non mais c'est qui le chef à bord !!!"), on est régulièrement à plus de 11kts au planning et le jeu est de surtout le garder au planning donc on loffe sans arrêt puis on descend les vagues, on passe le A35 de Franck Yves E. à la Basse Perenne, avant de remonter sur Kareig Greiss, on est un peu plus rapide que lui sur ce bord c'est toujours bon pour nous car on connait la qualité de leur équipage. Toujours du travers avec de l'air, et nous ça nous va comme un gant, on est quatre à bord mais on est au taquet à fond sur notre trip et on surveille pour être sur de gratter un max, on fonce sur la cardinale ouest au sud des Glenans, puis on envoie le spi pour Groix (et cette saloperie de bouée des Chats qui n'etait pas éclairée) dès que la bulle se gonfle c'est parti pour ne plus voir le loch descendre en dessous de 10kts avec des runs réguliers à 14kts et là, on en a passer un bon paquet, First 40, A40, First 40, X442, on le a tous vu et reconnu, il nous manquait le J133, le J120 et le LCC40, mais on savait qu'ils sont sous assy donc il ont du tirer un bord un peu plus au large, et nous avec ce vent bien power ça descend très vite, on cherche la fameuse bouee des chats que finalement on dépasse de plus de 600m puis remontée tranquille entre Groix et le continent où, c'est bizarre mais notre vitesse s'est bien effondrée et bien sur on se fait dépasser par de bien beaux et gros bateaux, mais sauf que nous on a le moral au taquet, bref ça passe, First 40, A40, First 40, X442, et j120 ont eu du mal sachant qu'il fallait aller chercher la jaune des Glénans sur un bord de près, où je décide tant pis de se faire dépasser aussi facilement de monter au dessus de la route car on pouvait, tant mieux car 2 bateaux arrivés à la bouée ont tiré un petit bord qu'on ne voulait pas faire, puis on arrive sur la voleuse rapidement, puis Spi plein cul, et spi serré pour finir, belle manche de nuit où uniquement notre equipière s'est reposée 2h30, car avec la vitesse de l'engin imaginez le petit bruit sympa contre la coque en contre-plaqué...
Pour les autres manches au près on a reçu, mais quelques chose de bien, plus des erreurs tactiques de débutant, et puis sacré groupe quand même pour un bateau comme nous !!!
Grosse satisfaction FY Escofier qui nous félicite à l'arrivée, le passage de bouée Basse Perenne ensemble à la bouée de nuit assez chaud, car on ne voulait rien lacher mais il était à l'intérieur,
petite déception d'un concurrent nous demandant si on avait bien fait le parcours en entier, je suis assez surpris de cette état d'esprit, finalement à y repenser à chaque passage de bouée on était avec des concurrents directs, plus la preuve sur notre GPS traceur...
.

19 sept. 2012
1

Pour ma part, je suis le navigateur de l'A 40 Karibario...
De la même course, voici notre compte rendu... et ceux qui aiment la régate et les photos de voiliers, vous sont invités à visiter notre blog "Karibario et ses amis"

"Ce grand parcours de 145 milles qui nous emmène virer Groix démarre le vendredi 2 à 13h45 pour la grande classe qui est la seule à le faire, les autres classes faisant des parcours plus petits.

D’abord un grand tour en mer d’Iroise : 15 milles de près bon plein par un vent de sud ouest de force 5 à 6, nous virons la bouée « la Vandrée » en 3ième position, ensuite 11 milles de louvoyage vers le raz de Sein que nous passons dans une mer grosse et dont nous ne sortons que 8ièmes après un changement de voile peu judicieux, puis 35 milles de bon plein dans la traversée de la baie d’Audierne et le passage de la pointe de Penmarch où nous doublons « Made in Love » qui a un problème technique ; nous larguons l’A 35 « Ame Haslé » et l’X 40 «Exception », puis 10 milles de près qui nous ramènent vers Penmarch et où c’est le statu quo.

A la nuit tombée, nous continuons au bon plein en laissant « les Glénan » à bâbord, et nous doublons dans ce bord le X 442 « Ster Wenn5 » et le J 120 « Les 4 vents » avec peu de monde au rappel chez eux alors que chez nous tout le monde est "à bloc". Ensuite, avec du vent d'ouest variant de 22 à 33 noeuds, c’est la cavalcade sous spi lourd en allant virer l’île de Groix, et nous doublons les 2 First 40 avec des surfs à 15 ou 16 nœuds.

