Bepox 750 pour croisière familiale ?

Bonjour,
Tout est dans le titre : le bepox 750 pour un couple avec une petite fille de 2 ans, pur masochisme de ma part ?
Merci d'avance
Manu

L'équipage
04 juin 2021
04 juin 2021
1

Pas de soucis pour loger à deux plus un enfant dans le 750 :-) Il y a eu pas mal d'emménagements différents en fonction de la version (quille fixe ou relevable) et selon le constructeurs (chantiers/amateurs).

Peu de HSB mais du volume et un WC large, accessible et ok pour les grands. Dans le notre nous avons refait un bloc cuisine avec évier digne de ce nom, 100 litres d'eau sous pression et douchette extérieure.

C'est un bateau très facile car il est léger. Surface de voile modérée donc efforts qui le sont tout autant(pour hisser,border etc...)


matelot@135963:Super merci beaucoup pour la réponse rapide ! Où avez-vous placé le bloc cuisine et le(s) reservoir(s) d'eau ?·le 04 juin 2021 11:44
04 juin 2021
0

Pas de soucis pour loger à deux plus un enfant dans le 750 :-) Il y a eu pas mal d'emménagements différents en fonction de la version (quille fixe ou relevable) et selon le constructeurs (chantiers/amateurs).

Peu de HSB mais du volume et un WC large, accessible et ok pour les grands. Dans le notre nous avons refait un bloc cuisine avec évier digne de ce nom, 100 litres d'eau sous pression et douchette extérieure.

C'est un bateau très facile car il est léger. Surface de voile modérée donc efforts qui le sont tout autant(pour hisser,border etc...)

Ma femme (qui ne manque pas de talent) le sort seule avec grand plaisir.

C'est un voilier axé sur le plaisir de faire de la voile avec néanmoins le nécessaire de confort.

Alix (7 semaines) sur notre bepox


04 juin 202104 juin 2021
1

version quille fixe. Cuisine sur babord le long de la cloison de mat.
Réservoirs sous le lit breton, pour équilibrer le bateau qui a besoin de poids sur l'avant.


04 juin 2021
0

Merci !!!


cowboy bebop :j'ai collé une video au dessus et quelques détails supplémentaires. N'hésites pas sit u as des questions précises :-) ·le 04 juin 2021 12:14
04 juin 2021
0

Merci bien ! Je n'ai plus qu'à trouver un moment pour aller visiter celui qui m'intéresse. Il est à Brest
www.leboncoin.fr[...]935.htm


BlackNav:Si je n’avais pas déjà un bateau... ;-)·le 04 juin 2021 13:22
04 juin 2021
0

Si on aime la voile, le bepox 750 le rend (très) bien. Évidemment, au près musclé ça tape un peu, mais personne ne fait ça en bepox, la VMG est tellement meilleure dès que l'on ouvre un peu.


04 juin 2021
0

Bonjour,
Mon expérience, django 750 à 4,sans aucun problème.
La taille doit être similaire. Hsb 1m70 sur le django, sur le bepox je ne sais pas?


04 juin 2021
0

Ahhh le django, j'aurais bien aimé mais je n'en trouve pas ou alors à des prix prohibitifs ;)


05 juin 2021
0

C'est vrai que les prix sont un peu élevés en occasion mais grosso modo c'est le même prix qu'un first 25.7 avec une qualité de construction supérieure pour le django et à mon avis la décote sera moindre surtout en biquille car pas d'équivalent...


07 sept. 2021
0

alors matelot, t'es allé le visiter ce canot? :-)


07 sept. 2021
1

Eh non malheureusement je n'ai pas pu le voir en temps et en heure ce bateau, il aura fait un heureux... tant pis.
Cela dit entre temps j'ai pu loue le django de Jérôme avec femme et enfant et je ne suis pas sûr que ça soit l'idéal. Il va falloir faire un choix compromis familial ou plaisir perso 🤔.
ARF pas facile la vie ;)


cowboy bebop :trop tard pour changer de femme :) (humour,hein!) ... Comme je te disais au dessus, ça peut le faire à condition que ton épouse aie la même vision de la voile (sportive) ·le 08 sept. 09:10
matelot@135963:;) ma femme ne fait pas de voile dans le sens où elle n'y connaît rien même si elle apprécie être en mer et participer à la bonne marche du bateau. Et un bateau spartiate ne la rebute pas.·le 08 sept. 13:42
cowboy bebop :alors c'est quoi le soucis ? :-) ·le 08 sept. 14:02
matelot@135963:😂·le 08 sept. 17:07
07 sept. 2021
0

Sinon, est-ce que certains connaissent le bepox 850 en vente dans le bassin d'Arcachon ?
😇


cowboy bebop :tu as un lien? Le850 existe aussi en hors bord, je trouve que ce n'est pas une solution fantastique sur cette taille de canot. ·le 08 sept. 09:12
matelot@135963:J'ai trouvé une annonce qui devrait vous intéresser sur leboncoinwww.leboncoin.fr[...]806.htm C'est beau comme bateau !!! ·le 08 sept. 13:44
14 déc. 2021
0

On retrouve des noms déjà croisés ici :-) Il est clean l'intérieur de ton Bepox 750 ! Je me suis amusé les jours de vacances et de week-ends 2021 à requiquer mon Super Câlin 750, qui est un voilier très similaire au Bepox 750. A croire que Magnan et Reard ne font qu'un :-) Hélas je ne suis pas arrivé au bout de mes surprises (nombreuses) et difficultés. Donc pas de nav du tout mais le "gros est fait" (ne voulant pas dire que mon voisin à l'excès pondéral a succombé au Co-Vid). Depuis l'été 2020 on se retrouve aussi avec bébé et à trois, comme Matelot. Je me rends compte que pas mal de monde a les mêmes hésitations: budget et plaisir de la navigation d'un 7.50 ou hsb acceptable et on rentre dans les ordres (càd on se prend un Sun Machinchose de 30 pieds et de 10-15 ans). Les 8.50 me semblent les meilleurs compromis, mais se vendent plus chers que les 30 pieds caravanes. Le caravane n'est pas méchant, car finalement qu'on fasse très exceptionnellement du 10 noeuds ou du 8 noeuds relaxe ... dans l'absolu?!


