Battery protect et éclairs/foudre

Bonjour à tous,
L'alimentation de mon bord passe par un battery protect pour protéger les batteries d'une décharge trop profonde.

Le temps est plutôt moche en ce moment sur Toulon et à l'instant même où il y a eu un éclair à proximité, tout mon bord est passé dans le noir quelques secondes.
Je suspecte le battery protect de s'être ouvert du fait de la foudre.
Quelqu'un a-t-il déjà expérimenté celà ?
Je precise que je suis au port et j'avais le chargeur de quai en fonction. J'ai monté le battery protect il y a peu et j'aimerais bien savoir si ça risque de m'arriver aussi en navigation...

L'équipage
26 avr. 2021
26 avr. 2021
0

c'est quoi comme "battery protect" ? c'est électronique et quelque peu sensible aux perturbations électromagnétique; tu peux demander au support du fournisseur, peut être des conditions d'installation pas respectées
JL.C


Fabien83:Oui je vais poser la question aussi chez Victron. C'est un Victron smart battery protect 65A.·le 26 avr. 21:16
26 avr. 202126 avr. 2021
0

Voici bientôt 6 ans que j'ai un BatteryProtect dans mon installation et cela ne m'est jamais arrivé, mais cela ne prouve rien bien sûr.
Une surtension est peut-être venu depuis la prise de quai via le chargeur, et comme le BatteryProtect inclut une protection contre les surtensions (>16 V) celui-ci a fait son office.
La foudre est un phénomène étonnant, je me souviens d'une fois à Rocella Ionica où elle est tombée sur un bateau de douane : je n'ai pas eu de dégâts mais des bateaux proches du mien ont eu divers appareils grillés, alors que d'autres n'avaient rien. C'est vraiment aléatoire, mais ton BatteryProtect t'a peut-être évité certaines destructions.


Fabien83:Oui j'ai indiqué que j'étais branché au quai mais le chargeur de quai alimente la batterie du bord via un deuxième chargeur dc/dc. Du coup je ne pense pas que ça puisse venir d'un problème de surtension. En tout cas le fait que tu n'aies jamais eu de souci en 6 ans me rassure. ·le 26 avr. 22:11
26 avr. 2021
0

Au vu du certificats TUV mis en ligne par Victron, ils considèrent que les essais CEM ne sont pas applicables à leur matériel ... C'est surprenant car ces essais sont vraiment indispensables quel que soit le matériel électronique dans l'environnement actuel d'autant que cela ne va pas s'arranger avec les éruptions solaires attendues.



Fabien83:Le certificat de conformité mentionne la conformité EMC ici :www.victronenergy.fr[...]-15.pdf Aussi, dans le document que tu indiques (qui correspond au modèle non smart mais j'ai vu les mêmes infos sur le document du modèle smart), il est bien question d'un rapport de test EMC en annexe. Malheureusement les annexes ne sont pzs dipo sur le site.·le 26 avr. 22:20
J-Marc:Bonjour Fabien, il n'y a en fait aucun des essais d'immunité aux perturbations électromagnétiques, transitoires rapides et chocs électrique (61000-4-2/3/4/6/8/11/18/29 et EN 55011). Ces essais sont en général demandés par les clients dans l'automobile ou l'industrie lorsque le matériel doit fonctionner avec des perturbations. En plaisance, c'est difficile d'imposer ces essais. J'ai regardé ce que fait un autre grand fabricant et c'est pas mieux. Il faudrait une réglementation plus claire. J'ai remplacé deux régulateur-booster d'alternateur STERLING et l'affichage CE semble évoquer uniquement l'absence de plomb. En ouvrant celui que j'ai à la maison, j'ai pas trouvé de protection CEM alors que le processeur est relié par des dizaines de mètres de fils aux batteries et sondes .... J'espère que le nouveau modèle est mieux conçu.·le 28 avr. 08:41
26 avr. 2021
0

Hello,

Je ne sais pas si le batteryProtect peut protéger de la foudre, prise en direct certainement pas, mais "de loin" peut être?