En relofant sous Groix (bouée des Chats éteinte et pas à sa place, bonjour le stress !), nous pensons être 2ièmes mais nous doublons un petit rating, le Bepox 9.90 m, que nous n’avons pas vu passer, mais qui est un avion sous spi dans la brise et nous comprenons qu’il a déjà course gagnée. Lors du dernier et long bord de près vers les Glénan, l'équipage reste stoïque au rappel alors que le jour se lève.

Nous finissons du coté de Beg Meil par 2 bords de spi et un dernier empannage. Un des First 40 nous a repassés sous Groix mais il ne finit que 200 m devant nous et le J 133 « Jivaro », le gros rating de la flotte n’a que 2 milles d’avance ; dans le groupe qui nous chasse, nous savons que seuls « Ame Haslé » et « Les 4 vents » peuvent nous battre.

Résultat : 1er le Bepox (avec 27 minutes d’avance en temps compensé sur le 2ième), 2ième « Les 4 vents » ( 9 minutes devant nous en temps compensé), 3ième « Ame Hasle » ( 2 minutes devant nous ) , 4ième nous, 5ième « Ster Wenn 5 », 6ième « Exception », « Made in Love » termine 12ième ce qui nous permet de le passer au général.

Au général, « Ame Haslé » triomphe avec 18.5 points malgré sa quille sérieusement endommagée, « Les 4 vents » termine à égalité de points avec « Exception » (29.5 pts) mais est 2ième grâce à ses 2 victoires (le départage se fait sur la meilleure place obtenue) et nous sommes 4ièmes avec 34.5 pts ( ah ! cette fichue casse de l’étape 4 ! elle nous coûte sans doute la 2ième place ), le J 122 « Made in Love » est 5ième avec 40 points.

La manche a été très rude, il y a eu beaucoup d’abandons, dans notre classe, seuls 16 bateaux sur 26 terminent !

De mémoire, cela a été la plus dure que j’ai couru lors de mes 20 Tourduf."

18 sept. 201218 sept. 2012
0

:litjournal: Comme si on y était! Merci... :pouce:

19 sept. 2012
0

Et hop, dans mes favoris ! :pouce:

18 sept. 2012
0

Filmé par Clarivoile ?

01 oct. 201216 juin 2020
0

Deux photos du Bepox 9.9 prises lors du Tourduf 2012 au Tas de Pois

01 oct. 2012
0

Le Bepox applique avec succés la potion magique des voiliers open: légers, puissants, toilés. Ce sont en général des bêtes de reaching. Qu'ils fassent 5,50m, 9m, 12m ou même 18m ces voiliers sont aussi rapides que des coques 1/3 plus longues et capables de surf que les voiliers plus classiques n'osent même pas rêver.
Ce sont les rois du temps réel et du plaisir en mer mais quel massacre sous IRC. Ils sont facile à manier mais leur puissance fait peur au plaisancier de base. Leur bau au maître couple a du mal à entrer dans nos marinas. Tant et si bien qu'on ne les voit finalement qu'assez peu dans nos ports. Ceux qui y ont goûté ne reviennent plus en arrière même s'il y a aussi un coté pile à cette belle image.
En fait c'est une classe un peu intermédiaire entre les monocoques et les catamarans.
Je suis un grand supporter de ce concept.

14 fév. 2016
0

bonsoir
je n'ai pas vu de pres le beepox , je crois me rappeller d'article dans la presse nautique , a l'epoque ou j'en achetais un peu .
mais quel beaux commentaires de regattes ;
cela donne envie de s'y remettre

salut

15 fév. 201616 juin 2020
0

J'ai rencontré D Reard en 2006: le BEPOX me plaisait bien mais très étroit (3m) Il a dessiné (pour moi et d'autres) le CLASSIC 335 = Bepox 9.90 mais avec 3.40m de large.
Ce bateau est destiné à la construction amateur. On l'a construit en 18 mois (WE et congés) avec un pote.
C'est un super voilier, moins typé régate peut être mais croisière rapide et simple (on est vite à 7 noeuds, 10 ou 11 au débridé) A ma connaissance 3 voiliers de cette série ont été construits.
Va voir sur le site de D reard

15 fév. 2016
0

Avec le lien qui va bien :
www.mediareard.com[...]

Ces bateaux sont superbes : simples, efficaces.