15 déc. 2021
0

Tabarrelit très chouette bateau le super câlin. Plus typé perf que le bepox, au près il doit être magnifique :-)

Question emménagement la largeur joue en faveur du bepox.

Pour les sun odyssey et consorts en 30" 8knts t'es à fond les ballons. Tu verras sur ton super calin que 10knts sont très vite accrochés avec un plaisir de faire de la voile plus proche du skiff que du sinagot :-)

petit rush lorient/teignouse, (déjà postée sur H&H) , ça va vite , nous ne sommes que deux et le spi est au winch.


jean_manu:Impressionnant, je suis très, très loin de ces performances avec le django...Quelle force de vent pour 14 nds au speedo?·le 15 déc. 17:01
cowboy bebop :on a affiché plus de 16knts ce jour là (15.8 dans la vidéo) par un bon 25 knts de vent. Grand spi north 75m2 :-)·le 15 déc. 17:05
jean_manu:Ah, oui, 25 nds et le grand spi. Pas encore osé tenté cette configuration ; encore une marge de progression alors...·le 15 déc. 17:17
jerom-826:jean-manu même sans spi on peut aller assez vite (14 noeuds sous solent en Django 75).·le 16 déc. 09:33
jean_manu:Même sous grand spi ou genaker, jamais réussi à passer les 10 nds sauf peut-être sur un surf ou sur la vitesse max indiquée sur navionics.La faute à la deuxième quille ou à l'équipage ?Les bonnes journées en croisière, 6 à 7 nds de moyenne... ·le 16 déc. 15:05
jerom-826:Avec du vent portant ( 25 noeuds) et de la mer qui pousse dans le bon sens,ca accélère très bien.Mais effectivement compliqué de faire ces vitesses sous spi (meme grand comme était le mien) dans 15 noeuds avec ce bateau.·le 17 déc. 00:40
15 déc. 2021
0

Merci CB.
J'avais déjà repéré la vidéo mais pas remarqué les 14.5noeuds par contre !!?? Ce n'est pas rien! Et tout ça mené au sourire, fallait le faire :-)
Il est encore plus large que le SC le Bepox?! Ce serait plus de 2.94m quand-même. Pour un 7.5m c'est assez inhabituel déjà.
Juste une question: vous en êtes où question bastaques ou pataras dans la vidéo? J'ai du mal à me rendre compte: deux llignes séparées, une patte d'oie, deux pataras, deux bastaques, largables ou non, voile à corne ou non??
Dans ma folie j'ai acheté une GV à corne qui évidemment ne passe pas sous le pataras en patte d'oie, même soutenu au sommet du mât par une latte en fibre de verre. J'attends donc de trouver un peu de temps afin de remplacer ce pataras par deux unités séparées et largables. Je suis assez sur mes gardes pour ce système ceci dit.
Un autre passionné de Bepox 700 m'expliquait que ses barres de flèches (raisonnablement) poussantes (à mon avis très similaires à ce que possède mon SC) suffisaient à stabiliser le mât et prétendait avoir navigué relax avec une voile à corne (non d'origine) sans pataras ni bastaques. Enfin, il y en avait, mais il disait au'à part lors de l'utilisation de son spi en tête, il n'en avait pas besoin?! Etonnant! Chez vous ça se passe comment?
Bravo pour les pointes de vitesse et le super chouette bâteau!


15 déc. 2021
0

c'est 15,8knts à 1:16min :-) Avec un équipier en plus et si j'avais lâché ma bière on aurait fait mieux ;-)

Le bepox est moins large (2.84) au bau max mais y'en a beaucoup plus sur l'arrière ça ouvre beaucoup de volumes ça fait vraiment une belle différence dedans.

On a un gréement avec pataras et patte d'oie / palan. Pour que la GV passe il y a une latte de pataras (une ancienne latte deF18 en sandwich mousse/carbone), faut que je retrouve les photos.

Pour ma part je te conseille soit de trouver une latte costaud et de l'incliner éventuellement pour que ta GV passe, soir de retailler légèrement la GV.

En théorie les barres de flèche poussantes tiennent le mat et on peut envoyer le spi sans reprendre le pataras mais je ne le fais jamais.
Pour naviguer sans pataras, ok en dessous de F3... et encore, pas au pré en solo. Après il faut bien cintrer le mat pour pouvoir ouvrir le haut de la GV

Les fausses bastaques pourquoi pas mais ça semble un peu chiant. C'est un bateau qui marché déjà fort, la GV à corne risque d'être fort puissante.


15 déc. 202115 déc. 2021
0

@"Dans ma folie j'ai acheté une GV à corne qui évidemment ne passe pas sous le pataras en patte d'oie"

C'est pas forcément une folie.
Je ne sais pas si ton bateau a un gréement en tête ou fractionné, mais si le gréement est en tête et si l’angle des barres de flèches est suffisamment important, comme par exemple sur certains minis tels les Pogo 1 et 2, les bastaques/pataras servent essentiellement à raidir l’étai et à sécuriser le mât au portant.
Au près ce n’est pas trop un problème si tu tardes un peu à reprendre ta bastaque après un virement puisque la gv participe à la tenue du mât.
Il faut par contre être un peu plus vigilant lors d’un empannage dans la brise.
J’ai eu un Pogo1 et maintenant un Pogo2 (les deux avec gv à corne), je te conseille donc d’en voir un et d’examiner le gréement et l’angulation des barres des flèches de ces bateaux, qui sont un peu des bateaux « cousins ». Donc pour ma part je trouve qu’il est un peu dommage de se priver d’une gv à corne si ton gréement le permet.

