Batteries et dégagement d'hydrogène

Bonjour,

Je suis en train d'étudier le remplacement de mes batteries. Ces dernières sont situés sous les couchettes des cabines arrières juste au dessus de l'endroit où la tête repose lorsqu'on est couché.

Actuellement il s'agit de batterie étanche au plomb voiture mise par le chantier Alubat. J'envisagais de prendre des batteries au plomb ouverte (solaire) mais je m'interroge sur le risque potentiel d'un dégagement d'hydrogène pendant la nuit suite à un chargeur défaillant : est ce un risque réel ou bien purement théorique ?

Merci à tous

L'équipage
12 mai 2006
12 mai 2006
0

amha
si c'était le cas, avec la tete juste au dessus des batteries, on entendrait sans doute le bouillottement du liquide, quand on dort dans le bateau c'est fou combien on entend davantage

;-)

12 mai 2006
0

Pas moi
Mais c'est la cabine des enfants qui eux dorment comme des loirs y compris quand le vent siffle dans les haubans.

12 mai 2006
0

parents indignes
:mdr:

Placer ses propres enfants à cet endroit là ! J'appelle la DASS tout de suite ;-)

12 mai 2006
0

ok

donc faute de s'échanger les cabines, peut etre une alarme qui commence à sonner si le voltage va au dessus de 15-15.5 volt par example ?

12 mai 2006
0

Question de probabilité ... faible, mais ....
dont la solution est une bonne ventilation de la cale moteur. Quel que soit le lieu de stockage, s'il devait y avoir une explosion à l'hydrogène (ou au butane) ce sera dramatique.

Si le risque était important, la règlementation exigerait que tous les appareils électriques sur le bateau soit aux normes "antidéflagration" et que les batteries ne soit pas dans la cale moteur ...

Ventilation , y a que ça de vrai !

12 mai 2006
0

La seule bonne solution
consiste à avoir un coffre à batteries étanche, avec un tuyau relié à un évent à l'extérieur, comme on le fait pour une caisse à eaux noires.

Ca fait des années que je pense qu'il faufrait que j'applique cela sur mon bateau... :oups:

_/)

12 mai 2006
0

En somme
LA ventilation : vu la place, pas possible
Surveillance pendant la charge : pas trop réaliste avec une éolienne par exemple qui elle charge la nuit

Concluison que je tire de toutes vos interventions : batteries identiques en puissance et étanche donc AGM mais pas au gel à cause de la chaleur.

Reste à évaluer le parc : pour 100A/j envisagé en nav avec le pilote, je table sur un parc de 300A en AGM rechargé par :
- en nav : un hydrogénateur + 270w de panneaux solaires
- au mouillage : 270w de panneaux solaires

En complément de charge l'alternateur de 60A qui avec un parc de 300 devrait donc en théorie donner sa puissance maxi.

Bon, plus qu'à trouver le meilleur rapport qualité /prix pour les AGM.

12 mai 2006
0

La place
A bord j'ai 3 coffres à batteries :
- celui d'origine 52 x 47 et 25 de haut
- deux suuplémentaires qu'on avait demandé au chantier lors de la construction : 53 x 24 et 24 de haut (on pensait y mettre de batteries gel de 200).

le coffre d'origine et 1 supplémenataire sont dans une des cabines arrière. Le gros au niveau de la tête, le supplémentaire au niveau des pieds donc assez espacés.

Le dernier coffre supplémentaire est au niveau des pieds dans l'autre cabine arrière.

Les 2 cabines sont séparées par le moteur.

Avec tout ça il faut que je pose toutes les batteries.

L'idée des coffres suplémentaires était pas mal sauf que je n'avais pas prévu les cablages. Si je cable 3 batteries ensembles réparties dans les 3 coffres, cela risque de ne pas être évident surtout si j'ai bien compris, c'est à dire que les cables + et - de sortie des servitudes doivent être reliés pour un parc composé de batterie en parralèle l'un à la première batterie du parc et pour l'autre à la dernière batterie du parc.

La ventilation : il y a bien entre les deux cabines le moteur qui a une gaine d'air mais c'est tout.

12 mai 2006
0

Pas de couvercle
En effet, il y a juste la planche sur laquelle les enfants dorment soit 3 cm d'espace tout au plus.

13 mai 2006
0

Les AGM pour juste 3ans ?
Tilikum,

A l'aune de ton expérience sur les batteries, penses tu que dans mon cas (tour de l'atlantique pour dans 2 ans, et navigation réduite à quelques semaines par an d'ici là) l'investissement d'un parc de batteries de technologie AGM versus un parc de batteries ouvertes "solaire" (voire fermées mais j'ai des doutes sur l'intéret) soit un choix judicieux vu le surcout ?

PS : je prends bien sur les avis de tout le monde.

12 mai 2006
0

Alarmes
Un dégagement dangereux d'hydrogène ne peut se produire que dans deux cas : une surtension, ou un élément en court circuit qui ramène la tension nominale de la batterie à dix volts ce qui donnera une surtension aux éléments restants.

Si tu installes un gestionnaire de batterie, la plupart d'entre eux peuvent être programmés pour donner l'alerte en cas de surtension et de sous-tension. Il suffit alors de raccorder un buzzer à son contact sec.

Détail : avec de tels moyens de recharge, il me semble qu'il est dommage de n'avoir que 300 Ah de capacité. Il est probable qu'une partie de l'énergie disponible sera dissipée par les régulateurs, faute de capacité de stockage. Si c'était mon bateau, j'aurais plutôt installé 4 à 500 Ah… ;-)

_/)

12 mai 2006
0

ouverture vers le haut ...
les coffres à batterie n'ont pas de couvercle je suppose et communiquent directement avec la cale moteur ? dans ce cas, pas de pb, le gaz partira directement vers le point haut et sortira par la ventilation haute du moteur située à cet endroit.