16 fév. 201616 fév. 2016
0

Hello
Moi j'ai construis un phil 43 du même architecte.
bateau de voyage par excellence, lourd pour du david réard, léger comparé a la grande production.
là, il est pret tour du monde, équipé a mort , bourrés de bordels, bouffe, jouets, planche a voile, etc ... et avec au moins 500 L de fluides divers ( eau/fuel ) il a été gruté en novembre et au peson : 9.8 tonnes
et comme le dit "mana04" 3-4 post plus haut
on est vite a 7-8 noeuds et + au débridé.
et puis, il est super stable, rigide, et raide à la toile ( pour avancer, y a pas de secret )

avec le lien qui va bien également :

jocephyle43.over-blog.com[...]/

Philippe .

16 fév. 2016
0

mon phil 43, 2-3 chiffres :

  • dans 10 noeuds de vent réels, on fait 5-6 noeuds au près (la vitesse chute rapidement quand on débride trop, par perte de vent apparent ...dans du petit air comme ça... ), le bateau est alors gité de 5 ° ( confort mortel ) au dela de ces 10 noeuds réel, ça gite plus mais on arrive a des 7-8 noeuds et plus ...

  • sous spi assy, sous 15/18 noeuds de vent réel, incidence vent apparent : 80° ( plus sérré on tiens pas ) 8/9 noeuds, gité a 15°

  • 25-30 noeuds réels, / au travers, / gv-2RIS et Trinquette : 10-11 noeuds sans effet de surf, sur eau plate.

et encore, mois je suis top lourd chargé a bloc, mais lêge, ça irai beaucoup plus vite

et mois, j'ai la pire config qu'on puisse faire sur un bateau si on veut qu'il aille vite :

  • quille fixe 3T, relativement lourd et peu profonde quand on cherche la performance, on peut opter pour une quille relevable, moins lourde et plus profonde

  • Mat: Alu ( tres lourd dans les hauts) , on pourrait imaginer du carbone, gros benef a la sortie.

  • voile, bien coupée, mais ça n'est que de l'hydranet, les voiles en laminés divers marcherons mieux

bon, se construire un plan réard, c'est génial si
- on a les tunes pour etre certain de finir
- du temps pour bosser
- de la place.
- la santé

a la sortie, bateau incroyable a coup sur.

Philippe .

16 fév. 201616 juin 2020
0

moi aussi je suis super content du mien Budelli 38

16 fév. 2016
0

rhaaa !!!

c'est toi qui a fait cette merveille ? il a l'air super, et tu as réussi a tirer de D.Réard un montage d’écoute de GV sur arceau
il a l'air super ton bateau.
un p'tit blog ? des videos ? des photos ?

un fan ;)

Philippe.

16 fév. 2016
0

effectivement, ces chiffres font peur,
ça doit avoiner sévere ton truc.
quand tu filmera tes exploits, tu n'oublieras pas
1- de me les poster sur mon blog ( auquel par ailleurs tu dois t'insrire...si si ! ;) )
2- de bien filmer le sillon, et le duo loch/vent en gros plan histoire qu'on voit ce qui se passe :)

Philippe .

16 fév. 2016
0

L'arceau de gv et les 2 enrouleurs ,tu connais David il m'a dit je vais te le faire ton bateau de vieux.Mais quille relevable 2.7/1.2 ,4.3t lège ça pédale quand même.

16 fév. 2016
0

Philippe, félicitations pour ta construction. 5ans de chantier mais un bateau unique, a ton gout, et l'amour de faire des choses, qui est un plaisir insondable.
Ton blog, je vais me le lire dans le détail ;-)

Nous y viendrons pour notre part, j'ai déjà un joli plan strip plan
nking pour un 35" (Charles Bertrand foxtech) léger et performant... Tout a fait dans l'esprit de ce que tu décris au dessus.

Pour le 990 il a laissé visiblement des souvenirs en forme de cicatrice a beaucoup de régatiers ;-)

Nous naviguons pour le moment sur un 750, autant te dire que les plans Reard nous plaisent bien :-)

16 fév. 2016
0

Sinon, j'ai un voisin ( il est a 2 km son chantier ) qui construit un classic 8.50, sans concession
- mat carbone
- 100 sandwich sous vide
- quille relevable
- amenagement minimum
- matos minimum.
prévu a moins de 1,5 T lége.
ça va etre un vrai bateau de course et je suis en short list pour etre de l'équipage de mise en route, on va se marrer.
Phil.

16 fév. 2016
0

J'adore les bateaux de D Reard. Je suis ses plans depuis le bepox 700.
J'ai failli acheté un Bepox 750 mais trop spartiate pour la famille.
J'ai ensuite vister un Bepox 8.50 mais dans un etat lamentable.
Pas facile de trouver des occases

Je suis convaincu par les bateaux a faibles déplacements.