J'adore ces petits bateaux tel les Bepox et autres Super-câlin ou Mistral, qui selon moi ont tous les avantages des minis sans les inconvénients. Le souci c'est que quand on y a goûté on ne peut plus revenir en arrière avec des bateaux "conventionnels".


Little Wing:Oui Mistral 7.50 perfs incroyables à toutes les allures petit temps gros temps, raideur à la toile stupéfiante , construction magnifique, 1,2 tonne pour 500 kilos de lest en bulbe profond, 1,85 me semble t ilEt le propriétaire précédent faisait de la croisière rapide en famille entre alpes maritimes et corse sardaigne·le 15 déc. 20:22
15 déc. 2021
0

Merci pour vos retours, les garçons! C'est sympa et éclaircit mes idées sombres après une saison passée sous le bateau au lieu de sur.
15.8 noeuds! Franchement, que fait la police?! Par contre la bière me semble une excellente idée. Originaire d'un pays (voisin) où les biberons se remplissent de ce breuvage plutôt que de lait douteux, j'adhère. Et si t'amènes quelques "bacs", ça te fait un ballast de la mort :-)
Je pense que Bepox 700-750, Pogo 1 (maybe 2) et Super-Câlin ont des triangulations de barres de flèches similaires en effet. Mon idée initiale (et celle de ce vendeur Ultrasails sans scrupules ;-)) était que si la voile ne passe pas dans le petit temps, ce n'est pas trop grave en cas d'erreur. Par brise ou gros temps j'aurai (je l'espère) pris 2 ou 3 ris (au lait) et du coup elle passe. C'est dessiné pour en tout cas. Evidemment ça c'est la théorie, car tu peux parfaitement prendre force 4-5 sans avoir eu le temps ou l'espace pour prendre ces ris (au curry). Si la bôme a décidé de tout décapiter sur son passage à ce moment précis, faudra encore vérifier si la théorie et la pratique s'accordent à laisser mon mât entier.
Mais je ne parviens pas à me résigner à faire recouper une voile splendide ét neuve parce que je me suis pris pour qui je ne suis pas. Je suppose que le "truc" consiste à faire une petite halte à la bôme entre les deux pataras lors d'un empannage (me fais pas de souci pour le virement), de reprendre le nouveau pataras au vent et de laisser la bôme finir le passage. En théorie.
La latte renforcée en haut du mât j'y ai pensé. Celle aujourd'hui fait déjà 1.4m de long environ, mais manque de rigidité. Je crains que de la remplacer par plus gros ou par une combi de deux lattes, ça risque de casser lorsqu'on étarque le pataras en patte d'oie...
Faudra essayer.


cowboy bebop :elle mesure combien ta corne? Elle est perpendiculaire au mat? A quelle distance ta GV arrive t-elle de la tête de mat ? Avec un support de latte de pataras incliné vers le haut et une latte costaud, si ca passait tu serais tranquille :-) Evidemment plus le pataras sera léger (dyneema au bon diamètre) et plus le palan associé sera léger lui aussi (anneaux de friction ?) plus la latte remontera aisément l'ensemble.·le 16 déc. 09:11
Tabarrelit:80 cm selon le bon de commande :-) Elle l'est en effet et je te vois venir car ayant du remplacer le vit de mulet totalement usé en automne, j'ai même hésité de baisser la hauteur de bôme. Mais bon, on est pas là pour traverser l'Atlantique, juste la mare au canards. Dyneema c'est prévu. Bonne idée pour les anneaux. Il est absolument évident que la meilleure solution serait pataras patte d'oie avec latte pour faire passer la voile à corne. Si ce n'est vraiment pas possible, alors à nous la difficulté et les deux pataras en s'appuyant un peu sur les barres de flèches poussantes. ·le 16 déc. 20:44
FredericL:Sur le Bepox 700 il n'y a pas de pataras mais deux paires de bastaques. Ça ne va pas tomber si tu les oublies au près, mais au portant avec un grand spi il vaut mieux ne pas les oublier. ·le 16 déc. 21:37
BWV988:Pour situer un peu l'importance de la corne de ta gv, sache que sur un mini de série comme le Pogo2 la longueur de la corne est d'environ 1.50m et peut atteindre jusqu'à 1.70m sur certains bateaux.·le 16 déc. 21:42
Tabarrelit:Merci bcp les gars! Ça me rassure énormément et je me dis que si la latte ne fonctionne pas, les 2 pataras largables sont une vraie option·le 17 déc. 05:14
cowboy bebop :faudra l'essayer et faire qques photos ! :-) Tu la reçois quand ? ·le 17 déc. 08:48
17 déc. 2021
0

Voilà le problème : là c'est avec un ris et c'est très juste. Sans ris, la latte peine à se tendre et du coup la pataras, 6-8cm en dessous, accroche la corne horizontale. J'en pleure...bouhouhou...


bil56:y'a un pb avec ta latte alors ...·le 17 déc. 13:13
BWV988:Te prend pas le choux, tu installe deux pataras volants épicétou, et de plus quand tu auras deux ris tu pourras même les laisser en fixe. Te plains pas la bôme passe, c'est déjà pas mal. Cela dit on peut se poser la question de l'utilité d'une corne aussi petite.Une petite précision, est-ce que ton mât est emplanté ou simplement posé sur le pont?·le 17 déc. 13:22
FredericL:Etonnant de faire une voile à corne en cross-cut. ·le 17 déc. 19:50
BWV988:Il y a beaucoup de gv (la plupart) de minis de série qui sont en cross-cut, c'est d'ailleurs le cas sur mon bateau.·le 17 déc. 20:46
cowboy bebop :Il est vraiment élégant le super câlin ... Bien plus joli que le bepox.·le 21 déc. 10:41
Tabarrelit:Eh oh Cowboy, on ne se fout pas des potes de forum hein, même gentiment 🙂·le 21 déc. 16:01
17 déc. 2021
0