15 mai 2006
0

Choix difficile...
Il y a toujours eu deux écoles : prendre de "bonnes" batteries en espérant qu'elles durent longtemps, ou investir dans de l'entrée de gamme en se disant que pour le prix il n'est pas important de les remplacer tous les deux ans, voire chaque année.

A noter qu'il est facile de perdre des batterie haut de gamme en quelques mois par une mauvaise utilisation.

Des batteries type "auto" ne sont pas conçues pour être cyclées comme on le fait sur un bateau, et leur capacité théorique est loin de correspondre à la réalité.

_/)

12 mai 2006
0

Le bon choix
Je ne crois pas que le choix AGM doit être dicté par le problème de l'hydrogène.

Si vraiment tu passes en surcharge violente au point de dégazer la batterie, ouverte ou fermée, le gaz partira ! Peut-être même que si elle est fermée ce sera plus violent encore, quoique j'en ai vu (des étanches) avec une soupape pour laisser partir la pression. Donc kif-kif ...

Ne peux tu pas mettre une conduite souple accordéon de 40 mm (genre conduit d'air chaud de chauffage) du parc de batterie vers la cale arrière par exemple, qui, elle, est ventilée d'office à cause de la présence du moteur ?

12 mai 2006
0

ventilation, ventilation ventilation
c'est quoi? concernant un gaz tellement + leger que l'air qu'il était utilisé poursustenter les ballons et les zeppelins et qui en conséquence, ne saurait stagner dans une cale moteur ou en tout autre endroit sauf si le haut de celui ci est parfaitement étanche ce qui est rarissime

amicalement

12 mai 2006
0

Léger certes,
mais il arrive souvent des accidents, presque toujours dus à des erreurs, exemple :

Arrivé cette semaine à un ami, il installe une batterie sortant de l'atelier où elle avait été rechargée durant la nuit. Il la pose à bord dans son coffre et branche les cosses. Mais il y avait le frigo toujours branché (5 A) et ça a fait une petite étincelle. La batterie devait encore légèrement bouillonner, avec dégagement léger d'hydrogène . Résultat : Boum !

_/)

12 mai 2006
0

P.S.
Il a eu le bon réflexe : rinçage continu à l'eau douce des yeux durant 20 minutes...

_/)

12 mai 2006
0

ventilation......
et même plus car même en floating une batterie dégage aussi des gaz alors si elle n'est pas étanche il faudra bien les évacuer. Remarque il s'agit d'hydrogène comme tu le dis mais aussi d'oxygène donc carburant + comburant + étincelle = Bouuummmm !!! y penser quand même. De plus ces émanations sont désagréables à respirer.

12 mai 2006
0

L'odeur...
Ce n'est ni l'hydrogène ni l'oxygène, mais le souffre (acide sulphurique) qui a une odeur d'oeufs pourris. ;-)

_/)

12 mai 2006
0

souvenir
Quand nous avons commencé les travaux sur Antares il y avait une batterie qui devait avoir +- 3 ans à bord sans charge.
Nous travaillons et petit à petit mon beau-fils mon beauf et moi même nous nous regardons de travers en se demandant quelle était le salopiaux qui prenait ses aises :-(.
C'est finalement au bout d'une bonne heure que l'un d'entre nous (moi) a fait la remarque que quand on dégazait à ce point on pourrais sortir :-( réponse des deux autres"mais non on pensaient que c'était toi" j'ai foncé sur la batterie pour constater que c'était elle qui n'était pas mondaine :-D :-D :-D quelle peste :-D

13 mai 2006
0

boum en 2004
et oui 2 bat. trop chargées dans un compartiment de coffre extérieur heureusement,erreur de ma part, je débranche les pinces du chargeur avant de couper le courant une étincelle et boum un peu d'acide sur les bras et dans les coffres 1 bat. éclatée mais surtout la peur de ma vie ainsi que celle de mes voisins de ponton. Alors prudence....Prudence....

13 mai 2006
0

Les précautions d'usage
sont très simples : avant toute manipulation, il faut ventiler. Il suffit d'un vieux journal utilisé en guise d'éventail durant quelques minutes pour dissiper l'hydrogène du coffre.

A la bonne vieille époque où il était encore rentable de remplacer un élément d'une batterie, et où il fallait y aller au chalumeau pour ressouder les ponts en plomb, on prenait la précaution de souffler dans chaque élément pour en évacuer les gaz...

_/)

15 mai 2006
0

exemple
Perso, je suis passé de 300 A delphy (pas bon du tout sous les tropiques) à 200 Hella décharge profonde (deep cycle). Avec 160w solaires et un alternateur d'arbre, jamais eu de soucis malgré un pilote NKE en continu, frigo, un à deux ordis plusieurs fois par jour, feux de route, éclairages divers. Il faudrait peut être plus de capacité si osmoseur ou autre gros consommateur, mais la règle amha est qu'il vaut mieux être capable de bien charger une petite quantité de batteries, que de charger insufisament un grand parc.
J'ai une autre batterie 70 A pour le moteur, chargée uniquement par l'alternateur moteur.

Enfin, attention en grand voyage aux batteries qu'on ne trouve que dans les pays trés dévellopés. En cas de panne t'es foutu :)))
Alex

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

Souvenir d'été

  • 4.5 (87)

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

novembre 2021