belle fissure dans gelcoat

Bonjour,

J'ai acheté mon bateau il y'a 2 ans et je decouvre tout les jours les joies du bricolage sur un bateau de 30 ans .
JE suis confronté à un problème sur ma coque. L'ancien proprio (qui n'a eu le bateau que 3 ans) a rajouté un "placard" lors de son premier carénage sur ce qui est pour lui est faiencage..
J'ai mis mon bateau a sec en octobre et j'ai louché tout l'hiver sur ce paté qui me semblait toujours humide.

Je suis allé voir un chantier qui m'a envoyé boulé car pour lui sur un petit bateau( first 18) de 30 ans , il ne veut pas prendre le risque d'ouvrir.
Pour en avoir le coeur net, j'ai poncé ce satané paté ce WE en pour voir l'ampleur des dégats. Voir l'image ci jointe.
Quand je regarde la fibre il me semble que la réparation a été faite en polyester...sur une coque humide!
N'étant pas rassuré et novice en polyester je fais appel à vos conseils.
Merci à vous pour votre aide

L'équipage
20 avr. 2009
20 avr. 2009
0

IL N Y A RIEN DE GRAVE
il faut bien nettoyer la plaie ,et degager les bords ,faire un petit scraf tout autour
environ 10 fois l'épaisseur ,mettre un morceau de formica ciré à l'interieur et stratifier mar /rowing, jusqu'a obtenir l'epaisseur voulue
,mastiquer poncerr et peindre ou gelcoater
au gel coat parrafiné .
600 puis 1000 à l'eau et lustrage et comme la réparation sera plus belle que le reste ,on lustree toute la coque .
bien degraisser à l'acetone avant la premiere strat
alain

20 avr. 2009
0

Accès intérieur
Le problème est que je ne peux pas accéder à l'intérieur en raison du contre moulage .
Nicolas

20 avr. 2009
0

Précision.
J'ai oublié de le préciser mais il s'agit d'une partie immergée de la coque.

20 avr. 2009
0

Ce n'est pas une fissure..
Le bateau a subit un choc à cet endroit. Il faut continuer avec ta ponceuse à ouvrir pour retrouver les tissus sains,retirer le gel coat sur la surface que tu as déjà poncé puis résine, mat, gel coat... une demi journée + une demi journée pour finir la restauration de la surface.
Si c'est un sandwich (ce que je suppute)... on en reparle car il y a d'autres chose à voir.

20 avr. 2009
0

aie!
Ce n'est pas très rassurant ce que tu me dis là!

20 avr. 2009
0

Si tu ne peux pas..
Accéder à l'intérieur à cause du contre moulage et faire comme te conseil 60nora
2 solutions :
1)Tu rentre une plaque comme il l'indique et tu la maintient en traction avec une ficelle reprise sur un système de tasseau extérieur. Tu fais ton premier mat puis tu coupe la ficelle (abandonnant la plaque à l'intérieur. Tu ponces et tu continu.

2)Tu tant un mat sur la blessure en ne collant que les bords. dès que c'est sec, tu met légèrement de la résine sur le milieu du mat qui est resté vierge. Cette surface après durcissement sera assez rigide pour appliquer les couche suivantes que tu fera de plus en plus grandes.
C'est une technique qui marche bien pour des petites surfaces.

20 avr. 2009
0

Donne un coup de disqueuse
De chaque coté des tissus déchirés (1 cm)
Dégage jusque au bout de la fissure pour voir le coin des lèvres de ce sourire.

Dégage le gelcoat sur 4-5 Cm autour et refais-nous une photo.

20 avr. 2009
0

plus ca va moins j'ai le sourire
Pour être honnête je ne pensais pas que les varangues pouvaient être touchées. J'avais espoir de réparer ca avec un traitement à l'époxy. Mais à cause de ce satané contre moulage, je ne peux qu'avoir de mauvaises pensées.

20 avr. 2009
0

rien
ne prouve qu'une varangue soit touchée, c'est quand tu va poncer que tu verras si tu tombes sur la varangue ou pas, ou alors tu fais des mesures de la place des varangue depuis l'intérieur le bateau et tu reportes à l'extérieur, si la varangue est touchée, je pense que tu devras découper le contre moulage intérieur, que tu pourras remettre en place après réparation,

mais faut pas paniquer,

pour la réparation ne pas hésiter à aller plus loin en dégradé depuis la fissure même si c'est perforant, tu ferras une première peau pour faire support vis à vis de l'intérieur et ensuite plusieurs couche à l'époxy et une finition mastic époxy et ponçage ponçage et encore ponçage et tu retrouvera l'intégrité de ta coque,

si la varangue est touchée faudra voir avec photo comment la varangue est touchée pour pouvoir te conseiller sur la marche à suivre,

batelier ou recidive pourras te dire,

ton bateau est où ?