Ma latte n'a plus 20 ans 😇

La corne c'est mes jantes alliage léger. A chacun ses fantasmes 😊
Le mât est posé. C'eût été mieux emplanté ? Soit entre une latte qui ne se tend plus et un mât qui ne va pas au bout des choses...je risque de rester célibataire


BWV988:Je n'ai pas l'expérience des lattes destinées à écarter un pataras, donc je ne me rends pas bien compte si c'est elle qui est en défaut, ou si il y a incompatibilité entre une gv à corne (tes jantes en alliages...haha) et la présence d'une latte nécessairement très longue du fait de la corne.Toujours est-il que perso j'opterais pour deux pataras volants, mais ce n'est qu'un avis perso.En ce qui concerne ma question sur le mât posé ou emplanté, c'est juste qu'il faut savoir qu'un mât emplanté est, à priori moins vulnérable et permet de ce fait d'être d'une section plus fine. Mais bon si le mât est posé on peut penser qu'il a été calculé en conséquence.Tu as un super petit canote !·le 17 déc. 13:59
17 déc. 2021
0

J'installe deux pattes à rat volants, largables ou resiliables. C'est décidé. Je retiens que par petit temps les barres de flèches poussent assez pour supporter un passage sans pataras etarqué pendant une minute ou deux et en effet, par brise c'est avec ris et donc ça passe. Merci beaucoup à tout le monde!! Vous êtes tops et ça m'a enlevé une épine du pied 🤙


17 déc. 2021
0

Le cross c'est meilleur pour le portefeuille que le triradial. Le foc est tri.


17 déc. 2021
0

Dis BWV, tu aurais un conseil ou deux niveau timing pour l'empannage à deux pataras ou bastaques stp? Je lis que tu fais de vrai bateau, càd du mini et du Pogo de surcroît !


18 déc. 2021
0

Tabarrelit
Plutôt que des longs discours regarde cette vidéo:


Tabarrelit:Merci. Je la connaissais 😊 C'est explicite pour l'arrêt bôme au milieu. Par contre, côté simplicité...·le 18 déc. 21:21
BWV988:Effectivement tout ça peut paraître un peu complexe, mais la vidéo concerne un mini avec un bout dehors orientable et aussi une bôme qui ne passe pas sous les bastaques contrairement à ton bateau qui est plus simple et moins extrême.Sur ton bateau seul le haut de la gv ne passe pas sous les bastaques (ou pataras volants, peu importe la dénomination), donc la seule à faire c'est :1- Ramener le chariot de gv au centre, comme sur n'importe lequel bateau.2- Reprendre le mou de la bastaque sous le vent.3-Mollir légèrement la bastaque au vent pour éviter un coup de fouet brutal du mât lorsque tu vas la larguer.4-Procéder à l'empannage, choquer la bastaque et reprendre l'autre bastaque, c'est tout.Maintenant on adapte plus ou moins sa manière de faire selon la disposition de son accastillage, les bloqueurs en particulier.·le 19 déc. 11:15
19 déc. 2021
0

Merci des précisions, BW. Donc on choque et reprend les 2 bastaques en 2 coups distincts: temporairement juste après avoir ramené la bôme au centre, et définitivement après avoir empanné et relâché la bôme ? Ça c'est du concret et neuf pour moi. Super. Merci bcp!


19 déc. 2021
0

Cher BWV, pour toi, quelle est la différence entre le fait que la bôme passe ou ne passe pas les bastaques? Je me dis que si elle ne passe pas comme dans vidéo, tres bien, la bôme poussera la bastaque sous le vent. Mais si ce n'est que la corne qui coince, tu considéres que cette dernière se glissera sous la bastaque sous le vent et que du coup cette bastaque ne suivra pas la bôme jusqu'au bout de son mouvement ?


19 déc. 202119 déc. 2021
0

Si la voile passe à moitié derrière la bastaque, tu risques d'abimer la chute de la voile, et ça peut être la galère pour les manœuvres suivantes.
Attache un sandow à la poulie volante de bastaque, fais le revenir au niveau des cadènes de hauban ou du pied de mât, puis en arrière pour que le sandow ait assez de longueur pour s'allonger.
Quand tu choques la bastaque, elle va se ranger derrière la voile ne t'embêtera pas.


19 déc. 202119 déc. 2021
1

Sur mon bateau la bôme ne passe pas sous les bastaques, je suis donc dans la même configuration que celle du bateau de la vidéo.
Je n'ai pas l'expérience d'une configuration comme la tienne, mais je pense qu'à priori ça doit être plus simple, le seul risque étant, comme le souligne très justement FredericL, c'est que si le choqué de bastaque au vent se fait trop tardivement la corne de la gv passe derrière la bastaque, et pour éviter ça l'élastique de rappel est une bonne solution, avec néanmoins un inconvénient, c'est que dans ton cas tu as la possibilité (l'avantage), au vu de la longueur de ta bôme, de raidir les deux bastaques en même temps lorsque tu navigues avec deux ris, ce qui risque de se révéler problématique avec un élastique de rappel qui, pour qu'il soit efficace ne doit pas être trop long, mais qui sera alors trop court pour pouvoir reprendre à fond les deux bastaques en même temps.
Tout est affaire de compromis, mais aussi d'ergonomie et de disposition de ton accastillage.
Idéalement lorsque tu navigues en solo il te faudrait trois mains, une qui tient la barre, une qui largue la bastaque au vent au moment opportun, et l'autre la nouvelle bastaque au vent. Eh oui rien n'est simple , mais avec un peu d'anticipation, d'ordre et de réflexion on s'en sort très bien, faut quand même pas exagérer la complexité de la manip, et puis avec un bateau trop simple on s'emmerde, moi j'aime bien toutes ces ficelles et tous ces trucs qu'il m'arrive parfois de maudire, mais bon...