Je n'ai pas de BatteryProtect sur mon installation. On à pris un gros orage une fois en arrivant aux au mouillage des îles de Lérins. Pendant que je mouillais, il y a eu de gros éclairs, mais assez loin, je dirais 200 ou 300m. Je n'ai rien remarqué sur le coup, car j'étais occupé à mouiller avec les rafales du grain. Une fois mouillé, je suis rentré à l'intérieur et j'ai tout coupé. L'orage à duré encore un bon moment avec toujours des éclairs aux alentours

Le lendemain matin, au moment de partir, tous les instruments étaient revenus à l'état d'usine (par exemple, le sondeur en milles , plus rien de configuré ) et la carte mère du pilote grillée ... Je ne pensais pas que les éclairs pouvaient faire des dégâts de si loin, mais force est de constater qu'il y a un lien entre l'orage et les panes.

Vous croyez que le batteryProtect aurait pu éviter ça?


26 avr. 2021
0

Les tensions et champs électrostatiques pour produire un éclair sont très élevés et un éclair est un énorme conducteur de gaz ionisés avec des intensités très élevées (100000A ou plus)
Il lui est donc associé un champs électromagnétique très puissant et chaque objet conducteur est alors une antenne qui peut récupérer cette énorme énergie le plus souvent destructrice par induction.
L'électronique intégrée est très vulnérable à ces phénomènes intenses, d'autant plus qu'elle est récente et fortement intégrées donc avec des pistes conductrices TRES rapprochées.


27 avr. 2021
0

généralement c'est quand on a un coup de foudre que l'on tombe dans le panneau
alain ;-)


28 avr. 2021
1

Comme le signale très justement Outremer, toute longueur de fil électrique devient antenne captant l'impulsion.
Pour résister aux IEM (Impulsions Electro Magnétiques), hors matériels de protection extrêmement couteux, la meilleur protection est de tout débrancher au plus près des instruments.

Pour la petite histoire, l'IEM d'un éclair d'orage est extrêmement dévastatrice car vraiment très brève quand bien même pas très puissante (comparée à celle d'une explosion nucléaire, plus forte mais de plus grande durée).


28 avr. 2021
0

Pas encore de réponse côté victron.
Votre théorie donc est que ce n'est pas le Battery protect lui-même qui aurait été perturbé par l'IEM ('tain je me crois dans Goldeneye !), mais plutôt le courant induit dans le câblage qui aurait créé une surtension et le battery protect s'est donc ouvert dès le plafond de tension paramétré atteint.
Ça ne servirait à rien donc de placer un grillage/cage de faraday autour du battery protect.

En tout cas de manière plus pratique, ça a continué de tonner un bon moment et RAS par la suite. Je me dis que si jamais ça déconne en navigation, je pourrai rapidement shunter le battery protect si besoin (mais l'expérience de Matelot de 6 ans sans soucis me rassure beaucoup là-dessus).


28 avr. 2021
0

le conseil pour la foudre en direct qd on est sous l'orage, Polmar a bien donné la solution, il faut tout débrancher au plus court des appareils, donc débrancher les connecteurs des appareils, alim et datas. pour le reste non déconnectable, c'est l'aventure, même l'alternateur peut être atteint et ouvrir les coupes circuit n'est pas tj la solution, il faut réaliser la continuité électrique des parties métalliques à la mer par le lest, il y a de la littérature sur le site H&O sur le sujet;
quand on est éloigné de l'orage, 2 phénomènes arrivent :
1. l'aspect rayonnement de l'éclair, très important et dévastateur pour l'électronique à courte distance, des fois elle ne résiste pas, sinon elle est perturbée si trop sensible OU mal installée (longueur de câbles...)
2. la tension en surface du plan d'impact de l'éclair qui, avec une intensité importante (en moyenne 10kA) génère à travers la résistance du sol ou la mer, une tension qui peut, qque fois tuer une vache ds un champ (si si c'est vrai, on appelle ça la tension de pas, voir l'image); sur un bateau, entre le mouillage et l'arbre d'hélice, ça peut créer des gros soucis
qt au Victron, s'il n'a pas subi d'essai CEM, c'est à priori qu'il ne dispose pas de processeur donc pas de générateur de fréquence, il doit être totalement analogique donc sensible aux perturbations (surtensions et rayonnement), surtout s'il est dans un boîtier plastique, le blinder dans une boîte métal et filtrer les entrées sorties devrait calmer le jeu, en faire part au support devrait éclairer le sujet
en résumé, qd il y a de l'orage, on débranche tout même en nav, ça évite les pb et en général ça ne dure pas, alors on peut se passer de l'électronique!!!
pour ma part, j'ai crâmé mon pilote sous orage, comme quoi les cordonniers....
JL.C