20 avr. 2009
0

Très bien la ponceuse
Gros grain et doucement pour ne pas faire de marques inutiles. En regardant mieux la photo j'ai vu que les fissure du gelcoat s'étende bien au delà.
Dégage tout çà sans hésiter. On va te guider pour la suite.
Et n'ai aucune crainte. On en répare des bien plus grave. Il m'est arrivé de "recoller" un bateau coupé en deux.
En tous cas, tu a bienfait de t'en inquiéter. Le cout du "Fayencage" du vendeur est proprement dégueulasse.
Enfin, pour finir sur le vocabulaire, curieusement, chez les céramistes, le "Fayencage" est nommé trésaillage.

20 avr. 2009
0

Courage...
C'est pas très grave, on va t'aider.
Pourquoi penses-tu que les varangues seraient touchées ?

20 avr. 2009
0

En tout cas Merci,
Merci beaucoup pour la rapidité de vos réponses et vos conseils avisés.
Pour enlever le gelcoat, vous me conseillez la ponceuse ou un autre instrument?

Je n'ai aucune idée sur le fait qu'une varangue ne soit touchée, j'avais juste déduit ( sûrement à tort) lorsque vous avez aborder le fait de consolider avec du mat & polyester.
J'ai du mal à penser que ce soit un choc à flot car la fissure est située à 60 cm de la quille sur la partie "plane " de la coque.
Je sais que ce bateau a été stocké sur remorque et je pense plus plus à une erreur de manipulation ou un choc sur un patin??

Sinon mon bateau est au Havre
Encore Merci

20 avr. 2009
0

Pas de panique !
D'abord ouvrir la plaie avant d'établir des scénarios catastrophes.

Pour rassurer, je dirais que, vu la taille de la fissure, je ne pense pas qu'il y ait de dégats de l'autre coté.

Quant à cette histoire de varangues, es tu tout à fait certain de sa présence de l'autre coté ?

Je conseillerais de faire la réparation avec de la résine époxy.

20 avr. 2009
0

décapage
au lapidaire avec grain 80 plus tôt que ponceuse,

et t'inquiète pour les trace comme tu seras obliger du mastiquer à l'enduit époxy, tout comme la strat, pas de soucis, ça va assez vite,

par contre je crois qu'il faut faire attention à l'humidité ambiante, faut de mander aux pros de la technique des résines,

ne désespère pas , comme dis plus haut, ben pire fur réparé , mais en ce qui concerne le proprio d'avant je partage l'avis de plus haut :-(

20 avr. 2009
0

Si je résume
Si je dis pas d'erreur :
J'élimine le gelcoat abîmé avec un lapidaire ou ponceuse jusqu'au polyester. Et la je vois sir y'a d'avantage de dégâts?
C'est bien ça?
Nicolas

20 avr. 2009
0

Et si le stratifié n'est pas détérioré
oh bonheur !
Il ne serait même pas nécessaire de se servir d'un moule.

De tout façon, avec l'aide d'une tige fine métallique, tu dois pouvoir savoir ce qui il y a derrière.
Si, après avoir enlevé le gelcoat sur une surface plus importante, tu te rends compte que le stratifié n'est pas abimé autour de la fente, le scarf démarrerait de celle ci. Mais là, c'est un scénario très optimiste…

20 avr. 2009
0

pas de panique !
ça va se faire !
je confirme tout ce qui a été dit avant, revenir absolument à un stratifié sain et sec, sans fissures ou coloration douteuse.

(j'ai reconstruit une épave de canot qui était en 11 morceaux ! et il a été homologué et immatriculé par les aff mar, alors ! .....)

20 avr. 2009
0

un fil exemplaire de solidarité competence et gentillesse !
Bravo les rois de la strat !

20 avr. 2009
0

Par contre, un bon meulage sur du stratifié,
ne doit pas laisser de traces.