16 fév. 2016
0

alors construis-le !
:-)

16 fév. 2016
0

Nan pas le temps , pas de place...

Mais je suis admiratif envers ceux qui se lancent dans un tel projet

16 fév. 2016
0

alors fais comme moi : rêves, hésites, fais un faux-départ, puis achète un Sélection 37 ! ^_^

17 fév. 2016
0

philippe ?

17 fév. 2016
0

Je me suis rabattu sur un F27.7 qui n'est pas tout à fait la même chose...Mais c'est un bon compromis.

17 fév. 2016
0

julien ?

16 fév. 2016
0

J'aime beaucoup aussi mais le peu que j'ai vu (bepox 850) avaient un cockpit+pont abimés (pas visité intérieur).
Ce qui me fait dire qu'ils vieilliraient peu être mal.

17 fév. 2016
0

Celui que j'ai vu était sur la cote atlantique du coté de Bordeaux, je ne sais pas si c'est le même.

17 fév. 2016
0

Si c'est celui auquel je pense il était passé chez FR Nautisme...

17 fév. 2016
0

Non.Celui que j'avais vu était à Kernevel (Lorient).Je connaissais le proprio en plus.

18 fév. 2016
0

Je ne peux pas te dire.Je crois qu'il avait été vendu tout comme celui de bordeaux.Les 2 étaient à vendre en meme temps dans les annonces.

16 fév. 2016
0

comme tout bateau en CP, ça doit etre bichonné

mais c'est aussi tres facile à réparer si besoin

17 fév. 2016
0

c'est stratifié epoxy.... Donc demande juste un peu de surveillance.

18 fév. 2016
0

pas seulement, une peinture demande plus de soins et d'attention qu'un gelcoat qui sera + tolérant aux impacts type choc de manivelles etc

18 fév. 201618 fév. 2016
0

Je ne suis pas d'accord.

Un GC doit sa solidité a la qualité de la couche dure et a une application sans sur-épaisseur. Sinon ca fendille ou ca casse en cas d'impact.

Une bonne peinture epoxy a des caractéristique en dureté (shore D) identiques a celles d'un GC polyester.

Pour endommager la strat d'un CTP epoxy il faut y aller fort. Le danger est beaucoup plus les infiltrations aux niveau des perçages.

Même si ta peinture est abimée, la strat epoxy continue a protéger parfaitement ton bois....

Tout est question de qualité de réalisation.

17 fév. 2016
0

Et être bien construit également.

18 fév. 2016
0

Pour ma part, mon bateau a été construit en 2004 et aucun soucis à déplorer. Et en plus on navigue :langue2:

18 fév. 201618 fév. 2016
0

Dekers, quand vous avez talonné devant warhorse au tourduf, il a fallu réparer ou "c'est passé" ?

18 fév. 2016
0

Non réparation, impact dans le bulbe et varangue arrière cassée, nous nous en "sortons" bien dans l'histoire car d'autres camarades ont eu bien plus de dégâts.
Warhorse, ce jour là, a eu la chance d'être derrière nous :jelaferme:

18 fév. 201618 fév. 2016
0

Il a eu aussi bien de la chance de ne pas abimer le bateau.... Car eux non plus n'ont pas raté le caillou. Avec le nouveau canot ca serait surement pas la même chanson. Merci pour le retour d'infos.

18 fév. 2016
0

Ils ont tapé alors qu'il nous suivaient et on tout choquée et abattu ???

18 fév. 2016
0

vous vous etes tous pris pour ces concurent du volvo qui on tfini sur un récif ? ! MOUARF !

comment, en course, se retrouvet-on a 15 bateau a se payer un haut fond ?

je dis pas ça pour vanner, je suis novice, et me demande bien ce qui a pu se passer ... alors ?

18 fév. 2016
0

Simple... le parcours de course nous a fait passer dessus.
Pour ma part nous sommes arrivés à 4 bateaux les uns à côté des autres.... on ne pouvait ni abattre ni loffer... au milieu de 40 pieds. .. Il y avait environ 22 -25 kts au près et clapot houle d'1 m...
Au final on pensait passer....

19 fév. 2016
1

le parcours de course sur les récifs ... la gueule des organisateurs ...
une course sponsorisée par le chantier naval du coin ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

🎶Always the Sun 🎶

Après la pluie...

  • 4.5 (193)

🎶Always the Sun 🎶

mars 2021