Fabien83:Merci pour ces infos. A propos de cordonnier... Peut-être un peu gênant pour marcher mais si tu relies tes chaussures avec un fil de cuivre tu devrais pouvoir éviter la tension de pas 😁·le 28 avr. 14:57
28 avr. 2021
0

En fait, on protège assez efficacement et simplement l'électronique des transitoires des effets indirects de la foudre si on se donne un peu de peine moyennant quelques euros.
Après avoir très longtemps travaillé dans l'ingénierie pour une industrie sensible, je conçois maintenant des capteurs industriels qui doivent supporter les effets indirects de la foudre parmi beaucoup d'autres tests. De simples diodes TVS très rapides, judicieusement choisies et disposées à toutes les entrées et sorties des cartes électroniques avec quelques résistances de protection suffisent si tout est blindé. Quand on veut se protéger des effets sur un long câble moins bien blindé, on installe en plus un filtre de mode commun à l'arrivée de ce câble. L'inductance du filtre est normalement très faible parce que l'effet magnétique du courant du fil + annule normalement l'effet magnétique du courant du fil -. Par contre, quand une impulsion de courant arrive simultanément par les fils, l'inductance devient très importante et bloque efficacement le choc électrique. Une protection derrière par TVS permet de conserver l'électronique fonctionnelle.

La foudre frappe régulièrement les lignes haute tension d'EDF. Heureusement que cela n'affecte pas le fonctionnement des centrales électriques. Tout leur contrôle commande fait l'objet de règles de conception strictes et doit subir des essais de qualification selon des normes utilisées maintenant dans beaucoup d'industries. Il en est heureusement de même avec les voitures qui seraient inutilisables sous les orages si les nombreux systèmes électroniques qui interfèrent avec le moteur, la boîte de vitesse et les freins n'étaient pas bien protégés.

Pour le nautisme, ce n'est qu'un problème de réglementation qui n'impose pas encore clairement ces normes qui sont très efficaces.


matelot@19001:Pourrais-tu donner quelques références de ces diodes TVS ? J'ai une commande à passer chez RS ...·le 28 avr. 18:28
simbad:parfaitement d'accord avec J-Marc, le seul pb, c'est qu'un sous est un sous, et les constructeurs d'appareils évitent de rentrer ds ces "détails" qui diminuent les marges, un bateau de plaisance n'est pas une centrale électrique ni un centre informatique, en plus, nbre d'installations même faites par des professionnels laissent à désirer, mais en général ça marche ds des conditions normales, après, pour la foudre en vraie grandeur (pas les tests CE),ça devient condition anormale si les précautions d'équipotentialité et autres ne sont pas respectées. JL.C·le 28 avr. 18:42
J-Marc:Diode TVS Littelfuse 1.5KE22CA DO-201 20.9 V 1.5 kW chez Conrad par exempleElle sont aussi très utiles pour protéger les bobines des guindeaux, démarreurs , winchs, relais de guindeaux des surtensions self-induites à la coupure du courant. Chaque claquage perfore l'isolant, ce qui n'est pas un problème tout de suite mais contribue au vieillissement de ces bobines. Cela évite aussi que ces surtensions crèent des problèmes ailleurs.Ce modèle est bidirectionnel et peut être monté dans n'importe quel sens, ce qui est pratique sur un guindeau dont la polarité change en fonctionnement. La tension de 22V est inférieure à la tension maximale que peut supporter les instruments électroniques. Elle présente une marge correcte par rapport à la tension maximale d'égalisation des batteries car si ces diodes peuvent absorber 1,5 kW d'énergie lors d'une surtension momentanée, une surtension prolongée les détruit.·le 29 avr. 20:07

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

Après la pluie...

  • 4.5 (66)

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

mars 2021