Et tout au contraire, il faut veiller à appliquer le tissu sur un stratifié à la surface la plus lissée possible. Lissé mais pas poncé aux grains trop fin pour permettre une bonne accroche (pas plus fin que le 80)

20 avr. 2009
0

la consigne étant
d'éviter le plus possible d'agrandir la fissure.

A moins que le stratifié autour de cette fissure soit détérioré. Ce qui est fort possible car ce genre de fissure se crée après un choc très ponctuel.
L'idéal étant de faire un trou de taille minimal mais permettant de voir un peu ce qui se passe de l'autre coté.

Pour continuer d'être optimiste, cette fissure n'est peut être qu'un petit bobo, et rien de servirait alors de le transformer en réparation conséquente.

20 avr. 2009
0

retour d'expérience
Selon votre expérience de ce genre de petit bobo, y'a t'il de forte chance que le stratifié soit attaqué?

20 avr. 2009
0

C'est exatement cela
Revenir au stratifié sain.
On voit bien que les tissus son déchirés. Il faut absolument revenir sur du stratifié sain et nous faire une photo. Le gelcoat doit être lui aussi retiré plus largement (environ 5cm) autour de la blessure.
Ne t'inquiète pas de l'intérieur pour l'instant. Ne t'inquiète pas de la taille de la réparation.

Il est probable qu'ensuite, tu va devoir attaquer le polyester sain en réduisant son épaisseur de moité sur 5 Cm autour de la blessure et donc retirer encore plus largement sur 3cm le gelcoat. Tu auras même intérêt à ramener toute cette zone à un rectangle dans lequel sera inscrit l'enfoncement initial. Tu nous donneras l'épaisseur de la coque à cet endroit. On te pilotera pour la suite.
Je te ferai même un dessin.

Bon courage et vraiment, pas de panique, c'est rien
:-)

20 avr. 2009
0

Il ne me reste plus qu'a attaquer!
Je m'associe à Jeanlittlewing, un très grand merci à vous.
Je ne vais pouvoir attaquer le gelcoat que ce WE ( reprise du boulot oblige). Je vous tiens informé dès que j'y vois plus clair.
Merci pour votre soutient.

20 avr. 2009
0

l'important,
comme l'on dit d'autres intervenants,est d'arriver a la partie saine de la strat et du gelcoat,rien n'est irreparable en polyester.Mais il faut prendre le temps de bien faire cette reparation,le cote "positif",c'est que c'est immergé ...donc moins de finition,l'antifouling accroche bien mieux sur une surface dépolie...A propos, d'ou etes vous ?...si vous etes sur canet en roussillon,je vous le fait ..pour le plaisir.Allez,bon courage.

20 avr. 2009
0

c'est très gentil,
Mais je suis sur en Normandie, ca va faire un peu loin.
Coté positif de la chose est que c'est un bon moyen d'apprendre, directement dedans!
Ca a bien plus de charme que sur un bateau tout neuf...

21 avr. 2009
0

Ne te laisse pas décourager...
...Par deux professionnels qui jugent sur la même photo que tu nous as montré.

Si au moins l'un d'eux s'était déplacé, je dis pas, mais là... C'est comme si j'amenais une photo de ma voiture pour le contrôle technique, "vous croyez vraiment que je doit changer les 4 peneux et les freins ?".

Tous les intervenants te disent de "nettoyer" la zone au moins pour connaitre l'étendue des dégâts ... Je n'y connais pas grand chose, mais j'ai confiance en eux.

De toute façon, qu'est-ce que tu vas faire ? Avec tout ce que tu as déjà fait dessus... Et puis, c'est un bateau, ce n'est pas la dernière avanie que tu va subir en souriant (ou pas d'ailleurs)...

Allez au boulot !

21 avr. 2009
0

je vois que tu es au havre ,
conseil: emmene ta photo au chantier des torpilleurs et montre la à Pièrre et Frédo ainsi qu'aux géniaux bricoleurs qui font des miracles sur leures coques ,
je suis sur qu'ils te redonneront du moral

tu pourrais soit y faire le boulot toi meme mais dans un environnement de pro , soit leur demander de le faire avec ton aide pour diminuer le cout

de plus , l'emplacement à sec y est le moins cher de la cote m
normande

bon courage

22 avr. 2009
0

Ah non !
Tu ne te décourage pas !
Dit moi en plus sur ce bateau. Si besoin, je passe au Havre pour voir. Dans le pire des cas, il faudra découper le contremoulage mais même dans ce cas tu naviguera cet été. Pour l'instant,il est très important de connaitre la longueur de cette "pliure". Chercher aussi s'il n'y en pas d'autre ailleurs (sur l'autre bord). On avise ensuite.