19 déc. 2021
0

On peut attacher l'élastique de rappel à la poulie volante avec un crochet fermé, et attacher celui-ci aux chandeliers quand il y a deux ris et les deux bastaques prises.


BWV988:Oui effectivement , avec un peu de réflexion on trouve toujours des solutions, c'est d'ailleurs ce qui rend ces bateaux super intéressants.·le 19 déc. 17:33
19 déc. 2021
0

Il y a un petit livret avec le voilier qui préconise impérativement l'utilisation de ces élastiques attachés au bastaques, question qu'elles n'aillent pas de prendre dans les barres de flèches. Je ne pigeais strictement rien à cette configuration, mais elle confirme vos dires, qui sont apparemment également valables pour la gv d'origine à fort rond de chute.
Je partage l'idée de Bwv qu'un peu de complication rend la chose d'autant plus animée. Venant du kite et windsurf, j'ai l'habitude d'être "occupé". Bon, lorsqu'on navigue 7 jours non stop, ça peut devenir too much... mais j'en suis loin...très loin.
Ceci dit... ça se Corse quand-même, comme disait Napoléon.


19 déc. 2021
0

Concernant les trois mains (et 2 pieds gauches), j'ai toujours pensé que virer solo avec 2 bastaques exigeait un pilote automatique. Pas totalement vrai?
Et ces élastiques de rappel, c'est bien un élastique séparé par bastaque quand-même? Pourquoi empêcheraient- ils de tendre les bastaques à même temps dans ce cas???


20 déc. 2021
0

Pas besoin de pilote pour virer, le mât est tenu par la gv et il n'y a aucun risque. Tu reprends le mou de la bastaque sous le vent avant de virer, et pendant le virement tu relâches la bastaque tendue et tu reprends l'autre. L'étarquage peut attendre la fin des autres opérations.
Pour les sandows, on peut en avoir un ou deux, suivant ses préférences.


20 déc. 2021
0

Bonjour FredericL, c'est vrai qu'elle tient ce mât cette GV (enfin, tant que la bôme est sous tension de l'écoute et pointe plus ou moins vers la poupe du bateau?). C'est tellement évident que je n'y pensais pas du tout!
Quand tu dis 1 ou 2 sandows, c'est bien par bastaque??
Désolé pour mes nombreux messages, mais j'ai une semaine de vacances et enfin 2 min.


20 déc. 2021
0

C'est soit un sandow par bastaque, soit un sandow pour les deux bastaques avec des renvois au niveau des haubans ou du pied de mât.


20 déc. 2021
0

Allez tiens Tabarrelit, pour le fun et histoire de relativiser, un empannage d'anthologie.
mrsection.info[...]h6aIitk


20 déc. 2021
0

Merci pour les précisions Sandows.
On regarde tous les mêmes choses sur Youtube ces jours-ci 😊 C'est interpellant ceci dit. Empanner par gros vent devient tout à coup un exercice perilleux, même sur un petit voilier à bastaques.... ce n'est pas nécessairement le but recherché dans le gros. Quel casse-tête ces bastaques. Je pige qu'ils s'en débarrassent un peu partout.


21 déc. 2021
0

Elle est pas trop grande cette corne, faut booster (et rallonger?) ta latte et ça va passer! L'incliner aussi peut être aussi un peu plus ?


21 déc. 2021
0

Bonjour CB, ça semble la raison. La corne reste sans les "emm...". Je n'ai rien contre un peu de difficulté, mais par temps fort-surprise avec femme et bébé, faut surtout assurer toute manœuvre pour rentrer sains et saufs.
Je vais bricoler un peu et vous ferai savoir 😊


21 déc. 2021
0

faut pas hésiter à peser l'ensemble - pataras plus poulies/anneaux de friction et palan - pour savoir combien devra porter la latte.
A sa voir que l'angle du pataras et le vent augmentent l'effort necessaire.


21 déc. 2021
0

Cowboy, ton Bepox est à bastaques en fait? Ou pataras patte d'oie ?


21 déc. 2021
0

Le Mistral 7.50 Bleu est vendu et quitte Antibes pour la Bretagne, si le nouveau propriétaire le fait aussi bien marcher que le faisait mon fils on en aura des nouvelles


21 déc. 2021
0

Dernière régate solo samedi contre des équipages
4 éme toutes classes sur 70 bateau et 3 éme dans sa classe, il termine avec des A 40 J 111 etc


21 déc. 2021
0

Le sandow devant ramener vers l'avant la bastaque détendu peut être unique, en passant devant le mât au dessus des barres de flèche.