21 avr. 2009
0

acte II
Bonsoir,

Voulant me rassurer avec ma photo à la main, je suis allé voir 2 chantiers pour qu'ils me réalisent un devis et avoir leur avis sur la question. Au résultats il y en a un qui ne veut pas prendre le risque de faire le travail car pour lui ca ira chercher trop loin. L'autre chantier m'annonce un minima de 1500 € car pour lui y'a pas mal de casse derrière.
Je suis allé voir le canot ce soir et en tapotant la coque je me suis rendu compte que la fissure et juste à la limite entre la partie rigide de la coque et celle moins renforcée ( contremoulage!)
Possible talonnage, poinconnage...
En tout cas rien de rassurant et je commence fortement à me faire à l'idée que je ne vais pas pouvoir naviguer cet été et peut même devoir me séparer de ce joli bateau surlequel je viens de faire pas mal de frais et passé bcq de temps ( vaigrage, boiserie, ponçage quille et haubanage neuf!). En clair je suis dégoûté de ma naïveté et comme un idiot avec cette coque qui est mon premier bateau!

21 avr. 2009
0

rien n'est irreparable en polyester...
j'ai reparé un Amel euros,naufragé ,drossé a la cote,et ensablé,déclaré presqu'epave,ds le port de Canet(66).La plus grande des breches faisait 110cm,et on y passait la main,verticalement,car elle suivait une varangue,et il y avait trois breches comme ça.Je suis pas un navigateur,je travaille juste ds un chantier naval,j'ai pris mon courage a deux mains,et avec l'aide du nouveau proprio(l'ancien est mort ds le naufrage de son bateau),on a refait tout ça.On a dezingué l'interieur pour acceder a la coque,on a meulé,poncé,straté,poncé etc...et le bateau ne fait pas une goutte d'eau depuis 5 ans qu'on l'a remis a l'eau.Avec de la fibre,de la resine,du courage et un peu de temps,vous allez y arriver,ne vous decouragez pas.Il n'y a rien d'irreparable,sauf la mort... ;-)

21 avr. 2009
0

Merci pour vos encouragements.
J'ai téléphoné à l'ancien proprio afin d'en savoir plus sur la fissure.
Selon lui cette fissure c'est formée lors d'une mise à sec en 2005 sur un ber emprunté totalement inadapté. Ceci peut expliqué le phénomène de pincement de la coque sur la partie rigide du contre moulage.
A vrai dire, je ne sais pas quoi en pensé et je ne sais pas si cela à une importance sur l'état du stratifié?

22 avr. 2009
0

Ces professionnels sont forcément des charlots
s'ils ont jugé uniquement à partir d'une photo.
Pour moi c'est un jugement sans appel.
Pour résumer: N'importe quoi !

Essaie de trouver quelqu'un qui s'y connait et qui voudra bien aller voir le bobo.

Car à mon avis, il est pour l'instant inutile d'échafauder des scénarios catastrophes.

24 avr. 2009
0

bon, alors ...
d'après la photo :
fissure visible de 10 cm, mais le gelcoat est
craquelé sur au moins 20cm,
ce qui veut dire pas un simmple petit pet local

donc, comme dit par plusieurs plus haut, meuler, nettoyer dégraisser restratifier

amha bien sûr, je ne me contenterais pas d'un simple petit rebouchage local au mastic

mais je répète (voir intervention plus haut) c'est pas du tout un dramre, mais ça nécessite une petite réparation mais sérieuse.

25 avr. 2009
0

Il n' y a plus qu'un chantier...
au Havre pour un port de 1200 bateaux, donc ils sélectionnent les chantiers les plus juteux pour eux, ton " petit chantier" ne les intéressent pas, donc ils évacuent le problème en disant que ce n'est pas possible.
Je suis né au Havre y vit et y navigue depuis 1971, je connais donc bien le milieu local.
Donnes moi le nom de ton bateau et l'endroit ou il se trouve et je pourrai de visu te donner des conseils.
Le chantier des torpilleurs à Tancarville jouit depuis quelques temps d'une bonne réputation.
Mais ils ont eux aussi trop de boulot et ne se dérangent pas au Havre, il faut que tu amènes ton bateau la-bas.

21 avr. 2009
0

Tu sais,

j'ai eu un problème un peu semblable sur mon Flirt.
Chez moi, la cassure se situait à la pointe du bateau, près du point d'arrimage de l'étai.

J'étais très tracassé au départ, et puis je me suis mis à l'œuvre en respectant les conseils glanés ci et là.

Faire une réparation sur du stratifié, crois moi, c'est pas du tout compliqué et, de plus, les matériaux se travaillent très bien.

N'aie surtout pas peur d'arracher tout ce qui est abimé pour appuyer ton travail sur quelque chose de sain, quitte à agrandir de quelques cm. la fissure, et n'essaie pas non plus d'aller trop vite.
Respecte bien les temps de sèchage.

J'avais utilisé du mastic et de la résine époxy, du mat, ...
Le mastic de finition se ponce très bien quand il est sec et, une fois de plus, tu seras surpris de la facilité du travail. :alavotre:

24 avr. 2009
0

Du nouveau
Je me suis renseigné au près de copains de copains...et j'ai eu pas mal d'echos plutot positifs. pour la majorité , ca ne vaut pas le cout de tout ouvrir. On a gratté la fissure et pas une trace d'eau. tout est bien sec et très rigide. Il ne semble pas y avoir de faiblesse dans la structure. Beaucoup me conseillent de gratter tout ca et de faire un simple traitement au mastic epoxy avec une couche de Primocon.
Je voulais avoir votre avis sur ce type de réparation ainsi que sa fiabilité???

25 avr. 2009
0

non non non
ce n est pas une simple fissure mais une cassure de la strate donc re strate et pas de mastic epôxy alors meulage petit scarf strate enduit de finition blanc ou top coat charger avec silice et ponçage et antifouling alors pourquoi te prendre la tête tu a eu les réponses fait le et tes copain de copain je leur donnerai pas mon bateau . noel

25 avr. 2009
0

Je confirme..
Ce que confirme ceux qui confirment ce que j'ai confirmé. Mais fais comme tu veux, un réparation nase comme celui qui avait le bateau avant. En tous cas,depuis le temps que tu te renseigne, ce serait déjà fini.

13 mai 2009
0

Me revoilà
Après quelque temps d'absence, je suis de retour a pied d'oeuvre .
J'ai éliminer le gelcoat sur 10 cm de chaque coté de la fissure et attaqué un chanfrein jusqu'à du stratifié sein. Ce fut mon baptême a tel point que le stratifié était bel et bien délaminé sur toute l'épaisseur. Comme mon bateau est contremoulé, j'envisage d'ouvrir la fissure sur 3 mm de large et faire le chanfrein pour ensuite stratifié au roving + résine polyester et enduit epoxy pour finir.
Est ce j'ai bien résumé vos précieux conseils?
Comme je suis d'un naturel inquiet, une réparation de ce type est elle fiable dans le temps. Est ce que la coque aura la même "solidité" qu'avant?
Encore merci de votre patience.

14 mai 200916 juin 2020
0

Voila l'après poncage
Je suis désolé de la faible qualité de la photo. Si besoin, je peux retourner faire mieux.
La forme circulaire de la fissure s'explique par le pincement de la fibre sur le contre moulage qui a une forme arrondie ( c'est la partie grise que l'on voit en fond).
A votre avis est ce que j'ai agrandi suffisamment?
Par contre je suis étonné de la faible épaisseur de la fibre, environ 5 mm? Est souvent le cas ou y'a t'il un problème d'échantillonnage?
Merci de votre aide

25 avr. 2009
0

message compris
Je pense que la réparation à l'époxy est à remettre dans un contexte avec un bateau qui représente une faible valeur marchande, et n'a pas un programme de nav loin des cotes.
Je vais suivre vos conseils et attaquer jusqu'au stratifié. Merci pour vos conseils avisés.
Bon WE à vous

13 mai 2009
0

Il me semble que ...
Tu sois bien parti. Bravo !
Si tu as une photo, nous allons continuer avec toi.
Tu peux être rassuré. En t'y prenant ainsi, ta réparation sera impéccable et sans aucune incidence sur la solidité globale de ta coque.
Au pire tu risque l'inverse. Si tu fait une réparation trop rigide, En cas de nouveau choc dans cette zone, c'est autour de ta réparation que ça cèdera. Veille donc à garder le même échantillonnage, la même souplesse sans trop "charger" ta zone de réparation.