Tabarrelit:Merci Polmar. C'est donc juste un élastique qui s'accroche par exemple à hauteur de la poulie de la bastaque? Nada mas? ·le 21 déc. 18:51
BWV988:Non c'est pas tout à fait ça, en fait il s'git d'un seul élastique juste au dessus des barres de flèches, qui fait le tour du mât, et donc lorsque tu lâche une bastaque l'élastique rappelle la bastaque opposée le long du mât.·le 21 déc. 19:45
Tabarrelit:Ok merci, là c'est limpide! Et c'est aussi la raison pour laquelle tu écrivais que lorsque la voile était arisée et passerait sous les bastaques ce(s) fameux sandow(s) empecheraient la GV de se déplacer librement malgré tout? En parlant de dilemme 😊·le 21 déc. 21:24
Tabarrelit:Cher BWV988 (ou quelqu'autre navigateur qui connaît le topo), désolé de revenir avec ce sujet technique et un peu ennuyeux, mais comme je suis sur le point de monter deux bastaques (ou pataras) largables suite à l'achat de cette voile à corne et que tu sembles bien t'y connaître, j'ai encore deux petites questions. Sachant que, contrairement à ton propre voilier, ma bôme passe sans problème sous les deux bastaques, il n'y aura que le haut de la GV (ou la corne) qui "poussera" la bastaque relâchée. C'est assez délicat, car je m'imagine très bien que la corne puisse passer "sous" cette bastaque et se trouvera alors à l'extérieur de la bastaque, donc du mauvais côté puisqu'il faudra la faire revenir entre les deux bastaques tôt ou tard, ce qui ne sera pas coton. Je m'imagine que dans mon cas de figure le sandow n'est plus une option mais la seule façon d'éviter ce petit désagrément? Ca veut malheureusement dire qu'il faudra donc toujours relâcher une des deux bastaques, même GV arisée dans le gros temps (alors qu'elle passe sous les deux bastaques sans souci normalement)? Ca voudrait aussi dire que l'emploi d'un seul sandow reliant les deux bastaques peut suffir par contre vu qu'il y en aura toujours qu'une tendue? Je constate que même un Sunfast 3300, bâteau super moderne assez top, utilise deux bastaques largables qui sont là pour le réglage seul du mât étant donné les barres de flèches hyper poussantes. Comment font-ils pour éviter une ruée de la bôme sur la bastaque tendue en cas de gybe involontaire (pour le 3300 ou ton voilier) ou que la corne passe en force sous la bastaque tendue sur le mien? Un frein de bôme comme ici (www.youtube.com[...]/watch )? Tu as quelque expérience de ce côté? Merci :-) ·le 28 déc. 13:47
BWV988:Je te répond plus bas car on ne peut pas aérer les textes dans les commentaires.·le 28 déc. 15:03
21 déc. 202121 déc. 2021
0

Au passage le deuxième propriétaire du Mistral 7.50 bleu faisait des croisières en famille, couple plus une enfant entre cote d azur corse sardaigne, bateau équipé avec le minimum, toilettes évier réchaud, belle table articulée, échelle de bain, et beaucoup de volume avec en plus la largeur et les bouchains

C est vraiment une bombe il laisse sur place le Django qui est plus confortable mais beaucoup plus lourd


AOC:Ma contribution n'apporte rien au débat. Mais qu'est ce qu'il est beau ce Mistral 7.50 !·le 21 déc. 18:45
Little Wing:mais c est tres compliqué ce bout dehors immense etcpas de bastaques par contre !!!·le 21 déc. 19:21
21 déc. 2021
0

Quelques photos, une fabrication magnifique, la structure intérieure est magnifique, je pense que le constructeur gagnait pas d argent tellement il était maniaque,il a traversée l atlantique avec me semble t il

Le bateau est performant dans toutes conditions et allures mais inconfortable au près dans le clapot tout en allant vite, ca resonne


Tabarrelit:Mistral 7.50, Bepox 7.50, Super Câlin 7.50...même combat apparemment. Qu'est-ce qu'ils se ressemblent.·le 23 juil. 11:10
23 déc. 2021
1

😥 Antibes Nantes c parti


23 déc. 2021
1

1100 kilomètres


AOC:Magnifique bateau ! Je veux le même en DL -:)·le 23 déc. 21:13
Tabarrelit:Waou! Cette quille elle fait 1.8m plutôt que le 1.6m du SC ou Bepox? (à vue) Ca doit bien déménager ce truc.·le 23 juil. 11:12
28 déc. 202128 déc. 2021
0

@Tabarrelit
Ouch !
Tu as parfaitement cerné le problème. je vais donc te donner mon point de vue, mais ce n’est qu’un point de vue à l’aune de l’expérience que j’ai d’un bateau cousin du tien, mais néanmoins différent.

Tu as deux options :
1- Tu fais comme si la bôme ne passait pas devant la bastaque quand la gv est arisée, tu te retrouves donc dans la configuration d’un mini, et dans ce cas tu installes deux bastaques munies d’un unique élastique qui part d’une bastaque, passe ensuite devant le mât et revient sur l’autre bastaque ; donc lorsque tu reprends une bastaque, l’autre est rappelée vers le mât, même quand tu as pris deux ris.

2- Comme ta bôme peut passer devant les bastaques lorsque tu as pris deux ris, les choses sont à la fois plus simples et plus compliquées. Plus simples après avoir pris deux ris, mais plus compliquées lorsque ta gv est haute, parce que pour que l’une des deux bastaques soit rappelée vers le mât lorsque l’autre est reprise, il faut forcément un élastique relativement court qui donc ne permettra pas le raidissement des deux bastaques en même temps, à moins comme l’a suggéré plus haut FredericL d‘imaginer un système de rappel manuel, mais à la réflexion cela me parait bien compliqué ; à voir néanmoins.

D’autre part, tu évoques le risque que la corne puisse passer sous la bastaque sous le vent, ce qui est une possibilité vu qu’il s’agit d’une petite corne, mais bon, si elle peut passer facilement elle pourra peut-être s’en échapper tout aussi facilement (bastaques en dyneema de rigueur, c’est moins agressif pour la gv que l’inox).

Ce que je te suggère, c’est d’installer tes bastaques sans élastiques et de faire des essais tranquillement par petit temps et d’observer ce qui se passe, tu verras alors ce qu’il convient de faire.

Une dernière précision concernant l’installation de l’élastique de rappel. Idéalement un côté de celui-ci doit passer au dessus de la barre de flèche et l’autre côté au dessous, de cette façon l’élastique ne peut ni monter ni descendre…j’espère que j’ai été assez clair.