14 mai 2009
0

la reparation
pour refaire la coque il te faut du rovimat 300
en 4 couches tu devrais arriver à l'epaisseur
convenable puis tu peux mastiquer avec de la choucroute ,finition au sintoboat et gel coat
comme ça tu gardes l'omogeneité du materiau .
si tu répares à l'époxy la réparation sera plus rigide que le reste ,en cas d'enfoncement ,c'est autour que la coque va s'etoiler .
bon courage et tu verras c'est plus facile a ponçer et on attends moins entre chaque operation
cordialement
alain :-)

14 mai 2009
0

Bien noté
Je vais partir sur du rovimat 300.
En ce qui concerne la préparation, pensez vous que j'ai assez poncé et que mon chanfrein est suffisamment large?

15 mai 2009
0

J'avais une petite question
qui me taraude l'esprit. Y'a t'il des risques que la nouvelle strat appuie plus que l'ancienne sur le contremoulage et se fissure à nouveau. Ou bien, est ce que le contremoulage doit naturellement appuyé sur la coque pour la rigidifier? auquel y'a rien à craindre?
Plus ca va moins je suis fan des bateaux contremoulés!

15 mai 2009
0

Réponse....
Je ne me rends pas bien compte du relief ni de la taille mais il est préférable d'avoir une reprise de 5 cm autour de la partie abimée (autour du biseau). Il faut pour cela réduire l'épaisseur à la moitié de celle d'origine.
Il est préférable de faire des patchs rectangulaires (plus facile de préparer les rovings.)
Commence par un mat pour une meilleur accroche de l'ensemble. Puis des rovings comme indiqué par d'autres jusqu'a être à la bonne épaisseur sous le gel-coat.

Le contremoulage peut très bien appuyé sur la coque. Aucun problème.

15 mai 2009
0

LE ROVIMAT
est un tissus incorporant du mat et du roving
très facile à couper il ne s'effiloche pas
d'un coté on a le mat et de l'autre le roving
le scraf est suffisant sur la photo.
il faut bien degraisser à l'acetone et passer une premiere couche de resine diluée la laisser prendre et repasser une autre couche de résine non diluée et commencer à appliquer les couches de tissus en debullant bien avec un pinceau ou un debulleur attendre 24h avant de poncer et finir soit au sinto si ce n'est pas trop epais ou à la choucroute
planeifier legerement en creux et passer du gel coat et aprés ponçage et antifouling
bon courage
à ne pas faire quand il pleut
alain :-)

15 mai 2009
0

y'a plus qu'a...
J'ai acheté le matériel et a défaut de trouver mieux j'ai pris du Roving en 300. Pour le temps, il faut être patient, Normandie oblige...
Merci à vous pour votre aide car le plus dur pur moi semble de se faire à l'idée qu'une réparation de ce type est aussi costaud qu'à l'initial!
Amicalement
Nicolas

15 mai 2009
0

précautions d'usage :
- bien respecter le dosage de catalyseur (les résines qu'on achète en petite quantité sont pré-accélérées), une petite seringue est bien utile et une balance pour peser la résine
- essayer d'avoir le moins de résine possible dans le rapport résine-tissus, en général un peu moins de poids de résine que de poids de tissus

16 mai 2009
0

un kit ?
y'a ces kits a epoxi, avec seringues qui sont t bien (meme si un peu chers).

Sinon, je suis pas un pro de la strat et a chaque fois que je m'y mets, j'en colle partout sur et autour de moi...

Bien se proteger, bien penser aux gants, nombreux... (a changer quasi a chaque fois que tu veux attrapper qq de propre)

Mais ca n'a vraiment pas l'air mechant.

Bon courage
JF

01 juin 2009
0

FINI
Avec l'aide de quelqu'un compétent en la matière, la strat a été rebouchée à l'enduit epoxy et le résultat est pas mal. Il me reste 2 couches 2 primocon et en avant! La saison prochaine sera l'occasion de faire un carénnage plus en profondeur .
J'en profite d'avoir terminer cette ..tain de réparation pour vous remercier très sincèrement de vos conseils de "pro" et de votre soutient. Un grand merci a tous ceux qui' ont envoyer des mails pour "personnaliser" leurs conseils.
Amicalement Nicolas

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Peinards dans les Hébrides

Souvenir d'été

  • 4.5 (91)

Peinards dans les Hébrides

novembre 2021