Quant à ta question concernant le frein de bôme je n'en ai jamais utilisé, quels que soient les bateaux su lesquels j'ai navigué, je ne peux donc pas t'en parler, mais je n'en ai jamais vu sur des bateaux comme les minis, qui de toute façon sont des bateaux avec lesquels on ne navigue que très rarement plein cul, ce qui bien sûr n'exclu pas totalement le risque d'un empannage intempestif.


28 déc. 2021
0

Merci beaucoup pour tes précision, BWV! Très appréciées! :-)

Ou je fais comme les grand garçons de la mini-transat avec sandow unique et toujours une bastaque tendue et l'autre relâchée. Cool! Sauf que je ne traverse pas l'Atlantique, que les virements et gybes sont légion (etrangère) chez moi et que par gros temps j'aimerais simplifier vu mon profil BP (bas potentiel).

Reste donc la solution qui permet à la GV arisée de passer sous les bastaques etarquées toutes les deux lorsque la GV est arisée. Au moins les cabrioles de pro se limitent au petit temps. Et là il faut donc virer le sandow qui va faire obstacle entre la bastaque et le mât. Je ne vois techniquement pas de solution à ce souci hélas. Ce sandow doit s'attacher à mi-hauteur env des bastaques et sera dès lors toujours in the way.

Option restante: pas de sandow du tout.
Net avantage: plus de bastaques à relâcher dès qu'un ris est pris, donc lorsque ça souffle et qu'on a d'autres chattes à souhaîter, pardon: d'autres chats à fouetter. Mais avec le risque assez réel de voir la bastaque s'accorcher derrière la pointe des barres de flèches. Bonjour les emmerdes! Sauf que ça reste par petit temps et que'il "suffirait" (ça me fait toujours marrer) d'arrondir un max la petite pointe de la barre de flèche (par du tape?) pour que la bastaque en roue libre ne l'acrroche qu'un minimum. Comme disait mon pote qui mettait en doute la gravité du haut de son pont: "faut sauter pour savoir".

Tu fais comment toi? Tu as toujours des sandows? J'avoue ne pas trop avoir vu de photos de bateaux qui utilisent ce système...

Pour le frein de bôme, là aussi ce ne serait plus nécessaire que par petit temps finalement. C'est déjà plus gérable, même sans. Le jour où on fera des navigations de nuit, je passerai très probablement à un vrai voilier sans bastaques à relâcher ;-) Le SF 3200 me fait de l'oeil à ce niveau.


28 déc. 2021
0

Je me dis qu'une roulette en plastique autour des haubans, juste au dessus des pointes de barres de flèches pourrait aider.
Et je commence à piger pourquoi il y avait des lambeaux de tape sur les pointes de flèches lorsque j'ai enlevé le mât récemment. L'avant-dernier proprio régatait avec une voile à rond de chute très important et le voilier avait alors deux bastaques largables, tel que prévu à l'origine. Je suppose qu'il avait les mêmes soucis. Le coup de la patte d'oie vient du dernier propriétaire, plus pragmatique.


BWV988:Heu...j'ai comme qui dirait l'impression que tu te prend le chou pour pas grand chose. Fais des essais et alors tu trouveras toutes les réponses à tes questions. Tu as aussi la possibilité comme l'a dit plus haut le cowbow de faire l'essai d'une latte plus longue et plus puissante qui permettrait peut-être d'écarter suffisamment ton pataras unique, ou l'autre option plus radicale c'est de voir avec ton voilier si il y a possibilité de supprimer la corne, ce que tu appelles tes jantes larges, haha, mais bon c'est sympa les jantes larges...·le 28 déc. 16:30
Tabarrelit:Je me relis (trop tard) et te donne raison. C'est un peu la panique avant même d'avoir commencé. J'ai checké les lattes de pataras et il y a de tout là-dedans. Donc peut-être même une solution. J'ai également demandé à Ultrasails si recouper la voile était une option, mais il me conseillait, à raison, de d'abord essayer les deux bastaques. Ayant lu deux trois bricoles sur la coupe des voiles, je pense que ce serait une erreur. Les voiles à corne ont une chute quasi droite ea et si j'enlève la corne, il restera très probablement juste une mauvaise et très chère voile bérmudéenne. C'est chiant car à chaque essai il faut monter au mât (et si j'aimais l'alpinisme je ne m'emm... pas à restaurer des épaves) ou le faire enlever à la grue. Pas dramatique, mais j'aimerais naviguer avant la fin du siècle, ayant déjà totalement raté 2021 :-)·le 28 déc. 16:41
Tabarrelit:Il y a un très bon article sur les avantages des voiles à corne et leur utilisation hors régate. En gros, il n'y a pas d'avantage notable à ces voiles si utiisées sur une bateau de croisière. Le Bepox, Super Câlin, Mistral etc sont peut-être assez proches de voiliers de course, mais faut encore vérifier leur utilisation, Dans mon cas, cet achat a été un achat de kéké des plages. J'ai voulu jouer malin en remplaçant la voile full batten de régate (mais totalement explosée) à fort rond de chute par une voile qui donnait quasi autant de m² pour la combi bôme-mât, d'où corne. Mais une corne carrée ça ne glisse pas trop sous un pataras malheureusement. Donc erreur que je ne referais plus, sauf s'il s'avérait que les bastaques largables c'est juste fun et gag... mais j'en doute un peu ;-) ·le 28 déc. 16:55
machpro56:Bonsoir,"Il y a un très bon article sur les avantages des voiles à corne et leur utilisation hors régate. En gros, il n'y a pas d'avantage notable à ces voiles si utilisées sur une bateau de croisière"Je suis assez étonné par ce commentaire car pour ma part j 'ai remplacé une GV classique par une à corne sur un bateau de croisière et le résultat est très positif et je n'ai aucune intention de revenir en AR. Pour ce qui est des bastaques, j'ai la même problématique, le problème est géré par un sandow coince entre les inter et le deuxième étage de BDF , lorsque j'ai les deux ris, la corne passe avec un leger frottement sur les bastaques textiles , les deux bastaques sont souquées, l'élastique fait un peu la gueule mais ça se change facilement; par contre je déconseille de naviguer sans un système ramenant la bastaque sous le vent à l'intérieur car avec la gite elle a tendance à se barrer loin dessous et le risque d'accrocher la barre de flèche en reprenant la bastaque est trop grand.·le 28 déc. 18:37
Tabarrelit:les deux bastaques sont souquées, l'élastique fait un peu la gueule mais ça se change facilement;Euh...tu pourrais expliciter ce que tu veux dire là stp???·le 28 déc. 22:31
machpro56:Avec deux ris , les deux bastaques qui sont en fait plutôt un patatras double sont tendues , on a plus à les gérer lors des virements . Dans cette configuration l élastique est très tendu et va vite s user mais ce n est pas un pb car c est facile à changer même s il fait grimper au mât , de toute façon sur une saison je le change une fois, il se bouffe très vite avec le soleil , il est vrai qu il n est pas très gros non plus .·le 29 déc. 00:14
Tabarrelit:Ok. Mais donc, le fait que ces sandows relient les deux pataras (idem chez moi d'ailleurs) au mât n'empêche pas la voile et la bôme d'aller jusqu'à s'ouvrir en grand lors d'un vent arrière par exemple ??? Le sandow se trouve quand-même pile sur le parcours dans ce cas de figure?!·le 29 déc. 07:53
28 déc. 202128 déc. 2021
0

Je lis depuis le début et vu les perfs stratospheriques du Mistral 7.5 qui a une Gv classique sur lequel si on aime les complications faut deja gérer le bout dehors les écarteurs, pas si simple d après mon fils, il dit que c est plus simple d empanner avec un tangon, ton goût perfectionniste des jantes larges a bien compliqué ta vie ! On courage tu n’as plus le choix !


BWV988:C'est vrai que l'utilité d'une corne pour la gv du bateau de notre ami peut se discuter. Par contre je ne rejoins pas du tout l'avis de ton fils en ce qui concerne le bout dehors. Sur mon premier mini (pogo1) j'avais un immense tangon avec un spi symétrique; j'ai ensuite installé un bout-dehors orientable, et franchement ça m'a changé la vie, en mieux. J'ai ensuite eu un First 30 avec un tangon classisue, et après être revenu à mes premières amours (pogo2) j'ai retrouvé avec plaisir le système de bout-dehors orientable.·le 28 déc. 18:26
Little Wing:Je n ai pas de avis sur ce point 😎 sinon vu que c est un brillant régatier et un remarquable manœuvrier d après ceux qu il a battu tant avec le 39 que le 7.5 j aurais tendance à le croire 😇🤓·le 28 déc. 19:03
BWV988:Pas de souci Jean, il ne s'agit pas de croire ou de ne pas croire ton fils qui a un avis sur l'équipement de son bateau, il se trouve juste que perso j'en ai un autre.😉·le 28 déc. 19:36
Little Wing:De toute manière j’ai pris l’habitude que tu sois systématiquement contre tout ce que je peux écrire ou proposer sur tous sujetsCela ne m’empêchera pas de te souhaiter une bonne année 2022 sans 🦠 ·le 28 déc. 20:28
BWV988:Jean, MP·le 28 déc. 20:37
28 déc. 2021
0

Tu peux mettre un sandow attaché au niveau de la poulie de bastaque d'un côté, avec un crochet plastique, qui revient au niveau des cadènes de haubans.
Les voiles à corne et à grand rond de chute ont l'avantage d'avoir une surface sensiblement plus importante que les voiles triangulaires, et l'ouverture de la chute est beaucoup plus faciles à gérer sur les voiles à corne que sur celles à grand rond de chute.
Ces bateaux sont fait pour avancer même en croisière...


28 déc. 2021
0

Merci pour vos retours, les garcons! Et oui, conscient que mes jantes de Riki m'ont poussé dans une difficulté supplémentaire, ce qui pour certains copains ici rend la navigation plus marrante. Comme toute réalité n'est que perception, j'espère juste les rejoindre dans cet avis.
L'article, que je ne parviens hélas pas à retrouver, disait que 2 bastaques c'est pas mal d'emm... pour un gain de vitesse au grand large. Je suis très heureux que Machpro et FredericL estiment qu'une voile à corne est moins cornuto que je le craignais.
Mach, je partage facilement ton idée qu'une bastaque sous le vent peut se retrouver devant les bdf. Mais si, comme je le suggérais, on rend les bouts des bdf arrondis par du tape ou des roulettes, est-ce encore un souci?


machpro56:Par expérience , je pense que le tape sur les BDF n est pas suffisant , sans élastique elles seront devant les BDF à la gîte et si on oublie de les reprendre avant un virement elles accrocheront les BDF et tu arraches tout , je les accroche qd mon élastique est usé et pourtant elles sont poussantes ·le 29 déc. 00:21
Tabarrelit:Ça a l'avantage d'être clair. Merci. Donc tu as toujours une bastaque etarquée et une relâchée ? Et tu t'en sors bien lorsqu'il faut manœuvrer plus souvent?·le 29 déc. 07:49
28 déc. 2021
0

Bwv, t'as eu un JK 30??? Je rêve de ce bateau... mais quasi introuvable depuis Covid.


BWV988:Non ,rien à voir, il s'agissait d'un F30 ancienne génération, un plan Mauric.·le 29 déc. 07:57
Tabarrelit:JK Mauric alors?! 😁😉Tes Pogos 6.50, c'est pourquoi? Tu navigues surtout seul? Tu régates uniquement ?·le 29 déc. 08:30

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (30)

novembre 2021